Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 17 novembre 2019
Antananarivo | 18h28
 

Société

Fortes pluies

Tanà sous les eaux

vendredi 8 février | Arena R.

Routes inondées, circulation à l’arrêt. L’après-midi des Tananariviens a été particulièrement difficile hier. Des bouchons partout, dans les quatre coins de la capitale. Impossible de circuler dans la plupart des routes, notamment sur l’axe Ivandry-Antanimena, Besarety-Ampasampito, Ankazomanga-Antanimena, Mahamasina-Analakely, Anosy-67Ha.

Pour le moment, on fait état d’un enfant disparu qui aurait été emporté par les crues du côté d’Andraisoro, de trois maisons et d’une église effondrées. Plusieurs voitures piégées par la montée des eaux ont également été endommagées.

La pluie diluvienne tombée plus d’une heure en continu à mis la capitale sous les eaux. Plusieurs routes ont été submergées et les maisons qui les ont bordées inondées. C’était le cas à Besarety et à Mahamasina ainsi que dans les autres bas quartiers de la capitale. Les systèmes d’évacuation d’eaux étant défectueux dans la plupart des quartiers de la capitale, il ne fallait qu’une heure de pluie pour transformer les routes en cours d’eau.

5 commentaires

Vos commentaires

  • 8 février à 10:51 | Turping (#1235)

    Eh bain les promesses rocambolesques vers l’émergence commencent par là !
    - Est-il étonnant de voir tous les scénarios de désolation où l’intérêt général public a été délaissé depuis des lustres ,au temps d’antan ?
    - . Tout ce qui concerne les infrastructures , personne ne s’en occupe.
    Pourtant les infrastructures aux normes sont les bases du développement.
    - Quand il n’y a pas de budget consacré aux entretiens quotidiens de toutes les routes ,les constructions ,il n’y a de surprise pendant la saison des des pluies.
    Le pire , c’est l’absence des travaux d’aménagement car beaucoup de canaux ont été obstrués au fil du temps permettant aux eaux pluviales de d’évacuer. On constate même la remontée de la nappe phréatique.

    • 8 février à 12:04 | FINENGO (#7901) répond à Turping

      Bonjour Turping
      Ce n’est que le résultat du m’en foutisme des Gouvernements Véreux qui se sont succédés au Pouvoir depuis plus de 44 ans.
      Le demi-Siècle n’est pas loin.
      Un demi-Siècle de Misère.
      Deux générations de Malgaches n’ont connu que ça, et on attaque la troisième génération.
      Que les Malgaches se rassurent :
      Rajoelina a promis une Emergence Rapide et Hors norme jusqu’à en faire des plages de Tamatave et de ses environs, l’équivalent de la Côte d’Azur et de Miami, c’est ce qu’il a dit lors de sa Propagande à Tamatave.
      Est-ce une réalité ou un Piège à Kon ???
      A qui veut, donne la réponse.
      Quant à moi, j’ai la mienne.
      Bonne journée !!!!

    • 8 février à 12:09 | betoko (#413) répond à Turping

      C’est la mairie est le premier responsable ,cela n’a rien à voir avec l’IEM
      Une auditrice sur la radio Antsiva disait ,nous avons une mairesse qui nous mérite ,c’est une femme au foyer qui est devenue mairesse ,aussi ne soyez pas étonné
      J’en ai connu pire en 1958 ou 1959 ,pendant une semaine il tombait des cordes et nous n’avions pas classe .La digue d’Ikopa avait cédé .Toute la ville basse était sous les eaux ,Tsiranana était partout il coordonnait les opérations de sauvetage ,je ne me souviens plus combien ont perdu corps et biens .C’était l’Apocalypse ,le père Mayol n’était pas encore né (lol)

  • 8 février à 13:29 | vatomena (#8391)

    Il est bon d’accuser Pierre et Paul. Mais la faute revient à tous les Malgaches.Il fallait etre bien bete pour croire que ce que le Colon avait construit pour une ville de 250 000 habitants suffirait aux nécessités d’une ville de 2 millions .C’est ce qui arrive quand on donne le pouvoir à des arriérés mentaux....inamovibles

    • 8 février à 15:40 | tanguy37 (#7699) répond à vatomena

      Et oui quand on est c.., on y reste !!!!

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS