Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 23 octobre 2020
Antananarivo | 11h39
 

Enseignement

Enseignement

Une commission spéciale pour étudier le calendrier des examens nationaux

mardi 12 mai | Fano Rasolo

Le ministère de l’Education nationale et de l’enseignement technique et professionnel (MENETP) n’a encore fixé aucune date pour les examens officiels du CEPE et du BEPC. Une commission spéciale étudiera les dates les mieux adaptées pour ces deux examens, selon la ministre de l’Education nationale et de l’enseignement technique et professionnel, Rijasoa Josoa Andriamanana, hier. « Les dates seront fixées selon l’évolution de la situation sanitaire au pays. Mais pour le moment, tous les élèves des classes d’examen doivent continuer l’école pour préparer leur examen », a-t-elle déclaré.

Pour rappel, la date limite d’inscription au CEPE et au BEPC a été reportée au 15 mai au lieu du 23 avril. Et la date limite d’inscription aux examens techniques tels que le BEP, le CAF et le CFA a été fixée au 29 mai.

D’après le calendrier initial de l’année scolaire 2019-2020, le CEPE est prévue pour le 7 juillet, le BEPC du 20 au 23 juillet. Des dates toujours susceptibles de changement selon l’évolution de la pandémie Covid-19 dans le pays, selon le ministère.

« Nous avons constaté qu’il y a eu des contaminations au niveau des écoles mais la décision de refermer les écoles appartient uniquement au Chef de l’Etat. Il nous revient seulement de renforcer le contrôle du respect des différentes mesures imposée aux établissements scolaires pour protéger les élèves », a déclaré la ministre. Les écoles privées sont libres de leur décision de refermer ou non leurs établissements, rappelle la ministre.

Le taux de présence est relativement faible dans les écoles privées. L’apparition de cas d’enfants atteints du coronavirus a doublé les inquiétudes des parents. « Dès que la situation s’améliore, je laisserai mon enfant rejoindre sa classe, mais pour le moment, je lui fais faire ses révisions à la maison. Nous envisageons de lui payer un cours particulier à domicile pour qu’il puisse être prêt à se présenter au CEPE, si CEPE il y a cette année », a expliqué une mère de famille habitant à Tanjombato.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS