Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 23 avril 2019
Antananarivo | 16h53
 

Divers

Eau de la Jirama

Un faible débit dans certains quartiers

samedi 17 janvier 2009 | Herimanda R.

« C’est ennuyant. Chez nous, à Ampasampito, cela fait des mois que l’eau de robinet coule avec un faible, un très faible débit, surtout le jour. La nuit, la situation est un peu normale. Il ne faut quand même pas attendre le soir pour se laver ou pour cuire. L’eau dont j’ai parlé est celle de Jirama ». Un usager demeurant à Ampasampito s’est plaint. Il n’est pas le seul. Ceux qui habitent à Ambohimanarina vivent le même cas. Ils croyaient que la situation évoluerait en cette saison de pluie. « Rien de nouveau » ont-ils signalé.
Interrogée à ce sujet, Clémence Ranjalahy, chef de Département de la Communication au sein de cette Compagnie nationale d’eau et d’électricité s’est expliquée dans une interview qui a eu lieu hier dans son bureau à Andohalo.

« La production d’eau est insuffisante »

« Plusieurs raisons sont à l’origine de ce faible débit. Dès le départ, j’avoue que la quantité de production des usines à Mandroseza est insuffisante. Nous sommes en période de pluies. Et la pluviométrie joue un rôle dans l’approvisionnement en eau de notre station. Le problème auquel fait face la Jirama est que la quantité de production reste limitée de 165 000 mètres cubes à 170 000 mètres cubes par jour. Celle-ci n’arrive pas à satisfaire la demande de la population à Antananarivo. D’où le projet de construction des nouveaux centres de production autonomes sur les rives de l’Ikopa. Une autre raison est qu’en amont, nombreux puisent l’eau de Jirama en même temps. C’est tout à fait normal si les autres qui sont en aval souffrent d’un manque d’eau ».

Des conduites entartrées

Ce faible débit de l’eau du robinet s’explique aussi par le fait que les conduites sont entartrées. Des résidus, des déchets empêchent l’eau de circuler librement. Il en est de même pour les branchements. En fait, c’est le réseau de distribution d’eau qui est mise en cause. C’est une des raisons pour lesquelles la Jirama procède depuis un certain temps au remplacement des tuyaux dans la capitale. D’autres travaux sont aussi en cours de réalisation pour améliorer la distribution d’eau à Antananarivo. Parmi eux, on peut citer la mise en place de surpresseur additionnel à Mandroseza.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS