Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 21 août 2019
Antananarivo | 05h34
 

Divers

« Îles Éparses »

Un Comité national malgache est sur pied

mardi 16 septembre 2014 | Bill

D’après Alain Ramaroson, ce 15 septembre 2014, la question des « îles éparses » doit être considérée par les dirigeants et la population malgache comme une affaire d’État. Un « comité national pour la restitution des îles éparses et la revendication du plateau continental » aux Malgaches est sur pied depuis ce 15 septembre. Ce comité qui est présidé par Alain Ramaroson, est composé de chefs de formations politiques et de dirigeants d’associations diverses. Il a saisi le gouvernement malgache de la situation et a par la même occasion, adressé une lettre au président français, François Hollande, dans laquelle il revendique le retour de ces « îles éparses » sous la souveraineté intégrale de Madagascar. « Si besoin est, que l’État malgache organise un référendum au sujet de ces « îles malgaches » », souligne Alain Ramaroson qui ajoute que le Comité national s’apprête à déposer tous les dossiers nécessaires pour ce faire auprès du Parlement. Il n’écarte pas le recours au tribunal maritime de Hambourg.

Le week-end dernier, des formations politiques sur initiative du Front national de libération conduit par la formation politique OTRIKAFO, ont manifesté devant le siège de la représentation de l’ONU à Andraharo-Antananarivo, pour revendiquer l’application des résolutions des Nations unies sur ces « îles éparses ». En dépit du peu d’affluence remarqué, Andrianjaka Rajaonah, président de Otrikafo, ne perd pas confiance ; il affirme que le plus important est la liberté d’expression et que l’opinion et les autorités concernées sachent qu’il y a interpellation. Andrianjaka Rajaonah ne compte pas baisser les bras et envisage d’autres manifestations.

184 commentaires

Vos commentaires

  • 16 septembre 2014 à 08:39 | betoko (#413)

    Ce qu’on devrait insister c’est de faire une campagne de sensibilisation à outrance dans tout le pays et à tous les niveaux , à commencer par nos députés , ministres , chefs de région maire , etc ... et que notre président de la république aussi mouille sa chemise et d’en parler ouvertement et en public avec François Hollande lors de sa visite officielle à Paris .
    Pas question de co-gestion et comme disait quelqu’un ici pourquoi Madagascar ne fait pas partie des îles éparses car si ces îles sont françaises , Madagascar se trouve dans leurs eaux territoriales . C’est une démonstration de l’absurde , mais valable

    • 16 septembre 2014 à 09:07 | zorey974 (#7033) répond à betoko

      On voit bien que ceux qui s’expriment sur les forums sont totalement déconnectés de la réalité malgache ! Les îles éparses sont le cadet des soucis de l’immense majorité des malgaches ! Ils n’en soupçonnent même pas l’existence ! Et à quoi bon elles seraient malgaches ça n’est pas avec ça qu’ils se nourriront !
      Vous n’êtes qu’une minorité de Tana à vouloir faire croire à quelques crédules (toujours de Tana) que le retour des îles éparses dans le giron malgache changerait la vie des malgaches !
      Manipulation quand tu nous tiens...
      Allez feu.... :-))

    • 16 septembre 2014 à 09:23 | betoko (#413) répond à zorey974

      Quelle manipulation ? J’ai habité à La Réunion pendant une trentaine d’années et j’ai pu assister à une conférence organisée par le professeur de droit international Mr ORAISON ce qui n’était pas funeste du tout (lol)
      IL faut et suffit qu’on informe la population dans toutes les régions de quoi il s’agit , Avec ce que nous pourrions obtenir de ces îles , dans 10 ans tout au plus Madagascar ne serait plus comme maintenant .
      Je vous trouve vraiment un réactionnaire du type Michel Debré le pére de l’argent braguette de la Réunion . Auriez vous peur que Madagascar devienne un pays émargeant ? Si c’est oui , vous avez toujours la mentalité de colon réactionnaire et vous vous êtes trompé d’époque

    • 16 septembre 2014 à 09:57 | Tojo (#6209) répond à zorey974

      zorey974, vous avez entièrement raison. Ceux qui s’y adonnent cherchent juste à s’enrichir en espérant tiré profit dans une hypothétique capacité d’exploitation des richesses minières qui s’y trouverait.

      Qu’ils commencent d’abord par traquer les trafiquants de bois de rose, les mafias qui causent les insécurité dans le sud, de nettoyer ce Tanà qui est devenu complètement sale et malsain, cesser d’imposer la centralisation du pouvoir, commencer par "dire la vérité" aux malgaches, etc...avant de rêver sur les îles éparses et s’astiquant leurs rondelles pour rien.

    • 16 septembre 2014 à 09:58 | zorey974 (#7033) répond à betoko

      Mais détrompez-vous, je souhaite le meilleur pour les malgaches mais c’est pas en leur faisant avaler des couleuvres qu’on va les sortir de la misère dans laquelle ils s’enfoncent chaque jour un peu plus.
      Dans 10 ans la face de Mada serait changée si ces îles devenaient malgaches ??? Non mais soit vous êtes d’une mauvaise foi sans limite, soit il faut vous réveiller !
      Des richesses vous en avez (vous en aviez ?) sur votre territoire et qui en a profité ? Une poignée de voleurs !
      A supposer que du pétrole et du gaz soient exploitables dans ces îles (ce qui reste à démontrer), il faudrait à minima 15 ou 20 ans pour en démarrer l’exploitation et beaucoup plus pour en retirer des bénéfices. Sans compter que la malédiction du pétrole frappe souvent les pays qui en détiennent (car les institutions ne sont pas assez solides pour résister aux requins sans scrupules du monde du pétrole) : voir le Nigéria.

      Au lieu de faire miroiter d’hypothétiques richesses à un peuple affamé, concentrez-vous sur celles qui sont immédiatement exploitables comme l’agriculture, le pays aura plus de chances d’avancer...

    • 16 septembre 2014 à 11:13 | Gérard (#5118) répond à betoko

      Madagascar s’enfonce de jour en jour un peu plus dans la pauvreté et faire croire que le pétrole coule à flots dans ces confettis qu’on appelle les îles éparses, c’est prendre les gens pour des gogos. Même si Madagascar héritait un jour de ces îles (ce qui est entièrement un rêve irréalisable) Aucun malgache ne mettrait les pieds sur ces îles à moins d’y aller en pirogue et d’y mourir de soif ou de faim... Ceux qui font croire aux richesses des îles éparses sont des manipulateurs malhonnêtes et devraient être enfermés car ce sont des fauteurs de troubles.

    • 16 septembre 2014 à 11:32 | betoko (#413) répond à Gérard

      Donc il n’y ni gaz ni pétrole au large de ces îles ? et pourquoi La France a autorisé à une compagnie italienne de faire des recherches dans ce sens ? S’il n’y a rien au large de ces îles , je vous pose une simple question , POURQUOI LA FRANCE NE NOUS LES CÈDE PAS et pourquoi l’ONU disait que ces îles doivent redevenir malgache ?
      Donc monsieur André ORAISON a manipulé l’histoire et le droit international alors si je dois suivre votre logique , Si tel est le cas , Monsieur André ORAISON devrait être renvoyé de sa fonction de professeur de droit international à l’université de la Réunion pour des manipulations malhonnêtes . C’est très très grave si on le laisse toujours enseigner à la fac
      Logique non ?

    • 16 septembre 2014 à 11:41 | jansi (#6474) répond à zorey974

      Que tu défendes les interets de la France dans l’océan indien, c’est ton problème. Mais que tu viennes nous dire ici sur ce forum que tu as fait un sondage d’opinion scientifique ou mieux un référendum et que la majorité des Malgaches n’est pas ok pour le retour a la souveraineté malgache des îles éparses, la tu viens encore une fois de prouver ton inutilité. Même le pouvoir français a honte de t’avoir comme soutien.

    • 16 septembre 2014 à 11:51 | Jipo (#4988) répond à jansi

      je ne pense pas que ce monsieur ait la prétention de soutenir la France, loin de là , vous vous trompez de cible, et je ne défend pas zorey ’ quarante douze.

    • 16 septembre 2014 à 11:55 | zorey974 (#7033) répond à jansi

      Pas besoin de sondage, juste du bon sens ! Sortez un peu de Tana, allez en brousse et parlez de vos îles éparses aux paysans l’angady à la main !

    • 16 septembre 2014 à 12:11 | Gérard (#5118) répond à betoko

      Formant une réserve naturelle à accès restreint soumis à autorisation de l’administrateur supérieur, les îles Éparses de l’océan Indien ne peuvent être visitées par des personnes étrangères aux équipes militaires, scientifiques ou météorologiques. Les scientifiques restent, pour l’heure, les plus réguliers visiteurs des îles Éparses de l’océan Indien. L’isolement des îles explique leur biodiversité assez faible mais aussi le grand nombre d’animaux et de végétaux qu’on y trouve. Elles font partie des rares exemples dans l’océan Indien - et dans le monde - de sanctuaires presque inviolés par l’homme. Avec sa mangrove, l’île Europa, la plus préservée des îles Éparses de l’océan Indien, constitue un écosystème unique. Son récif corallien, considéré comme vierge, pourrait être utilisé comme référence pour le suivi des coraux à l’échelle mondiale. Les autorités espèrent obtenir le classement d’Europa en aire maritime protégée.

    • 16 septembre 2014 à 12:27 | rayyol (#110) répond à zorey974

      L agriculture voila le mot magique Mais ce gouvernement d incapable n en a cure Sa ne trebuche pas assez vite cette monnaie Ce qu ils veulent c est beaucoup d argent mais pour eux seulement et vite Le reste Ils n en ont aucune idee et cela ne les interesse meme pas le peuple l on s en fout Il faut vraiment etre incompetent ou de tres mauvaise foi (voir malhonnete )pour gouverner ici

    • 16 septembre 2014 à 12:28 | rayyol (#110) répond à rayyol

      Vous savez il y a des dictatures qui ont commence pour moins que cela

    • 16 septembre 2014 à 12:32 | rayyol (#110) répond à rayyol

      Et a ce sujet le sud pourrait tres bien etre exploite Et pas seulement pour des Zebus Il y a deja un marche mur pour cette cause

    • 16 septembre 2014 à 12:32 | zorey974 (#7033) répond à Jipo

      En faite je me contrefous des îles éparses comme 99,99% des français qui comme les malgaches, ignorent tout de ces îles !
      J’essaie d’apporter une contre argumentation à ceux qui voudraient faire croire que les îles éparses sont un sujet primordial pour ne pas dire LE SUJET fondamental pour le développement de Mada !
      Il y a 1000 dossiers prioritaires à traiter avant de se préoccuper de ces confettis sans intérêt mis à part les eaux territoriales. Et ceux qui prétendent le contraire sont des criminels envers leurs concitoyens : oui à la sécurité alimentaire, à la sécurité publique, à l’éducation, à la santé... non à l’escroquerie intellectuelle portée par une minorité !

    • 16 septembre 2014 à 12:35 | rayyol (#110) répond à rayyol

      vous savez Des rév-lut-ons ont commencer pour moins que cel a faire attention

    • 16 septembre 2014 à 12:41 | jansi (#6474) répond à zorey974

      Ton fameux bon sens a failli coûter cher a un de tes compatriotes venu en éclaireur pour s’emparer des îles éparses. Je me demande si le vazaha de l’article de MidiMadagasikara n’est pas ton cousin.
      Suite à un problème de parking, un Vazaha a levé la main contre un agent de sécurité, hier à Analakely. Un « sakoroka » et une vindicte populaire ont failli avoir lieu.

      Trouver un parking à Analakely relève d’un parcours du combattant et demeure toujours un problème grave pour les usagers. Hier, dans la matinée, vers 9h, suite à ce même problème, un « Vazaha » arrogant arrive avec sa voiture et a failli être victime d’un lynchage. Selon les propos des gens sur place, ce ressortissant étranger venait avec sa Toyota V8, vitre fumée, (piqué au parking de l’assemblée nationale semble t il) et a voulu se garer dans un parking d’un grand magasin situé sur l’Avenue d’Analakely. L’un des agents de sécurité sur place tenait à l’informer qu’il ne pouvait pas se garer là, s’il n’avait rien à faire dans le magasin. Ce « vazaha », avec ses airs hautains, sortait de son véhicule et commençait à hausser le ton à l’endroit du pauvre agent, allant jusqu’à porter ses mains sur l’individu. Un geste qui a suscité une réaction des gens présents sur place. Une étincelle qui a failli mettre le feu à la poudre. Des gens affluaient de tout bord, et en un clin d’œil, le « vazaha » ainsi que son véhicule ont été encerclés. Des huées en plein cœur voulaient un lynchage sur place par ces gens en colère. Un acte de violence évité de justesse grâce à l’arrivée des forces de l’ordre. Ces policiers calmaient la foule et emmenaient avec eux le fauteur de trouble. On a appris, par ailleurs, que ce n’était pas la première fois que ce « vazaha » a montré un tel comportement. Mais cette fois-ci, les gens ne se laissaient pas intimider en ripostant. Un autre fait qui s’est passé, dans la nuit de vendredi dernier vers 23 heures, la voiture conduite par un étranger a percuté violemment un taxi au niveau du croisement entre la Maison de la Croix-Rouge et l’Hôtel Mellis en plein centre ville à Analakely. L’étranger n’a même daigné s’arrêter, continuant sa route, peut-être comptant sur une impunité comme un vulgaire chauffard fuyant sa responsabilité.

      Malgré la frustration causée par le problème de parking, le recours à l’intimidation et à la violence ne pourraient pas être une solution. Au contraire, cela pourrait conduire à un autre problème grave comme celle qui venait de se passer hier.

      Eh Zorey, alors c’est ton cousin ? Je suis sur que ce n’est pas toi car toi tu es dans la queue du Pôle emploi a la Réunion.
      Si tu cherches un emploi, paraît que les djihâdistes français recrutent. Entre compatriotes, pourquoi pas ?

    • 16 septembre 2014 à 13:03 | Stomato (#3476) répond à jansi

      —Un acte de violence évité de justesse grâce à l’arrivée des forces de l’ordre. Ces policiers calmaient la foule et emmenaient avec eux le fauteur de trouble. On a appris, par ailleurs, que ce n’était pas la première fois que ce « vazaha » a montré un tel comportement.—

      Il semblerait même, d’après les commentaires d’une vidéo publiée sur Facebook, que les policiers ont laissé partir le vazaha sans autre forme de procès que la libération de quelques billets...

      Qui croire dans la relation de cet évènement ?

      Et quel est le lien véritable avec les iles éparses ?

    • 16 septembre 2014 à 13:06 | Stomato (#3476) répond à Gérard

      Ca, ce sont les français qui le disent.
      Dans les faits les Malagasy seuls savent la vérité sur ce qu’il y a dans les iles éparses.
      Une gigantesque réserve de pétrole, réserve plus importante que celles de l’Arabie Saoudite et le Quatar réunies.

    • 16 septembre 2014 à 13:14 | zorey974 (#7033) répond à jansi

      Je vais te dire une chose, tu es de la même trempe que cet enfoiré, un prétentieux arrogant, la lâcheté en plus !Je te souhaite de respecter autant tes compatriotes que je les respecte quand je séjourne là bas. Mais j’en doute car les types sûrs d’eux comme toi n’ont que du mépris...

    • 16 septembre 2014 à 13:15 | bbernard (#6880) répond à Gérard

      Là, vous vous exprimez comme un colon qui veut que Madagascar ne s’intéresse plus à ce qui lui appartient en tentant de faire croire que les îles éparses ne valent rien. Si c’était le cas, croyez-vous que la France, l’Italie et d’autres pays s’y intéresseraient et que la France chercherait à tout prix à se les approprier ? Ces îles appartiennent à Madagascar, c’est prouvé juridiquement mais la France n’en a cure et profite de l’instabilité politique et de l’ignorance des malgaches pour se les approprier en toute impunité. Le sous-sol de ces îles est très riche et la France veut s’accaparer ces richesses. Même si on sait très bien que ces richesses ne permettront pas au peuple de voir son quotidien s’améliorer, pour l’instant, rien n’interdit de penser que certaines élites malgaches ne finiront pas par prendre leurs responsabilités et faire profiter à la Nation de ces richesses. Le prétexte de dire qu’il y a plus urgent à traiter est un mauvais prétexte qui arrange surtout la France.

    • 16 septembre 2014 à 13:17 | zorey974 (#7033) répond à Stomato

      Mieux, le pétrole s’écoule tout seul, pas besoin de le pomper ! Un miracle de dame nature !

    • 16 septembre 2014 à 13:19 | bbernard (#6880) répond à jansi

      Vous faites bien de rendre public ce fait de délinquance. Il ne faut as hésiter à expulser ce genre d’ordure qui fait du tort à tous les vazahas et porte atteinte à la légitimité des malgaches. Un vazaha, quelle que soit la raison pour laquelle il est à Mada, se doit de respecter les malgaches.

    • 16 septembre 2014 à 13:20 | vatomena (#7547) répond à jansi

      Suivant ce témoignage c’est encore un de ces vazaha arrogant et méprisant qui a été assailli par une foule malgache en colère .Chaque mois nous apprend la mort violente d’un de ces visiteurs ou opérateurs étrangers.Ils sont enlevés ,assassinés ,empoisonnés ou brulés vifs .Appartenir à un ordre religieux ou à une organisation charitable et bienfaitrice ne les met pas à l"abri de la violence urbaine qui terrorise tous les habitants qui depuis 50 ans vivent en toute indépendance mais sans civilisation .Plus de 100 000 malgaches sont installés chez le pays colonisateur .Ils ne sont jamais massacrés dans leur logement ou dans la rue . Ils sont respectés et protégés par les indigènes français. Honte sur Madagascar

    • 16 septembre 2014 à 13:54 | iarivo (#5822) répond à jansi

      Ce qui est (mal)heureux dans tout cela c’est que ces évènements démontre à quel point le bourrage de crâne peut avoir comme conséquence !!!

      Cette haine viscérale (des nationalistes nauséabonds et xénophobes) véhiculé de manière permanente par tous les médias (écrite/visuel/audio/de bouche à bouche/...) envers les vazaha, les karana, les autorités publiques, des hommes politiques, des responsables de la société civile, ..., qui crée quasiment chez beaucoup d’entre nous une seconde nature, un subconscient remplit de violence !!!

      Tout cela démontre une grande immaturité de leur part, et pourtant beaucoup d’entre eux en tire même de la fierté l’orgueil !

      Et pour couronner le tout, la réponse à ces attaques se fait toujours collectivement ou/et de manière traitise !!!

      Serions-nous ainsi incapable de s’opposer, de tenir tête, de se défendre sans tomber dans la violence physique ou verbale, seul face à un vazaha, en face à face ?

      Personnellement, jusqu’à présent je n’en ai encore jamais vu ...

      ... mais le jour où cela se produira, alors nous aurons fait un grand pas en avant, un très grand pas !!!

    • 16 septembre 2014 à 14:54 | bbernard (#6880) répond à vatomena

      Je partage très moyennement votre propos. Si ces étrangers sont agressés à Mada, ce n’est pas par racisme de la part du peuple malgache mais parce ces individus se comportent comme des êtres hautains, suffisants, méprisants et menaçants envers le peuple malgache. Il y a de nombreux étrangers, bien plus nombreux que cette vermine insolente, qui travaillent, font du tourisme, oeuvrent dans des associations ou à titre individuel, se déplacent ou résident à Mada et qui ne sont pas agressés, tout simplement parce ce sont de vrais êtres humains respectueux des malgaches et de leur mode de vie. Il faut retirer leurs titres de séjour et passeports à tous ces étrangers arrogants et les réexpédier d’où ils viennent.

    • 16 septembre 2014 à 15:00 | betoko (#413) répond à zorey974

      Pour pouvoir exploiter ce que nous avons , nous avons aussi besoin de financement , avec le gaz ou le pétrole venant de ces îles éparses , nous pouvions acheter des bateaux pour garder nos côtés , de façon à bien lutter contre tous les trafics que se soient les bois de rose ou des minerais ,
      Bien sûr que la corruption n’est pas à exclure , voyez ce qui se passe en Russie , tout est aux mains des amis de Poutine , mais l’argent coule à flot
      La façon dont nous allions exploiter nos richesses ne vous regarde pas , allez plutôt aider François Hollande

    • 16 septembre 2014 à 15:43 | zorey974 (#7033) répond à bbernard

      Tout à fait d’accord !Les gros c.ons font du tort à tous les autres qui pour la très grande majorité sont respectueux et aident sans arrière pensée les nécessiteux de ce pays et ils sont nombreux !

    • 16 septembre 2014 à 16:11 | Eloim (#8244) répond à Stomato

      Le fait de se porter hautain devant autrui montre une bassesse d’esprit malgré tout. En outre, personne n’a le droit d’ôter une vie humaine ; En plus d’être un péché chez le commun des mortels, c’est interdit par la loi. De part et d’autres, et le sujet en question et la foule devront se montrer un peu de retenu vis-à-vis de la paix sociale.
      Quoiqu’il en soit, les étrangers qui viennent vivre chez nous devront s’adapter à la situation vécue par les malgaches sans porter atteinte à la morale de notre société.
      La ségrégation raciale ou toute forme d’exclusion est asociale et inhumaine, surtout dans un pays dit démocratique. Pensez-y, svp !

    • 16 septembre 2014 à 17:41 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à bbernard

      UNE BONNE PARTIE DES RICHESSES DE MADAGASCAR ÉTAIENT DÉJÀ RÉPERTORIÉES==AVANT LA DECLARATION ==DE L’INDEPENDANCE.

    • 16 septembre 2014 à 17:47 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à vatomena

      - "SANS CIVILISATION".
      svp,MODÉREZ VOTRE JUGEMENT.
      MERCI D’AVANCE.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 16 septembre 2014 à 18:14 | manga (#6995) répond à zorey974

      Ou Koné bann lamoukatt, gratuit out ki. Ou nena la me’d dann zot se’vl. Cocot out.momon ladilafe. Krev si ou na point pou’ di’.

    • 16 septembre 2014 à 18:27 | manga (#6995) répond à bbernard

      Dia Gaza atao mifanena amiko rahavana fa dia eo nom raisim-potsiny. F’angaha ireny tany Nosy be ireny mbola tsy nahavoafolaka ?

    • 16 septembre 2014 à 18:45 | manga (#6995) répond à zorey974

      Monsieur Gillot avait giflé des individus pareils dans sa boîte de nuit. Allez-lui demander pourquoi et comment se fait-il que les victimes n’avait-elle pas porté plainte ?

    • 16 septembre 2014 à 18:56 | rakotoson (#8023) répond à betoko

      ###Et que signifie le silence de cathédrale de Didier Ratsiraka qui , en 1973 , en voulant réviser la coopération franco - malgache ( politique étrangère tous azimuts certes mais surtout tournée vers les pays de l’ Est, sortie de la zône franc , démilitarisation de l’ Océan Inien et surtout de Diego Suarez et d’ Ivato ?

      Les iles Eparses Radidy en avait fait alors son cheval de bataille anti français .Seulement , entre temps , il y a eu l’ exil doré à Paris de l’ Amiral Rouge ( dixite à ’ époque e journal Le Monde ) pendant près de 10 ans , la complicité avec Andry TGV et la France pour faire tomber en 2009 le Président Marc Ravalomanana . Et , Hery Rajaonariampiana , l’ ami de ... 5 ans de crise sous la transition en qualité de ministre des Finance, normal si Hery Rajaonarimampianina se rapproche de Paris pour la co - gestion , d’ après Fery Vao , des Iles Eparses . Je ne vois pas en quoi , il changera de langage, en octobre prochain , aux Nations Unies.

      Heureusement , il y a tous ces mouvements tous azimuts de la Société Civile et de certains médias . La Communauté Internationale - bien sûr hormis a France - devrait nous soutenir.

      Déjà , en octobre 1979, les Nations Unies ont ordonné officiellement la restitution par la France des Iles Eparses .

      Il a fallu attendre l’ avènement de Andry TGV - après e coup d’ Etat du 17 mars 2009 - pour qu’ un accord secret entre la Transition - par le biais de son Président Andry Rajoelina et le Président Sarkozy - ait été signé pour qu’ on remette en cause cette restitution . D’ où , le cri du coeur de Fery Vao d’ en appeler à une " cogestion des Iles Ep

    • 16 septembre 2014 à 19:03 | rakotoson (#8023) répond à rakotoson

      ADDITIF

      ... Et voici que Fery Vao parle de " co-gestion de ces Iles Eparses entre la France et Madagascar . Après l’ achat fortement controversé des deux Airbus 300 - 340 d’ Air France , voici donc que Hery Rajaonarimampianina & Co espèrent encore toucher des royalties avec ces nouvelles tractations franco - malgaches . Reste à savoir si Didier Ratsiraka et Andry Rajoelina entrent dans la danse

    • 16 septembre 2014 à 19:46 | zorey974 (#7033) répond à manga

      A moin ossi mi gagn’ insult aou espec’ grèn’ ! Ale fé bourr’ aou, mang’out zèf la moukat’ !
      Encore un qui s’est engraissé sur le dos de la bête immonde et qui crache dessus ! pov’ type ou fé pitié !!

    • 16 septembre 2014 à 20:02 | DIPLOMAT (#846) répond à betoko

      Et beh... Monsieur ORAISON à Tord . Il devrait commencer par demander l’indépendance de l’ile de la Réunion, que le France a annexé... en même temps que les îles éparses !!! S’il était cohérent ! Mieux encore, l’ile de la Reunion devrait être rattacher à Madagascar, puisqu’une majorité de la population de cette île est d’origine Malgache.

      Madagascar en temps qu’état est né en 1806. Hors certaines de ces îles TOUTES dessertes sont françaises depuis 1722....
      En dehors des naufragés, aucun Malgache n’a habité ces îles ou exercé une volonté de s’installer sur ces "ilots".
      En avait il seulement connaissance ?

      Certaines de ces îles sont des réserves naturelles et l’environnement protégée : classées en réserves naturelles depuis 1975, elles servent de témoin, de « point zéro » pour certaines études scientifiques. Certaines de ces îles ont une végétation quasi originelle, en particulier Europa qui dispose d’une mangrove intacte, et présentent une grande richesse patrimoniale. Ces îles abritent des populations importantes d’oiseaux marins (Frégate du Pacifique, Frégate ariel, Fou masqué, Fou à pieds rouges, Sternes… ). La zone nord du canal du Mozambique est reconnue comme l’un des « hot spots » de la biodiversité marine (cétacés, poissons, récifs coralliens, hydraires). Europa constitue probablement le plus grand site de ponte de tortues marines au monde : tortues vertes et tortues à écailles ou imbriquées .

      Une fois ces Iles "récupérées", Madagascar en ferait quoi de ces espèces ? Serions nous seulement capable d’en exercer notre devoir de souveraineté ? Ou bien comme les bois de rose, des braconniers y exerceront sur ces espèces uniques le même massacre qu’avec nos forêts ??? Nous connaissons tous la réponse ! Ce n’est pas tout de faire valoir ses prétendus droits, il faut aussi en être digne ! Hors lorsqu’on voit ce qu’est Madagascar "indépendant" sur le papier, mais dépendant de tout dans les faits (même pour les coups d’état) l’on peut se poser quelques questions sur l’urgence de s’engager sur des revendications quand 95% de la population vit sous le seuil de pauvreté sur la "grande île".

    • 16 septembre 2014 à 20:09 | vatomena (#7547) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Cher Basile ,on peut corriger facilement ce jugement

      "...... Qui perdent un peu plus chaque jour leur état de peuple civilisé ...

      Voir les événements du Sud ;l’anarchie ,la terreur ,la désolation

    • 16 septembre 2014 à 20:10 | zorey974 (#7033) répond à manga

      Ah oui avec un vocabulaire aussi étoffé vous allez vite atteindre vos limites pour répondre à mes arguments ! ça risque d’être redondant et de lasser :)

    • 16 septembre 2014 à 20:21 | vatomena (#7547) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      EXACT !Basile

      Presque sans budget , sans la technologie avancée d"aujourd"hui ;les géologues de l’époque avaient fait un inventaire complet .
      Faute d"argent ,faute de personnel qualifié ,faute de débouchés ,faute de réseau routier ou ferroviaire ,faute d"énergie ,les gisements n’ont pas été exploités .Ils ont été remis à la disposition du gouvernement malgache.
      50 ans plustard ,Sociétés canadiennes ,sud africaines ,indiennes ,chinoises
      se ruent sur les gisements relevés par les français et indiqués sur les cartes

    • 16 septembre 2014 à 20:33 | DIPLOMAT (#846) répond à rakotoson

      Pardon de préciser qu’en 1979, les termes exactes furent :
      résolution 34/79, l’Assemblée générale de l’ONU de 1979 a « invité le gouvernement français à entamer, sans plus tarder, des négociations avec le Gouvernement malgache en vue de la réintégration des îles précitées (les îles Éparses, ndlr), qui ont été séparées arbitrairement de Mada­gascar ».

      Enfin, les Nations Unies, cet organisme qui a crée (à tord ou a raison , tel n’est pas le propos ici) Israël, au détriment de qui et de quoi ?
      Ce même Nations Unies qui par 32 fois a condamné le pays qu’il a engendré ; et qui n’agit pas pour faire valoir les conséquences de ses résolutions. . résultat : Bientôt 70 ans de guerre !!!
      La mise en place de l’Etat d’Israël par l’ONU, s’est faite en 1947 contre l’avis des pays arabes directement concernés. Cette décision est en contradiction flagrante avec les « bonnes intentions » énoncées dans le préambule de la Charte Nations Unies. Alors, prendre à témoin les Nations unies sur des résolutions qui peuvent être révisées ....et même se déjuger.

      Pas certain du tout que si ce dossier venait être soumis à nouveau à un vote aux nations unies, une résolution soit rédiger en ces termes.

    • 16 septembre 2014 à 20:37 | jansi (#6474) répond à zorey974

      Zorey Zorey.
      Tu veux priver les Malagasy de l’énorme richesse des îles éparses. C’est pas sérieux j’espère. Car ce ne sera pas un groupe mais une foule qui t’accueillera si tu as ton visa pour Mada.

    • 16 septembre 2014 à 20:51 | jansi (#6474) répond à zorey974

      Zorey, c’est toi qui a dit que la marine nationale Malagasy c’est des pirogues et des boutres incapables de défendre les îles éparses. Et que donc a cause de cela, il faudrait les îles éparses a la France.
      Zorey, allons allons. Occupe toi de ton île de la Réunion même s’ils n’ont pas besoin de toi. Nous on n’a pas besoin de toi ni de tes aumônes même si je m’efforce de croire de c’est sans arrière pensée. Mais bon. Reste chez toi. C’est mieux pour tout le monde.

    • 16 septembre 2014 à 21:25 | iarivo (#5822) répond à vatomena

      Dès 1865, GRANDIDIER Alfred fera les premiers relevés géologiques et géographiques de Madagascar, parcourant ainsi plus de 5 500 km.

      C’était un savant polyvalent puisqu’il était aussi naturaliste, ethnologue et historien et passa quasiment toute sa vie de recherche à Madagascar.

      Son fils Guillaume poursuivra son oeuvre.

    • 17 septembre 2014 à 06:11 | Gérard (#5118) répond à betoko

      Ces technocrates qui réclament ce qui ne leur appartient pas ne se sentent-ils pas vraiment ridicules ?
      Pourquoi ne pas réclamer également l’île de la Réunion ou Mayotte qui son des départements français tout près de Madagascar.
      Non la vraie question est : Faisons un référendum à Madagascar pour demander au peuple s’il veut rester dans la déchéance malgache ou s’il veut devenir un département français et 90% de la population votera pour redevenir français et c’est de cela qu’ont réellement peur les technocrates et autres politiciens qui se graissent la patte sur le dos du peuple plongé dans la misère.

    • 17 septembre 2014 à 06:54 | zorey974 (#7033) répond à jansi

      Pourquoi une foule ? Le courage te manquerait-il ? C’est bien ce que je pensais, une grande gueule sur un forum mais un lâche...

    • 17 septembre 2014 à 08:49 | zorey974 (#7033) répond à jansi

      C’est pas à toi enfoiré de planqué de me dire si tu n’as pas besoin de mon aumône. Espèce de nanti qui ne pense qu’à sa tronche ! Ceux qui crèvent la faim dans LEUR PAYS à cause de type comme toi sont bien content d’en bénéficier !

    • 17 septembre 2014 à 11:48 | rakotoson (#8023) répond à DIPLOMAT

      Monsieur Radanoary , ce professeur émérite ès Relations Internationales dit souvent n’ importe quoi !

      Quand Radanoary demande une co - gestion de " trois ans " avec la France , l’ expert en Relations Internationales qu’ il se dit être semble vouloir comparer la gestion des Iles Eparses qui regorgent de nombreux produits rares - minerais divers , pétrole ... - à la gestion d’ une épicerie . C’ est lamentable !

      Une des rares bonnes réalisations de Didier Ratsiraka est sa demande , en1977 , à la France ,de la restitution , des Iles Eparses à leurs propriétaires légitimes : les Malgaches . Les Nations Unies , deux ans après , nous ont donné raison .

      Dommage qu’ au moment où cette main - mise par la France suite à un accord secret entre Sarkozy et Rajoelina ( ! ) est remise sur le tapis par la Société civile et certains groupements politiques , et alors que Hery Rajaonarimampianina est de mèche avec Rajoelina pour une co - gestion franco - malgache dénoncée par une bonne partie de l’ opinion publique , son ancien Président lorsqu’ il était ministre des Finances , Ratsiraka se mure dans un silence de cathédrale .

      Il est vrai que Ratsiraka renvoie aujourd’hui l’ ascenseur à la France qui lui avait accordé pendant Dix ans un exil doré à Paris , à Rajoelina qui lui a permis de chasser du pouvoir le Président Ravalomaana ( l’ appel solennel sur Viva de décebre 2008 )

      Madagascar ne fait plus partie du pré-carré français contrairement à ce que continuent de croire certains politiques malgaches .Le partenariat dans ce domaine avec d’ autres grands pays du monde se fait par simple appel d’ offre international .Point barre . On ne va pas encore nous avoir comme avec les deux Airbus - Poubelle d’ Air France !

      En ce moment même , Hery Rajaonariamianina est à Paris pour être reçu par rançoisHollande . On verra , à son retour , s’ il va oser en faire la demande à François Hollande ou s’ il va nous faire avaler encore sa fameuse idée de " co- gestion" .

      Ce n’ est un secret pour personne . Hollande en mauvaise posture à l’ heure actuelle doit chercher à avoir raison des Malgaches - via Hery Vao dans ce domaine - sur ce dossier brûlant des Iles Eparses.

    • 17 septembre 2014 à 13:09 | rakotoson (#8023) répond à betoko

      Je partage entièrement votre avis .Voyez mon post à ce sujet dans ce même chapitre par ailleurs. C’ est vrai , c’ est à Hery Rajaonarimampianina de défendre les intérêts des Malgaches . Et , non pas dire à bout de champ " Oui Missié , Ouais Missié " à Monsieur François

      Quand vous parlez du rôle des députés , qu’ ils sont loin les temps où Ravoahangy , Raseta et Rabemananjara , nos députés qui avaient défendu l ’ indépendance de Madagascar , à l’ Assemblée Constituante Française , dans les années 50 , avaient obtenu gain de cause en 1960.

      Nos députés actuels auront - ils la même étoffe ? Je demande à voir .

    • 17 septembre 2014 à 13:16 | rakotoson (#8023) répond à DIPLOMAT

      Merci pour votre pertinente réponse . Quoiqu’ il en soit , au moment où Madagascar clame haut et fort être un " Etat souverain " , les 22 millions de Malgaches dont il se plait à en être les défenseurs attend de pied ferme les résultats de la rencontre à Paris dans les prochaines heures de Rajaonarimampianina - Hery où ce dossier devrait être prioritaire depuis le temps où il est , donc , dans les tiroirs des Nations - Unies

    • 17 septembre 2014 à 13:20 | vatomena (#7547) répond à zorey974

      Chaque étranger qui sort en ville éprouve mille agacements ou mille petites inquiétudes . En tous lieux ,toutes occasions il est poursuivi ,assailli par une foule de mendiants ,de quémandeurs,d’importeurs .Il est suivi à la trace.Il est bien conscient qu’on en veut à son vola ,à son porte monnaie ,à son bagage .Il traverse la ville dans la peur d’etre agressé . Ses nerfs sont mis à rude épreuve .De mille façons on cherche à le racketter .C’est le fonctionnaire de service ;le gendarme du bord de route ,la parentèle de son "épouse " malgache ,le revendeur de trottoir ,ou le gardien de parking .Et un jour ,il craque . trop ,c’est trop !

    • 18 septembre 2014 à 11:09 | Gérard (#5118) répond à betoko

      Quoi ???? Des malgaches qui habitent à la Réunion pendant trente ans et qui réclament pour Madagascar les îles éparses ? Et en plus qui assistent à des conférences en France ??? Et même, serait un dieu en personne qui donne des conférences, chaque personne a le droit d’avoir une opinion, même s’il s’agit d’un envoyé d’un dieu quelconque serait-il encore plus bardé de diplômes.
      Les îles éparses sont et resteront sous protection françaises à 100% que cela vous plaise ou non et même si vous mettez sur pied des milliers de manifestations ou des comités bidons, cela ne changera pas d’un iota. Point final.
      Il y a d’autres problèmes prioritaires à Madagascar qu’on essaie vainement de cacher derrière ces îlots perdu en mer où personne n’habite à part les gardiens sur certaines et où il est totalement impossible d’accoster sans se faire refouler manu militaris.

    • 18 septembre 2014 à 15:09 | gaston (#8335) répond à betoko

      Oui on va vous les rendre les îles éparses, mais d’abord vous allez nous rendre l’argent que la France vous donne depuis votre "indépendance " des milliards d’euros que vous dilapider sans avoir su reformater votre pays. Vos gouvernements passe tous par le quai D’Orsay prendre leurs ordres chaque matin tellement vous êtes incapables de le diriger. Vous n’avez m^me pas assez de pelles pour nettoyer les rues de vos villes. Alors arrêter de rêver !

  • 16 septembre 2014 à 09:44 | Lucie (#101)

    Bravo pour cette initiative qui montre bien que la société civile malagasy est en éveil et ne reste pas les yeux braqués sur la seule immédiateté des choses.
    En effet , le retour de nos Iles éparses dans le territoire malagasy est une évidence que seuls les gouvernements de mauvaise foi nient ...
    Et , dans ses Iles éparses est compris un périmètre maritime qui fait partie de notre territoire ... Et savez-vous qu’on y trouvera peut-être du pétrole ?
    Enfin , sans vouloir extrapoler sur des ressources non encore explorées ni découvertes , il s’agit tout simplement d’un droit inaliénable bafoué au vu et au sus du monde entier et de l’intégrité de notre souveraineté territoriale .
    Je pense effectivement que le tribunal international maritime de Hambourg doit être saisi .

    • 16 septembre 2014 à 10:01 | Tojo (#6209) répond à Lucie

      Rêver est permis. Mais nom d’un chien, arrêtez de prendre les malgaches pour des k.ons finis.
      Notre territoire est cet espace qui est pillé par vos amis trafiquants de bois de rose ; notre territoire est cet espace où les bandits tuent les villageois pour leur voler leurs zébus ? et vous faites quoi ? rêver au pétrole des îles éparses.
      Cela pour dire que vous êtes intelligents, patriotes, ? Franchement !

      J’ai toujours prôné qu’il faille vendre le palais de la reine au chinois, car c’est le seul moyen de réveiller ces AFP ("Sous le jour-rusé-de-chattes", à traduire en malgache) de leur torpeur.

    • 16 septembre 2014 à 10:06 | zorey974 (#7033) répond à Lucie

      Et vous assurez la gestion de ces îles de quelle manière ? Vous en assurez la SOUVERAINETE avec quels moyens ? Ah oui j’oubliais, avec une flotte de piroguiers accompagnés de boutres !!!
      Car pour revendiquer c’est bien mais on ne protège pas avec des incantations ! Le pillage halieutique s’exercera sans aucun scrupule car vous n’avez pas les moyens de vos ambitions !
      Sur votre propre territoire vos forces de l’ordre sont incapables d’assurer une sécurité minimum alors en mer sans marine je me demande bien comment ?

    • 16 septembre 2014 à 10:14 | Eloim (#8244) répond à Lucie

      Quelque soit ce qu’on peut trouver dans ces îles, c’est une bataille perdue d’avance ce qu’on mène là. Nos Dirigeants actuels n’ont aucune idée sur là-dessus car leur engagement dans cette lutte risquerait de faire perdre leur crédibilité face à la France. Toute fois, notre optimisme aveugle nous fait plonger dans l’ignorance car ceci relève d’un esprit révolutionnaire et/ou nationaliste infondé. Certes, c’est une bonne initiative c’est ce qu’engage la Société Civile mais il faut savoir le plus si nos Dirigeants actuels ont la volonté de s’y mettre davantage ? Ni le PRM,le PM ni nos élus les Députés n’en parlent point car ceci ne figure pas dans leur priorité. Notre PGE et le futur PND n’a signalé aucun mot sur là-dessus. Pour officialiser, leur implication dans cette lutte, ceci devra être écrit noir sur blanc et la bataille devra être menée avec enthousiasme. Pourtant on a vécu le contraire pour l’heure. Patientez ! ça va venir.

    • 16 septembre 2014 à 10:46 | iarivo (#5822) répond à Lucie

      Ce qui m’amuse beaucoup c’est que nous lisons et entendons partout "le retour des Iles Éparses dans le territoire malagasy" !!!

      Pourtant la vérité historique nous confirme bien que ces Iles Éparses n’ont JAMAIS, JAMAIS, JAMAIS fait partie d’un quelconque territoire malagasy, que ce dernier soit malagasy, merina, sakalava, vezo, ...

      Ces Iles Éparses avaient été rattachées administrativement à la Colonie de Madagascar par le pouvoir colonial, or, durant cette période, l’administration était française (et non pas malagasy qui n’existait pas ou plus) !!!

      La réclamation de ces Iles Éparses ne relève donc pas d’un souci de Justice ou pour un enrichissement futur de Madagascar mais bien pour satisfaire un orgueil déplacé, une frustration latente issue d’une humiliation passée !!!

      Une telle attitude, guidée par l’émotion et le ressentiment, ne peut être que néfaste pour Madagascar et la nation malagasy, elle doit donc être vigoureusement combattue !

    • 16 septembre 2014 à 11:04 | betoko (#413) répond à iarivo

      C’est du n’importe quoi et pour quoi Monsieur André ORAISON , un professeur de droit international à l’université de La Réunion nous disait que ces îles nous appartiennent vraiment . Je vous rappelle que sur certaines de ces îles il y avait des sakalava et on n’y trouve encore leur vestige
      De quelle vérité historique vous parlez , Avez vous soutenu une thèse concernant ces îles . Je suis très étonné(IARIVO) qu’un malgache accepte tout ce que nous raconte La France Est ce que vous vous êtes posé la question pourquoi l’île Maurice a eu gain de cause concernant l’île Tromelin , pourtant cette île , La France disait que ça leur appartient . Je suis attristé de lire une telle réaction et de surcroît un malgache

    • 16 septembre 2014 à 11:28 | Gérard (#5118) répond à Lucie

      Ma parole il y a des gogos qui croient vraiment qu’il y a des rivières de diamants et de l’or en barre dans les îles éparses.
      Rappelez-vous ce qui est arrivé aux îles Malouines dont un pays voisin voulait s’approprier. Il en est de même pour ceux qui affirment que les îles éparses font partie de Madagascar. Qu’ils y aillent et on verra combien de temps ils tiendrons sur ces îles désertes sans eau et sans nourriture avec un mirage qui leur balancera une bombinette sur leur tronchinette. A bon entendeur salut et qu’on ne brouille pas les cartes en parlant des îles éparses au lieu de s’occuper du pays qui est dévasté, appauvri, brûlé à outrance et quand les vazaha en auront marre, le pays crèvera car on ne pourra même plus obtenir de devises étrangères pour payer le vary qui vient du Pakistan et que les malgaches ne sont même plus capables de produire eux-même. C’est vraiment lamentable de voir ce pays en ruines. Tous les ports dans les villes le long du Pangalane sont en ruine, le canal des Pangalanes est bouché en de nombreux endroits et on pourrait ajouter à la liste des faillites des milliers d’entreprises publiques et privées par manque de structures valables et par manque d’énergie etc. Dans les villes de province les entreprises travaillent encore trois à quatre heures par jour et sombrent inéluctablement dans la faillite en entraînant inévitablement le PIB qui est déjà un des plus faible au monde et dans l’univers. Les dieux eux-même détournent la tête en entendant les lamentations de certains gogos qui réclament tels des mendiants les biens qui ne leurs appartiennent pas.

    • 16 septembre 2014 à 11:47 | jansi (#6474) répond à zorey974

      Eh Zorey974. Tu es entrain de perdre ta place dans la queue au Pôle emploi. Attention, peut être que pôle emploi fermera cet après-midi car beaucoup sont en RTT. Et si tu dois revenir demain, tu te rends comptes du temps que tu vas perdre en aller retour ? C’est vrai, être chômeur c’est pas facile. Alors on essaie de s’occuper en se mêlant d’affaires qu’il ne connaît pas. Mais c’est définitif. Tu es inutile Zorey974.

    • 16 septembre 2014 à 11:55 | jansi (#6474) répond à iarivo

      Tsy Misy ady hevitra intsony. N’y Lalana iraisampirenena efa manapaka. Ny Nosy kely manodidina dia Malagasy hoy ny ONU.
      Aoka hihatra ny Lalana. Tsy Misy resaka Hafa. Milaza azy Ho Tany Tan-dalana i Frantsa ? Tsy Maintsy tanterahina n’y didy.
      Tsy mila fitampahan-Kevim-bahoaka Izany. Efa tapaka ny didy. Tsy Maintsy Manaiky i Frantsa.
      Izay fomba enti-mitantana n’y nosikely avy eo. Raharaha tokantrano Malagasy Izany.
      Valio amin’ny teny Malagasy aho Raha hamaly Ianao.

    • 16 septembre 2014 à 12:01 | jansi (#6474) répond à Gérard

      Que ces îles éparses soient riches ou pauvres, elles sont malgaches selon le droit international . L’ONU a été claire la dessus depuis 1979.
      Qu’on applique le droit international supérieur a tout droit interne a chaque pays y compris la France.
      La question de leur gestion plus tard. Ce sera le problème des Malagasy, pas de Zorey ni de Gerard ni de la France.
      Si Madagascar veut coopérer pour la gestion des îles éparses, ce sera décidé en toute indépendance. Mada choisira alors de coopérer avec qui il veut : Corée du Sud, Australie, Écosse indépendante, Afrique du Sud ou........ la Réunion (lol).

    • 16 septembre 2014 à 12:07 | zorey974 (#7033) répond à jansi

       :-)). si ça te fait plaisir je ne vais pas perdre mon temps à te répondre !

    • 16 septembre 2014 à 12:10 | zorey974 (#7033) répond à jansi

      Je propose de demander à Hollande que les îles éparses soient restituées sans délai et d’y envoyer Jansi pour en assurer la garde !
      ça lui évitera d’écrire des c.onneries :-)

    • 16 septembre 2014 à 12:48 | jansi (#6474) répond à zorey974

      Paraît que les djihâdistes français recrutent. Avec ton profil, 42 ans, tu pourrais faire leur affaire. Tu y seras peut un peu plus utile pour une cause que tu soutiens. Défendre les interets extérieurs de ton pays. Courage. Quitte ta queue au pôle emploi. Rebsamen ta de toutes les façons repère. Tu fraudes alloc.
      Mais je te dis aussi que tu peux venir a Mada. Va faire la queue ( une fois de plus) au consulat. Ou si tu souffres beaucoup, le visa pourrait t’être délivré a la frontière sur la plage car tu viendras en pirogue ou en boutre. Grève AirFrance oblige.

    • 16 septembre 2014 à 14:28 | iarivo (#5822) répond à betoko

      Monsieur André ORAISON ne serait-il pas, par hasard, un français ???

      ... et pourtant vous acceptez tout ce qu’il raconte !!!

      Le problème avec des gens comme vous, c’est que vous prenez tout ce qu’on vous dis au premier degré, les acceptiez d’office si cela vient caresser dans le sens du poil vos ressentiments et les prenez alors comme vérité !!!

      Dans la situation actuelle, je me fiche complètement de savoir à qui appartient ces Iles Éparses (à la France, à Madagascar, à Saturne ou Jupiter ...), Madagascar a des milliers d’autres problèmes plus importants et vitaux à solutionner que cela !!!

      Et le premier de ces problèmes est la mise en place d’un Etat de droit et des Institutions républicaines, démocratiques et laïques fortes et respectées par tous !!!

      Quand nous aurons solutionné ce problème et les milliers d’autres qui sont vitaux pour la vie politique, civique, civile, sociale, économique, ..., alors LE problème des Iles Éparses se résoudra de lui-même !!!

      Si la France et Maurice ont trouvé un accord sur la gestion et l’administration de l’Île de Tromelin, c’est parce que la France (et au-delà la CI) fait confiance à l’Île Maurice comme un partenaire fiable, mature et responsable !!!

      Madagascar est-il dans ce cas ??? N O N !!!

      Alors retroussons nos manches et faisons en sorte que notre pays, Madagascar, le devient !!!

      Le plus tôt possible serait le mieux !!!

    • 16 septembre 2014 à 14:32 | Jipo (#4988) répond à jansi

      Mr Jansi , je ne vous ai jamais connu sous cette facette, que vous arrive-t-il ; Vous a-t-on changé vos psychotropes ?

    • 16 septembre 2014 à 15:38 | Jacques (#434) répond à Jipo

      En effet, Jipo. Je ne m’explique pas trop quant à l’attitude du sieur Jansi envers Zorey, je l’ai entr’aperçu jusqu’ici comme un personnage raisonné et le voilà qui nous offre tout un autre profil.

      Ceci étant je partage sans ambages les points de vue de Zorey. Quand bien même ces îles seraient une propriété de Mada, les "occupants" de ce dernier n’en ont assurément cure dans leur majorité tant ils méconnaissent l’existence de ces terres si éloignées de leur misère on ne peut plus récurrente. Le sujet est remis en selle aujourd’hui parce que des poiliticards en mal de notoriété tentent de faire parler d’eux par des artifices dignes d’une totale pleutrerie. Par ailleurs contrairement à ces allégations ici au forum accréditant l’existence d’hydrocarbures ou de gaz dans ces îles, ces thèses n’ont jamais été démontrées jusqu’à ce jour. A travers de telles spéculations on essaie tout simplement de faire miroiter l’opinion d’une phalanstère, ce qui est d’une indéniable malhonnêteté.

    • 16 septembre 2014 à 21:12 | jansi (#6474) répond à Jipo

      Zorey est très méprisant vis a vis des Malagasy sous couvert d’aumône sans arrière pensées comme il le dit.
      Le fait de dire que comme Mada est incapable de gérer les îles éparses et que donc il faut les laisser a la France est une insulte.
      Je suis parmi les premiers a critiquer le gouvernement d’incapables de Mada. Mais cela ne veut pas dire que puisqu’ils n’ont pas la capacité de bien gérer le pays, alors il faut le laisser sous administrTion française.
      Et il continue que puisque Mada n’a que des boutres et pirogues, il faudrait laisser a une mArine plus puissante comme celle de la France le soin de protéger ces îles. Contre qui d’ailleurs je me demande. Vous souvenez vous que l’armée française avait refoulé des piroguiers Malagasy venus pêcher autour des îles éparses.

      Les îles éparses sont Malagasy selon le droit international. La France, état de droit, devrait respecter les résolutions de l’ONU dont elle membre du conseil de sécurité avec veto.
      Zorey doit reconnaître cela s’il veut la paix.
      Ce n’est pas la peine de dire que seuls quelques "Mernes" sont pour la récupération des îles . La loi reste la loi. Le droit doit être respecté. C’est simple. En France comme surtout a Mada.

      Jipo,
      Si quelqu’un est contre les sentiments patriotiques des Malagasy, qu’il s’occupe plutôt des nationalistes du Front national, prompts a se jeter sur les fameux zétranzes pour les accuser de tous les maux et demander leur éviction de France.
      De la ou je suis, je respecte le pays qui m’accueille depuis plusieurs années. Je respecte aussi ses habitants et ses lois.
      Mais je ne cherche pas a diviser les français entre Corses et Bretons ou autres, comme ont tendance a le faire certains sur ce forum en essayant d’isoler les "Mernes" du reste du pays, comme au bon vieux temps des colonies. Mais cela ne marche pas avec moi. Et je ne laisse pas passer ce genre d’arguments ignobles comme aime proférer Zorey974.

    • 16 septembre 2014 à 22:49 | jansi (#6474) répond à zorey974

      Rate. Je ne suis pas aux ordres de Hollande comme tu l’es Zorey.
      Mais tu as fait un progrès je le reconnais. Tu vas donc demander a Hollande de rendre aux Malagasy ce qui leur appartient.
      Continue, mais sache que cela ne te ramènera pas a la Sakay. Tena kiringy very entana mihitsy ity Zorey ity.

    • 16 septembre 2014 à 23:01 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      RAKOTOBE
      L’île tramolin,c’est la contre-parrtie de l’AGOA.Point barre !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 17 septembre 2014 à 08:56 | zorey974 (#7033) répond à jansi

      Je suis méprisant envers les escrocs intellectuels comme toi qui ont entraîné leur pays dans les abîmes de la pauvreté !Méprisant envers ceux qui sous couvert de nationalisme, de fierté nationale, le ventre plein, imposent à tous les autres une idéologie qui plonge le pays dans la misère.
      Respectueux avec ceux qui souffrent chaque jour pour un bol de riz !

  • 16 septembre 2014 à 10:14 | iarivo (#5822)

    Cette histoire d’une soi-disant restitution des "Iles Éparses" n’est en fait que l’expression du mal-être, de frustrations d’une frange minoritaire de prétendu politiciens malagasy qui d’ailleurs s’autoproclame comme étant des "nationalistes" !

    Qu’espère Alain RAMAROSON ?

    Faire peur à la CI en montrant ses dents et en faisant des grimaces ?

    CI car il ne faut pas oublier que la France n’est pas la seule à se trouver dans cette situation puisqu’il y a aussi les conflits Royaume-Uni/Argentine (Iles Falkand/Malouines), États-Unis/Royaume-Uni/Maurice (Iles Chagos) entre autres !

    Ce n’est pas le bien fondé ou non de cette revendication qui est contesté (ou est contestable) ici mais la manière dont elle est faite ainsi que les raisons avancées !

    Nous avons toujours là ce problème obsessionnel que celui de chercher à vouloir "péter plus haut que son cu/" !

    Attitude de minable qui cherchera n’importe quelles excuses pour pouvoir bomber sa poitrine et ainsi masquer ses frustrations !

    Au désespoir de certains, tout au long de son histoire Madagascar n’a jamais véritablement connu de lutte de libération, d’indépendance ou de souveraineté nationale ... à part celui des menalamba (et encore !) !!!

    Même les évènements de mars 1947 n’étaient pas un soulèvement populaire ou une rebellion contre l’occupant mais plutôt des règlements de comptes ...et cela tous les hommes politiques le savent y compris ceux qui font le plus de zèle pour le célébrer !!!

    C’est bien pourquoi les nationalistes nauséabonds et xénophobes vont chercher partout, dans le moindre recoin, un motif, une excuse, une cause pour focaliser et exprimer leur haine afin de pouvoir se libérer provisoirement de leur frustrations !

    Il est clair, je ne remet pas en question ni conteste cette revendication des Iles Éparses (C’est une autre histoire) mais seulement ce problème est mineur, insignifiant, marginal face aux milliers d’autres problèmes beaucoup plus importants pour Madagascar et son devenir à court, moyen et long terme !

    Nous nous épuisons sur des bagatelles alors que nous sommes actuellement incapables d’apporter une véritable solution pérenne à nos problèmes de développement économique, social et humain, d’éducation, de sécurité, de bonne gouvernance de l’état malagasy et de ses Institutions ...

    Pourtant lorsque nous aurons maîtrisé et surmonté nous-mêmes et par nos propres efforts tous ses handicaps, quand nous serions devenu une nation forte, respectée et respectable, alors la France elle-même viendra nous offrir de sa propre initiative ces fameuses "Iles Éparses" !!!

    Beaucoup ne comprendront pas cette conclusion mais ce n’est pas grave ...

    • 16 septembre 2014 à 11:15 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à iarivo

      Arrète de péter Iarivo : tu empestes !!!

    • 16 septembre 2014 à 11:20 | betoko (#413) répond à iarivo

      Justement vous osez parler de solution pérenne , justement avec la rétrocession de ces îles éparses , d’ici 10 ans nos problèmes sur la pauvreté pourrait être résolu au moins de moitié
      Parlant des événements de 1947 , je vous que vous insultez ceux qui ont perdu leur vie et aussi vous insultez leur famille . Les historiens français disaient qu’il y avait eu 100 000 morts dans cette histoire dont nombreux sont victimes de torture par exemple , l’armée française les avait jeté du haut des avions .
      Je ne crois pas vue votre réaction que vous êtes un malgache , ça sonne une mentalité de colon réactionnaire à moins que vous êtes un traître payé par des agents français comme le feu Rakotovao Ravahatra flic de son état en 1947 a torturé des malgaches pour le compte des colons français qui depuis s’est exilé en France de peur des représailles

    • 16 septembre 2014 à 11:24 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à betoko

      Bravo betoko

    • 16 septembre 2014 à 12:07 | iarivo (#5822) répond à betoko

      "Justement vous osez parler de solution pérenne , justement avec la rétrocession de ces îles éparses , d’ici 10 ans nos problèmes sur la pauvreté pourrait être résolu au moins de moitié"

      A ce jour, nous avions eu plus de 54 années (et non pas 10 ans) pour résorber la pauvreté et la misère à Madagascar, pour relancer le développement, qu’en-est-il réellement ???

      Pourtant le pays regorge de richesse naturelle qui ne date certainement pas d’hier !!!

      Alors soyons plutôt réalistes au lieu de continuer à rêvasser ainsi !!!

      >>> C’est bien pourquoi les nationalistes nauséabonds et xénophobes vont chercher partout, dans le moindre recoin, un motif, une excuse, une cause pour focaliser et exprimer leur haine afin de pouvoir se libérer provisoirement de leur frustrations !

    • 16 septembre 2014 à 12:24 | iarivo (#5822) répond à betoko

      "Parlant des événements de 1947, je vous que vous insultez ceux qui ont perdu leur vie et aussi vous insultez leur famille. Les historiens français disaient qu’il y avait eu 100 000 morts dans cette histoire dont nombreux sont victimes de torture par exemple, l’armée française les avait jeté du haut des avions."

      Certains historiens nationalistes nauséabonds et xénophobes avançaient aussi qu’il y avait plus de 600 000 morts, il fallait bien grossir artificiellement les chiffres pour présenter la "monstruosité" de la répression !!!

      Seul l’ouverture au grand public des archives militaires nous donnerons un chiffre beaucoup plus réaliste !!!

      Malgré tout, qu’importe que ce soit 50 000, 100 000 ou 600 000, tout le monde sont d’accord pour dire que plus de 90% d’entre-eux sont mort de froid, de faim ou de maladie alors qu’ils étaient réfugié dans les forêts et les zones isolées !!!

      Quant aux victimes jeté par dessus bord des avions, c’étaient bien nos propres compatriotes, certes collaborateurs mais bien des malagasy, qui ont été les auteurs !!!

      Merci de relire vos sources !!!

      Le grave problème c’est que vous voulez développer, exalter et vivre dans une fausse réalité (une réalité faussée, un fantasme), libre à vous, personne ne vous l’en empêche mais, de grâce, de l’imposer (bourrage de crâne) pas aux autres !!!

    • 16 septembre 2014 à 12:35 | iarivo (#5822) répond à betoko

      "Je ne crois pas vue votre réaction que vous êtes un malgache , ça sonne une mentalité de colon réactionnaire à moins que vous êtes un traître payé par des agents français comme le feu Rakotovao Ravahatra flic de son état en 1947 a torturé des malgaches pour le compte des colons français qui depuis s’est exilé en France de peur des représailles"

      Est-ce que parce que je ne partage pas votre point de vue que je dois être qualifié de traite ???

      Je préfère mieux garder mes pieds sur terre et faire prévaloir la raison plutôt que les ressentiments et la haine chronique !!!

      Même les deux Rabemananjara, le Raymond William et le Jacques (paix à leur âme), tous deux co-fondateurs du MDRM et ayant subit la prison et le bagne pendant de longues années, contestent dans leurs ouvrages et autres déclarations le fait que cet évènement de mars 1947 soit un soulèvement populaire de libération !!!

      A moins que, eux-aussi, vous les traitez de traite !!!

    • 16 septembre 2014 à 13:33 | RAVELO (#802) répond à iarivo

      Les îles éparses est le dernier des soucis de iarivo ;c’est vrai son principal problème actuellement c’est d’empêcher coûte que coûte le retour de RAVALOMANANA ;c’est d’ailleurs étonnant qu’il n’ait pas accusé celui-ci d’être derrière ce mouvement !!!!!
      Il va jusqu’à réécrire l’histoire de Madagascar lol ,lol,lol
      "beaucoup ne comprendront pas mais ce n’est pas grave", et après ça vous vous sentez mieux ? tssss

      ravelojaona fidy

    • 16 septembre 2014 à 13:37 | vatomena (#7547) répond à betoko

      En ce moment Raharimanana ,écrivain malgache de langue française ,fait jouer à la Réunion sa pièce "Rano_Rano" .Il donne la parole à qqs survivants de 1947.Il se fait applaudir .Les créoles de la Réunion ont totalement oublié que ce sont leurs frères ,petits colons installés du coté de Manakara ,qui ont eté les premières et les plus nombreuses victimes de la nuit du 29 mars 47.Ils furent surpris dans la nuit ,dans leur maison,percés à coups de sagaies ,tranchés à la machette,jetés aux chiens ou aux caimans .La mémoire de ces premiers martyrs est totalement effacée. Par contre ,Ce sont les bourreaux et les agresseurs qui ont eu droit à la mémoire.

    • 16 septembre 2014 à 13:47 | vatomena (#7547) répond à iarivo

      @ Betoko -Lu ailleurs -

      Monsieur Raharimanana est un piétre écrivain malgache d’expression française . Il exploite généralement sur des scènes françaises le drame vécu sur la cote est de madagascar en 1947 . Ce sont des événements qu"il n’a pas connus par lui meme .Pour faire recette il joue dans le cadre d’un anti colonialisme qui n’a plus raison d’etre.Tous les etats africains dont Madagascat vivent aujourd’hui dans l’indépendance et font preuve de leurs compétences dans le concert mondial ..Monsieur Raharimanana use généralement d’une imagination débridée et faussaire dans un langage confus et échauffé . Il n’est pas bon que l’Histoire nous soit contée par un complexé enragé et qui doit sa faible notoriété à un public français trop crédule. La révolte de 1947 est le seul événement important de l’histoire de Madagaxcar apres l’organisation de l’ile réussie par le géneral Galliéni .Il n’est pas étonnant que cet épisode singulier soit ressassé infiniment par l’intelligentsia malgache dont le nationalisme a toujours été verbal jamais héroique La révolte de 1947 n’a jamais été une Révolution nationale .Cela fut plutot une insurrection tres localisée menée par de pauvres paysans ; Ce fut une Jacquerie. Ni les tribus favorisées des hauts plateaux ,ni les rudes éleveurs pasteurs du grand Ouest , Sakalaves ,Baras ,Antandroy,Mahafaly ne participèrent à la révolte .Et les miaramiles malgaches furent les meilleures auxiliaires des forces de l’ordre.1500 d’entre eux sacrifièrent leur vie pour le retour de l’ordre sur la Cote Est ravagée . "rano_Rano " ,de l’eau ,de l"eau ,tel était le cri d’assaut des malheureux rebelles poussés par leurs sorciers .ils croyaient naivement que les balles tirées contre eux se changeraient en goutelettes risibles . Ou que leurs gris_gris détourneraient les balles.C’est ainsi fanatisés qu"ils massacrèrent dans la nuit du 29 mars tous les blancs qui vivaient sur leur concession isolée ainsi qu’un plus grand nombre de malgaches francophiles . Et souvent les corps furent mutilés ,dépecés , jetés aux caimans ou aux chiens .Le calvaire du bon prete et instituteur Botovasoa est l’illustration parfaite de la sauvagerie qui guidait les rebelles .Il fut saisi dans son église . Ayant refusé de rejoindre les rangs de la horde sauvage ,il fut décapité devant ses fidèles,à Vohipeno, et son corps fut jeté au fleuve . On lui laissa son chapelet.Il est aujourd"hui en odeur de sainteté . Six ,sept ,huit sorciers criminels furent arrétés .Ils furent balancés d’un avion au dessus d’un village pour convaincre les rebelles que leurs sorciers n’avaient pas de pouvoirs surnaturels . Le pilote fut aussitot retiré de son commandement et muté ailleurs.

      les victimes des rebelles furent toutes des victimes innocentes. des martyrs . Elles sont les grandes oubliées.Aucun Journaliste ,écrivain ou historien ne veut rendre compte de la terreur , des horreurs qu’elles ont eu à subir avant d’étre mises à mort . Et surtout pas Monsieur Raharimanana

      ET M.BETOKO ?

    • 16 septembre 2014 à 14:36 | vatomena (#7547) répond à RAVELO

      On peut considérer que Madagascar est dans les eaux comoriennes et que ,de ce fait , Madagascar devrait revenir aux comoriens . Le raisonnement inverse est aussi valable .Tour à tour les malgaches et les comoriens sont allés chercher des esclaves chez l’autre . Ne l’oublions pas .Mais les iles éparses n’ont pas connu ces trafics du fait de leur isolement .
      Les iles éparses pourraient bien servir de bagne pour isoler définitivement tous ceux qui font aujourd’hui les malheurs de Madagascar .

    • 16 septembre 2014 à 14:41 | iarivo (#5822) répond à vatomena

      Le sieur RAHARIMANANA et son "compatriote" Pierrot MEN se trouveraient actuellemr à la Réunion pour présenter en plusieurs lieux leur pièce théâtrale sur la rebellion de 1947 !

    • 16 septembre 2014 à 15:47 | zorey974 (#7033) répond à iarivo

      Tout à fait mais il n’est pas historien à ce que l’on sache...

    • 16 septembre 2014 à 15:49 | zorey974 (#7033) répond à vatomena

      " Les iles éparses pourraient bien servir de bagne pour isoler définitivement tous ceux qui font aujourd’hui les malheurs de Madagascar "
      Le problème c’est qu’elles sont beaucoup trop petites pour accueillir tous les voleurs !

    • 16 septembre 2014 à 16:04 | zorey974 (#7033) répond à vatomena

      oui mai Raharimanana occulte (volontairement) une partie de l’histoire et les spectateurs qui n’ont rien lu d’autre que ce que leur présente cet auteur sont forcément horrifiés... par la répression qui a suivi !

    • 16 septembre 2014 à 16:16 | olivier (#7062) répond à zorey974

      Chuuuuuttt...

      Toute vérité n’est pas bonne à dire...

       :)

      LOL

    • 16 septembre 2014 à 18:56 | iarivo (#5822) répond à RAVELO

      "... empêcher coûte que coûte le retour de rAVALOMANANA ?"

      Certainement pas !!!

      Je ne peux que souhaiter que son retour se fasse le plus rapidement possible, MAIS avec les menottes aux poignets et encadré par deux gendarmes ou deux officiers de la police judiciaire pour qu’il puisse comparaitre devant un tribunal populaire (la Haute Cour de Justice fera très bien l’affaire) afin qu’il s’explique, rend des comptes et soit sanctionner en fonction de ce qui lui sera reproché !!!

      Quand ce jugement populaire (ou républicain, ça sonne mieux) sera rendu et exécuté, Madagascar retrouvera plus de stabilité et nous pourrons enfin nous consacrer entièrement dans le véritable développement de notre pays !!!

    • 16 septembre 2014 à 19:09 | iarivo (#5822) répond à vatomena

      "... c’est d’ailleurs étonnant qu’il n’ait pas accusé celui-ci d’être derrière ce mouvement !!!!!"

      Je ne serais pas vraiment étonné de voir derrière toute ces manifestations (revendication des Iles Eparses, trafic de bois de rose, grève des "instituteurs" FRAM, ...) non pas nécessairement la main de marc ravalomanana mais aussi celles de ses adeptes, disciples, ouailles et autres faucons qui gravitent autour de lui (GTT, ...)

      marc ravalomanana est arrivé au bout du rouleau, et pour la mouvance éponyme, ainsi que de leur complice, il est devenu impossible aujourd’hui de rester cantonné sur des slogans dépassés comme celui d’exiger le respect de l’application de la feuille de route (retour des exilés politique, ...)

      Alors il faut bien trouver d’autres motifs, d’autres chats à fouetter pour déstabiliser le pouvoir en place, le discréditer totalement ... pour que le retour de marc ravalomanana soit perçu comme une espérance !!!

    • 16 septembre 2014 à 19:13 | iarivo (#5822) répond à RAVELO

      "Il va jusqu’à réécrire l’histoire de Madagascar lol, lol, lol
      « beaucoup ne comprendront pas mais ce n’est pas grave », ..."

      Je fais allusion à l’avenir et vous considérez cela comme de l’histoire ???

      Vous devez alors être un grand visionnaire ... comme votre gourou !!!

    • 16 septembre 2014 à 20:02 | vatomena (#7547) répond à betoko

      Les derniers colons réactionnaires achèvent leur vie dans leur métropole.Ils ont été dépossédé de tout .Ils ont rendu leurs terres aux malgaches et les malgaches ont rendu ces terres à la friche .

      Il fut édicté que les terres coloniales qui resteraient plus de 3 ans sans produire deviendraient automatiquement propriété de l"état .La main d’oeuvre paysanne refusa de travailler.La terre ne donna plus rien et fut donc confisquée.Il était entendu que par la suite elle soit partagée avec les villageois d’alentour .

      à supposer que les iles éparses soient propriété malgache ,comme l’état malgache n’a jamais été présent sur ces iles ,comme l’état malgaches n’a jamais investi dans ces iles,on peut les considérer comme "terra nullius "

    • 16 septembre 2014 à 21:10 | RAVELO (#802) répond à iarivo

      je suis peut-être visionnaire et vous REVISIONNISTE, aiza re zany e !!!!!!!
      Revoyez plutôt vos convictions GTTistes,et digérez-les biens car c’est pour ça que vous petez trop haut comme le dit l’autre fidy !!!

    • 16 septembre 2014 à 23:04 | jansi (#6474) répond à vatomena

      Tu as oublié que selon le diktat colonial on parlait de Madagascar et dépendances comprenant les Comores justement. Ce n’est que plus tard au moment du RETOUR a l’indépendance que la France se précipite pour séparer Mada des Comores et bien sur pour s’emparer des îles éparses.
      Mais ce n’est pas fini. La France fait tout aussi pour séparer Mayotte des Comores sous couvert d’un espèce de référendum acquis d’avance à coups d’allocations familiales.

      Ce qu’il faut savoir est que la départementalisation de Mayotte permet a la France de bénéficier des limites terroriales des 200 miles dans le canal de Mozambique. Et pourquoi ? Pour mieux contrôler l’autoroute du pétrole et les richesses dans le canal de Mozambique. C’est la une explication claire et nette des velléités françaises sur les îles éparses.
      Mais cela ne se passera pas totalement comme prévu car le droit international a décidé autrement. Hollande doit rendre les îles éparses a Madagascar. Mais il peut garder Zorey974. PAs besoin. Non merci....

      Le président doit avoir le courage de réclamer nos îles. Je me demande d’ailleurs pourquoi on ne confierait pas a notre ambassadeur a New York Zina Andrianarivelo Razafy de voir ce dossier avec le représentant français a l’ONU.

    • 16 septembre 2014 à 23:07 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Rakotoasitera Fidy

      Rakoto..vous n’avez plus que les yeux pour pleurer.
      Ces îles éparses== seront "co-gérées"== par la France et Madagascar,pour la "PAIX" dans cette zone de l’Océan Indien.Point barre !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 16 septembre 2014 à 23:13 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      RAKOTOBE,
      Nous avons eu :
      - "LA MAISON DE MADAGASCAR" du côté des Champs Elysées,elle est devenue "Maison de la Réunion".

      Nous avions eu l’avenue de l’Opéra pour le siège d’Air Madagascar,en Europe.Pour des =="histoires de transactions immobilières"==au bénéfice d’un clan,qu’est-ce-qui reste de notre illustre siège d’Air Madagascar,à Paris.

      RAKOTOBE,
      - "LES ÎLES EPARSES SERONT CO-GEREES fifty-fifty FRANCE/MADAGASCAR.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 16 septembre 2014 à 23:19 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAVELO

      Monsieur le Président Marc RAVALOMANANA était au "POUVOIR" pendant quelques ==années==.
      S.V.P,donnez-moi une année de ses mandats où il a chargé son "REPRESENTANT" auprès des NATIONS-Unies de parler de cette affaire des îles-éparses.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 17 septembre 2014 à 07:36 | iarivo (#5822) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      marc ravalomanana s’en foutait complètement des Iles Éparses comme de sa première culotte, c’était le dernier de ses soucis !

      Autant qu’il s’en foutait des évènements de mars 1947, il n’était pas encore né comme il le disait lui-même !

    • 17 septembre 2014 à 17:15 | vatomena (#7547) répond à jansi

      Lors de la conquete et de la pacification de Madagascar ,il n"y eut aucune nécessité pour le général Galliéni d’expédier une section de tirailleurs sénégalais ou de légionnaires sur les iles éparses .Il n’y avait là bas aucune ame qui vive.
      Le glorieux Radame 1er ignorait leur existence .Dans son désir de conquéte il ne put aboutir à l’ouest en raison de la farouche résistance des Sakalaves .C’est apres avoir massacré les Sihanaka qu’il vit enfin pour la première fois l’océan. C’était à Tamatave ,sur la cote Est.

  • 16 septembre 2014 à 10:22 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Pour les îles éparses :
    - "PAIX et CO-GESTION"-Madagascar -France.
    +"MAHEFA ARY SOA"+
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 16 septembre 2014 à 10:30 | Eloim (#8244) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Enfin, je me suis rendu compte que vous avez raison, car vous connaissez vraiment qui est le PRM. Il n’a même pas eu l’intention de s’engager à fond pour récupérer ces îles. Il n’a ni la volonté ni le COURAGE de s’y mettre davantage. Clair et net, Monsieur !

    • 16 septembre 2014 à 10:57 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Eloim

      - "DIPLOMATIE et COOPERATION".Point barre !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 16 septembre 2014 à 11:48 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Ce que vous appelez diplomatie n ’est autre que de la soumission, que pensez-vous d’ hollande quand il menace Poutine , de sanction : de la diplomatie ?
      Faut arrêter d’ etre kon . /

    • 16 septembre 2014 à 11:54 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Jipo

      Les marins russes sont à bord du "MISTRAL" depuis deux jours.Point barre !

    • 16 septembre 2014 à 14:26 | bbernard (#6880) répond à Jipo

      Oui, à ce niveau, ce n’est plus de la coopération mais de la collaboration comme sous le régime de Vichy

    • 16 septembre 2014 à 14:42 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      OUI et les Ricains aux commandes ...

    • 17 septembre 2014 à 10:10 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à bbernard

      Malheureusement :
      - VICHY/France LIBRE de De Gaulle a bouleversé les "français" pour "SES" rapports avec les ex-colonies.
      En 2014,SEM François HOLLANDE prône ==des relations==,avec les ex-colonies ,Madagascar et l’Afrique,marquées par "la sincérité".
      Le Chef de l’Etat français,SEM François HOLLANDE souhaite que la sincérité fonde==désormais==les relations entre la France ,ex-puissance coloniale et les "PAYS" ex-colonies,Madagascar et l’Afrique.
      Il considère les Africains et Malgaches comme des "AMIS" et "PARTENAIRES",il n’est pas venu chez eux pour imposer un exemple ,ni pour délivrer des leçons de morale.
      L’AMITIE crée des devoirs,le premier d’entre eux est la sincérité.
      - "NOUS DEVONS TOUT NOUS DIRE,SANS INGERENCE mais AVEC EXIGENCE".

      HR/FH :==même combat==.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 16 septembre 2014 à 11:22 | valoha (#7124)

    Adidy ny fitakiana ireo Nosikely manodidina antsika ireo mandra-pahazo azy ireo tanteraka ara-pomba ofisialy, ary tsy maintsy atao toa izao mitranga izao mandra-paha....!
    Ny hoe atao ahoana sy akory dia resaka samy Malagasy (Faritra 22) no mifanapaka ny soa sy ny ratsy, ny mamy sy ny mangidy amin’io ! Tsy misy, ary tsy hisy tokony hidiran’ny vahiny amin’io ! Isika no miara-manasa izay tapaka rehetra ny amin’ireo rahatr’ izay azo soa aman-tsara ireo Nosikely ireo !
    AMEN !!!

  • 16 septembre 2014 à 11:27 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalamo alaikoum

    On voit bien sur le forum et dans la vie plus de RAPETO (attraper la lune pour la donner à ses enfants comme jouet) que de colibri (Pierre Rabhi).
    La plupart des malgaches ont du mal à joindre les 2 bouts pour se nourrir et pour payer les maîtres FRAM, les frais de taxi-be, les droits d’inscrition et les fournitures scolaires de leurs enfants et voilà qu’on trouve encore d’autres alternatives pour dépenser l’argent.

    • 16 septembre 2014 à 11:44 | Jipo (#4988) répond à plus qu'hier et moins que demain

      L’ argent n ’est pas dépensé, mais GASPILLé !
      Le rapport du Malgache avec l’ argent est absolument incompatible, il n’ y a qu’ à voir ce qu’ il pense quand il voit un vazaha / 2 pattes, il pense que chez le vazaha on a fait des fenêtres car si non, des qu’ on les ouvre, l’ argent dégueule à flots, c ’est pour ça qu’ on est obligé de les fermer .
      L’ argent on ne sait plus quoi en faire, contrairement au Malgache qui lui l’ utilise judicieusement , exclusivement dans le paraitre, ( matérielle) une approche à l’ évidence bien différente ...

  • 16 septembre 2014 à 11:31 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    A quand un comité national pour la bonne gouvernance, contre la corruption, pour la sécurité, pour l’ éducation & la santé ?
    A quand l’ extinction du BDR comme affaire d’ état !
    Ce que personne n’ a compris, c’ est que la revendication de ces iles, c’ est pour établir une ferme pilote de BDR, en vue de reboisement dans 50 ans , pour les générations à venir of course.
    Des dirigeants qui ne pensent qu’ à l’ avenir et ne voient pas seulement au bout de leur nez.
    Que les responsables commencent déjà par "gérer" correctement leur ile et administrés, ce qui est loin d’ etre le cas, avant de prétendre à en gérer d’ autres, car l’ exemple donné,( à ne pas suivre ) n’ est pas un gage de conviction, ceux là même qui n’ ont de cesse de revendiquer, sont les pilleurs et fossoyeurs de cette ile .
    Que ça plaise ou pas à des kakilay ou assimilés .
    Ce n’ est qu’ une minorité, qui + est mafieuse qui n’ a de cesse de la ramener, semant sur son passage, misère, insécurité et corruption au nom de la sainte souveraineté.
    Quant à ramaroson, (un de plus ), qu’ il aille rejoindre nadine .
    Autant d’ energie gaspillée au lieu d’ etre exploitée à bonne escient , comme le reste d’ ailleurs, a big mess.
    Juste une petite parenthèse à l’ attention de ces "élites " aux cheveux bien lisses, manifestement les Malgaches, paticulièrement ceux des hauts plateaux, seraient d’ origine malayo-polynésienne, et sans vouloir enfoncer le couteau, la Malaisie, comme l’ Indonésie, sont des gouvernances des plus corrompues de la planète, sans vouloir faire d’ amalgame, moins encore de comparaison, on ne peut qu’ etre invité à s’ interroger, sur le désir sincère de lutter contre la corruption et de se rendre à l’ évidence, que : comme les frites Mc Kain , c ’est ceux qui en parlent le plus qui en mangent le moins ...
    Et a quand : 1 comité et referendum nationaux : pour le retour de Ravalomanana ?
    Exactement le même comportement que la gestion de la zirama : aux uns on livre des poteaux, à 800 kms les câbles et à l’ opposé les compteurs ), ah ! mais on travaille ...
    S’ atteler aux choses secondaires pour fuir les prioritaires et se donner bonne conscience en ayant l’ air de faire quelquechose, pendant ce temps le Pays s’ enfonce au quotidien et depuis 50 ans rien n’ avance pour le plus grand bonheur de ces indépendantistes nationalistes planqués derrière l’ épouvantail qu’ ils agitent des qu’ ils sont mis en cause : de la souveraineté .
    Madagascar un paradis ? , Affirmatif : sans ses " dirigeants".

  • 16 septembre 2014 à 11:51 | betoko (#413)

    Accueil
    Local
    Océan Indien
    National
    International
    Courriers
    Zannonces
    Contact

    Accueil
    Envoyer à un ami
    Version imprimable

    Partager
    Attention aux Iles Eparses ! (suite et fin)

    Sur le même sujet…
    Aide aux victimes des cyclones Giovanna et Irina à Madagascar
    Madagascar Résistance : "A Madagascar, le changement c’est pour quand ?"
    Nouvelle agression de Jean-Marc Châtaignier contre une personnalité malgache : les limites sont dépassées
    Madagascar Résistance : Non, la Françafrique n’est pas morte : elle est en œuvre à Madagascar
    Madagascar Résistance : 8èmes jeux des îles de l’Océan Indien : miroir impitoyable de la déchéance dans laquelle les putschistes ont plongé Madagascar
    Nos précédentes Lettres n°30 et n° 31 consacrées à l’île de Tromelin et aux Iles Eparses du canal de Mozambique ont provoqué des réactions diverses.

    Les unes nous encouragent, les autres sont hostiles. Les informations que nous nous sommes efforcés d’apporter ont donc laissé peu de lecteurs indifférents et nous sommes satisfaits d’avoir ainsi contribué à rouvrir le débat sur le statut qu’il conviendrait de donner à ces îles. Les réactions suscitées reflètent trois points de vue. Le premier approuve celui de Madagascar Résistance qui s’appuie sur le droit international pour dire que la souveraineté de Madagascar sur ces îles est indiscutable et qu’elles doivent en tout état de cause réintégrer le territoire malgache.

    La deuxième position est résolument hostile à toute remise en cause du rattachement des Iles Eparses et de Tromelin aux Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF)) par la loi du 21 février 2007.
    La troisième position, sans nier le bien fondé au plan juridique de la souveraineté malgache sur ces îles, pose la question de la capacité actuelle de Madagascar à préserver leur biodiversité jusqu’ici protégée par l’arrêté pris en 1975 par le préfet de La Réunion agissant comme délégué du gouvernement français, et les ayant classées comme réserves naturelles intégrales.

    Nous allons nous efforcer, dans ce dernier numéro consacré à ce sujet, d’analyser chacune de ces positions exprimées par nos lecteurs.

    Les Iles Eparses du canal de Mozambique doivent réintégrer le territoire malgache

    Il s’agit ici de respect du droit international d’une part et de respect humain d’autre part.

    Concernant le respect du droit, le professeur de droit international André Oraison confirme le bien fondé de la revendication de Madagascar sur le Iles Eparses dans le canal du Mozambique et souligne par ailleurs que l’Etat malgache est le seul à pouvoir éventuellement revendiquer l’île de Tromelin, dans une tribune libre parue dans le Quotidien de La Réunion du 20/6/10, suite à l’accord cadre franco-mauricien signé le 7 juin 2010 établissant une cogestion de Tromelin. (Voir nos deux numéros précédents.)

    Lors d’une conférence donnée à Saint Paul (Ile de la Réunion) le 6 octobre dernier, le professeur André Oraison a réitéré la non-conformité au droit international du décret d’avril 1960 (adopté par le gouvernement français 24 heures avant celui proclamant le retour de l’indépendance de Madagascar) soustrayant les Iles Eparses du territoire de la république malgache.

    Nous aurions pu citer des juristes malgaches, notamment le Professeur Raymond Ranjeva, ex-vice président de la Cour Internationale de Justice de La Haye, pour étayer cette position de Madagascar Résistance qui est aussi celle d’une grande partie de nos lecteurs. Nous avons préféré citer un Français, à la fois juriste et universitaire respecté, qui ne peut être accusé de parti pris en raison de sa nationalité.

    S’agissant de manquement au respect humain dû à un peuple, quelle manifestation de mépris serait plus grande que celle qui consisterait à dire au peuple malgache que Juan de Nova se trouvant à 150 kilomètres de ses côtes, ainsi que les autres îles longeant son littoral dans le canal de Mozambique, doivent rester sous le contrôle d’un pays étranger ? L’humiliation d’un peuple n’est jamais durablement bénéfique à celui qui l’inflige, car elle est le terreau sur lequel prospèrent le ressentiment et le
    désir de revanche.

    Les Iles Eparses du canal de Mozambique doivent être françaises

    Les lecteurs qui soutiennent ce point de vue n’avancent aucune argumentation. A la place, ils se contentent de traiter les membres de Madagascar Résistance soit de mauvais Français, soit d’étrangers qui ne devraient pas être tolérés sur le territoire français. C’est un peu court ! Ce faisant, ils ne donnent pas une bonne image de la France qu’ils veulent défendre. Au contraire, ils montrent une grande méconnaissance de l’histoire et de la culture de leur propre pays. Car si la France a bâti sa richesse et sa puissance sur la colonisation, avec ce que cela a entraîné d’injustices et de drames pour les peuples
    colonisés par la force des armes, la France peut également s’honorer d’avoir apporté au monde les valeurs exprimées dans la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, valeurs françaises devenues universelles. Depuis la Révolution française, le droit à l’expression et à la critique d’une politique menée par son pays est un droit fondamental de tout citoyen français, quelle que soit son origine. Le droit de critiquer une politique menée par les dirigeants d’un pays étranger est également un droit fondamental universellement reconnu de tout homme ou de toute femme, quelle que soit sa citoyenneté.

    En effet, la lutte contre les injustices et les atteintes aux droits de l’homme ne doit pas connaître de frontières. Elle ne doit épargner ni les pays riches ni les pays pauvres. Elle ne doit pas être réservée « aux autres ». On ne peut pas s’arroger le droit de critiquer le manque de liberté en Iran, en Chine, ou ailleurs dans le monde et interdire aux étrangers résidant chez soi d’exprimer leur désaccord avec certaines actions de la France.

    Les Iles Eparses du canal de Mozambique doivent d’abord être protégées

    Ce troisième point de vue mérite que l’on s’y arrête, car il pourrait permettre de fédérer les parties prenantes autour d’un intérêt commun : celui de protéger les Iles Eparses.

    Mais il faut voir au-delà, et rechercher un intérêt commun plus important que la biodiversité de ces îles pour susciter la volonté politique de surmonter le contentieux : celui de protéger tous les pays riverains du canal de Mozambique d’une marée noire similaire à celle qui vient de survenir dans le Golfe du Mexique.

    En effet, protéger la biodiversité des Iles Eparses est utile, car certaines espèces de leur faune, comme les tortues vertes par exemple, sont en voie de disparition. Mais ces tortues se trouvent également à Madagascar, à Mayotte et aux Seychelles. Il en est de même de leur flore. C’est pourquoi il n’est pas interdit de penser que le statut de réserve naturelle intégrale, conféré par l’administration française à ces îles depuis 1975, est en réalité une réponse à l’intention du président Ratsiraka, proclamée en 1973, de faire occuper Juan de Nova par des troupes malgaches. En interdisant une fréquentation voyante des îles, par exemple par les touristes ou les bateaux de plaisance, on évitait d’exacerber les frustrations à une
    époque où les relations franco-malgaches n’étaient pas au beau fixe et où l’existence du bloc soviétique offrait aux dirigeants malgaches une alternative.

    Il est d’ailleurs à noter que Juan de Nova ne fut pas mise sur la liste officielle des îles soumises à ce statut de réserve naturelle intégrale, même si elle a bénéficié de fait du même effort de protection que les autres. Cette omission ne fut pas le fait d’un oubli, mais permettait de garder une possibilité ouverte sur l’exploitation future de ses richesses sous-marines, comme le montre l’autorisation d’exploration de gisements d’hydrocarbures donnée à trois sociétés en décembre 2008 par… le ministère français de l’environnement qui se trouve aussi être chargé de l’énergie et des mines. Ce qui démontre bien, si
    besoin était, que la protection environnementale n’était pas l’unique motif de l’arrêté pris au nom du gouvernement français par le préfet de La Réunion en 1975.

    Mais la catastrophe écologique majeure qui vient de frapper le Golfe du Mexique est peut-être l’évènement susceptible d’encourager les parties prenantes au contentieux sur les Iles Eparses à trouver un compromis viable, sans remettre en cause le principe de la souveraineté malgache sur ces îles. Cette catastrophe doit être prise comme un avertissement sérieux par Madagascar et tous les pays riverains du canal de Mozambique, ainsi que par la France.

    Sans attendre le règlement de fond du contentieux sur la souveraineté des Iles Eparses, Madagascar et la France devraient se mettre d’urgence d’accord sur le statut de réserve naturelle intégrale à appliquer à toutes les îles du canal de Mozambique, y compris Juan de Nova. Ce qui implique l’arrêt de la prospection pétrolière. En effet, les ressources halieutiques et l’industrie touristique de tous les pays riverains subiraient un coup mortel en cas d’une grande marée noire dans le canal. En annulant l’autorisation d’exploration pétrolière accordées à des entreprises depuis bientôt deux ans et en
    renonçant à toute future exploitation pétrolière dans le canal de Mozambique, la France donnerait un signal positif de prise en compte des intérêts des pays riverains, ce qui faciliterait la recherche d’un accord futur sur l’avenir de ces îles.

    Un autre chantier commun à entreprendre d’urgence et de concert par la France et les pays riverains serait celui d’une meilleure régulation internationale du trafic maritime dans le canal de Mozambique, toujours dans le but d’éviter une marée noire sur cette véritable autoroute pour navires pétroliers de plus en plus gros. Actuellement, ce trafic est en effet à risque, car il est moins bien sécurisé en comparaison avec d’autres voies maritimes comme la Mer du Nord ou la Manche par exemple.

    Encore une fois, ce n’est pas en faisant fi des lois internationales ou en mettant à profit les faiblesses provisoires des autres parties prenantes que la France protègera durablement ses intérêts dans cette partie du monde. Car au bloc soviétique disparu succèdent aujourd’hui des puissances émergentes qui sont autant d’alternatives possibles pour les pays qui se sentiraient lésés par un partenariat avec elle.

    C’est au contraire par une coopération régionale mutuellement bénéfique et dans la promotion des valeurs démocratiques que l’Union Africaine et la Communauté des pays d’Afrique Australe souhaitent établir sur le continent africain et à Madagascar que la France s’assurera de solides alliances dans cette partie de l’Océan Indien où elle souhaite maintenir sa présence en ce siècle de tous les bouleversements.

    Les Inconditionnels de Madagascar,
    À l’Ile de la Réunion

    Mercredi 13 Octobre 2010 - 15:01
    Si vous voulez avoir plus de précisions concernant l’affirmation de Mr André ORAISON , il vous suffit d’aller sur GOOGLE et de taper " Les îles éparses par André ORAISON .
    Je vous signale que Mr André ORAISON est français et il enseigne le droit international et aussi le droit constitutionnel à l’université de La Réunion
    Je trouve que là nous avons un défenseur de choix concenant ces îles éparses n ’en déplaisent aux réactionnaires et à la solde de la France
    Si Mr André ORAISON était de nationalité malgache , je l’aurais compris , *dommage pour les détracteurs concernant ces îles , ce monsieur André ORAISON est français de souche et de plus un professeur de droit international .

    • 16 septembre 2014 à 11:57 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      RAKOTOBE
      - "ÎLES EPARSES"
      - "PAIX et CO-GESTION"-
      +"MAHEFA ARY SOA"+
      FH/RH=Même combat.Point barre !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 16 septembre 2014 à 12:31 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Non pas de co-gestion à la kon , ces îles nous appartiennent et à nous de les gérer comme bon nous semble , Sa gestion ne regarde personne ou un autre pays Si c’est pour un CO-GESTION , pourquoi vous ne demandez pas aussi à un pays tiers de gérer aussi tout Madagascar ?

    • 16 septembre 2014 à 14:47 | Jipo (#4988) répond à betoko

      Vous y arrivez tellement bien que personne ne voudrait y mettre un terme , de plus indépendant & souverains comme vous l’ êtes ...

    • 16 septembre 2014 à 19:41 | Lucie (#101) répond à betoko

      Bonjour Mr BEKOTO ,

      Permettez-moi de vous féliciter pour cette réponse qui relève le niveau du débat .
      Cordialement .

  • 16 septembre 2014 à 12:03 | betoko (#413)

    A ceux qui disent que ces îles éparses appartiennent à La France , je vous invite a aller sur GOOGLE et de taper "îles éparses par André ORAISON professueur de droit international et de droit constitutionnel à l’université de droit de la Réunion

    • 16 septembre 2014 à 12:28 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à betoko

      C’est une opinion parmi d’autres qui n’engage que leurs auteurs éventuels mais pas la France.

    • 16 septembre 2014 à 12:42 | betoko (#413) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Mais pas du tout , André ORAISON s’appuie sur le droit international , ce n’est ni un poète , ni un auteur de bandes dessines ou encore , un auteur de roman à succès . Si pour vous le droit international n’avait aucune valeur juridique , où va ton dans ce monde ?
      Si j’avais des conseils à donner à Messieurs Alain Ramaroson et aux OTRIKAFO , qu’ils aillent aux pays Bas plaider notre cause avec des arguments très solides et avec un bon avocat spécialisé dont une parait il est très efficace dans ce domaine , maître Chantal Razafinarivo

    • 16 septembre 2014 à 14:29 | bbernard (#6880) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Vous êtes franchement nul. Ces îles appartiennent à Madagascar et il existe une décision des Nation Unies qui le reconnaît officiellement. La France est en train de voler Madagascar et se comporte comme un colonisateur escroc

    • 16 septembre 2014 à 16:31 | Eloim (#8244) répond à betoko

      Un document paru en 1971 et repris en main par le Capitaine de Frégate Didier Ratsiraka, Ministre des Affaires Etrangères de l’époque Ramanantsoa, en parlait beaucoup. Ce document était déjà entre les mains des Intendants de la plus haute instance des Nations Unies, muni d’une déclaration d’appropriation au malgache ces îles. Comme nous avons vécu dans une époque de la néo-colonialisation et ce Ministre lui-même a voulu rompre avec la France avec cette histoire d’accord cadre sur la coopération Franco-malgache, ce feuilleton des îles éparses était devenu un sujet TABOU. Et personne ne fait que caresser simplement ce sujet chaud.

    • 16 septembre 2014 à 17:53 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à bbernard

      Il en est de même de la Palestine comme un état indépendant à côté d’Israël depuis plus de 67ans (en 1947) : une résolution de l’ONU aussi.

    • 16 septembre 2014 à 19:59 | bbernard (#6880) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Pour la Palestine, je suis d’accord et je n’arrête pas de dénoncer l’invasion israëlienne et le massacre des palestiniens. Pour moi, Israël est le nouvel état nazi. Et personne ne lève le petit doigt pour imposer à ces sale eaux de rentrer dans leurs frontières

  • 16 septembre 2014 à 12:20 | jansi (#6474)

    Les îles éparses sont Malagasy selon le droit international proclame par l’ONU.
    Vive l’Ecosse libre et indépendante !
    Vive la Réunion éternel valet de l’autre !
    Espérons que la France parviendra a régler le trou de la sécu, le déficit budgétaire, la grève AirFrance (tiens tiens !! Chacun son tour), la désindustrialisation, l’insécurité dans les banlieues, la croissance zéro, le métissage des purs gaulois, la perte de l’éthique politique, le terrorisme sur son territoire et chez les autres, la montée du FN, le mariage avec tous et tout ce qui bouge, la pornographie et la pedopornographie au nom de la liberté d’expression (!!!), le recul des universités françaises, l’invasion des produits étrangers et surtout chinois, .
    Sincèrement votre

    • 16 septembre 2014 à 12:33 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à jansi

      En intervenant dans les pays musulmans (Irak, Lybie, Syrie, etc..), les pays occidentaux n’ont rien appris de leurs débâcles historiques en Algérie, au Vietnam et au Liban (sans leurs interventions, le Liban se porte mieux).

    • 16 septembre 2014 à 12:40 | zorey974 (#7033) répond à jansi

      Attention à l’AVC, il faut rester calme ! :-)

    • 16 septembre 2014 à 12:50 | vorona (#8254) répond à jansi

      Allez donnez moi un chiffre ! Par exemple le pourcentage venant de l’UE (donc une partie versée par la France) dans le budget Malgache ?

    • 16 septembre 2014 à 13:00 | jansi (#6474) répond à zorey974

      Et toi, mets ton chapeau, car le soleil tape dur a la queue de pôle emploi. Le service de neuropsychiatrie est submergé. Tu dois y faire aussi une autre queue au cas ou.

    • 16 septembre 2014 à 13:24 | zorey974 (#7033) répond à jansi

      Dis moi, vu l’obsession que constitue pour toi la queue de pôle emploi, tu as du la fréquenter durablement !ça sent le loser aigri qui n’a jamais eu les qualités pour trouver durablement un boulot !

    • 16 septembre 2014 à 14:22 | jansi (#6474) répond à vorona

      Tu me fais pitié. Tu n’es au courant de rien. L’UE n’a rien versé au budget de Mada. Le chiffre qu’il te faut c’est la France croissance zéro. Ça c’est connu.

    • 16 septembre 2014 à 14:29 | jansi (#6474) répond à zorey974

      Zorey Zorey Zorey. Allons allons. C’est l’insolation qui fait ses effets ou quoi ?
      Tu n’as pas de chance car sur les îles éparses, il n’y a aucun endroit abrite du soleil. La bas tu vas griller tes oreilles déjà si rouges. Laisse les îles éparses tranquilles. Elles sont Malagasy selon le droit international. Ce n’est pas un décret de De Gaulle qui va y changer quelque chose.
      Par contre, en Syrie il y a de la place pour toi comme djihâdiste. Sauté sur l’occasion. C’est ta dernière chance a 42 ans. Le petit aigri c’est toi. Tes enfants ont honte de toi.

    • 16 septembre 2014 à 14:32 | vorona (#8254) répond à jansi

       ?????? Faut lire autre chose que MT sinon à force ça va se voir !

    • 16 septembre 2014 à 16:07 | zorey974 (#7033) répond à jansi

      Qu’est ce qu’on peut écrire comme konneries quand on est à court d’argument !!!

    • 16 septembre 2014 à 16:10 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à jansi

      Jansi
      Les îles éparses :
      - "PAIX-CO-GESTION France Madagascar.
      +"MAHEFA ARY SOA"+
      Vous n’avez que les yeux pour pleurer.
      - "FH/HR:même combat !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 16 septembre 2014 à 12:34 | vorona (#8254)

    Fin 2014 ça y est la France a enfin rendu les îles Eparses à Madagascar ! Ouf !
    Début 2015, Madagascar demande un supplément de subsides à la CI, pour acheter un bateau afin que certains puissent se rendre sur Juan de Nova et y emmener les militaires obligatoirement résidents selon les lois internationales et l’eau et les provisions pour 6 mois !
    Mars 2015 Madagascar demande à l’UE de bien vouloir lui prêter un avion pour se rendre aux Gorieuses car Air Mad a décliné l’offre argant qu’elle n’avait pas assez d’avions disponibles !
    Novembre 2016 ouverture du procès de M. X pour diffamation envers l’ancien ministre des pêches qu’il accusait d’avoir touché de la part d’un groupe de pêche industielle indonésien lors de la signature des droits de pêche dans les eaux territorriales de Bassas de India.
    Janvier 2017 signature du contrat de recherche gazière sur Europa avec une société chinoise. Contrat qui stipule si la ressource arrive à exploitation aux environ de 2029 Madagascar toucherais à ce moment là 2% sur les ventes.
    Novembre 2017 Madagascar fait appel à la marine française pour déloger les pirates somaliens installés sur Tromelin.
    On peut rêver ?

    • 16 septembre 2014 à 12:53 | jansi (#6474) répond à vorona

      Cause toujours. Tu intéresses beaucoup le forum avec tes rêves debout.
      Les îles éparses sont Malagasy selon le droit international proclame par ONU en 1979.
      C’est cela ton cauchemar. Hé hé hé.

    • 16 septembre 2014 à 13:28 | zorey974 (#7033) répond à jansi

      Il n’y a qu’un petit pseudo nationaliste rance pour croire que la perte des îles éparses serait le cauchemar des français...

    • 16 septembre 2014 à 16:13 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à jansi

      Occupez-vous sérieusement :
      - de Sainte-Marie
      - et de Nosy-Be
      avant de rêver "TROP LOIN".
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 16 septembre 2014 à 12:37 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Faisons comme la Chine concernant HONG KONG et MACAO : Développons nous d’abord avant d’exiger la restitution de ces îles éparses.

    • 16 septembre 2014 à 13:04 | betoko (#413) répond à plus qu'hier et moins que demain

      NON , on peut tout faire en même temps . Est ce que vous avez remarqué ce qui risque de se passer en Ecosse ? L’Angleterre tremble de peur de perdre l’Ecosse car leur pétrole vienne justement de l’Ecosse .
      Pour vous dans combien d’années Madagascar doit encore attendre ? Aprés que La France a tout pillé et qu’elle nous dise , voilà vos îles éparses , on n’en veut plus , démerdez vous avec . N’oubliez pas que toutes les grandes puissances du monde ont besoin du gaz et du pétrole et ça c’est tous les jours . Aprés la chute de l’URSS La Roussie n’avait pas d’argent pour exploiter leur pétrole , c’était en 1989 , nous sommes en 2014 , 25 ans aprés toute l’Europe surtout l’Allemagne a besoin du gaz et du pétrole russe , Voilà ce que La France a peur . Vous allez me dire et avec quel argent Madagascar va exploiter ces îles , pas avec le FMI ni avec la Banque Modiale ou même le BAD ou BOA , la banque BRICS pourrait nous aider aussi .
      Le statut de Hong Kong ou de Macao n’est pas applicable chez nous, car ces deux régions étaient déjà très riche avant leur rétrocession à la Chine

    • 16 septembre 2014 à 14:14 | vorona (#8254) répond à betoko

      Ces îles sont dans le giron de la France depuis 52 ans. Rien n’a été abimé rien n’a été exploité. Au contraire il n’y a été fait pratiquement que des études environementales que jamais Madagascar n’aurait eu les moyens et encore moins la volonté de réaliser. Qu’en est-il de la grande île depuis 52 ans ?

    • 16 septembre 2014 à 14:44 | jansi (#6474) répond à vorona

      Bien sur qu’en 52 ans, rien n’a été fait sur ces îles éparses par la France.
      Mais ce n’est pas étonnant. Depuis 52 ans, la France n’a rien foutu dans les banlieues, en Corse. Elle n’a rien foutu contre la montée du FN, contre la désindustrialisation, contre l’invasion des produits chinois ou le métissage du pur gaulois. Bref, ta France c’est croissance nulle.
      Occupe toi de la France. On verra bien dans les 52 prochaines années. L’espoir fait vivre.

      En revanche tu n’y pourras rien contre le retour des îles éparses dans l’espace souverain Malagasy. Le droit international a déjà decide en AG de l’ONU en 1979. R8 devait régler l’affaire en septembre 2009 en rencontrant le représentant français a New York. Mais le putsch de 2009 a eu lieu avec l’aide de l’ambassade de France a Tana.
      Mais il n’est jamais trop tard des qu’il s’agit de défendre la souveraineté du pays. Mada n’a pas la puissance militaire de la France. Mais le droit international est pour Mada. On finira par triompher et un jour on vendra du gaz a la France, sans rancune. Hé hé hé.

    • 16 septembre 2014 à 14:51 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à betoko

      Vous voulez chasser la France pour les donner aux pirates Somaliens car notre pays ne dispose même pas des forces de l’ordre pour assurer notre sécurité interne et des flottes pour empêcher l’embarquement illicite des bois de rose.
      Juste des revendications faites pour attiser la haine entre les peuples Françaises et malgaches dans le cadre d’une déstabilisation du régime par les "SANS CHAISE" dorées qui n’osent même pas se présenter à des élections générales voire de proximité.
      Comparé aux pirates Somaliens, les bandits de grand chemin de la RN7 sont des enfants de cœur.

    • 16 septembre 2014 à 14:57 | Jipo (#4988) répond à jansi

      Mr jansi il faut revenir à vos anciens psychotropes, ceux que vous prenez actuellement ne vous réussissent pas du tout , pour ne pas dire : vous font délirer .

    • 16 septembre 2014 à 15:55 | zorey974 (#7033) répond à Jipo

      Oui, je suis très inquiet pour sa santé ; Il lui faudrait consulter rapidement !!
      Ne serait-il pas le 1er cas d’Ebola recensé à Mada ?
      Quoique, je ne sais pas si cette fièvre atteint le cerveau en premier ??

    • 16 septembre 2014 à 16:16 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      Pour MOI,l’Ecosse n’aurait pas son indépendance.
      l’Angleterre ne pourrait pas se permettre d’abandonner les"PETROLES de la Mer du NORD".
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 16 septembre 2014 à 17:04 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à jansi

      - "jansi’
      vous êtes toujours à la "Défense".
      A bientôt !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 16 septembre 2014 à 19:25 | iarivo (#5822) répond à vorona

      "Ces îles sont dans le giron de la France depuis 52 ans."

      Depuis 52 ans ou plus de 130 ans ???

      Faites bien vos calculs avant d’avancer des chiffres !!!

    • 16 septembre 2014 à 19:35 | iarivo (#5822) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Basile !

      Vous raisonnez encore comme un enfant !!!

      L’Ecosse obtiendra son indépendance en toute légalité et avec les félicitations chaleureuses de sa Majesté Elisabeth II si le OUI l’emportait !!!

      Après deux conflits internationaux et avoir dominé (occupé) plus de 90% de la surface de la Terre (zone maritime compris), l’Europe et les Européens ont largement dépassé le stade, le niveau de l’indigène nauséabonds et xénophobe accroché à sa portion de territoire !!!

  • 16 septembre 2014 à 14:56 | diego (#531)

    Bonjour,

    C’est triste et inquiétant.

    Depuis 13 ans les politiciens Malgaches n’ont plus les moyens intellectuels et financiers de gouverner leur pays. Ils ont du mal à définir les intérêts de leur pays. Leur pays n’a plus un seul partis en état de gouverner....pas une seule institution envers laquelle le peuple ait confiance. Les caisses de l’état sont vides.

    Mais il y a des Malgaches qui croient important de parler des îles éparses.

    Le temps, nos ancêtres savaient l’utiliser. Prenez le temps de construire votre pays, notre pays. Prenez le temps d’écouter vos compatriotes, la majorité d’entre eux ne vous parlera pas des îles éparses. Elle va vous parler de l’insécurité, des maladies, de la faim.

    Il est tout simplement ridicule de passer cinq années sous la présidence d’un ex-DJ soutenu par la France, avoir élu un homme de la France, Mr R. Hery, et se lever le matin pour demander à la France la restitution des îles éparses.....

    • 16 septembre 2014 à 15:25 | betoko (#413) répond à diego

      Ils suffit de les informer pourquoi ces îles nous appartiennent et qu’est ce que Madagascar peut en tirer . Nous ne sommes que 22 millions parait ,et en exploitant ces îles éparses , nous pourrions par exemple payer le salaire des instits fram , rendre gratuites les hospitalisations ,les inscritpions des les écoles primaires , avoir des outils performants ,éradiquer le problème de Jirama et Air Mad s’il est encore temps ,construire des facs et des écoles dans toute l’île , améliorer notre agriculture , notre industries , nos routes , notre tourisme , nos villes , Nous avons tellement de problème que tout est devenu prioritaire . Je suis dégoutté de la main mise des chinois et surtout des karana chez nous , et dire qu’avec 5000 AR un karana arrive à corrompre un agent de la douane à Ivato , le quel a certainement des objets de valeur à faire sortir de Madagascar , je pense aux devises étrangères , à l’or etc...Et si avec les revenus issus de ces îles nous pourrions éradiquer la corruption , même une petite partie , c’est déjà une bonne chose

    • 16 septembre 2014 à 15:56 | zorey974 (#7033) répond à betoko

      Si c’est du second degré c’est très drôle, sinon il faut faire comme Jansi, il faut consulter :-)

    • 16 septembre 2014 à 16:19 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      RAKOTOBE
      - "PAIX et CO-GESTION"+ pour les îles Eparses.
      - +"MAHEFA ARY SOA"+
      Ne poussez pas trop loin vos rêves.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 16 septembre 2014 à 23:09 | jansi (#6474) répond à zorey974

      Quel bon sens !!

    • 16 septembre 2014 à 23:12 | jansi (#6474) répond à zorey974

      LEcosse sera enfin indépendante. Pas la réunion.
      Et dire que les nationalistes français se plaignent des diktat de l’UE.

    • 17 septembre 2014 à 08:00 | Gérard (#5118) répond à betoko

      "Nous ne sommes que 22 millions parait ,et en exploitant ces îles éparses , nous pourrions par exemple payer le salaire des instits fram , rendre gratuites les hospitalisations ,les inscriptions des écoles primaires etc. etc."=========
      ===Pour continuer, on pourrait également se payer des fusées pour aller sur la lune, on pourrai devenir le pays le plus riche au monde on pourrait, on pourrait..tout simplement voir la réalité en face et laisser ces îles désertes aux animaux qui la peuplent depuis la nuit de temps car à Madagascar on n’est capable que de piller, de brûler, de détruire, de salir et de se plaindre en donnant la faute aux autres.

  • 16 septembre 2014 à 15:11 | Jipo (#4988)

    Au moins pendant que la France préserve ces iles, les Malgaches qui n’ ont plus rien à piller sur l’ ile revendiquent à présent ces iles.
    Qu’ elles soient Malgaches et : fières de l’ etre , personne n’ en doute .
    Juste une question, avec quel pognon ce comité pense-t-il les exploiter ?
    A l’ image de Nosy-be, Ste Marie , avec ses 3 vedettes pour 7000 kms de cotes et les bons d’ essence des dépités , ou les zélicopt-air du noceur fantôme ?
    quand ce ne sont pas les faits divers, ce sont des polémiques gratuites et futiles , pour détourner l’ attention sur les bavures que le gouvernement prétend combattre et fait perdurer.
    Il faut arrêter, quand bien même on confierait la gestion de ces iles au gouvernement en place, à cette équipe de bras cassés et bandits de ramaroson qu’ est ce que cela changerait à la mauvaise gouvernance de la grand ile ?
    Alors cessez les diversions et attaquez vous à ce que vous avez prétendu lors de votre candidature et élection :
    Santé, Sécurité, Education, & corruption et devant le résultat les iles arriveront en crawl !

    • 16 septembre 2014 à 15:53 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Peu de temps après son élection à la magistrature suprême, F. Hollande rend visite à la reine d’Angleterre.

      Il redoute inconsciemment la première occasion de bourde quinquennale…

      Le voilà dans le carrosse royal en compagnie de la reine. Tout à coup, un des chevaux se manifeste de façon plus "olfactive" que sonore, si bien que la respiration des passagers du carrosse devient difficile. La reine dit alors à F. Hollande :

      - Vous voyez mon cher, même la reine d’Angleterre ne peut pas tout contrôler !

      - J’apprécie votre honnêteté Majesté, je croyais que c’était le cheval.

    • 16 septembre 2014 à 15:58 | zorey974 (#7033) répond à Jipo

      c’est pour détendre Jansi ?? :-))

    • 16 septembre 2014 à 16:31 | Jipo (#4988) répond à zorey974

      Tout le monde sans discrimination, ni favoritisme ☺

  • 16 septembre 2014 à 16:35 | Stomato (#3476)

    —Il y a de nombreux étrangers, bien plus nombreux que cette vermine insolente, qui travaillent, font du tourisme, oeuvrent dans des associations ou à titre individuel, se déplacent ou résident à Mada et qui ne sont pas agressés, tout simplement parce ce sont de vrais êtres humains respectueux des malgaches et de leur mode de vie.—

    Ce n’est pas toujours exact ce que vous avancez là. Des vazaha plus ou moins bronzés, pardon favorisés en mélanine, se font agresser parce qu’ils ne sont pas malgaches, pire parce s’ils sont métis sinoa-malagasy par exemple.

    — Il faut retirer leurs titres de séjour et passeports à tous ces étrangers arrogants et les réexpédier d’où ils viennent.—

    Oui c’est une solution facile ! D’autant plus facile qu’il n’y a aucune association à Madagascar qui prenne la défense d’une personne expulsée.
    Alors qu’en France il y a pléthore d’associations qui défendent les plus vils des malfaisants étrangers...
    Comme par exemple ce malgache qui se permet d’insulter, en langue des hauts plateaux malgaches, une métisse martiniquaise qui ne le prend pas en charge assez rapidement dans une file d’attente, parce que Monsieur est arrivé avec 30 minutes de retard.
    Après un commentaire de ma part il est redevenu comme un mouton.
    La malfaisance dans ce cas est d’insulter quelqu’un dans une langue qui n’est pas comprise, en faisant allusion grossière à ses origines et caractéristiques physiques.

    Indéniablement la multiplication d’incidents de ce genre est portée à la connaissance d’un grand nombre de candidats potentiels à des vacances à Madagascar. De très nombreux forumistes vivent et réfléchissent en insulaires considérant que le monde est isolé de leur pays. Et les pires ne vivent même pas au pays !!!

  • 16 septembre 2014 à 17:05 | kakilay (#2022)

    http://rue89.nouvelobs.com/2007/10/07/lassemblee-met-son-nez-dans-la-francafrique

    Et de lire les échanges entre les forumistes nationalistes Malagasy et les autres en bas de l’article.

  • 16 septembre 2014 à 17:24 | diego (#531)

    Mr Betoko,

    C’est idiot de nous parler des îles éparses aujourd’hui alors que pays est en désordre institutionnelle.

    C’est doublement idiot que les gens qui ont plongé dangereusement le pays dans une transition illégale, ceux même qui ont méthodiquement et avec beaucoup de talent à emprisonner le pays et son peuple dans une transition à la C....durant cinq années qui se réveillent ce matin en se branlant les cervelles et au passage se gratter les trou de nez, crier îles éparses....mon....hé hé oui....

    Et à qui les demandez-vous ces îles. A la France !! Franchement, les gens qui nous parlent de ce sujet aujourd’hui ont-ils leurs cervelles au bonne endroit ?

    Ce genre de démarche ne peut être que politique. Cela ne peut être qu’une conversation politique. Depuis plus de cinq années que les politiciens Gasy font tous sauf de la politique. Parler des îles éparses dans cette conditions EST TRIPLEMENT IDIOT.

  • 16 septembre 2014 à 17:27 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    SEM François Hollande
    Président de la République Française
    Chef d’Etat Français.
    - "Des relations fondées sur le respect,la clarté et la solidarité".
    - "Je ne suis pas venu chez vous pour imposer un exemple,ni pour délivrer une leçon de moprale".
    - "Je considère les Africains et les Malgaches comme :
    - des partenaires
    - et des "AMIS".
    L’Amitié crée des devoirs,le premier d’entre eux est la "SINCERITE".
    Nous devons ==tout==nous dire,sans ingérence mais avec exigence.
    Le Président français François Hollande prône des relations ,avec les ex-colonies==Madagascar et l’Afrique==,marquées par la "SINCERITE".
    Le chef d’Etat Français ,François Hollande ,souhaite que la sincérité fonde désormais les relations entre la France ,ex-puissance coloniale et les Pays ex-colonies=="MADAGASCAR et l’AFRIQUE"==

    FH/HR:même combat 2014/2015

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 18 septembre 2014 à 11:21 | Gérard (#5118) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      SEM (Sot,Et,Mou) François Hollande le président de 12% de français à bien d’autres soucis que les îles éparses dont il se fout et contrefout. Même si le monde entier lui demandait de rendre ces îles éparses à Madagascar, il préférerait mille fois plus que l’opinion des français remontent en sa faveur. Comme s’il n’avait rien d’autre à faire qu’à écouter les jérémiades de certains malgaches totalement déconnectés de la vérité et de la vie de tous les jours des malgaches. Croyez-vous vraiment que la France rendrait GRATUITEMENT ces îles à Madagascar ? On a le droit d’être doux rêveur mais on n’a pas le droit d’être bête à ce point là.

  • 16 septembre 2014 à 18:49 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    - "VIE NATIONALE"-
    Education Nationale.
    Le Ministre de l’Education Nationale a réitiré lors de l’inauguration du Lycée Tsarajoro à Anjahambe Vavatenina,lundi 15 septembre 2014 :
    - "LA GRATUITE DE L’INSCRIPTION AU NIVEAU DES ECOLES PRIMAIRES PUBLIQUES"
    L’Etat prendra en charge ==le budget==de fonctionnement des Ecoles Primaires Publiques (-EPP-) a-t-il précisé
    ==EN SOULIGNANT==que le paiement des indemnités des "Maîtres FRAM" est exclu.
    ==(-LE PAIEMENT DES INDEMNITES DES MAÎTRES fram EST EXCLU-)==
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 16 septembre 2014 à 21:11 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Parce que vous croyez à ce que dit cet embrayage à 13% !
      Sa parole est aussi crédible que la France ne paye pas de rançons pour libérer les otages , mais l’ hypocrisie, vous connaissez puisque vous l’ appelez : " pragmatik " ...
      Et quand votre " état " prendra quelquechose en charge, les poule auront des cacahuètes roséfarisou . /
      Cessez de vous complaire dans votre déni et descendez dans la réalité au lieu de rêver à voix haute !

  • 16 septembre 2014 à 22:58 | diego (#531)

    Bonjour,

    Il aurait fallu plutôt manifester contre l’ingérence de la CI et la politique stupide VISA de la France avant les élections. Un politicien bien éduqué aurait eu ce réflexe. Avant de prétendre développer son pays, il faudrait faire la démonstration qu’on a des moyens intellectuels et politiques pour ramener la stabilité politique dans le pays..

    Il faut être en possession de tous ses facultés intellectuels et avoir les moyens financiers, et de plus, avoir des partis politiques bien identifiés et qui sont mieux organisés enfin de solidifier le pays, si on tient à son indépendance.

    Votre pays est en désordre politique et de plus, il dépend des aides extérieures pour vivre et vous voilà au beau milieu de tout ce foutoir exigez les îles éparses ???

    Ignorants !!

    Retourner à l’école, à l’université ou ailleurs pour une bonne éducation.....il y a des grosses lacunes....il faudrait que les gouvernants et les élites de ce pays apprennent de nouveau leurs devoirs. Comment fait-on pour ne pas être inquiet quand on pense qu’un petit DJ était à la tête de ce pays pauvre durant cinq ans....même si le monde intelligent savait qu’il était une marionnette de l’esprits malveillants pour piller les Malgache...un être normal et qui a reçu une minimum d’éducation se doit d’être inquiet, sauf si on est :

    - IGNORANTS !

    Ne faites surtout pas de nous faire croire que vous comprenez ce qui arrive et ce que le pays subit, vous NE SAVEZ PAS, ignorant !

  • 16 septembre 2014 à 23:22 | jansi (#6474)

    En jetant ce regard misérabiliste et compassionnel sur Mada, en fait Zorey et consorts veulent se rassurer eux mêmes.
    Dans leurs problèmes, ces descendants de colons ont besoin de penser que Mada va mal comme avant il y a 60 ans. Mais alors que la France arrive péniblement à 0,0001% de croissance, l’Afrique atteint 5 % ou 6 % ! Les Indiens, les Chinois, les anglo-saxons ne cherchent pas une relation du fort sur le faible et ils sortent ces pays de la misère en commerçant avec eux.

  • 16 septembre 2014 à 23:55 | Radepy (#7163)

    On voit bien que les avis divergent et n’augurent rien de bon : nous allons inexorablement vers un conflit contre une puissance impérialiste ... considérée comme gendarme dans une région qui se fragilise de jour en jour. Ainsi, une éventuelle restitution de ces Iles aura des conséquences néfastes ( géo-politiquement parlant) dans la vie politique du pays où les conflits d’intérêts en sommeil vont se ...

  • 17 septembre 2014 à 00:11 | Radepy (#7163)

    Les événements politiques de 2002 et 2009 sont des exemples récents où deux puissances impérialistes ont ...

  • 17 septembre 2014 à 00:18 | SNUTILE (#1543)

    Revendiquer son bien est légitime, que si nous pouvons l’entretenir et non par la suite aggraver sa nature.
    Nous devrions déjà revendiquer nos terres sans cultures raisonnées pour détruire nos terres continentales.
    Si La France se retire et que les requérants ne s’en occupent pas quel pays nous aidera et dans quelle condition de vie ?
    Ce n’est pas les plages qui manque sur le continent malgache mais des volontés dont moi-même je fais parti solidairement comme vous.

    • 17 septembre 2014 à 06:27 | jansi (#6474) répond à SNUTILE

      Dire que les Malgaches doivent abandonner les îles car ils sont incapables de les gerer ne tient pas la route. C’est comme dire que les Malagasy doivent laisser les autres gérer leur pays qu’ils ont mis dans cet état de pauvreté. Voilà la mentalité colon ni plus ni moins.
      Personne n’a demande a la France de céder la gestion de ce pays car elle n’arrive même pas a 0,0001% de croissance. Et la liste des autres problèmes n’est pas courte.
      Tous ces Forumistes aux propos misérabilistes et diviseurs (entre "Mernes et les autres"), maries a des Malagasy pour se donner bonne image veulent reproduire les conditions pré coloniales ni plus ni moins. Personne n’a besoin de leur "sans arrière pensée" comme le dit cet ancien de la Sakay devenu chômeur a la Réunion "anvady en main" pour paraître original.

      Qu’ils se demandent que fait et que cherche en réalité la France en Irak ? Ou au Mali ? Le bord....El foutu en Lybie ou en Afghanistan ne suffit il pas ? Pas étonnant si l’Ecosse va bientôt déclarer son indépendance car elle veut se libérer de l’arrogance de l’autre alliée de la France de Hollande/Sarko-auteur-du-discours-de-Dakar, j’ai cité l’Angleterre présente aussi sur tous les fronts de guerre.

    • 17 septembre 2014 à 07:05 | zorey974 (#7033) répond à jansi

      Décidément mon cas vous obsède ! Vous êtes un lâche planqué en France dont le discours est : "compatriote combattons pour notre souveraineté même si on doit en crever". Mais ce discours c’est pour les autres, pas pour vous qui dormez le ventre plein grâce aux allocs de la France tant détestée ! Vous êtes de la pire espèce !
      Moi je n’ai jamais eu rien à gagner avec Mada, ni femme, ni business, juste du plaisir à arpenter ce pays ! Et dieu merci, les VRAIS malgaches, ceux qui en bavent tous les jours, ne vous ressemblent pas.

    • 17 septembre 2014 à 08:12 | Gérard (#5118) répond à zorey974

      Tout a été dit sur les îles éparses qui resteront des îlots indépendants protégés des prédateurs qui n’ont feraient qu’une poubelle comme l’est "la Grande île" qui n’est qu’elle-même qu’un confetti dans l’océan indien.
      Ce qu’en pensent quelques illuminés ne sont que fantasmes irréalisables car ceux qui imaginent que Madagascar à les moyen ne serai-ce que pour se rendre sur ces îles éparses sont de doux rêveurs et il faut leur pardonner car leur instruction se limite à peu de choses sur le plan géopolitique.
      Ce ne seront certainement pas les revendications de quelques illuminés qui changeront la face du monde.

    • 17 septembre 2014 à 10:24 | jansi (#6474) répond à zorey974

      "Arpenter le pays angady en main et sans arrière pensée ni quoique ce soit a gagner." Je dirai tout simplement Lol !!!

  • 18 septembre 2014 à 00:00 | Radepy (#7163)

    Hi HI HI ... je m’imagine un bidas de Bekapila affecté aux îles éparses ... Menu quotidien : tortues et manioc au coco, singe et manioc au coco le Dimanche ! La mangrove aux enchères ... Location des îles aux étrangers ... Riche, je demanderai ensuite l’indépendance des Iles éparses puis m’autoproclamer Prézida d’Europa !

  • 18 septembre 2014 à 08:19 | John Steed (#8470)

    Bonjour
    Ce qui est extraordinaire avec les nationalistes crétins c’est qu’ils s’appuient sur les décisions de la CI sur laquelle il crache ou ch.. le reste du temps.
    Je rappelle, entre autre, que la CI a donné son accord a Busch pour taper l’Irak sur la base de mensonges sur les ADM.
    En ce qui concerne le plus crétin (Jansi) qui à mon avis d’expert vient de décompenser je crois que le mieux et pour sa santé psychique qu’il serait préférable de le laisser se calmer tout seul. Sinon mon chéri dis moi ou tu es et je viendrai te border. Moi je ne suis pas loin de toi !
    Allez Zorey continue ! Ce que tu écris est souvent pertinent même si des fois c’est un peu dur.

    • 18 septembre 2014 à 08:31 | John Steed (#8470) répond à John Steed

      Par ailleurs le sieur Oraison nous apprend que l’ONU utilise les iles Chagos (Diégo Garcia) comme base militaire anglo-américaine. Alors l’ONU c’est bien mais quand on peut s’en passer c’est mieux.
      Mais peut être que certains préfèrent les Ricains et leurs vassaux

    • 18 septembre 2014 à 10:01 | zorey974 (#7033) répond à John Steed

      Je suis dur par provocation. Je réponds à l’excès par l’excès !
      Je sais le rôle malsain joué par la France et "sa branche armée", la françafrique à Mada et partout en Afrique. Mais elle n’est pas SEULE responsable de l’état de décrépitude du pays, de la faillite morale qui en train de gagner toute la société !
      Il faut que les malgaches se reprennent en main et arrêtent de se lamenter sur leur sort, en disant c’est la faute de l’autre, la France en particulier. D’ailleurs, ces nationalistes supposés, ces patriotes, sont tellement fixés sur la France qu’ils en oublient les autres qui agissent sournoisement, en silence mais qui pillent davantage le pays (la Chine pour ne pas la citer).
      Il y a des français méprisants mais la très grande majorité est respectueuse des malgaches, ce n’est pas le cas d’autres nationalités !

  • 19 septembre 2014 à 02:12 | jagiba (#6837)

    Bonjour. Concernant la question des Iles Eparses ,Je Me permets d’exprimer une certitude : << Que Les Responsables Politiques Malgaches fassent d’abord la démonstration de leurs capacités à gérer ,à développer Votre Grande et Belle Ile ,à sortir de la misère la grande majorité des Malgaches ,alors ils seront crédibles de poser la question de la réintégration des iles éparses ,et seront entendus...>> Poser la question en ces années de catastrophe économique pour une grande majorité des Malgaches est un " écran de fumée " et une illusion pour faire oublier la terrible responsabilité des Elus Malgaches de la dramatique situation économique et sociale de Madagascar....

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS