Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 27 mai 2020
Antananarivo | 15h59
 

Transport

Transport en commun

Suspension d’activité des lignes urbaines et suburbaines

mardi 5 mai | Fano Rasolo

Décidés. Les transporteurs membres de l’union des coopératives de transport urbain (UCTU) et de l’union des coopératives de transport suburbain (UCTS) ont décidé de suspendre leurs activités à partir de ce jour, selon leur déclaration, hier. Depuis la reprise de leurs activités ces 15 derniers jours, ces transporteurs n’auraient cessé d’accumuler des pertes suite aux différentes contraintes liées aux mesures obligatoires pour de prévention du Covid-19 d’après les coopératives. Avec un temps de travail limité, un nombre de passagers réduit alors que les frais de transport ont été maintenu, des règles qui ne leur permettraient pas d’être rentables. Ainsi, suite à leurs différentes réunions de la semaine dernière, ces transporteurs ont décidé une suspension temporaire de leur activité.

« Outre les pertes que nous subissons, la multiplication des cas de Covid-19, dont nous nous sentons avoir une part de responsabilité, nous allons suspendre provisoirement nos activités afin de trouver des solutions à ces problèmes, dans le respect de toutes les mesures sanitaires », selon Mihaja Razafiniarivo, porte-parole des transporteurs.

Surveillance

De son côté, le directeur général de l’Agence des transports terrestres (ATT), le général Jeannot Reribaky, a expliqué que le vrai problème des transporteurs réside dans le nombre réduit des passagers étant donné que seuls certains élèves et les employés sortent de leurs foyers.«  Avant de reprendre leurs activités, nous leur avons proposé d’opérer par alternance en travaillant à tour de rôle mais ils ont demandé à travailler tous les jours », poursuit le DG de l’ATT. Il a aussi précisé que le ministère des Transports, du tourisme et de la météorologie s’est efforcé d’aider les transporteurs durant les 15 jours d’activités en livrant des licences gratuites et en effectuant gratuitement la visite technique de leurs véhicules.

Des transporteurs ont évoqué également le manque de gel désinfectant mis à leur disposition durant ces derniers jours. Le directeur général de l’ATT a répondu que l’Association Fitia a offert trente trois mille cinq cents (33 500) flacons de gel désinfectant par jour durant ces derniers quinze derniers jours. Le ministère des Transports et le centre de commandement opérationnel de lutte contre le Covid-19 (CCO-Covid) continueront de distribuer ce don et d’assurer la désinfection de tous les véhicules de transport en commun. Les forces de l’ordre assureront aussi la protection des transporteurs qui choisissent de continuer leur travail à partir de demain aujourd’hui pour qu’ils puissent exercer leur métier en toute quiétude, selon l’ATT.

7 commentaires

Vos commentaires

  • 5 mai à 08:19 | Tsisdinika (#3548)

    Pourquoi l’Association Fitia ne proposerait-t-elle pas des moyens de transport alternatifs ? Cette association éclipse toutes les autres avec d’aussi gros moyens (33 500 flacons de gel par jour !!!).

    • 5 mai à 09:09 | Shalom (#2831) répond à Tsisdinika

      Népotisme ! Propagande ! Charité bien ordonnée commence par se servir soi-même.
      L’argent qu’a alloué l’ennemi du CVO, le fameux OMS, on donne une part à cette association, les malagasy vont en conclure que cette belle-mère de Cendrillon qui la préside fait quelque chose pour le pays, qu’elle est active, qu’elle est ... la plus belle dame devant son miroir (comme l’écrivent les mpisolelaka, comme si ça a à voir avec ses actions).
      Bref, ce n’est pas pour la nation qu’elle fait ça, c’est de la propagande pour 2023.

    • 5 mai à 12:14 | citoyendumonde (#4292) répond à Tsisdinika

      Tous le régimes se suivent et se ressemblent.
      Du temps de l’Arema, tout passait par le Président. Avec Ravalomanana, les kits scolaires et tout ce qui était filet de sécurité transitaient par Magro. Avec Rajao, c’était sa femme qui gérait tout avec son cabinet. Et puis maintenant, l’association Fitia est mise en avant or qu’il s’agit de fonds publics.
      Mais cette pauvre population qui vit dans une extrême pauvreté,fond en larmes quand elle reçoit quelques miettes de la part du fitondrana.
      Ils sont tous pareils, tous dégoûtants.

  • 5 mai à 09:05 | lancaster (#10636)

    Les transporteurs de Tana sont un groupe d’irresponsables sans professionnalisme et de voyous.
    Ils avaient reçu parmi les 1ers une aide de l’etat Au grand dam d’autres sociétés ou catégories de personnes,.
    Il est temps de réfléchir comment organiser ce secteur qui oublie qu’il évolue dans le domaine du service public.
    Avis à ATTENDRE et Ministre des transports.

    • 5 mai à 09:12 | Shalom (#2831) répond à lancaster

      Le castré de 67 ans va avoir une crise cardiaque s’il continue comme ça !

    • 5 mai à 13:52 | citoyendumonde (#4292) répond à lancaster

      Je ne suis pas transporteur mais comment est-ce-qu’on peut amortir ses coûts quand l’heure de fonctionnement des taxi be est réduite de moitié et idem pour le nombre de passagers ?
      Un taxi be fait au maximum 4 A/R par jour maintenant : 4X2X20 passagersX500 AR= 80000 AR/ jour de recette. Avec cette recette il faut déduire le carburant, l’huile, les pièces, le salaire du chauffeur et du receveur, l’amortissement de la voiture, autant rester à la maison puisque ce n’est pas viable.
      On a tellement l’habitude de mendier dans ce pays et on croit que tout est gratuit. L’aide de l’Etat était de combien pour les chauffeurs de taxi ? de bus ? de receveurs ?

  • 5 mai à 16:11 | betoko (#413)

    De quoi ils se plaignent ces propriétaires et syndicats de taxi-be ? Leurs chaffeurs et receveurs commencent à travailler dès 4heure du matin et ne s’arrêtent que vers 19 heure ou à 20 heure pour une salaire de misère et sans être adhéré ni à l’Osti encore moins à la cnaps et ne bénéficient pas de congé payé comme sur la ligne 146, et 147

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS