Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 22 juin 2018
Antananarivo | 18h11
 

Divers

Crime passionnel

Rija Ramino condamné

samedi 20 septembre 2008 | Franck Raj

Une décennie de travaux forcés. C’est la peine infligée par la cour à Ramino Rija, accusé d’avoir assassiné R. Zoé, une représentante de société pétrolière américaine et future belle-mère du coupable.

Le verdict a été prononcé hier en présence de l’accusé, qui s’est présenté libre à l’audience et de son père, un pasteur très connu. Une lourde peine qui a fait son effet auprès du criminel et de son père, très affligé.

« Avez-vous suivi le film où cet acteur a joué et où le sang a abondamment coulé ? », nous questionne un greffier. Un story-board que Rija Ramino a nié jusqu’au bout. Selon lui, à l’heure indiquée du crime, il se trouvait à l’hôpital des enfants à Tsaralàlàna.

Rappel des faits

Le bon matin du samedi 10 juillet 2004, le frère de la victime a découvert avec horreur le corps dénudé et ensanglanté de sa sœur dans les toilettes de son domicile à Ankadivato. La victime était à genou, sa tête était retenue en arrière par une corde en nylon, sa poitrine portait de multiples petites traces de brûlures de cigarette, ses côtes étaient légèrement enfoncées de quelques centimètres, de multiples fractures ont été également observées. L’autopsie a confirmé que Zoé est morte d’un traumatisme crânien. Sans doute, la victime avait souffert entre la soirée de vendredi et le matin du samedi avant de rendre son dernier soupir vers 4h30 du matin. Cet assassinat se passait une semaine après la tournée effectuée par les amants à Toliara. C’était l’époque où ils ont annoncé la rupture car le jeune homme avait l’intention de se marier avec la fille de Zoé. Ce crime crapuleux était assorti de la disparition d’objets de valeur appartenant à la défunte dont un appareil-photo numérique, un ordinateur portable, des bijoux et des lingots d’or, enfin une carte de crédit bancaire. D’ailleurs, une tentative de retrait effectuée à la banque par cette carte s’est soldée par un échec total. Vraiment, l’acteur s’est entortillé cette fois-ci dans son rôle morbide pour n’en plus pouvoir sortir !

Publicité



Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 264