Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 3 décembre 2020
Antananarivo | 10h57
 

Economie

Prix des carburants

Une nouvelle hausse en vue

mardi 24 juillet 2007 | Lanto

le maintien des tarifs actuels des produits pétroliers n’est plus possible. Très prochainement, les prix à la pompe connaîtront de nouveau une majoration. Ce fut la déclaration du directeur général de l’Office Malgache des Hydrocarbures, Harivelo Andrianarahinjaka, hier, lors d’une conférence de presse.

Envolée du cours du pétrole

Bien que le prix du pétrole brut ait été en constante augmentation durant le premier semestre de l’année, atteignant aujourd’hui les 78 dollars le baril, l’appréciation de la monnaie nationale, l’Ariary face au dollar a permis de maintenir les tarifs. Cette fois-ci l’augmentation est incontournable. En effet, le cours actuel du dollar est de 2100 Ariary contre 2000 Ariary au mois d’avril, sa dépréciation par rapport à l’Ariary est de 10%. Or le cours du pétrole brut a connu une hausse de 35% de janvier à juillet. Cette envolée est due à la réduction de la production de l’OPEP ainsi qu’aux problèmes géopolitiques au Moyen Orient et les tensions au Nigéria. Rappelons que la dernière hausse s’est produite au début de ce mois. Le litre du super carburant est passé de 2330 Ariary en juin à 2390, de 2230 à 2330 Ariary pour l’essence tourisme, 1980 à 1990 Ariary pour le gasoil. Le prix du pétrole a stagné à 1450 Ariary.

L’OMH régule et surveille

En ce qui concerne les nouveaux tarifs, il revient aux distributeurs de les déterminer et de les appliquer au moment voulu. Comme c’était le cas depuis 2004.

Cependant, l’Office Malgache des hydrocarbures (OMH), en tant que régulateur, surveille les tarifs ainsi que la qualité des produits mis en vente. À partir des prix appliqués par les opérateurs et les coûts des importations, sur lesquels ont été soustraits les autres frais rattachés aux achats des produits, du passage au système logistique, des taxes et redevances, l’OMH calcule une estimation des frais et marges de distribution et la rémunération des distributeurs. Par ailleurs, il se charge de diffuser toutes les informations sur les évolutions des prix.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS