Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 26 août 2019
Antananarivo | 02h12
 

Politique

Contentieux électoraux

Un collectif de candidats aux dernières législatives saisit l’Union Européenne

lundi 22 juillet | Arena R.

Un collectif d’environ 400 candidats aux dernières législatives, dénommé MCFIE ou mouvement des citoyens contre les fraudes et irrégularités électorales a saisi le premier responsable en Afrique de l’Union européenne sur la situation politique dans le pays et ce après avoir remis au Sénat ses résolutions à l’issue d’une conférence tenue au Carlton à Anosy, la semaine dernière.

Le collectif réclame un changement ou une recomposition de la Haute Cour constitutionnelle (HCC). Les membres de HCC seraient loin d’être impartiaux notamment en matière de jugement des contentieux électoraux, déclare le MCFIE. Lors de la proclamation des résultats officiels des dernières législatives, la HCC avait en effet rejeté une grande partie des requêtes déposés par des candidats. Les preuves et témoignages fournis par les requérants et avec lesquels ils estimaient avoir épinglé les pratiques illégales n’auraient pas été jugés suffisants par la HCC d’où la démarche de ce collectif.

« De par le caractère irrévocable de toutes les décisions de la HCC, le mouvement demande son impartialité et sa transparence dans le traitement et le jugement de toutes les affaires constitutionnelles, particulièrement les affaires électorales dont les citoyens électeurs sont extrêmement jaloux ». « Le mouvement demande aux membres actuels de la HCC de fournir des explications claires et satisfaisantes de sa position par rapport aux 700 requêtes déposées par les candidats aux législatives.
 » lance-t-il.

Le MCFIE réclame également un changement au niveau de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) et tous ses démembrement et demande la neutralité et l’indépendance effective de cet entité. Les électeurs ne font plus confiance aux membres actuels de cette institution. Ce, après notamment le constat des irrégularités qui ont entaché les deux dernières élections tenues dans le pays ces 8 derniers mois à savoir, les deux tours de la présidentielle et les élections législatives au mois de mai affirme le mouvement.

Comme solution aux problèmes constatés dans le cadre des précédentes élections, le MCFIE souhaiterait une révision spéciale de la liste électorale. "L’enregistrement des électeurs sur les listes électorales définit leur sensibilité à voter. Par conséquent, la tenue et la réussite des élections libres, transparentes et crédible, gage de la promotion d’une vraie démocratie, dépend de la qualité de la liste électorale », avance-t-il.

46 commentaires

Vos commentaires

  • 22 juillet à 10:41 | betoko (#413)

    La réponse de l’UE pourrait être . ceci "Désolée ,mais c’est un problème que seul le gouvernement malgache pourrait résoudre ,et si nous intervenions c’est de l’ingerance .Madagascar ne fait pas partie de l’UE ,en revanche nous pourrions émettre des recommandations

  • 22 juillet à 10:49 | RAVELO (#802)

    bonjour,
    C’est vraiment le dernier des soucis de l’UE.
    C’est "bokà" qui détient les clés,et il n’est pas fou même s’il est d’évidence bac-3 hi hi !

    • 25 juillet à 13:52 | Ibalitakely (#9342) répond à RAVELO

      Que les bailleurs & autres sponsors d’élect° ferment leurs robinets s’ils ne veulent point être complices.

  • 22 juillet à 11:08 | rebey (#9809)

    2 exemples :
    - Jean PING a gagné l’election contre bongo Fils en 2016(la famille bongo est au pouvoir depuis 1967), des massacres ont eu lieu, ; la CI (Union europeene, ONU, UA, etc..) a reconnu la fraude, et les massacres...mais ils n’ont rien fait, ILS ONT VALIDE la victoire d’ALI BONGO

    - Nicolas Maduro a gagné l’election 2018, il y avai disait-on de la fraude, mais en tout cas il n’y avait pas de mort ni des massacres, la CI(union europeenen, ONU ; UA,..), n’a pas reconnu Maduro, ils ont sanctionné le VENEZUELA,
    Pire ils ont reconnu, un putchiste Juan Guaido

    autre :
    - La communnauté internationale(union europeenne, ...) sanctionne la russie,
    - Et cette m^me communauté reconnait le royaume d’Arabie Saoudite actuelle, comme un etat très favorablement frequentable

    Faites votre lutte par vous-même, mais oubliez la communauté internationale et cette union européenne

    • 22 juillet à 15:36 | Isandra (#7070) répond à rebey

      rebey,

      "Pire ils ont reconnu, un putchiste Juan Guaido"

      Cette position de la CI au Venezuela nous montre bien l’attitude deux poids, deux mesures de la CI, il suffit la comparer avec ce qui s’est passé en 2009.

      La transition dirigée par Rajoelina a été sanctionnée, parce que la CI qualifiait son accession au pouvoir, un coup d’Etat, pourtant, c’est le directoire militaire à qui Ravalo avait transféré le pouvoir, qui lui l’a transféré à leur tour et ce transfert a été validé par la HCC après l’étude de la situation et sa constitutionnalité,...La seule faute de Rajoelina, il n’est pas pro-Américain,...

    • 22 juillet à 15:37 | Isandra (#7070) répond à rebey

      qui le lui a transféré,...

  • 22 juillet à 11:11 | fenofitka (#10624)

    Ireto zany le candidat be tatibolana sa candidat mpisolelaka amin vahiny

  • 22 juillet à 11:21 | Isandra (#7070)

    Pourtant, ce ne sont pas ces candidats qui ont crié la souveraineté ?

    Pour eux, c’est la souveraineté à deux vitesses.

    Soit, ces candidats ont oublié de ramasser les preuves valables de ces présumées fraudes, soit, les fraudes n’existent que dans leur têtes,...

    Il ne faut pas confondre les anomalies et les fraudes,...que la HCC a déjà prises les décisions correspondant,...

    • 22 juillet à 13:14 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Oui Isandra,

      Dans un systeme ou il n est pas facile de faire la distinction entre triche et irregularites...

  • 22 juillet à 11:26 | kartell (#8302)

    Difficile à saisir ce recours désespéré auprès de la cour européenne de justice, comment peut-on à ce point se tromper de combat à moins que ce ne soit tout bonnement pour se faire un peu de pub !...
    Être plus royaliste que le roi en poussant l’effet com jusqu’à son paroxysme pour montrer qu’il ne doit pas être l’exclusivité faisandée du pouvoir, peut-être ?..
    Mais au-delà de l’aspect à côté de la plaque anecdotique de la démarche, cela soulève le problème de la fiabilité des institutions et de leurs réelles représentativités dans un état où les ficelles sont tirées par une concentration ciblée de technocrates ...
    Dénoncer cette carence institutionnelle, c’est désosser des rouages d’état grippés qui permettent un certain nombre d’excès et de dérives ....
    Les initiateurs ne sont pas dupes car ils savent pertinemment que ce coup de gueule restera un coup d’épée dans l’eau mais en agissant ainsi, ils veulent attirer les projecteurs médiatiques à eux tout en sachant qu’il ne suffit pas d’aboyer pour stopper la caravane chère à Isandra !....

  • 22 juillet à 11:27 | autonomie territoriale (#10700)

    quand la communauté international envoi des observateurs émet des avis, des médiations sur la situation à Madagascar ce sont les même qui crient haut et fort que Madagascar est un Etat souverain. donc respect du principe de non-ingérence.
    Quand la situation n’arrange pas nous demandons à la communauté internationale de bien vouloir aider la situation à Madagascar.

    là part la politique on peut aussi servir la nation autrement sa hoe malahelo 4*4 SY avantage isan-karazany ve ???????????

  • 22 juillet à 11:33 | Behantra (#9165)

    Ahoana zany ry Vohitra ?

    Tsy ampy ve ny ’formation’ ’i reo ?

    Saha i nandra noho manana ny valiny , aza afangaro hono ny ’anomalies’ sy ny ’fraudes’

    • 22 juillet à 12:41 | Vohitra (#7654) répond à Behantra

      Salama Behantra,

      Tsy azo hivalozana ny didy sy fanapahana navoakan ny Fitsarana Avo, dia handeha hitaraina aiza indray ireto andian olona ireto ary ?

      Eo ianao manaiky ny hiditra kianja ka hilalao anaty fitsipika maizina sy maloto sy hanjakan ny herin ny vola tsy fanta-pihaviana sy fototra, dia izao ve izy ireto vao mipenompenona sy manao akory zao ?

      Fa ahoana e ?

      Ny rafitra sadasada, ny fitsipika natao ho an ny matanjaka sy voky, ny fitarainana efa natao tsy hitombina satria tsy natao hodinihina, ny baolina lalaovina rahateo tsy hay na hoentina tanana na hodakan ny tongotra, ka hanantena inona ?

      Dia mbola manantena indray ve hoe mba aoka ny tsara no hifanodiavantsika amin ny ho avy ?

      Ilay kodiakely lalaovina no efa sampona hatrany ampihandohana ry Behantra a.

      Mirary soa e !

  • 22 juillet à 11:34 | Isandra (#7070)

    Ca me rappelle un certain Pety qui a déposé en fanfare les plaintes contre Rajoelina auprès de la HCC,...Nous savons tous la suite, quelle réponse la HCC lui a adressé,...

    Ne nous étonnons pas si leur plaintes ne sont pas recevables, ils les font en amateurisme,...parce que leur g.ueles sont plus grandes que leur cerveaux.

  • 22 juillet à 11:35 | rayyol (#110)

    Incroyable des enfants immature qui pleurnichent
    Et lon veut bâtir un pays avec des gens de cet accabit
    Pas sorti du bois Madagascar

  • 22 juillet à 11:38 | rayyol (#110)

    C est a se demander si celui qui écrit ces éditoriaux n est pas aussi idio qu eux

  • 22 juillet à 11:50 | Isambilo (#4541)

    Ils dénoncent la composition de la HCC et du CENI. Très bien. Quelle propositions font-ils ? Réviser les listes électorales !!!
    Eux-seuls pourront expliquer le lien entre tout ça.
    Quand on raisonne de cette manière, il vaut mieux prétendre à d’autres fonctions que celle de législateurs.
    Avec des gus de cet acabit il ne faut pas s’étonner d’avoir un Rajoelina comme président.

    • 22 juillet à 12:00 | Isandra (#7070) répond à Isambilo

      Isambilo,

      "Avec des gus de cet acabit il ne faut pas s’étonner d’avoir un Rajoelina comme président."

      Vous avez oublié que ces gens là sont à l’autre coté, ce ne sont pas du tout grâce à eux, ni à leur stupidité que les Malagasy ont majoritairement élu Rajoelina, mais plutôt, grâce à sa stratégie et son programme, surtout son charisme,...!

  • 22 juillet à 12:01 | Stomato (#3476)

    La seule responsabilité de l’UE est d’avoir une fois de trop envoyé de l’argent pour ces élections..
    Mais pas assez comme d’habitude.

    • 22 juillet à 13:20 | Isambilo (#4541) répond à Stomato

      Mais ça permet aussi de payer des vacances à quelques individus de l’UE.

  • 22 juillet à 12:02 | Lefona Again (#10319)

    Raha ny fomba fijeriko manokana dia toy ny zazakely very kilalao ireto mpitaraina ireto.
    Inona no hidiran’ny CE amin’io resaka io ?
    Lasa somary mahamenatra aza ny mijery azy ireo !
    OUi, tout est de bonne guère, l’intention est légitime mais la démarche est STUPIDE au suprême !
    C’est assez sidérant pour ne pas dire affligeant !
    Qu’on veuille décrédibiliser sa constitution, un régime, un GVT..oui , c’est un droit et c’est permi !
    Mais de quelle façon ?..il y en a, mais pitié..pas celle-là ! Pas comme cela !!
    On peut faire feu de tout bois, certes, mais pas avec l’eau de la rivière..qui coule, qui coule..
    enfin bref !

    • 22 juillet à 12:28 | fenofitka (#10624) répond à Lefona Again

      Reto zany le candidat mpanao oui oui vazaha satria amin zareo ny vazaha ndray no itarainana tsy aleo manao ezaka mitaiza ny vahoaka sy mnohitr ny fitondrana amin fomba demokratika mahamenatra sa

  • 22 juillet à 12:08 | Jipo (#4988)

    Bonjour.
    Demandez le RIC immédiatement pour l’ avoir d’ ici une trentaine d’ années, au moins pour vos enfants ...
    Referendum d’ initiative citoyenne avec une démocratie horizontale et non + verticale .
    Le pouvoir au Peuple demos-cratos appliqué avec comme modèle la Suisse, ou chaque canton a ses spécificités propres, applicable au monde entier, assez d’ élire des représentants corruptibles et avides , à la merci du premier lobbying et puissance financière qui va se le payer et l’ acheter .
    Les élus sont là pour vous servir, ils sont vos employés et non le contraire, ils n’ ont absolument aucune légitimité à s’ arroger le droit de vous maintenir dans l’ ignorance, la misère, et sans soins , de trahir la nation en vendant son patrimoine, ses richesses, au profit de toujours les mêmes comme ce qui se passe en Europe, la Grèce a été le premier test, l’ Espagne , le Portugal, et la France suivent exactement le même chemin, sous couvert de réformes, on vous dépèce et vend en pièces détachées, au nom de la dette que se sont accaparée les banques centrales, le FMI et toute cette maçonnerie mafieuse, qu’ il faut détruire , pour recouvrer notre souveraineté, et Madagascar n’ est pas une exception !
    Cessez de voter pour des élus corruptibles et qui vont vous trahir, votez pour des projets et élisez des volontaires avec des gardes fous pour les surveiller .
    Allez bonne journée quand même ...

  • 22 juillet à 13:30 | Jacques (#434)

    De deux choses, l’une : ou bien ces mécontents savent ce qu’ils font, auquel cas ce n’est donc ni plus ni moins qu’une simple campagne de com. La 2ème option, ils font de l’improvisation, ce sont donc des babakoto.

    Ce qui me parait par ailleurs fondamental (feu Basile l’a maintes fois réitéré ici) c’est la suppression de cette Ceni. Et ne v’là-t-il pas qu’on s’oblige de rembobiner : sous la 1ère république il n’y avait pas ces histoires de Ceni, les scrutins étaient régis par le Mininter. Il faut restituer cette tâche à ce ministère, point barre.

    Pour ce qui est de la HCC, une refonte totale de cette institution est souhaitable car elle ne pourra jamais être impartiale tant que le pouvoir ne cesse de s’y incruster.

    • 22 juillet à 14:40 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Jacques

      Assalaamo alaikoum

      La CENI est une avancée car le MININTER était la voix de son maître.
      Quant à la HCC, en tant que juridiction, les battus veulent toujours lui rejeter leurs manquements : Ce ne sont pas leurs fautes comme d’habitude. Tout est question d’EDUCATION n’est-ce pas ?

    • 22 juillet à 15:23 | Jacques (#434) répond à Jacques

      L’imam du forum, je cite :

      " La CENI est une avancée car le MININTER était la voix de son maître. "

      On n’en croit pas nos oreilles. Vous avez dit babakoto ?

    • 22 juillet à 15:52 | Isandra (#7070) répond à Jacques

      PQMD,

      Vous avez tout fait raison :

      - Le TIM a soutenu la HCC, quand celle-ci a décidé de revoir ce que la précédente HCC avait décidé à propos de l’article 54 de la constitution et puis la décision magique pour destituer la Christine,...

      - Et pas plus tard qu’après le premier tour, quand le N°13 s’est plaint et a critiqué la façon dont la CENI traitait les résultats, ce sont les TIM qui l’ont farouchement défendu, pour en témoigner ils ont retiré leur plaintes auprès de HCC,...parce qu’ils avaient confiance à 100% cette institution, selon leur dire,...

      Cependant, quand les choses ne sont plus en leur faveur au deuxième tour, ils ont traité de tous les noms cette institution,...

  • 22 juillet à 14:22 | diego (#531)

    Bonjour,

    Il faut demander des comptes aux Institutions et les pays, qui ont été responsables des processus électoraux et qui ont financé les élections ?

    Les politiciens, les élus, les responsables politiques et institutionnels du pays les connaissent parfaitement bien, me semble-t-il.

    Les dirigeants malgaches, l’Exécutif et le Parlement et le pouvoir Judiciaire savent pertinemment que de lors que les étrangers et la CI qui financent les élections, et pensent, et établissent les calendriers électoraux du pays :

    - la Souveraineté de Madagascar passe à la trappe.

    On dit que les élus sont légitimes, ce qui est vrai. Mais ce que les élites politiques malgaches oublient :

    - pour obtenir leur légitimité, ils ont abandonné la « Souveraineté ».

    Autrement dit, pour être plus clair, les dirigeants ne peuvent plus utiliser l’argument que les pays étrangers ou la CI s’ingèrent dans les affaires strictement intérieures, nationales, ils y sont depuis la crise de 2002. Ce que beaucoup des citoyens malgaches ignorent.

    Il est donc juridiquement faisable de se plaindre auprès de l’UE, et même auprès de la la France politiquement et de la justice française s’il est vrai que le président malgache est aussi français.

    Les élections à Madagascar depuis 15 ans sont des élections pièges à C....et les femmes et hommes de droit malgaches auront du mal à expliquer au pays que ces élections sont Constitutionnelles :

    - dans un pays Indépendant les élections sont de la responsabilité et de la compétence, uniquement nationales, pour éviter justement de l’ingérence des pays étrangers dans les affaires politiques, économiques et juridiques nationales.

    Dans les pays modernes se sont de droit définitivement acquis, que le pouvoir Parlementaire aura du mal à questionner :

    - les parlementaires vont devoir voter des lois qui vont permettre aux étrangers de s’ingérer définitivement dans les affaires nationales, autrement dit, il faut le savoir, ils gouvernent en fait le pays auprès des élus !

    • 22 juillet à 15:00 | diego (#531) répond à diego

      Contentieux électoraux, les citoyens malgaches se tournent vers l’UE !

      Les responsables politiques, les dirigeants et les hommes des lois malgaches doivent comprendre ce que cela veut dire pour l’avenir du pays.

      Il y a beaucoup des malgaches qui sont aussi français, quand est-ce que les politiciens français se sont adressés à l’UE pour contester les résultats des élections en France ? Et approuveraient-ils si La Russie financerait les élections en France ?

  • 22 juillet à 15:05 | kartell (#8302)

    Qui vaudrait mettre son nez dans le cambouis qui encrasse les rouages d’un état pris en otage par des faiseurs de miracles ?...
    La communauté européenne sollicitée et pourquoi l’ONU voir la CAN pendant qu’on y est ?....
    Tout cela relève d’une comédie du pouvoir où les tauliers usent et abusent tandis que les petites mains crient au scandale sans que nous sachions si c’est dans un puritanisme dévoyé ou parce qu’ils n’ont même pas accès aux miettes du gâteau !....
    En tous cas, ils viennent de réussir leur petit buzz dans un univers impitoyable dont ils occupent à grand-peine, des strapontins dans le meilleur des hypothèses...
    Mais au-delà de cet aspect médiatique, on ne voit pas où cela va bien mener sinon d’indigner un peu plus les tenants d’un entre soi, dur et rigoureux qui tient les rênes serrées du pouvoir.....

  • 22 juillet à 15:16 | lé kopé (#10607)

    Bonjour , toute République bananière dans le monde applique les mêmes méthodes : les mêmes causes produisent les mêmes effets. Notre "ami" Jipo l’a mentionné plus haut, à savoir : maintenir le peuple dans l’ignorance (90% d’analphabètes), maintenir le peuple dans la misère (92% sous le seuil de pauvreté , pas de soins pour la plupart ,d’où la peste et la rougeole et j’en passe . N’oublions pas l’exploitation de nos richesses et de nos ...filles , bref le dernier en date est l’utilisation des Barea à des fins inavouées. Toute la mayonnaise a pris ,surtout qu’on sait bien imiter les "bonnes manières ". En attendant ,nos dirigeants envoient leurs enfants au Lycée Français, en Europe, au Canada, aux USA et se soignent au moindre "bobo" à l’Etranger.Enfin" ils" nous ont offert les jeux (voyages en Egypte et aux Seychelles) mais pas le Pain (vary mora).Tant que nous adoptons cette stratégie du "fatalisme" ,nous pouvons encore attendre longtemps l’arrivée des rayons du soleil...LEducation est un des moyens qui peut rendre au peuple sa dignité. "Plus tu es instruit ,plus tu deviens libre" (Voltaire).

    • 22 juillet à 16:43 | Vohitra (#7654) répond à lé kopé

      Oui le kope, diagnostic correct, mais...

      le pire, c est que chez nous dans le pays, c est dans la proportion instruite de la population qu on trouve une tres forte propension pour la corruption.

      Oui instruite mais tres peu eduquee...

  • 22 juillet à 15:53 | reviv (#9830)

    bien inspiré lé kopé,
    ok avec vous.

  • 22 juillet à 15:55 | triker (#9502)

    Merci au 3% de gasy qui on élus radomelina fils de chien et ses gouvernemantay ainsi que les suceurs de BiT comme isandrabekoto et le restes. Vous êtes que de ses enfants de chiens qui vont nous foutres encore dans le kaka pendant 5ans.
    Malaelo sady faly andeha hiala ny tanàna , mais bon il y a rien pour nous à Mada, mes enfants surtouts ….. Stresse, angoisses, anxiété tous les jours. J’aimerai bien que les tueurs ou kamikazes fassent explosés ses enfants de Put1 d’assemble de tgv et ird de tsy matahotody tsy vanona.
    Ra zao mbola misy manatena fiovana dia manonofy izy. IO WOUA NY NAMANA SY NY AVANANA IHANY NO TAFAVOAKA ETO. Chien alika
    Bye bye Tanindrazako !

    • 22 juillet à 16:40 | ratiarison (#10248) répond à triker

      Tena tsara be ra-volagnao***Marina et je dis BRAVO ** ny sisa !! sans commentaires ! NO COMMENT ?

  • 22 juillet à 16:58 | diego (#531)

    Bonjour,

    La majorité des citoyens éduqués et des politiciens malgaches ne connaissent et visiblement ne maîtrisent pas les vrais sujets, qui ne sont pas si compliqués que cela :

    - Souveraineté, État, Institutions, droit, élections, éducation et économique.....

    Chacun a son métier. Les médecins, ingénieurs, femmes et hommes des lois, paysans, économistes, militaires etc...je ne crois pas que les problèmes à Madagascar se trouvent à ce niveau. Les gens de ces métiers sont bien qualifiés, il n’y a pas des raisons d’en douter, ils ont certainement de la compétence et pour le « Tranainy », ils ont beaucoup d’expériences. Je suis prêt à soutenir et à croire que Madagascar a des bons médecins, ingénieurs etc....et ont les mêmes niveaux qu’on a en France, en Europe. Après tout, ils ont appris les mêmes choses.

    Mais, on peut dire sans se tromper qu’il y a un État français, des Institutions Européennes, ils sont solides et fiables, envers lesquels les gens ont totalement confiance.

    On ne peut pas dire autant, en ce qui concerne Madagascar et les pays pauvres.

    Et voilà en fait l’essentiels des blocages du développement et les origines de l’instabilité politique et constitutionnelle et donc de la pauvreté en Afrique et à Madagascar.

    On ne peut pas conduire des grands investissements étatiques, c’est tout simplement impossible, car il n’y a pratiquement pas une continuité à la tête de l’Etat et des Institutions, l’alternance au pouvoir signifie tout simplement une crise Constitutionnelle et politique.

  • 22 juillet à 17:39 | reviv (#9830)

    " Mais, on peut dire sans se tromper qu’il y a un État français, des Institutions Européennes, ils sont solides et fiables, envers lesquels les gens ont totalement confiance. ...disait diego "

    c’est un peu vrai tout ça diego
    sauf que cette confiance n’est pas donnée gratuitement car le contre pouvoir existe et fonctionne correctement ( médias, journalistes d’investigation, opposition, l’indépendance des juges ).

  • 22 juillet à 17:49 | reviv (#9830)

    et pas des moindres, le peuple est mûr dans tout le sens du terme et la démocratie fonctionne.

  • 22 juillet à 17:56 | diego (#531)

    Reviv bonjour,

    Je dis une vérité, du point de vu de « droit », non une vérité biblique.

    Autrement dit, les citoyens de chaque pays doit connaître et les dirigeants doivent cette vérité aux citoyennes et citoyens.

    L’Etat est, mécaniquement, riche. C’est l’Etat qui gère tout et à de facto, la responsabilité de gérer tout dans le pays :

    - question, l’Etat c’est quoi pour les élus et dirigeants malgaches, et pour les citoyens malgaches ?

  • 22 juillet à 19:23 | reviv (#9830)

    re_diego
    " - question, l’Etat c’est quoi pour les élus et dirigeants malgaches, et pour les citoyens malgaches ? "

    à votre honorable question diego,
    je n’ai pas la compétence en la matière et je m’abstiendrai de vous réciter ici et vous pondre un cour sur le droit constitutionnel, aucun intérêt car chacun d’entre nous peut le faire aisément.

    je dirai que la réponse est dans votre question càd, un ensemble d’élus, de dirigeants et des citoyens dirigés ( les gouvernants et les gouvernés )

    mais si les gouvernés ne disposent pas d’outils et d’éléments nécessaires de contrôle du pouvoir pour diverses raisons ( par la fragilité de la représentation forte des citoyens, absence d’une opposition constructive et crédible, la pauvreté criante de la population devenant docile et ne jouant pleinement pas le rôle de bons citoyens...) même en admettant en face la présence des institutions fortes, il y a toujours de gros risques de dérapages de la part des ceux qui gouvernent, dérapages de tomber facilement dans une mauvaise gouvernance.

    c’est d’ailleurs la raison pour laquelle, bcp et moi y compris moi, pensons que l’éducation est une piste sérieuse pour sortir de cette pauvreté même si.....ce que dit Vohitra est très juste :

    " c est dans la proportion instruite de la population qu on trouve une tres forte propension pour la corruption. dixit vohitra"

    cette affirmation de Vohitra prend un sens car cette proportion d’instruits par rapport aux exclus reste encore très faible au pays....il faudra inverser ce taux et tout peut devenir positif pour le pays.

  • 22 juillet à 21:10 | Ra-Jao (#282)

    Nous savons qu’a chaque prise de pouvoir inconstitutionnelle, la hcc etait toujours la pour faire passer la pillule en la revetant de sceau de constitutionalte. Notre pb est de savoir, quelle solution adoptee pour recruter des membres de la hcc incorruptible ou qui ne craignent pas pour leur place ? L’inamovibilite de ses membres comme les juristes de la cour supreme aus USA est peut etre une option a mediter. En etant garanti d’occuper leur poste a vie, ils se prononceraient peut etre reellement sur la constitutionalite des infractions dont ils sont saisis. En effet, eu egard aux jeux politiques dans notre regime bananier, ceux qui ne sont pas au pouvoir n’auront jamais raison a chaque changement de prince dans les conditions actuelles de nomination des membres de la hcc.

    • 22 juillet à 23:32 | Jipo (#4988) répond à Ra-Jao

      Stop a la maçonnerie et tirage au sort !

  • 22 juillet à 21:53 | diego (#531)

    Reviv,

    Je vous ai bien lu !

    Il me semble que vous tournez autour des problèmes fondamentaux auxquels Madagascar et ses citoyens, sa classe dirigeante et ses élites doivent apporter des réponses claires, autrement dit :

    - dire la vérité tout simplement !

    Qui sont responsables des processus et calendriers électoraux et de financer les élections malgaches ?

    Les malgaches ou les étrangers ? Il va falloir trancher, les deux options ne peuvent pas cohabiter et ne pourront jamais coexister, il y aura forcément des rapports des forces, malsaines, des dominants, dominés, mpajanaka sy ny zanahana.

    Vous pouvez vous y frotter sans hypocrisie. Et les responsables politiques et les élus sont obligés de donner leurs réponses aux citoyens.

    Les réponses à ces questions relèvent du droit public :

    - c’est à dire, l’ensemble des règles de droit fixant l’organisation de l’Etat et régissant les rapports entre la puissance public et les particuliers ;

    Et du droit privé :

    - c’est à dire, l’ensemble des règles juridiques régissant les rapports des individus entre eux.

    Bref, la place de « droit » malgache dans l’évolution et développement du pays et de l’épanouissement de ses citoyens.

    Après une demie siècle de l’indépendance, l’Etat et les Institutions malgaches n’arrivent pas à penser, organiser et financer ses élections :

    - à souligner pour éviter des âneries, tout cela se déroule sur la Présidence successives de Ravalomanana, R. Hery et Rajoelina ;

    - et par ailleurs, ce n’est pas du tout le fait d’un hasard, l’Etat Malgache n’a pu conduire un seul grand Investissement étatique depuis 15 ans.

    Miracle, les mêmes hommes et leurs alliés respectifs parlent de faire Madagascar un pays émergent.

    Pour autant, faut-il vraiment rendre ces hommes responsables de la crise Constitutionnelle et politique à Madagascar ?

    Je ne crois absolument pas :

    - à mon sens, ce sont que des marionnettes, des instruments politiques pour voler, priver Madagascar et son peuple de leur Souveraineté.

    Est-ce la vérité, peut-être que non, toujours est-il que Madagascar a perdu sa Souveraineté depuis 2002, date à laquelle :

    - c’était à Paris que s’obtient la légitimité des élus malgaches, de facto, de l’Etat et des Institutions malgaches.

    Il est donc tout à fait logique dans l’esprit des politiciens malgaches de se tourner vers l’UE pour régler des contentieux électoraux, la HCC malgache est complètement ignorée parce qu’ils jugent, à juste titre, que cette Institution fait autant qu’eux de la politique en fait, forcément, très partisane.

    Sale temps pour le droit malgache et la souveraineté nationale !

    • 22 juillet à 23:36 | Jipo (#4988) répond à diego

      OUI LA SOUVRAINETE DE RENIMALALA EST UNE FOIS DE + L’ EXEMPLE A SUIVRE ...
      Quand cesserez-vous de suivre l’ exemple à ne pas suivre ???

  • 23 juillet à 10:24 | Besorongola (#10635)

    Si nous lisons bien avec attention la banderole verte sur la photo c’est écrit : Nouvelle structure et élections propres A PARIR DE MAINTENANAT (sic).

    C’est un aveu complet de la part du service de la Com. du CENI.

    On se pose la question : pourquoi " à partir de maintenant" ? Qu’en est-il avant alors ? Pourquoi le Ceni n’a pas pris cette résolution au mois de 2018 mais seulement maintenant ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS