Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 30 juin 2022
Antananarivo | 02h44
 

Politique

Restitution des îles Éparses

Une deuxième réunion de la commission mixte en septembre en France

vendredi 17 juin | Mandimbisoa R.

La tenue d’une deuxième réunion du comité mixte franco-malgache pour la restitution des îles Éparses est officialisée par le rapport du conseil des ministres tenu à Iavoloha hier. Les discussions, interrompues par la crise sanitaire du Covid-19, vont ainsi reprendre cette année. Cette rencontre entre les représentants des deux chefs d’État concernés, Emmanuel Macron et Andry Rajoelina, aura lieu en France, au mois de septembre prochain, indique la Présidence.

La première réunion de cette commission mixte a eu lieu à Antananarivo au mois de novembre 2019 à la suite d’une rencontre à l’Elysée entre les deux chefs d’État. L’objectif de la constitution d’une commission mixte et paritaire franco-malgache était d’aboutir à une solution consensuelle sur la question des îles Éparses (les îles Glorieuses, Juan de Nova, Europa et Bassas da India). Si le gouvernement français brandit la thèse de la souveraineté des îles éparses, Madagascar demande sa restitution en se basant notamment sur une résolution de l’Assemblée des Nations Unies en 1979. Autant dire que les positions des deux pays ne sont absolument pas compatibles.

La première réunion du comité mixte a été suivie à l’époque d’un forum national de collectes des informations sur les îles Éparses. Lors de ce forum, le gouvernement a envisagé une stratégie pour mettre davantage la pression sur la France. Les démarches diplomatiques entrepris par le gouvernement a permis de glaner des déclarations de soutien de la part des collectifs des pays africains comme l’Union Africaine ou encore l’Organisation des pays de l’Afrique australe (SADC) mais sans plus. Dans son bras de fer politique avec les pays européens dont la France, la Russie a également déjà déclaré son soutien à Madagascar pour la restitution des îles Éparses. Mais cela n’a visiblement d’autre objectif qu’obtenir la faveur de la Grande île dans les démarches politiques que les dirigeants russes entendent mener à l’international, comme la guerre en Ukraine actuellement.

Les véritables pressions diplomatiques à l’endroit de la France pour pouvoir obtenir la restitution de ces îles, de la part des soi-disant alliés de Madagascar dans son combat n’ont jamais eu lieu. Les autorités françaises ne semblent pas avoir pris en compte les différentes démarches et déclarations faites de toutes parts sur les obligations qui s’imposent à la France, selon la résolution de l’ONU. La preuve, elle a repoussé à plusieurs reprises la tenue de cette deuxième réunion de la commission mixte.

Pour rappel, la revendication des îles éparses fait partie des promesses de campagne du Andry Rajoelina en 2018. A un an des présidentielles, la question de la restitution des îles éparses a ainsi été relancé certainement par la partie malgache.

72 commentaires

Vos commentaires

  • 17 juin à 09:32 | Shalom (#2831)

    Promesses de Rainilainga alias Mr HO - Phase I :

    - Carte VISA ho an’ny mpianatry ny Anjerimanontolo
    - Fidinan’ny vidin-tsolika @ antsasany
    - Fanagadrana izay mitsikera ny fitondrana : Tsy hisy intsony filoham-pirenena hanagadra anao noho ny hevitra tsy mitovy..
    - 200 000 ar ny karama farany ambany
    - Bulding marobe
    - 50 000 logements
    - 4x4 afaka mananika tendrombohitra
    - Drônes miady amin’ny dahalo
    - Miami
    - Côte d’Azur
    - Parking EPP
    - Tanamasoandro
    - Piscine olympique
    - Puce-n’omby
    - Tramway
    - Fambolena Coton Tuléar
    - Paris (Antsihanaka)
    - Fizarana tany 1ha isan’olona
    - Angidimby 10
    - Fitaovana manara-penitra ho an’ny miaramila
    - Fiakaran’ny vidin’ny lavanily
    - Panneaux solaires anti-delestage
    - Angovo sy rano ho an’ny daholo be mora vidy
    - Fampianarana maimaim-poana
    - Fahasalamana ho an’ny daholo be tsy an-kanavaka
    - Asa ho an’ny rehetra
    - Indostria ho an’i Madagasikara
    - Ny vehivavy sy ny tanora ho an’ny ho avy
    - Fahampiana sy fahaleovantena ara-tsakafo
    - Fitantanana ny harena voa-janahary an’i MAdagasikara
    - Fitantanana manan’andraikitra ny faritra
    - Ny spoaro, rehereham-pirenena
    - Ady amin’ny kolokolo
    - Làlana Ambilobe Vohémar, Tetezana Ampasika, Anosizato, RN44 izao indray autoroute Tanà Toamasina
    - Orin’asa isaky ny faritra 22
    - Tranomaizina manokana ho an’ny mpanao kolikoly
    - Kit scolaire + feutre (???)
    - Comptoir d’Or de la BFM
    - Karaman’ny filou isam-bolana homena ny faritra
    - Ho foanana ny sénat
    - Oniversite isam-paritra
    - Karniem-pokotany misy "CODE BARRE" manara-penitra
    - Ravalomanana no filohan’ny mpanohitra
    - GasyCar
    - Kianja manara-penitra
    - Téléphérique (Sans budget, sans étude d’opportunité) MERCI LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331)
    - Ozinina momba ny fambolena any Itasy
    - Drônes
    - RN 13 : si je ne termine pas la réhabilitation de cette route, je ne ferai plus de politique
    - La plus grande cimenterie d’Afrique
    - Usine éthanol Ambilobe
    - Locomotives FCE avec les Wagons ...
    - Flyover Antananarivo andrefana
    - Ordinateur par Fokontany
    - Handrakotra ala an’i Madagasikara (Guiness record fambolen-kazo)
    - Tsy andoavambola ny fampianarana eny amin’ny fanabeazana fototra (maro ny nikatona satria tsy mandray karama ny mpampianatra FRAM )
    - Digitalisation bourses d’études
    - Plan Marshall
    - Iles Eparses

    • 20 juin à 08:54 | Ibalitakely (#9342) répond à Shalom

      Dia mbola mety ho ao anatin’io commission mixte io ve i RANJEVA Raymond ??

    • 20 juin à 09:06 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      Tsy i Raymond ve io ao amin’ny sary eo ampovonin’ireto roa lahy solaloha ?
      Sa sary efa lany andro io ?

    • 20 juin à 09:17 | Ibalitakely (#9342) répond à Shalom

      Asa na sary oviana io, dia tsy mba nolazain’ny governemanta [tsy mety masaka] akory hoe iza & iza avy no nitarika ireo delegasiaona fa maika ny ho be resaka fotsiny.

  • 17 juin à 09:33 | Shalom (#2831)

    Promesses de Rainilainga alias Mr HO - Phase II :

    - Mandeha tsy an-kiteniteny mivoaka any ivelany (vita vakisiny miafina ve ?)
    - Raharaham-pianakaviana alohan’ny raharaham-pirenana
    - Fondation AKBARALY
    - Antotan’isan’ny covid-19 - vata-paty varotana amoron-dàlana
    - Fitaterana marary amin’ny sarety sy bisikileta
    - MBS : notapahina ny fifanarahany tamin’ireo orin’asa telo tsy miankina
    - Ireo mpikaraman’ady "serbes"
    - Kianjan’ny Demokrasia
    - 26 janoary 2009
    - 07 febroary 2009
    - Gadra tany Farafangana
    - Fitaovam-piadiana naiditra antsokosoko
    - Ireo gros bras vahiny (mercenaires)
    - Ilay fiara Escalade naiditra an-tsokosoko
    - Miaramila tany Amparafaravola
    - Resaka Rolly Maercia
    - Volamena tatsy Morisy
    - Volamena tatsy Comores
    - Satro-boninahitra Ranavalona
    - Fanodinkodinana ny fanampiana COVID-19
    - Ny vidin-tsolika
    - Ny delestazy
    - Ny rano maloto
    - Orinasa madinika mpanao làlana tsy voaloan’ny fitondrana ny volany
    - Tifitra ny 18 febroary, mpianatra maty tatsy Toamasina
    - Varotra ny Nosy Mitsio
    - Fifanekena amin’ny sinoa
    - Vy any Soalala
    - Tsy fandoavana ny vatsimpianarana 4 volana miampy fitaovana ho an’ny anjerimanontolo
    - Ny GRAPHITE tsy hita izay mba nahasoa ny vahoaka malagasy
    - Ny Hazan-dranomasina lasan’ny vahiny ka mivanaka ny mpanjono malagasy

    Avy amin’ny namana "poiuyt (#584)"

    1- Doublon, vitavita ho’azy
    2- Bômbô sisety, vitavita ho’azy
    3- Ekrà plat, vitavita ho’azy
    4- Vola fanampiana, vitavita ho’azy
    5- VOLAMENA 73,5 k, vitavita ho’azy
    6- Ambilansy covid ????????????

    Avy amin’i lé kopé (#10607) :
    Ny famoahana ny voafonja tsy voatsara ...
    Ny 2 septembre à 15:26 | lé kopé (#10607)

    - Fampanantenana ny amoahana ny Gadra tsy voatsara, ary fanalana ireo mpiambina izay voky @ fahoriany sasany sy ny Kolikoly.
    - Fanomezana lohana lamasina, izay tsy mandeha aradalana, fa sisany avy any ivelany, ka ny lohany mitarika ary ny aty aoriana atao fiaro (frein).
    - Lalana RN 42 Fianarantsoa Ikalamavony, izay sompitra misy @ fambolena.

  • 17 juin à 09:40 | Yet another Rabe (#4812)

    Re-,

    "Fa hono hoy aho e, mbola misy Fanjakana ve eto e ?",

    Une question à US$ 220 millions :

    https://www.actutana.com/depeche/mais-cest-qui-qui-gouverne-a-madagascar/

    • 17 juin à 11:24 | Shalom (#2831) répond à Yet another Rabe

      Parlez-vous de l’avion Madagasikara ?
      Non ! Malheureusement, il n’y a plus de pilote, on n’a que des "hologrammes".
      On nous l’avez dit en 2018 : "Faire ce qui n’a pas été fait depuis 60ans" ! C’est tellement osé.

    • 17 juin à 12:20 | lé kopé (#10607) répond à Yet another Rabe

      Aucun Chef d’Etat dans ce Pays n’a été humilié depuis 60années dans son propre Palais , par une Représentante de la Banque Mondiale , devant un parterre de hauts Fonctionnaires et d’Elus , et avec la présence de la Communauté Internationale .Un des laudateurs du régime actuel , invité par REAL TV hier soir , a rejeté d’un revers d’une main cette insulte , en déclarant que le plus important est que cette Dame , d’origine Africaine et haut Fonctionnaire International, ait "craché au bassinet" en déboursant les 220M de dollars , et le reste , il s’en moque éperdument . Voilà s’il fallait le signaler , l’attitude de ces parvenus qui n’ont que l’argent , comme moyen de reconnaissance . Ils ont oublié que dans la Culture Malagasy , que c’est l’âme qui fait de vous un être respectable et non les Villas et les V 8.(Ny fanahy no maha olona).Salut les Copains.

    • 17 juin à 12:56 | Shalom (#2831) répond à Yet another Rabe

      Merci à YAR et lé kopé pour ces réflexions complémentaires et au temps pour moi pour la faute de grammaire (on nous avait au lieu de avez ...)"

  • 17 juin à 09:46 | Ra-Jao (#282)

    Ilay velirano tsy tononina dia ny hanafoana ny fisian’ny mpanohatra @ fomba rehetra, fampiasana ny hety famoretana tôt ny bianco hampiorohoro, fanakanana hanao fihetsehana..kanefa izaho mamimbahoaka dia hilaza eo anolona’ny mpamatsy vola fa tsy mbola nisy democrate tahaka ahy teto Madagasikara.nandritry ny 70 taona .Hatramin’izao aloha dia io velirano tsy tononina io ihany no tanteraka i rajoely ! Asakasaky ny mpanohitra raha ity génération ity no voalohany hanaiky ny fanitsakitsahan’ny mpitondra mpambotry vahoaka eo @ tantaran’ity fitenena ity.

    • 17 juin à 11:26 | Shalom (#2831) répond à Ra-Jao

      Aza kivy mialoha toa izao e !
      Hoy ny hirantsika manao hoe : "Hombanao ’zaho Fehiloha Mena e !"

    • 17 juin à 19:51 | vatolahy (#11348) répond à Ra-Jao

      vatolahy : Pourquoi pas chez nous ?(hs)"
      """Kigali, la propre
      À coup sûr, celui qui découvre Kigali ne peut manquer de passer de surprise en surprise. La première notée par tout visiteur : l’état de propreté de la ville. Il est tout simplement exemplaire. Ne cherchez pas un papier, un mégot, un quelconque déchet au sol ; vous n’en trouverez pas. « Chez nous, même les feuilles ont honte de tomber par terre », m’a dit un jour au cours d’un reportage Joséphine Hamon, la patronne de l’hôtel Hakunana Matata à Giseny. Cette belle percussion verbale résume ce sentiment connu au pays des mille collines sous le nom d’agaciro. En kinyarwanda, cela signifie « dignité » ou « fierté ». Ce mot traduit aussi la perception que les Rwandais ont d’eux-mêmes à l’évocation de la protection de l’environnement, protection réalisée avec l’umuganda.

      L’umuganda, un acte citoyen
      De quoi s’agit-il concrètement ? Chaque dernier samedi du mois, muni de pelles, de balais, chaque Rwandais nettoie les abords de sa maison. Cette activité va jusqu’à l’aide aux personnes à mobilité réduite, mais aussi à la construction d’infrastructures au bénéfice de la collectivité. L’umuganda, inscrit dans la Constitution, est impressionnant dans son application. Tout un pays en cadence, au même rythme. Même les plus hautes autorités de l’État doivent se mettre au service de la communauté dans une société où la culture d’entraide est capitale ""

  • 17 juin à 09:54 | arsonist (#10169)

    Les Îles dites "Éparses" doivent être maintenues telles qu’elles sont à l’heure actuelle : une réserve naturelle pour les espèces [végétation et faune], l’environnement et la protection de la planète !

    Ces Îles Éparses doivent être protégées et totalement soustraites de la cupidité
    1.des vendeurs de territoires
    2.des affairistes de tous bords,
    quels qu’ils soient !

    Les Îles Éparses ne doivent pas être traitées comme "ils" l’ont fait des autres îles du Nord-Ouest de Madagascar !
    Non ! Non ! Et non !

    Bas les pattes aux Îles Éparses !

    • 17 juin à 10:32 | Yet another Rabe (#4812) répond à arsonist

      Bonjour Arsonist,

      Et pour satisfaire votre souhait :

      "Ces Îles Éparses doivent être protégées et totalement soustraites de la cupidité
      1.des vendeurs de territoires
      2.des affairistes de tous bords,
      quels qu’ils soient !"

      Que La France ait la légitimité morale ou non de s’arroger sa souveraineté sur ces Îles, par la voix du Président Macron en déclarant "Ici c’est La France",

      j’ estime que cette dernière est le mieux à même de respecter votre "cahier des charges".

      Certainement pas Madagascar devenu Madagougou, par la grâce de ceux qui lui tiennent lieu de dirigeants, et au premier chef SAR DJ Lapin Crétinissime.

      Madagascar, un pays "souverain", dont l’ honneur et la fierté des supposés dirigeants peut s’ acheter pour US$ 220 millions :

      https://www.actutana.com/depeche/mais-cest-qui-qui-gouverne-a-madagascar/

      Cordialement

  • 17 juin à 10:17 | Isandra (#7070)

    Tant qu’il y a de discussion reste ouverte, il y a toujours de l’espoir, contrairement à ce que les détracteurs, en particulier, les andafy, font croire ici et là.

    C’est régime préfère le dialogue, même s’il y a d’autre moyen pour les restituer, mais, il ne faut pas "HUMILIER LA FRANCE".

    Cette affaire a été un peu suspendue, par suite de ces crises de ces derniers temps, que les détracteurs pensent qu’elles n’ont miraculeusement pas d’impact sur notre économie, n’ont laissé aucune séquelle,...

    • 17 juin à 11:01 | Marco_Santino (#11253) répond à Isandra

      Dans tes rêves mon garçon.

    • 17 juin à 11:16 | Yet another Rabe (#4812) répond à Isandra

      @ Isandra,

      "HUMILIER LA FRANCE",

      Isandra, seriez vous la grenouille qui se veut plus grosse que le bœuf ?

      Madagascar devenu Madagougou, un pseudo pays souverain géré par des pseudos dirigeants, et vous avez la condescendance de vouloir épargner une humiliation à La France.

      Isandra, sachez rester en toute humilité à votre place, en méditant cette fable de La Fontaine :

      https://www.iletaitunehistoire.com/genres/fables-poesies/lire/la-grenouille-qui-se-veut-faire-aussi-grosse-que-le-boeuf-biblidpoe_011#histoire

    • 17 juin à 12:31 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Le président Français a déclaré devant le Monde entier en débarquant sur ces îles :"ici c’est la France". Ce que les apprentis sorciers ont oublié c’est que cette provocation répond à une autre provocation de l’Etat Malagasy , qui est allé négocier des accords militaires avec la Russie pour obtenir la possession de ces îles . La réponse du berger à la bergère , et cela m’étonnerait beaucoup , que la 5ème puissance Mondiale puisse abandonner les richesses dans le fond marin ,à savoir le gisement de gaz et de pétrole . La Politique Etrangère de la France n’a jamais varié d’un iota lorsqu’il s’agit de leurs intérêts immédiats .Votre Calife pourra -t-il changer cette donne ? Cela en étonnerait plus d’un .

    • 17 juin à 12:35 | tanguy37 (#7699) répond à Isandra

      si vous voulez ce tas de cailloux,n’oubliez pas au passage:la reunion et les commores,c’est cadeau !!

    • 17 juin à 12:55 | bekily (#9403) répond à Isandra

      Isandra
      à vous entendre....
      ....
      à la limite La Réunion devrait être malgache , car à la base sa population est originaire de Madagascar....
      pourquoi pas ! la moquette fait rêver !

  • 17 juin à 10:33 | Besorongola (#10635)

    POURQUOI LA FRANCE VA FAIRE TOURNER EN BOURRIQUE MR HO SUR LA RESTITUTION DES ÎLES ÉPARSES ?

    Rappelons-nous de la fameuse " ICI C’EST LA FRANCE" de Macron quand il a foulé le sol de l’une des îles Glorieuses en 2019.
    "Les Iles Eparses sont françaises : Il ne faut pas les donner aux Malgaches" déclare le Contre amiral (2s) François JOURDIER en juin 2020 !

    A l’occasion de sa première visite en France, le nouveau Président Malgache Andry Rajoelina a demandé la rétrocession des Iles Eparses du Canal du Mozambique à Madagascar. Pour le Président il s’agit d’une question d’identité pour retrouver la fierté nationale. Une commission mixte franco-malgache a été constituée. Une commission pour discuter de quoi ? A l’évidence ces îles appartiennent à la France.

    Les Iles Eparses sont cinq ilots de 1 à 30 km2, un, Tromelin, à l’est de Madagascar, les autres, Les Glorieuses, Juan de Nova, Europa et Bassas da India qui ne découvre qu’à marée basse, dans le Canal du Mozambique.

    La France les a trouvées inhabitées et en a pris possession en 1896. Depuis des tentatives d’exploitation, cocoteraie aux Glorieuses, guano à Juan de Nova, sisal à Europa ont été conduites par des Français et avant qu’elles ne soient automatisées la France entretenait une station météo sur chacune des îles.

    La demande des Malgaches est basée sur le fait que pendant la colonisation, les Iles Eparses avaient été reliées administrativement à Madagascar : « Madagascar et dépendances ». Les Comores étaient aussi des « dépendances de Madagascar » jusqu’en 1946, elles sont maintenant indépendantes et Mayotte est un département français.

    En I960 quand la France donna à Madagascar son indépendance, les Iles Eparses furent détachées et rattachées à la Réunion. Elles relèvent maintenant de l’administrateur des Terres Australes

    Jamais donc les Malgaches ne furent en charge des Iles Eparses, trouvées inhabitées par la France quand elle en prit possession.

    Cette revendication n’est pas récente : en 1973, époque où les relations entre les deux pays étaient tendues, le Commandant Supérieur, qui était à l’époque le Général Bigeard, dont l’état major était à Tananarive, fut averti que les Malgaches préparaient un coup de force pour s’emparer de ces îles. Le général décida immédiatement d’implanter sur chacune des trois îles un détachement militaire de 13 hommes et un gendarme ; 46 ans après, régulièrement relevés, ces détachements manifestent toujours l’appartenance de ces îles à la France.

    Tromelin, l’île située à l’est de Madagascar a été l’objet d’une semblable revendication mais par Maurice, un traité de cogestion était même en cours de négociation, jusqu’à ce que l’Assemblée Nationale fasse capoter le projet.

    /....

    • 17 juin à 10:34 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      suite...
      Remarquons que ces îles n’ont en soi aucun intérêt, elles sont généralement d’un accès très difficile par la mer, entourées de coraux, on y a construit des pistes qui permettent la desserte par avion. La seule ressource d’eau est la pluie et on est souvent obligé de les ravitailler par bateau. Elles sont de plus classées « réserves naturelles intégrales » et toute activité y est interdite. Signalons à ce sujet que les écologistes souhaitent curieusement le maintien des militaires, ceux ci assurant la protection des tortues marines qui nidifient sur les plages.

      Seulement les Iles Eparses génèrent une Zone Economique Exclusive de 640 000 km2 couvrant la moitié du Canal du Mozambique, zone de pêche, et où l’espoir de trouver du pétrole est sérieux.

      Les prétentions malgaches n’ont donc aucun fondement et on ne voit pas pourquoi on a créé une commission alors qu’il n’y a rien à négocier.
      Selon l’article 5 de la Constitution le président de la République est le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire et du respect des traités, il lui appartient donc de maintenir la souveraineté sur ces îles, d’autant que si on cède pour les Iles Eparses, on va être amené à céder pour Clipperton revendiqué par le Mexique, les Terres Australes, et pourquoi pas pour St Pierre et Miquelon, et Wallis et Futuna si, comme on l’y pousse, la Nouvelle Calédonie accède à l’indépendance.

      Le 23 octobre 2019, le président Macron à l’occasion d’une visite à Mayotte, se rendait à la Grande Glorieuse pour une visite de deux heures. Il y faisait une allocution au cours de laquelle il affirmait que la France protégeait la biodiversité dans les Iles Eparses érigées en réserves naturelles intégrales, qu’elle s’opposait aux recherches pétrolières dans la zone très prometteuse de Juan de Nova et concluait en disant « c’est la France ». Dans ces conditions on pouvait croire l’idée de donner les Iles Eparses aux Malgaches abandonnée. Il semble qu’il n’en soit rien et que la commission mixte soit encore au travail. Le Président est invité le 26 juin au soixantième anniversaire de l’indépendance malgache, on se demande ce qu’il va déclarer, ce qu’il va céder sur les Iles Eparses.

      En dehors du fait que ces îles sont à l’évidence française il faut savoir que si nous les abandonnons, ce seront les Chinois auprès desquels Madagascar est très endetté qui mettront la zone en exploitation, prospecteront puis exploiteront le pétrole et épuiseront les ressources halieutiques par la pêche industrielle. Il en sera bien fini de la préservation de la biodiversité que les Malgaches n’ont pas les moyens d’assurer, les îles seront livrées au braconnage et au pillage.

      Diffusé sur le site de l’ASAF : www.asafrance.fr
      Association de Soutien à l’Armee Française.

  • 17 juin à 10:44 | kartell (#8302)

    Dès lors où le seul soutien notoire demeure être la Russie, on mesure la qualité des alliés/ mercenaires du requérant en dévoilant de la sorte que l’on n’a, que ce qu’on mérite !..
    Aujourd’hui, un nouveau mot est entré dans le vocabulaire politique : « macroner » ou se montrer compassionnel, tout en ne faisant, rien, laissant les choses en l’état : expert opportuniste, en ronds dans l’eau !..
    Mais, désormais, ce contentieux gaullien tourne à un affrontement Nord-Sud avec les ingrédients de circonstances, constitués par une colonisation, faisandée et l’outrecuidance qu’afficherait les puissants et riches états occidentaux, avec une Russie, exemptée, mais plébiscitée par le requérant, de qui se moque-t-on ?..
    Sachant, comme je l’avais souligné récemment, qu’il existe pas moins de 110 contentieux territoriaux sur cette planète, dire que, celui-ci, en particulier, mériterait un traitement spécial, ce serait commencer la maison par le toit !..
    D’autant que le pays organisateur de cette causerie de septembre est accusé d’être un propriétaire indélicat, serait-il à ce point, aussi naïf, pour se voir manger la laine sur le dos, dans sa propre bergerie ?..
    Bref, tous les ingrédients sont opérationnels pour que ce conciliabule accouche d’une souris en promettant des changements pour un futur proche, éloigné !..…
    Surtout, dès lors, où il est l’organisateur et le planificateur d’un tel colloque où flottera une ambiance feutré de marchands de tapis, à la petite semaine ..
    Mais, il est vrai qu’à ce petit jeu, le grand gagnant restera incontestablement l’esprit du faire-semblant avec une pointe de faux-derches prononcée …
    Toutefois, au-delà de cet aspect peu diplomatique, demeure celui, intimement lié au pouvoir, qui compte tirer profit d’une avancée, même maigrelette, sur ce dossier…
    Ce serait, pour lui, mettre un peu de beurre dans ses brèdes, surtout, en ces temps de vaches maigres afin d’étoffer son bilan qui, aujourd’hui, reste, désespérément, aux abonnés absents et aux délestages, tous azimuts !..

  • 17 juin à 10:52 | Isandra (#7070)

    Les Malagasy sont ils heureux ?

    En tout cas, ils ne sont pas malheureux, non plus, ils ont de joie de vivre, malgré eux :
    https://fb.watch/dHWZxANw6T/

    • 17 juin à 11:10 | vatolahy (#11348) répond à Isandra

      Il est vrai que les malgaches sont aussi heureux qu’autrefois lorsque ils n’avaient pas l’eau courante ,la lumière ,la pharmacie et que les beaux voyages se faisaient en filanzana .Ils avaient la joie de vivre et ils ne se plaignaient de rien .

    • 17 juin à 12:33 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      Isandra,
      Là tu ne vas pas me contredire, les Eparses sont Française c’est un fait.
      Alors pourquoi dire restituer (rendre) alors qu’elles ne vous ont jamais appartenue, d’ailleurs à l’école on n’en n’a jamais parlé.
      Résultat des courses elles resteront Française que tu le veuilles ou non car pour que la France se sépare d’un territoire National il faut un référendum et le peuple ne votera pas oui.
      Met toi ça bien dans ton crâne vide : Ici c’est la FRANCE

    • 17 juin à 12:45 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Votre déclaration ressemble à un mépris du peuple Malagasy , sans vous rendre compte de son absurdité . Les Malagasy n’ont jamais été aussi pauvres depuis l’Indépendance . Pour votre information , nos grands parents avaient tous un toi , et un lopin de terres sinon plus pour subsister . Nos parents avec la première République ont pu envoyer leurs enfants à l’école , et même en France pour des Etudes Universitaires . Malheureusement , la génération actuelle végète dans les Campus , qui ressemblent plutôt à des bergeries , en mendiant les Bourses d’Etudes qui n’ arrivent qu’au compte gouttes . Il en est de même pour les salariés qui vivent avec un montant dérisoire , ou qui ne perçoivent même pas de quoi vivre , car la caisse de l’Etat est vide . Et je ne parlerai pas de l’insécurité et de la politique de Santé obsolète , des routes impraticables , du manque d’eau et d’électricité , et la liste n’est pas exhaustive. Et vous osez dire que la population n’est pas malheureuse ? Si ce n’est pas une insulte , Dieu que cela y ressemble . La souffrance de 90% de nos compatriotes vous est indifférente . Redescendez de votre piédestal.

    • 17 juin à 13:05 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      17 juin à 12:33 | MALIBUC (#9345)

      ... car pour que la France se sépare d’un territoire National il faut un référendum et le peuple ne votera pas oui.


      Ce qui est TRES grave dans ce que vous dites c’est que LA FRANCE N’A PAS DEMANDE AUX COMORES DE FAIRE CE REFERENDUM pour le cas de Mayotte.
      Savez-vous que quand la France a demandé le référendum pour le rattachement de cette île à la France, c’était à la population de Mayotte et non à celle des Comores alors que Mayotte APPARTENAIT aux Grands Comores (c’est pour cela qu’on l’appelait Grand Comores).
      Et j’ai évoqué il y a quelques jours que certains pays justement ne reconnait pas le PASSEPORT FRANCAIS quand il a été délivré à Mayotte.

  • 17 juin à 10:57 | Marco_Santino (#11253)

    "pour la restitution des îles Éparses"

    Vous avez pas honte d’écrire ça ? Vous êtes sérieux chez Madagascar-tribune ?

    • 19 juin à 12:52 | bekily (#9403) répond à Marco_Santino

      la bande mafieuse essaie, essaie
      A l’affut derrière il y a surtout des Ravatomanga ou Hiridjee ...
      MIAM !!! MIAM le business du GAZ+++ à cet endroit de l’océan indien !!!! rien à cirer des intérêts du peuple malgache !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • 17 juin à 11:02 | vatolahy (#11348)

    Peut on soutenir que l’ile de Tromelin devrait etre une dépendance de MADAGASCAR parceque elle a été habitée par quelques esclaves malgaches naufragés durant quelques années avant que les survivants soient à la fin secourus
    Il peut toutefois arriver que la faune aquatique qui s’abrite dans les eaux des iles éparses s’égare jusque sur la cote malgache et soit péchée par les Vezo

    • 17 juin à 11:34 | Shalom (#2831) répond à vatolahy

      Ca c’est de l’usurpation de l’histoire : ces esclaves ont été envoyés VOLONTAIREMENT là-bas par les français pour habiter et les aider à exploiter l’île.

    • 20 juin à 14:02 | vorona (#8254) répond à vatolahy

      à @ shalom : : vatolahy a raison se sont les naufragés d’un bateau qui a coulé à proximité de l’ilot !
      L’ilot, car il a les mensurations d’un ilot, Tromelin fait 1,2 km2 de surface et c’est longueur 1700 m largeur 700 m soir moins que la piste d’Ivato. Il parait idiot de supposer que des gens aient voulu envoyer des esclaves dans un endroit sans arbre et sans eau douce !

  • 17 juin à 11:08 | Besorongola (#10635)

    RAJAONARIMAMPIANINA LA VOIX DE LA SAGESSE ET DU RÉALISME. CONSCIENT DU POT DE FER CONTRE POT DE TERRE ?

    La revendication des îles éparses est-elle un heritage ou une patate chaude laissée par Rajaonarimampianina à Mr Ho ?

    En Novembre 2015 le président Rajaonarimampianina réagit sur la question des îles éparses.
    . Depuis plusieurs jours, la polémique enfle à Madagascar au sujet des îles Eparses, de minuscules territoires entourant la Grande Île, actuellement administrés par Paris mais revendiqués par Antananarivo depuis 40 ans. Une prise de position du chef de l’Etat était attendue après une déclaration très mal reçue de l’ambassadeur de France sur place.

    C’est une déclaration de l’ambassadeur de France, Véronique Vouland-Aneini, qui a mis le feu aux poudres. Il y a deux semaines, elle a déclaré que « les îles Eparses appartiennent à la France ». Quelques jours plus tard, un groupe de députés appelait le président de la République à réagir. Vendredi 6 novembre 2015,Hery Rajaonarimampianina est finalement sorti de son silence lors d’une rencontre avec la presse : « Quelque fois, ne rien dire est déjà beaucoup plus important que de crier ! Le silence est d’or, dit-on ! On est dans la diplomatie, dans la haute diplomatie », a-t-il affirmé.

    Le dossier n’est pas enterré, assure le chef de l’Etat malgache : « Aujourd’hui, le président de la République vous dit qu’il a déjà pris en main le dossier. Et avant même tous ceux qui se disent les plus nationalistes. » Mais M. Rajaonarimampianina n’en dit pas plus sur d’éventuelles négociations engagées. Un flou qui rend Jean Brunelle Razafintsiandraofa dubitatif. Il fait partie des députés qui ont appelé le président à prendre une position ferme sur les îles Eparses. « On va analyser, dit-il. Puisque c’était une déclaration, on ne sait pas s’il y a vraiment des dossiers consistants, s’il y a vraiment des travaux en cours. On va voir... »

    Le conflit territorial entre la France et Madagascar au sujet des îles Eparses remonte à loin. En 1979, une résolution des Nations Unies avait demandé à la France l’ouverture de discussions pour la restitution de ces îles. L’enjeu, c’est notamment le sous-sol, qui pourrait contenir d’importantes réserves d’hydrocarbures. L’an dernier, après avoir rencontré François Hollande lors d’une visite à Paris, Hery Rajaonarimampianina avait évoqué la possibilité d’une COGESTION , via la création d’une plateforme de dialogue entre les deux gouvernements. Depuis, aucune avancée concrète. La plateforme reste pour l’instant à l’état de projet.
    Source Rfi.

