Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 20 octobre 2021
Antananarivo | 18h34
 

Justice

Justice

Tentative d’évasion d’Eddy Maminirina : l’administration pénitentiaire s’explique

mardi 12 octobre | Mandimbisoa R.

Eddy Maminirina alias Eddy Bois de Rose, ce détenu impliqué dans une affaire de trafic de bois précieux de Madagascar, ne s’est pas évadé, a annoncé hier sur sa page Facebook le ministère de la Justice, citant le directeur général de l’administration pénitentiaire, Tovonjanahary Ranaivo Andriamaroahina, comme étant source de l’information. Par la suite, dans la soirée d’hier, la publication a été supprimée.

Mercredi dernier, Eddy Maminirina, inculpé dans une vaste trafic de bois de rose, a disparu de son lit d’hôpital au service urologie de la CHU HJRA où il était hospitalisé. Il a par la suite été retrouvé dans une voiture sur le parking de l’hôpital même.

Dans une interview accordée aux journalistes en marge d’une cérémonie à Faravohitra, le premier responsable de l’administration pénitentiaire affirme que le détenu suit bel et bien des traitements au niveau du Centre hospitalier universitaire Jean Joseph Ravoahangy Andrianavalona (HJRA). Il souffrirait d’une maladie nécessitant de l’oxygène. Deux agents pénitentiaires devraient assurer la garde au niveau de l’hôpital, assure ce responsable. Ils se relaient avec d’autres équipes pour assurer la garde du détenu. « Lors d’une contrôle inopinée effectuée par les responsables à la CHU HJRA, les éléments des pénitenciers étaient-là, mais le détenu non », Tovonjanahary Ranaivo Andriamaroahina, explique par la suite qu’« Eddy Maminirina est revenu après qu’on l’ait appelé. Une enquête est ainsi menée pour savoir si le détenu a vraiment tenté de s’évader ou non », précise ce responsable.

Deux médecins dont le chef de service de l’urologie et le directeur administratif et technique de la CHU HJRA ont été placés en garde à vue durant 48 heures suite à cet incident. Libérés depuis samedi après-midi, ils ont été auditionnés au tribunal et leur comparution se poursuivra jusqu’à ce mardi. Depuis leur garde à vue, leur collègues, notamment les internes qualifiants au sein de l’hôpital HJRA ont décidé de tenir faire une service minimum et tenir une grève de solidarité pour manifester leur soutien.

Eddy Maminirina a été interpellé par les forces de l’ordre au mois de février 2019, quelques années après le lancement d’un avis de recherche à son encontre. Inculpé d’importation illicite de bois de rose, ce dernier est également accusé de blanchiment de capitaux en 2019.. Eddy Maminirina est connu en tant qu’homme d’affaires très influent qui aurait fait fortune dans l’exportation de bois de rose et son arrestation a donné du fil à retordre aux forces de l’ordre. Il était détenu à la maison d’arrêt de Tsiafahy avant son transfert à la CHU HJRA.

12 commentaires

Vos commentaires

  • 12 octobre à 10:37 | arsonist (#10169)

    Ssss !
    Olona tazomina amponja ve dia tsy hiezaka hanao izay andosirana e !!!

    Ny olon-kafa mifankahazo tsara amin’ilay voafonja koa ve dia tsy hanampy azy io ho tafala ny fonja e !!!

    Izany avy koa ve dia atao ahagaga eee !!!

    Répondre

  • 12 octobre à 10:57 | vatomena (#8391)

    Quoi ,quoi , il n’y a pas assez de riches à Madagascar et quand il y en a un ,on veut le garder en prison . C’est le malheur des riches dans ce pays.

    Quoi ,quoi ! Il n’y a pas assez de riches dans ce pays et quand on en trouve un on veut le garder en prison. Mais dans quel pays vit on ? Sauvez sauvons les riches !

    Répondre

  • 12 octobre à 11:25 | elena (#3066)

    On sait que les mailles du filet carcéral sont très larges pour les gros poissons, mais il faut garder un poisson de taille moyenne pour l’exemple, on oublie ainsi les plus gros poissons, on n’en parle pas, on ferme les yeux pudiquement (sur les espèces sonnantes et trébuchantes), c’est le principe de survie des trafics maffieux en tout genre.
    Et même régime pour les grosses poissonnes, toujours pour l’exemple, d’accord pour l’égalité des sexes mais pas pour faire les mêmes çonneries que les hommes. Des poissonnières comme la Claudine, heureusement il y en a beaucoup moins.
    Pour les futurs gros délinquants, le Prezidà a tout prévu : la manarapenitra fonja ou orange jailhouse est prête.

    Répondre

    • 12 octobre à 11:42 | elena (#3066) répond à elena

    • 12 octobre à 12:16 | lé kopé (#10607) répond à elena

      On ne parle pas assez de la corruption qui règne au sein de cette Administration , qui est pourrie de la base jusqu’au sommet .Il n’y a qu’à regarder leur train de vie , et leur embonpoint , et l’on peut facilement constater la masse financière ,qui transite dans ces locaux .Tandis que les détenus , sans grade , et leurs familles sont dépouillés jusqu’au dernier centime , ceux qui ont les moyens sont transférés, illico presto, vers les Hôpitaux , ou au pire , ils sont logés dans des quartiers moins exigus que les dortoirs , ou entassés comme des sardines , ces pauvres hères sont obligés de dormir sur les côtés , avant de se retourner toutes les heures dans une autre position , avec un l’aide d’un Capo , qui tape dans les mains . L’évasion de l’ancien Commando qui a formé la garde Présidentielle , Houcine Arfa, a démontré l’implication d’un haut Magistrat, non moins Garde des sceaux, avec une somme astronomique de 70000 Euros , mais aussi de son complice , un ex Officier Supérieur de la Police , reconverti actuellement dans le giron de la Mairie de la Capitale . Bref , cette corruption , comme un cancer généralisé , gangrène toutes les Institutions, de République en République , et n’est pas près de s’arrêter. Quand les observateurs affirment qu’il y a plus de délinquants à l’extérieur , qu’à l’intérieur des prisons , ils ne sont pas loin de la vérité . Il en est de même pour les fous , il y a plus de malades mentaux (qui s’ignorent), à l’extérieur que dans les asiles psychiatriques .C’est la dure réalité , mais il faudra s’y résigner . Salut les Copains .

  • 12 octobre à 11:27 | MALIBUC (#9345)

    Moi son Excellence Andry Rajoelina Nirina inaugure ce jour le Service Militaire récemment rénové !
    https://fb.watch/8A-NUrO6v3/
    Foutage de gueule et cérémonie pour les 130 ans de l’hopital militaire de Soavinandriana.
    Que doit on penser de l’argent encore dépensé pour cette mascarade qui finira j’en suis sur par un cocktail ou une grande bouffe.
    Allez, crevez petits gasy votre président inaugure, allez crevez petits gasy votre président vous aime.....KKKKKK

    Répondre

    • 12 octobre à 11:58 | bekily (#9403) répond à MALIBUC

      Malibuc
      KKKKK
      connaissez vous le voan-tangena ?
      KKKK
      avec de jolies fleurs magnifiques et fournissant néanmoins des graines d’effet incroyablement efficaces !!!!

    • 12 octobre à 12:40 | bekily (#9403) répond à MALIBUC

      Le Kopé
      l’administration est à l’IMAGE DE SON MAITRE !!! le gouvernement
      Madagascar N’EST PAS UN ETAT DE DROIT (c’est le pays du passe-droit)
      En cas de changement il doit y avoir une REVOLUTION PROFONDE DES MENTALITES
      Besoin de REEDUCATION en milieu carcéral ou non....
      Mais le drame à Mada est que je ne vois aucune rtentative de récupération des BIENS MAL ACQUIS
      sauf l’acharnement sur Ra8
      Pour QUI QUE CE SOIT la notion d’ENRICHISSEMENT SANS CAUSE est à appliquer si on veut
      ASSAINIR LE PAYS , si on veut prétendre à une évolution normale et conçue dans le SEUL INTERET DU PEUPLE QUE TOUT GOUVERNEMENT DIGNE DE CE NOM DOIT SERVIR au lieu de se servir.
      juridiquement possible , même avec l’aide d’ORGANISMES EXTERIEURS A MADA !
      Sans forcément agir stupidement comme les pays devenus communistes après une révolution...A tout détruire pour renaitre sous des cieux incertains , aventureux....
      Pour les fonctionnaires , dans un ETAT DE DROIT NORMAL : le problème ne se pose pas : révocation , mise à la retraiute d’office avec ou sans bénéfice à pension et prison si gravissime

  • 12 octobre à 12:52 | lé kopé (#10607)

    J’adhère complètement à votre analyse , mais pour compléter , je suggère que les futurs Dirigeants , qui se préparent en ordre dispersé (dommage), soient plus réalistes , et ne referont pas les erreurs du passé , à savoir , remettre en selle , ceux que le peuple a rejeté . Ce sont les amis des vainqueurs qui se perpétuent de République en République . C’était la même chose en 1972 ,91, 2002 , 2009et 2019 . Actuellement , les Partisans du Flibustier reviennent au Palais , et dans tous les organes de Décision . La reine Sophie , qui était avec Feu Coutiti pour le Fédéralisme, en est une preuve vivante . Oyé Oyé !!!

    Répondre

    • 12 octobre à 13:05 | bekily (#9403) répond à lé kopé

      Le Kopé
      bonjour
      je le souhaite fermement comme vous
      Mais il faut TOUJOURS RESTER LUCIDES ET VIGILANTS pour apprécier les réelles intentions...
      J’avais une fois discuté avec un prof de fac russe dissident , réfugié en France,
      quand il entend certains de ses ex compatriotes louer le terme "AU N NOM DU PEUPLE" comme notre DJ national ...son demi sourire discret disait tout ce qu’il en pensait !
      Les OPPORTUNISTES sont constamment à, l’affut !

  • 12 octobre à 12:55 | vatomena (#8391)

    Sujet de méditation _ Les français couramment disaient :: : Tel père tel fils. En extrapolant peut on dire ; ; Tel peuple ,tel gouvernement ,telle administration
    Sur quel tableau joue la Franceafrique

    Répondre

    • 12 octobre à 13:03 | kartell (#8302) répond à vatomena

       D’où l’expression bien connue :
      « le bananier que le bœuf a mangé, il le fait toujours manger à son petit… » 

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS