Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 16 novembre 2018
Antananarivo | 21h11
 

Economie

Facilité élargie de crédit

Un nouveau décaissement de 44,25 millions de dollars pour Madagascar

vendredi 13 juillet | Ny Aina Rahaga

Le Conseil d’Administration du Fond monétaire International (FMI) a terminé le 11 juillet 2018 la troisième revue de l’accord en faveur de Madagascar dans le programme de Facilité élargie de crédit (FEC).

Le FMI a approuvé un nouveau décaissement de 31,43 millions de DTS soit 44,25 millions de dollars dans le cadre de ce programme. Une somme totale de 220,2 millions de dollars sur les 347,1 millions prévue sur les trois ans du programme a donc été décaissée.

« Cela prouve que Madagascar continue de faire des efforts dans la réalisation des objectifs posées par le FMI dans la réalisation de ce programme, notamment en vue de l’amélioration de l’économie », déclarait la ministre des finances et du budget Vonintsalama Andriambololona lors d’une conférence de presse hier à Antaninarenina.

D’après Vonintsalama Andriambololona, la stabilité économique à Madagascar serait déjà plus ou moins atteinte. « Nous avons réussi à suivre la feuille de route établie dans le cadre du programme et atteint nos objectifs notamment grâce aux efforts faits en matière fiscale », continue la ministre. L’inflation a été maitrisé et retenue en dessous des 10% . En terme de changes, les valeurs seraient stables grâce à la rentrée de devises fournie par la filière vanille qui a connu une hausse de prix sur le marché international. C’est la politique budgétaire qui aurait permis ces résultats selon la ministre.

Toutefois, certaines conditionnalités dans le cadre du programme FEC ne sont pas encore respectées. Les subventions allouées par l’Etat à la Jirama aurait dû cesser depuis un certains temps. Or, pour ne prendre l’exemple que sur l’année 2018, l’Etat a encore revu à la hausse la subvention de la Jirama dans la loi de finances rectificative 2018. Bien que des efforts dans la production d’énergie autre que le thermique soient entrepris par l’Etat, le résultat est insuffisant. Les subventions octroyées à la Jirama sont tributaires entre autres de la hausse du prix du carburant.

L’arrêt des subventions des opérateurs pétroliers est également une des exigences du FMI. Réforme cette fois-ci accomplie par l’Etat qui a supprimé les subventions aux opérateurs pétroliers depuis 2016.

33 commentaires

Vos commentaires

  • 13 juillet à 09:19 | Marika (#9389)

    Bougez-vous les entrepreneurs en bâtiments , il y aura certainement des villas qui vont voir les jours.
    L’argent des vazaha est là , sans contrôle en plus .

    • 13 juillet à 14:59 | Tsix (#10296) répond à Marika

      Ne vous en faites pas, parce que le gouvernement actuel n’est pas comme les autres. Ce sont des personnes qui respectent très bien la partie.

    • 13 juillet à 15:24 | jayo (#10317) répond à Marika

      aaa ka, tsy tonga dia alefa @zany ny saina ry MARIKO a, ataovy ao antsaina fotsiny hoe mpitondra mahay mitantana no eo @fitondrana ary matoa misy izao dia vokatry ny asa ataon’ry zareo

    • 13 juillet à 15:28 | Toutoun (#10298) répond à Marika

      Peut être que c’est vous « Marika » qui a l’habitude de briser ce qui ne vous appartient pas !

    • 13 juillet à 15:30 | Toutoun (#10298) répond à Marika

      « qui a » == « qui avez »

    • 13 juillet à 16:04 | harena (#10295) répond à Marika

      izany no toe tsain’ny filoha notoananay dia izay ihany no hainy. efa voaporofo izao fa NY mapar sy ny tim no tena mpangalatra sy manangana villa etsy sy eroa.

  • 13 juillet à 09:42 | Jipo (#4988)

    Cela ne prouve absolument rien du tout sombre 👻 !
    Cela prouve que le FMI n ’est pas une assos caritative mais bien un usurier , qui n’ a que faire de l’ incompétence de ses interlocuteurs et sans le moindre scrupule pour endetter un Peuple sur plusieurs générations et de ce fait le maintenir dans le peloton de tete, voir au hit parade des PMA !!!

    • 13 juillet à 15:02 | Tsix (#10296) répond à Jipo

      Actuellement Madagascar est en relation avec le FMI grâce au effort produit par le président de la république. C’est un accord professionnel

    • 13 juillet à 15:33 | Toutoun (#10298) répond à Jipo

      Depuis l’indépendance, Madagascar n’est pas indépendant sur son économie, alors on a encore besoin de se collaborer avec des bailleurs !!!

    • 13 juillet à 18:14 | radom (#8877) répond à Jipo

      Je suis 100% d’accord avec vous. Thank you.

  • 13 juillet à 10:17 | Isandra (#7070)

    « Cela prouve que Madagascar continue de faire des efforts dans la réalisation des objectifs posées par le FMI dans la réalisation de ce programme, notamment en vue de l’amélioration de l’économie »,

    Objectifs posés par le FMI ? Donc si je comprend bien ce régime n’a pas ses propres objectifs à eux, ce qu’il est en train d’atteindre ce sont ceux de FMI.

    Heureusement, le FMI est là, pour combler le vide, régime sans objectifs, ni programme pré-établi.

    C’est normal, si les autres secteurs non occupés par le FMI restent dans le flous.

    Le FMI ne vous aide pas pour que vous puissiez sortir dans la pauvreté, il est là pour que vous puissiez vivre mieux la pauvreté.

    • 13 juillet à 10:46 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Ce ne sont ni Madagascar et ni son gouvernement qui font des efforts . C’est le FMI qui force sur la charité. Voilà un pays ,un gouvernement qui vit de la pitié qu’il inspire .Il y avait encore de la fierté malgache sous le colonat .Il n’y en a plus aujourd’hui .L’emblème du pays ne sera plus le zébu ou le ravinala mais la sébille du mendiant .

    • 13 juillet à 11:04 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vatomena,

      « .Il y avait encore de la fierté malgache sous le colonat »

      Vous êtes allé loin dans votre insinuation.

      La seule période où les Malagasy avaient de la fierté, c’était avant la colonisation, pendant, c’étaient les colons qui avaient la main sur tous, les Malagasy étaient réduit en indigènes sujet de la France.

    • 13 juillet à 12:19 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Isandra —Avant la Colonisation ,Madagascar était presque inconnue du monde . Son seul commerce était celui des esclaves ,des peaux de zébus et de quelques boisseaux de riz . Par flagornerie les anglais avaient reconnu le roi de l’Imerina comme le roi de tout Madagascar ce qui était faux .historiquement . Madagascar n’avait pas de flotte . L’Ile était connue seulement des pirates ,des négriers, des naufragés et des navigateurs filant sur les Indes.Les explorateurs seront tard à venir.

      Les étudiants malgaches titulaires d’une bourse coloniale comme Razanamasy et débarquant au pavillon de la France d’outre mer _cité universitaire ,Paris _étaient fiers de se présenter comme des malgaches _ à cette époque .

    • 13 juillet à 15:35 | jayo (#10317) répond à Isandra

      ny azo lazaina dia ezaka nataon’ny mpitondra ankehitriny matoa nisy izao zavatra izao ka, ary entina ampandrosoana an’i Madagascar sy ikarakarana fifidianan ireny vola isankarazany ireny

    • 13 juillet à 16:40 | Jipo (#4988) répond à Isandra

      @ toutiquanti :
      Si vous n’ etes pas indépendant économiquement parlant, cela a un nom : la dépendance !
      Le reste à commencer par ce que vous vous empressez de nommer souveraineté n’ est que de la poudre aux yeux, & ronds de jambes de majorettes .
      On dit ailleurs : que de la gueule ...
      Vous êtes particulièrement dépendant de votre arrogance & avidité !

  • 13 juillet à 11:19 | kartell (#8302)

    C’est une excellente nouvelle, les caïmans vont pouvoir se refaire les dents, potentiellement limées, avant d’être chassés, par, de plus malins, qu’eux, dans quelques mois !….
    Le pouvoir, aux mollets vacillants, chante sa bonne gestion et porte à bout de bras, la confiance affichée par le FMI, multirécidiviste, urgentiste du pays !….
    Si le FMI a bien consenti cette aide, relativement modeste, c’est qu’il ne veut pas à avoir, à l’investiture prochaine, du nouveau caïd de l’île, à faire face à un état de délabrement avancé, et, qu’une aide, trop conséquente, de sa part risquerait d’euphoriser ses nouveaux maîtres, dans des excès récurrents !….
    La politique de la petite rustine est privilégiée à celle d’un rechapage complet, terreau, favori,d’une corruption obèse !….
    Le pouvoir, en place, a, tôt fait, de chanter sa joie de se voir adouber par l’instance internationale, très regardante, avant de lâcher son lest, mais, il est en train d’accommoder l’événement à des signes positifs de l’économie nationale, pour démontrer au quidam, qui voudrait encore l’écouter, que la métamorphose, elle arrive puisque le FMI, crache au bassinet !…
    Les raccourcis en politique sont choses courantes, mais, en période pré-électorale, ils sont une règle absolue, surtout, lorsque, le tenant du titre escompte bien conserver sa couronne !….
    Les débats de savoir si des signes, avant-coureurs, font cette aide de dernière minute, un bon point ou plutôt un bonnet d’âne, il est bien difficile de croire le scénario présenté par les sherpas du pouvoir, prêts aux raccourcis, les plus croquignolesques, pour donner au boss, une image de winner, tardif, du pays !...
    Relevons, tout de même, que cette aide est sujette à certaines contraintes dont on peut douter qu’elles soient respectées, mais l’odeur de l’argent frais donne au pouvoir, une telle énergie à faire des courbettes au donneur que sa soumission, aux exigences du FMI, paraît feinte, d’autant que cette occasion, offerte sur un plateau, était en or !….
    Et, par les temps qui courent, c’est du pain…béni !…..

    • 13 juillet à 12:25 | vatomena (#8391) répond à kartell

      Assez Kartell ,assez ! Vous avez tout du chirurgien clinicien . ! Vous mettez à nu toutes les fourberies du régime en place .

    • 13 juillet à 12:33 | punchline (#9673) répond à kartell

      kartell : l’élucubration lyrique d’un apprenti poète, voilà où nous en sommes, condamnez à la description comme tout africain qui se respecte

    • 13 juillet à 12:50 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ punchline

      Nous en sommes tous, réduits, à assister, aux combats de coqs, un, des fleurons culturels de notre île !….
      Et, dire que c’est, aussi, l’emblème, gaulois, du colonisateur !…
      On ne s’en remettra pas !….

    • 13 juillet à 18:38 | akam (#7944) répond à kartell

      - Allons ; allons ...on est en 2018...et bientot 2019. Le monde se metamorphose !
      - Indiscutablement ces sous provenant de l’IMF sont destines au developpement ou l’on a surtout clame le support aux entreprises innovantes et creatrices d’emplois (encore une fois des societes etrangeres nouvellement implantees ici, telles que Green Yellow…). Evidemment l’IMF est peu regardant sur la competitvite gasy (ou que le futur ex-representant n’ a pas renseigne davantage Washington) car si l’economie gasy est plombee c’est que des personnalites haut place du regime n’ont pas gere correctement les fonds ! Quoique le regime HRM vante son maintien au peloton de queue et pas a la position extreme, le pays n’a toujours pas decolle alors qu’il n’y a eu ni guerre civile ni grosse famine.
      - Certes la mondialisation a quand meme sauve le pays de la catastrophe car les exportations de cobalt, nickel…et de la hausse du cours de la vanille ont compense les failles apparentes aupres de la banque centrale qui accuse une manque de devises. Situation delicate car cela plombe le cours de l’ariary…qui, in fine, pourrait causer un effet « domino » que personne, actuellement ne peut predire la suite des evenements alors que elections vont avoir se derouler bientot.
      - D’autre part le suivi de l’argent emprunte par l’etat gasy n’a pas ete fait correctement car le futur ex-representant de l’IMF n’ a pas renseigne davantage Washington. Mais cela n’est pas une impasse, car desormais a la difference des saisies manuelles d’antan…les pieces infornatiques ne sont plus falsifiables. L’ impunite n’existe plus ; tu verras qu’un signal fort sera mis en place pour que les malfrats du regime soient suivis et denonces.
      - Par l’actuel ou le futur regime ? ces bonhommes seront severement punis. Je n’illusionne pas qu’une restitution de l’argent vole a la population sera operee en suivant les traces de ces fonds illicites (Affaire Claudine….). A quoi servent alors ces « fameuses hautes cours » nouvellement creees si le but ultime ne consistera pas a deposseder les biens non justifies de ces bonhommes ou bonnes femmes ?

    • 13 juillet à 19:37 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ akam

      C’est toujours difficile de prioriser l’urgence, lorsque les voyants sont au rouge et que les naïfs, bizarrement, sont aux abonnés absents !….
      On ne peut qu’être surpris par la vélocité du FMI, à décaisser cette aide, d’autant qu’une économie en bonne santé, n’a pas besoin de recourir à un urgentiste, aussi connu !….
      Les actes, parfois, en disent plus que les discours, des uns et des autres, où chacun a intérêt à minimiser les choses en parlant d’un versement, prévu de longue date !….
      Ici, les deux parties ont cet intérêt commun, le donneur pour ne pas alarmer, ni plomber une candidature, qui se fait désirer, mais, qui est addictive, et, de l’autre, un pouvoir qui contourne la réalité en affirmant que le versement serait une prime à la bonne marche d’une économie, qu’il a cornaquée, comme un escargot !….
      Ne nous focalisons pas, autre mesure, sur le produit de nos exportations minières, elles ne nous feront pas sortir de l’ornière, d’autant que les cours de ces matières sont sujets à des fluctuations, parfois assassines !….
      Par contre, le cours de l’ariary est un baromètre, dont le pouvoir voudrait bien se passer, car, il est un comparateur, difficilement manipulable de notre santé, et, avec lequel, tous les discours des plus malins, sont inopérants, d’ailleurs, ils s’abstiennent d’en faire !…
      Votre optimisme, à croire à une réelle lutte contre la corruption, ne doit pas dissimuler l’énorme labeur à accomplir dans ce domaine, sensible !…
      Les institutions, créées à cet effet, ont une approche salutaire, mais elles l’ont été, sous la pression internationale et du FMI, et chacun sait, que la contrainte extérieure pour nous, n’a jamais été la meilleure manière de l’imposer au local !…
      Nous sommes en train de traverser une forte zone de turbulence, où après 4 années de léthargie profonde, la société est en train de se réveiller en s’activant, tous azimut, à des mises à niveaux dans une cacophonie infernale !….
      La précipitation et la croyance de pouvoir à atteindre ces seuils jusqu’ici, inatteignables, ne permettront pas, de parvenir à ces objectifs précipités, parce qu’ils demandent du temps, de la stabilité politique et une économie saine, bref, tout ce qui nous manque, mais, qui ne peut que nous faire rêver, faute de pouvoir se concrétiser, vraiment !….

  • 13 juillet à 11:49 | ratiarison (#10248)

    Mba mahaiza mandajalanja ny LAZAIN’NY SASANY ( VATOMENA) ry Rtoa-BE Isandra fa aza manao boto loha be fahatany !!! Marina io voalazan’ i Vatomena io ? MAZAVA ?

    • 13 juillet à 15:30 | jayo (#10317) répond à ratiarison

      inona ny an’ialahy , sao dia havadika zavatra hafa ary e ?

  • 13 juillet à 11:55 | ratiarison (#10248)

    Mba mahaiza mandajalanja ny LAZAIN’NY SASANY ( VATOMENA) ry Rtoa-BE Isandra fa aza manao boto loha be fahatany !!! Marina io voalazan’ i Vatomena io ? torak’izany ihany koa ny SORATAN’ i KARTELL !! na dia efa ela ihany ny fampitadiavana teto @ny FORUM !!! MAZAVA ? sans rancune Rafotsy o !!

  • 13 juillet à 14:12 | Toutoun (#10298)

    Ny tahan’ny toen-karena eto amintsika dia mbola marefo. Ezaka iray tsy maintsy hotazonintsika hatrany alou @zao ny fiaraha-miasa @reny mpamatsy vola iraisam-pirenena ireny mba hampivoatra io sehatra io.

  • 13 juillet à 15:15 | Toutoun (#10298)

    Vous discutez tous la situation actuelle et la réaction est simple. Visez loin pour le lendemain !!!

  • 13 juillet à 15:33 | tsirah (#10314)

    nohon’ny fahazan’ny filohantsika mifampiresaka amin’ny firenena hafa dia jereo anie ny finiavan’ny olona avy any ivelany hanampy antsika malagasy eee

  • 13 juillet à 15:39 | jayo (#10317)

    mariky ny fahombiazan’ny mpitondra matoa misy izao vokatra izao , mendrika dera sy fankasitrahana izany ka dia mirary mba ho toy izany foana ny fampandrosoana ny nosy malalantsika

  • 13 juillet à 16:12 | harena (#10295)

    Izao fanampiana izao dia nohon’ny fahitan’ny FMI fa olona azo atokisana ny filoha hajaina ka mandeha ny famahana ny vola ho fampandrosoana ny firenena.

  • 14 juillet à 08:10 | lysnorine (#9752)

    @ Isandra13 juillet (2018) à 10:17 :

    « ’’Cela prouve que Madagascar continue de faire des efforts dans la réalisation des objectifs posées par le FMI dans la réalisation de ce programme, notamment en vue de l’amélioration de l’économie’’ »,

    « Objectifs posés par le FMI ? Donc si je comprend bien ce régime N’A PAS SES PROPRES OBJECTIFS à eux, ce qu’il est en train d’atteindre ce sont ceux de FMI.

    « Heureusement, le FMI est là, pour combler le vide, régime sans objectifs, ni programme pré-établi.

    « C’est normal, si les autres secteurs non occupés par le FMI restent dans le flous.

    « Le FMI NE VOUS AIDE PAS pour que vous puissiez sortir dans la pauvreté, il est là pour que vous puissiez VIVRE MIEUX LA PAUVRETÉ ».

    Voazavanao tsara amin’ireo famintinana ireo ny tena fipetraky ny toe-draharaha eto Madagasikara na ara-pôlitika na ara-ekônômika, izay haharitra lalandava na mandrakizay akory aza ˗˗ na iza na iza no ho prezidàn’i Madagasikara ˗˗ raha tsy voarava tanteraka ny pôlitika narahana nandritra ny sahabo ho enina ambin’ny telopolo taona (36) ka mandrak’ankehitriny !

    Vao omalin’ny omaliny no nampahatsiahivinay toy izao izany :

    « Efa hatry ny ela moa no HAINGON-TRANO FOTSINY SISA ny Fanjakana sy ny mpitondra fanjakana Malagasy satria mpanatanteraka fotsiny izay « Planina » na tetik’asa TSY MAINTSY EKENY nomanin’ny mpampanjana-bola azy - FMI, Banky Mondialy, Frantsa sy ny Firaisana Eôrôpeanina.

    Fanasoavana ny orinasa avy any amin’izy ireo, fampitomboana ny tombo-barony sy tombon-kareny fa TSY fampisondrotana velively ny Malagasy sy ny toe-kareny akory no ANTONY KENDRENY , ary, araka ny fiteny, toa ny hanina omena andevolahy tian-kano, tsy tian-kano ireo tetik’asa ireo. »
    Zahao : « lysnorine 10 juillet à 16:57 ao amin’ny
    « Mouvement de la refondation de Madagascar : Marc Ravalomanana devient partisan »
    lundi 9 juillet (2018).
    https://www.madagascar-tribune.com/Mouvement-de-la-refondation-de,24028.html

    Farany tsara hotsakotsakoina izao fanontaniana naroson’i Fidy Andriamihaja izao :

    « Qui est assez radicaliste, assez COURAGEUX pour faire sortir Madagascar de l’emprise de la France sous toute ses formes ?
    « - Qui a la foi que la solution de nos problèmes est à Madagascar, en chacun des Malagasy... MAIS PAS à la Banque Mondiale ni à la FMI ni à personne d’autre ? Et que cette SOLUTION est d’une VALEUR INESTIMABLE ... et que ce n’est pas en Dollars ni en Euro ? »
    Zahao : « Fidy Andriamihaja 11 juillet 2018 à 13:10, ao amin’ny Mouvement de la refondation de Madagascar : Marc Ravalomanana devient partisan
    lundi 9 juillet (2018)
    https://www.madagascar-tribune.com/Mouvement-de-la-refondation-de,24028.html

  • 14 juillet à 09:58 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    Isandra,
    « Objectifs posés par le FMI ? Donc si je comprend bien ce régime N’A PAS SES PROPRES OBJECTIFS à eux, ce qu’il est en train d’atteindre ce sont ceux de FMI."

    Vous n’avez pas répondu à Lysorine !

  • 15 juillet à 17:03 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum
    Le FMI, la banque mondiale et les bailleurs multilatéraux ne sont utiles que pour les pays malades de leurs gouvernances pareil aux médecins qui soignent leurs malades.
    Donc il n’y a pas de quoi à être fier de prendre ses médicaments.
    Le FMI ne fait qu’injecter de l’insuline dans notre économie diabétique à travers l’aide à la balance de paiement pour nous permettre d’honorer les échéances de nos dettes.
    N’oublions pas que la balance de paiement se compose de deux parties :
    - la balance commerciale (recettes des exportations et dépenses sur les importations) toujours déficitaire pour notre pays.
    - les opérations en capital (les rentrées et les sorties de capitaux) objet de l’aide du FMI ( nouvelle dette pour payer les échéances de l’ancienne dette)

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 286