Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 15 décembre 2019
Antananarivo | 19h30
 

Enseignement

Rentrée universitaire à Antananarivo ce jour

Une douche froide pour les mal pensant

jeudi 12 mai 2011 | Valis

C’est parti ! Le ministre Rabesa Zafera Antoine a annoncé pour ce jour, 12 mai 2011, la rentrée administrative de l’université d’Antananarivo. Ce fut lors d’un point de presse qu’il a tenu au ministère de l’Enseignement supérieur à Tsimbazaza ce mercredi 11 mai. La rentrée pédagogique dans les facultés et écoles dépend de chaque établissement, mais toujours est-il que les questions financières ont été résolues.

Selon le ministre Rabesa Zafera Antoine, tout est prêt pour la bonne marche de l’année universitaire 2010 – 2011. Le budget de fonctionnement pour un trimestre est déjà entre les mains de la présidence de l’université, les salaires du personnel pour trois mois le sont aussi, les bourses des étudiants pour un trimestre sont déjà dans les agences comptables ; il en est de même pour les reliquats des heures complémentaires 2010 des enseignants et les compléments des indemnités de recherche. Cependant avoue le Pr. Rabesa Zafera Antoine, qui est en même temps président de l’université de Mahajanga, l’État n’est pas en mesure pour l’instant de satisfaire les revendications relatives aux indemnités de risque réclamées par le SECES. Apparemment, le ministre en a déjà fait part au SECES et discuté avec celui-ci de cette incapacité de l’État.

La balle est donc dans le camp des enseignants du SECES. Le syndicat a accentué depuis lundi dernier sa pression pour faire plier le gouvernement en évoquant l’impossibilité pour tous les enseignants de dispenser des cours tant que toutes leurs revendications n’étaient pas satisfaites. Le SECES a fait comprendre qu’il n’y aurait de rentrée pédagogique dans aucune des universités de Madagascar si un de ses membres n’était pas encore payé.

Le ministre de l’Enseignement supérieur a déjà été à Antsiranana, à Mahajanga et à Toamasina pour annoncer officiellement les rentrées administratives des universités de ces localités. Affaire à suivre en tout cas car politiquement, le ministre Rabesa Zafera Antoine vient ici de couper l’herbe sous les pieds de ceux qui souhaitaient faire des revendications des étudiants d’Antananarivo, un moteur des contestations et mécontentements politiques, surtout à l’approche du vendredi 13 mai.

16 commentaires

Vos commentaires

  • 12 mai 2011 à 07:40 | Bardadas (#5458)

    Pouvoir amorcer l’année universitaire est une grande chose. L’Etat a le devoir de tout faire pour que chaque citoyen jouisse ses droits, y compris les étudiants.

    Néanmoins, le mal plane encore sur l’horizon de l’éducation :
    a) Pourquoi attendre des pressions avant d’agir ? Cela montre non seulement la faiblesse de l’Etat mais aussi la capacité de ce dernier à prendre une initiative et à assurer ses fonctions régaliennes.
    b) L’éducation reste le foyer des maladresses étatiques :
    i) corruption dans l’examen de passage (cas de Barikadimy là DES ETUDIANTS EN 2E ANNEE DE GESTION BARIKADIMY EXIGENT 600.000 FMG A LEURS CONDISCIPLES, SOUS PEINE DE REDOUBLEMENT. Les étudiants malfaiteurs agiraient POUR LE COMPTE DE L’INFORMATICIEN ET DE LA SECRETAIRE DE LA FACULTE)
    ii) la pauvreté (manque de logement, de nourriture, d’équipement pédagogique indispensable) chez les étudiants livre ces derniers à toute tentation livrée par les manipulateurs (politiques surtout)
    iii) le fait de faire payer les demandes du SECES par la scolarité des étudiants innocents (envers les demandes)
    iv) seulement 10 à 15% des instituteurs sont des fonctionnaires, les restes sont des « enseignants FRAM » qui ne comprennent même pas la langue d’enseignement (le Français)
    v) les établissements scolaires souffrent du manque de Professeurs alors que des milliers de sortants d’Ecoles normales (ENS surtout) chôment actuellement.

    Construire des hôpitaux est indispensable, construire des terrains synthétique est nécessaire mais l’éducation de nos enfants devrait faire partie des priorités du 1er rang, avant les achats d’armes et les primes exagérés des dirigeants au pouvoir.

    Appliquer la mesure prise actuellement par la Région Analanjirofo qui fait payer OBLIGATOIREMENT les dépenses de l’Etat par les paysans déjà affaiblis ne fait que confirmer le jugement des observateurs actuels qui qualifient les tenants du pouvoir de vouloir s’enrichir au dépens du peuple qu’ils ont appauvris !

    • 12 mai 2011 à 11:56 | ZOZORO (#5338) répond à Bardadas

      Des solutions à proposer Mr baracudda ? C’est beau de parler et de relater mais il faudra agir à un moment donné.

    • 12 mai 2011 à 12:43 | rabri (#2507) répond à ZOZORO

      Il s’appelle Bardadas mais pas baraccudda
      M’sé Zozoro ! L’effet" ordinateur à longueur de journée" commence à se faire sentir hein !! Scientifiquement, il a été prouvé que certaines ondes émanant de l’ordi sont nefastes provoquant un échauffement du cerveau, d’où ce symptôme d’agressivité peut être.
      Il est temps d’arrêter M’sé Zozoro car demain c’est vendredi, les enfants risquent d’avoir des fessées lors du contrôle hebdomadaire de leurs devoirs et cahiers de correspondance. A moins que nous puissions nous retrouver pour un Zoma manifika, histoire de se détendre un peu, qu’en dites-vous ??? :-)

    • 12 mai 2011 à 13:53 | ZOZORO (#5338) répond à rabri

      L’ironie le rat brillant ! L’ironie....

      Pour demain sans façon, je ne prend pas de verre avec les foza. Essayez avec technao vous aurez plus de chance.

      Et l’écran par les rayons UV a un impact sur les yeux et non sur le cerveau sinon bill gates l’aurait eu en bouillie. L’ordinateur (l’UC), elle n’émet qu’une quantité infinitésimale de radiation de lithium,.... ah oui, c’était de l’ironie aussi, que je suis bête.

    • 12 mai 2011 à 14:52 | Bardadas (#5458) répond à ZOZORO

      Zozoro,
      Tu as raison de préciser qu’il faut avancer de solutions au lieu de TOUJOURS critiquer. Pourtant rappeler les balises annoncées publiquement fait partie de la résolution de problème si les mêmes personnes ayant posé ces balises tendent à les ignorer. Les HAT-istes ont annoncé aller AMELIORER les conditions régnant sur notre pays alors que le contraire apparait actuellement

      Sur l’article en question, la solution est claire : la destination d’une somme débloquée doit être respectée !

      Sur les situations que j’ai énumérées ci-dessus, je ne pense pas que la HAT manque de solutions mais c’est la volonté qui fait défaut. La marginalisation du secteur éducatif et l’esprit de « laisser les malfaiteurs agir » favorisent cet écroulement du système ! Ces négligences au niveau de l’instance dirigeante doivent disparaitre avant de pouvoir (penser puis) appliquer une quelconque solution.

    • 12 mai 2011 à 15:21 | ZOZORO (#5338) répond à Bardadas

      Vous voyez ! quand vous le voulez... Mais n’espérez tout de même pas des solutions ni une prise de conscience de la part de ces putschistes. Ils ont démontré depuis deux ans qu’ils en étaient incapable.

      Le trop plein de sémantique est en train de tuer l’objectivité sur MT, mais ça ne tient qu’à moi. J’essaie juste de tirer la sonnette d’alarme comme quoi on est en train de nous apitoyer comme lapinou le fait.

      Bonne continuation.

    • 12 mai 2011 à 16:51 | da fily (#2745) répond à ZOZORO

      La sémantique est bon pour le cerveau, ça lui permet de rester en veille, qu’on soit objectif ou subjectif. Un énoncé clair découle d’un esprit éclairé ou chaud, en tout cas pas refroidi ni perfusé par des idées toutes faites.

      votre pseudo n’est-il pas produit d’un reflet de la sémantique, on ne s’apitoie pas zozoro, on plie aussi à notre manière pourne pas céder. Et nous essayons de rester avac personnalité, quoi de plus nocif qu’un bel ensemble pleurnichant le même refrain ? Vituperez, continuez les coups de pompes ou de gueules, mais retournons le problème dans tous les sens, c’est quand même No Future with those fu...g bastards !

      au fait lalatiana, help, where are you, bowdel de nom d’une tripe !

    • 12 mai 2011 à 18:52 | rabri (#2507) répond à da fily

      M’sé Bardadas,
      Zadôôôôre votre tour d’horizon sur la situation de l’éducation à Mada, mais quel type d’éducation proposez-vous réellement ??
      * si 15% seulement des enseignements FRAM maitrise le français comme langue d’enseignement, continuerons-nous toujours à l’adopter pour faire briller nos têtes brunes ?? C’est le seul point où j’étais d’accord avec le PERE des autres (= Dadan-ry zalahy) avec le retour du malgache comme langue d’enseignement (enseigner ce n’est pas seulement le face-à-face instit-élèves mais aussi la participation des personnes ressources concernées par l’environnement socio-économico-culturel et environnemental de l’école en plus des parents)
      * plus de 75% des malgaches sont des ruraux, peut-on continuer à exiger à cette couche de population d’aller aussi jusqu’au BACCALAUREAT ( = 13 ans d’études) avant qu’elle n’aborde réellement la vie active et professionnelle ?? Combien seulement de cette population arrive-t-elle en 7° ? ( 1 sur 5)
      * continuerons-nous toujours dans le contenu de l’enseignement à calquer sur le système éducatif français = les instits de Betioky ont la même exigence pédagogique que les instits à Neuilly (quartier le plus chic de France) ???

    • 12 mai 2011 à 20:48 | Jipo (#4988) répond à da fily

      Da fily bonsoir, je rentre bien tard pour participer, mais ce n’est que partie remise , je vous promet des douches froides en perspective, et sans gants, du moins pas les vôtres .

  • 12 mai 2011 à 08:35 | mpihomehy (#5162)

    Rentrée universitaire 2010/2011 : inconnue
    Rentrée administrative : 12 Mai 2011 ... pour l’année scolaire 2010/2011.

    L’administration universitaire ira travailler pendant 6 mois et demi au maximum. Combien de temps vont durer les études ?

  • 12 mai 2011 à 08:44 | kotondrasoa (#3872)

    La déclaration du Ministre est relative à une rentrée administrative et non effective et dépend toujours du SECES dont les revendications ne sont pas satisfaites (indemnité coupée en deux et paiement non fait).
    Il faut dire qu’il y a beaucoup de fournisseurs de l’Etat qui ont des bons à payer mais n’ont pas encore reçu leurs dûs ; un dossier administratif dit BAP n’est donc pas fiable.
    En 2010, lors de la crise d’Ivato, en deux jours, dès le jeudi 18 novembre, l’Etat a pu faire un engagement de plusieurs milliards et se faire payer par le Trésor pour une lutte fratricide de nos militaires ; si il veut donc payer les enseignants, il l’aurait fait depuis longtemps sans attendre les coups de semonce des étudiants mais comme le SECES n’est que du menu fretin (sans armes pour menacer et sans voix pour aboyer comme le CT ou le SCT), l’Etat a laissé traîner en longueur.
    Le paiement effectif n’étant pas fait, l’indemnité promise devenue une partie, la rentrée dépendra encore du SECES et l’annonce du Ministre n’est que pour un 13 mai paisible.

  • 12 mai 2011 à 09:33 | Jipo (#4988)

    Une douche froide pour les mal pensant, ??? va - t - il y avoir assez d’eau , car ce n’est pas une denrée en voie d ’ extinction , ne faudrait - il pas mettre des quotas, de limitation, avec seuil de tolérance, à croissance dégressive, voir qui tende vers le Zéro absolu et non pointé ? en attendant la rentrée , lavons ces mauvaises pensées, qui obscurcissent cette si reconnue : cellule grise .

  • 12 mai 2011 à 09:39 | jack-no (#1477)

    bonjour,

    la JIRAMA procède à des coupures de courant sur Toamasina. l’université doit plus de MGA 4,9 milliards (l’express de ce jour). on bouche un trou en en faisant un plus gros.

    les étudiants seront-ils obligés d’apporter des bougies ? une nouvelle année blanche se profile.

    cet état de FAT est en faillite.

    jacques

  • 12 mai 2011 à 10:09 | Mafybe (#5534)

    Bonne nouvelle pour les étudiants, et merci pour l’annonce du ministre et l’effort de la HAT, c’est un petit pas pas pour la HAT, mais un grand pas pour les etudiants Malgache. Maintenant, il faut continuer l’effort entreprit, mais pas pour calmer une révolution politique, mais, pour répondre à la demande du Peuple et tenir les promesses de la place du 13 mai. Chers HAT il vous reste plus que nous dire la date d’election après le 20 mai. Parce que la France a déjà communiquée la date de leur prochaine election qui sera le 24 avril 2012 et 6 mai 2012 le deuxième tour. A quand pour le peuple Malgache.

  • 12 mai 2011 à 10:59 | ZOZORO (#5338)

    Commencer c’est une chose et finir c’est une autre... Et oui, il y a encore les calendriers des examens, le gèle des résultats et tout le tralala SECES. Vu que la HAT traite tous les problèmes en surface, ce n’est qu’un répit.

    Dans le cas contraire, c’est tant mieux pour nos enfants. Ils pourront terminer leur études et se reconvertir dans l’armée après parce qu’être militaire c’est nettement mieux qu’être enseignant chercheur ou docteur et autres ingénieurs....

  • 12 mai 2011 à 11:12 | ravel (#4625)

    aprés avoir piqué dans la caisse de cnaps le ministére de Zafera a pu trouver les 3 mois de renumeration pour l’université .
    Une université à coup de tip top ,ne peut pas amener plus loin ,et même sa réputation qui va empâtir ,cela n’est pas un problème pour la hat.
    Alors il faut repenser au programe ,au niveau ,aux qulités .
    Ary dia mamerina ny antso ny tenako :

    R i namana eo @
    faculté de medecine.

    Miandrandra anareo ny firenena ,ianareo mpitsabo eo am perinasa,
    Ireo zokinareo tsy nitarain-tana miepaka t@ fanafahana ny tanindrazana ,ireo mpitsabo Malagasy izay akaiky tokoa ny mponina sy ny mpiara belona mahafantatra ny fahasahiranan ny vahoaka.
    Olona voanfantina ianareo,ary tokony hitopy lavitra ny fijerinareo ,tsy tokony ho tahaka izao ny fampianarana ambony eto Madagasikara ,ny fianarana ambony aminin’ny lafiny rehetra no tiako lazaina ,mifampiakina ny fianampirenena sy fiainan ny oniversité ary eo sampam mpanpianarana isantsokajiny .
    Koa raha mietsika ianareo namana eo @ faculté de medecine dia aza adino ny ho avy ny fampianarana ambony ,ny fampianarana ambony dia tsy ambony raha tsy hapetraka ny fepetra rehetra @ izany .
    ary Tsy fietsiketsehan i Rajoelina no ampandehan io ,tsy ny filazany fa « tsy hisy ny année blanche »kanefany vola entina dia mikatso noho ny ny tsy fahaizana fotsiny ,ny tsy fahaizana mitantana ,satria fanjakana tsy ara dalana ve no hitondra ny oniversité.
    Hitantsika ny fitantana ny hat ny air madagascar ,izay Niafara t@ Tsy famelana ny fisidinana ny abakabaka europeana.
    Ny fitatana ny orinasa fitanterana toa air Mad ireny dia hilaina :RIGUEUR,TRANSPARENCE,PRECISION,TRAçABILITE ...izany rehetra izany anefa dia ny mifanoatra ny fitatanana hat ka tsy mahaga raha nidaboga ny Fandrarana ny fisidinana.
    Ireo fepetra voalaza etsy ambony iretsy no tsy maintsy hapetraka @ fitatanana ny fampianarana ambony eto Madagascar ,ary satria ny fampianarana ambony ny antoky ity firenena ity dia tsy maintsy homena ny PRIORITE io FAMPIANARANA IO,izany dia anomboka @ toerampampienarana sy ny qualification ny ho mpanpianatra ao.
    Mataoa ny firenena no viravirain ny olontsy mana-qulité toa izao satria ny oniversité dia tsy namokatra ny olona (an isa ,na @antsrana),hafaka hitantana ny firenena .
    Satria ny zava miseo @ izao fotoana izao dia mifanoatra @ hatao hoe fandrosoana ,ny fitondrana dia manao ny fampianarana ambony ho ambin-javatra .
    KA NOHO IZANY ,ianareo mpianatra @ ambarantonga ambony indrindra ianareo mpianatra ho dokotera no ho TANDROKY NY FIRENENA handvona ny tsy mety ankehitriny.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS