Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 17 août 2018
Antananarivo | 13h48
 

Société

Vakinankaratra

Tension à Antsirabe et Betafo

jeudi 19 juillet | Arena R.

L’insécurité dans la ville de Betafo fait tache d’huile à Antsirabe. Un groupe d’individus s’est rendu au commerce d’un certain Josoa, à Andrefantsena Antsirabe, mardi, pour le vandaliser et y mettre le feu. Des témoins joints par téléphone ont confirmé que le groupe d’individus s’est introduit dans le commerce de cet homme et a tout cassé. Ils ont par la suite brûlé deux pneus pour essayer d’incendier la maison, mais les riverains avec l’aide des forces de l’ordre ont su les en empêcher. Les biens de cette même personne ont subi les mêmes exactions la veille à Ambaniharana Betafo. Exactions ayant causé la mort d’un enfant âgé d’un et demi, la blessure de trois femmes et la maison a été pratiquement calcinée.

Tout aurait commencé, selon la version d’un membre de cette famille, par un homme, ancien employé de la famille, qui se serait introduit dans le domicile lundi et aurait battu les trois femmes qui se trouvaient à la maison et poignardé l’enfant avant d’essayer de prendre la fuite.

Mais il aurait été intercepté par d’autres membres de la famille qui l’auraient tabassé après avoir l’abandonné pour s’occuper des blessés. Mais cet homme aurait pu finalement s’échapper et aurait appelé au secours, tout en criant et accusant cette famille de rapt d’enfant et de trafic d’organes. Un groupe d’individus s’est par la suite rué vers cette maison, y jetant des pierres et en y mettant le feu. Il a fallu l’intervention des forces de l’ordre pour disperser la foule.

Une réunion d’urgence des acteurs de la sécurité publique sous la houlette du chef de district a eu lieu à Antsirabe mercredi suite à ces deux actes de vandalisme. Les forces de l’ordre qui ont déjà ouvert une enquête par rapport à ces deux événements ont également appelé la population au calme. Elles ont également instauré des mesures de contrôle strict, pour limiter la circulation dans la nuit dans les deux villes, Antsirabe et Betafo.

Reste à savoir si ces mesures peuvent contenir la colère et l’esprit de vengeance qui règne dans les deux villes actuellement.

17 commentaires

Vos commentaires

  • 19 juillet à 10:59 | Jipo (#4988)

    Un détail de l’ histoire dans la rubrique chiens écrasés, tant que : la République démocratique d’Ethiopie et l’Etat d’Erythrée ont signé un PACS , et de s’ en féliciter, sachant que bientôt avec la carte jaune de la comesa on pourra suivre en live l’ évolution des sinistres, sans parler de la block chaine, qui comme chacun le sait : 90% des malgaches l’ attendaient pour continuer à survivre : QDB ...

  • 19 juillet à 11:49 | kartell (#8302)

    La vindicte populaire est devenue une habitude, sans que cela ne fasse, ni chaud, ni froid à un pouvoir, démissionnaire de ses obligations et à un petit peuple, crédule, à toutes les rumeurs, les plus folles !….
    Une justice, aux abonnés absents, une police, sans déontologie professionnelle, un état, sans respect du citoyen font que cette pratique s’est ancrée dans un quotidien, de plus en plus étriqué !….
    La violence est, aujourd’hui, devenue le ciment d’une société, laissée à ses propres démons de l’intolérance et de la rixe, devant lesquelles, la seule réponse de l’état aura été le silence et l’impuissance !….
    La croissance inexorable du phénomène pose de multiples questions du vivre ensemble dans une société où, le chacun pour soi, est devenu le seul espoir de réussir en délaissant le collectif, vers une lente agonie.
    En pataugeant sur cette voie royale, le pouvoir ne fait qu’encourager cette tendance, son mauvais exemple est mis en pratique par une société, avec ses moyens à elle, passant, ainsi, de la violence verbale des discours et des interventions politiques, à celle, physique de ceux qui n’ont que cela pour exister, dans une société de la corruption, où, ils ne sont que des pions, négligeables et négligés !...

    • 19 juillet à 14:00 | Nomena (#10351) répond à kartell

      Raha ny fahitako ny tantara nisy dia izany zavatra rehetra izany dia vokan’ny krizy noentin’ny Rajoelina teto amin’ny firenena tamin’ny 2009, Ka aoka isika malagasy mba hahay hifidy tsara satria izany no tena vahaolana voalohany.

  • 19 juillet à 12:01 | arsonist (#10169)

    Est-il nécessaire
    que je confirme pour la n-ième fois
    mes doutes
    sur les capacités de la classe politique gasy
    à résoudre les problèmes
    auxquels ce pays et ses populations
    font face
    depuis environ une soixantaine d’années ?

    Un peu de malgachisme pour terminer :
    « Un poulet, qui ne chante toujours pas jusqu’à maintenant, a dû être emporté par un chat sauvage » !

    • 19 juillet à 13:41 | Tsix (#10296) répond à arsonist

      Comment peut on savoir que ce sont les politiciens qui sont derrières cette actes ? Ce n’est pas encore le temps d’accuser ;

    • 19 juillet à 19:00 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Hou ! Là ! Là !
      Ces foza HVM de Hery ne comprennent pas le français.
      Comme déjà ils n’écrivent pas correctement le gasy, leur langue, peut-on leur demander de comprendre une langue qui n’est pas la leur ?
      On se demande en quelle langue ont été véhiculées les connaissances qu’ils sont supposés avoir ?

  • 19 juillet à 13:06 | rakoto-neutre (#8588)

    L’insécurité, c’est le problème des gouvernés et non pas des dirigeants. Ils s’en moquent car ils sont bien gardés, ce qui les préoccupe c’est l’élection

    • 19 juillet à 13:42 | Tsix (#10296) répond à rakoto-neutre

      C’est le problème de tous les malagasy y compris les politiciens.

    • 19 juillet à 16:03 | jayo (#10317) répond à rakoto-neutre

      miezaka manao izay hampandry fahalemana ny mpitondra ka, fa ny ratsy tsy kely lalana ary tsy maintsy misy foana ny ratsy na dia voasambotra ary ny sasany

  • 19 juillet à 13:29 | N’’’Hiest-Ah (#10357)

    Madagasikara mihoson-drà sy mifamono foana ve no tokony ho hita @zao eh ? Sao kosa misy ambadika politika mba ho fanosoram-potaka ny fitondrana ireny zava-miseho rehetra ireny ??? Samia @zay mba tng saina fa efa be loatra ny fijaliana mahazo antsika eh !!!!

    • 19 juillet à 16:06 | jayo (#10317) répond à N'''Hiest-Ah

      marina izany, ary tokony miezaka hatrany ny mpitondra mba hiaiana ao anaty filaminana ny vahoaka mba tsy tebiteby lava @asandahalo sy ny mpangalatra

  • 19 juillet à 13:44 | Tsix (#10296)

    Efa maro izay tranga niseho izay, maro no milaza fa ambadika politika. Kanefa sarotra no milaza izany satria mpiray tanindrazana amin-tsika ihany izy ireny. Amiko dia misy tokoa ny olon-dratsy vokatry ny tsy fananany asa angaha.

    • 19 juillet à 14:07 | Toutoun (#10298) répond à Tsix

      Fa tsy tokony adino koa anefa fa ny mpanao politika sy ny tsy tia rhf hamadika d mahavita zvt tsy azo eritreretina mihitsy ah !!!

  • 19 juillet à 13:56 | Nomena (#10351)

    je vois bien que depuis l’années 2009 jusqu’en 2013 l’insécurité est très intense, et après les gens ont l’habitude de cela. En en ce jour s’il y a quelqu’un qui a le courage de combattre l’insécurité il ne peut plus car sa devient encore plus intense due au crise de 2009 qui a persister.

    • 19 juillet à 16:10 | jayo (#10317) répond à Nomena

      ny fitondran’i rajoelina t@tetezamita no tena nahatonga ny firenena tao anaty olana maro toy izao

  • 19 juillet à 20:05 | jacky (#8052)

    do you surprise by this ? no this is madagascar

  • 20 juillet à 15:42 | sasa (#10303)

    tokony ho fantatry ny tsirairay dia izao , ny fandriham-pahalemana ilaina kanefa kosa raha ny zavatra niseho tany Betafo no jerena dia hita taratra fa tsy misy idiran’ny mpanao politika loatra

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 369