Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 28 juin 2022
Antananarivo | 23h54
 

Coopération

Coopération France - Madagascar

Un nouveau Fonds Social de Développement d’ Ar. 2,75 milliards

mardi 19 juin 2007 | Nivo T. A.

Le sixième Fonds Social de Développement (FSD) à pied d’œuvre. Ce fonds alloué par l’ambassade de France est destiné pour financer des projets de développement portés par la Société Civile et les collectivités locales malgaches. Ce sixième FSD s’élève à Ar 2,75 milliards. Le protocole d’accord entre le gouvernement français par le biais de l’ambassadeur de France et le gouvernement malagasy portant sur la mise en œuvre de ce FSD a été signé, hier, par Marcel Ranjeva, ministre des Affaires Etrangères, et Alain le Roy, ambassadeur de France à Madagascar, en présence des ministres Harison Randriarimanana et Andriamparany Radavidson.

Ce fonds mis en place par le gouvernement français contribue à l’amélioration des conditions de vie des populations en situation précaire et au renforcement du partenariat entre le monde associatif et les pouvoirs publics locaux. Plusieurs domaines sont touchés par les projets socio-économiques dont l’agriculture, l’élevage, l’accès à l’eau potable, la santé, l’insertion socio-économique, développement rural, le commerce équitable...

Mise en place d’un comité de gestion

Selon l’ambassadeur de France, depuis 1997, une centaine de projets ont été financés par le FSD, à hauteur d’Ar 12 milliards. Parmi ces projets, citons, entre autres, la construction du Théâtre de verdure d’Analamahitsy, l’adduction d’eau potable pour la commune de Belazao-Antsirabe, construction de 100 habitations définitives au profit des ménages les plus démunis et sans-abri dans la capitale, réhabilitation des services d’accueil et des urgences de la maternité de Befelatànana et de l’Hôpital des enfants de Tsaralalàna, mis en place du Guichet Foncier décentralisé dans la commune rurale d’Ankilivalo.

Un comité d’examen du programme de coopération non gouvernementale présidé par le Conseiller de coopération et d’action culturelle de l’ambassade de France est mis en place pour gérer les projets. Les projets d’un montant unitaire compris entre 3000 et 10 000 euros sont éligibles.

Le ministre Marcel Ranjeva, dans son allocution, a mis en relief l’importance de ce fonds social de développement qui constitue un soutien et apport significatif aux actions de développement socio-économique. Et lui de souligner la vitalité et la continuité des relations d’amitié et de coopération étroite entre la France et Madagascar.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS