Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 18 avril 2021
Antananarivo | 19h41
 

Tourisme

Tourisme

Tom Cruise dans une île du Nord-est de Madagascar

mardi 22 décembre 2020 | Mandimbisoa R.

Tom Cruise, l’acteur cascadeur et producteur américain, est en vacances à l’île de Nosy Ankao, dans le côte Nord-est du pays. L’homme fort de la saga « Mission Impossible » a foulé le sol malgache dimanche, à l’aéroport d’Antsiranana, en jet privé, accompagné d’environ d’une dizaine d’autres personnes et de deux hélicoptères.

L’arrivée de ce célèbre acteur américain sur cette île de Madagascar a de nouveau relancé sa notoriété, Nosy Ankao étant considérée comme l’une des 5 plus belles destinations insulaires en Afrique. Elle est accessible uniquement par hélicoptère depuis la ville de Nosy Be ou d’Antsiranana et s’étend sur une superficie de 10km². Lîle de Nosy Ankao accueille un bijou de l’hôtellerie de luxe et est un refuge pour une clientèle aisée, mais aussi pour les tortues marines et les baleines à bosse.

Des sources concordantes confirment que l’acteur s’y rend notamment pour des vacances. Mais il est également possible qu’il pourrait bien s’agir d’un voyage de repérage en vue d’un prochain tournage d’un film d’autant plus que Tom Cruise y est accompagné d’une partie de son équipe. Et comme Nosy Ankao est une île privée, appartenant à un opérateur franco-mauricien, il est encore difficile d’en avoir la confirmation des raisons de ce voyage auprès des autorités malgaches.

Quoi qu’il en soit, la visite de Tom Cruise dans cette île, pourrait constituer un important élan pour le tourisme dans le pays. D’autant plus que le nord de Madagascar attire de plus en plus de célébrités mondiales à l’instar d’une des ex-copines de Christiano Ronaldo qui a fait la promotion de l’île à travers une vidéo.

28 commentaires

Vos commentaires

  • 22 décembre 2020 à 17:03 | Isandra (#7070)

    Que ce genre de complexe se multiplie dans tous les coins de Madagascar, dont certains appartiennent aux Malagasy.

    Cela ne me gène pas, si Ravatomanga s’y met aussi, son goupe en a déjà à Foulpointe, même si moins luxe que celui de Miavana.

    Cela augure d’un avenir promettant !

    • 22 décembre 2020 à 19:51 | Turping (#1235) répond à Isandra

      Krista Kristiaoe,
      Ny olana goavana mipetraka dia ilay fivarotan-tany goavana be ,nosy kely iray sns...amin’ny vahiny nefa mody misarin’alika miady ny iles éparses .
      Ka lay mpitondra sy ny lalàna mifehy izany no lomorona .Jereo any Thailande sy ireo tany aziatika maromaro ,fa raha vao tsy tompon-tany ianao dia tsy mahazo mividy tany akory fa mpanofa fara faha- betsany . Ilay izy izany tsy resaka hoe fivarotan-tany 2000 mètres carrés sns...fa ilay tanindrazana mihitsy no ho lasa varotra ambongadiny .Ny fahantran’ny vahoaka etsy an-daniny.

    • 29 décembre 2020 à 09:45 | Ngeda (#10235) répond à Isandra

      - Idiote, Ankao est une Propriété Privée ( Franco-Mauricien ) des étrangers ! Je m’abstiens de ne pas dire des bêtises mais en croire à cette révélation combien ils( nos dirigeants ) sont tous des POURRITURES, cela nous ( ny Malagasy ) fend le coeur.
      Rappel : Pour votre gouverne Monsieur l’éditorialiste : Appartenir doit être corrigé, un Contrat de Bail emphytéotique me semble approprié.

  • 22 décembre 2020 à 17:11 | Sabrina (#4247)

    En espérant qu’il n’est pas venu pour propager les théories de son église Scientologie (qualifiée de secte par les autorités françaises).

    Ou c’est pour fuir la 3ème vague...?

    Tout est possible... en 2020.

  • 22 décembre 2020 à 17:17 | arsonist (#10169)

    Du coup,
    la "mission impossible" de faire prendre conscience à Bokassa gasy et ses foza des tragédies qui frappent impitoyablement les Gasy,
    surtout les Gasy du Sud du pays,
    est accomplie.

    Et tout d’un coup, il n’y a plus de problème pour les populations gasy.
    Tout est réglé.

    Plus de victimes de kere, ni de malnutrition, ni de sous-alimentation, ni de peste, ni de défaut d’eau potable, ni d’insécurité, ni d’autres fléaux à Mada.

    Ils sont forts ces foza.

  • 22 décembre 2020 à 17:19 | Vohitra (#7654)

    « …Et comme Nosy Ankao est une île privée, appartenant à un opérateur franco-mauricien… », selon l’article

    Depuis quand exactement, comment, à travers quelle procédure et à quelle condition, et qui en sont les responsables de la procédure, cette île est-elle devenue la propriété de ce franco-mauricien ?

    • 22 décembre 2020 à 18:00 | betoko (#413) répond à Vohitra

      Tout est possible à Madagascar , qui a vendu la villa Elisabeth par exemple et les terrains spoliés par des jeunes Karana selon la gazette de la grande ile et le liste n’est pas exhaustive

    • 22 décembre 2020 à 18:42 | Krista Kristiaoe (#10737) répond à Vohitra

      Izao mihitsy ry Vohitra no tena mampalahelo amin’ ny zavatra tahaka izao

      Lazaina fa an ’ i Madagasikara ny nosy Ankao kanefa fananan’ olontokana vahiny tsy misy Malagasy mahazo miditra ao.

      Mbola azo lazaina ho tompontany ve isika amin’ izany ?
      Amiko dia fanompana ny Malagasy ny fakan’ ny vahiny ny Nosy Malagasy tahaka izao.

      Izao no tonga amin’ ny fitenenana hoe : ny Malagasy no namono ny voay fa ny vahiny vazaha kosa no miravaka ny vanginy.

      Izao isika mitaky ny hamerenana ny iles eparses kanefa ny Nosy eo antanantsika avotsotra omena ny vahiny. Tahaka izao ange no hataon’ ny mpitondra amin’ ny iles eparses raha azo e ! Homena ny mpanambola vahiny.

      Alohan’ ny hitakiana ny iles eparses amin’ ny Frantsay dia takio aloha ny hiverenan’ io Nosy Ankao sy ny Nosy hafa tahaka azy ho an’ ny Malagasy fa raha vazaha ihany no hahazo tombony homena azy dia hadalana ny mitaky izany.

      Fampieretretana ny mpitaky ny iles eparse izao zavatra izao.

    • 22 décembre 2020 à 18:42 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Betoko,

      Une fois que le regretté Professeur Zafy Albert était empêché en 1996, l’Astérix le diable personnifié avait vite fait passé en forcing auprès de l’Assemblée Nationale de vendus une loi inique et controversée, la loi N° 96-016 du 13 août 1996…qui s’apparente à beaucoup d’égard à des possibilités de vente du tanindrazana…

      https://www.madagascar-tribune.com/Le-bail-emphyteotique-a-Madagascar-est-il-une-vente-de-la-patrie.html

    • 22 décembre 2020 à 18:50 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Miarahaba Krista,

      Asa raha tsaroanao, vao vita ny fifidianana izay ho filohampirenena ny taona 2013, dia vao niandoha ny taona 2014, dia marobe ny tany lasan’i Filatex sy ireo karana maro hafa, tany maro be tokoa, ary avy hatrany dia nofefen’ireto nahazo azy…

      Dia mazava be tokoa fa naka izay efa nandoavany vola izy…fa ny mazava aloha teo dia hoe naloany taiza sy nanaovana inona ilay vola…

    • 22 décembre 2020 à 19:11 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Krista,

      Toy izao ilay tetika sy fanorondratsy atao eto Madagasikara :

      Mitrosa vola fanampiana ny Firenena satria mahantra…

      Dia rehefa tonga ny fanampiana dia misy manodina sy mangalatra…

      Dia tonga amin’izay ny FMI sy ny Banky Iraisampirenena milaza fa tsy maintsy manao fanitsiana ara-drafitra ny Firenena mba hahafahana mandoa ny trosa…

      Dia mitohy ihany ny fitrosana vola, dia miha mavesatra sy tonga amin’ny sarotra satria miavosa, dia milaza ny FMI sy ny BM fa tsy maintsy miantso ny mpampiasa vola iraisampirenena ny Firenena, koa noho izany, dia tsy maintsy omena tany izy ireo…

      Dia miangona eo foana ny trosa, dia lasa tsikelikely ho an’ny mpanambola vahiny ny tanindrazana…

      Izany no nanjo an’i Grèce sy i Sri Lanka, noteren’ny FMI amidy ny taniny, efa betsaka ireo nosikely grika no lasan’ny mpanambola satria bokantrosa ilay Firenena, ilay trosabe niavosa nefa amin’io tsy nahavitana zavabita mba holovain’ny taranaka amanjafy akory…

      Dia iza moa no nahazo tombony ? Ireo tsy maty manota…

      Lasa amin’izay ny tsy maty manota mihinana ny remby azo sy manomana ny fiainany any ampita rahampitso…

      Dia inona fa mitovy tanteraka amin’ny nataon’ireo tsy maty manota 12 tsy mety tonga eny amin’ny HCJ e !

    • 22 décembre 2020 à 19:20 | Krista Kristiaoe (#10737) répond à Vohitra

      Any Vohitra,

      Mazava ho azy fa ny vola dia ireny nanaovany propagandy manarapenitra ireny, ny sasany nividianany trano raitra any andafy ary ny sisa nampirimina any amin’ ny banky maloto Panama Papers hitsinjovany ny vody andro ho merika, ary dia mbola tohizany izany fihetsika mamoafady izany amin’ ny fandafosana ny Nosy Malagasy tahaka an’ Ankao. Tena manompa ny Malagasy maro an’ isa mitolona amin’ ny fiainana.

    • 22 décembre 2020 à 19:58 | Krista Kristiaoe (#10737) répond à Vohitra

      Tena mampivarahontsana tokoa anie ry Vohitra ny afitsok’ ireto olona tsy matahotody ireto. Raha izao no mitohy dia tsy hisy sombintany holovan’ ny taranaka. Tena SOS mihitsy anie ity, hoy i Rainimanonja.

    • 22 décembre 2020 à 20:06 | Turping (#1235) répond à Vohitra

      Krista Kristiaoe,
      Lasa Isandra indray no novaliako ery ambony.
      Ny olana goavana mipetraka dia ilay fivarotan-tany goavana be ,nosy kely iray sns...amin’ny vahiny nefa mody misarin’alika miady ny iles éparses .
      Ka lay mpitondra sy ny lalàna mifehy izany no lomorona .Jereo any Thailande sy ireo tany aziatika maromaro ,fa raha vao tsy tompon-tany ianao dia tsy mahazo mividy tany akory fa mpanofa fara faha- betsany . Ilay izy izany tsy resaka hoe fivarotan-tany 2000 mètres carrés sns...fa ilay tanindrazana mihitsy no ho lasa varotra ambongadiny .Ny fahantran’ny vahoaka etsy an-daniny.

  • 22 décembre 2020 à 18:50 | Besorongola (#10635)

    BRIGITTE BARDOT A BUSIOS !

    Pour une aventure avec son petit ami brésilien de l’époque, le passage de BB a transformé cette petite île de pêcheurs en lieu privilégié du Jet7.
    Tel est le cas de Brigitte Bardot à Buzios, la célèbre station balnéaire à 2h de Rio de Janeiro. La star française, alors au sommet de sa gloire, y passa dans les années 1960, comme le rappelle au pied de la statue une plaque sponsorisée par « Visa »…, et contribua à lancer le lieu et à en faire « le Saint-Tropez brésilien », à l’époque où l’on pouvait entendre à chaque coin de rue la chanson de Dario Moreno « Brigitte Bardot, Bardot, Brigitte Bejo Bejo… ». Il faut dire que l’analogie peut effectivement se justifier : Buzios ou, plus exactement, Armação dos Búzios, est aussi une presqu’île, mais à une échelle brésilienne (six fois plus étendue), avec une végétation qui n’est pas sans rappeler une ambiance méditerranéenne ; contrairement aux autres stations brésiliennes, les grands immeubles n’y ont pas droit de cité et le lieu a su aussi garder le charme d’un village de pêcheurs, même si sa capacité d’accueil a considérablement progressé. Alors que l’ancienne actrice n’occupe plus le devant de la scène depuis bien longtemps en France, sauf à l’occasion de prises de parole contre la mise à mort des phoques canadiens, Buzios, non ingrate, continue d’en faire un personnage du présent : une statue bien peu ressemblante, assise sur une improbable valise, sur la promenade principale qui porte aussi son nom (la « Orla Bardot », aménagée en 1999), mais aussi un « mémorial Brigitte Bardot », probablement l’un des rares exemples de mémorial consacré à une personne vivante…

    Ankoa ?
    Avec 3000 euros la nuit, minimum vous allez voir que Rajoelina va faire un tour là bas en grande pompe pour épater les Malgaches. Il en est capable.

  • 22 décembre 2020 à 19:01 | betoko (#413)

    Vohitra
    Faux et archi faux .
    Lors de son interview sur TV+ Nortbert Ratsirahonana disait que lors de son entretient avec la banque mondiale , celle ci lui disait que pour que Madagascar s’en sorte , un bail emphytéotique est nécessaire ce que Norbert Ratsirahonana avait refusé et la banque mondiale n’avait pas donné suite
    Regardez sur google , peut être que cet interview est toujours en ligne
    Faut pas croire tout ce que nous raconte certains journaux ,

    • 22 décembre 2020 à 19:18 | Vohitra (#7654) répond à betoko

      Arrêtez vos conneries Betoko...

      C’était Ratsirahonana en personne qui avait fait voter la loi 96-016 devant une Assemblée nationale dirigée par le Pasteur Andriamanjato Richard en Août 1996, une loi relative au bail emphytéotique à Madagascar...ainsi que la loi sur la privatisation des entreprises publiques...et les exonérations fiscales au bénéfice de TIKO...

      Huit textes de loi à voter en un seul bloc !

  • 22 décembre 2020 à 19:07 | arsonist (#10169)

    Et en-dehors du microcosme foza, qui croiraient ce que disent les foza ?

    • 22 décembre 2020 à 19:14 | betoko (#413) répond à arsonist

      C’est très simple comme on dit en langue malagasy " Vavolombelon’ny mpiasa ny bainga "

    • 22 décembre 2020 à 20:36 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      L’abruti betoko a completement raison :
      ces ventes de très nombreux vastes terrains aux Étrangers sont des "bainga vavolombelon’ny foza miasa mivarotra tanindrazana" !

      Mais il n’y a pas que les petites îles qui font la convoitise des requins étrangers.
      Le littoral du Sud-Ouest aussi est convoité par eux.
      La splendide baie de Saint-Augustin, par exemple.

      Bokassa gasy et ses acolytes se remplissent les comptes bancaires au-delà des mers !

  • 22 décembre 2020 à 19:10 | betoko (#413)

    Et si j’allais faire un tour en pirogue me faire passer pour un pêcheur , histoire de voir comment est cette île et si possible de me munir d’un appareil photo avec des téléobjectifs très puissants
    Selon des tabloïds cette ile est très prisée par des célébrités en tout genre à cause de son éloignement donc de sa discŕetion

    • 22 décembre 2020 à 19:26 | Vohitra (#7654) répond à betoko

      Dia ho lanin’ny Atsantsa any indray ity tongotra anankiray mbola tsy simba sy sembana io, izay vao amin’ny seza no handehanana hanao apéro hitango resaka etsy sy eroa eo !

    • 22 décembre 2020 à 19:38 | Krista Kristiaoe (#10737) répond à betoko

      Betoko,

      Es- tu si naif ou est-ce pour rigoler. Tu crois que tu peux t’ aventurer facilement comme ca. Tu ne quittes meme pas le rivage et des hordes de chiens t’ assaillerons. Essaie un peu et tu verras qu’ ils feront de ta belle peau de beaux jouets pour les kalachnikoffs.

    • 23 décembre 2020 à 19:59 | vorona (#8254) répond à betoko

      Des centaines (milliers ?) d’ilots à travers le monde, souvent d’une surface minimale qui ne peut permettre qu’une utilisation touristique, Seychelles, Polynésie, Caraïbes, etc.. sont achetés ou loués sans que cela pose problème aux pays propriétaires qui conservent l’essentiel soit les 200 miles d’eaux territoriales autour de chacun des ilots.
      Concernant la sécurité souvenez vous février 2016, 12 bandits venus en pleine nuit en pirogue depuis la côte du côté d’Ambilobe sur l’ilot de l’hôtel Tsarabanjina (à côté des Mitsios) et qui avaient pillés tous les avoirs et les objets des clients, les caisses de l’établissement, etc..
      Toute la presse touriste mondiale en avait parlé ce qui fait que la propriétaire à mis des années avant de revoir des clients, sachant que la majorité des touristes avant de s’engager surtout dans des destinations "non conventionnelles" consultent les forums de voyage et les appréciations des hôtels !

    • 29 décembre 2020 à 10:31 | Ngeda (#10235) répond à betoko

      - Vas-y Be.....et surtout n’oublies pas de nous envoyer-nous les photos.

  • 23 décembre 2020 à 16:32 | Albatros (#234)

    Le gouvernement malgache va-t-il demander, comme pour les Eparses, la restitution de l’Ile d’Ankao ?!.

  • 24 décembre 2020 à 07:41 | lancaster (#10636)

    A Mada le principe du bail emphytéotique est la location de longue durée pour une période nferieure a 99 années. En général cependant, cette période est réduite à 30 ou 60 ans renouvelable une fois. Le foncier appartient toujours juridiquement au bailleur. Rien à voir avec les îles éparses qui sont pour le moment propriété de la France.
    Il vaut mieux que Ces îles soient exploitées par des étrangers dans le secteur touristique plutôt que d’etre laissées à l’abandon sauf si elles constituent des réserves naturelles qui intéressent aussi les touristes Malagasy et étrangers.
    En tout cas il faut reconnaître que le PRM dispose d’un réflexe qu’aucun autre de ses prédécesseurs n’a eu en leur temps. Après avoir recupere des biens royaux à Londres pour enrichir le Musée du Rova d’Antananarivo, le voilà qui part à la rencontre de Tom Cruise à l’île de Ankao. C’est un véritable coup de pousse au tourisme de luxe surtout si la presse internationale s’en empare de cette rencontre. J’imagine que des photos seront prises que le service de la communication de la Présidence dirigé par Rinah Rakotomanga , saisira pour les confier pour publication à la presse internationale spécialisée (par exemple National Geographic) , généraliste (par exemple Times ) ou peuple (par exemple Match).

    Des recettes touristiques de 270 000 dollars en 9 jours + les touchers et parkings des aéronefs, c’est pas mal. Espérons que les autorités saurant être vigilants qu’une partie de ces recettes soit bien rapatriée au pays à la Banque centrale. Cela doit faire partie aussi du contrat entre le Ministère des finances et l’exploitant franco mauricien du complexe touristique de l’ile D’Ankao louée sous le régime du bail emphytéotique.

    • 29 décembre 2020 à 10:25 | Ngeda (#10235) répond à lancaster

      - Lancaster t’es vraiment idiot ! Les Dollars que tu parles vont vraiment dans la la Caisse de l’Etat ?
      On veut des preuves pas seulement une partie mais la Totalité, après tes Bla,-Bla on verra si tu mérites notre respect. Dis-toi bien que la Monnaie FMG ( Toutes Transactions ) doit être de rigueur sur tous les Territoires Malagasy.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS