Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 13 décembre 2019
Antananarivo | 07h56
 

Société

Situation en province

Toujours tendue

vendredi 18 mai 2007 | Alphonse M.

Après des semaines d’affrontement, le calme est désormais de retour dans les provinces. Mais, c’est un calme apparent. La situation reste tendue. De Toamasina à Toliara en passant par Fianarantsoa, Antsiranana et Mahajanga, le climat social risque d’exploser et les étudiants pourraient descendre dans les rues de temps à autre. Pire, les coupures d’électricité dans l’ensemble des grandes villes des provinces sont encore un problème récurrent pour la population. En conséquence, l’économie dans cette région est en panne faute d’énergie. Le secteur tourisme, pêche et industrie ainsi que les petits métiers tels que la coiffure, la menuiserie… sont les plus touchés. Bon nombre des entreprises installées en province sont menacées de fermeture.

Aggravation de la fracture sociale

En conséquence, le ton monte dans les régions victimes du délestage de la Jirama. Le conflit politique a amplifié la tension. En attendant, les actions entreprises par le « Ray aman-dreny » du FFKM (Fédération des Eglises Chrétiennes de Madagascar), la fracture sociale et régionale s’aggrave au fil du jour. Les autorités ont choisi la fermeté en jetant les leaders de l’opposition et les manifestants en prison. En face, les médias pro-régime ont complètement occulté les informations en province ou tout au contraire, ils ont minimisé l’ampleur de la situation. A titre d’exemple, le cas des étudiants du triangle du Nord qui sont devenus des réfugiés après l’affrontement au campus d’Andrainjato. Contrairement aux informations véhiculées par les médias officiels, aucun étudiant n’a pris le chemin de retour. On vient d’apprendre que des étudiants originaires de la région Sofia ont quitté également les lieux de peur d’être tabassés. A Toamasina, on craint la vengeance des expulsés de Fianar. Attention danger !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS