Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 24 mai 2018
Antananarivo | 05h18
 

Politique

Liste électorale

Une hausse de moins de 5%

lundi 29 janvier | Ny Aina Rahaga

La révision annuelle de la liste électorale (RALE) 2017-2018 est prévue se terminer ce mercredi 31 janvier 2018. Les 10 millions d’électeurs fixés comme objectif à inscrire sur la liste ne sera sans doute pas atteinte. A l’heure actuelle, la hausse de l’inscription sur la liste électorale peine à atteindre les 4% malgré les efforts fournis par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

A la date du 15 avril 2017, lors de la première session du RALE, on comptait quelques 9 222 918 électeurs inscrits. Selon les derniers chiffres de la CENI, il y a de cela une semaine, il resterait encore 453 103 électeurs à inscrire afin d’atteindre les 10 millions sur les quelques 777 082 électeurs au départ. La commission a pourtant mobilisé société civile, chefs fokontany, partis politique à inciter les citoyens à vérifier leurs noms sur la liste éléctorale ou de s’inscrire sur cette dernière. Sensibilisation, descente sur le terrain et même possibilité d’utiliser les nouvelles technologies, Page facebook, site web de la CENI pour faciliter la vérification de la liste ont été déployés mais le résultat est encore loin d’être satisfaisante.

Selon le code électoral, la révision annuelle de la liste électorale se tient du 1er décembre au 31 janvier. La liste est arrêtée définitivement le 15 avril de l’année. C’est la seule liste valide pour toutes les opérations électorales de l’année en cours et elle reste valide jusqu’au 15 avril de l’année suivante. La CENI fait remarquer qu’après le 15 avril 2018, aucun recours n’est plus possible. Ceux qui ne sont pas inscrits avant cette échéance ne pourront donc plus voter lors des présidentielles prévues se tenir en décembre. Les ordonnances délivrées par le Tribunal le jour du scrutin qui permettraient à une personne de voter même s’il ne figure pas sur le liste, ne serait plus envisageable, selon la CENI.

6 commentaires

Vos commentaires

  • 29 janvier à 09:42 | Bena (#494)

    Est-ce que chaque Fkt dispose d’une liste émanant de la Ceni ? Nous posons la question et le président reste vague, sans qu’on nous montre la liste. Il dit simplement que nécessaire est fait. On regarde le site de la Ceni et il n’y a rien. En cas de doute, où faut-il aller ?

    • 29 janvier à 10:21 | manga (#6995) répond à Bena

      Quand on n’arrive pas à maîtriser un logiciel conçu pour recenser la soi-disant centaine de milliers de fonctionnaires, n’allez pas vous gêner sur la véracité du contenu de la liste électorale.
      Quant au fokontany dont vous avez la générosité d’évoquer, son président, du moins son chef est sous tutelle du chef de district qui dépend directement du ministère de l’intérieur.
      En d’autres termes, posez-vous la question sur l’indépendance et notamment celle de la CENI, puisque qu’une simple convocation verbale au moyen d’un appel téléphonique suffira largement pour lui faire taire.
      Cette commission, qui ne peut jamais prétendre avoir quelconque pouvoir, n’est autre qu’un bouc émissaire pour décharger le ministère de toute formalité purement administrative (établissement et révision de la liste).
      Mais quant à l’efficacité, il ne faut surtout pas compter sur quelque chose de consistant du moment où chaque fokontany n’élira pas son propre président.
      La personne part mais la politique reste...

  • 29 janvier à 10:02 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    C’est la charrue devant les bœufs.

  • 29 janvier à 10:38 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    Je ne comprends pas, les trés grands cerveaux des hommes des hauts plateaux ,qui se croient les gens les plus intelligents du monde ,ne sont pas capable de recenser les électeurs de ce pays .
    Encore une solution tip top à mettre aux chiottes pour se torcher le kul .
    C’est bien le problème de cette élite de m.erde ,prétentieuse et arrogante, mais incapable de rien de bien .
    Pourtant ils vont dépenser des milliards pour prendre la place du calife alors que les gens dans les quartiers ,les villages ,n’ont rien à bouffer .
    Viendrait aussi donner des leçons aux européens, aux occidentaux !
    Tous les jours je lis leur bêtises,leurs inepties et amateurisme en ces colonnes .
    Va falloir qu’un nouvel ordre mondial remettent ces gens a leurs place

  • 29 janvier à 13:22 | vatomena (#8391)

    N’accusez pas trop vite ,Alibaba —Il fut un temps - le temps colonial _ où il existait une véritable élite malgache et qui savait se faire entendre.Elle s’était formé dans les écoles ,lycées et facultés françaises. Dans les classes ,elle était en compétition avec les fils de colons et la rivalité poussait au mieux faire ,au plus apprendre . Aujourd’hui nous sommes revenus à notre juste niveau . Finalement nous sommes ce que nous sommes .’Authenticité ’dirait Mobutu ,l’ex président congolais

  • 29 janvier à 14:43 | Jipo (#4988)

    Re .
    On ne peut que, bien que regrettable, constater le désintérêt des contribuables Malgaches pour la politiques et ceux qui prétendent l’ incarner !
    Quels programmes, quels projets ? : rien, aucun , nada, tsy misy !
    D’ autre part les Malgaches ont d’ autres priorités , à commencer par survivre, que vont-ils manger ce soir ?
    Comment voudriez-vous que ces derniers perdent leur temps avec ces irresponsables, qui ne réalisent strictement rien de concret, qui leur permette de s’ intéresser au développement du Pays, ne voyant rien venir, c ’est une manière de maintenir l’ électorat dans l’ irresponsabilité la plus totale, et de lui demander de s’ intéresser à des enfumeurs, qui ne sont que capables de frimer, d’ afficher tant leur arrogance que leur mépris, serait fort de café, bien qu’ à Dago tout soit possible, impossible n’ étant plus le monopole des Français ...
    A croire que diriger un Pays est : se contenter d’ inaugurer des réalisations faites ( souvent gracieusement ) par des étrangers, couper des rubans, et s’ afficher à l’ étranger en compagnie de personnalités, toujours pour épater les sans dents, maintenu dans la misère tant intellectuelle que matérielle, forçant l’ admiration de ces derniers ? .
    De repeter que le moins pire de ces incapables est bien Ravalomanana, le seul qui ait fait décoller les Pays apres la faillite crée avec assiduité par le fossoyeur du Pays : ratsyraka , qui a encore l’ insolence de s’ afficher !
    le syndrome de stockolme à son paroxysme ...

Publicité


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 129