    • 17 juin à 11:47 | vatolahy (#11348) répond à Besorongola

      Shalom ;--- Ces esclaves ont éte volontairement vendus par des trafiquants malgaches à des bandits des mers contre quelques babioles .Ces trafiquants auraient gagné davantage s’ils avaient eu les moyens de les transporter eux memes jusqu’à l’ile bourbon ou à maurice ; ;l Ces forbans n’étaient que des intermédiaires

    • 17 juin à 15:04 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      La voix de la sagesse !=> Le résultat comme d’hab : "Depuis, aucune avancée concrète. La plateforme reste pour l’instant à l’état de projet."

      Au moins, dans ce mandat de Rajoelina, une commission mixte est créée pour en discuter, et que la discussion continue.

  • 17 juin à 11:26 | Besorongola (#10635)

    LALATIANA RAKOTONDRAZAFY ALIAS MAMA SÔSY EN 2017 - NON AU DELESTAGE.!
    Elle revendiquait à l’époque la liberté de descendre dans la rue pour dénoncer le délestage. Elle était dans l’opposition, nous sommes en 2022 elle et Mr Ho sont au pouvoir , le délestage s’amplifie et de pire en pire, c’est du jamais vu. Est-ce que les Gasy qui souffrent atrocement de manque d’eau et d’électricité ont-ils la possibilité de descendre dans la rue. Interdire c’est le seul acte que ce régime. manie bien.

    Hoy Mama SÔSY tamin’izany :
    " Ny olona mitaky hoe aoka izay io Delestage io dia tokony afaka midina an-dalambe sy maneho hevitra, ka raiso ny andraikitrareo fanjakana, izaho dia isany ho eny Ambohijatovo mihintsy hitaky hoe non delestage fa mijaly ny olona,

    Ankehitriny dia tsy misy moyen mintsy afahanao manao maneho amin’ny fanjakana hoe mijaly ny olona amin’ny delestage.

    Any anaty facebook ny olona no miteny,mila hanopa ny olona, iza no hiaino anao any, ça s’arrête là "

    • 17 juin à 12:11 | Yet another Rabe (#4812) répond à Besorongola

      Bonjour Besorongola,

      Une analyse :

      Mama Sôsy sentirait-elle le vent tourner, et essaie de se créer une virginité de démocrate bon teint bon genre auprès de la population, car il faut maintenant préparer le futur pour 2 raisons :

      - A l’ approche de la très douloureuse à la pompe que les pétroliers vont présenter aux Malagasy, et qui va très probablement générer de graves mouvements sociaux,

      - et à l’ instar des rats qui quittent le navire

      Il faut préparer le terrain pour anticiper une hypothétique place dans l’hypothèse d’un gouvernement post DJ Lapin Crétin ?

      Il faut se donner une image équilibrée de soi même comme "démocrate" mais pas trop, car il ne faut pas insulter l’avenir, au cas où DJ Lapin Crétin arriverait à garder sa place.

      Bref, la politique de Maman Sôsy, c’est un pied dedans, un pied dehors.

      Cordialement

    • 17 juin à 13:11 | vatolahy (#11348) répond à Besorongola

      Shalom -Il est certain que l’esclave malgache qui vivait son esclavage à Madagascar vivait plus heureux que l’esclave exporté à l’étranger. Prenez le cas de Ralaimongo :héros national.
      A 7 ans ,il était vendu à un éleveur de bétail contre 6 zébus..C’est 7 ans plus tard qu’il sera délivré de cet esclavage par la bande à Galliéni .Remarqué pour son intelligence,il sera instruit dans l’école des ’monpéra’. Il obtiendra le diplome qui lui permettra de devenir enseignant . Mieux encore il ira jusque dans la métropole ,à Paris , pour s’élever en grade .Il épousera meme une parisienne ;
      L’esclave vendu et exporté à la Réunion aura une vie plus difficile.,dramatique . Pour échapper à son esclavage ,il se fera’ esclave marron vivant comme un bete dans les forets et les cirques avec la souvenance de cette terre natale à laquelle il aura été arraché.La faute aux trafiquants d’esclaves malgaches

  • 17 juin à 11:31 | Besorongola (#10635)

    QUAND LE WERAWERA ATTEINT LE PLAFOND, UNE MALGACHE REPIQUE LE RIZ EN BLEU JEAN ET BOTTINE.

    Regardez !
    https://www.facebook.com/groups/364311374939562/permalink/774128403957855/

    • 17 juin à 15:44 | lé kopé (#10607) répond à Besorongola

      Vatomena s’est transcendé en Vatolahy . Il s’est trahi en montrant qu’il connaît bien la biographie de Ralaimongo , Originaire d’Isandra . Il sait même que cet illustre Personnage a fini sa vie dans l’alcoolisme dans la région d’Andapa , avant qu’on transfère son corps dans son caveau Familial , dans le District d’Isandra , le bien nommé , mais galvaudé par les caciques du régime actuel .L’ Isandra pour votre gouverne, a eu des généraux , un Cardiologue de renommée International , des Enseignants , des Pilotes de ligne ,des Médecins ,des Informaticiens , et toute la panoplie des différents corps de métiers , sans oublier les agriculteurs ,et les éleveurs , qui ont fait la renommée de cette région . Mais actuellement , avec l’Etat désastreux de la RN42 , tout cela n’est plus qu’un désastre . Mention quand même positive du Gouverneur actuel et du Commandant de Gendarmerie , la paix qui y règne depuis deux années . Ce n’est pas rien .

  • 17 juin à 11:35 | Besorongola (#10635)

    QUI DIT QUE LES CHINOIS NE S’INTÈGRENT PAS À MADAGASCAR ?

    Regardez :

    https://fb.watch/dHZx1mDgaO/

  • 17 juin à 13:01 | Isandra (#7070)

    Pourquoi, les spectacles des artistes de ces derniers temps sont toujours guichets fermés ?
    Parce que,
    - un, les Malagasy n’ont pas besoin seulement de nourritures,
    - Deux, les Malagasy ont le moyen pour s’acheter des billets. Pouvoir d’achat.

    La preuve, les fêtes ne cessent de s’organiser, ici et là, surtout, à Tana où 52% de la population sont considérés non pauvres.

    "Antananarivo, 17 Juin, 12h12 - Ce week-end, il aura d’abord la fête des pères, la célébration anticipée de la fête de la musique, puis le concert évangélique qui ouvre le bal des festivités de l’anniversaire de l’Indépendance. Autant d’opportunités donc pour faire la fête, en musique bien sûr, avec les propositions de concert à l’affiche cette fin de semaine, avec papa pourquoi pas puisque c’est sa fête, et assister au concert de louange où le président de la République sera présent. Bonne fête à tous les papas.
    ⭕Show case. Tovo J’Hay fera une performance au restaurant Happy Zone à Antanimora le vendredi 17 Juin à 20h.
    ⭕Cabaret Mafana. Grandes retrouvailles d’Elodie et ses fans de la capitale au Jao’s Pub à Ambohipo où Nael l’accompagnera sur scène pour faire monter la température de l’ambiance le vendredi à 21h.
    ⭕"Blooky Festi Rock". Le groupe Green marque ses 35 ans de scène par un grand concert au Palais des sports et de la culture à Mahamasina le samedi 18 Juin à partir de 15h.
    ⭕Le restaurant bar lounge Ethnika de la galerie Urbania à Analakely sera sous les rythmes de la musique de Samoela le samedi à partir de 20h.
    ⭕Variété traditionnelle modernisée, ce sera le style musical du groupe Iarivolahy, à découvrir au sous-sol du No comment bar à Isoraka le samedi 18 juin à partir de 20h.
    ⭕Grand concert de louange. Un moment de communion à travers de chants de louange pour la Patrie se tiendra le dimanche 19 Juin à partir de 14h. Plusieurs artistes, dont Rija Rasolondraibe, participent à concert gratuit. Comme le concert ouvre le bal des festivités de l’anniversaire de l’Indépendance, le président de la République sera bien dans le public. Dress code : les couleurs nationales, blanc, rouge et vert.
    ⭕Fête de la musique. L’Alliance française d’Andavamamba donne rendez-vous aux mélomanes le dimanche 19 juin à 15h pour un grand concert gratuit réunissant Shyn, Tsota Njara Marcel, Jacquis Randria,et une animation de Dj Mbints pour marquer la fête de la musique. "

    • 17 juin à 13:19 | vatolahy (#11348) répond à Isandra

      Isandra —En France ,ils disent :"Quand le chat n’est pas là les souris dansent" ; Chez nous on danse meme lorsque le chat est là . Admirable peuple malgache qui peut tout supporter

    • 17 juin à 20:00 | bekily (#9403) répond à Isandra

      les jeux de cirque avaient été lancés dans la période de DECADENCE DE ROME ........

  • 17 juin à 13:28 | Aulivier643 (#11346)

    Quel Président Français osera « céder » des territoires de la République Française a un autre etat ?

    Les iles éparses ont été..sont..et resteront Françaises.

    Les Russes font rêver les bi nationaux africains et malgaches, mais l avenir nous dira qui a eu raison de vendre son ame au d.iable.

    Wait and see..

    • 17 juin à 14:45 | Shalom (#2831) répond à Aulivier643

      17 juin à 13:28 | Aulivier643 (#11346)

      Quel Président Français osera « céder » des territoires de la République Française a un autre etat ?
      Les iles éparses ont été..sont..et resteront Françaises.


      J’ai fait la réflexion sur Mayotte mais personne n’en parle.
      Vous vous comprenez maintenant, on appelle cette situation une situation MIROIR : elle vous montre qui vous êtes et comment vous êtes.

  • 17 juin à 13:30 | tsimahafotsy (#6734)

    " ce seront les Chinois auprès desquels Madagascar est très endetté qui mettront la zone en exploitation, prospecteront puis exploiteront le pétrole et épuiseront les ressources halieutiques par la pêche industrielle. Il en sera bien fini de la préservation de la biodiversité que les Malgaches n’ont pas les moyens d’assurer, les îles seront livrées au braconnage et au pillage."

    Diffusé sur le site de l’ASAF : www.asafrance.fr
    Association de Soutien à l’Armee Française."

    Je soutiens entièrement ce qui dit Asafrance.

    Le pêcheur du village de Vavony, sur la Côte Est, là où j’habite quand je reviens au bled, pêchait entre 20 et 30 kg avant 2012.
    Les jours de mauvais temps entre 10 et 15 kg, et ce pour un métier à risque où il faut se lever à 3 heures du matin et retour vers 11 heures ;
    La dernière fois où j’y étais en décembre 2020, le pauvre Betsimisaraka arrive juste à avoir entre 4 et 7 kg. Des petits poissons de surface sans valeur et sans saveur.
    Les côtes malagasy de l’Est sont VIDÉES par les navires usines chinois.
    Comme les pêcheurs ne peuvent plus nourrir leur famille avec les produits de la mer, ils se recyclent dans le charbon de bois. Et la forêt est à portée de main !
    Je ne peux plus discuter avec eux sur la protection de la nature au vu de la détérioration
    continue de leurs conditions de vie.
    J’ai vécu à demeure dans ce village de 2005 à 2010, j’ai constaté le désastre depuis 2019 et à mon humble niveau je suis impuissant et j’enrage !
    Ceux qui le peuvent émigrent vers Brickavile, Tamatave ou Moramanga, grossissant tous les laissés pour compte des 13 ans de règne de la maffia orange.
    L’ écologie c’est une politique qu’on ne peut discuter qu’entre riches et intellectuels de salon.
    On ne peut pas protéger la nature, si on ne protège pas l’humain avant tout.
    Protéger l’humain, c’est donner la primauté à l’éducation, à la santé, à la justice sociale.
    Chose que les fozas ne comprendront JAMAIS car leur univers, c’est Dubai, Singapour, Miami , téléphérique comme dans les Alpes suisses, kolize à Rome.
    L’univers du clinquant et bling bling ailleurs, ils le veulent à Madagascar ! Un Disneyland pourquoi pas ! hampireveho ny vahoaka è !
    Résultat de la politique des fozas : paupérisation de la population et destruction de la nature à la mode TGV, très très grande vitesse.
    En conclusion, laissons la gestion des Iles Eparses à la France, elle en fera bon usage car ici les lobbys écologistes sont puissants. Et ceci pour l’intérêt de l’humanité tout entière ;

    • 17 juin à 19:14 | Isambilo (#4541) répond à tsimahafotsy

      Il ne faut pas faire l’impasse sur les Bretons.
      Je ne savais pas que l’armée française avait besoin de soutien. C’est grave à ce point ?

  • 17 juin à 14:04 | Aulivier643 (#11346)

    Les chinois, les russes ou les turcs ne sont que les nouvelles bouées qui permettent aux patriotes de ne jamais rendre des comptes…

    Cepamafotski…et en plus c est halal !

    Le pire, c est que l occident ridicule n est pas en mesure de tirer les conséquences qui s imposent..comme en 38..

    Aveugles et kons…encore et encore

    • 17 juin à 14:52 | Shalom (#2831) répond à Aulivier643

      En ce qui concerne les chinois :

      La revue "Marianne" de la semaine dernière mentionnait la réalité actuelle en France : "l’organisation ethnique du travail".
      En particulier les chinois sont de plus en plus présents (rythme anormal) dans les métiers de buraliste, du café et restaurant (style soi-disant japonais etc ...) et en utilisant de l’argent qui ne passe pas par les banques.
      Les chinois envahissent l’économie française en fructifiant leur argent "ENTRE EUX" mais les français font semblant de ne pas voir cette situation.
      On verra la suite d’ici 2035 (année charnière décidée pour l’Europe) !

  • 17 juin à 14:55 | luczanatan (#321)

    Tsymahafotsy
    Je suis d’accord avec vous et vous avez peut-être lu le livre de Romain Gary : les racines du ciel.
    Vous y trouverez de belles pages qui rejoignent ce que vous écrivez. Mais on a fini par comprendre que la nature doit être protégée et que la protection de la nature doit faire vivre immédiatement ceux qui la protègent et ceux qui avaient l’habitude de la piller.
    Et on entre dans un cercle vertueux long terme.
    Mais le long terme pour quelqu’un qui a faim là tout de suite maintenant lui et sa famille ?
    Et le long terme pour quelqu’un de gavé qui peut emporter légalement 10000 euros par personne lorsqu’il va en vacances en Europe , qui a soif de toujours plus de richesses ?
    Vous me suivez ?
    Veloma
    .

    • 17 juin à 15:48 | tsimahafotsy (#6734) répond à luczanatan

      Bonjour Luczanatan,

      Romain Gary fait parti de mes auteurs préférés mais je n’ai pas encore eu le loisir de lire " Les racines du ciel" , je vais rattraper cet erreur le plus rapidement possible. Je vous remercie de me le conseiller, surtout que "mes idées" rejoignent les idées de ce grand écrivain !
      Trêve de plaisanterie !
      Ce que je prône c’est une pratique politique et un idéal de société qui fonctionnent dans les pays scandinaves, que j’ai visités plusieurs fois.
      Je n’ai rien inventé.
      Mais peut-être que je suis trop idéaliste et naïf car la marche est vraiment trop haute ( pour ne pas dire inaccessible ) pour les Malagasy avec les dirigeants qu’on a !
      Mais qui sait ?
      Michel Rocard a dit : la résignation est une sottise absolue en politique.

      Veloma !

  • 17 juin à 15:01 | kartell (#8302)

    La Chine lorgne sur Taïwan, « l’insolente » et sur des confettis en mer de …Chine ; la Russie sur l’Ukraine en attendant d’en terminer avec sa Bérézina, boomerang pour tenter d’autres annexions mafieuses, en cas de succès improbable …
    On charge la mule, étonnamment coopérative, pour tenter de gagner de nouveaux galons sur un uniforme rapiécé ..
    Le petit caporal, croit en sa bonne étoile, qui en matière militaire, exige plus qu’une bravade pour accéder dans l’iconographie de la hiérarchie internationale..
    Entretenir l’espoir est une stratégie couramment entretenue dans le discours politique où le dragon de l’océan indien reste un proche cousin de celui du Loch Ness, écossais !..
    Les lobbyistes, infiltrés au sein des rouages de l’état ont fait du bon boulot en persuadant le gaulois a entretenir un dialogue avec le requérant, comme il en a l’habitude, actuellement, en poursuivant son papotage inutile avec le tsar malade pour des queues de cerises dans un sulfureux « ne pas humilier », très pétiniste !..
    Il ne suffit pas d’organiser une discussion préparatoire au hold-up pour croire qu’il aura bien lieu, car, connaissant son commanditaire, on peut avoir de sérieux doutes sur les éventuelles suites qui accoucheront d’une telle confrontation où un terrain d’entente tiendra du miracle diplomatique..
    En danseur de tango, émérite, le gaulois devra supporter les conséquences de ses erreurs de jeunesse et de sa propension à toujours croire qu’en dominant son sujet, on en fait de même avec ses interlocuteurs ..
    Visiblement, la séance de rattrapage risque d’être douloureuse pour les deux camps qui ressemble en tous points à une partie de bonneteau !.

  • 17 juin à 15:02 | Aulivier643 (#11346)

    Personnellement je sais que je peux compter sur mon compatriote Français shalom pour me defendre contre l impérialiste chinois..ou russe..ou turc..

    Ah zut..l

    Non..il est inutile de compter sur les opportunistes éternels..

    • 17 juin à 22:24 | Shalom (#2831) répond à Aulivier643

      Comme d’habitude, ce type ne comprend rien des messages passés :
      Au lieu de vous occuper du sort des malagasy et de Madagasikara vis à vis des chinois, constatez d’abord ce qui se passe chez vous en France.
      Quand les français OSERAIENT critiquer le situation avec les chinois, ce jour là vous pourrez en faire autant pour lancer vos remarques sur Madagasikara.

    • 18 juin à 00:27 | Zora (#10982) répond à Aulivier643

      Hazo boboka tsy misy ilana azy io, miova pseudo fona. Mandreraka be ny toe tsainy..

  • 17 juin à 15:12 | luczanatan (#321)

    Shalom
    C’est assez vrai cette ethnisation de certains emplois.On comprend l’aspect couleur locale ( sans jugement péjoratif de ma part) par exemple dans un restaurant japonais.
    Ça existe encore beaucoup aux USA par rapport aux vagues de migrants.
    J’ai bien remarqué en Île de France le grand nombre de chauffeurs livreurs UPS Malgaches.
    Mon père qui avait été militaire officier et qui à ce titre avait droit à un chauffeur pour sa jeep m’a dit un jour en fin de carrière que les chauffeurs Malgaches étaient les plus brillants qu’il avait connus ,il admirait leur conduite souple efficace et à l’économie.
    Donc quand l’un de ces jeunes Malgaches vient avec son camion me livrer un colis je suis toujours ému car ce talent reconnu par leurs clients leur permet de développer leur entreprise personnelle.
    J’ai envie de leur dire bonjour en malgache mais je n’ose pas. Ils sont Malgaches et je le vois à 100 m.
    C’est comme si Madagascar venait à moi.
    Veloma

    • 17 juin à 18:24 | spliff (#5871) répond à luczanatan

      👍🏽
      Constat qu’on peut faire chez les chauffeurs de taxi-brousse d’une manière générale.
      Une fois je suis tombé sur un spécimen particulièrement doué sur un Tana Fianara. Très rapide, pratiquement aucun « g » latéral ou longitudinal pour les pax, management du régime moteur en fonction du seuil de déclenchement du turbo de son Sprinter résultant en des accélérations constantes sans à-coup. Sur des trajectoires sinueuses, chacun imaginera l’art que cela requiert. C’était du pilotage fin et non de la simple bonne conduite. Cela tout en discutant la bout de gras avec une jovialité sans pareil…
      Ces petits rien qui vous font adorer le pays….

  • 17 juin à 15:41 | Besorongola (#10635)

    L’OR MALGACHE, ON N’EN PARLE BEAUCOUP MAIS POURQUOI LE PAYS RESTE LE PLUS PAUVRE DU MONDE ?

    Les champions des détenteurs d’or dans leur Banque centrale raisonnent en Tonne d’or alors que Madagascar raisonne à peine en un peu plus de centaines de kilis.

    Conservées au sein des banques centrales, les réserves d’or jouent un rôle essentiel dans l’économie. Comparable à un coussin de sécurité, elles servent à garantir le paiement des transactions financières et/ou commerciales d’un Etat, d’une institution ou encore d’un établissement financier sur une période.

    Valeur refuge et considéré comme l’un des actifs les plus sûrs au monde, l’or permet de conserver l’excellent niveau de liquidité de ces réserves en période de crises.

    En 2021, les réserves mondiales d’or des banques centrales avoisinaient plus de 35 000 tonnes, soit environ 1/5 de tout l’or de la planète. En Afrique, les avoirs d’or des banques centrales sont estimés à 573,05 tonnes.

    Pour le secteur aurifère malgache , 177kg d’or ont été approvisionnés à la Banque centrale jusqu’à la fin de 2020 afin de constituer la réserve d’or nationale, a indiqué le ministre de l’économie . L’exportation de l’or est en revanche suspendue depuis le mois septembre 2020 afin d’assainir le secteur sans résultat.

    En matière d’apport en recettes publiques, les rentrées non fiscales constituées par les recettes des redevances et ristournes minières s’élèvent à 57,12 milliards d’ariary alors que la prévision bisannuelle (2019-2020) était de l’ordre de 36 milliards d’ariary. Les recettes non fiscales minières, elles, ont atteint 26,44 milliards d’ariary alors que la prévision de recouvrement de la loi des Finances 2020 était de 18,10 milliards d’ariary.

    En matière d’exportation, le volume de produits miniers, toutes substances confondues (notamment or, pierres fines et pierres précieuses, pierres industrielles, ilménite, nickel et cobalt et autres) s’élève à 588 157, 42 tonnes. Ceci représente au total 1880, 43 milliards d’ariary de recettes d’exportation. Ce, malgré la décision de suspendre temporairement l’exportation de l’or. Mais à cela devrait également s’ajouter malheureusement les exportations illicites des ressources minières comme les 73,5 kg d’or interceptés en Afrique du Sud ou les 59 kg des Comores... Sans oublier les quantités exportées illicitement et qui passent à travers le filet des douaniers, ou bien la partie qui passe illégalement car les douaniers ferment les yeux moyennant de pt’it cadeau...

    • 17 juin à 15:49 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      QUI SONT LES PAYS D’AFRIQUE CHAMPIONS EN DÉTENTION D’OR ?

      En nous appuyant sur les données de World Gold Council, organisation de développement du marché pour l’industrie de l’or, nous vous dressons le top 10 des pays avec les plus importantes réserves d’or en Afrique au titre de l’année 2021.

      Avec un volume de 174 tonnes d’or, l’Algérie est à la tête des pays détenant les plus importantes réserves d’or en Afrique en 2021. Il est suivi par l’Afrique du sud, à la 2ème place, avec une réserve de 125 tonnes.

      A la 3ème place se trouve la Libye avec 117 tonnes d’or. L’Egypte et le Maroc occupent respectivement les 4ème et 5ème rang avec 80,73 tonnes d’or et 22,12 tonnes d’or.

      Voir aussi - Côte d’Ivoire : Une production d’or de près de 42 tonnes en 2021

      En dehors du top 5, figure à la 6ème place, le Nigéria, 1ère économie du continent, qui se trouve paradoxalement, avec une réserve d’or estimée à 21,37 tonnes en 2021.

      Le Ghana, alors que géant africain du métal jaune avec un volume moyen d’environ 120 tonnes par an, ne se retrouve qu’à la 8ème place des pays africains détenant les plus grosses réserves d’or avec 8,74 tonnes.

    • 17 juin à 15:56 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Source :. Securities Industry Regulatory Authority (SIRA)

  • 17 juin à 16:41 | Jipo (#4988)

    Bonjour.
    Cette photo m’ interpelle et e semble déranger personne ?
    On dirait un jeu de dame avec les blancs d’ un coté et les noirs de l’ autre, à moins que cela représente l’ équipe de france 🤪 ... ?

  • 17 juin à 17:28 | ratiarivelo (#131)

    Salama JIABY !! manonkana @ny izany ny namana "MATO*** ! tsy hadino ihany na dia tsy miseho matetika eto @ny FORUM ilay namana silamo PL**** ! salama ihany hianao ARSONIST** !sy ny REHETRA mitovy FIJERY !!! ny AHY dia tsotra ry ZAREO A ? tsy vendrana sy Dondrona hotrazy akory ny TSOTSOKA ka hamerina ny ILES EPARSES*** ! Amina-JIOLAMBOTO sy TONTAKELY***an’IREO NOSY ireo*** !!fitondrana faikany efa miala AINA*** ! Tsangan’olona SISA efa miady an-trano***VITA ny AMINIREO*** ! efa maimbono efa MASISO** izay no mahatonga AHY hilaza hoe : tsy vendrana akory ny TSOTSOKA*** ! Izany fivoriana izany aloha dia efa MATY ankaranany ry ZAREO O ! Ny TSOTSOKA mbola sahirana ny zava-miseho an’iUKRAINE *Samy tsara JIABY !

  • 17 juin à 19:47 | Isambilo (#4541)

    Supposons que la France quitte ces îles. Et alors ? Qu’est-ce que l’état malgache peut faire ? Les vendre ? Mais à qui ? Pour exploiter quoi ?
    Je fais partie de ceux qui pensent qu’il faut laisser ces îles vierges de toute présence humaine. Et la France ne s’y intéresse que pour l’histoire des zones d’intérêt, etc. Sauf si l’a grande association de soutien moral et spirituel de l’armée française se mobilise. Bien sûr.
    Bon, ce n’est pas tout. Il faut penser au tsikonikonina et à l’arendrina pour le 26.

    • 17 juin à 19:58 | bekily (#9403) répond à Isambilo

      peut être pour Ravatomanga ou Hiridjee ????

  • 17 juin à 23:22 | Shalom (#2831)

    17 juin à 13:11 | vatolahy (#11348) répond à Besorongola ^
    ...
    A 7 ans ,il était vendu à un éleveur de bétail contre 6 zébus..C’est 7 ans plus tard qu’il sera délivré de cet esclavage par la bande à Galliéni ...


    Vous aimez bien écrire ce nom Galliéni, mais vous oubliez toujours d’écouter la chanson malagasy du Sud "Seresere e !".
    Le code de l’indigénat ...
    Donc arrêtez de juger les malagasy.

    Sachez que ce qu’ont fait les malagasy NE SERONT JAMAIS A LA HAUTEUR de ce qu’a fait la France à l’exposition universelle de Paris ... "des malagasy parqués comme du bétail, du vrai zoo" et ce n’est ni des brigands ni des pirates qui l’ont organisé mais le GOUVERNEMENT FRANCAIS !

    Racontez plutôt cela car cétait des réalités documentées et vues DU MONDE ENTIER.

    • 18 juin à 09:01 | vatolahy (#11348) répond à Shalom

      Les malgaches du ’’zoo’ humain’ ’ont été vus du monde entier et ainsi ils ont été reconnus comme existant ,comme membres de la société humaine. Ils avaient leurs coutumes,leur art culinaire ,leurs habits ,leur chants et leur musique .ils ont éveillé la curiosité de tous et leur empathie .Ils sont ainsi entrés dans la ronde du monde universel .Et aujourdh’ui Madagascar est retourné dans l’anonymat. .On sait seulement que Madagascar est un des pays les plus pauvres du monde et vit de charité.
      Les malgaches ont détruit eux memes leur art de vivre.Le malgache est devenu un loup pour son frère malgache .Et ce n’est pas la faute à la bande de Galliéni...

    • 18 juin à 10:58 | arsonist (#10169) répond à Shalom

      Rehefa mampirenty hevitra eto,
      ka iniana tsy zaraina amin’itony mpomba tanteraka ny fanjanahana ’tony,
      dia aleo angaha amin’ny teny tsy voafehiny no anoratana azy.

      Momba ireo fampirantiana tompon-tany avy any Ivelan’ny tanin’ny mpanjanaka
      ka nentin-dry zareo aty aminy aty,
      ho asehony an’ireo mpiray tanindrazana amin’izy mpanjanaka,
      ny resako izao.

      Tany Spain no nitranga ity zavatra mamoa fady ity.
      Nanani-bohitra tany Amerika Atsimo ry zareo Spanish.
      Tsy momba izay harena nobakoiny tany akory ny resako.
      Fa momba ny hoe : "Olona ve ? Sa tsy olona ?" ireo tompon-tany hitan-dry zareo tany Amerika Atsimo ireo ?

      Mba hanapahan-dry zareo Spanish hevitra entitra ho valin’io fanontaniana io,
      dia nentin-dry tany aminy, tany Spain, ny tera-tany vitsivitsy nalainy tany Amerika Atsimo !
      Tamin’ny fotoana andron’ny Inquisition no niseho izy ity.
      Nentina nanoloana ireo mpitondra fivavahana Spanish ireto tera-tany avy any Amerika Atsimo ireto.
      Nojerena sy nodinihina ny toe-batany.
      Noadiadiana koa mba ahalalàna raha misy saina.
      Nasaina nanao izay zavatra tena manavanana azy koa.
      Dia nisy tamin’izy ireo no nandry nitsilàny. Ny lohany sy ny lamosiny nandry amin’ny tany. Fa ny tongony natsorina nanaka-danitra. Dia nametrahana aponga teo ambonin’ny faladihany nanaka-danitra. Dia nahodikodin’ireto tera-tany avy any Amerika Atsimo ireto tamin’ny tongony ny aponga. Nahodikodiny niankavia. Dia nahodikodiny niankavanana. Sady haingana dia haingana tokoa sy tamina hakingàna nigagàna.
      Dia hoy ’ty Spanish isan’ireo nanome valiny raha "olona na tsy olona" ireto tera-tany avy any Amerika Atsimo ireto hoe :
      "Tena kinga be tokoa amin’ny fampiasàna ny tongony, toy ny hoe rajako ireto izy ireto !"

      Maro amintsika moa no mahafantatra fa :
      (i) nandritrin’ny taon-jato misimisy ihany no niady hevitra ny mpitondra fivavahan’ny fanjanahana ny amin’ny hoe "misy fanahy ve sa tsy misy fanahy ny Mainty fihodirana ?"
      (ii) amin’izao androntsika izao dia mbola misy ireo izay mihevitra fa tsy olona ny Mainty fa rajako, ka anaovan-dry zareo kiakan-drajako no sady tsipazan-dry zareo akondro koa.

      Ny toe-javatra toy izany no imatesan’ity mpandova ny foto-kevitrin’ny fanjanahana ’ty eto amin’ity serasera ’ty !

  • 18 juin à 00:54 | Shalom (#2831)

    Kivy, ketraka, very fanahy mbola velona ve ny malagasy vokatry ny ataon’ireto tsy mataho-tody amin’ny firentsika ireto ? Rainilainga sy ny fozany ?

    Venteso hoy aho ny hirantsika nalaza fahiny manao hoe : "Hombanao ’zaho Fehilohe Mena e !".

    Ampiko fampaherezana hatrany amin’ilay hiran’ny firenena iray manao hoe "Vehi SheAmda" nampahery azy hitsangana rehefa voahitsakitsaka foana ny vahoakany.

    Ho tanteraka ho an’i Madagasikara izany.

  • 18 juin à 09:58 | vatolahy (#11348)

    TGV et bien d’autres avant lui ont piétiné la population malgache .Ils lui ont enlevé toute sa dignité.Le malgache est devenu un errant dans son propre pays."" Malgaches ,entendez vous le bruit sourd de notre pays qu’on enchaine ""

  • 20 juin à 01:13 | Kobbe (#11248)

    LES ÎLES EPARSES SONT MALAGASY : LA REUNION/LE COMORE LE FURENT AUSSI AUTREFOIS
    Les îles Eparses ne sont pas françaises : elles sont malgaches par nature et par nationalité.
    Le Comore tire sa source au Madagascar. La Réunion fut aussi malagasy : les natifs réunionnais tirent leur descendance au Madagscar, pas en France. À vous de prouvez le contraire de ces affirmations (...)

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS