Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 1er décembre 2020
Antananarivo | 17h45
 

Economie

Douanes malgaches

Sydonia ++ mis en place

mercredi 25 juillet 2007 | Ax’s

A l’heure actuelle, la douane malgache se dote d’un des moyens les plus performants afin de lutter contre la pauvreté chronique et de toutes ses causes (corruption, malversation...). Ainsi le logiciel « Sydonia ++ » ou système douanier informatisé a été mise en place la semaine dernière à Tuléar. Des 11 systèmes à installer 4 sont pour l’instant mis en place et fonctionnels à Tana-Ivato, au port de Tamatave, au port de Majunga et celui de Tuléar).

Depuis la mise en marche de ce logiciel 99% des opérations à l’importation en sont traitées, si le taux s’élève à 89% pour les opérations d’exportation. « Sydonia ++ » permet en effet l’automatisation de presque toutes les opérations en douane. Ainsi le déclarant peut faire chez lui toutes les déclarations, les éditer et les remettre directement au bureau de douane.

Par ailleurs le circuit de contrôle, les opérations de caisse et la gestion des magasins de douanes sont intégré dans cette nouvelle version de logiciel. A noter que l’ancien logiciel était la version 2.7 et a été remplacé par la version 3 appelée également « Sydonia ++ ».

Le scanner quant à lui sert au criblage, ceci afin éviter l’ouverture systématique des containers.

La modernisation de la douane est, sans conteste une nécessité impérieuse en raison de la croissance vertigineuse des opérations de commerce international. S’inscrivant dans le cadre global de l’Action Douanière qui consiste à faire de la douane malgache non seulement une administration exemplaire, mais surtout un véritable partenaire des opérateurs économiques, ces nouvelles installations ont été optées pour l’application des règles de contrôle en usage dans le monde à l’heure de la globalisation.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives