Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 29 mai 2022
Antananarivo | 11h44
 

Coopération

L’ambassade des Etats-Unis réagit à des commentaires

« Toute spéculation sur une assistance supplémentaire est prématurée »

mercredi 14 décembre 2011

Dans un communiqué en date de ce mercredi 13 décembre 2011, l’ambassade des États-Unis à Madagascar note avec regret des articles de presse sur des commentaires qu’auraient fait des membres de la Haute Autorité de la Transition (HAT), suggérant que les Etats-Unis entendraient augmenter leur assistance à l’endroit de Madagascar. Selon Andranomena, « ces commentaires, s’ils étaient réels, ont été faits sans une quelconque consultation avec le gouvernement américain et ne reflète pas avec précision la politique et les plans actuellement mis en œuvre par les États-Unis ; les États-Unis n’ont pas promis d’augmenter leur assistance suite aux accords politiques récemment conclus ».

Pour ce qui est de la crise politique actuelle, selon Andranomena, « les États-Unis maintiennent leur engagement à soutenir la SADC pour trouver une solution politique que la majorité des principales parties prenantes Malagasy et la communauté internationale, dans son ensemble, peuvent soutenir ». « Toute spéculation sur une assistance supplémentaire est prématurée » souligne l’ambassade des États-Unis tout en précisant que « tout changement effectif concernant les programmes d’assistance du gouvernement américain ainsi que les niveaux de soutien seront communiqués par le gouvernement américain » ; et cela au moment où de tels changements surviendraient. Il en sera de même pour les décisions sur une reconnaissance du gouvernement, l’application ou la levée de sanctions, et l’allocation ou la suspension des fonds d’assistance.

« Ce sont des décisions souveraines qui doivent être prises individuellement par chaque pays ou organisation internationale  » souligne Andranomena. Ce dernier affirme vouloir continuer à œuvrer activement avec ses partenaires internationaux pour promouvoir le progrès vers des élections internationalement acceptables et le retour vers le régime constitutionnel à Madagascar.

« Le réexamen de la reprise des programmes d’assistance non-humanitaire et autres n’aura lieu qu’après constat de la mise en place d’un gouvernement légitime, élu démocratiquement et qui respecte les droits de l’homme et l’état de droit » affirme toujours l’ambassade.

En attendant, « l’engagement des États-Unis envers le peuple Malagasy est inébranlable » affirme l’’Ambassade, qui souligne que les États-Unis constituent toujours le plus grand bailleur bilatéral de Madagascar ; et qui relève que depuis le changement de régime en 2009, les États-Unis ont augmenté leur aide humanitaire pour Madagascar. Le montant des programmes de l’USAID visant à combattre la faim et les maladies, comme paludisme et pneumonie, a dépassé en 2011 les 144 milliards d’Ariary ou 72 millions de dollars.

Recueilli par Rakotoarilala Ninaivo

39 commentaires

Vos commentaires

  • 14 décembre 2011 à 08:18 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Les Malgaches aiment vendre la peau de l’ours avant de le tuer.

    Déjà le Président de Transition,Chef d’Etat Malgache-par la bénédiction de la FdR-Andry Nirina RAJOELINA parle d’une Transition démocratique,à Madagascar,sur TV5 alors que la SADC n’a pas fait rapport confirmant des progrès satisfaisants dans le processus de la mise en oeuvre de la feuille de route signée les 16/17 Septembres 2011,y compris l’article 20 stipulant le retour sans conditions,à Madagascar, des exilés politiques,y compris le Président Marc RAVALOMANANA.
    Monsieur ne s’en remet pas l’Afrique du Sud et à la SADC pour prendre une sage décision pour que la Paix et la Sérénité,à Madagascar,soient préservées.
    Et la souveraineté nationale dans tout ça.

    Nous aurons les aides budgétaires de nos partenaires qu’après des élections libres et acceptées de TOUS.

    Comité de soutien pour le retour immédiat,à Madagascar, du Président Marc RAVALOMANA et Famille.

    Basile RAMAHEFARISOA
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 14 décembre 2011 à 10:36 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Où étiez vous jeudi dernier Basile ? vous auriez pu poser quelques questions sur Marc Ravalomanana à Andry Rajoelina pourquoi ce dernier insiste sur la condamnation de son predecesseur . N’a t il (Andry Rajoelina) déclaré sur TV5 que Marc Ravalomanana peut rentrer au pays , mais la justice l’attend .mettez vous à la place de la famille des victimes du 7 février 2009 , dont certains corps sont introuvables. Comment on peut laisser passer une chose pareille , même VOUS 60 ans aprés le décés de votre trés chere MAMAN vous pleurez toujours de son absence . Que dois je comprendre ?

    • 14 décembre 2011 à 11:04 | The Man (#2712) répond à betoko

      Efa soavaly betongotra izany resaka 7 février izany ry akama ah ! Ovay @ izay ny kapila fa tsssss ! Aza mifidy ny lohany nefa matahotra ny masony nareo fozaorana e. Naninona no tsy navela hody Ravalo hatr@ izay Notam be dia be izay ? Ho hitantsika eo ny tohiny e, rahampitso moa ilay Notam-nareo farany no tapitra ? Aza tovanana intsony ary fa aleo ramose hiditra eto fozaland dia amboarina ny momba zy e ! Olona efa vonona ny hitolo-batana ve dia hatahorana e ! Avoahy daholo ny GSIS, ny FIP, ny ambany tanàna, izay mety ho karazana emmo rehetra.
      Mandra-pahatongan’ izay aloha dia mba ilazao zava-bita manara-penitra ireto gasy kely tsy mba nahita mangirana @ izao fety ho avy izao e ? Dia tsy nisy kosa ve na iray aza nandritra izay 3 taona izay ? Tandremo fa tsy zava-bita ny délestage an sao taitaitra eo

    • 14 décembre 2011 à 12:26 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      betoko,

      une déclaration récente
      "Les Prisons sont déclarées zone rouge et qu’ainsi,personne n’est autorisée à y pénétrer sans une consigne stricte".

      Qu’en pensez-vous,betoko,par rapport à Ambohitsorohatra ????

      La reconnaissance internationale de l’Etat est un élément essentiel de la diplomatie internationale puisqu’elle permet le fonctionnement officiel et durable des relations -qu’elles soient bilatérales ou multinationales.
      Cependant,elle pose un certain nombre de problèmes à la fois d’ordre juridique et d’ordre politique.

      MADAGASCAR aura la reconnaissance internationale après des élections libres ,transparentes et acceptées de TOUS.

      Monsieur le Président de Transition,Chef d’Etat -par l’effet de FdR-Andry Nirina RAJOELINA s’inscrit ,en faux,quand il déclare ,à TV5,d’une TRANSITION DEMOCRATIQUE,à Madagascar alors que la SADC n’a pas fait encore un rapport confirmant des progrès satisfaisants dans le processus de mise en oeuvre de la feuille de route,y compris son article 20 stipulant le retour à Madagascar,sans conditions ,du Président Marc RAVALOMANANA.

      San gêne,Monsieur Andry Nirina RAJOELINA s’en remet à l’Afrique du Sud et à la SADC pour prendre une sage décision pour que la PAIX et la Sérénité soient préservées.

      Qu’il n’utilise pas :"TRANSITION DEMOCRATIQUE",s’il ne maîtrise pas sa signification.

      Comité de soutien pour le retour de Marc RAVALOMANANA et Famille.
      OUI pour une réunion au sommet des quatre + les autres pour discuter d’un ou des programmes immédiats pour notre PAYS,avant toutes élections.

      Elire QUOI ??exactement

      Basile RAMAHEFARISOA
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 14 décembre 2011 à 12:32 | DIPLOMAT (#846) répond à betoko

      Betoko,

      Andry Rajoelina prétendrait selon vous que Mr Ravalomanana pouvait rentrer quand il veut : Alors pourquoi lui signifier déjà par 2 fois un NOTAM ?

      Pourquoi selon vous Betoko, les USA ont ils rappelé leur ambassadeur ??

      Pourriez vous vous rappeler ce qui était arrivé à Mr Niels Marquardt ?

      Puisque vous avez une mémoire sélective, voici ce qu’il lui été arrivé le 21/03/2009 :

      « Je ne m’attendais pas à cela en venant ici. Ce fut une mauvaise surprise tout au long de cette semaine, on a vu des choses inacceptables en matière de Droits de l’Homme. Ce qui est arrivé au pasteur Lala Rasendrahasina (*) ne devrait arriver à qui que ce soit. J’ai pu voir de mes propres yeux jusqu’à quel point on a eu recours à la force dans ce coup d’Etat. Moi-même, j’ai été menacé avec des fusils. Ce n’est pas normal que les militaires putchistes menacent les diplomates accrédités dans le pays ».

      Voici d’ailleurs les déclarations de cet ambassadeur :

      "Les Etats-Unis ne travailleront jamais avec le gouvernement de la HAT car il s’agit d’un coup d’Etat et les Etats-Unis ont des principes. Les négociations à Antanimena se sont faites dans un climat de menaces et d’intimidations. La HCC a aussi pris sa décision dans un climat qui n’était pas apaisé ."
      Mr Marquardt a tenu à rappeler que « depuis le mardi 17 mars 2009, Madagascar se trouve dans une situation anticonstitutionnelle ». A commencer par la remise des pleins pouvoirs à un Directoire militaire par Marc Ravalomanana et ensuite par la mise en place de la Haute Autorité de Transition ". Fin de citation.

      Et voilà qu’ aprés celà, avec les mêmes acteurs qui tiennent le pays, et une situation toujours aussi instable, les HATISTES fanfaronnent en annonçant un retour à la normal ?

      Il est tant que vous arrêtiez de prendre vos rêves pour des réalités, et d’avoir au moins la décence de reconnaitre et d’assumer les faits.

    • 14 décembre 2011 à 13:40 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      rectification ;
      "Monsieur s’en remet à l’Afrique du Sud....

      Toutes mes excuses ;

    • 14 décembre 2011 à 13:46 | niry (#210) répond à DIPLOMAT

      Betoko ! C’est bon ! On a compris que vous étiez au forum des concierges fouzas pour lécher les bottes de Rajoel.. c’est inutile de se faire valoir en hurlant urbi et orbi que vous étiez à Paris et qu’il s’est passé qqch d’intéressant, cez jour-là ! D’ailleurs, les absents n’ont rien raté du tout !! Sauf peut être votre numéro unique d’ astiqueur de pompes..

    • 14 décembre 2011 à 15:44 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Pro-Radomelina, anti-Radomelina, pro-Monja, anti-monja, on s’y perd vraiment dans ce que l’on ose pas dénommer le cerveau du bidasse en folie !

    • 14 décembre 2011 à 17:56 | Tsisdinika (#3548) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Basile, bonjour.

      Vous qui êtes versé dans les chiffres et les données, qui de la France et des USA dit la vérité quand la première dit qu’elle est le "premier" bailleur bilatéral et le second affirme qu’ils sont "le plus grand" bailleur bilatéral à Madagascar au cours des dernières années ?

    • 14 décembre 2011 à 20:06 | TARY MAHARAKA (#6243) répond à betoko

      Est-ce que vous avez vu le reportage du France24,avec image du préparation du 07 Février ? Témoignage du Col Charles ; remarques sur les blessées...Ce ne sont pas les gardes à l’époque ou les éventuels donneurs d’ordre qui sont seules responsables de cette tuerie provoquée... mais où sont les politiciens qui ont incité et exhorté les foules de s’y rendre(zone rouge à l’époque).Il ne faut pas mettre la vie de nos compatriotes en péril à chaque fois que les politiciens veulent des grands honneur et des argents du peuples.....Les États-Unis ont vécu vraiment ce qui s’est passé chez nous à cette époque... mais les HAT véhiculent toujours des fausses info et des communications exagérées c’est une honte à notre nation

    • 15 décembre 2011 à 01:56 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      betoko,

      Quelle justice exactement !!!

      Basile RAMAHEFARISOA
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 15 décembre 2011 à 02:50 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Tsisdinika

      Tsisdinika,

      Sans entrer dans les détails,je vais vous communiquer quelques chiffres.
      Pour la France,l’aide ,en 2010,s’élève à 42,8Millions d’euros.
      Pour les Etats-Unis,le volume de l’USAID a atteint 86 Millions de dollars.

      Pour un petit rappel personnel,l’USAID a été créée par JF KENNEDY en 1961.

      Ses objectifs sont d’apporter :
      - une aide économique,
      - une aide au développement
      - et une aide alimentaire conformément à la politique extérieure des Etats-Unis

      Pas d’autres commentaires

  • 14 décembre 2011 à 09:14 | The Man (#2712)

    On aura tout vu avec ces fozaoranas ! Des tsena mora...nanjavona, des cimenteries "manara-penitra" imaginaires, des PPN à très bas prix qui défieraient toute concurrence mais qui, jusqu’ à présent, relèvent du domaine de la fiction, relance de l’ économie sauf que le DonJona a engagé la vitesse marche arrière, de la démocratie à la Vladmir Poutine et j’ en passe.

    Conscients de cette série échec, les fozaorana essaient de redorer leurs coquilles par des compilations de fantasmes ! Ajanony ny daina rehefa tsy zaka e !!!!

    • 14 décembre 2011 à 10:02 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à The Man

      Sans oublier les trano mora nirodana

  • 14 décembre 2011 à 11:44 | Jipo (#4988)

    Bonjour , pour information :
    http://www.youtube.com/watch?v=0Yc_FdTbUCU&feature=player_embedded#!
    Dans l ère du temps une assistance " mora " comme les plans actuels est de rigueur .
    L ’ art de faire courir de fausses informations est un art qui semble bien rodé .

    • 14 décembre 2011 à 14:09 | niry (#210) répond à Jipo

      Edifiant ! merci pour le lien Jipo. Regardez à 6:19 comment les agences de notation ont précipité la crise, et ce sont les mêmes qui jouent mainternant les père la morale..

      Très honnêtement Jipo, ce système ultra capitaliste implosera de lui-même. Par manque de liquidité, tout simplement. Je ne suis pas gauchiste, communiste etc.. je suis plutôt même un libéral, un capitaliste convaincu mais convaincu qu’il faut des règles draconiennes et que les banques ne doivent pas avoir le monopole de l’argent. Vous connaissez la pyramide à la Ponzi ? bernard madhoff ? Et bien Madhoff, ce n’est rien à coté de ce que les grandes banques americaines ont mis en place depuis les années 70.. Elles ont créée leur propres règles du jeu, elles ont systématiquement cassé tous les obstacles prudemment érigés depuis la crise de 1929 et sont parties dans une pyramide infernale qui veut toujours + d’apport.. Malheureusement pour elles, heureusement pour nous autres, tout a une fin, et un système s’effondre forcément un jour ou l’autre..Il faut juste ne pas se trouver en bout de chaine au mauvais moment.. les banques exigent de toutes leur force qu’on refinance la grèce ? c’est pour continuer d’alimenter le système ! .. C’est bientôt la fin, c’est bientôt 2012 !!..

      Jipo, la France veut lancer un grand emprunt auprès de vous, auprès de ses propres concitoyens pour se refinancer ! Pour refinancer les banques, oui !! J’espère que vous ferez le bon choix, nationaliste ou pas !

    • 14 décembre 2011 à 16:29 | Jipo (#4988) répond à niry

      Niry merci .
      pour le choix : l ’ avons-nous ? , comme j ’ en discutais avec Diego , il va falloir voter utile , avant tout et si on peut appeler ça du nationalisme ,et bien j ’ en ferai parti , par la force des choses .
      je prie à ceux que ça n ’ intéresse pas , d’ excuser le HS , mais ne sommes nous pas tous concernés , les insulaires : aussi ?
      Merci pour le comparatif madoff, c ’est exactement la meme chose au niveau international , et au dessus de tous régimes politiques ( pour le moment ) .
      C ’est sur qu ’il faut que l’ abcès , soit creuvé , Du pont Aignan, le pen commencent à en donner un aperçu , avec le retour au franc , ce qui veut dire l ’ echec de l ’ euro , auquel les financiers redoutent le plus ,avec toutes les menaces que cela engendre .
      Je vous invite à jeter un oeil sur ce livre : question édifiant pas mal non plus :
      Il s’agit du livre « Ces Maires qui courtisent l’islamisme », paru aux éditions Tatamis en octobre 2010, dont aucun journaliste ou "expert" de l’islam n’a pu contester les révélations. La meilleure preuve est sans doute l’absence de procès intenté à son auteur, Joachim Véliocas, pour diffamation par les hommes et formations politiques concernés, accusés ni plus ni moins de collaborer avec l’islamisme.
      Salutations .

    • 15 décembre 2011 à 03:00 | rayyol (#110) répond à niry

      et j ajouterai que ceux qui s en tireront seront ceux qui pourront balancer leur revenu et depenses , et promouvoir leur commerce interieur en mettant la roue en marche et en arretant de se fier aux autres et adoptant un style de vie plus conforme a la realitee.Madagascar est en tres bonne position si il joue ses cartes correctement .De toute facon nous n avons pas le choix ici ce n est pas la population qui souffre d une surabondance d objet de luxe juste une certaine classe tres minoritaire alors que dans la plupart des autres pays cela va faire tres mal .Ici la situation ne peut que s ameliorer car nous pouvons difficilement allez plus bas .La solution est simple relancer l economie de base en injectant des fonds dans la population creer des grands travaux l atout ici est sa jeune population et les tres bas salaires misons a fond sur nos jeunes et sur notre population pour leur donner le gout d acheter et de produire l ile dispose de toute les ressources necessaires.Oublions les grands projets qui font appel aux etrangers ils n apportent que le malheur a leur population et leur temps est revolu car ces gens se fichent du peuple ils ne visent que leurs interets ils menaces nos ressources notre environnement notre vie Passons aux chose primordiale l autosuffisance alimentaire un toit pour tous l hygiene etc toutes ces mesures ne sont pas tres populaires car elles ne plaisent pas aux egoistes qui veulent s approprier tout et faire la vie de chateau sur le dos des autres.

  • 14 décembre 2011 à 11:52 | zaka (#1418)

    Voilà qui est clair, et doit donner matière à reflexion à Rajoelina et consorts. Les USA ont clairement signifié via leur ambassade que la reconnaissance du gouvernement de transition n’est pas d’actualité, et que le comportement du gouvernement américain vis-à-vis de Madagascar en matière d’aide n’est nullement influencé par les récents évènements liés à la reconnaissance de la feuille de route.
    - Les USA persistent et signent ; à l’heure actuelle il n’y a pas de gouvernement légitime et démocratiquement élu à Madagascar. Ils attendent qu’il se passe des élections transparentes et sous surveillance qui vont donner lieu à un gouvernement légal avant de reprendre leur coopération avec le prochain gouvernement issu des urnes. En d’autres termes il n’y aura pas de reprise des facilitations commerciales type AGOA au bénefice de Madagascar avec le contexte politique malgache actuel sous Rajoelina. Basile Ramahefarisoa a tout à fait raison en évoquant ce défaut atavistique des malgaches qui consiste à considérer comme acquis ce qui est encore dans le domaine du rêve et de l’espoir.
    - N’oubliez pas que les Américains sont le « chef d’orchestre du monde »,,, s’ils disent « non », c’est non pour tout le monde. N’oubliez pas la fameuse lettre de Georges W Bush lue par l’ambassadrice des USA à Mahamasina lors de l’intronisation de Ravalomanana à l’époque boudée par certains pays. Cette lettre a remis les pendules à l’heure et Ravalomanana a été reconnu par le monde entier. Il en est de même de Rajoelina,, celui là ne sera jamais reconnu par les USA,,, avec les conséquences que l’on sait.

    • 15 décembre 2011 à 03:08 | rayyol (#110) répond à zaka

      c est bien la le probleme ils veulent regenter le monde n avez vous pas comprit que la est l ennemi ceux qui veulent vous regenter et vous trop lache ou paresseux pour vous defendre allez vous accepter ce genre d esclavage .N en avez vous pas assez du fort qui fixe ses loies .Je crois que l heure du reveil est sur le point d arriver .Quand vous aurez compris que pour etre libre il faut se battre comme d autres peuples de la terre sont a le comprendre en payant le prix fort car ce n est qu a ce prix que vous obtiendrez la liberte Ou alors votre condition d esclave vous conforte

  • 14 décembre 2011 à 13:16 | lemu77 (#6212)

    Je serais plus mesuré dans la mesure ou l Amérique maintenant surendettée comme l Europe est obligée d imprimer des dollars pour ètre en mesure de les donner.Seule la Chine peut donner ou prèter de l argent qui n appartient pas a des créanciers.La france elle de donne ou prète que grace a sa signature qui ne repose que sur son épargne et ses réserves d or.Le prétexte employé pour ne pas prèter au Président de la HAT me semble fallacieux.Tous les pays occidentaux sont assis sur une bombe financière qui peut exploser dans les prochains mois.On sous estime la gravité du problème depuis la faillite Lehmann Brothers et le problème grec vieux de deux ans.La France va devoir payer en 2012 170 milliards d euros en plus des intérèts de sa dette a ses fonctionnaires tout en réduisant son déficit.Elle n aura pas pas cet argent,il faudra bien qu elle emprunte mais a qui et a quel taux ?4 ,5,7,8 pour cent ?Pour rajouter a la dette ?L inde ,la Chine réunissent a eux deux la plus grosse concentration de multimilliardaires,ce sont les nouveaux bailleurs potentiels je crois bien.

    • 14 décembre 2011 à 14:14 | niry (#210) répond à lemu77

      En effet, les promesses de dons (d’où qu’elles viennent) c’est comme le télé-thon : ce ne sont que des promesses.. Il n’y a plus de liquidité nulle part !! et la France ne va certainement pas emprunter à taux élevé en Chine pour se faire valoir auprès de petits malgaches.. Beaucoup d’effets d’annonce !! pour pas grand chose finalement ! Ca n’engage que ceux qui les croient..

      On le sait depuis longtemps : Rajoel n’est qu’une caisse de résonance .. d’effet d’annonce..

    • 14 décembre 2011 à 14:19 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à lemu77

      lemu77

      Le creusement du déficit budgétaire américain commence à peser lourd dès 1980.Le déficit commercial des Etats-Unis doit être qualifié de prélèvement impérial sur les autres nations.

      Le déficit de la balance des Etats-Unis a conduit progressivement à l’éclatement du système monétaire ;
      "Afin de régler leurs dettes extérieures,tous les Pays ,à monnaies normales,doivent prélever sur leurs réserves officielles d’or ou de devises fortes qui ont été acquis par la vente à l’étranger des biens ou des services soustraits à la consommation intérieure.Pour eux,tous paiement extérieur correspond donc à un prélèvement sur la richesse nationale.
      MAIS IL N’EN PAS DE MEME POUR LES ETATS-UNIS qui achètent avec leur propre devise quantité de biens à l’étranger ayant une valeur réelle,car en 1971,en rompant les accords de BRETTON WOODS par la désindexation du dollar,Washington parvint à empêcher les détenteurs étrangers de ne pas transformer leurs dollars en OR.

      La monnaie américaine,monnaie étalon,a acquis,de ce fait,un cours international forcé.

      "Rien n’empêche plus les USA d’émettre sans contre partie en OR ,en biens ou en services américains".

      Toute somme déposée par la Chine,à un Pays tiers ou à une organisation internationale,c’est du dollar américain.

      Regardez la coupe sombre de 32% du budget de l’UNESCO,mais la CHINE irait à son secours en y injectant des dollars américains,comme elle fait un peu partout,ESPAGNE ;PORTUGAL,MADAGASCAR etc....

  • 14 décembre 2011 à 13:18 | rasoulou (#4222)

    Le communniqué de l’Ambassade es Etats-Unis rejoint celui des GTT dont ci-desous :

    Communiqué Collectif GTT : Un empressement dangereux
    Publié le Vendredi 9 décembre 2011 à 14:59

    GTT : la communauté internationale a choisi la facilité pour légitimer d’authentiques putschistes
    Les dès sont loin d’être jetés ! Nul ne peut se satisfaire des abandons, arrangements et approximations successifs qui ont émaillé le processus actuel de sortie de crise, et l’opinion publique internationale aura tôt fait de prendre conscience de la supercherie d’une entreprise de galvaudage de la démocratie telle qu’elle s’est réalisée à Madagascar sous couvert d’une « feuille de route » au bout d’un parcours finalement bâclé.
    Car, nul ne peut désormais en douter : sur le dos des Malgaches, oubliant les valeurs et principes au nom desquels pourtant elle entendait s’immiscer dans la grave crise institutionnelle et politique malgache, et en définitive de guerre lasse, la communauté internationale a choisi la facilité pour légitimer d’authentiques putschistes, alors même que ceux-ci ont à maintes reprises fait capoter des accords passés. Dans cette oeuvre malsaine, une puissance majeure singulièrement tentée par des relents quasi colonialistes aux visées bien précises a joué et continue de jouer un rôle qui était en cours à une époque révolue.
    Or, qui peut prétendre qu’on ait réellement voulu entendre, écouter, prendre en considération, suivre les plaintes, objurgations, cris de détresse et pleurs d’une population dont on a prétendu interprété les doléances sans même prendre la peine de leur adresser les messages attendus et les mesures adéquates ? Ce n’est pas parce que n’étant capables que de combats d’arrière-garde les partis dits « d’opposition » n’ont pas su porter haut la voix du Peuple qu’il faut l’ignorer !
    Bien sûr, les bonnes âmes diront : « mais précisément ce qui est visé ce sont des élections libres et démocratiques à l’occasion desquelles les Malgaches pourront se prononcer en toute souveraineté ! » De qui se moque-t-on, alors même que ces putschistes patentés, qui savourent d’ailleurs en ce moment leur « victoire« , sont dès maintenant à l’oeuvre, étant encouragés par le satisfecit donné et par l’arrivée prochaine des « aides » internationales, pour instrumentaliser à outrance tous les rouages, orienter les boussoles et marginaliser toute opposition afin de gagner toutes les consultations prévues ! Et, au bout du compte, malgré le désastre démocratique annoncé, chacun trouvera toujours les mots convenus et tous de déclarer dans tous les azimuts que la raison et la voix du peuple ont tranché !
    Mesdames et Messieurs, l’empressement dont vous faites actuellement preuve, en vous satisfaisant trop facilement des prétendus « progrès » dans l’application de la feuille de route et en estimant trop complaisamment que les dirigeants actuels sont sur la bonne voie, est plus que dangereux. Vous n’avez pas suffisamment évalué les relents, les manoeuvres et les failles qui entachent gravement le processus actuel de sortie de crise, et vous ne pouvez pas ignorer les risques réels pour la démocratie et la condition du peuple malgache. De telles erreurs d’appréciation sont constitutives de fautes.
    Reprenez-vous, ressaisissez-vous ! Les dés sont loin d’être jetés ! Il est encore temps d’agir efficacement et à bon escient ! Notre cause commune, celle pour la Démocratie et les Valeurs, ne saurait accepter de faux-semblants.
    Rabemila Arthur
    collectifgtt AT gmail.com

    • 14 décembre 2011 à 14:13 | Jipo (#4988) répond à rasoulou

      Ce collectif doit se faire plus bruyant , pour ne pas dire assourdissant .
      Pour des élections ( prétendues libres ) personne n ’ a le droit d ’ empêcher quelqu’ un de se présenter ,sous quelques prétextes soient - ils , comme ceux prétendus par le responsable de tout ce désordre .
      La seule reconnaissance qui puisse être , est bien celle : que tout part en déliquescence , dans toutes les institutions, à tous les étages , du ciel au sous sol .
      Il est du DEVOIR de l ’ opposition de le dénoncer partout , tel Green Peace dans le monde , il en va de l ’intérêt , voir la survie de Madagascar .

    • 14 décembre 2011 à 14:21 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Jipo

      jipo,dehors !!!

      Basile RAMAHEFARISOA
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 14 décembre 2011 à 16:08 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Je crois qu’il est sénile ce bidasse en folie : il radote !

      De quel droit cet être inhumain peut-il exclure un forumiste ?

      Il lui manque les kalachnikovs de ses camarades policiers (de Tuléar) ou bien bidasses du Capsat (Charlot et ses sbires)

    • 14 décembre 2011 à 16:47 | Jipo (#4988) répond à QUOUSQUE TANDEM

      Merci ... le prototype même, voir stéréotype du formatage nécessaire pour faire un " bon flic ou militaire ", inutile d ’imaginer des individus pareils équipés d ’ armes , le résultat en a été démontré de manière magistrale à Tuléar ,et ce n ’est qu’ une partie apparente , des 90 % occultes , la goutte de trop qui ne peut que donner une idée du remplissage du vase .
      En France ils sont " immobilisés ", mais à Madagascar ce serait plutôt démobilisés.
      Chacun endosse le rôle qu ’il peut , même par procuration comme ici.

    • 15 décembre 2011 à 03:00 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à QUOUSQUE TANDEM

      Pour Q.T

      Je ne cherche pas à l’exclure mais je souhaite qu’il déguerpisse parce qu’il manque totalement du "RESPECT" pour "TOUS" les Malgaches.Point barre !!!!

      La FRANCE aux FRANCAIS
      MADAGASCAR aux MALGACHES
      Le respect mutuel,en prime.

      Basile RAMAHEFARISOA
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 15 décembre 2011 à 03:28 | rayyol (#110) répond à rasoulou

      n en vaux pas la peine.Vous choisissez le surplace le retour en arriere Tout n est pas parfait dans ce monde mais il est tres difficile d etre fort quand vous sortez a peine la tete du sable et que des gens s obstinent a vous la reenfoncer .Vous ne devez pas etre tres bon en affaire Le principe premier est de faire avec ce que l on a a l ameliorer au fil du temps et des evenements .Vous vous obstinner au bloquage au retour en arriere alors que leur limites ont ete prouver . Dans le moment c est la lutte entre certain pays pour augmenter leur influence et ceci se fait d une maniere des plus hypocrite est ce que nous avons le choix jusqu a un certain point oui nous devons jouer le jeu il sera toujours temps de reajuster le tir mais s evertuer a tout detruire ne nous amene nulle part .Adoptons plutot la technique des arts martiaux retournons la force de l opposant contre lui meme ceux qui sont au pouvoir ne sont que de passage on pourra toujours les degager en temps et lieux .Mais vous vos intentions sont loin d etre pure elles ne visent qu a creer le chaos pour remettre le pouvoir dans les mains de ceux qui nous ont conduit la donc vous etes de tres mauvaises foi

  • 14 décembre 2011 à 16:02 | rasoa (#1766)

    TKS to Andranomena for making things clear as far as the american gvt is concerned, anytime when needed.

    Already the HAT is good for spreading confusion, upside down the order of things in the country of Madagascar,
    and if journalism adds up into it then ...

    We appreciate you standing up for the shake of democracy which is based on the human rights - impartiality - universal values - all those principles make up the international convention agreements

    • 14 décembre 2011 à 17:11 | vuze (#918) répond à rasoa

      La blague du jour de Rasoa :

      les USA sont un modèle pour les droits de l’homme, l’impartialité et les valeurs universelles.

    • 14 décembre 2011 à 18:48 | DIPLOMAT (#846) répond à rasoa

      Rasoa,

      La position des USA vis à vis de Madagascar est louable.
      Mais evitons de généraliser, surtout au regard du moyen orient (Israel, Arabie Saoudite etc...) , ou de l’Irak, en passant par le Pakistan...et l’Egypte (subvention à l’armée contre la volonté du peuple).
      Nous passerons sous silence , la destabilsation permanente vis à vis du Venezuela, et de la Bolivie.

    • 14 décembre 2011 à 19:18 | rasoa (#1766) répond à vuze

      Just to remind you one thing out of your narrowed mind :
      THE UNITED STATES OF AMERICA ARE MADE UP OF 51 STATES ...

      France where you choose to support is made of one fith of it.

      I know : you are afraid of your own person as terrorist - outlaw supported by FrancAfrique - ... wont never think living over there cause ... wont escape to lawfull states

    • 14 décembre 2011 à 19:48 | Jipo (#4988) répond à DIPLOMAT

      Yes et sans oublier la reconnaissance de la Palestine .

    • 14 décembre 2011 à 20:31 | rasoa (#1766) répond à Jipo

      I well know that there are politics behind anything

      But I put myself as a simple MALAGASY citizen

      and ...

      in general american are more likely to get along with us than those french who come over here (especially from the period of coup d’état).

      One tangible proof is what happened one or more month ago inside the AirMad airline : the bad treatment that this foreigner couple treated the steward !!

      Am I wrong ?!

    • 14 décembre 2011 à 20:57 | Jipo (#4988) répond à rasoa

      Hi ?
      i don’t know about this story , just heard about , just to tell you that i am more than upset about it , but don’t put all French in the same basket, you can find stupid people in all races , and there is not one better than other one for this.
      I do feel more upset about Chataigner and the way he acts , but he is not the only Diplomat , i mean in Madagascar, i don’t remember his name , the one who went first i Irak and then in Tunisia , made either waves, and had to be changed, either his proximity with Sarkosy .

  • 14 décembre 2011 à 22:07 | BemioVah (#3451)

    Le président Nicolas Sarkozy n’avait-il pas dit à Mr. Andry Rajoelina tout dernièrement à l’Elysèe, qu’il allait essayer de convaincre le président Barack Obama ainsi que d’autres dirigeants de l’UE, de bien vouloir valider la-dite « reconnaissance internationale » ?

    Est-ce donc la réponse du gouvernement américain ? Voilà un message clair et non-ambigu qui ne s’est pas fait attendre. Autrement dit, évitez toute confusion et appliquez d’abord les règles du jeu comme prescrites si vous voulez obtenir gain de cause auprès de la communauté internationale. Et la suite sera encore à « réexaminer »… Rien ne sera donc acquis à l’avance, où tout reste encore à prouver sous ordre de mérite. Le gouvernement Beriziky retiendra certainement la teneur du message.

  • 14 décembre 2011 à 23:07 | BemioVah (#3451)

    Re : 14 décembre 16:02…, par rasoa (#1766)

    Dear Rasoa,

    If the article : « L’ambassade des Etats-Unis réagit à des commentaires », is written by Rakotoarilala Ninaivo, so, who is Andranomena ( without any title) ? Is he or she a « porte-parole » of the US Embassy in Madagascar ?

    You said : « the order of things in Madagascar » is upside down because the HAT is spreading confusion. Is that really new ? Isn’it sad to say that the people of Madagascar have been very confused for too long since they’ve gained their « independence », and up to now… ?

    Is it fair to say that the reasons we have failed all along are because of bad choices and bad politics ? Or have our politics simply failed us because of some personal greed, falsehood and deception ? Who’s mainly to blame, WE as a people in general, or the successive presidents and some not-so-clean leaders so far ? One thing for sure, the country has not been successful at all in many ways, and is considered today as one of the poorest countries in the world. Clearly, that sort of statistics is not a lie and does confirm our state of a deep national crisis.

    Why are we still in a state of deep confusion after so many years of mixed messages and broken promises from some undeserving politicians ? It’s okay to have a dream ; it’s okay to have hope ; but it’s really important for us to wake up and realize that dream and hope alone are not enough to portray reality. Real progress can only be measured by our own effort and our hard labour. Yes, it has to start from those leaders who should be willing to tell us the truth, even when it’s neither pleasant nor popular vis à vis their constituants. But at the same time, each and every one of us has to know the difference between a good message and a bad one. So let’s not be so naïve and never stop educating ourselves and our children ! Thanks.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS