Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 23 octobre 2021
Antananarivo | 10h49
 

Editorial

Transparence !

jeudi 20 novembre 2008 | RaJean

Lors de la cérémonie officielle d’ouverture du Dialogue présidentiel, le chef de l’Etat Marc Ravalomanana a, dans un premier temps, fait remarquer que la présence ou non des opposants aux débats dépend d’eux, s’ils sont invités. Evidemment quelques grosses pointures de la politique ont été là. S’agissant du "Madagascar Action Plan", le président a reconnu la lenteur de son exécution malgré les chiffres égrenés par ceux qui ont pris la parole. Le financement y serait pour quelque chose, d’autant plus que la majorité des Malgaches ne sont pas encore bien sensibilisés et motivés. Les quelques citoyens que nous avons questionnés, disent ignorer tout de ce dialogue présidentiel pensant même qu’il s’agit d’un face à- face entre le président et l’opposition... Il est vrai que ce genre de dialogue n’a lieu qu’une fois par an, donc tout le monde n’est pas censé le savoir. Concernant le MAP, les citoyens savent à peu près qu’il s’agit d’un plan de développement quinquennal, mais quant à son vrai contenu et ses objectifs, ils entendent laisser faire l’Etat ou le "Fanjakana raiamandreny" prétextant que c’est son rôle. Un désintérêt inquiétant si l’on veut vraiment un développement durable. Des campagnes de sensibilisations plus intenses devraient être menées par le Pouvoir pour éviter une "scission" entre l’Etat et sa politique de développement d’un part et le peuple qui ne suit pas de l’autre...
Autre fait marquant aussi lors du discours du président, lors qu’il déclare avoir rencontré des opposants en catimini. De qui s’agissent-ils puisque ce n’est plus un "secret", se demande-t-on dans certains milieux ? De quoi ont-ils parlé ? Autant de questions qui titillent. Ce n’est pas comme le dialogue présidentiel où règnent la transparence et de la franchise. En effet, les succès autant que les échecs y sont débattus.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS