Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 15 mai 2021
Antananarivo | 07h05
 

Société

Mosquée d’Ankatso - Décapitation et profanation

Un crime crapuleux ou une provocation ?

lundi 30 avril 2007 | Alphonse M.

Au moment où le pays risque de dériver vers une discrimination ethnique suite aux événements qui se sont passé à Toliara, un autre danger fait son apparition avec l’assassinat d’un membre de la communauté musulmane, assassinat accompagné d’une profanation. Une situation explosive qui risque de dégénérer.

Un étudiant âgé d’une vingtaine d’années a été sauvagement assassiné dans la nuit du vendredi au samedi dernier dans un mosquée sis à Ankatso. Les fidèles ont découvert, samedi matin, le corps sans vie et couvert de sang de cet étudiant à l’intérieur même du mosquée. Les auteurs de ce crime odieux ont également déchiré le Coran dans ce mosquée.

Outre cet assassinat de l’un de ses membres, la profanation du Coran a provoqué l’ire de la communauté musulmane à Madagascar. Sans aucun doute, les Musulmans du monde entier seront informés de cet évéènement malheureux.

Madagascar sur la liste noire

Après l’assassinat du beau-frère de Ben Laden à Sakaraha et celui de cet étudiant, suivi d’une profanation du Coran, la Grande île risque d’être sur la liste noire des extrémistes musulmans.

Le corps de cet étudiant a été acheminé hier vers Toliara. Cet acte criminel pourrrait envenimer la situation qui, notons-le, est déjà électrique dans la Cité du Soleil. On s’attend à diverses interprétations. Quoi qu’il en soit, les responsables étatiques ont intérêt à élucider le plus tôt possible ce crime pour éviter toutes éventuelles supputations.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS