Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 3 décembre 2020
Antananarivo | 09h35
 

Religion

Amboaram-peo Trinite Masina Avaratr’Anjoma

« Sidikana » ou hymnes royaux et… « Judas Maccabaeus » au programme

mardi 18 septembre 2012 | Haingo

La paroisse Anglicane Trinite Masina Avaratr’Anjoma est réputée pour ses engagements dans les diverses actions sociales et le développement de la foi. Pour ce qui concerne les actions sociales, ses activités se basent surtout sur l’éducation, les mouvements des jeunes et les actions caritatives sous diverses forme. En vue de promouvoir ces engagements, les responsables de cette paroisse en collaboration avec les fidèles se sont lancés dans l’extension de l’édifice cultuel et ce en cohérence avec le développement de ses activités et de son rôle dans la société. De ce fait, en guise de levée de fonds pour contribuer au financement de ce projet, la paroisse s’est engagée à réaliser un grand concert classique d’une envergure historique, culturelle et artistique, ce 11 novembre prochain au Carlton Anosy. Le chef de groupe auprès de l’Amboaram-peo Trinite Masina Avaratr’Anjoma, Razafimanantsoa, a expliqué que c’est le premier concert du genre à Madagascar ; dans sa première partie, le public aura la possibilité d’entendre pour la première fois certainement les "sidikana" ou hymnes royaux depuis le règne de Radama jusqu’à celui de Ranavalona III, ainsi que les œuvres de Ratany qui était l’un des illustres compositeurs du palais, dont la paroisse détient l’exclusivité du répertoire jusqu’à ce jour. Quant à la seconde partie, un des plus grands oratorio de Frédéric Handel dans le "Judas Maccabaeus" sera aussi interprété et joué pour la première fois à Madagascar. Outre le groupe artistique de la paroisse, 50 autres participants et le Sampana Mpihira kristiana apporteront également leurs contributions durant ce concert classique.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS