Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 23 septembre 2021
Antananarivo | 00h54
 

Editorial

Tenue de cap ?

vendredi 29 avril 2011 | Patrick A.

Il y avait longtemps... À entendre les services de la communication de la Présidence de la HAT entamer à nouveau le refrain de l’attentat raté contre Andry Rajoelina, on en vient à se demander si ces services ne vont pas devoir créer en leur sein une section spécialisée dans le vocabulaire d’indignation.

Selon des témoignages, le président de la HAT a manifesté une grande fureur au moment du retour forcé à Ivato. Et ses services de communication ont jugé indispensable de diffuser un communiqué outré un peu plus de deux heures après ce retour, pour évoquer comme seule cause de ce retour un « sabotage ».

Si tel était effectivement le cas, on se demande bien quelle logique peut dicter cette politique de communication. En faisant passer l’idée qu’un acte malveillant se serait produit au coeur même d’une base aéronavale militaire, et que des individus malintentionnés auraient réussi à pénétrer sans être inquiétés au sein d’un appareil aussi sensible qu’un jet devant transporter le président de la HAT, quelle image ses services veulent-ils donner de la situation à Madagascar ? En tout cas, cela ne cadre pas vraiment avec l’image de force parfaitement maîtrisée que tente pourtant de faire passer la même présidence de la HAT, en présentant ces déplacements d’Andry Rajoelina comme faisant suite à des invitations de ses pairs africains.

Tapis rouge, et point d’interrogation sur la sécurité.

Dans n’importe quel autre pays au monde, le réflexe aurait été de couvrir un tel incident de la plus totale discrétion. Et quitte à être obligé de l’évoquer, on aurait minimisé ses éventuelles conséquences et mis en avant comme causes possibles les hypothèses les plus bénignes et les plus naturelles possibles. Foin de tout cela à Madagascar : deux ans après être arrivé au pouvoir, Andry Rajoelina se présente non pas comme l’homme le plus puissant de son pays, mais comme un simple individu à la merci du premier de ses ennemis. Pas vraiment le genre de profil à enthousiasmer la communauté internationale... Étonnez vous après cela que personne ne se laisse pleinement convaincre que la crise est vraiment en train de s’achever.

Ostentatoires marques d’allégeance, pourquoi ?

Ce manque de sang-froid est d’autant plus flagrant que par ailleurs, l’on ne se prive pas de mettre en avant de manière plutôt ostentatoire tous les attributs du pouvoir. Tapis rouge, portraits géants, ors de la République sont déployés d’une manière que l’on n’hésiterait pas à qualifier de bling bling si l’expression n’était pas déjà devenue la marque déposée de quelqu’un d’autre... Non seulement le gouvernement au grand complet est convié à venir à Ivato pour les besoins d’une opération photo sensée démontrer l’importance de la mission et la solidarité des institutions, mais il doit faire demi-tour à grand fracas pour revenir au même aéroport dès l’annonce du retour présidentiel. Cela fait beaucoup de temps passé et de grammes de CO2 dispersés dans l’atmosphère pour tenter d’accréditer l’image d’une autorité efficace...

D’autant que le retour à la réalité risque d’être brutal... En apprenant que la porte du fameux jet privé aurait manifesté quelques difficultés à se refermer avant le décollage, on se dit soudainement qu’il y a là une explication plausible à ce retour en catastrophe et on repense aux causes des difficultés récentes d’Air Madagascar en Europe et aux propos lénifiants sur la sécurité des vols. Et même si le jet concerné est immatriculé aux États-Unis et non à Madagascar, l’on se redit alors que la sécurité ne s’obtient pas à coup de blablas.

16 commentaires

Vos commentaires

  • 29 avril 2011 à 09:03 | râleur (#3702)

    Et oui Patrick,

    Les communicants bac-3, c’est ça. Incapable de la moindre réflexion en profondeur.

    Le pays est au fond du trou, son image avec. Avec toutes ces bévues, c’est le pays qui trinque et qui en paie le prix fort. Le bling bling n’est pas la solution à une situation de crise. Certainement pas. Et ça, cette bande d’ignares et de vautours qui ne pensent qu’à rester au pouvoir sans élections, sont loin de s’en rendre compte.

    Et dire qu’il y a des gens qui s’inclinent encore devant Rajoelina. On se demande si ceux là sont capables de la moindre analyse de la situation

    Pauvre de nous.

  • 29 avril 2011 à 09:05 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    Un peu de conscience professionnelle ,à chaque étage,de l’entretien à la sécurité,tout ira mieux.

    Basile RAMAHEFARISOA

    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 29 avril 2011 à 17:36 | DIPLOMAT (#846) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Ainsi que dans la cellule de communication ....qui manque de rigueur

      Impossible de comprendre la nature du sabotage.
      ( Explosif , destruction de matériel de navigation, ou de propulsion ),

      Je peux y lire une histoire de pilote qui fouille l’avion , des couvertures usagées... mais qu’est ce que c’est que cette histoire ?
      Ce n’est pas avec celà que l’on démontre un sabotage !

      J’avoue que le communiqué officiel ne pas du tout convaincu

      Enfin attention à ceux qui souhaitent faire d’Andry Rajoelina un martyre en attentant à sa vie.
      Ce serait , à mon avis, la pire chose qui pourrait arriver !

    • 30 avril 2011 à 09:47 | rayyol (#110) répond à DIPLOMAT

      Decevant a trop crier au loup personne ne vous croit

  • 29 avril 2011 à 09:07 | Parole (#2602)

    Dans une citadelle réputée imprenable, une fissure apparaît, de l’épaisseur d’une feuille. Nul n’y prend garde, pensez-donc, la muraille de pierre en impose ! Que pourrait bien y faire une misérable fente ? Puis le fin sillon s’élargit, s’offre aux regards des passants, devient crevasse...

    D’après "L’écroulement de la Baliverna", de Dino Buzzatti.

    L’allégorie, vous l’avez compris, évoque la triste fin de crise qui nous attend. Triste parce qu’on n’a pas fait attention à la fissure au début. Triste parce qu’un jeanfoutre nous tourne en bourrique depuis deux ans. Triste parce que nous laissons faire.

    L’épilogue de l’histoire n’est encore écrire même si le titre de Buzzatti en dit long...

    • 29 avril 2011 à 09:10 | Parole (#2602) répond à Parole

      épilogue écrit, bien-sûr !

  • 29 avril 2011 à 09:15 | MILAMINA (#4588)

    Le Jet privé du putchiste fait demi tour à cause de vérifications systématiques, ce n’est pas étonnant que les Boeing d’Airmad ne sont plus autotisés à survoler le ciel européen...

    • 29 avril 2011 à 11:30 | Raguy (#4141) répond à MILAMINA

      Et si l’atterissage de ce jet en Zambie a ete refuge par cette derniere apres les 20 mn de vol ? et le sabotage ne serait qu’un pretexte ? (hypothese)

  • 29 avril 2011 à 11:53 | Edos (#823)

    Patrick A, le meilleur....Excellente démonstration et très pertinente question : Tapis rouge, portraits géants, ors de la République sont déployés......
    Pourquoi donc ?
    J’ai toujours été indigné de voir ce portrait géant d’Hitler trôné à Iavoloha, à Ambohitsirohitra à chaque cérémonie, même lorsqu’on reçoit les invités des pays amis, ou encore (sic) pendant le conseil des ministres.

    pingouin comme je suis, je crois même que Andry Rajoelina est comme Gbagbo et Ravalomanana où dans chaque "statue érigée", chaque symbole ostentatoire sont enfouies des "gris-gris" de protections si ce ne sont des amulettes indispensables (pour ce genre de pingouin mal lunés) pour s’enferrer au pouvoir.
    A la chute de Ra8 nous avons vu les amulettes et gris-gris détérés de ses bâtisses, pareil pour Laurent Gbagbo où chaque statue est érigée sur un ossement humain ou des gris-gris pur sucre...Je soupsconne alors fortement que ces "posters géants" de Andry Rajoelina ne sont que des consignes par les marabouts comme étant des cachettes des amulettes, des gris-gris....Mes doutes semblent se confirmer lorsque les attentats de Andry Rajoelina survienne toujours lorsqu’il s’éloigne de ces posters géants où sa photo est laidement retouchée par un coup de photoshop trop forcé.

    Allez, le pingouin arriéré mental vous salue....

  • 29 avril 2011 à 13:21 | Jipo (#4988)

    " selon des témoignages ... témoigné une grande fureur " ! quels témoignages ? et sans témoins j’imagine déjà sa tete le jour ou il devra quitter le pays, avec ou sans couvertures ou toilettes déjà utilisées .

  • 29 avril 2011 à 13:49 | kotondrasoa (#3872)

    Le jet privé présidentiel, dit-on appartient à un certain Bennie, juif israëlien du monde du diamant.

    Elémentaire comme Watson, on ne donne rien pour rien ; donc, il va y avoir des carrières minières en contrepartie.

    Est-ce que le nouveau Directeur de Sécurité du petit a une mauvaise tête. Ferait-il partie des prochains à limoger, pour incompétence ?

    Pour le portrait, c’est le genre de masturb intellectuelle que font les grands de ce monde, surtout non élus.

    Parole,

    Vivement la fin du film « écroulement de la Baliverna ». Tsa mahadigny raha ela !

    Râleur,

    Voilà la bassesse d’esprit de nos politiques. Et parmi ces politiques qui s’inclinent devant le petit, une grande part a été dans des grandes écoles.

    La femeture difficile du jet est à l’image de la Hat, toute faite d’apparat et vide en son sein.

  • 29 avril 2011 à 15:36 | ikoto (#4912)

    Les Fozaorana (pro-Rajoelina) ferment leurs grandes gueules, par décence ou par pudeur ? Mais qu’ils sachent que ce n’est seulement que le commencement de la "fi de l’état de grâce" (que le putschiste de P.H.A.T. semblait bénéficier depuis le putsch du 19 mars 2009 !

    C’est bien triste de constater que ces Fozaorana aux grandes gueules qui n’ont pas hésité à proférer des injures à ceux qui ne partagent pas leur opinion se terrent dans un silence éloquent !

    ikoto

  • 29 avril 2011 à 15:43 | Lekivy (#1953)

    A propos de bling bling, disons que cela nous change un peu des Honoris causa. Sinon c’est du pareil au même. En tout cas ce n’est pas gratos pour tout le monde. Qui oserait parier avec moi que ces énormes affiches sont l’œuvre d’une société en plein essor dont le propriétaire est ..... suivez mon regard !
    Pour alimenter les coups de griffe de Tonton, le PHAT se serait étonné devant les journalistes de l’existence de co-équipiers ayant ratifié la fameuse feuille de croute mais qui la critique aujourd’hui. SIC ! Ils ont de qui tenir, le PHAT devrait le savoir !
    Malheureusement, nous ne pouvons qu’assister piteusement à toutes les pitreries de ceux à qui nous confions notre destinée, je me corrige, à tous ceux qui s’arrogent le droit de décider notre destinée.

  • 29 avril 2011 à 16:17 | rakotopitazana (#4820)

    On le sait, Andry veut absolument être ( et paraître) ce qu’il n’est pas !
    Le sniper à Ambodimita, la bombinette au marais Masay, je crois aussi qu’il y avait déjà eu une alerte à la bombe du coté de son domicile à Ambatobe, et maintenant le "sabotage "de jet privé. Par tous ces faits, il veut faire croire qu’on attente à la vie d’un vrai président ("élu").
    De même, posters géants, tapis rouge, gouvernement au grand complet (pour souhaiter bon voyage ????????)........tous ces mic-macs pour (se) persuader qu’il n’est pas un simple président d’une transition.

    Vraiment , c’est un malade ce mec !

  • 29 avril 2011 à 18:18 | randria (#5203)

    DJ a travaillé, après avoir animés dans les discothèques, dans la publicité, une entreprise qui aurait semble-t-il bien marché. Ne nous étonnons pas s’il a encore le réflexe d’un chef d’entreprise d’une boîte de publicité. La photo du "président" doit être apparent et grand vu par tous. Seulement, ce n’est pas en procédant comme cela qu’il va gagner le coeur du peuple malgche qui préfère plutôt la discrétion, la modestie et la sagesse.

  • 29 avril 2011 à 21:29 | ROBEMA (#5518)

    Telma MORA, voilà les 20mn du jet privé de Rajoel.On a parlé d’Albert Sylla,d’Obama, un temps de Sarkozy et du chat teigne, moi de dire : afaBARAK OBAba i Mama fa ny SARin-dokotra naterany no mi-KOZY , ny saka boka no nataony laoka ka nanjary vazaha menasofy aby ny PM sy ny Minisitry ny raharaham-bahiny . Ko tany aminy aho no niafina kade ,hoy ny iray minitra MONJA.Tsy mahagaga fa grafofona « La voix de son Maître » io !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS