Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 15 décembre 2019
Antananarivo | 22h08
 

Sport

Golf

Ringer Score Bni • La messe est dite !

jeudi 16 octobre 2008
Zo Razanamasy aura une revanche à prendre au prochain Ringer Score.

A l’issue de l’avant dernier tour disputé dimanche, Théo Raveloarison caracole en tête chez les Hommes et Hanitra Ratsimbazafy côté Dames. Apparemment, la victoire masculine va tout droit entre les mains du Président du Golf club du Rova, au grand désespoir de ses adversaires, sur terrain bien sûr, dont Zo Razanamasy qui à mi-parcours trônait encore en haut du tableau. Interview.

Madagascar- Tribune : Peut-on dire que la compétition du ringer score est plié et que Théo Raveloarison a gagné ?

- Zo Razanamasy : "Il est à 60, Sylvain et moi sommes à 64. La possibilité de faire 4 birdies sur un tour, sur des trous non performés est très faible, donc on peut dire qu’il a autant de chance de gagner le Ringer de cette année qu’Obama d’être le prochain président américain."

Comment expliquer ce retournement de situation alors que vous étiez en tête jusqu’à mi-parcours ?

- "Théo est celui qui manie le mieux ses cannes aujourd’hui au Rova parmi les amateurs. Et il a eu un peu de chance aussi avec son eagle au 6, mais en gros il est le meilleur aujourd’hui sur cette compétition."

Vous avez annoncé au début de la saison que vous gagnerez le Ringer à moins de 60 ?

- "Il fallait bien un objectif non ? Mais ce n’est que partie remise."

L’expérience de Théo Raveloarison a fait ainsi la différence ?

- "Le mot « expérimenté » est trop vague pour avoir un sens et pour expliquer la situation. Ça veut dire quoi : être plus âgé, avoir taper plus de balles, avoir pris plus de leçons ou être le plus bronzé ? vous savez le nombre de paramètres d’amélioration au golf est énorme. Et cela n’a rien à voir avec l’âge ni l’expérience. Le plus de Théo est qu’il est peut-être celui qui comprend le mieux son golf aujourd’hui, il connaît ses lacunes et ses atouts et il est celui qui exploite le mieux la combinaison des deux. Ce n’est pas une question de durée d’expérimentation, c’est juste qu’il comprend mieux que les autres, en tout cas mieux que moi pour le moment."

Pour finir, peut-on parler du sponsoring dans le golf, et son effet sur ce sport car vous semblez avoir beaucoup de sponsors au Rova ?

- "C’est un peu complexe. Le golf est un milieu où il y a pas mal de potentiel que ce soit en terme sportif ou relationnel. Sur le plan sportif, je ne sais pas quelle est la stratégie du Rova et des autres clubs. Mais à mon avis il faut une stratégie et une politique concertée à la fois sur la formation et les compétitions qu’elles soient amateurs ou professionnelles."

Propos recueillis par Rata

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS