Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 9 décembre 2022
Antananarivo | 02h15
 

Economie

Filière vanille

SAVA : Andry Rajoelina soutient les planteurs de vanille

mardi 26 juillet | Mandimbisoa R.

Andry Rajoelina en tournée dans le nord de la Grande île, s’est rendu à Andapa, et affirme avoir mobilisé plusieurs opérateurs afin qu’ils achètent la production de vanille verte des planteurs de cette localité à 75.000 ariary le kilo, le prix minimum indiqué par l’Etat.

Certains planteurs de vanille de la région ont en effet dénoncé le fait que des collecteurs n’aient pas respecté les consignes du ministère de l’Industrie et du Commerce et acheté la vanille verte à moins de 75.000 Ar. « Nous ne tolèrerons aucune velléité d’exploiter les paysans planteurs », a déclaré Andry Rajoelina hier lors de son discours.

Après Andapa, il s’est rendu ensuite à Antalaha ou il a dirigé une réunion avec les opérateurs, les collecteurs, les planteurs et tous les acteurs de la filière vanille. Lors de cette rencontre, le Chef de l’État a notamment insisté sur le respect de la loi ainsi que la prise en considération de l’intérêt, parfois négligé, des planteurs. Il a pointé du doigt la pratique de certains exportateurs qui manquent à leur devoir de rapatriement de devises et s’adonnent même à des démarches frauduleuses pour s’y soustraire. Ce n’est pas pourtant pas la première fois que le président dénonce cette pratique mais la situation n’évolue visiblement pas. En 2020 lors d’une rencontre avec ces mêmes acteurs de la vanille, il a affirmé que seules 35% des recettes des exportations de vanille sont rapatriées.

Lors de cette première journée de visite dans la région de SAVA, le chef de l’Etat a également procédé à la distribution des cartes biométriques destinées aux paysans planteurs de vanille à Ambalavoanio, dans la commune de Belaoko Lokoho, district d’Andapa. « La création de ces cartes fait partie des mesures appliquées par l’État afin d’apporter une réforme dans la filière vanille », explique la présidence dans son communiqué relatif à cette visite. Outre la protection des planteurs contre les vols, ces cartes sont également destinées à placer leur activité dans un cadre plus formel.

44 commentaires

Vos commentaires

  • 26 juillet à 09:53 | Isandra (#7070)

    Andry Rajoelina soutient les planteurs de vanille !

    Pour ce faire "Nous ne tolèrerons aucune velléité d’exploiter les paysans planteurs »,

    • 26 juillet à 09:56 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      On voit que t’es pas au courant de ce qui se passe ici.
      Les planteurs sont menacés et harcelés s’ils ne baissent pas leurs prix.
      Les plantations menacées de destruction.
      T’es à côté de la plaque.

    • 26 juillet à 10:17 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Malibuc,

      C’est dans votre imaginaire. Comme d’hab !

      Les collecteurs et les exportateurs sont tous d’accord pour acheter à ce prix fixé par le gouvernement.

      On constate que les politiciens qui manipulent les planteurs, qui existent.

      Par hasard, quelques planteurs de Sambava se sont manifesté après le passage de Roland Ratsiraka.

    • 26 juillet à 10:59 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      T’es à Tana planquée derrière ton écran et tu ne sais rien de ce qui se passe sur place.
      La menace permanente qui plane sur les producteurs les oblige à baisser leur prix.
      Les bandes armées payées par les exportateurs pour obliger les cultivateurs à baisser leurs prix sous peine de destruction des plantations et tu veux me faire croire que c’est imaginaire ?
      Viens à Vohemar je vais te montrer et te dénoncer comme intermédiaire d’achat de vanille et tu verras comment tu vas filer droit avec ces dahalo là......merd.euse

    • 26 juillet à 12:41 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      Malibuc,

      Et du coup vous ne recevez plus de réponse.
      Ce robot cite tout le temps que c’est de la pure imagination que les forumistes exposent sur ce site pourtant c’est cet esclave de Rainilainga qui exerce bien dans cette méthode.
      Certains disaient : le kaondrana défend l’indéfendable, mais oui c’est pour cela qu’il est kaondrana sinon il aurait fait autre chose.

      Pour Rainilainga :
      Où et quand de ses déplacements que le mec ne promet pas de solutionner les problèmes du peuple ? Où ? Quand ?
      Et le résultat zéro !
      Parce que pour Rainilainga professeur de Marika Manara-Penitra : 1 + 1 = 0 —> Une solution + une autre solution = aucune réalisation (attention ce n’est pas une base 2, sûr que Rainilainga ne sait même pas ce que ça veut dire).

    • 26 juillet à 12:44 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Le préfet de Police de La Capitale a annoncé sur les ondes des radios et TV (IBC), qu’il n’interviendrait pas ,sauf si les manifestants mettaient un pied en...dehors du Magro .Le lendemain , il soutient mordicus qu’il n’ a jamais déclaré une telle affirmation . C’est comme votre Calife ,invité sur les antennes de l’ancienne Ministre Onitiana Realy , qui a décrété que les soins dans les Hôpitaux seraient gratuits , mais qui après une vérification , preuve à l’appui par la journaliste , s’est rétracté , et a déclaré devant des millions de téléspectateurs , qu’il n’ a jamais proféré de tels propos (Pinochio). Tels sont les comportement des Dirigeants actuels , et ce n’est pas étonnant que le Pays s’engouffre dans une misère profonde depuis 2009. Le Rwanda , et le Sénégal sont des preuves flagrantes qu’un Pays peut se développer , avec un minimum d’honnêteté , et de...compétence . Tous ces Pays ont connu le COVID , et la crise en Ukraine , mais ils arrivent à nourrir leur population . Après avoir promis de tripler le prix de la vanille en 2018 , lors des propagandes Présidentielles ,le voilà qui se présente en sauveur , en imposant le prix d’achat à 75000AR , au leu de 20000 ou 30000 Ar actuellement . Si ce n’est pas de l’arnaque , Dieu que cela y ressemble.

  • 26 juillet à 10:01 | kunto (#7668)

    KUNTO ny Patriote Malagasy d’Antananarivo

    - Même 75’000 Ariary / Kg ce n’est pas suffisant et vous ne voulez pas payé bande d’escroc ???? arrêtez de profité sur nos Frères / Soeurs agriculteurs quand vous allez dans un magasin Sinois ou Karany vous payez moitié prix la marchandise ???? ( Moralité = Gasy appauvri Gasy 😪😪😪 ) .

    - Pas de pays sans paysans ....

    • 26 juillet à 13:35 | bekily (#9403) répond à kunto

      Kunto
      oui pauvre malagasy....
      sachant de surcroit que des MAFIEUX METIS CHINOIS ont main mise sur la vanille ==> ils savent très bien graisser la pate des gouvernants
      Mais le gros gourmand RAVATOMANGA (vrai roi de Madagascar qui manipule Rajoelina) est en train de s’intéresser au gateau !!!
      Pour le letchi c’est à peu près le même film, le paysan malgache est simplement EXPLOITE !!!!

  • 26 juillet à 10:35 | kartell (#8302)

    On est dans du lourd, du très lourd !…
    http://www.lagazette-dgi.com/?p=79023

    • 26 juillet à 10:38 | kartell (#8302) répond à kartell

      Émission « Miara- Manonja » : Silence radio depuis hier
      Suite à ce qui s’est passé samedi dernier à Behoririka, notamment sur l’interdiction au RMDM et au TIM de tenir un meeting au Magro Behoririka, avec la présence massive des forces de l’ordre, l’émission « Miara-Manonja » a été suspendue, depuis hier. Silence radio pour cette émission. Me Hanitra Razafimanantsoa est montée au créneau en déclarant « Tout est permis pour le régime. Tout est interdit pour l’opposition ».

      Recueillis par Dominique R. Midimadagasikara

    • 26 juillet à 10:41 | kartell (#8302) répond à kartell

      Betafo : Les prix flambent

      Le prix de l’essence et du gazole a augmenté de 1 500 ariary mais sans transition aucune, on n’arrive pas à expliquer cette hausse de plus d’un tiers du tarif du taxi-brousse reliant Betafo à Antsirabe, un trajet de 22 km. De 2 000 ariary, il est passé aujourd’hui à 3 000 ariary.

      On ne parle pas des camions qui n’ont pas manqué de répercuter cette hausse du prix des carburants sur leur tarif habituel. Ce sont ainsi, les consommateurs qui subissent de plein fouet cette hausse. Pourquoi avoir peur des mots, de l’excès du prix des produits agricoles.

      Certes, les agriculteurs se frottent les mains surtout que jusqu’ici, le salaire quotidien d’un travailleur de champ est resté à 5 099 ariary, parfois même un peu moins. On notera en premier le prix du cresson, ce produit phare de la plus agricole des communes urbaines qu’est Betafo où la soubique se vend aujourd’hui à 15 000 ariary

      Cette plante potagère à cycle court, environ un mois, est très rentable dans la mesure où elle se vend d’Ambatolampy à Antsirabe, autant jusqu’à Miandrivazo et même à Morondava. La pomme de terre reste aussi une très bonne opportunité pour les paysans depuis que les marchands de Moramanga viennent tous les jeudis. Le prix varie cependant de 1 200 ariary à 3 590 ariary pour la variété Spunta très prisée par les amateurs de frites et de fast-food.

      Le haricot blanc à 5 900 ariary le kilo fait grincer des dents les ménagères. Ils demandent à juste titre un contrôle des autorités pour fixer le juste prix. Le minimum en fait pour juguler cette inflation galopante dans une région pourtant réputée pour être la moins chère de toute l’île. Mais jusqu’à quand ? “That is the question”, dirait un Anglo-saxon.

      Clément RABARY midimadagasikara

  • 26 juillet à 10:37 | zandede (#10615)

    zandede.
    Encore une fois ils sont à côté de la plaque. Madagascar a opté pour une économie libérale i.e
    les prix sont fixés par le marché ,suivant la règle simple du comportement de l’offre et de la
    demande. Fixer un prix administré est contraire à cette règle. Par contre à l’époque la caisse de
    stabilisation des prix des produits de rente a permis par un système de péréquation d’assurer
    un revenu fixe aux planteurs, conditionneurs stockeurs et exportateurs. Une décision imbécile
    acceptée par les dirigeants a été prise par la banque mondiale pour supprimer cette caisse et
    nous connaissons à ce jour les conséquences néfastes de cette décision. Dans un autre
    domaine la suppression du service des ponts et chaussées initiée par cette même institution
    n’a pas permis l’entretien de nos routes. Continuez toujours à faire la manche auprès de ces
    institutions et vous verrez que le pays s’engouffre davantage dans les abysses de la pauvreté !

    • 26 juillet à 12:57 | Shalom (#2831) répond à zandede

      @ zandede,

      Attention, Rainilainga DJ Tsy ampy solaitra a fait Sciences Pô et Sorbonne lors de sa désertion en France au temps de Rajaonarimampianina. Il maîtrise parfaitement l’économie et il est même Professeur HDR en Marika Manara-Penitra :
      13 + 6 = 18
      10 x 100 = 10.000
      100 - 15 = 89
      34 - 10 = 34 (10 est l’élément neutre de l’addition en Marika Manara-Penitra)

    • 26 juillet à 13:21 | bekily (#9403) répond à zandede

      Shalom
      sciences po ????
      juste un tour de piste clownesque ....
      de la poudre aux yeux pour des énergumènes comme Isandra ..........

    • 26 juillet à 13:26 | bekily (#9403) répond à zandede

      quand on a "rien de rien"....une politiqur "libérale" n’a ni sens, ni portée !!!!
      Comprendre en lieu et place "MISE EN PLACE D’UNE CORRUPTION D’ETAT " à la mode de POUTINE !
      tout pour mamimbahoqaka, , ses copains Ravatomamga et KARANA et tout VAZAHA TARATASY

    • 26 juillet à 13:33 | arsonist (#10169) répond à zandede

      Les foza, niveau bac-3, ignorent la grande rigueur des critères de sélection pour être inscrit à Sciences Po !
      Surtout celui de MA ville, Paris !

      Les foza croient qu’ils peuvent berner les Andafy , comme les foza trompent les habitants à Madagougou !

  • 26 juillet à 10:51 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum
    On est dans le cadre de la libéralisation du commerce dans notre pays n’est-ce pas ?
    Laissons la loi de l’offre et de la demande, le coût de production et le carnet de commande fixer le prix n’est-ce pas ?
    Décréter le prix c’est afficher son ignorance de la volatilité des prix dans l’espace (nord-est et sud-est, différentes régions de production) et dans le temps (début et fin de campagne, carnet de commande).
    Quant au non rapatriement éventuel de devises, cela peut arriver dans tout le monde lors qu’on est confronté à des mauvais payeurs voire des arnaqueurs qui pullulent sur le net et dans tous les domaines n’est-ce pas ?
    Que chacun prend sa responsabilité et les vaches seront bien gardées sans pénaliser la profession et le pays n’est-ce pas ? Celui qui veut abattre son chien l’accuse de rage est devenu une mode de gouvernance avec ce régime ( secteur minier, secteur de la vanille, Jirama, bourse des étudiants, etc...) n’est-ce pas ?
    C’est toujours la faute des autres (covid19, guerre en Ukraine pour l’international et n’en parlons pas pour les causes locales cyclones , etc...) pour ce régime alors que c’est pour faire face à tout cela qu’ils se sont portés candidat et qu’on leurs a élu n’est-ce pas ? Ils n’ont qu’à démissionner s’ils trouvent que la charge est trop lourde voire n’est à sa portée n’est-ce pas ? Il ne devait pas y avoir de DROIT sans DEVOIR n’est-ce pas ?

    • 26 juillet à 11:14 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      lire : ... cela peut arriver à tout le monde...
      Pour se guérir on doit connaitre notre maladie n’est-ce pas ?
      Elle se résume à la VOLONTE DE VIVRE AU-DESSUS DE NOS MOYENS dans les domaines n’est-ce pas ?
      Comment y guérir individuellement et collectivement n’est-ce pas ?
      Au moins on a le bon diagnostic et notre insularité y contribue également n’est-ce pas ?
      A mon humble avis le début de solution est de jouer carte sur table voire faire un état de lieux de nos forces et de nos faiblesses et de faire en sorte que ces dernières ne nous empêchent pas de faire plus qu’hier et moins que demain n’est-ce pas ?

    • 26 juillet à 11:20 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      lire : n’est pas à leur portée...

    • 26 juillet à 13:02 | Shalom (#2831) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Il y a quelques temps, certains kaondrana écrivaient sur ce site la politique sociale libérale appliquée par ce pouvoir ...
      Termes trouvés dans Wikipédia et balancés gratuitement sans aucune réflexion sur un site public.

    • 26 juillet à 13:19 | bekily (#9403) répond à plus qu'hier et moins que demain

      le "social" est antinomique du "libéral"

  • 26 juillet à 10:51 | Besorongola (#10635)

    SI TOUT SE PASSE BIEN CAR LES COLLECTEURS SE BOUSCULENT À ACHÈTER À 75 000 AR, DE QUOI MR HO BALA RORA SE MÈLE-T-IL ENCORE ?

    Personne n’achète la vanille ici, sauf dans les marchés noirs où des paysans vendent leurs produits à 30 000 ou 35 000 ariary le kilo, ce qui n’est pas du tout rentable », décrit un planteur d’une localité du district de Sambava.

    Sur certains marchés contrôlés, l’ambiance est « tendue ». « Les paysans attendent les acheteurs », décrit Jean Bosco Tombozara, président d’une association de planteurs vanille de la Sava. « À l’ouverture de la campagne, il y a eu des acheteurs au prix proposé par l’État. Ça se passait bien. Mais maintenant, c’est vraiment coincé », continue-t-il.
    Habituellement, de nombreux agriculteurs vendent une partie de leur récolte de vanille verte pour disposer d’une rentrée d’argent pour leur quotidien et gardent l’autre partie des gousses pour les préparer eux-mêmes et les vendre à un meilleur prix ensuite. « Le fait de ne pas pouvoir vendre de vanille verte crée beaucoup de problèmes. Il y a des paysans qui ont du mal à acheter de quoi manger et la pluie en ce moment n’arrange pas les choses parce que ça ne nous permet pas de préparer notre vanille », témoigne Arsinode Ravista, planteur d’Amboangibe Sambava.

  • 26 juillet à 10:57 | Besorongola (#10635)

    LES DEVISES REVIENNENT AU PAYS MAIS SOUS FORME DE 4X4 ET AUTRES ÉCRANS PLATS.

    Gousses de vanille et fèves de cacao, mais aussi pierres semi-précieuses, métaux rares ou concombres de mer… Le nord-ouest de Madagascar est béni des dieux. La zone du Sambirano est incroyablement riche en ressources naturelles mais est aussi le symbole même du paradoxe que vit Madagascar, à la fois deuxième réserve de biodiversité mondiale et cinquième pays le plus pauvre de la planète. Chiffres à l’appui.

    DES RESSOURCES NATURELLES INCROYABLES…
    2 % de la biodiversité mondiale s’épanouit à Madagascar : l’île compte ainsi parmi les rares pays (il y en a seulement dix-sept) de « mégadiversité biologique » de notre planète.

    80 à 90 % d’endémisme : un taux record ! La plupart des espèces animales et végétales qui vivent à Madagascar n’existent nulle part ailleurs sur Terre. Sur les 12 000 variétés de plantes, certaines donnent des épices ou des fruits qui ont un fort attrait à l’export, tels le litchi ou la girofle.

    85 % de la production mondiale de vanille sont malgaches. L’île Rouge domine ainsi totalement le marché, avec l’Indonésie.

    800 milliards de dollars : telle est l’estimation du potentiel total des ressources minières nationales. Les exportations de nickel et de cobalt, notamment, pourraient tirer vers le haut les revenus du pays.

    ...MAIS QUI NE PROFITENT PAS À LA POPULATION
    412 dollars C’est le PIB par habitant de Madagascar, alors que la moyenne mondiale tourne autour de 10 000 dollars. Le pays compte ainsi parmi les cinq plus pauvres du monde.

    75 % de la population vit en dessous du seuil de pauvreté, c’est-à-dire avec moins de 1,9 dollar par jour.

    0,51 Tel est le faible score obtenu par Madagascar au calcul de l’Indice de développement humain (IDH). Un mauvais résultat (154e rang mondial sur 188) qui souligne des lacunes persistantes notamment en termes de scolarisation et d’espérance de vie en bonne santé.

    28 sur 100 C’est la note catastrophique de Madagascar à l’Indice de perception de la corruption, ce qui classe cet Etat au 123e rang mondial (sur 168 pays évalués en 2015).

    Indice de la perception de la corruption : Madagascar est à la 147e place sur 180
    Publié le : 26/01/2022.

  • 26 juillet à 11:06 | Besorongola (#10635)

    MR HO BALA RORA PERSONA NON GRATA À SAMBAVA ?

    SAVA c’est l’abréviation de Sambava, Andapa, Vohemara et Antalaha. Mr Ho n’ose til pas mettre les pieds à Sambava ?

    SAMBAVA-Les Promesses faites par MR HO BALA RORA lors de sa visite à SAMBAVA le 10/10/2018 donc à chaque fois qu’il cite ses promesses, ce sont du Weeeeee que disent les gens devant et suivi d’applaudissements. Mr Ho BALA RORA gonflé à bloc continue et dit :

    1-Aujourd’hui, je suis heureux de dire que nous allons construire un Stade aux normes internationales du même standard qu’en Europe et en Allemagne à SAMBAVA.

    2-J’ai déjà réalisé le plan de construction d’un gymnase couvert standard ici, ô jeunes de SAMBAVA.

    3- Je vous dis que Mr Ho BALA RORA n’est pas un menteur, ce n’est pas un traître non plus , mais la route AMBILOBE-VOHEMAR sera ma première tâche dès que je suis élu à la présidence de la République, c’est le premier boulot à commencer.

    4-Il y aura une compétition de football ici et pour le gagnant il y a aura comme trophée un beau taureau et une belle coupe comme celle de la coupe du monde.

    5- Y-a-t-il as encore du lestage ici ?Ce n’est pas la Jirama mais la JIRAMATY n’est pas ? Je vais vous apporter un peu de lumière alors nous sommes ici pour construire l’une des plus grandes centrales solaires de Madagascar et le prix de l’électricité sera réduit de 25%.

    6-J’ai un projet à vous apporter, il y a un panneau solaire 04 lampes, vous pouvez recharger un téléphone, c’est un projet IEM, il est partagé avec vous qui en avez besoin, vous payez 2 000 Ar/mois, après un an vous l’obtenez.

    7-Je vous dis : Insécurité, corruption, le sous-développement, l’estomac affamé, l’esprit vagabond.. La solution c’est N.13.

    8- Gens de SAMBAVA, aujourd’hui je vous dis que nous ne faisons pas que de la RADIO ici mais que nous allons construire un HOPITAL aux normes ici, Mesdames et Messieurs.

    9-Ô Jeunes, on vous donne des Muscle Equipment, on va le faire sur la plage.

    10-J’ai déjà vu l’entreprise et nous construisons une cimenterie à MADAGASCAR pour 20 000 Ar/sac de ciment. Dans peu de temps, nous le ferons.

    11-Au temps de la Transition, le prix de LA VANILLE était tellement élevé que je vous dis que quand je suis président de la république , on essaiera de promouvoir deux, trois fois la filière vanille. Nous augmenterons la valeur de la vanille

    12-Je vais faire un laboratoire spécial sur la vanille, qui est la meilleure d’Afrique.
    Moi, toi, nous nous unirons tous pour sauver Madagascar, a-t-il conclu !

    • 26 juillet à 11:33 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Vous êtes contaminé par la maladie de ZD, se nourrissant de supposition.

      Je n’ai pas l’impression qu’il est persona non grata.

      https://www.facebook.com/compresidencemadagascar/videos/1051688352177633

    • 26 juillet à 11:42 | MALIBUC (#9345) répond à Besorongola

      Isandra,
      Alors t’as plus rien à dire sur le prix de vente de la vanille verte non respecté ?
      A la vérité t’es au courant mais tu protèges ton DJ de mer.de et t’es aux ordres, au garde à vous. Hihihihi

    • 26 juillet à 11:55 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      VOILÀ COMMENT MR HO DÉPENSE L’ARGENT DÉJÀ MAIGRE DE L’ETAT.
      BALAI D’HÉLICOPTÈRE ET D’AVION PRIVÉ POUR VENIR AU CHEVET DES PRODUCTEURS DE VANILLE ! JUSTE POUR IMPRESSIONNER LE PEUPLE.

      Lundi le 25 juillet 2022


      ************************

      SEM LE PRM ANDRY RAJOELINA est belle et bien arrivé à SAMBAVA ce matin.

      Mr le Ministre de l’intérieur et de la décentralisation Tokely Justin et Mr le secrétaire d’État chargée de la gendarmerie nationale Général de corps d’armée Gelés sont sur place pour accueillir SEM LE PRM ANDRY RAJOELINA.

      L’objectif de ce déscente sur terrain à la commune rurale AMBALAVANIO LOKOHO est d’écouter les doléances venant des agriculteurs de vanille.
      ---------------------
      # D’après Mr le Maire de la commune rurale AMBALAVANIO LOKOHO, l’effectif de sa population est au nombre de 28141.

      La superficie de la C.R EST de 248 km2.

      L’exécution du PRIX de vente vanille verte à 75.000 AR.
      Il revendique l’augmentation du prix de la vanille verte.

      # Les opérateurs économiques d’explorateurs de la vanille ont achetés leurs produits VANILLE avec ce prix fixe par l’État centrale malagasy : Authentique Madagascar+ SAMBAVA vanille+ kahizar+ Etc..

      # CR AMBALAVANIO LOKOHO est à 25 km de distance au Commune urbaine d’Andapa..

      **************

      Mr le Ministre de l’intérieur et de la décentralisation Tokely Justin EST entant que coach de la région sava et originaire de la région sava ( FILS DE la région sava et ancien gouverneurs de la région sava).

      Il connaît en détails les problèmes qui s’imposent aux agriculteurs de vanille...

      # Mme la Vice Présidente de l’assemblée nationale d’antsiranana Jocelyne Maxime est sur place pour accueillir SEM LE PRM ANDRY RAJOELINA à SAMBAVA.

      # Mme la Vice Présidente de l’assemblée nationale d’antsiranana Jocelyne Maxime était déjà arrivé à SAMBAVA depuis dimanche matin..

      # On avait aperçue la présence de Mr le Vice Président du SÉNAT besoa Erick et des honorable député district MANANJARY, etc

  • 26 juillet à 11:38 | Besorongola (#10635)

    L’ETAT DE MR HO DOIT PLUS DE 300 MILLIARDS D’AR AUX ENTREPRISES LOCALES ET LE MINISTRE DES TRAVAUX PUBLICS FAIT SEMBLANT DE S’ÉTONNER QUE LES ENTREPRENEURS LOCAUX NE SE BOUSCULENT PAS À RÉPONSE AUX APPELS D’OFFRE.

    Tout le monde sait que l’Etat de Mr Ho est mauvais payeur et a des dettes locales colossales partout, de la Jirama jusqu’aux pétroliers en passant par les petites entreprises locales des Travaux publics qui ont participé à la réfection des routes.
    Le ministre des Travaux publics regrette devant les députés que les entreprises malgaches hésitent à répondre aux appels d’offres quand les projets sont financés sur fonds de l’Etat

    Les marchés de travaux publics financés par l’Etat ne semblent plus trop intéresser les entrepreneurs Gasy . C’est du moins ce qu’a avoué le ministre des Travaux publics, Jerry Hatrefindrazana, devant les députés ( des zombies qui ne savent même pas l’origine de cette méfiance envers Mr Ho)) . "Nous avons vraiment des difficultés à trouver des prestataires quand les travaux sont financés par l’Etat", a-t-il regretté lors de son intervention durant la séance de questions-réponses de l’Assemblée nationale à Ivato.

    Dans son allocution, le ministre n’a pas expliqué les causes de cette réticence. Il a pourtant indiqué de nombreux travaux à venir et dont le financement sera pris en charge par les fonds de l’Etat. Le compte-rendu du ministère des Travaux publics indique notamment que les ressources propres internes de 2022 soulignées dans la loi de finances rectificative financeront le tronçon Ihosy-Betroka de la route nationale (RN) 13 et les premiers travaux de l’autoroute Antananarivo-Toamasina. Jerry Hatrefindrazana rappelle également que le fonds routier finance les travaux d’entretien des routes nationales détériorées.

  • 26 juillet à 11:57 | Ra-Jao (#282)

    Selon ce article .....Il (mamimbahoaka) a pointé du doigt la pratique de certains exportateurs qui manquent à leur devoir de rapatriement de devises et s’adonnent même à des démarches frauduleuses pour s’y soustraire. ....... En 2020 lors d’une rencontre avec ces mêmes acteurs de la vanille, il a affirmé que seules 35% des recettes des exportations de vanille sont rapatriées.

    Mais qu’attend-t-il pour sanctionner au lieu de perdre son temps à dénoncer. Pour moins que ces infractions répétitives, il jette en prison des ennemis politiques. Mbola Rajaoanah est l’exemple de cette chasse aux sorcières, accusé de fraude douanière il pourrit aujourd’hui en prison pour 4 ans. Pourtant, ses copains de la mafia triés pour l’exportation de la vanille, du letchi...lui fait un bras d’honneur avec ses multiples dénonciations sans conséquences !

  • 26 juillet à 16:35 | MALIBUC (#9345)

    Isandra,
    Après le Président Comorien invité au défilé du 14 juillet en France, Macron est au Cameroun.
    T’en penses quoi de cette visite ?

    • 26 juillet à 18:02 | lé kopé (#10607) répond à MALIBUC

      Macron ,
      En allant à La Réunion plusieurs fois , le Président Français ne fait que survoler notre Pays . Pour lui , Madagascar et se habitants n’ont aucun intérêt , c’est pourquoi ,il n’envisage pas de faire un détour chez nous. .Il est au courant de toutes les magouilles qui se trament dans les différentes couches de l’Administration, et il n’a aucune envie de parlementer avec nos Dirigeants. Mayotte , l’île Maurice , Le Cameroun , et le Sénégal (ce Pays a toujours entretenu des relations fraternelles avec la France ) , trouvent à ses yeux une meilleure considération . Même avec la Diaspora Malagasy , qui est un vivier d’ électeurs en Métropole , le Président Français ne s’intéresse pas à notre île , sauf les...îles Eparses. C’est le Mépris du Dirigeant Français envers le Leader Bien Aimé , qui pour avoir la sympathie de Macron a déclaré : "nous sommes de la même génération" , mais pas de la même école disent les détracteurs . Le sourire moqueur du Président Français en dit long sur sa pensée .

    • 26 juillet à 19:17 | kartell (#8302) répond à MALIBUC

      Sur LCI à 17heures 59
      🔴🗣️ Sur la #Russie

      "Depuis ces dernières années, on a une présence hybride de la Russie sur le continent africain avec de la propagande, des fausses informations. Elle complète son offre diplomatique par l’intervention de milices Wagner" @EmmanuelMacron.

    • 26 juillet à 21:13 | bekily (#9403) répond à MALIBUC

      NTSSSSSSSSSSSSS
      Madagascar est déjà dans la poche de la Chine et de la Russie (via Wagner !!!)
      Que peut faire un GOUVERNEMENT CORROMPU ?????
      SE PROSTITUER AUPRES DU PLUS OFFRANT !!!!!!!!!!
      D’ou urgente nécessité de le déboulonner par tous les moyens.

    • 26 juillet à 22:07 | bekily (#9403) répond à MALIBUC

      Macron n’a que faire d’un imbécile pourri et corrompu , déjà prostitué auprès des Chinois et des Russes....
      Ma grand mère disait "mitady ka nahita !!!"
      WAIT AND SEE !!!!!!!!!!

  • 26 juillet à 19:21 | kartell (#8302)

    « On est tenté de se demander si ce n’est pas l’hôpital qui se moque de la charité », réplique le porte-parole du gouvernement comorien. « 
    https://www.rfi.fr/fr/afrique/20220725-suspension-des-vols-avec-madagascar-le-gouvernement-comorien-dit-son-incompréhension

    • 26 juillet à 19:58 | arsonist (#10169) répond à kartell

      Hypothèse qui vaut ce qu’elle vaut !

      Et si les autorités comoriennes sont inquiètes,
      parce qu’elles redoutent le non respect
      de la promesse faite publiquement par le DJ bac-3 faikam-boto Rajoelina
      d’accorder d’importants prêts financiers à nos amis Comoriens ?

      On ne sait jamais : il paraît que le DJ ne tient déjà pas un très grand nombre de ses promesses électorales !

      [Croyez-vous que je rigole ?]

    • 26 juillet à 20:49 | el che (#344) répond à kartell

      @ kartell,
      Ben oui, quoi !!... Les comoriens sont coupables d’avoir intercepté un trafic d’or ... D’ailleurs, ici l’hopital ne fait point de charité... Qu’on se le dise !

  • 26 juillet à 20:28 | Jacques (#434)

    Bonjour,

    MT serait-il en manque d’inspiration ou bien a-t-il subi des pressions émanant des bandits au pouvoir pour qu’il passât sous silence les événements de samedi dernier ? La plupart des médias locaux les en ont couverts en long et en large, voire même ceux de l’International à l’exemple de RFI (https://www.rfi.fr/fr/afrique/20220723-%C3%A0-madagascar-les-forces-de-l-ordre-emp%C3%AAchent-un-rassemblement-de-l-opposition) et l’on a cru qu’hier, lundi, MT allait nous livrer une UNE d’un début de semaine mais non, il a préféré écrire sur le Covid dont on sait pourtant bien que les news y afférents ne sont pas crédibles.

    Et ce mardi, que nous a-t-il concocté, MT ? Un film qui s’intitule "Rainilainga Mr HO dans la Sava". Nul doute qu’il broyait du noir le mpandainga faikamboto bac-3 après le gros mécontentement des producteurs de vanille de Sambava qui n’ont pas hésité de bloquer les routes et ont osé "pendre" le gros menteur via son effigie. Certes il évite Sambava dans ce remake mais ne serait-ce pas cette autre posture de roublardise tendant à calmer l’ire de ces paysans ? Visiblement le mpandainga faikamboto n’est pas si mal loti pour le coup, merci MT ?

    Dans un pays comme Madagougou dont le système économique est établi par le libre jeu du marché - c’est du moins c’est ce que l’on croit et observe - ne v’là-t-il pas qui (le Rainilainga Mr HO) décide de façon unilatérale la fixation des coûts du transport taxi et aussi celui de la vanille, une situation qui provoque de grosses colères à tous lés étages. Aux taximen il fait miroiter (du werawera comme d’’hab) d’hypothétiques arrivées de bus comme contrepartie, comme si c’est le rôle de l’État d’importer des véhicules de transport pour un tiers privé, du chiqué quoi, et aux planteurs de vanille un fumet de 75 000 AR que les acheteurs rechignent d’appliquer.

    Pour revenir aux événements de samedi qu’il a interdits via un préfet "polyglotte" qui se barricade derrière une importante force militaire, quel trouillard ce Rainilainga Mr HO ! Une poignée de gens qui voulaient tout simplement échanger des points de vue quant aux difficultés qu’ils sont en train de vivre...Dire qu’il était celui qui causait haut et fort de démocratie au lendemain de son coup d’état en 2009 et ce jusqu’à même baptiser un jardin de "Place de la Démocratie". Au mois de mai dernier, sans autorisation aucune, ses partisans du nord du pays ont rameuté la plèbe pour un défilé à travers les rues de Diego pour finir en un grand festin de 30 zébus à Ramena.

    Beaucoup à dire sur le Rainilainga Mr HO bac-3 mais le temps de s’y mettre qui manque, l’on n’est pas à la même enseigne que l’enivrée du forum sur ce point. Pour ceux qui en ont pour écouter ou lire, ci-après quelques liens :

    https://www.youtube.com/watch?v=DcVpXrYtrRY&ab_channel=MBSTV
    J’attire plus particulièrement votre attention à partir de la 24ème minute, sur l’intervention de la délégation de Diego (Secren) qui n’a pas été payée depuis 10 mois alors que le DG de cette Société, Mr NTSAY Abel (le frère de l’autre, le PM voleur d’eau) trimballe son gros bide sans soucis.
    https://p1.storage.canalblog.com/10/03/448497/131580859.pdf

    http://www.lagazette-dgi.com/?p=79023

    • 26 juillet à 21:09 | bekily (#9403) répond à Jacques

      ka inona ary no antenaina aminy i Rainilainga ???
      MANDAINGA !!!!!!!!!!!!

  • 26 juillet à 21:35 | Ra-Jao (#282)

    Je répète ce que j’ai dejadit ; il faut arrêter de revendiquer la liberté d’expression, de manifester, il faut la conquérir, Rappelons nous du printemps arabe, encore un peu plus proche les Sri-Lanka. C’est la persévérance et le courage qui donne des résultats mais non pas à les réclamations verbales encore moins de parler à leur conscience qui fait défaut à mzmimbajoaka et sa mafia depuis 2009. Multipliez des maintenant les manifestations et mobilisez toutes les forces sur tout le territoire. Si l’opposition parvient à démontrer leur force avant 2023, cela dissuadera radomelina de reproduire leur doublon triplon, sinon, attendons nous à une fraude massive même des le 1er tour, la Ceni, la Hcc, le ministère de l’intérieur s’y préparent activement !

    • 26 juillet à 21:40 | bekily (#9403) répond à Ra-Jao

      Arak’izany Ra-jao
      aoka izay ny resadresaka lava aminy (na momba ) jiolahim-boto tsy misy aty doha , efa hita fa tsy misy vokany !

  • 26 juillet à 22:09 | Albatros (#234)

    Un Président qui soutient les producteurs de vanille de son pays, c’est bien !.
    Un Président qui soutient les écoles publiques de son Pays en y inscrivant ses enfants c’est mieux !.

    • 26 juillet à 23:29 | arsonist (#10169) répond à Albatros

      Pas mal !
      Pas mal !
      Mais le faikam-boto de DJ bac-3 mpandihy dyvo Rajoelina ne peut pas comprendre ça !
      Même si quelqu’un se dévoue pour le lui expliquer longtemps-longtemps !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS