Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 16 mai 2021
Antananarivo | 18h00
 

Elevage

Une capacité de production de 50.000t de provende pour Agrival

samedi 11 août 2012

La société Agrival filiale du groupe Agrivet lance une nouvelle gamme de provendes pour animaux d’élevage. Les dirigeants d’Agrival et Agrivet ont présenté le vendredi 10 août 2012 ces nouveaux produits. Ainsi, des aliments pour toutes les filières d’élevage classiques sont disponibles chez Agrival comme la filière bovine, porcine, avicole et même piscicole.

Avec une capacité de production de 50.000 tonnes par an et dotée d’équipement modernes, la nouvelle usine d’Agrival pourrait apporter une part non négligeable dans l’alimentation animale dans le pays. « C’est un pas vers l’amélioration du mode d’élevage à Madagascar » explique Danil Ismaël, Président directeur général du groupe. « La performance de nos nouvelles installations et l’organisation que nous mettons en place devront assurer la disponibilité de nos provendes tout au long de l’année » avance-t-il.
« La composition de ces provendes répond aux normes pour une meilleure croissance des animaux et constitue un facteur de bonne santé » confie de son côté Olivier F., premier responsable de cette nouvelle structure. « D’ailleurs les fermiers qui ont essayé les produits en sont totalement satisfaits » affirme-t-il.

L’intervention d’Agrival auprès des fermiers se situe d’ailleurs sur deux niveaux. Outre le fait d’apporter des aliments de bonne qualité et répondant aux normes d’élevage modernes, Agrival se donne aussi comme objectif de promouvoir la production locale de grains et des autres matières premières. Ceci dans le but d’augmenter la valeur ajoutée sur place et de participer ainsi à la croissance de l’économie nationale.

Un projet de sensibilisation sur la culture de semence de maïs améliorée est actuellement en cours dans 3 régions à haute potentialité agricole, en l’occurrence le Vakinankaratra, le Bongolava et l’Itasy. La société apportera les semences et les techniques de cultures appropriées. Elle assurera également par la suite la collecte auprès des agriculteurs qui deviendront par la suite des véritables fournisseurs pour Agrival.

D’aucuns diront que le vide laissé par le groupe TIKO dans la provenderie a été vite comblé au grand bonheur des petits éleveurs déjà habitués à l’élevage moderne depuis les années 2000.

Recueilli par Vonjy

1 commentaire

Vos commentaires

  • 11 août 2012 à 10:34 | ndriana (#4017)

    Et personne ne parle de monopolie. Bien fait pour vous les malgaches. Quand c’est un karana, on dit de promouvoir, quand c’est un malgache, tout doit bruler. Ha ha, quand est-ce-que vous allez apprendre ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS