Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 16 octobre 2021
Antananarivo | 22h24
 

Environnement

Environnement

Trafic de tortues : deux gendarmes placés sous mandat de dépôt

lundi 12 avril | Mandimbisoa R.

Deux gendarmes sont accusés de tentative de trafic de 193 tortues dans la commune de Tranovaho, district de Beloha, Région Androy, le 8 avril dernier a fait savoir la ministre de l’Environnement et du Développement durable, Baomihavotse Vahinala Raharinirina. Ils sont actuellement placés sous mandat.

« Je salue la collaboration étroite de la gendarmerie avec mon département et le signal fort envoyé par le Secrétaire d’État à la Gendarmerie (SEG) et son équipe dans l’Androy, dans l’application stricte de la campagne Tolérance zéro que mon département a lancée », se réjouit-elle de l’avancée de l’enquête.

« Que chacun prenne ses responsabilités, il n’y aura aucune intervention possible en cas d’implication de ses agents ou de tout agent de l’État, quel qu’il soit dans les trafics des espèces menacées et celui des bois précieux. Je remercie également l’effort déployé au niveau de la Justice pour l’application stricte des peines dans les cas de criminalité environnementale », ajoute-t-elle.

Baomiavotse Vahinala Raharinirina révèle que presque chaque semaine, depuis la crise sanitaire, son équipe dans le Sud reçoit des appels pour dénoncer un braconnage ou des tentatives de transport illégal de tortues.

Cette fois-ci, les malfaiteurs ont choisi les forces de l’ordre parmi ses complices. A la suite d’un signalement de ramassage de tortues à Soamanitsy, commune Tranovaho, par un camion, le commandant du groupement de la gendarmerie d’Androy a alerté les responsables de la gendarmerie de Tsihombe, de Beloha et d’Antanimora Atsimo. Le commandant de brigade de la gendarmerie de Beloha était censé agir face à ces informations, toutefois dans son rapport, ce dernier a indiqué avoir fouillé le camion sans trouvé de tortues à l’intérieur. Les informations reçues indiquent toutefois que ce serait ce commandant qui aurait donné l’ordre aux trafiquants de faire descendre les tortues et de les récupérer plus tard.

Les tortues interceptées ont été confiées à l’ONG Turtle Survival Alliance à Androy. Turtle Survival Alliance. Cette organisme récupère les tortues auprès des trafiquants d’animaux sauvages, les amène dans des centres de réadaptation, les prépare à la réintroduction en milieu naturel dans des lieux soigneusement sélectionnés et sécurisés.

15 commentaires

Vos commentaires

  • 12 avril à 09:35 | Turping (#1235)

    Comment peut-on qualifier cet acte odieux quand les gendarmes censés de régner l’ordre public commettent -ils la forfaiture ?
    - Et quand les gendarmes et militaires sont -ils sans généraliser avec les dahalo pour le vol de zébus ?
    Cela mérite une sanction disciplinaire exemplaire ,non !?

    • 12 avril à 12:33 | saint-augustin (#9524) répond à Turping

      Bonjour,
      Ce qu’il faut : muscler les lois régissant le trafic de tout genre en insistant la valeur de chaque objet volé, de chaque grammes de pierres précieuses trafiqué à faire rembourser en plus par les trafiquants. Et les recettes obtenus servirons à créer des bibliothèques dans chaque école primaire ou collège et lycées pour commencer, acheter des ordinateurs pour chaque écolier malgache pour que Madagascar sera une start-up nation.On peu y arriver si tout le monde y mette le sien.

    • 12 avril à 14:27 | Turping (#1235) répond à Turping

      Saint Augustin
      Je partage votre opinion sensée cette fois -ci......Du moment qu’on puisse instaurer des réglementations strictes, des disciplines acceptées et acceptables par tout le monde sans exception . Il faut bannir l’impunité ,en commençant par mettre en taule les politicards et politiciens qui détournent les deniers publics.

    • 12 avril à 14:29 | Turping (#1235) répond à Turping

      les deniers mais non pas derniers , m’excusez !

  • 12 avril à 09:49 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Qui sont les espèces les plus menacées en cette période de pandémie de covi-d19 et de crises socio-économiques ? Qui va les protéger et comment on va les protéger ?

    • 12 avril à 16:09 | Jipo (#4988) répond à plus qu’hier et moins que demain

      Le plus menacé c ‘est la volonté de ouak/ et son messager covid 19 en attendant le 21 nous avons toute une panoplie de variants qui rivalisent sans vergogne ...
      Il faut donc sauver le soldat 19 avant le ramadan 🤪

  • 12 avril à 10:53 | ravalitera (#10915)

    quand on sait qui dirrige la gendarmerie

    • 12 avril à 21:23 | anhuro (#10667) répond à ravalitera

      C’est un secret de polichinelle et une belle excroquerie 🤔, comment peut on être étonné de ce trafic et surtout pourquoi après des milliers de tortues passées entre les mailles (très grandes) !! du filet "percé" 🤕🤒.
      Il est certain que des gros bras de la, police, des douanes, de la gendarmerie et de l’armée sont complices avec d’autres magouilleurs avec des cartons de VOLA pour la distribution et fermer les bouches et yeux.
      C’est pas un coup de balai !!, c’est des peines très très très sévères sans remise de peine mais, la justice à Madagascar🇲🇬 étant sévère avec les petits mais faible 💤avec les forts !!! 🤔

  • 12 avril à 11:18 | Vohitra (#7654)

    Misesy sy mirongatra manjo ny Firenena sy ny vahoaka Malagasy ny loza…

    1. Haintany
    2. Mosary
    3. Aretimbe (tazo, covid, pesta…)
    4. Aretimbiby (Fièvre de la vallée dy Rift…)
    5. Andiambalala mandripaka ny voly
    6. Fifamonoana, herisetra, fanolanana, halatra
    7. Fisolokiana sy fisavihana ary lainga sesilany
    8. Fanondranana antsokosoko ny harenampirenena (volamena, hazo, biby…)
    9. Fahantrana sy tsy fisiambola ary tsy fananana asa fivelomana
    10. Mpitondra lasa sodomita sy mampanao sodomita, ary lasa mpangalatra
    11. Fanagadrana sy fisamborana tsy ara-dalàna sy tsy ara-drariny

    Feno ny kapoaka mangidy ankehitriny, tsy ilay kapoaka resahan’ilay minisitra kapoaka ho famaharam-bary akory, fa ny kapoaka feno ny fahatezeran’i Zanahary noho ny helok’ireto nitarika ny Firenena nankany amin’ny kizo lalina sy ny fanotana fady mihoampampana…

    Efa tena nihoatra lavitra noho izay nitranga tany Ejipta fahiny izy izany e !

    Tsy mba i Mosesy mihintsy ity nitarika ny vahoaka Malagasy ho any amin’ny kizo ity fa i Jeroboama mihintsy e !

  • 12 avril à 11:30 | Isandra (#7070)

    C’est l’un de trafic que les régimes successifs n’arrivent pas à endiguer :

    - 2005

    - "Une autre étude de l’ONG chiffrait en 2005 à 60 0000 le nombre de ces petits animaux faisant l’objet de trafic à l’échelle nationale et internationale : « Ce qui fait en moyen 5000 tortues victimes de trafic par mois ».

    http://www.cepec-tortues.fr/madagascar-des-milliers-de-tortues-victimes-chaque-mois-de-trafic/

    - 2013-2018 :

    - https://www.courrierinternational.com/article/enquete-madagascar-ces-ecolos-infiltres-dans-les-reseaux-du-trafic-danimaux

    - https://www.leparisien.fr/societe/madagascar-saisie-de-10-000-tortues-radiees-une-espece-protegee-22-04-2018-7677543.php

    • 12 avril à 13:22 | ravalitera (#10915) répond à Isandra

      Elle évite soigneusement la période DJ

  • 12 avril à 15:05 | luczanatan (#321)

    Facile de critiquer le trafic d’une part et la corruption de l’autre.
    Les deux sont la conséquence de la pauvreté généralisée.
    Vous confondez conséquences et causes.
    Un paysan qui vit de son travail ne trafique pas.
    Un gendarme bien payé n’est pas facilement corruptible.
    Veloma

  • 12 avril à 15:37 | Albatros (#234)

    @ Ravalitera (#10915) post de 13:22.
    Bonjour Ravaliteta. Je partage votre remarque !.
    👏👏👏

    • 12 avril à 17:06 | Jipo (#4988) répond à Albatros

      meme des ministre avec l’ argent qu’ ils se font arrivent encore à se faire soudoyer et corrompre alors meme avec un salaire mirobolant alors qu’ ils sont déjà payé à rien foutre je doute que leur donner des millions enraye le processus de corruption, la nature humaine en veut toujours plus .

  • 12 avril à 17:43 | Jacques (#434)

    L’exemple vient d’en-haut. Pour ces gendarmes, c’était plus fort qu’eux. Mal rémunérés, ils se sont sans doute dit qu’un tel trafic n’est rien par rapport à ceux commis par le bokassa gasy (https://fr.mongabay.com/2010/11/le-president-de-madagascar-lie-au-trafic-illegal-de-bois-rose-video/). Sauf que le bokassa gasy, lui, peut se le permettre sans aucune inquiétude. Il faut faire ce qu’il dit, c’est-à-dire boire de la pisse mémé CVO mais ne pas faire ce qu’il fait c’est-à-dire le trafic des richesses naturelles du pays.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS