Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 25 septembre 2020
Antananarivo | 19h57
 

Politique

Lutte contre le coronavirus

Série de limogeage à Toamasina

lundi 25 mai | Mandimbisoa R.

Face à la recrudescence du coronavirus à Toamasina, le conseil des ministres tenu hier a apporté des réponses politiques à cette situation particulièrement délicate dans la ville du Grand Port. Des réponses qui se sont traduites par le limogeage et le remplacement des différents responsables dans la région.

Le directeur régional de la santé de Toamasina a été remplacé. Le poste est désormais occupé par Dr Célestine Vavy Razafiarisoa. Au titre du ministère de l’Intérieur et de la décentralisation, le décret de nomination du secrétaire général de la région Atsinanana a été abrogé. De même, un nouveau préfet vient d’être placé à la tête de la ville de Toamasina en la personne de Jean Jugus Razafiarison.

En l’absence des explications sur le limogeage de ces hauts fonctionnaires et sur leur remplacement, des questions se posent si ces dispositions ont des liens avec la propagation rapide de la maladie du coronavirus dans la ville du Grand Port. Quel en est leur degré de responsabilité dans le cadre de cette crise sanitaire ? Une chose est pourtant sûre, les tâches ne seront pas faciles pour les responsables fraîchement nommés.

43 commentaires

Vos commentaires

  • 25 mai à 08:48 | Shalom (#2831)

    Courage fuyons !
    Attitude irresponsable de ce gouvernement, est-ce vraiment la solution ?
    Le prochain remplaçant sera qui ?
    Oui, ce sera toujours la même boucle si ce DJ et son équipe ne prennent pas les vraies décision et politique adaptées et conformes à telle situation.
    Toujours la même interrogation : où sont les 440 millions de dollar ?

    • 25 mai à 09:01 | betoko (#413) répond à Shalom

      Et qu’est ce que vous proposez ? Les 400 millions de dollar ont été utilisés aux divers aides et si vous voulez connaître tous les détails la cours des comptes est là pour vous satisfaire .400 milions de dollar pour construire la Colisée c’est très très exagéré , et les détracteurs se réjouissent car ils sont à cour d’argument

    • 25 mai à 09:19 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      Betoko, le plus important dans ce que j’ai écrit, ce n’est pas dans le sens "affectation de l’argent" à ce kolize (à voir après) mais plutôt dans la priorisation.
      Voyez-vous l’exemple du gouvernement français : il montre à tout le monde la destination des divers milliards d’euros qu’il débloque pour la reprise de l’économie.
      Une transparence de ce niveau suffit dans un premier temps. Et en plus on peut voir des détails sur le site gouvernemental

    • 25 mai à 09:44 | Maestro (#7313) répond à Shalom

      @ Bekoto

      400 milions de dollar pour construire la Colisée c’est très très exagéré

      Justement ! Un détail des dépenses serait apprécié par la CI je pense car de toute façon un jour où l’autre il va falloir y penser.

    • 25 mai à 10:59 | kunto (#7668) répond à Shalom

      Oui ! ou est passer ces 440 millions $ ????

    • 25 mai à 13:45 | mamabe (#873) répond à Shalom

      Et le ministre de la santé ne démissionne pas ? Il brille par son absence ,en tout dans la prise de parole dans la gestion du Covid. C’est toujours facile de taper sur les autres, la responsabilité est collective.

    • 26 mai à 16:16 | PAPANGUES974 (#9798) répond à Shalom

      On dirait que Les MALGACHES ne sont attirés que par l’Argent ?? Hors, si ils s’occupaient un peu plus de leurs bien être ?.ils arriveraient au bout d’une certaine indulgence, à retrouver le gout de l’effort et du chemin à suivre ?? Ce n’est qu’une question ! Et malheureusement pour mes Amis Malgaches, je n’ai pas la réponse. Bon courage à ce peuple qui endurent tant de sacrifice.

  • 25 mai à 08:54 | Shalom (#2831)

    Raha mijery ilay toerana fanaovana fivoriana eo amin’ny sary io ny tena dia sanganehana fa sahala ny mahita tranom-paty amin’ireto lamba fotsy sy voninkazo eo ampovoany ...

  • 25 mai à 09:27 | Vohitra (#7654)

    Ny antoka sy toky nifanomezana sy niarahan ny mpiray dina tamin ny revolisiona volomboasary, dia tsy ela dia efa nivadika ho fihavanan-jiolahy.

    Ny didy hena sy ny anjara tandrify ny tompomenakely isanambaratonga dia manomboka miofo ho tery vay manta.

    Ny any ambony mihinana sy voky miampatra amin ny ambony ampanga sy ny kolikoly, ny antenantenany miandry didy antsy, ny ambany mamely mipetaka izay azo aodina rehetra.

    Dia mody samy gaga sy mody mametra-panontaniana daholo izy rehetra, dia rehefa mihombo miharatsy ny toedraharaha, dia ampifamadibadihina sy atao mifanolosolo eo ny samy goaika sy fodilahimena hihinana ny varimbahoaka.

    Tsy misy vahaolana afatsy ny fizakantena isamparitra ihany io amin ny ho avy, tsy olona mitokozihatra mivangongo manao zazabodo mitoetra eto Antananarivo no antenainy hahita vahaolana mahomby ho an ny Faritra hafa.

    • 25 mai à 15:54 | saint-augustin (#9524) répond à Vohitra

      Vohitra,
      Antananarivo n’a jamais résolu les problèmes des Provinces ,au contraire .Les petites mains kleptomanes vient d’où Vohitra ?
      Qui ne sont pas d’accord pour l’autonomie ou la décentralisation effectives :c’est Antananarivo.Il suffit de relire les commentaires dans ce forum.
      Voyons la province de Tuléar :on a le soleil, les belles plages,la richesse du sous sol, l’agriculture,la diversité de la population, la fierté de ce peuple.
      Les aides pour le Grand sud, qui le détournent ?S’il y a autonomie ,les kleptomanes de Tout bord
      ne trouveront pas à voler.Mêmes les Iles éparses ...
      Soyons honnêtes et luttons de façon efficace contre la corruption.

    • 25 mai à 17:04 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Saint augustin,

      Savez-vous et comprenez-vous bien la langue Malagasy ecrite ?

      Aussi, qui vous a dit et affirme qu Antananarivo s oppose a l autonomie des Regions ?

      Et qui sont ceux qui ont depouille et pille les richesses dans les Regions telles le bois de rose, l or...?

      Ce ne sont pas ceux d Antananarivo, mais ceux qui exercent leurs responsabilites et habitent a Antananarivo. Nuance ! Nuance !

  • 25 mai à 09:41 | Marika (#9389)

    Efa manomboka ny didy jadona satria efa tonga saina tsikelikely ny olona amin’ny fikafika isan-
    karazany atao mba hanamboarana ny fampiesonana ho raitra kokoa.
    Tsy maintsy manindry aloka avy hatrany ra-j mba hi-calmer-na izay mitady hitraotra.
    Mahatoky tena tanteraka ilay boto kely satria ny tafika sy ny fitsaràna efa mandohalika tanteraka.

    Tsy asiana resa-be loatra fa hatreo aloha.

    Marika.

  • 25 mai à 11:01 | kunto (#7668)

    Limogeage ??? n’importe quoi cette décision , on ne comprends toujours pas que " l’union fait la force " ...

    • 25 mai à 11:08 | kunto (#7668) répond à kunto

      Donnez leur votre cvo à vonlonté Monsieur le Président , pas de panique normalement si le cvo est vraiment éfficace ..... Les Malgaches d’abord , on verra l’Afrique après .

  • 25 mai à 11:13 | Behantra (#9165)

    Et voilà

    La prochaine sera un remaniement , comme çà on va gagner quelques mois , laisser les imaginations s’embourber dans des questions sans réponses

    C’est du bôka tout craché : révélation , encore une fois , de son incompétence

  • 25 mai à 11:14 | Tsisdinika (#3548)

    Fomba fiady ihany izao fanilihana andraikitra izao satria olona mpanatanteraka baiko fotsiny daholo ireto nesorina tamin’ny toerany ireto. Tsy hampiova na inona na inona ny fanovana olona raha mbola tsy miova ny paikady.

    Efa hita ihany io fialana andraikitra io tamin’ny fanondroana ny mpiasan’ny orinasa Ambatovy ho tomponandraikitra @ fiparitahan’ny valanaretina nefa olona salama nihiboka efa ho 1 volana sy tapany mahery koa ireo no nivoaka tahaka ny olon-drehetra rehefa nalefahana ny fihibohana ka nahazo izany aretina izany tany anaty fiaraha-monina. Zary atao hazalambo mihitsy ny mpiasa na mpiara-miasa @ Ambatovy. Efa manahy mihitsy ny tena ankehitriny fa ireo olona voan’ny Covid19 any Taolagnaro ireo koa izao dia efa hitadiavana tomponandraikitra tsy ho tononiko eto. Fa maninona ohatra raha tononina koa ny orinasa iasan’ireo voan’ny coronavirus hafa na ireo mpiasan’ orinasa nifampikasoka akaiky tamin’ny olona narary na nitondra ny tsimokaretina, ohatra ny mpiasan’ny Air France sy Air Madagascar ?

    Tokony hanana fahasahiana ity fitondrana foibe ity hampiditra fihibohana TANTERAKA an’i Toamasina I sy II ao anatin’ny 15 andro farafahakeliny. Alefa par quartier ny fitiliana ireo tranga fa ny tambavy efa hita fa tsy mandaitra.

  • 25 mai à 11:19 | betoko (#413)

    Maestro
    Soyez sans crainte , la CI veille concernant les utilisations de tout cet argent Un exemple la déclaration du directeur général de l’OMS lors de son entretient avec Andry Rajoelina
    Au fait , j’ai beau scruter l’horizon , je n’ai pu constater un seul bateau qui a coulé à Madagascar , pourtant vous étiez sûr de votre prédilection il y a 15 jours Auriez vous rêvé trop fort peut être ou c’est de la mythomanie ?

    • 25 mai à 22:09 | Maestro (#7313) répond à betoko

      @ Bekoto

      Au fait , j’ai beau scruter l’horizon , je n’ai pu constater un seul bateau qui a coulé à Madagascar , pourtant vous étiez sûr de votre prédilection il y a 15 jours Auriez vous rêvé trop fort peut être ou c’est de la mythomanie ?

      Décidément comme votre Bac - 7 vous n’êtes pas en mesure de comprendre l’allusion très simple d’un Gamin de 7 ans normal tu n’est qu’un kely loha ( ça veut dire sans cervelle parait il ). Ceci explique cela ! Le bateau Madagascar est entrain de couler à cause d’un Konard, avec son soutien indéfectible Petit Khon de Bekoto surement une erreur de conception ou conçu par hasard par ses Parents. Les Pauvres ils faut qu’ils déposent plainte car il y a un défaut de fabrication sur la Marchandise.

  • 25 mai à 11:19 | FINENGO (#7901)

    Série de limogeage à Toamasina, mais dans quel But ????
    C’est un moyen comme un autre de mettre en place des têtes dociles aux exigences du Babakoto Prézida Bac-7 à minimiser le nombre de cas des contaminés Covid-19, sans pour autant que le Prézida Babakoto ne peut jusqu’ici prouver l’efficacité du Covid-Organixxxxx de mes deux.
    Quel Misérable Personnage de Prézida Babakoto Bac-7.

  • 25 mai à 11:48 | Vohitra (#7654)

    Efa misy rafitra mipetraka mazava io koa inona no tokony hahagaga intsony e !

    Calife no tompon’ny fanjakana

    Ra piera manga no lehiben’ny menamaso.

    Ny ankoatr’izay manatanteraka sy manompo ary mankato. Mazava ve ?

    Matoa misy ny fifandirana, dia ny mpiadidy napetraky ny mpanjaka no tsy mifanaraka amin’ny sakaizanjiolahy napetraky ny lehiben’ny menamaso.

    Ary ohatrany miverina any amin’ny 1863 any ve izany tsiahy ny tantara izany sa ahoana ?

    Iza no hisolo an’Andriamifidy ?

  • 25 mai à 11:58 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour,

    - Un président hubris
    - Un gouvernement d’abrutis
    - Un peuple soumis et abêti
    - Avec tout cela un Covid 19 qui s’invite au pays

    Un fameux cocktail dîtes donc.

    Madagascar, un pays qui n’ a pas connu de vraie guerre (à l’ instar de pays comme le Vietnam ayant connu 2 guerres coloniales et qui s’en est bien relevé depuis), promis à un bel avenir et qui au fil de ses 60 ans d’indépendance s’est appauvri pour être parmi les 5 derniers du Monde.

    Peut-être que cette guerre sanitaire arrivera à ouvrir les yeux des malgaches et réveiller une conscience nationale pour travailler, se battre, exister pour être un vrai pays ayant sa place dans le concert des nations.

    Ne dit-on pas que ce qui ne nous tue pas nous renforcera.

    En tout cas Madagascar est maintenant bien placé pour être le 1-er sur le podium des pays les plus pauvres du Monde, premier des PMA comme on dit avec une pudique hypocrisie.

    Cordialement
    YaR

  • 25 mai à 12:25 | Isambilo (#4541)

    Izany no izy rehefa manendry olona nohon’ny fiaviana, ny faneraserahana, ets.
    Nanomboka efa ela io, t@ fotoanan’ny Loi-Cadre izay nampiakarana an’i Tsiranana satria tsy manana fifandraisana @ fanjakana taloha (merina, sakalava, antemoro, antanosy, ets).
    Dia voamaika notohizan’i Ratsiraka izay tsy fantatra avy aiza ny fianakaviany.
    Ary naninona no tsy nampisotro ny tambavy ny Tatsinana rehetra ?

  • 25 mai à 12:59 | rayyol (#110)

    Question est ce que l on soigne avec l hydroxiechloroquine a Madagascar Qu en est t il de la position du gouvernement sur ce sujet Je ne crois pas que l on me donne une reponse

    • 25 mai à 14:22 | mamabe (#873) répond à rayyol

      Il faut suivre les informations, la chloroquine ou son dérivé l’hydroxychloroquine est inefficace voire dangereuse par une toxicité cardiaque. Elle augmente le risque de mortalité. Publication d’une revue médicale de référence,the Lancet le 23 mai 2020. Une large étude rétrospective, sur 96000 patients avec un groupe témoin. La chloroquine est ’’ faux remède miracle ’’ pour le Covid 19.

  • 25 mai à 13:10 | Marika (#9389)

    Notontosaina indray ny zavatra toy izao mba hanarotsaronana ny collésium ao anaty rova.
    Fomban’ity fitondràna ity mantsy ny manao kilalao ny vahoaka,satria mora manadino.
    Aiza izao ny niafaran’ilay vola amina miliara nentina nivoaka misasakalina tao anaty fiara ?
    Aiza izao ny niafaran’ireo karapanondro "doublons" mahatratra aman-tapitrisa no mihoatra ?
    Aiza ny niafaran’ireo plaintes rehetra napetraka momba ny fanonganam-panjakàna ny 2009 ?
    Aiza ny niafaran’ilay projet hitaritana rano any atsimo ?
    Aiza ilay projet bus chinois ,nolazaina fa hoe efa miàla any ary amidy mora ?
    Aiza ilay metro ,tramway,parking , building, Miami, côte d’azur.

    Be dia be ireo lainga sy fampiesonana nataon’ity ra-J. ity, kanefa dia mahagaga fa dia manaiky
    sarotsaronana foana ilay vahoaka efa mitrongy vao homana.
    Ny zavatra iray mbola azo tsoahana ihany koa dia ny fahitàna ireto olona marobe tsy hanino tsy
    haninona ,tsy manana compétence mihitsy kanefa dia mitazona andraikitra ambony tokoa eto
    amin’ny firenena.
    Mbola ho hitantsika eo ihany ny fizotry ny tantara fa dia aza mora manadino loatra rey olona o !

    • 25 mai à 14:15 | Vohitra (#7654) répond à Marika

      Telo no tanjona ho azy ireo rehefa niomana ny haka fahefana izy ireo, na amin ny fitaka na amin ny halatra, efa niomana izy, dia ireto :

      - hangorona ny harena i calife sy ra piera manga, dia izy ireo to indray no hametraka ny tompomenakely mpanapadoha isamparitra

      - hikapoka hampanaiky ny avara-pianarana ny tanjona sy ny lalana tian izy roalahy hitondrana ny Firenena

      - hamotika sy hanilika tanteraka ny Andriana isamparitra eo amin ny fitantanana ny Firenena

      Efa nampoizina izao satria alohan ny nitantanany izy ireo dia efa nampiseho fa voafehiny tokoa ny fanaovana tetika hanaovana ampihimamba ny harena sy ny volampanjakana.

      Ianao ve dia mihevitra tokoa fa mikasa ny hanasoa ny vahoaka ny jiolahy rehefa nirotsaka hanao politika ?

      Dia ianao ve mino fa misy ny jiolahy miova fo ?

      Izaho aloha tsy mino mihintsy e, fa ireo nampandihy fitombenana no mino, dia izao io no vokany

  • 25 mai à 14:18 | Besorongola (#10635)

    #CORONAVIRUS
    Madagascar : le gouvernement rejette un plan d’aide d’urgence au secteur privé

    Publié le : 25/05/2020 - 04:08

    Nosy Iranja, perle de l’archipel de Nosy Be. Symbole de la crise sanitaire, les plages d’ordinaire bondées de touristes étrangers, sont depuis mars désertes. 400 000 employés du secteur privé pourraient être privés de salaire ce mois-ci.
    Nosy Iranja, perle de l’archipel de Nosy Be. Symbole de la crise sanitaire, les plages d’ordinaire bondées de touristes étrangers, sont depuis mars désertes. 400 000 employés du secteur privé pourraient être privés de salaire ce mois-ci. RFI/Sarah Tétaud
    Texte par :
    Sarah Tétaud
    Suivre
    Le plan de sauvetage rédigé conjointement ces deux derniers mois par le ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat et les groupements du secteur privé, a été en partie rejeté en conseil de gouvernement. La nouvelle a été annoncée ce week-end par le secteur privé lui-même. Aucune communication officielle n’a encore été faite par le gouvernement à ce sujet.

    De notre correspondante à Antananarivo,

    L’une des mesures phare du plan de sauvetage était d’offrir une indemnité aux salariés actuellement au chômage technique, et qui ne perçoivent plus aucun revenu. Depuis le début de la pandémie, le secteur privé a obtenu le report de la plupart des échéances fiscales. Une mesure saluée, mais bien en deçà des besoins actuels.

    « On est à la recherche de plus. Et le plus était dans le plan de mitigation qui a en partie été rejeté. Nous ce qu’on cherche, c’est une réponse de l’Etat par rapport à ce fameux plan ou une communication par rapport aux mesures que l’Etat compte nous proposer. Et cette communication, on ne l’a pas. Ça nous fait mal. Ca nous frustre que l’on soit laissés pour compte et qu’on ne nous réponde pas, explique Njaka Ramandimbiarison, administrateur de la Confédération du tourisme à Madagascar, le secteur le plus touché par la crise sanitaire et économique. L’Etat doit prendre des mesures visant à la sauvegarde de l’emploi et au soutien du secteur privé. Sinon, nous allons dépérir et disparaitre du tissu économique de Madagascar. Nous sommes dans la semaine du paiement des salaires. Pour nous il est plus que vital d’avoir une réponse du gouvernement sur les mesures économiques apportées au secteur privé. Car encore une fois, nous allons faire ce fameux chèque de la paie, et cela fait trois mois que cela dure ».

    • 25 mai à 16:05 | Yet another Rabe (#4812) répond à Besorongola

      Bonjour,

      Le secteur touristique attend quoi de ce président hubris et de son gouvernement d’abrutis ?
      Que ce dernier lui donne un peu d’argent pour pouvoir survivre ?

      DIALOGUE FICTIF :

      - Secteur touristique :
      On va mourir Monsieur le Président, comment allons nous payer nos salariés, il n’y a plus de touristes.
      - Le Président :
      On n’ a pas de sous pour vous aider
      - Le secteur touristique :
      Mais vous avez reçu 440 millions de dollars de l’ OMS, 240 millions d’euros de la France pour les îles éparpillées.
      - Le Président :
      Vous n’êtes pas budgétés là dedans les gars.
      Démerdez vous même s’il n’ y a plus de touristes.
      - Le secteur touristique :
      Avé César Président, ceux qui vont mourir te salue.
      - Le Président :
      N’oubliez pas que dans notre immense mansuétude, nous vous avons octroyé le report des échéances fiscales.

      On va voir le résultat de tout ça très prochainement.

      Cordialement
      YaR

      .

    • 25 mai à 17:53 | Tsisdinika (#3548) répond à Besorongola

      La réponse officieuse du gouvernement c’est que l’emploi au sein du secteur privé n’est pas le problème de l’État. Ils ont juste accepté le report de certaines échéances fiscales. Pas leur allègement.

      La raison : ils disent que le budget de l’État a un gap de plusieurs centaines de milliards, donc il faut payer les impôts pour améliorer leur recettes. Même l’aide budgétaire exceptionnelle issue de la plus grande partie des 440 millions de $ n’ont, paraît-t-il pas suffi. Malgré également un report du service de la dette.

      A quoi sert au juste le budget de l’État à l’heure actuelle ?

      - À payer le salaire, indemnités Covid19, et avantages des dirigeants, des élus, des fonctionnaires et agents de l’État, même si la plupart ne font rien en raison du service minimum.
      - À couvrir les dépenses de fonctionnements de l’appareil d’État : carburants, téléphones, locations diverses.
      - À investir dans la réponse locale au Covid19 : EPI, CVO, labos, usine pharmaceutique..

      Questions :

      - Existe-t-il un plan d’austérité ou une forme de solidarité avec le secteur privé au sein de la fonction publique ?

      Rien du tout. Les fonctionnaires, même les plus gradés, perçoivent leurs salaires en entier + les indemnités.

      - Quels sont les services offerts par l’État aux citoyens qui justifie ce salaire plein ?

      La fonction publique tourne au ralenti, et le secteur privé fonctionnant encore ne travaille qu’à mi-temps. Il y a très peu d’interaction entre les deux. La plupart des autorisations administratives ne sont plus délivrées.

      - La part des 440 millions sous forme de dons pour les filets de sécurité sociale (vary mora et tosika fameno etc.) concerne-t-elle également les salariés du secteur privé ?

      Non. Ce sont surtout les "couches vulnérables" issues du secteur informel qui en bénéficie, à part les seniors. Les salariés-contribuables du secteur privé, sans ressource en raison du chômage technique, n’ont pas été budgétés.

      - Qui vont rembourser les aides ?

      Les contribuables du privé. Évidemment. Même au chômage. Brillantissime.

    • 25 mai à 19:34 | Isambilo (#4541) répond à Besorongola

      On est à Madagascar. On n’a pas de pôle emploi. L’administration n’a pas les moyens, et peut-être pas envie, de contrôler si les salariés sont déclarés et s’il y a un des cotisations pour indemniser les chômeurs.
      L’état malgache n’est pas l’état français. Le notre n’a pas les moyens de se substituer aux entreprises privées, même pour quelques heures.
      D’autant plus qu’il faut financer financer la basse-court de Manjakamiadana.
      Il est vrai que Rajoelina et ses copains ne savaient pas qu’il y a déjà le théâtre de verdure à Antsahamanitra, avec une piscine en plus.

    • 25 mai à 19:53 | Tsisdinika (#3548) répond à Besorongola

      Isambilo,

      Si. Les salariés du secteur privé ont la Cnaps. Une des missions de cet organisme comprend les "actions sociales en faveur des bénéficiaires (cotisants) et leurs familles".

      Les cotisations payées à la Cnaps doivent servir à venir en aide aux travailleurs en difficulté au lieu de servir de vache à lait au budget de l’État.

      La CNaPS refuse pour le moment et invoque un vide juridique.

    • 25 mai à 23:06 | sarah (#4600) répond à Besorongola

      mais qui va payer les taxes si le secteur privé est mis à mort ? On ne devrait pas diminuer de moitié le salaire des fonctionnaires qui n’ont pas travaillé et ne travaillent pas durant le confinement ? Au Rwanda les membres du gouvernement n’ont tout simplement pas été payés pour mieux aider la couche vulnérable, mais bon...

  • 25 mai à 16:22 | dominique (#9242)

    le druide président va finir par marcher sur la tête et complètement fada ; aux faits , A t’il réussit a se remplir les poches avec son chaudron de potion magique , il n’en parle pas ??

    • 25 mai à 19:39 | Isambilo (#4541) répond à dominique

      Les druides, au moins, connaissent les plantes médecinales.
      Sa potion ne se vend pas, personne n’en veut, même en cadeau. Sauf les nationalistes béats. On en a, mais invendables.

  • 25 mai à 17:03 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum
    Dommage mais le pire est encore devant nous dans tous les domaines.
    Les conseilleurs ne seront jamais les payeurs.
    Faire peur aux gens et confiner ceux qui ne disposent même pas des minimums vitaux sont des pari perdus d’avance dans la lutte contre cette pandémie : Voilà les deux mamelles de l’échec donc ne cherchons pas des boucs-émissaires en limogeant des sous-fifres victimes des mesures prises en haut lieu.

    • 25 mai à 17:54 | Besorongola (#10635) répond à plus qu'hier et moins que demain

      PAS DE CHANCE OU C’EST DIEU QUI PUNIT ?

      L’autorité, c’est le droit de gouverner. Toute autorité appartient à Dieu parce qu’il est le Créateur de toutes choses. Nous avons vu que le principe de base du monde, c’est la rébellion ; tandis que le principe de base des enfants de Dieu, c’est l’obéissance.

      À cause de la nature pécheresse et rebelle des hommes, Dieu a établi des lois et a institué le gouvernement humain. Dieu a donné aux hommes l’autorité de faire respecter ses lois. Il a agi ainsi pour notre protection et pour notre bien. Les autorités civiles sont le moyen par lequel Dieu restreint le mal, afin que nous puissions mener « [...] une vie paisible et tranquille, en toute piété et honnêteté » (1 Timothée 2.2).
      Les professeurs d’école, les policiers, les autorités locales, les juges, les autorités fédérales et provinciales sont tous des autorités déléguées par Dieu. Puisqu’ils représentent l’autorité de Dieu, nous devons leur obéir. La Bible dit :
      « Que toute personne soit soumise aux autorités supérieures ; car il n’y a point d’autorité qui ne vienne de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées de Dieu. » (Romains 13.1)
      Les chrétiens sont des citoyens qui doivent observer les lois. À l’école, l’élève honore Dieu quand il obéit aux lois de l’école et montre du respect à ses instituteurs. Il déshonore Dieu quand il ne le fait pas. Comme disciples de Jésus-Christ, nous devons vivre selon le principe de l’obéissance.

      La Bible dit :
      « Soyez soumis, à cause du Seigneur, à toute autorité établie parmi les hommes [...] » (1 Pierre 2.13)
      Notre Seigneur n’a jamais favorisé la rébellion. Il a enseigné aux foules à obéir aux autorités gouvernementales. Quand les Pharisiens ont demande à Jésus s’ils devaient payer le tribut à César, il a répondu :
      « [...] Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu. » (Matthieu 22.21).

      Rajoelina est l’archétype de fomenteur de rébellion à Madagascar ces dernières décennies . Sous sa conduite il était parvenu à faire chuter le régime de Ravalomanana en 2009 et il a pris la tête du pays de 2009 à 2013 mais malgré sa volonté d’aller très vite dans les réformes ,le pays a sombré dans une impasse économique sans précédent et c’était le début de la descente en enfer pour tous les Malagasy . Durant le régime de Rajaonarimampianina , Rajoelina tirait les ficelles depuis la France où il s’est retiré de plein gré pour mener la vie dur aux autorités en place. Avec la mobilisation de ses lieutenants , Rajoelina a pu enterrer dès le mois d’avril 2018 l’autorité de Rajao et les élections du mois de novembre 2019 n’étaient plus qu’une formalité lui permettant d’accéder de nouveau au pouvoir. Mais à peine élu le président TGV a fait des pas de géant pour construire et reconstruire des lieux comme Mahamasina , Anatirova Ambihitsirohitra et j’en passe. et le fameux Tanamasoandro d’ Ambohitrinimanjaka qui est suspendu pour l’instant ...Mais encore une fois l’imprévu est arrivé . Le corona virus s’invite dans le pays et en quelques mois , la situation économique est de nouveau au plus bas . La prévision de croissance à 5,5 % en 2020 n’atteint même pas le 1,5 % en 2 mois . Et toute est à refaire et Dieu seul sait combien de temps ca va durer. 7
      Mais "l’homme rebelle" continue de s’entêter et au lieu de suspendre les "travaux non prioritaires ", Rajoelina veut coûte que coûte que Mahamasina et le Colisée du Rova soient inaugurés en grande pompe le 26 juin prochain . Le secteur privé est atteint de plein fouet dans cette crise de pandémie et demande à avoir le minimum pour vivre . C’est le rôle de l’Etat d’apporter cette aide comme partout dans le monde mais Rajoelina préfère financer ses projets de béton armé que d’aider ces gens là . Et pourtant il serait certainement pardonné au vu de la situation actuelle s’il avait la sagesse de suspendre ces projets pour venir en aide au survie des gens .Mais l’homme dans son envie de se montrer et de montrer de quoi il est capable de bâtir continue son entêtement .
      Et pourtant de tous les présidents de Madagascar , Rajoelina est en tête de celui qui cite le plus le nom de Dieu dans ses discours officiels . La Bible dit :"On ne se moque pas de Dieu

      Ne vous y trompez pas : on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi.
      Galates 6:7

      Ce verset nous apprend qu’il ne faut pas nous tromper parce que l’on ne se moque pas de Dieu. Bien souvent, nous ne craignons pas Dieu, ne cherchons jamais Sa volonté, et considérons nos propres idées comme la volonté de Dieu à pratiquer. Nous croyons que si nous pratiquons de cette manière, nous pourrons être selon le cœur de Dieu et approuvés par Dieu. En fait, cette attitude envers Dieu est irrévérencieuse et nous trompe nous-mêmes.

    • 25 mai à 20:50 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Besorongola
      Ce que vous avez écrit est une arme à double tranchant :
      Il y a ceux qui l’utilisent pour se maintenir au pouvoir mais cela n’empêche pas l’autre vision ’’aide-toi et le ciel t’aidera’’.
      Le pouvoir des pharaons ne venait-il pas de Dieu et idem pour celui de Moïse n’est-ce pas ? Quid de la prédestination ?

    • 25 mai à 23:08 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à plus qu'hier et moins que demain

      25 mai à 17:54 | Besorongola (#10635) répond à plus qu’hier et moins que demain

      Il me semble que vous prenez beaucoup de liberté dans l’interprétation du message divin, ou bien vous considérez-vous comme son émissaire ? car c’est vous qui dictez ce qu’il fallait faire, ce qu’on doit faire etc.

      Je pense que Dieu a doté chacun de nous d’un moyen de faire le bien, ça s’appelle la conscience, vous savez cette petite voix dans notre tête qui nous dit si c’est bien ou c’est mal. Après, il y a ce que nous avons envie de faire et donc, on la justifie par quelque raisonnement pragmatique pour faire taire cette petite voix, ou bien pour l’interpréter de la manière que l’on veut.

  • 25 mai à 17:20 | Midabetsy (#8062)

    TSISY VAHAOLANA HAINGANA RAHA TSY :

    CONFINEMENT TOTAL POUR TAMATAVE -
    NY ARETINA NO ROAHINA FA TSY NY OLONA RY NANDRA AH !!!!!!!!!

    • 25 mai à 20:47 | Florent (#10866) répond à Midabetsy

      A Betoko,
      Pour commencer, je préfère être clair. Je viens de le province de Tamatave. Ca permet d’éviter tout amalgame, la spécialité de certaines personnes ici.
      Ce que vous appelez les "détracteurs" sont des gens qui ont besoin de transparence alors, évitez les digressions.
      Vous avez le droit d’aimer ce régime mais, respectez aussi les avis des autres et arrêtez de les étiqueter comme s’ils étaient des produits de supermarché. C’est ça la démocratie. Bien sûr, on en est encore loin chez nous car elle se résume à Antanimora.

  • 26 mai à 13:14 | Besorongola (#10635)

    25 mai à 20:50 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu’hier et moins que demain ^
    Besorongola
    Ce que vous avez écrit est une arme à double tranchant :
    Il y a ceux qui l’utilisent pour se maintenir au pouvoir mais cela n’empêche pas l’autre vision ’’aide-toi et le ciel t’aidera’’.
    Le pouvoir des pharaons ne venait-il pas de Dieu et idem pour celui de Moïse n’est-ce pas ? Quid de la prédestination ?

    @ Plus qu’hier et moins que demain

    "Aide-toi et le ciel t’aidera" ne figure pas dans la Bible mais il y a des versets qui est proche comme il est écrit dans Jacques 2, 14-18 : "Sans actes la foi est morte ."

    Par la parole de l’Apôtre Jacques, nous recevons aujourd’hui une question qui concerne profondément chacun dans sa manière d’être… le lien entre la foi et l’action. En quoi consiste la vraie foi, telle est même la question que pose Jacques. Il l’aborde d’une manière polémique et avec un exemple criant, il s’agit d’aider ou non un frère… Il va jusqu’à affirmer : « celui qui n’agit pas, sa foi est bel et bien morte ».

    Si quelqu’un prétend avoir la foi, sans la mettre en œuvre, à quoi cela servira-t-il ? Sa foi peut-elle le sauver ? Être sauvé chez les chrétiens c’est que son âme va au paradis après la mort .

    Supposons qu’un frère ou une sœur n’ait pas de quoi s’habiller, ni de quoi manger tous les jours ;
    si l’un de vous leur dit : « Allez en paix ! Mettez-vous au chaud, et mangez à votre faim ! » sans leur donner le nécessaire pour vivre, à quoi cela sert-il ?
    Ainsi donc, la foi, si elle n’est pas mise en œuvre, est bel et bien morte.

    Il suffit de remplacer le mot "foi" par "promesse" et c’est ce qu’on appelle en jargon politique " de la démagogie" et beaucoup de politiciens la manie avec habileté .

    En revanche, on va dire : « Toi, tu as la foi ; moi, j’ai les œuvres. Montre-moi donc ta foi qui n’agit pas ; moi, c’est par mes actes que je te montrerai ma foi. »

    Avant de s’opposer à Pharaon , Moïse était prince d’Egypte mais Dieu l’a rappelé pour sortir les Hébreux de l’esclavage d’ Egypte . A cette époque l’Egypte fut la grande puissance économique , pays de l’abondance et un pays modèle pour les autres nations . L’Egypte fut était ainsi une nation bénie par Dieu et c’est Dieu qui a établi le pouvoir du Pharaon .Mais l’erreur de Pharaon c’est son opposition à la volonté de Dieu comme il écrit dans Exode 5-7 :
    5 Moïse et Aaron allèrent ensuite annoncer au pharaon : « Voici ce que dit l’Eternel, le Dieu d’Israël : Laisse partir mon peuple pour qu’il célèbre une fête en mon honneur dans le désert. » 2 Le pharaon répondit : « Qui est l’Eternel, pour que j’obéisse à ses ordres en laissant partir Israël ? Je ne connais pas l’Eternel et je ne laisserai pas partir Israël. » Ce qui a provoqué la décision de Dieu de "punir" Pharaon , il était rebelle devant l’autorité suprême .

    Tandis que pour Moïse c’est quelqu’un qui n’avait vraiment pas envie de remplir sa mission de leader dans cette aventure de sortir les Hébreux d’Egypte ...il a accepté malgré lui et il a commis beaucoup de maladresse comme .Vers l’an 1445 avant J. C., la situation est la suivante,
    le pays de Canaan (actuel Israël) fut sous protectorat égyptien. Chaque roitelet, chaque ville, faisait allégeance au pharaon et lui paya tribut. Certaines plaines fertiles sont directement administrées et exploitées par l’administration égyptienne. Des officiers égyptiens encadrent les troupes locales.
    Moïse devait traverser et affronter dans le désert toutes ces troupes adverses et les Hébreux ne cessaient de leur côté de murmurer et de remettre en cause son autorité à Moïse ...Dans nombres 20:8-12 il est écrit que le Seigneur s’adresse à Moïse disant : « Prends le bâton et assemble la communauté, toi et ton frère Aaron. Vous parlerez sous leurs yeux au rocher, et il donnera ses eaux ; tu feras sortir pour eux de l’eau du rocher et tu abreuveras la communauté et le bétail... »

    Moïse et Aaron obéissent au Seigneur et convoquent l’assemblée face au rocher. Ensuite Moïse leur dit : « Écoutez donc, rebelles ! Est-ce de ce rocher que nous ferons sortir de l’eau ? Puis Moïse leva la main et frappa deux fois le rocher avec son bâton. Il sortit de l’eau en abondance. La communauté but, et le bétail aussi. Alors, l’Éternel dit à Moïse et à Aaron : parce que vous n’avez pas cru en moi... vous ne ferez pas entrer cette assemblée dans le pays que je lui donne. »

    La punition infligée à Moïse et Aaron vient du fait qu’au lieu de parler au rocher pour qu’il donne de l’eau, comme le Seigneur leur avait commandé, ils le frappèrent avec le fameux bâton. Mais pourquoi avoir frappé ce rocher au lieu de lui parle r ? Le Seigneur affirme : « Parce que vous n’avez pas cru en moi. » Moïse aurait-il préféré frapper le rocher plutôt que de lui parler parce qu’il ne comprenait pas ce que le Seigneur lui demandait ? Parce qu’il avait peur que des mots ne soient pas suffisants ? Pour donner un air plus théâtral à l’acte ? Là n’est pas la question. Moïse fut tout simplement puni parce que, ne croyant pas suffisamment aux paroles du Seigneur, il désobéit, sans comprendre les conséquences de sa désobéissance.

    Conclusion : Toutes autorités proviennent de Dieu mais Dieu ne tolère pas la désobéissance et la rébellion .

    • 26 mai à 21:59 | SOS de MADAGASCAR (#10980) répond à Besorongola

      Mais que vient faire la Bible ici ?
      Il faut peut-être redescendre sur terre !
      Ce n’est pas un Dieu hypothétique qui va sauver Madagascar ou une autre partie du monde.
      A nous de travailler pour notre survie !

  • 26 mai à 18:48 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonsoir,

    Un président hubris, avais-je dit,

    Faites vous une opinion avec ces 2 liens sur Actutana :

    https://www.actutana.com/colisee-une-image-politique-catastrophique/

    https://www.actutana.com/depeche/non-dites-moi-que-cest-un-fake-les-gars/

    Cordialement
    YaR

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS