Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 6 mai 2021
Antananarivo | 19h08
 

Diplomatie

Ambassadeur Mc Gee à Ankatso

Un adieu impressionnant aux étudiants

jeudi 24 mai 2007 | Nivo T. A.
L’Ambassadeur américain, James Mc Gee, hier, à Ankatso.

Quelques jours avant son départ définitif pour les Etats-Unis, l’ambassadeur américain, James Mc Gee a prononcé un discours d’adieu à l’endroit des étudiants et professeurs du Département d’Etudes Anglophones, à l’Université d’Antananarivo. « J’ai décidé de faire mon intervention ici à l’Université, parce que, vous, les étudiants, seriez les dirigeants et décideurs de demain », a-t-il déclaré. Cette visite de l’ambassadeur au Département d’Etudes anglophones était attendue depuis 2005, selon un représentant de professeurs.

Ce fut une occasion pour le diplomate américain de rappeler les points forts de la coopération américano-malagasy, dans divers domaines. L’ambassadeur a mis en relief les résultats positifs du compact de MCC (« Millenium Challenge Corporation »), dans le processus de développement à Madagascar. Pour ne citer que la mise en place de 7 guichets fonciers et de 6 « Agricultural business Centers » (ABC) avec plus de 45 agents de terrain. En plus, 11 autres guichets fonciers s’apprêtent à ouvrir leurs portes au mois d’Août. Toujours dans le domaine du développement rural, l’ambassadeur James Mc Gee a rappelé la visite impressionnante du Secrétaire américain à l’Agriculture, Mike Johanns pour témoigner l’attachement du département américain à la « Vision Madagascar Naturellement » qui priorise le développement rural, dans le cadre de la concrétisation du MAP (« Madagascar Action Plan »). L’ambassadeur américain est optimiste sur l’avenir radieux et prometteur de notre pays. « Les objectifs du MAP sont audacieux et ambitieux et bons pour le peuple de cette nation », a-t- réitéré, tout en soulignantt que le peuple malgache devrait jouir d’une économie plus libre, avec des investissements plus conséquents, et plus d’emplois et d’opportunités (...)

Haro sur les conditions carcérales

Dans son allocution, le diplomate américain n’a pas oublié de tirer la sonnette d’alarme à l’endroit des autorités judiciaires, sur les cas des détenus. Les conditions carcérales à Madagascar demeurent une source des préoccupations majeures, selon lui. « Ceux qui ont commis des crimes devraient être jugés et condamnés, mais une fois en prison, ils doivent jouir d’un hébergement et d’une alimentation adéquats », a-t-il expliqué. Et lui de suggérer que la justice doit appliquer les mêmes règles d’équité à tout le monde, des illustres politiciens au pauvre mendiant .« Une justice retardée est une justice refusée », a mentionné le diplomate américain.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS