Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 25 septembre 2020
Antananarivo | 19h57
 

Société

Toamasina

Une association demande la démission de Andry Rajoelina

jeudi 4 juin | Mandimbisoa R.

Dix-huit mois après son accession au pouvoir et en pleine crise sanitaire, une association dite de « Ray aman-dReny » se déclarant protecteurs de Toamasina avait demandé la démission de Andry Rajoelina lors d’une déclaration faite hier. Les membres de cette association qui représenteraient selon leurs dires toutes les tribus présentes dans la ville du Grand Port, qualifiée ces derniers temps comme la « capitale du coronavirus », ont donné 72h au chef de l’État pour déposer sa démission.

La mauvaise gestion de la crise sanitaire par les autorités malgaches et la situation sociale et environnementale dans la ville de Toamasina en serait la principale cause. « À l’air pollué par la présence de nombreuses entreprises installées chez nous, à l’eau impropre et imbuvable, s’ajoute cette maladie de coronavirus », affirme l’un des porte-paroles de l’association qui indique que la situation serait devenue intolérable dans cette ville.

« Vous êtes le premier responsable de l’introduction de cette maladie à cause de votre décision de fermeture tardive des aéroports et des ports à Madagascar », lance l’association en s’adressant particulièrement au chef de l’État. Elle dénonce également l’obligation de faire boire du Covid-Organics aux élèves sous peine d’exclusion de l’école. « S’il s’agit d’un remède efficace, pourquoi le nombre des malades ne cesse de se multiplier et le nombre des patients guéris est aussi faible », tacle-t-elle.

La déclaration de cette association intervient trois jours après le renforcement des mesures de confinement annoncé par le président de la République, dimanche dernier. Il avait notamment annoncé un retour au confinement total dans la ville de Toamasina suite à la multiplication des cas de contamination. Contestant entre autres ces nouvelles mesures de restriction, l’association ironise : « Si la maladie est déjà maitrisée, comme certains dirigeants actuels le déclarent, pourquoi, le confinement est prolongé ? ».

La crédibilité de l’association et son poids politique laisse toutefois perplexe, en dépit de son constat assez véridique. Quoi qu’il en soit, cette déclaration a été vite associée à des politiciens qui se sont montrés très critiques envers le régime actuel par rapport à sa gestion de la crise sanitaire. C’est le cas notamment du député de Toamasina I, Rolland Ratsiraka qui a toujours réclamé le déconfinement total dans sa ville natale. Le nom de l’ancien président Marc Ravalomanana est également évoqué. Ces politiciens sont accusés d’être les instigateurs des mouvements sociaux et politiques menés dans cette ville bien que leurs implications n’ont jamais été prouvées.

55 commentaires

Vos commentaires

  • 4 juin à 08:38 | Noue (#2427)

    Ianareo no te hifidy azy teo dia hiareto ao e ! Efa hita teo daholo ny nataony hatramin’zay ka mbola nitetateta nifidy azy ihany.
    Zao ny vokany !! Zao aza izy hiseho ho mpanjaka ao @ Rova , io ny mpanjaka dj anareo e !!!!

    • 4 juin à 13:43 | poiuyt (#584) répond à Noue

      Noue, tsia tsy nifidy azy ny gasy, fa izy no nanao "na inon-kidona na inon-kihatra" ; hala-bato, sy corruption des organisateurs ; de fait i joe no nanao ny organisations des débats à la télévision, par exemple. Raha tsy "lany" teo izy, nandriaka ny rà ; efa vonona ny fitaovam-piadaina. Raha ny 54 % (des électeurs) n’ny 50 % de votants : midina ho 20% n’ny gasy no nanao ny fahadisoana

    • 5 juin à 08:57 | rainikoto (#5666) répond à Noue

      Fa iza kosa moa no niteny t@ nareo fa nifidy an’i anona ireo olona ireo. Iarahana malala izao fa ny halatra sy ny ’’doublons massifs ’’ sy ny fandrahonana isan-karazany no nahalany an’ilay io fa tsy safidim-bahoaka mihintsy. Fanongana-panjakana t@ 2009 dia halatra gaigy lahy t@ 2018 no niakarana teo ary ramatahora sy fandrahonana tsy mbola fahita no mbola hitazonany. Tsy misy raharaha mandeha @ izay laoniny eto @ firenena ary difitra tanteraka. Mihinan’ny iem daholo e.

  • 4 juin à 08:53 | vohitsara (#8896)

    Jereo ao @ ny fb fa na ny mamaky teny aza tsy hain’ ity hoe mpitondra-tenin’ny fikambanana ity.
    Maro ny ankizy T1 eto Madagasikara no mahay mamaky teny tsara lavitra noho io rangaha io. Kanefa dia olona dondrona toa ireny ihany no be vava eto @ mt na ao @ fb manompa an’ i ANR hoe tsy nahita fianarana !

    • 4 juin à 09:05 | Shalom (#2831) répond à vohitsara

      Ny mahagaga dia i DJ rehefa mikabary dia mamaky teny fa tsy miteny am-pahatsorana.
      Mitovy amin’io olona io ihany izany izy. Mamaky teny

    • 4 juin à 09:07 | Vohitra (#7654) répond à vohitsara

      Fa ianao moa izany taona faha firy ao amin ny Fanabeazana Fototra ?

      Fehazanteny iray na roa no mba soratanao eto indraindray dia milaza ianao fa tsy dondrona toa an Isandra sy ry bekoto ary lefona.

  • 4 juin à 09:19 | râleur (#3702)

    « Vous êtes le premier responsable de l’introduction de cette maladie à cause de votre décision de fermeture tardive des aéroports "

    il a trop tardé car la Air France (donc la France) ne voulait pas arrêter les vols, il a obéit et voilà le résultat
    Uee Ile comme Taiwan a fermé rapidement les vols en provenance de l’étranger
    On demqand eà un bac-3, entouré de guignols opportunises de gérer une crise, et le peu de neurones qu’il a pense contruire une colisée
    Tt ça parce que le BTP lui a permis de s’enrichir pendant a transition et il veut continuer dans la corruption

  • 4 juin à 09:23 | elena (#3066)

    Quand on sème l’artémésia, on récolte le cyclone !

  • 4 juin à 10:00 | FINENGO (#7901)

    Je remets exactement ce que j’avais dis à Jacques (#434) hier dans la soirée, en réponse à son Post du 3 juin à 20:39. |
    ***************************************************************************

    3 juin à 22:47 | FINENGO (#7901) répond à Jacques ^
    @ Jacques (#434)
    Merci pour le lien Jacques.
    Mais je l’ai reçu dans la Matinée par l’intermédiaire d’une Cousine résidente à Madagascar.
    A Force de Prendre le Peuple pour des Moins que rien, l’heure de Payer les coups tordus est à ses débuts.
    J’espère et je le souhaite de tout coeur que la demande de la Population de Tamatave trouvera des échos dans d’autres Provinces et qu’ils finiront par le déboulonner de son Fauteuil non Mérité, et je pousse le bouchon jusqu’à dire, quitte à lui faire la Peau, car ce n’est que justice, pour tout le mal qu’il a fait subir au Peuple, et en toute honnêteté je ne verserais pas une larme.
    Attendons la suite.
    Il y a quelques jours j’avais dit ici, qu’il payera de sa personne son arrogance et sa désinvolture ainsi que le non respect du sacré. C’est aussi valable pour le Vazaha Taratasy et la Betsileo Vendrana les deux pourritures du Forum.
    C’est tout le mal que je leur souhaite, y compris pour l’Amiral des Chiottes.
    Bonne soirée Jacques.
    ******************************************************

    Ceci choquerait certains, et à aucun moment j’en douterais.
    A ceux-là je leur dirais aux Grands Maux, les Grands Remèdes, et les gens sensés ne s’en plaindront pas.

    • 4 juin à 12:54 | lé kopé (#10607) répond à FINENGO

      Si vous arrivez à éjecter votre Calife , est ce que vous avez préparé son successeur ? Et est ce qu’ils feront mieux que notre DJ ? Ce dernier a affirmé en public lors de sa prise de pouvoir en 2009 ,qu’il fera mieux que le laitier...Qu’en est il après la transition et jusqu’à maintenant ? Après
      chaque mouvement "populaire" ,le Pays s’enlise régulièrement dans une pauvreté abyssale. Apparemment , il y a eu des élections "libres et transparentes " , avec des promesses mirobolantes , mais la population reste sur sa faim ; l’ancien Maire de Toamasina ,un des artisans du coup d’Etat de 2009 , semble actuellement en mode "révolutionnaire " et il a toujours proclamé que cette ville est son fief, et aussi celle de sa famille .A-t-on oublié les coupures de pont en 2002 ( Brickaville ) par son oncle ,et la tentative d’installation du Fédéralisme ? Les différents barrages pour asphyxier la Capitale à cette époque sont les conséquences de cette méthode .Tout cela pour dire que malgré la souffrance du peuple , tous les ingrédients dont on a besoin pour exiger ses droits , sont réunis . Mais , la finalité n’est pas seulement de hurler sur les barricades et de tout faire sauter . Le plus important est la gestion de l’après crise ,pour que cette prise de conscience ne soit pas récupérée par les mêmes retourneurs de veste ,comme auparavant . Attention ,ils sont en embuscade et le plan B est déjà enclenché ...

    • 4 juin à 14:26 | FINENGO (#7901) répond à FINENGO

      @ lé kopé (#10607)

      Bonjour.

      Je suis bien conscient de ce que vous dites.
      Mais si les Pourris ont toujours eu leur Place au sommet de l’ Etat, n’est-il pas de la faute du Peuple par son incrédulité, une crédulité qui se généralise au fil des ans durant plus de 4 décennies par défaut d’éducation et d’instruction.

      Dans ce Pays, n’y aura t’il pas un Homme ou une Femme résidente, instruite et intègre qui pourrait être le Président de tous les Malgaches, sans faire appel à des non résidents qui pour une Majeur Partie ne sont que des Profiteurs à ruiner le Pays. Ce Pays a eu deux exemples en la Personne de Hery et du Rajoelina Bac-7, sans oublier des Ministres issus de la même lignée se prenant pour ce qu’il n’ont jamais été, se croyant au-dessus de leurs compatriotes résidents, telle la Ministre de l’éducation actuelle dans ses allocutions concernant sa rémunération en Ariary par rapport au Dollar.

      Que le Peuple maintient la Pression, jusqu’à ce que les Bandits de la Nation désertent les lieux. En somme que le Peuple pour une fois fasse sa révolution, quitte à payer le Prix fort pour le bien-être des Générations futures.
      Tous le savent une révolution a un Prix.
      Soit on s’y attelle pour une vie meilleure, soit on se résigne à accepter sans protestation ni révolte l’inacceptable.

      Et pour conclure, ce que je dis dans mon Post n’est que mon souhait, mais la décision revient au Peuple. C’est sa vie, son quotidien et son avenir qui en dépendent, mais non les miens.

      Bonne journée !!

    • 4 juin à 15:57 | FINENGO (#7901) répond à FINENGO

      Erratum
      ....une incrédulité qui se généralise au fil ................

  • 4 juin à 10:00 | Shalom (#2831)

    DJ a envoyé ce bataillon sur place parce qu’il savait qu’il n’a pas de solution pour les problèmes du "vahoaka" et que ça finira par des émeutes.
    Voyez-vous la coïncidence ?

    Là, une partie du peuple malagasy lui demande de démissionner.
    DJ n’a pas bougé d’un cil pour arrêter les têtes de cette association.

    Je parie que d’ici quelques jours, il trouvera les moyens et motifs autres pour les inculper et les faire arrêter. Souvenons-nous du cas de ce Pr Doyen de la fac de médecine de ce Faritany.

    J’espère que les malagasy partout dans Madagasikara comprendront ce que vaut réellement ce "clown" de DJ avec ces velirano verbaux (que verbal) et ne se laisseront plus manipuler par des cadeaux de pacotilles : Ambovombe avec son tsena manarapenitra, Toamasina avec son Miami, Mahajanga avec son stade couvert, Antananarivo avec son tramway - métro, Alaotra Paris etc ...

    Comme disait Anticaste hier : c’est peut être le début de la fin.
    Malagasy, lèves-toi et fais honneur à tes ancêtres.
    Ne te laisse pas piétiner par ces charognards puants qui jettent tes fils morts dans des fosses communes et qui lapident et vendent ton pays à tous ces vautours avides de richesse.
    Ils ont fait le "manota fady" avec ce Colisée, lèves-toi tu es le nouveau Menalamba du 21ème siècle.

    • 4 juin à 11:11 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      Shalom,

      On sait maintenant que il faut quelqu’un de valeur, faisant peur qui a droit autant d’intox international contre lui.

      Les jaloux et les frustrés( Les partisans de candidats vaincus et les andrianas ne sont plus respectés, les andafys frappés par mal de pays, etc) ne la comprendront jamais, mais, la majorité du peuple lambda, oui.

    • 4 juin à 15:23 | lé kopé (#10607) répond à Shalom

      Le constat est éloquent ,et depuis belle lurette ,et toutes les "révolutions" depuis 1971 , jusqu’à nos jours ,ont été vouées à l’échec . Depuis 60 années , n’avons nous pas encore trouvé les failles du système , et comment y remédier ? Les futurs dirigeants devraient se pencher sur la sortie de crise ,et préparer tous les ingrédients qui pourraient nous sortir de cette misère . Avons nous ces éléments sur place et au delà des mers ? J’en suis certain , mais il faut que nous soyons solidaires et nous départir des Ego surdimensionnés ... Madagascar ne manque pas de compatriotes , prêts à défendre son identité culturelle , mais aussi à trouver le chemin de la prospérité . Les carottes sont cuites ,à vos marques citoyens ...

  • 4 juin à 10:19 | mikeee (#10718)

    vous avez mon soutien

  • 4 juin à 10:27 | kartell (#8302)

    L’association dite « Ray aman-dReny »,dixit Tribune a osé le crime de lèse-majesté contre celui qui se prétend incarner l’unité nationale et de faire parti des nouveaux porte-flambeaux du panafricanisme covidé....
    La chute est douloureuse d’un point de vue médiatique parce qu’elle met en évidence une contestation populaire qui n’a pas cessé de grossir avec une accélération significative avec un confinement manu-militari, lourd de conséquences...
    La gouvernance est un métier de solitaire mais aussi en binôme, pratiquée avec une équipe de préférence compétente et aguerrie sauf que dans notre cas, la culture du chef est le menu unique et quotidien d’une présidence pris à ses propres insuffisances de jeunesse et d’inexpérience....
    En voulant faire de la com, sa seule arme pour convaincre en force ses administrés, Rajoelina s’est progressivement éloigné d’une réalité qui, dès lors, où elle était contestée était mise sous le coup du dénigrement systématique et de l’ombre d’une diaspora qualifiée abusivement de père fouettard, permanent !...
    Aujourd’hui, le ver est dans le fruit, certes relativement ponctuel dans une province habituellement contestataire d’un pouvoir centralisateur qui se sert de cette région comme d’une plate-forme « Amazon » tout en se contrefichant des atteintes à l’environnement et au quotidien du côtier....
    L’envoi de l’armée pour imposer un confinement délétère à une économie souffreteuse constitue le franchissement du Rubicon pour toute une population privée de l’essentiel pour survivre ...
    Nous sommes en train d’entrer en force dans une période de trouble où la situation économique jouera le premier rôle avec un pouvoir fragilisé par ses erreurs accumulées et par son apathie flagrante à prendre le zébu par les cornes de l’économique.....
    Le ciel du 26 juin est en passe de s’obscurcir de plus en plus dans un scénario catastrophe que le pouvoir était loin d’avoir envisagé, nous, non plus !, et aujourd’hui, il s’agit pour lui de sauver les meubles pour donner l’impression que les difficultés rencontrées seront solutionnées au plus vite alors qu’elles risquent d’alourdir un peu plus la barque présidentielle désormais, à la limite de la flottabilité !....

  • 4 juin à 10:58 | Isandra (#7070)

    Hihihi, Raymandreny :

    - Solamena (TIM),
    - Tahina Bras droit Teddy le bois de rose(HVM)
    - Jaovelo(MTS),

    Le peuple n’est pas dupe.

    Plutôt, les ray amandreny des vaincus et frustrés des élections.

    • 4 juin à 11:22 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Isandra

      ty tena cocovid mintsy

      Averina ihany fa FIASCO daholo izay ataonareo rehetra.

      Manala baraka.

      Tsy andriko ny ahita ilay hoe " TSY AHAONGANA AHY ZANY REO"

      rehefa tsy hay le izy de tsy mahamenatra ny miala.

    • 4 juin à 15:41 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Le Président Tsiranana a décrété :"tsak tsak ,zato Arivo " ,c’est à dire que les balles siffleront et que des centaines ,ou des milliers d’individus vont tomber . Le Marin , haut gradé et Major de l’Ecole Navale de Brest , a parlé avec suffisance de Fédéralisme , le laitier a demandé au DJ de mesurer sa force , le comptable a proclamé qu’il n’ y a pas de pauvres à Madagascar .Votre Calife et ses sbires sont persuadés qu’il ’y a que 6% de mécontents sur les 26 M d’habitants . Quand on évoque une CERTITUDE , c’est que la débâcle n’est pas loin . Le rappel des déclarations de nos anciens dirigeants nous annoncent une fin de mois difficile . Les bruits de bottes se font entendre et les conséquences seront irréversibles ... C’était une méthode qui a porté "ses fruits " en 2009 , mais maintenant les rôles sont inversés ...

  • 4 juin à 11:41 | Besorongola (#10635)

    INONA INDRAY ITY ? NY TODY TSY MISY FA NY ATAO NO MIVERINA.
    "MIALA RAJOELINA INDRAY IZANY IZAO ?"
    Valse à 3 ( Tim, Mapar , Hvm)

    Après un mois de crise politique
    mardi 22 mai 2018 | Ra Bens
    Un mois après le début de la crise au Parvis de l’hôtel de ville à Analakely, les députés de l’opposition ( Tim +Mapar) tentent d’animer les manifestations grâce à des mises en scène, spectacle, enterrement du régime HVM... les idées ne manquent pas.

    Retour dans la rue pour la solidarité syndicale de Madagascar ce 6 juillet
    mercredi 4 juillet 2018 | Ny Aina Rahaga
    Trahison, c’est le qualificatif employé par les membres de la Solidarité Syndicale de Madagascar (SSM) envers la classe politique notamment l’opposition constitué du Mapar et du TIM qui avaient mené les manifestations pour le changement.

    Toamasina
    Jets de pierres et bombes lacrymogènes à Androranga
    jeudi 4 juin 2020 | Fano Rasolo
    Une foule en furie affrontait les forces de l’ordre hier après-midi vers 15 heures et 50 minutes à Androranga. Des manifestants très remontés ont bloqué la circulation avec des pneus brûlés. Les forces de l’ordre ont dispersé la foule qui par des bombes lacrymogènes et des tirs de semonce, ces derniers à leur tour ont riposté par des jets de pierre. Les échauffourées ont débuté car la foule a accusé les éléments de l’ordre d’avoir tabassé un homme pour non-respect du confinement.
    Après un an et 4 mois de pouvoir Rajoelina est confronté à plusieurs aléas. Croissance économique à 0,8% au lieu de 5,5% prévue. Coronavirus, Colisée dans le Rova contesté , Tanamasoandro bloqué, Cvo qui a fait pschitt, taux de chômage le plus élevé de l’histoire du pays... Et maintenant défilé du 26 juin sans spectateurs. Et pourtant Rajoelina n’a pas d’opposition forte comme au temps de Rajaonarimampianina. Mais qu’est ce qu’il a fait ce monsieur pour mériter tout ça ?
    Pendant 4 ans Rajao n’avait pas d’opposition officielle certes mais plutôt une opposition hypocrite composée de 2 ex-présidents qui n’avaient en tête que de revenir au pouvoir coûte que coûte . Les masques sont tombés en avril 2018 et le carpe et le lapin ont fini par se retrouver ...mais la carpe s’est faite à son tour supplanter par le lapin une fois que ce dernier a réussi à revenir au pouvoir . La carpe s’est mordue les doigts (euhh la nageoire plutôt) et est allé voir la tortue à Paris pour une future probable union pour déloger le lapin ...

    • 4 juin à 11:52 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Rambo,

      Si Rajoelina n’a pu réaliser que 0.8% de croissance pour cette année, il a de circonstance atténuante, comme Macron avec la récession de la France, le COVID-19. Et le peuple le comprendra et ne le tiendra pas rigueur.

      Contrairement à Rajao, qui n’ en avait aucune, sauf sa tergiversation, c’est pourquoi, le peuple lui a donné une grande claque électorale de 8% qu’un Président sortant n’a jamais reçue dans l’histoire de notre république.

    • 4 juin à 12:09 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Nampitondra faisana anareo i rambo ka tsy adinonareo . Izay miteny Rajao rehetra dia rambo daholo hi hi hi ...

    • 4 juin à 12:19 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Rambo,

      Niezaka naemaly azy hoatran’ny mahazo anay izao, ny ZD andafy, indraindray tratran’ny adim-borotsiloza, un contre 100.fa tsy niala izany mihitsy lehilahy.

      Ny nahafinaritra tamin’ny Rambo, izy tsy hoatran’ireto andriana sasany ireto, vao tsy mifanaraka amin’ny heviny, dia ozina sy ompa ary fanambaniana no betsaka, izy manaja tsara ny olona miresaka aminy n’iza n’iza.

    • 4 juin à 12:55 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Isandra
      Hay raha ohatr’izany ilay rambo dia misaotra nampitovy ahy taminy.

      Izaho dia tsy mpanohana velively an’i Tortue alias Rajao fa mba nampalahelo ahy fotsiny ny nanaovanareo azy .

    • 4 juin à 13:05 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Olona tokony hotsara izy iny, fa nisy namosavy.

    • 4 juin à 16:02 | Vohitra (#7654) répond à Besorongola

      Raha vao misy resaka mpamosavy izany dia hain’i nenitoa tsara, io indray dia efa nambarany ankitsirano fa taranja voafehiny tsara mihintsy...

      Mbola horohizan’ny olona tady mahazaka ianao ra nenitoa fa ataovy ihany...

      Tsy misy afatsy zavatra ratsy sy mamoafady aloakan’ny vavan’i nenitoa eto...

  • 4 juin à 11:42 | Isandra (#7070)

    Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, ces dernières heures, un groupement de personnes qui se présentent comme une association des raiamandreny de Tamatave s’est exprimée sur la situation actuelle, notamment la pandémie de coronavirus, dans le pays en général et à Tamatave en particulier. Dans leur déclaration, les conférenciers, parmi lesquels figurent des membres du Malagasy Tonga Saina et du Tiako i Madagasikara, se sont évertués à critiquer toutes les mesures annoncées par le Président de la République pour endiguer la propagation du Covid-19 dans la capitale du Betsimisaraka. Affirmant devoir ainsi prendre leurs responsabilités en tant que raiamandreny, ils sont ainsi allés demander au Président de la République Andry Rajoelina de déposer sa démission dans un délai de 72 heures, sans préciser outre mesure ce qu’ils allaient faire à l’échéance de l’ultimatum.

    Un discours qui pourrait être interprété comme une tentative de déstabilisation du régime. Le discours porté par ces individus est en effet de nature à compromettre l’ordre et la sécurité publique, dans un contexte où Madagascar, à l’instar du reste du monde, fait face à l’un des plus grands défis sanitaires de son histoire. Des informations indiquent d’ailleurs que ces individus auraient démarché la plupart des médias de la Capitale, la semaine dernière, pour tenter de faire passer leur message, sans pour autant trouver porte ouverte. Raison pour laquelle sans doute, la déclaration a été diffusée sur les réseaux sociaux.

    Des bruits de couloirs laissent, en outre, entendre que des politiciens connus et reconnus dans la capitale du Betsimisaraka seraient à la baguette derrière cette association. Le nom d’un candidat malheureux aux dernières élections législatives et celui d’un prétendant malheureux lors des dernières élections municipales dans le pays circulent abondamment dans la sphère politique, à ce sujet. Des personnes dont les noms sont déjà revenus avec insistance ces derniers temps pour être derrière les évènements qui ont émaillé le quotidien des habitants de Toamasina. Notons, en effet, que durement frappée par la pandémie de Covid-19, la ville est en proie depuis une semaine à diverses manifestations. La plus récente date d’hier.

    Des locaux ont manifesté contre les mesures de confinement total dans la ville de Toamasina selon des sources policières locales. Dans

    des circonstances encore floues, un jeune homme a été retrouvé blessé et inconscient au niveau d’un barrage érigé par les manifestants. Ces derniers ont accusé des membres des Forces de l’ordre d’être à l’origine des blessures du jeune homme. La tension est alors montée d’un cran. Des échanges de jets de pierre et de gaz lacrymogènes ont été rapportés. La situation est revenue à la normale en fin d’après-midi après une forte intervention des Forces de l’ordre. L’individu blessé aurait reçu des soins et serait conscient, selon les dernières informations depuis Toamasina. Une manifestation qui a été rapportée abondamment sur les réseaux sociaux par les détracteurs du pouvoir…

    En parallèle à ces manifestations, des politiciens de la place tiennent des discours très critiques envers le pouvoir. Dernièrement, l’on a fait courir le bruit que les Forces de l’ordre se sont déployées à Toamasina en guise de représailles contre sa population. Des éléments qui ont pourtant été envoyés sur place pour aider à l’application des mesures édictées par le pouvoir central. Le développement de la situation de ces derniers jours dans la capitale du Betsimisaraka laisse en tout cas perplexe. Notons à ce propos que les évènements à Toamasina se sont produits alors que des correspondants de la presse internationale à Madagascar se trouvent depuis hier justement dans cette cité portuaire...

    • 4 juin à 11:42 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Articlez de La verite.mg

    • 4 juin à 12:14 | ANTICASTE (#10704) répond à Isandra

      Isandra,
      Que pensezvous de ma proposition ?
      Le président et ses ministres vont se rendre dans les quartiers de Tamatave et y habiter 2 semaines sans argent et sans nourriture pour montrer au peuple que cela est possible !
      C’est une bonne idée ,non ?

    • 4 juin à 13:30 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      La journaliste Gaêlle Borgia ,la Lauréate du Prix Poulitzer 2020 du New York Times , vient de faire un reportage sur France 24 , à propos de la distribution du Covid Organix dans les foyers Malagasy .Des militaires ,formés à la va vite , mais qui ne sont pas Médecins , proposent à une Dame de 70 ans la fameuse potion ...magique .Cette Dame a déclaré qu’elle est diabétique et qu’elle souffre d’une tension artérielle élevée , mais le soldat n’a trouvé aucun inconvénient sur ces maladies ,et qu’elle pouvait absorber le breuvage sans inquiétude !!! Voilà le genre de bavures diffusées dans une grande chaîne deTV de renommée Mondiale . Allez vous arrêter cette journaliste pour "propagation de fausses nouvelles,et atteinte à la sûreté de l’Etat ".Encore une fois ,ce sont les Andafys qui ont manipulé cette journaliste . S’il faut se contenter de votre journaleux de service ,qui ne fait que brosser votre Calife dans le sens du poils , et faire des copié- collé sur internet , on ne sortira pas de l’auberge, et on vivra toujours dans l’obscurantisme. Mais n’est ce pas l’objectif avoué de tous les dirigeants successifs : maintenir le peuple dans l’ignorance, pour pouvoir le manipuler à sa guise ? On ne change pas une équipe qui gagne ...

    • 4 juin à 15:47 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Lé kopé,

      Je ne sais pas si pure coïncidence ou autre chose, mais, avant cela, les seuls journalistes internationaux qui sont entré au Rova avec Ravalo, ce sont les journalistes France 24.

      Du moment où vous n’êtes plus neutres, tout ce que vous publiez est susceptible de mise en cause.

    • 6 juin à 12:24 | Il’zéparse (#10988) répond à Isandra

      Sauve-qui-peut ! La guerre malgachomalgache et non moins consensuelle des tribus élues du grand esprit ancestral va bientôt éclater ! La vente de sagaie et de machette va exploser !

      Un sacrifice de porcs et de poulets gasy suivi d’un culte consensuel s’impose pour rétablir le fihavanana !

      PS : quelqu’un a invoqué "son excellence" kagame, l’immonde génocidaire africain ... Pas étonnant que ce pays soit dans une m...de noire , avec des héros comme ça et la reine sorcière !

  • 4 juin à 11:44 | Marika (#9389)

    Ry solombavam-bahoaka isany, mba henoy ny feon’ny fieritreretanareo.
    Milamina tsara, sy mandeha arak’izay toky nomenareo ny vahoaka ve ny fandeha-draharaha eto
    amin’ny firenena ankehitriny ?
    Mety sy mirary avokoa ve ny fiainan’ny vahoaka nifidy sy nanankina ny fahatokisany taminareo ?
    Alaivo ambony, alaivo ambany,fa toa lasa kilalaon’dRajoel ny firenena ankehitriny.
    Voagadra sy voageja avokoa izay mba sahy miteny.
    Atoa ZAFY Albert aza nesorinareo noho ny antony maivana kokoa noho ny fanalikàna ankehitriny.
    Ny tena mamotika ny firenena ankehitriny dia i Rajoel, aza avela hanimba ny tany fa kapao.
    Mba avelao kely aloha ny fitiavana vola maloto,mba henoy ny vahoaka noana : EMPECHEMENT.

    Marika.

  • 4 juin à 11:56 | Vohitra (#7654)

    Nitombo indray ity ny vidin’ny herinaratra alohan’ny mpanjifa eo anivon’ny JIRAMA, ary andro vitsy izay no nambara fa mbola goavana mihoampampana ny trosa tokony alohan’ny fanjakana Malagasy amin’ireo mpanafatra sy mpaninjara solika eto antoerana.

    Efa ao anaty fahasahiranana sy fahosana ary fahantrana ara-bola tanteraka ny maroanisa amin’ny Malagasy dia izao sondrombidy amin’ny fiainana izao ny miandry azy.

    Mivory ankehitriny ianareo rehetra olomboafidy na ny Loholona na ny Depiote. Mandinika mikasika ny lalàna momba ny fitantanambola 2020 asiana fanitsiana ianareo ankehitriny, izay no lohahevitra fivoriana na dia mbola tsy tonga eny aminareo aza ilay volavolan-dalàna.

    Diniho tsara sy tadidio fa ny lalàna voalohany 2020 mikasika io fitantanambola io dia navoaka tamin’ny alalan’ny didy hitsivolana (ordonnace) teo aloha, izany hoe manankery na dia tsy nahazo fankatoavana tanteraka teo aminareo manontolo aza fahizany.

    Tonga ity ny fotoana : fitomboana hetra sy tataonketra marobe no ao anatin’ilay lalàna teo aloha, izay mazava ho azy fa misy fiantraikany mivantana eo amin’ny fiainambahoaka amin’ny alalan’ny sondrombidin’ny fiainana. Ho sahy ve ianareo mbola hamerina sy hametraka izany fepetra miteraka fahasahiranana sy fahavoazana eo amin’ny fiainambahoaka izany ?

    Antso ary no atao aminareo olomboafidy ireo : tokony hanao fanadihadiana sy fandalinana ianareo hoe : « iza avy ireo orinasa, iza no tompon’ireo orinasa, izay nandoavan’ny JIRAMA volabe ka nahatonga io trosa miavosa io nanomboka ny taona 2009 ? »

    Takio hivoaka ampahibemaso ny vontoatin’ny fifanarahana mangina sy miafina tsy misy mangarahara izay nataon’ny JIRAMA tamin’ireo fanavaozana ny fifanarahana famatsiana herinaratra ny vahoaka Malagasy, tsarovy fa orinasan’ny fanjakana Malagasy ny JIRAMA, noho izany tsy tokony atao tompotrano mihono ny Malagasy.

    Nahoana ianareo olomboafidy no tsy mitaky ny tatitra antsipiriany mangarahara mikasika ny fomba nampiasana ny vola fanampiana voaray tamin’ny sehatra iraisampirenena nanomboka tamin’ny janoary 2020 ka hatramin’ny mey 2020 izay hoentina miady amin’ny Covid-19 ?

    Nahoana ianareo olomboafidy no tsy mangataka ny hametrahana ny tatitra ny fampiasana ny volampanjakana nandritry ny taompiasana 2019 na ny antsoina hoe « loi de règlement » amin’ny goverinemanta amin’izao fotoampivoriana izao ? ahoana ny fitsinjarana ny fandaniana volampanjakana isamparitra nandritry ny taona 2019 ?

    Nahoana ianareo olomboafidy no tsy mitaky ny mangarahara mikasika ny fifanarahana momba ny tsindrona andrana fanafody izay atao amin’ny vahoaka ankehitriny ?

    Manana andraikitra goavana ianareo olomboafidy amin’izao zavamitranga ankehitriny manjo ny Firenena izao.

    Nitazampotsiny aloha ianareo hatreto nijery ny fahavoazana mahazo ny vahoaka manerana ny Nosy izay milomano ao anaty fahantrana tanteraka ankehitriny…

    Izao zavamitranga eto amin’ny Firenena izao dia fitakiana ara-politika mazava, resaka politika ny fitantanan-draharahampanjakana, ary mpanao politika ianareo olomboafidy.

    Amiko izany, dia manana zo ny vahoaka hanontany ny olomboafidy napetrany mba hahafantarana raha mijery tokoa izay mikasika ny vahaolana amin’ny fahasahiranana mianjady aminy ny olomboafidy napetrany.

    Omentsiny ve ny vahoaka ary raha mandeha manontany ny olomboafidy eny amin’ny toerampivoriany ankehitriny mikasika izany fanontaniana rehetra izany, ka mandeha eny manodidina ny toerana fivoriana ? sa tsy azo atao izany ? demokrasia mivantana anie izany sa tsy izany ?

  • 4 juin à 12:29 | Behantra (#9165)

    Vibration .. qui l’eût cru ???

    Et en plus : Toamasina, lumière du MAPAR quand un Ratsiraka fût élu maire de cette ville

    Mais pourquoi donc ?

    ET surtout est ce un signe qui annonce d’autres vibrations dans tout Madagasikara ??

    Comme leit motiv : bôkalaïkon1ER dehors

  • 4 juin à 14:50 | betoko (#413)

    Qu’ils fassent un tentative de coup d’État et on verra

    • 4 juin à 14:59 | Maestro (#7313) répond à betoko

      @ Bekoto

      957
      9 graves qui vont mourir
      7 morts aujourd’hui.
      Illuminés comme vous êtes faites des propositions Bordel !!!!! C’est l’ennemi numéro un de Mcar aujourd’hui le restant ce n’est que de la masturbation à la sauce Bac -.
      Si vous ne comprenez pas aujourd’hui vous allez comprendre plus tard ! La Grosse Connerie.
      Dites donc Bekoto ! n’oubliez pas, vous m’avez menacé il y a quelques jours !

    • 4 juin à 15:54 | FINENGO (#7901) répond à betoko

      @ betoko (#413)

      4 juin à 14:50 | betoko (#413)
      Qu’ils fassent un tentative de coup d’État et on verra
      ******************************************************
      Si c’est le cas le Jomaka Vazaha Taratasy d’Ambohimanga, ce n’est que lui rendre la monnaie de 2009. L’as-tu oublié l’imbécile d’Ambatomanga.
      Et en plus, comme tu l’avais dit ici même, tu n’as rien à craindre, car dès qu’il y aura Grabuge tu ira voir l’ Ambassade de France pour un Rapatriement sur un sol Français, en occurrence sur l’île de la Réunion par exemple. Hein !!! le Jomaka.

      Tu n’es qu’un VAURIEN, un PRASITE !!!!!!!!

  • 4 juin à 15:18 | vorona (#8254)

    Applicable ? : "On ne change jamais de cheval au milieu du gué" ....

  • 4 juin à 15:18 | Isandra (#7070)

    Maestro,

    J’avoue que la situation de Rwanda est moins pire, mais, il y a de mais,

    "Kagamé, méchant ou héros ?”, s’interroge ainsi la déclinaison africaine de la Deutsche Welle. Alors qu’il est désormais le pays le plus touché d’Afrique de l’Est avec 41 cas déclarés jeudi 26 mars au soir, “il a imposé les mesures les plus strictes d’Afrique”, souligne Africa News. Malgré les graves conséquences économiques à venir, ses frontières ont été totalement fermées, aucun avion de passagers n’est autorisé à atterrir pendant 30 jours, “sans dérogation possible”.

    https://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/riposte-au-rwanda-la-methode-dure-face-au-covid-19

    "Mais il y a un revers à la médaille, c’est la répression : un rapport de Human Rights Watch rendu public le 24 avril évoque arrestations arbitraires, répression contre les médias en particulier les blogueurs, soupçon de viols sur plusieurs femmes. La police et l’armée rwandaises sont accusées d’avoir profité de l’état d’exception pour se livrer à plusieurs exactions. La situation de la presse est particulièrement inquiétante. Le Rwanda, avant même la pandémie, était déjà l’un des champions du monde de la censure, seulement 155e dans le classement mondial de la liberté de la presse de Reporters sans Frontières. Cela s’est encore dégradé sous couvert de lutte contre la pandémie." France info

    https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/au-rwanda-des-mesures-radicales-contre-le-coronavirus-au-risque-d-une-derive-autoritaire_3927915.html

    Sérions nous prêts qu’on applique la même méthode ici à Madagascar ?

  • 4 juin à 15:35 | Isandra (#7070)

    Le mur a des oreilles, certains politiciens avaient l’intention de faire Toamasina somme épicentre de troubles, mais, Rajoelina est plus malin qu’eux, il a déjà envoyé ces militaires pour veiller la tranquillité de Tamataviens, qu’on ajoute plus des troubles cette maladie, dont ils sont conscients maintenant que c’est une réalité, mais non pas imaginaire comme certains politiciens locaux faisaient croire.

    • 5 juin à 09:16 | rainikoto (#5666) répond à Isandra

      i nandra indray dia miray viliha @ dadatoany (i jeannot lecrocodilequiafaimdepetitfils) : samy milelaka ny fitombenan’i radedakabacc-3. Ho matin’ny hanohanana ireo sy ny fianakaviany raha tsy manoratra ’’anneriies’’ etsy sy eroa. Tsy misy fisainana fa pôkâty : ny hidera sy hiandrandra ny andriamanikeliny ihany no hatao ’’idéologie’’. Mafy izany voafehy an’olona marary saina sy tsy misy ’’culture’’ izany an.

    • 5 juin à 09:17 | rainikoto (#5666) répond à Isandra

      inandra indray dia miray viliha @ dadatoany (i jeannot le crocodile qui a faim de petitfils) : samy milelaka ny fitombenan’i radedakabacc-3. Ho matin’ny hanohanana ireo sy ny fianakaviany raha tsy manoratra ’’anneriies’’ etsy sy eroa. Tsy misy fisainana fa pôkâty : ny hidera sy hiandrandra ny andriamanikeliny ihany no hatao ’’idéologie’’. Mafy izany voafehy an’olona marary saina sy tsy misy ’’culture’’ izany an.

  • 4 juin à 16:05 | ANTICASTE (#10704)

    Isandra ,
    Essayez donc de toucher à cette journaliste américaine ,pour voir !
    Jean bedel s’est-il muer en bellâtre écervelé gasy ?

    • 4 juin à 16:08 | ANTICASTE (#10704) répond à ANTICASTE

      Isandra,
      Je ne suis désolé ,laissez faire votre DJ ,plus il emmerdera le monde ,moins de temps il restera en place !
      Dire que ce type voulait donner des cours de démocratie à Science po !
      Il n’ a pas fallut très longtemps pour qu’il montre son vrai visage !

  • 4 juin à 16:15 | ANTICASTE (#10704)

    Isandra,
    Ah le modéle soviéto-nord-coréen ,la vielle fiente rouge doit en mouiller sa petite culotte !
    Je comprend votre insistance sur le nucléaire ,vous voulez imiter l’abruti jaune de Corée du nord !
    Vous aurez des occasions si une guerre ouverte se déclare entre les états unis et la CHine !
    C’est bien vous avez choisi votre camp,les choses sont claires ,vous en paierez les conséquences quand la légion défilera sur Analakely !
    Mais connaissant les us et coutumes locales ,les vestes vont se retourner très vite ,mais c’est pas sur que certain oublierons facilement les 40 années passées !

  • 4 juin à 19:27 | Shalom (#2831)

    @ Lé Kopé :

    4 juin à 15:41 | lé kopé (#10607) répond à Isandra ^
    "...Votre Calife et ses sbires sont persuadés qu’il ’y a que 6% de mécontents sur les 26 M d’habitants "

    Ce DJ peut rêver. Ce qui me fascine dans la situation actuelle : beaucoup de gens que je connais personnellement soutiennent aveuglement ce type et suivent bêtement tout ce qu’il dit pourtant ce sont des gens bien instruits.


    4 juin à 15:23 | lé kopé (#10607) répond à Shalom ^
    "... Depuis 60 années , n’avons nous pas encore trouvé les failles du système , et comment y remédier ? Les futurs dirigeants devraient se pencher sur la sortie de crise ,et préparer tous les ingrédients qui pourraient nous sortir de cette misère . Avons nous ces éléments sur place et au delà des mers ? J’en suis certain , mais il faut que nous soyons solidaires et nous départir des Ego surdimensionnés ... Madagascar ne manque pas de compatriotes , prêts à défendre son identité culturelle , mais aussi à trouver le chemin de la prospérité . Les carottes sont cuites ,à vos marques citoyens ...

    "ces éléments sur place et au delà des mers ?"
    Oui, autant sur place qu’en diaspora

    "il faut que nous soyons solidaires et nous départir des Ego surdimensionnés"
    La question qui se pose : qu’est-ce que nous voulons de et pour ce pays et ce peuple ?
    Sommes-nous capables de répondre sans hypocrisie à cette question ?
    J’insiste sur ces deux items "pays" et "peuple". L’un ne peut vivre ni réussir sans l’autre.
    Or, seuls les gens ayant reçu une bonne et vraie "éducation" pourront jouer un rôle dans le maintien du lien entre le pays et le peuple et de leur progrès conjointement.
    C’est le plus difficile à trouver mais il y en a beaucoup à Madagasikara et en diaspora.


    Anecdote :
    J’étais et je reste un fervent admirateur des deux Richard : Ratsimandrava et d’Andriamaholison.
    Je n’ai jamais raté dans ma jeunesse une épisode de l’émission radio "Ala-olana".
    C’est la mort de Ratsimandrava qui m’a motivé à rentrer dans l’école des enfants de troupe à Fianarantsoa.
    J’ai toujours considéré Andriamaholison comme étant un frère et plus un père sur le plan éducation sur Madagasikara.
    Lors de ces moments où nous avons discuté ensemble du pays, des problèmes du peuple malagasy, il m’a confié beaucoup de documents concernant autant le concept du Fokonolona selon Ratsimandrava que les réalités de ce qu’il a enduré avec le jamba amiral de ranompotaka.
    Ces documents je les ai depuis 1991. Je n’arrête pas de les lire, relire jusqu’à ce jour et à chaque fois je découvre des idées nouvelles et plus de connaissance sur notre pays et notre peuple.

    Et je me permets de dire actuellement que Ratsimandrava est loin d’être un penchant communiste ou gauchiste comme l’en lui accusait la haute bourgeoisie malagasy, c’est tout simplement un homme qui a voulu rendre son pays comme il devrait l’être et ce en partant du plus bas niveau "le peuple" jusqu’au plus haut sommet de l’état.

    Tout cela fait partie de mon éducation en sus de celle que j’ai reçue de mes parents et de ma grande famille. J’en ai déduit que pour nous malagasy, le pays et le peuple ne font qu’un. Ils doivent progresser, avancer ensemble.
    Le peuple c’est les anciens, nous et l’avenir, le pays le passé, le présent et le futur.

    • 4 juin à 21:17 | lé kopé (#10607) répond à Shalom

      Notre ami Vohitra a parlé du mot Education , en langue Malagasy , mais j’essaierai de mon côté ,non pas pour le surpasser ,loin de là (j’en ai pas la compétence) , mais pour donner une large diffusion de ce concept .L’Education est définie comme " l’accord d’une conduite avec des valeurs, vers des fins jugées souhaitables ". Vu sous cet angle (car il y a d’autres auteurs ayant déjà travaillé sur ce thème ,cinq ...) , il y a un but à atteindre , mais les moyens pour y parvenir sont nombreux . Cette quête d’un objectif idéal ,doit s’accompagner de modèles correspondants aux souhaits de la société où l’on évolue . Ce qui implique l’acceptation d’un consensus , de valeurs , des normes et des sanctions .Dès que l’on déroge aux règles (normes) , les sanctions tombent ,car on a adhéré volontairement aux valeurs qui régissent à la société . C’est là où je voudrais attirer l’attention de nos lecteurs . Le dilemme de notre Pays est qu’il existe une dichotomie entre les tenants du pouvoir et... le reste de la population . Les valeurs qui ont fait le fondement traditionnel de notre société ,se trouvent actuellement en décalage avec la société actuelle qui prône un rendement immédiat . Cette démarche vient de trouver son fondement dans la future exploitation du Kianja Masoandro ,où la spéculation financière prime sur la restauration d’un patrimoine culturel . Tant que les ambitions du peuple et des dirigeants n’arrivent pas à se rejoindre , il est illusoire de prétendre à un quelconque développement .Le rêve de tout citoyen lambda est d’obtenir un jour un poste de dirigeant ,pour pouvoir bénéficier des retombées financières . Cette attitude se retrouve dans le milieu sportif ,le milieu médical , dans tous les milieux de cultes ou culturels , bref dans tous les secteurs de la société . C’est peut être le prix à payer sur toutes les profanations diligentées dans ce Pays ...

    • 4 juin à 22:35 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      Lé Kopé, je me suis permis de parler des "choses" personnelles, j’ai pensé que c’est plus un devoir de les écrire et surtout pour hommage à Itompokolahy Richard Ratsimandrava.

      Concernant l’exposé de Vohitra, il a développé les deux thèmes : Éducation et Instruction.
      Ce que l’on voit ces derniers temps chez nous ce sont des :
      - gens instruits mais moins éduqués (on les trouve plus chez les jeunes)
      - gens éduqués mais pas assez instruits ; ils sont tout de suite écartés (ils sont assez nombreux)
      - gens ni bien éduqués ni instruits mais "malama loha fetsifetsy" (comme DJ) qui ne pensent qu’à tromper les autres pour réussir
      - gens bien éduqués et instruits, rares mais il y en a.

      Ceux qui sont intelligents sauront avec qui ils peuvent travailler, mais la mode actuellement est le retournement de veste et dès que vous les écartez, ils font tous pour vous détruire (tsy maty voalavo an-kibo).

  • 4 juin à 20:29 | RAVELO (#802)

    De tout coeur avec finengo,
    RAJOELINA alias bac-3 DEHORS, DEHORS DEHORS
    Madagascar n’est pas une boite de nuit.
    Et re-voilà qu’on incrimine monsieur RAVALOMANANA dans cette affaire ;
    Qu’est-ce que vous êtes minables,tous,mettez-le en prison bon sang ;qu’est-ce qui vous en empêche bon dieu !
    Au fait,méfiez-vous membres de cette association,la seule chose que DJ maîtrise est "tsiafahy"

    RAJOELINA TGVendrana dehors
    RAJOELINA TGVendrana dehors

    ravelojaona fidy

  • 5 juin à 00:46 | Kanra (#10985)

    Les points soulevés ne manquent pas d’intérêt, cependant en lisant chaque opinion, il est indéniable que saisir réellement le fond du problème ne semble pas préoccupé ceux et celles qui donnent leurs avis.

    Pointer du doigt a toujours été notre point fort et profiter de chaque bavure pour salir trainer dans la boue qui l’on veut en oubliant ou en faisant mine de ne rien voir sur certains faits. Chacun peut dire ce qu’il veut bien dire et de même croire ce qu’il veut mais cela reste des opinions.

    Patriotisme est un slogan que l’on hurle pour protéger nos intérêts et cela est un fait. Chacun évoque ses impressions ses sentiments mais rares sont ceux qui se sont vraiment intéressé à la vision de l’autre, qu’elle soit cohérente ou non.

    On évoque le passé pour justifier des arguments mais uniquement une partie de l’histoire qui va dans ce sens, et cela depuis longtemps. Il faut commencer à voir les choses autrement et vraiment comprendre les règles du jeu.

    Prendre partie est chez nous, ou presque dans le reste du monde, un parie. La course ne change pas tout comme les règles, seule les cheveax et les enjeux changent, et dans cette vison des choses c’est le parieurs qui a toujours le plus à perdre.

    Changer qui sera à la tête ne change pas le résultat, tout le monde ne peut pas gagner en même temps. S’engueuler ne sert à rien parce qu’on y joue et on est prêt à remettre ça après.

    Pensez-y franchement et au lieu de dire que Rakoto est un imbécile car il a choisi tel chose et Rabe est un crétin qui n’a rien vu venir, posez un regard objective sur l’ensemble, dans l’histoire, dans le temps et vous verrez à un moment donner que l’on est pas si différents de ceux qu’on a traité d’imbécile.

    L’avenir et votre destin ne dépend pas d’une personne ou deux, c’est avant tout votre responsabilité.

    • 5 juin à 05:36 | Vohitra (#7654) répond à Kanra

      Pour faire court, et aller droit au but au lieu de tourner autour du pot, il faut etre clair dans ses propos...

      Il n y a pas 36 solutions : il faut selectionner de nouveaux joueurs, changer d arbitres, modifier les regles du jeu, discipliner les spectateurs, enfermer au vestiaire les anciens coach-selectionneur-mauvais joueurs...

      Et il est imperatif de bien eclairer le stade pour ameliorer la visibilite du match...

  • 5 juin à 06:49 | Shalom (#2831)

    Et même actuellement en foot, on a introduit le VAR (arbitres assistants vidéo, en anglais Video Assistant Referees ou VAR).
    C’est une nouvelle règle.

  • 5 juin à 09:20 | rainikoto (#5666)

    i nandra indray dia miray viliha @ dadatoany (i jeannot lecrocodilequiafaimdepetitfils) : samy milelaka ny fitombenan’i radedakabacc-3. Ho matin’ny hanohanana ireo sy ny fianakaviany raha tsy manoratra ’’anneriies’’ etsy sy eroa. Tsy misy fisainana fa pôkâty : ny hidera sy hiandrandra ny andriamanikeliny ihany no hatao ’’idéologie’’. Mafy izany voafehy an’olona marary saina sy tsy misy ’’culture’’ izany an.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS