Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 3 décembre 2020
Antananarivo | 10h57
 

Divers

Toamasina : Marie Stopes

Un centre inauguré à Ankirihiry

lundi 23 juillet 2007 | Gilbert R.

Un centre de Planning Familial Marie Stopes Madagascar vient d’être inauguré le jeudi 19 juillet dernier à Ankirihiry, quartier de la périphérie Nord Ouest de la Commune Urbaine de Toamasina (CUT). Coût de la construction tout en dur : 280 000 000 Ariary, plus 210 000 000 Ariary d’équipements de dernier cri. L’entreprise de construction malgache Orintsoa Building, qui a décroché le marché annoncé par appel d’offres international, a réalisé le contrat en 8 (huit) mois sous la surveillance du bureau Office Engeneering.

D’après le DG de Marie Stopes Madagascar (MSM) venu spécialement pour présider la cérémonie inaugurale, ce centre est l’une des nombreuses actions concrètes de son groupe pour contribuer activement à la réalisation des objectifs 2007 du MAP (Madagascar Action Plan) en matière de santé de la reproduction. D’ailleurs, a-t-il tenu à assurer publiquement, le MSM a fait au « fanjakana » malgache la promesse de s’engager fortement à participer à la concrétisation de ces objectifs dans le domaine qui le concerne. Et de déclarer que Marie Stopes Madagascar a traité en 2006 quelque 251 351 femmes en contrôle des naissances et qu’il compte 80 équipes mobiles qui ont sillonné le pays jusque dans les zones enclavées. Performances pour lesquelles l’Union Européenne a beaucoup investi. Avec ce grand partenaire, MSM a pu équiper dix CSB II qui se sont distingués par l’obtention des meilleurs résultats en partenariat avec elle. Ces équipements sont de diverses utilités, notamment pour mesurer la taille de bébé, pour peser les enfants de moins de 15 kg et pour les plus de 15 kg, ainsi que des aspirateurs (ventouse électrique) pour les accouchements à problème, des aspirateurs à pédales destinés aux zones non électrifiées, des tensiomètres et même des layettes en grande quantité car de nombreuses mères nécessiteuses n’en sont même pas munies le jour de leur accouchement.

La Secrétaire d’Eta à la santé, Rahantanirina Perline, le Chef de Région Atsinanana, Andriamorasata Julien et le PDS de la CUT, Rakotomanana Gervais, ont été unanimes à reconnaître la grande utilité d’un tel centre et en ont su gré au MSI parce que c’est une réelle avancée dans la réalisation des actions programmées dans le MAP. Le PDS de la CUT a profité de l’occasion pour lancer des appels d’appuis pour la réalisation de ses propres programmes, surtout en matière de lutte contre les maladies transmises par les moustiques qui pullulent à partir des flaques d’eau stagnante qui abondent dans Toamasina, mais aussi dans la campagne de circoncisions de masse que la Commune entreprend avec l’aide de la région Atsinanana et de « l’Hopitalibe ».

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS