Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 25 juin 2019
Antananarivo | 11h17
 

Editorial

Responsabilité partagée

mercredi 17 juillet 2013 | Sahondra Rabenarivo

La lecture du rapport de la Banque Mondiale sur les enjeux du développement à Madagascar est une tâche ardue. Au lieu de me propulser à un quelconque sursaut, ça a eu l’effet de me donner un sentiment d’impuissance tout à fait déprimant, tellement la tâche qui nous attend semble herculéenne, voire impossible. Comment remonter l’échelle, de la presque dernière marche du bas, pour atteindre, ne serait-ce que la 100ème place sur 155 pays du monde (pour lesquels les données sont disponibles), et cela en une génération si possible ? Tout milite contre nous : une population trop pauvre et mal éduquée pour être productive, encore moins pour se soucier de la politique ; des politiciens qui ne convoitent les sièges que pour le pouvoir d’octroyer, d’autoriser, de décréter, de bloquer, de redresser et surtout de collecter les « sauces » correspondantes ; des infrastructures insuffisantes ; un retard (par rapport à combien de pays cités dans le rapport et avec lesquels on était compétitif en 1960 ?) qui semblerait irréparable et insurmontable ; et notre « exception culturelle malgache » qui semblerait être un important frein à la modernisation et au progrès.

Je note les efforts de neutralité dans le rapport sur les années du premier quinquennat de Ravalomanana (le deuxième étant maintenant perçu par ces bailleurs comme plus « problématique »). Des améliorations indéniables, semblerait-il, dans presque tous les domaines des indices au développement, entre 2003 et 2008, mais point-point-point. Personne ne veut reconnaître que des efforts ont été entrepris pour monter de la dernière marche vers la troisième avant dernière marche, mais que cela n’a pas marché. Pourquoi ? Quel diagnostic des raisons pour lesquelles l’élan fut brisé (autre que celles inlassablement répétées sur le caractère de Ravalomanana lui-même) ? Pourquoi et qui nous dit que le prochain réussirait mieux ? Qu’est ce qui aura changé entre 2009 et aujourd’hui pour éviter que les prochains dirigeants ne tombent pas dans le même piège, ne s’écrasent pas contre le même mur, n’arrivent pas tous seuls, du jour au lendemain, à re-inverser la courbe de la régression entamée dès 1960 ? En court, sur quel espoir reposer ?

La réponse, étonnamment, c’est apparemment : nous. Pour assurer une meilleure gouvernance. Pour exiger que les politiciens nous écoutent. Pour responsabiliser ces dirigeants. Je m’en étonne parce que, après tout, l’interlocuteur le plus privilégié des dirigeants a toujours été, et demeure, les bailleurs, avec en tête de file la Banque Mondiale. Pas les citoyens, pas les électeurs.

Quelle est pourtant la part de responsabilité de celle-ci dans notre déclin économique et qu’a-t-elle appris avec ces crises ? Ramenons James Bond à Madagascar et posons-lui la question. De tous les ingrédients nécessaires au développement, de toutes les solutions proposées, lesquelles sont les mêmes qu’avant et lesquelles sont nouvelles ? Lesquelles sont systémiques et lesquelles purement conjoncturelles (sont-elles séparables ?) ? Quelles erreurs avez-vous faites et comment les corrigerez-vous ? Car la responsabilité de cette faillite est partagée.

Je ne cherche pas à disculper la classe politique, loin de là. Mais en lisant, je me demandait presque sans cesse : « oui, mais comment ? ». Nous sommes tous d’accord sur le constat, presque tous d’accord sur le pourquoi et l’objectif, mais maintenant le comment ? Sachant que le plus dur c’est de renforcer l’État pour qu’il soit performant et facilitateur, État que la Banque Mondiale n’a fait qu’affaiblir avec ses agences d’exécution entre autres et sa favorisation historique de l’État central plutôt que des collectivités décentralisées. Sachant aussi que le plus dur c’est la construction de l’ « infrastructure humaine et intellectuelle » en même temps que l’infrastructure dure de base, mais ça prend du temps et c’est difficile de construire le long terme avec l’approche projet. Institution building ne se limite pas au bâtiment, préféré par l’aide au développement, car quantifiable et mesurable. L’école est bien belle mais quel type d’élève produit-elle ? Le palais de justice est bien beau, mais quelle justice rend-il ?

Grâce à la révolution technologique, il n’est plus nécessaire de visiter la librairie du groupe de la Banque Mondiale à Washington pour obtenir et lire les quelques rapports que cette institution publiait. Maintenant, on peut y accéder en ligne (pas encore à tout mais, bientôt, on espère, à tout). Heureusement, car il s’agira non seulement de suivre (pour responsabiliser) nos dirigeants, mais aussi leurs partenaires premiers et privilégiés : les bailleurs....

PDF - 2.2 Mo

Sahondra Rabenarivo
16 juillet 2013

142 commentaires

Vos commentaires

  • 17 juillet 2013 à 08:20 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    - Regardez l’Etat de l’Europe en 2013,avant de nous lamenter sur nos shorts.
    Nous avons évité des destructions massives comme en Lybie,en Tunisie,en Egypte et actuellement,en SYRIE.
    Nous n’avons pas encore le sort du MALI qui peut faire son élection présidentielle le 28 juillet 2013,mais sur ==quelles conditions==
    Soyons audacieux :
    - HISSONS Madagascar au-dessuis de "SES" peurs (-l’ultimatum/les sanctions et l’ingérence des étrangers-).
    - OFFRONS aux MALGACHES ==une raison==de nous rassembler pour relancer NOTRE PAYS,MADAGASCAR.

    MADAGASCAR AUX MALGACHES.Point barre !

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 17 juillet 2013 à 08:22 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      rectification :
      - une erreur monumentale
      LISEZ SORTS pas shorts..
      Toutes mes excuses
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 17 juillet 2013 à 08:33 | elena (#3066) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Oui, Basile harangons les foules !

      Responsabilité partagée ? Il aurait fallu que la CI intervienne dès 2009, comme elle intervient maintenant quand le malade est déjà moribond.

      Pour qu’il y ait un miracle, il faudrait (beaucoup de foi !!!)et que chacun y mette du sien et sois raisonnable et réaliste. Pour le moment, il n’est question que de sortie de crise, avant d’envisager l’avenir. Sortie de crise, mais honorable pour tout le monde pour qu’il ne reste pas de ressentiment qui puisse nos empoisonner pour les prochaines années.

      Rajoelina a la possibilité de faire une sortie honorable ou de garder sa tête de mule, de lapin, son loham-boto et nous entraîner,tous, dans sa chute. S’il fait preuve de maturité, alors comme je l’ ai déjà dit, je lui souhaite bonne chance pour 2018.

      Ça serait irresponsable et suicidaire de clamer que nous n’avons pas besoin de la CI, en ce moment nous sommes complètement enchaînés à elle. C’est pas maintenant qu’on va exploiter notre pétrole virtuel, on a mis 20 ans avant d’extraire de l’Ilménite et si nous étions si riches que ça, ça se saurait su, intervention massive et armée de la CI. On a vu l’inefficacité de la SADC, est-ce qu’au mali, la CEDAO l’équivalent dans la région nord a fait quelque chose ? C’est la France qui est intervenue directement !
      A mon avis, à part de mettre en danger l’équilibre régional, et compromettre les visées française sur les îles éparses, on ne représente pas grand-chose.
      Donc faisons le dos rond et allons-y prudemment !
      Nous sommes en plein mois de ramadan, mois de la rédemption chez les musulmans, le ramadan est basé sur la spiritualité, l’amour du prochain, la réconciliation, le pardon. Alors soutenons le FFKM !

      La balle est dans notre camp !

    • 17 juillet 2013 à 08:45 | elena (#3066) répond à elena

      "J’emprunte" la conclusion de Ny Omaly No Miverina

    • 17 juillet 2013 à 08:49 | Rivohanitra (#142) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Malgache qui es-tu ?
      Qui es-tu aujourd’hui ?

      L’analyse de SR est intéressante car elle nous met en face de notre responsabilité collective. Nous sommes tous responsables de notre descente, à des degrés divers évidemment : politiques, militaires, magistrats, religieux et simples citoyens. La main basse des puissances étrangères couronnent le tout mais ne suffit pas à elle seule à justifier notre situation.

      Le premier frein au développement de ce pays c’est notre mentalité qui alimente notre myopie individuelle et collective, on ne voit pas plus loin que le bout de notre champ et on verse facilement dans des solutions à très court terme qui casse toute logique structurelle pour des visées à court terme. Tia kely et tsy mahita lavitra satria sahirana lava. Mivarotra fananana fa tsy mba mihary.

      SR souligne très bien un des défis à relever pour nous remettre sur le bon chemin : la constitution d’un véritable capital humain. La déscolarisation rapide de ces 10 dernières années et la fuite énorme de cerveaux sont des problèmes graves auxquels il faut faire face en urgence. En Côte d’ivoire, les gouvernants ont œuvré pour rapatrier leurs ressortissants...je pense que c’est une tâche importante pour nos futurs dirigeants. Pour pallier à la déscolarisation, dans un premier temps et en urgence prendre chacun en charge (action individuelle de chaque membre de la diaspora) (beaucoup y participent déjà de façon spontanée) la scolarité des plus fragiles...C’est une solution de très court terme, mais qui peut stopper l’hémorragie. Une réflexion sur le système éducatif vers plus de professionnalisation est aussi importante et urgente. Rabri a déjà suggéré des axes de développement pédagogique nombreux et plus adaptés à notre situation que les CM...

      Rivohanitra

    • 17 juillet 2013 à 09:11 | Rivohanitra (#142) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Basile,

      Il faut effectivement injecter un peu d’optimisme, mais que cela ne nous rende pas aveugles par rapport à la réalité. L’état de l’Europe n’est en rien comparable à celui de Madagascar, une situation proche de la m. pour les plus fragiles des malgaches . Nous sommes tombés à un niveau grave et la tendance ne plaide pas pour une amélioration si nous ne prenons pas rapidement notre responsabilité de citoyens ...

      Rivohanitra

    • 17 juillet 2013 à 09:11 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Rivohanitra

      Je suis en FRANCE et j’ai toujours suivi minute par bminute les événements ,à Madagascar.
      Faut-il être ==à MADAGASCAR== pour se rendre compte des ==PROBLEMES MALGACHES== ??
      Jusqu’à ce jour,les problèmes se passent ou se compliquent à PARIS.
      Monsieur le Président de la Transition -Chef d’Etat Malgache Andry Nirina RAJOELINA vient de ==SENTIR LES CHOCS DE PARIS==.
      Un peu simpliste de ma parrt,un peu d’audace :
      - "OFFRONS AUX MALGACHES UNE RAISON DE NOUS RASSEMBLER POUR RELANCER ,NOTRE PAYS,MADAGASCAR".

      Que les personnes suivantes maintiennent leur projet de se présenter aux élections du PREMIER/de la PREMIERE Présidente de la quatrième République Malgache :
      - Andry Nirina RAJOELINA,
      - Didier RATSIRAKA
      - et Lalao RAKOTONIRAINY RAVALOMANANA.

      ==HISSONS MADAGASCAR AU-DESSUS DE SES PEURS==(-ultimatum/sanctions etc..-)

      ==Réconciliation Nationale=GRAND PARDON=Amnistie Générale==

      - "NOUS NE SOMMES PAS PLUS BETES QUE MANDELA"-.Point barre !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 17 juillet 2013 à 09:41 | Bena (#2721) répond à elena

      certes, l’être malgache est le premier responsable de sa misère. mais il n’est pas seul.

      en 1958, la france installe tsiranana pour défendre ses intérets. mais dans les années 70, tsiranana commençait à tourner vers les usa. il sera déboulonné. la france ne bouge pas le petit doigt malgré les accords de défense. la france misait sur ramanantsoa, son fils. mais celui-ci ne pouvait rien faire face à la pression de la rue devenu incontrolable.
      l’histoire se repète ave radidy devenu fréquentable. zafy semble démocrate et facile, mais il visait les financements parallèles. puis r8 appremment maléable. mais fiasco.
      tgv devait être le bon cheval, mais un malgache est toujours ingérable de part son insularité. la france veut perpétuer la colonisation.

      on peut imaginer que tous nos dirigeants étaient égoistes et intéressés par le pouvoir. c’est vraiment trop simple.

    • 17 juillet 2013 à 09:45 | Bena (#2721) répond à Rivohanitra

      la grèce a baissé ses fr.ocs et tous les éuropééens sont passés dessus, les allemands en tête. quel est le résultat ?
      vous voulez vraiment brader notre pays pour le sauver d’une impasse conjincturelle ? il faut voir loin. ranavalona 1ere doit être mal dans sa tombe.

    • 17 juillet 2013 à 10:05 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à elena

      Encore un OUAAAFFF OUAAFFF de l’Elena derriere Rajoelina et la France !!

      Le reflexe de Pavlov a la vie dure chez les zanak’i Dadany !

      Pour une fois Sahondra Rabenarivo pose d’une maniere INHABITUELLE ,les VRAIEs QUESTIONs et visiblement en tete reposée en ciblant les veritables maux de ce beau Pays , la ELENA ne voit toujour le bout de son NEZ ( mignon) pour entonner encore et toujours un OUAFFF derriere Rajoelina le faux probleme de ce Pays !

      Mettre tous les PROBLEMES DE CE PAYS DEPEUIS 53 ans sur le seul dos de Rajoelina , c’est vraiment VOULOIR DONNER TROP D’IMPORTANCE à Rajoelina , voire l’aduler comme un Dieu comme ils le font à Ravalo !!!

      Responsanbilité partagée OUI OUI ?? et les politicards bien sur Mais aussi et urtout les pseudo-intellos gasy et leur egocentrisme culturel en ont les principaux reponsables de cette descente enfer malgache !!

      Les delires sur ce forum de mt-com en sont un INDICATEUR ou Source de Verification de l’enfantillage borné des pseudo-intellos gasy qui ne savent pas d’autres chansons que OUAFFF et OUAFFF derriere le faux probleme Rajoelina

    • 17 juillet 2013 à 10:29 | Rivohanitra (#142) répond à Bena

      Aucun lien entre mon message et le votre ? Vous parlez dans le vide ?? Pourquoi ?

      Rivohanitra.

    • 17 juillet 2013 à 10:53 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Bena

      Vraiment,il y a trop d’erreurs dans votre analyse sur Monsieur le Président Ph TSIRANANA.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoaàgmail.com

    • 17 juillet 2013 à 11:02 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Rivohanitra

      RAVOHITRA,
      Je suis en Europe depuis 1964/1965.
      Je vis à la Malgache moyen comme à Madagascar.Certaines personnalités Malgaches me connaissent très bien.Je n’ai jamais acheté une voiture dans ma vie et je fréquente le transport en commun.Je fréquente aussi des gens de tous les niveaux (-intelectuel/social-).
      Ce que je raconte,c’est la vraie vie,en Europe,et la chute est fulgurante,chez des AMIS Français,Espagnols,Grecs,Portuguais..mais les ROUMAINS s’en sortent POURQUOI ?? Bouche cousue ou JOKER !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 17 juillet 2013 à 11:22 | claude (#3141) répond à Rivohanitra

      "La déscolarisation rapide de ces 10 dernières années" ?????
      10 annees vous en etes surs ???

    • 17 juillet 2013 à 11:25 | claude (#3141) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      ==Réconciliation Nationale=GRAND PARDON=Amnistie Générale==

      C’est la seule solution viable

    • 17 juillet 2013 à 11:54 | Tsisdinika (#3548) répond à Rivohanitra

      Fuites de "cerveaux", rapatriement des ressortissants, je ne pense pas que ce soient LE problème et LA solution. Mais toute contribution à redresser ce pays est la bienvenue tant que ça part d’un esprit volontariste et humble.

      Nous n’avions jamais eu autant de technocrates objectivement compétents (mais klepto) que sous les gouvernement Andrianarivo et Sylla. Cela a-t-il été la panacée ? Pas vraiment.

      Le problème se résume comme suit : Manankarena olo-manga i Gasikara fa mahantra olo-marina.

    • 17 juillet 2013 à 12:12 | Radepy (#7163) répond à Bena

      C’est du n’importe quoi et c’est peut-être une raison pour laquelle on en est là. Ils sont nombreux ceux qui raisonnent comme Bena, sans oser dire que ce sont les évènements politiques de 1972, 1991, 1996, 2002 et encore 2009 qui ont appauvris le pays.

    • 17 juillet 2013 à 12:56 | manga (#6995) répond à elena

      Elena, si vous voulez vraiment faire une pierre deux coups, c’est très simple :
      A la veille du départ imminent (tête haute ou inclinée voire rabaissée) de son éminence, laissons et sans reserve le FFKM qui prendra note, de resoudre dans son intégralité cette crise et on verra tous l’issue

    • 17 juillet 2013 à 13:28 | elena (#3066) répond à Boris BEKAMISY

      ben dis donc pour Bobby, son malamahead préféré a une tête de faux problème maintenant !! Mais s’il le dit ! ne nous occupons donc plus de Bobby et de son maître.(à penser, bien sûr !)
      Alors comme dit Manga, remettons nous en au FFKM !

    • 17 juillet 2013 à 13:42 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à elena

      Tu peux faire tout ce que tu veux , ça ne changera rien et rien du tout !!

      Vatolmapy ampy handihizanareo na i BB ou/et son Maitre !!

    • 17 juillet 2013 à 13:50 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à manga

      Hi hi hi hi du RIDICULE à mourir !!

      on dirait que Manga et Elena sont les acteurs- clé qui peuvent decider quoi que ça soit sur la sortie de Crise....

      Taper fort sur vos Claviers !! ce tout ce que vous pouvez faire !!

      Oh que c’est RIDICULE ce GONFLEMENT...... VIRTUEL !! on aura tout vu !!

    • 17 juillet 2013 à 14:51 | manga (#6995) répond à Bena

      Je rejoins Basile sur les financements qui n’étaient pas de son propre initiative : genre tolérés mais pas pardonnés, et voilà le charlatan repète encore les mêmes erreurs et BK s’en ravit.
      Comme disait Ignace : "ne mélangez jamais l’état d’âme à celui de la gouvernance"

    • 17 juillet 2013 à 14:53 | manga (#6995) répond à elena

      Là, çà ne tourne pas bien rond de son côté, que BK se fasse soit-nez

    • 17 juillet 2013 à 15:13 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à manga

      Oui oui !ça tourne bien pour leVALO en ce moment ! hi hi hi !

    • 17 juillet 2013 à 15:17 | Isandra (#7070) répond à elena

      "Rajoelina a la possibilité de faire une sortie honorable ou de garder sa tête de mule, de lapin, son loham-boto et nous entraîner,tous, dans sa chute. S’il fait preuve de maturité, alors comme je l’ ai déjà dit, je lui souhaite bonne chance pour 2018."

      Chacun sa vision,...

      Pour nous, ANR a une mission bien précise d’enlever les Malagasy sous emprise d’un dictateur, tant que la menace de son retour ronde, il devrait y rester,...S’il quittait le navire en plein tourment, ce serait interprété comme lâcheté, ce ne serait pas du tout honorable pour lui, car le vrai commandant de bord ne le fera jamais,...même si cela pourrait lui coûter sa vie,...

    • 17 juillet 2013 à 15:35 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Lire de libérer les Malagasy sous emprise d’un dictateur-voleur/spoliateur,...

      Qui voulait transformer Madagascar en TIKOLAND,...

    • 17 juillet 2013 à 15:41 | Isandra (#7070) répond à Rivohanitra

      Et surtout, ne comptons pas sur les autres nations, ils ne sont là qu’en tant que partenaires, mais non acteurs de notre devenir. Il faut que nous prenions notre responsabilité, en main notre avenir, ainsi que celui de nos enfants,...

    • 17 juillet 2013 à 15:57 | elena (#3066) répond à Isandra

      S’il avait pour mission de mettre à genoux Ravalo, on ne lui a jamais demandé de mettre à genoux Madagascar et tous les malgaches(sauf le petit pourcentage qui a bien profité du règne de DJ)

    • 17 juillet 2013 à 15:58 | hrrys (#5836) répond à Boris BEKAMISY

      BB,Tout ça est la faute des malamaheads et des ringitraheads qui ne souciaient guère du developpement économique de ce pays

    • 17 juillet 2013 à 16:03 | manga (#6995) répond à Boris BEKAMISY

      Faites attention à votre santé BK...

    • 17 juillet 2013 à 16:11 | elena (#3066) répond à Boris BEKAMISY

      Si on vous fait de l’ombre,il faut le dire, hein !!! Je m’en voudrais de vous empêcher de vous exprimer.

    • 17 juillet 2013 à 16:18 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à manga

      Et votre santé ry .....Mangana ??

      Attention à l’Echymose diffuse (Mangana) !! ( des tumefactions ou des eruptions cutanées bleutées sur votre surface epidermique apparues de maniere spontanée partout sur votre corps !)

      ça va s’agraver !Maintenant que Rajoelina est toujours au commande !!

      Les lacrymogenes n’y sont pour rien !!! hi hi !

      Vous pouvez vous confier à BB , Serment d’Hyppocrate oblige ! malgré notre differrence d’opnion politique !!

    • 17 juillet 2013 à 16:47 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à elena

      Conseil pour 2018,de la part d’un Ministre Français,c’était un conseil ==HYPOCRITE==pour lui faire avaler le Ni..Ni,la honte et l’humiliation de la Nation Malgache.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 17 juillet 2013 à 16:54 | Isandra (#7070) répond à elena

      Or Ra8 n’est pas encore totalement à genoux, il est comme une bête en agonie, il foule les bordels partout, sacrifie tous les malagasy...

      Vous voyez, Andry R, il est prêt à se sacrifier en se retirant, même s’il a plein droit de se présenter, aucun texte l’en interdit..., toutefois, de peur que la révolution ne vole en éclat, il pose une condition, que Ra8s aussi fasse la même chose...!

    • 17 juillet 2013 à 17:16 | Jipo (#4988) répond à Isandra

      vous pariez combien ?
      Votre amnésie semble etre fidèle , raty hiraka ne vous dit rien & il était pourtant : " amiral " ne me demandé pas combien il a payé le titre ...

    • 17 juillet 2013 à 17:25 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Rien à cirer que bous vous baladiez à dos d’ âne , en patin à roulettes ou kate surf , que vous viviez comme un rat , et fréquentiez kadafi , alliot-marie ou le pen .
      votre joker vous pouvez faire l’ avion avec et bouche cousue : quand vous voulez . /

    • 17 juillet 2013 à 17:30 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      " « NOUS NE SOMMES PAS PLUS BETES QUE MANDELA »-.Point barre ! "
      Le dire c ’est bien , le montrer ?
      Merci pour le scoop ...

    • 17 juillet 2013 à 17:32 | manga (#6995) répond à Boris BEKAMISY

      Je n’ai aucun souci de santé BK, c’est vous qui voulez vous noircir les idées avec vos musculations verbales bien structurées et exemptes de tout reproche de qui que ce soit. Sa hangalatra ny taolam-patiko, zah aloha tsy manangatr’ê !

    • 17 juillet 2013 à 17:57 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à manga

      Ne vous mettez pas à la place du Medecin ....Mangana pour deduire un autodiagnostic et reclamer un RAS pour vous meme !

      faut pas trop attendre que votre maladie s’agrave avec les symptomes plus explicites !! ce sera trop tard !!!

    • 17 juillet 2013 à 20:11 | Lekivy (#1953) répond à Boris BEKAMISY

      Décidément, de tous les posts, notre cher Boris réussit souvent à susciter ma réaction. M. Boris a beau vouloir se démarquer de tous les autres qu’il taxe avec une légèreté étonnante de pseudo-intellos, mais il est devenu un des plus fidèles sur MT.COM. tout en n’apportant rien de concret pour le moment, à part de torpiller systématiquement toute idée différente à la sienne et qui n’adule pas son favori.

      Avouez-le Boris, vous, comme tout le monde sur MT.COM, intervenons pour s’échanger et émettre des avis. Forcément ces avis diffèrent sinon, cela n’aurait aucun intérêt. Vous n’allez tout de même pas prétendre que vos idées sont les meilleurs sinon, on vous aurait désigné pour mener les négociations dans la résolution de cette crise depuis lontemps.
      En fait, aucun d’entre nous n’avons le moindre pouvoir de changer le cours des choses tant que nous ne faisons que discuter ici.
      Je ne pense pas que ceux qui détiennent le pouvoir de décision utilisent les avis émis sur MT.COM, y compris les vôtres.
      Alors contentons-nous de nous échanger, et apprenons à mieux nous respecter les uns les autres, ce serait déjà ça de gagné.

      En toute amitié.

    • 17 juillet 2013 à 21:50 | leclercq (#4410) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Je comprends mieux à présent pourquoi vous êtes teigneux ,, avoir quitté le pays depuis 64/65, n’être jamais monter dans une voiture , fréquentant les
      des personnalités Malgaches antiques et en transport commun pardi , il y a vraiment de quoi perdre la boule , pauvre basile , vu votre âge rassurez-vous , vous n’en aurez plus pour longtemps !! et ! je ne crois pas que vous aurez le plaisir de voir la chute fulgurante de Madagascar !!

    • 18 juillet 2013 à 02:50 | manga (#6995) répond à Isandra

      Mais cette fois-ci Isandra et comme la pirogue est entièrement vide, il ne peut qu’abandonner de force ou de gré comme vous voulez

    • 18 juillet 2013 à 13:18 | tsimahafotsy (#6734) répond à Lekivy

      Bekamisy c’est la mouche du coche sur MT.COM ! il joue bien son rôle ! ih ! ih !

    • 19 juillet 2013 à 15:54 | Bena (#2721) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      au lieu de porter un jugement (de quel droit d’ailleurs ? l’ainesse ?) ce serait mieux si vous nous illuminez par votre vérité même "primaire".

    • 19 juillet 2013 à 15:58 | Bena (#2721) répond à Radepy

      très primitif votre point de vue, même un bambin sait que les crises cycliques sont à l’origine de notre pauvreté. mais la question est de savoir pourquoi y a t il des crises cycliques ? le malgache est-il damné ou y a t il manipulation quelque part ?

  • 17 juillet 2013 à 08:57 | jansi (#6474)

    Il faut reconnaître que Sahondra Rabenarivo produit des articles de qualité qui incite a la réflexion et qui met aussi les points sur les i.
    Je regrette toutefois quelle soit membre de cette Sefafi peu appréciée des observateurs.
    L’analyse de Sahondra conduit a la solution apportée par la démarche Ffkm la seule a l’heure actuelle qui privilégie le dialogue entre Malgaches.
    Il faut déplorer que DJ et les militaires se passent la balle pour éviter de décider sur le retour de R8. Ce blocage ne peut plus durer longtemps.

    Le sommet des 4 est le seul moyen d’aller au fond des problèmes pré électoraux actuels. S’il aboutit a la mise en place d’une nouvelle transition excluant les politiques y compris les 4, il apportera un début de solution en privilégiant la Refondation tant recherchée.

    • 17 juillet 2013 à 09:16 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à jansi

      JANSI :
      FFKM= Andry Nirina RAJOELINA+Marc RAVALOMANANA.
      C’est la présidence tournante qui est le problème du FFKM.
      Jean Marie ODON joue-t-il vraiment le jeu de "NEUTRALITE" ?
      C’est le secret du confessionnal.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 17 juillet 2013 à 10:18 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à jansi

      La nouvelle transition .....PLURIANNUELLE des malamaheads (matahotra elections ) semblent loin tres loin ! la GIC-M n’y accorde pas aucune importance que du bout de levre !! et CAPSAT n’en veut pas attendre parler !

      la FFKM se fait à nouveau petit et fait leur PONCE PILATE en se lavant la main et livre Marc Barabas au gré de CAPSAT et les malgaches !

      Et BB alias BM...W est toujours sous le Soléil à .....Majunga sur le bord sans que JANSI le reconnais.....hi hi hi hi !

      Collé à sa tablette ,BB continue à mener une vie dure aux zanaki Dada et ses GmiTéTé ! re-Hi hi hi hi !

    • 17 juillet 2013 à 10:26 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Boris BEKAMISY

      Jansi est de retour à Paris.-à la Défense !

    • 17 juillet 2013 à 11:29 | claude (#3141) répond à jansi

      C’est la condamnation de Ra8 la cause du mal. Il faut tout resoudre a partir de la. Un probleme a la fois.

    • 17 juillet 2013 à 12:49 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Je m’en tape l’endroit où JANSI se bat contre son STRESS de voir RRanjeva s ’eloigner de plus en plus du pouvoir !! ECHEC de FFKM oblige ! CAPSAT y est pour quelque chose !!

      ce dont je suis sur ce qu’il n’est pas du tout à la Defense !!

    • 17 juillet 2013 à 13:30 | Tsisdinika (#3548) répond à Boris BEKAMISY

      Mampalahelo ianao namana a. Marina e. Tsy tantinao mihitsy hoe misy gasy tsy mahay noho ianao, tsy manana ny traikefa ananao izay ikoizan’ny lafivalo, tsy endrehana sy bikana ary madio toa anao, nefa miteronterona amin’ny toeram-boninahitra na andraikitra ambony sady nitety na niaina tany amin’ny firenen-kafa.

      Efa sambatra anie ianao mahatakatra makany Mahajanga sady mikapokapoka tabilety anaty bemidobilave e ! Aleo re ny hafa mba hanana ny anjara-masoandrony e !

    • 17 juillet 2013 à 13:35 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à Tsisdinika

      Tsy mila valiana fa toa Mirefarefa loatra ilay FANEHOANKEVITRA !!!
      plutot ilay OUAFFF OUAFFF OUAFFF !!

    • 17 juillet 2013 à 14:12 | Tsisdinika (#3548) répond à Boris BEKAMISY

      Raha mirefarefa ilay fanehoan-kevitra, maninona no tsy afaka am-bavanao mihitsy ny hoe "tsy intelligent", "haleine fétide" sy ny fanambaniana isan-karazany ? Hay ve fantatrao ihany fa mirefarefa izany ? Isaorana ny lanitra ry havana fa mety misy fahatsapan-tena manomboka miposaka ihany ao anatin’ito loha tsy malama ito !!!

      Tsy aleo amin’izay mba miditra amin’ny sehatra hafahafa kokoa sady mandinika ity teny manaraka ity ?

      "Les grands esprits discutent des idées ; les esprits moyens discutent des événements ; les petits esprits discutent des personnes" Eleanor Roosevelt.

    • 17 juillet 2013 à 14:15 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à Tsisdinika

      Ppfffffffffffrrrr !

    • 17 juillet 2013 à 14:39 | Tsisdinika (#3548) répond à Boris BEKAMISY

      Resaka olona ataon’i Boris Bekamisy, tamin’ny 10:18, miara-manisa isika :

      La nouvelle transition ....des malamaheads... la GIC-M n’y accorde... et CAPSAT.... !

      la FFKM .... PONCE PILATE.... Marc Barabas.... au gré de CAPSAT et les malgaches !

      Et BB alias...sans que JANSI....

      Collé à sa tablette ,BB... aux zanaki Dada... ses GmiTéTé....

    • 17 juillet 2013 à 16:58 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Boris BEKAMISY

      - CAPSAT,c’était un mouvement des colonels Malgaches..mais le temps a joué contre eux et c’est l’éclatement du CAPSAT.
      ==CAPSAT ,seul,aurait dû prendre le POUVOIR==TOUT LE POUVOIR.
      DOMMAGE !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoaàgmail.com

    • 17 juillet 2013 à 17:01 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à claude

      Monsieur Marc RAVALOMANANA est condamné par QUI ?
      UNE JUSTICE des vainqueurs !
      N’est-ce-pas ?
      ==Réconciliation Nationale=GRAND PARDON=Amnistie Générale==
      LA PENDULE MALGACHE A ZERO !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 17 juillet 2013 à 19:02 | hrrys (#5836) répond à jansi

      ANR,R8,DDR,et Zafy devront être rassurés c’est le but exact de cette conférence au sommet non ?On vient d’adopter une loi

    • 17 juillet 2013 à 19:10 | hrrys (#5836) répond à hrrys

      octroyant des avantages aux anciens pdts qlq soient leurs méfaits et faute de gestion durant leur accession au pouvoir

    • 18 juillet 2013 à 07:25 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à hrrys

      Une loi adoptée qu’il faudrait l’abroger un jour.C’est de la foutaise !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 17 juillet 2013 à 09:24 | Rakoto (#358)

    Bonjour et surtout beaucoup de courage à tous !

    Par définition « Gouverner, c’est prévoir ». Malheureusement, cett définition ne correspond pas à la réalité plus complexe. et aux aptitudes des politiciens. Toujours faut-il avoir la faculté de prévoir.

    C’est un domaine multi discipline et multi échelle qui nécessite non pas un minimum mais un maximum de compétences. Les politiciens actuels ont-ils au moins le minimum requis.
    Que se passerait-il si on ajoute aux problèmes de querelles d’égoistes les vrais problèmes de la nation (éducation ; énergie ; santé ; pauvreté ; environnement...) sans oublier "nos interférences et interactions avec les nations extérieures qui ont aussi certainement leur préoccupation et leur priorités.

    Ce que les citoyens attendent des responsables politiques, c’est précisément qu’ils soient en capacité d’anticiper les nécessaires évolutions à venir pour mieux préparer l’avenir. Bien des problèmes pourraient être évités s’ils étaient pensés à temps.

    Résumé : Mieux vaut tard que jamais.

    • 17 juillet 2013 à 10:26 | Rivohanitra (#142) répond à Rakoto

      Il ne faut rien attendre pour le moment des Polifikas, Rakoto, ils manipulent, ils bradent, ils enfoncent le pays ...Ils aboient et s’empiffrent.

      A notre échelle, à notre niveau, mandraisa adidy et faisons ce qu’on peut pour inverser la tendance. Trêve de bavardage, trouvons des solutions concrètes et mettons les en œuvre.

      SR a posé les vraies questions, à nous forumiste, pour une fois de faire des propositions...

      Veloma !

  • 17 juillet 2013 à 09:30 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    A propos du deuxième partie du Président Marc RAVALOMANANA :
    - la FRANCE a retiré son AMBASSADEUR -LEROY- bien en phase avec le Président Malgache,pour l’histoire du "GRAND..MERIDIONAL"du Président SARKOZY.
    Un passage dans MADAGATE m’a donné un espoir :
    - "ON PEUT DIRE CE QUE LO’ON VEUT DE MARC RAVALOMANANA mais il a le courage de faire ce qu’il a fait :-ne pas recevoir un représentant diplomatique que l’on abhorre".
    ABHORRER/
    Avoir pour une personne une antipathie telle que l’on ne saurait la voir,ou y penser sans éprouver un frémissement et mouvement tendant à s’en éloigner ou à l’éloigner.
    Bravo !! Marc RAVALOMANANA
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 17 juillet 2013 à 10:06 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    =Conseil du GOUVERNEMENT de Transition de l’Union Nationale Malgache=

    - Le conseil du gouvernement a adopté le projet de décret reportant la date du scrutin des premières élections législatives.Ainsi,la date limite fixée au 15 juillet 2013 par le décret n° 2013-427 du 13 juin 2013,pour le dépôt de candidature aux aux premières électons législatives devrait être ajustée en fonction de la nouvelle date pour la tenue de ces élections.
    ==ATTENTION==
    N’allez pas dire encore c’est la faute de la Cour Electorale Spéciale (-la branche de la plus haute juriction Malgache-) pour telle ou telle raison.Point barre !

    Le Conseil du Gouvernement a décidé de reporter les élections législatives dont la date ne sera connue qu’après la publication de la date des élections présidentielles
    ==ON SE MET A GENOUX,EN ATTENDANT LA FIN DE JUILLET 2013,pour l’ultimatum du GIC-M==
    BRAVO ! les Malgaches !

    Calendrier électoral

    Aucun nouveau calendrier électoral n’a été annoncé à l’issue de l’Assemblée Générale de la CENI-T élargie avec les experts des Nations Unies (-oh ! ils sont de retour==BONNES VACANCES==Mesdames et Meessieurs- profitez-en,c’est votre dernière mission lucrative-) et les partenaires financiers et techniques (-avec leurs chantages et sanctions-)
    ==FAUT-IL FERMER LE MINISTERE DE L’INTERIEUR-BON A RIEN==,même pour organiser des élections présidentielles et législatives Malgaches-)

    MADAGASCAR AUX MALGACHES.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 17 juillet 2013 à 10:23 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    A quoi joue-t-elle la plate forme du secteur privé à Madagascar ??
    ==Les entreprises manquent totalement de visibilité et doivent de surcroit supporter des charges supplémentaires et subir des contrôles fiscaux incomparables avec l’état de suivie dans lequel elles ont été plongées malgré elles==
    Y-a-t-il une autorité administrative et financière à Madagascar ?
    Faut-il se laisser déborder par les humeurs de la plazte forme du secteur privé ?

    Après le Ministère de l’Intérieur,incapable d’organiser les élections nationales et en voici le Ministère de l’Economie et des FINANCES qui est== à la risée ==de la plate-forme du secteur privé Malgache ?
    GREVE DE PAIEMENT DE TVA !

    Y-A-T-IL UN COMMANDANT A BORD ?

    Basile RAMAJHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 17 juillet 2013 à 18:43 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Grève des inpecteurs d’Etat (-trois mois-)
      ="Toute journée de grève,quelque soit la durée du service non fait,donne lieu à une retenue de 1/30 ième de la rémunération mensuelle des inspecteurs d’Etat"

  • 17 juillet 2013 à 10:54 | vuze (#918)

    C’est vrai que cela nous change un peu des éditoriaux habituels emplis de haine pour Rajoelina de qui-vous-savez...

    Nous savons tous pertinemment que TGV a été financé par la France et "quelques" Karanas. Personne ne le nie. Mais nous savons également qu’il ne suffit pas que de ça pour réussir à tenir le pays depuis maintenant plus de 4 ans ! J’ai été le premier à dire depuis longtemps que je voulais qu’il ne se présente pas à l’élection présidentielle et qu’il attende le mandat suivant.

    Aujourd’hui encore, il est prêt à faire un effort mais il y’ a toujours ce clan maudit pour laisser les 20 millions de Malgaches dans l’incertitude perpétuelle !! Alors faites votre méa culpa et rayez définitivement ce voleur de votre vision et tout ira bien...

    • 17 juillet 2013 à 11:09 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à vuze

      VUZE,votre haine pour le Président Marc RAVALOMANANA ne fait qu’augmenter mon espoir/confiance sur le Président Marc RAVALOMANANA.
      Bien à VOUS.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 17 juillet 2013 à 11:26 | Inglewood (#6780)

    De son article, Madame Rabenarivo s’interroge :
    Que veut réellement faire Madagascar de son Indépendance ?
    Madagascar sait-il bâtir un Etat : Eddifier des Institutions solides dirigées par des hommes de valeurs ?

  • 17 juillet 2013 à 11:59 | gasy (#7521)

    Si nous voulons s’en sortir, on ne pourrait compter que par nous même, comme avait fait les USA auparavant, la Chine, le Japon. ...
    - Amélioration du système éducatif
    - Retourner à la terre, et en surface on en a des millions de km² (intensifier et industrialiser). des mains d’œuvre on en a des milliers de gens au chômage ou qui ne font rien.
    - Industrialisation de l’élevage
    Qui vont financer ? je vous assure que l’état pourrait y investir si nos dirigeants le veut bien

  • 17 juillet 2013 à 12:03 | zaka (#1418)

    Madagascar fait partie à présent des pays les plus pauvres du monde. Nous avions été plus prospères , et plus riches aux premières heures de l’indépendance car notre économie et l’infrastructure administrative étaient encore sous la tutelle française. A l’époque , ceux qui étaient au pouvoir (l’équipe de Philibert Tsiranana) ne gouvernaient même pas, car ils étaient aux ordres d’un reliquat de pouvoir colonial. Les ministres de l’époque étaient des figurants dans tous les sens du terme. Les principaux secteurs de l’économie (bâtiment, travaux publics,
    Industries minières et autres) sont sous couvert de grandes entreprises françaises. Les malgaches avaient droit aux secteurs du petit commerce , de la petite entreprise, et de l’artisanat. Il est probable que notre éditorialiste n’avait pas vécu ou connu cette période. C’est important car un mauvais départ signifie une course perdue. Madagascar était mal parti, pour reprendre le titre d’un ouvrage concernant l’Afrique noire ( mêmes causes , mêmes effets).
    - Parmi les dirigeants qui se sont succédé , un seul est sorti du lot, car créateur d’entreprise lui-même, il connait la valeur du travail et de la persévérance.. Il voulait créer l’entreprise Madagascar par la promotion de l’effort et l’amour du travail. Il s’est heurté à l’extrème passivité du malgache moyen . Ce qui expliquait le caractère paternaliste , volontiers dictatorial et à l’occasion arrogant et cassant du président Ravalomanana. Il était en lutte perpétuelle contre l’égocentrisme et le manque de civisme du malgache. Malheureusement, Ravalomanana a été gagné par la maladie du pouvoir solitaire et le démon du paranoïa ; ce faisant, il s’est créé beaucoup d’ennemis, et ce fut sa perte. Il aurait mieux écouté son entourage, il serait encore président à l’heure qu’il est.
    - Les différents lobby étrangers en place ont aidé et propulsé Rajoelina à prendre le pouvoir, avec le support actif d’une frange scélérate et corrompue des officiers malgaches . Cette prise de pouvoir fut précédé d’actions de pillage et de destruction systématique organisée de tout ce que Ravalomanana a déjà édifié, c’est-à-dire une industrie agro alimentaire prospère. Les américains ont retiré par ailleurs le privilège d’exportation des produits malgaches vers les USA par le biais de l’Agoa,,, et ce fut le début du déclin : chômage,, pauvreté grandissante, insécurité etc,,,
    - Et dire après tout cela que les malgaches sont responsables de leur propre déclin,,, c’est un peu fort du café. Les dirigeants sont à 90% responsables du sort des malgaches. C’est comme dans une équipe sportive,, si les dirigeants sont bons, la victoire peut être assurée même avec une équipe moyenne. Si les dirigeants sont mauvais,, comme c’est le cas actuel de Madagascar,, il faut changer de cap et de dirigeants.

    • 17 juillet 2013 à 12:23 | vuze (#918) répond à zaka

      Nous en avons les larmes aux yeux... Un vrai discours du TIM (ou G.TaiTai comme on veut)...

      Clap clap...

    • 17 juillet 2013 à 12:43 | Radepy (#7163) répond à zaka

      Mais que l’on n’oubli pas que ce sont les efforts de nos dirigeants de la période 1998-2001 qui ont fait de Ravalomanana un plus ou moins bon dirigeant où l’Agoa, les grandes réalisations des infrastructures routières, psdr, fid, kits scolaires, ... Grâce à Ratsiraka et Tantely Andrianarivo ! Comment peut-on oublier cela ?
      Allez donc voir les archives des projets de lois et ratifications depuis 1998 à 2008 ...

    • 17 juillet 2013 à 12:54 | zaka (#1418) répond à Radepy

      Le problématique est le suivant,, et cela ne vous a pas échappé : « est ce que le peuple malgache est tenu responsable de son propre déclin ». Si parmi les dirigeants , vous citez des noms de contributeurs du progrés, et si dans cette optique, vous m’invitiez à consulter des archives. Le problème n’est pas là.. Le sujet actuel est celui soulevé par Sahondra Rabenarivo, et que je reprends dans mes commentaires,,, le reste n’est que superflu : projets de loi et ratifications,,,,etc.
      « « est ce que le peuple malgache est tenu responsable de son propre déclin ».. That is the main issue !!!

    • 17 juillet 2013 à 13:23 | vatomena (#7547) répond à zaka

      Ces dirigeants malgaches que vous vouez aux gémonies ,ils viennent tout de meme du peuple malgache .Portent ils les défauts et les qualités de ce peuple dont ils sont sortis ? Certainement .C’est au peuple malgache tout entier qu’il faudrait adresser un proces .Choisit il oui ou non des élus qui lui ressemble ?Ce n’est pas la main de l’étranger qui glisse le bulletin de vote dans l’urne : c’est le malgache.Tous ces vautours ,tous ces caïmans ,toutes ces hyènes sont des élus du peuple .Durant 10 ans le regretté Philibert Tsiranana a su garder pour Madagascar le rang d’etat le plus prospére de l’est africain.Mais il était servi par un personnel administratif qui s’était formé aux cotés du personnel colonial et dont il s’inspirait avec l’ambition de l’égaler .Ces honnêtes malgaches ont disparu et la relève a été mauvaise . C’est cela le drame malgache . !

    • 17 juillet 2013 à 13:53 | Radepy (#7163) répond à zaka

      Rejeter la responsabilité de nos déboires sur un peuple innocent est complètement stupide ... tout en sachant à qui ...

    • 17 juillet 2013 à 14:12 | zaka (#1418) répond à vatomena

      Je n’ai pas condamné qui que ce soit parmi les dirigeants malgaches . Je me suis contenté de dire qu’une grande part de responsabilités échoit aux dirigeants, tout comme les performances d’une équipe sportive peut être en rapport avec les qualités des dirigeants (coach, entraineur)
      Est-ce qu’Andry Rajoelina (dirigeant actuel) a été élu par le peuple malgache ???

    • 17 juillet 2013 à 15:49 | leclercq (#4410) répond à vatomena

      Dieu sait combien vous avez raison au sujet de PHILIBERT TSIRANANA ,,, durant son mandat , la plupart des 18 ethnies avaient leur réprésentant au sein du gouvernement ,,, et il avait su tirer parti de la présence de la France bien sûr sans être à sa botte , et comme chaque Chef d’Etat du monde , il avait lui aussi ses faiblesses mais au moins pas au détriment de son peuple , bref , c’était le seul vrai Président Malgache digne d’être appelé comme tel et élu démocratiquement !!! par contre tous ceux qui l’ont succédé et qui ont promis monts et merveilles au cours de leur campagne n’ont rien fait d’autres que de piller le pays pour s’enrichir et juste pour se vanter aux yeux du monde entier , ce ne sont que des "RAPIAS " aucun d’eux n’a vraiment été à la hauteur d’où la chute vertigineuse de Madagascar au
      fur et à mesure des années de leurs accaparaments du pouvoir !!! parfois par contrainte voire par force !!!
      Qu’adviendra-t-il de notre belle ÎLE ????? et de sa population !!! ça aussi , Dieu seul le sait !!!

    • 17 juillet 2013 à 16:49 | Tsisdinika (#3548) répond à leclercq

      Tsiranana élu démocratiquement ? Tout d’abord, on sait qu’il a été choisi par la France de De Gaulle et encadré par Foccart. Ensuite, c’était bien à son époque que le PSD remportait 100% ou 99% des voix aux élections, chose qui n’arrivent que dans les pires démocraties populaires ??

      En encensant ainsi Tsiranana, vous êtes peut-être du genre à croire en des dirigeants providentiels et aux deus-ex-machina (avec des ficelles françafricaines de préférence ?) Mais j’espère me tromper.

      Un seul homme, aussi charismatique qu’il soit ne peut transformer à lui tout seul un pays. Un peuple le peut. Il faut commencer par avoir un peuple responsable (vahoaka vanona) qui sera constitué par des cellules familiales vanona, laquelle représente une nation à petite échelle.

      Personne ne voudrait faire du mal à sa propre famille et ferait tout pour que celle-ci progresse. C’est cette dynamique qu’il faudra mettre en place et si cela fait boule de neige, le pays pourra se remettre sur pied. Bref, une approche "bottom-up" de la croissance et du progrès, et non l’inverse, lequel est représenté par l’attente de l’homme providentiel ou d’un tuteur étranger providentiel.

    • 17 juillet 2013 à 17:07 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à leclercq

      Madame,
      =NOTRE BANQUE CENTRALE ETAIT A PARIS AVEC UN FRANCAIS POUR LA CLEF DU COFFRE==
      De Gaulle avait transféré tout l’or Malgache,en FRANCE..Point barre !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 17 juillet 2013 à 17:31 | vatomena (#7547) répond à leclercq

      Faut croire que la France avait bien choisi l’homme qui convenait aux circonstances délicates de la première indépendance—Les malgaches électeurs ont ils par la suite fait de meilleurs choix ? Vous avez la réponse en constatant ce que le pays est devenu

    • 17 juillet 2013 à 18:13 | Jipo (#4988) répond à vatomena

      Bonsoir , je suis d’ accord avec vous , et bien que ce ne soit pas la rue qui gouverne ,les représentants qu’ elle a " élus " sont à son image .
      Dire qu’ elle est capable d’ élire l’ homme de l’ art , celui de la situation , est plus qu’ incertain , quand un bekamisy dit qu’ il n’ y a que : " la frime qui compte ", il n’ a pas tout à fait tors , car hélas la majorité n’ est pas suffisamment éduquée pour etre responsable & voir plus loin que le lendemain .
      Comme les incultes & incompétents leur nombre pèse plus que ceux d’ en face ...
      De ce fait : Laisser le choix aux Malgaches , est une lame à double tranchant qui risque de ne pas atteindre l’ objectif escompté .
      Quant à ceux qui crient à l’ ingérence, est-ce vraiment pour le bien de la majorité ,( dont il ne font que de se servir ) : permettez moi d’ en douter .
      Se précipiter derrière ce bouclier appelé crise ,pour accélérer un pseudo processus de sortie , qui n’ est pas encore mûr en plus de solution de facilité pour ne pas dire infantile, est courir au devant d’ une autre , qui + est ce sont les mêmes à ne pas en souffrir, qui crient pour les autres , mais dans leur intérêt égoïste comme depuis 50 ans .

  • 17 juillet 2013 à 12:52 | Tojo (#6209)

    Madame Sahondra Rabenarivo a raison de soulever ce problème.

    Cependant, elle dit qu’on connait "le constat" mais se heurte au "comment faire ?".
    Je ne crois pas que "nous" connaissons tous le "constat" du moins nous nous accordons "tous" sur le même constat.

    Par exemple, Rajoelina et Ravalomanana ne constatent pas que la CES a violé la loi et qu’à cause de cela le processus électoral a été bloqué. Ce n’est pas qu’ils l’ignorent mais, en évidence, ils feignent de l’ignorer afin de satisfaire leur intérêt égoiste qui consiste à se présenter à tout prix aux élections quitte à enterrer le peuple malgache. Donc, d’abord, il y a divergence (volontaire surtout) sur le constat, ce qui conduit à chaque fois à une fausse solution. Des solutions souvent bricolées au profit des uns et aux détriments des autres (et à chaque fois du peuple).

    Le constat est donc d’abord, cette faillite totale de la société malgache :
    - La politique : Pourrie disait Monja Jaona
    - l’Armée : Pourrie
    - Les magistrats : Pourrie (les membres de la CES n’ont même pas daigné démissionner, ils n’ont même pas honte, pire, ils bénéficient d’une impunité totale)
    - Les intellos : pourris (voyez un peu l’agissement des Ndimby, VANF et consorts et leurs malhonnêtetés, et on comprend vite pourquoi le pays va mal car la prétendue tête de la société est complètement en décomposition avancée)
    - les religieux (soi-disant autorité morale) : Pourris
    - La société civile : Pourrie (complètement partisane et aux ordres des politiciens)
    - Les Médias : Pourris (corrompus jusqu’à la moelle)
    - La jeunesse : Pourrie (complètement instrumentalisée et fortement corrompue)
    ETC.

    Il faudrait donc d’abord s’accorder à admettre ce constat sans appel et très grave.

    Comme Rivohanitra a dit, il est vrai qu’il est difficile d’attendre quoi que ce soit des politiques et que chaque citoyen devrait se retrousser les manches et agir. Sauf que les citoyens ne pourront faire beaucoup de choses si ces "pourritures" qui font la "société malgache" actuelle ne soient pas - d’abord - éliminées. Pour cela, il n’y a que...la politique pour le faire.

    Je m’explique : Soignons la plaie (la politique) - c’est le meilleur diagnostic - afin que les citoyens puissent agir plus efficacement.

    Comment ?

    1/ Il faut des élections dans un scrutin sincère afin d’obtenir "les MOINS MAUVAIS des politiciens".

    Si les uns rouspètent car ils ont été battu à cause de la distribution de T-shirt, cela prouve qu’ils ne sont pas les meilleurs car n’ont pas encore compris la psychologie de l’électorat auprès de qui ils sollicitaient des voix. Donc, qu’ils usent et abusent de leur intelligence pour vaincre. La situation transitionnelle actuelle est une occasion pour Madagascar de nettoyer l’écurie politique pourrie actuelle.

    2/ Ces "politiciens", ces "élus" (les moins mauvais) qui seront oints par le peuple pour le représenter auront la tâche d’élaborer un programme de gouvernement axé sur au moins 3 points :

    - La décentralisation (l’option de l’Etat Fédéral devient crédible si certains s’entêtent encore à s’accrocher à l’hyper-centralisation du pouvoir) : Elle responsabilise les politiciens régionaux qui restaient jusqu’à ce jour oisifs, et mettra une pression énorme aux politiciens de la Capitale qui confisque tout jusqu’à ce jour pour leur profit.

    La Décentralisation (ou le fédéralisme) impose la transparence dans l’usage des deniers publics, pousse à la responsabilisation des autorités (locales et centrales), favorise la fluidité des informations indispensables aux citoyens de connaitre la situation et utiles, pour eux, de demander des comptes aux dirigeants.

    - L’éducation Nationale : La "structure" (organisationnelle) de l’éducation nationale malgache est extrêmement bien faite, mais paradoxalement, nous n’avons jamais été capable de l’utiliser à bon escient et en avons plutôt abuser pour satisfaire nos calculs politiques. Cette fois-ci, il faut ériger des garde-fous contre cela à travers la...Décentralisation.

    Surtout, il faut revoir les programmes scolaires notamment celui lié à l"’histoire de Madagascar". Sur les valeurs, le renforcement de l’éducation civique, etc. Pour cela aussi, la...Décentralisation jouera un grand rôle.

    On ne peut pas (à moins qu’on voudrait tuer le pays) laisser des gens comme Ndimby "influencer" l’opinion nationale. Ce serait criminel. On ne peut pas domestiquer les citoyens par l’éloge des icônes, des statuts intellectuels (dont le nom de famille prime sur - sinon écrase - la qualité des réflexions et des travaux accomplis) comme les "éminent juriste" par-ci, "le seul" spécialiste de ceci, par là, le "plus diplômé de tous", encore par-ci, et la "race des intouchables, des magistrats corporatistes" par-là. Il faut rompre avec l’élitisme discriminante et imposer la démocratisation du savoir et de l’instruction.

    - La jeunesse : Une jeunesse est tantôt une richesse et tantôt une plaie pour la société.

    Elle est une richesse lorsque l’Etat et la société ont la capacité de répondre à ses attentes : des infrastructures sociales et économiques avec lesquelles elle pourra s’émanciper ; un système d’éducation nationale émancipateur, vecteur d’ascension sociale, et préparateur de l’avenir.

    Elle est une plaie lorsqu’elle évolue dans une SOCIETE EN FAILLITE. Ainsi, cette jeunesse ne sera livrée qu’à la drogue, à la violence, à la grossesse précoce, à la maladie, à l’obscurantisme, à l’esclavage sexuel, au destin des enfants soldats, bref, à...l’enfer.

    Voilà les 3 piliers du développement de demain.

    Nous pouvons le faire vite et bien. Mais d’abord, faisons en sorte que les scrutins soient crédibles afin de pouvoir faire émerger les...(moins mauvais) politiciens dont le pays a besoin.

    Si Obama disait qu’il faut à l’Afrique des institutions fortes plutôt que des hommes forts, eh ben, ce sont ces "politiques" qui feront de ces institutions une "force", car les institutions ne valent que ce que valent les hommes qui les incarnent et les dirigent.

    • 17 juillet 2013 à 13:08 | zaka (#1418) répond à Tojo

      A vous lire,, tout Madagascar est pourri quoi !! Une telle déclamation enlève toute objectivité à votre thèse, on croirait entendre un discours d’un Djihadiste islamique,, ou d’un soixantehuitard attardé.
      Si on prolonge votre thèse, il faudrait raser tout Madagascar et le repeupler avec de nouveaux arrivants,,,, des mauritiens, des réunionnais, ou des comoriens ??? pourquoi pas ? . Il n’y aura plus de malgaches à Madagascar , car ils sont tous pourris. Les seuls malgaches valables seraient la Diaspora !!!Vous vous rendez compte un peu de l’énormité de vos propos !!!

    • 17 juillet 2013 à 13:21 | Tojo (#6209) répond à zaka

      Et vous vous posez encore ce genre de question ? Et vous vous étonnez pourquoi je dis qu’il n’y a que de la pourriture à Madagascar ?

      Vous confirmez bien mes dires : Nous ne faisons pas tous le même constat (contrairement donc à ce qu’affirme Mme Sahondra) car il y a encore des gens comme vous, qui s’arcboutent dans le déni pour ne pas être taxé de "pourri" comme les autres. Pourtant, personne ne vous accuse. Que ceux qui ne sont pas "pourris" le démontre et surement le pays ira mieux.

      L’objectivité ne se situe pas sur le bout du doigt que vous enfoncez là où vous pensez. Retirez le, et vous pourrez mieux réfléchir.

      Sinon, tant pis !

    • 17 juillet 2013 à 13:31 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à Tojo

      clap clap clap clap clap clap Tojo !

      Visiblement la poubelle n’est pas consciente que la pourriture le prend à la gorge !

      Mais personne ne parle pas d’un rejet de la Poubelle comme votre vis-a-vis l’insinue ,mais juste du vidange de la pourriture dans.....sa Tete !!

      Berk re-berk !!

    • 17 juillet 2013 à 15:33 | vuze (#918) répond à Tojo

      Bravo également Tojo ! Un bon discours de présidentiable que vous faites là...

      Je ne dis pas ça parce que vous vous en prenez à Ndimby (mon ennemi préféré), je dis ça car vous ne prônez absolument pas le culte de la personnalité... J’aime bien votre expression : "le moins mauvais de tous"..

      En ces moments difficiles, malheureusement, cette expression nous va bien. Je sais que TGV n’est pas le meilleur mais je sais aussi que c’est peut-être le mins mauvais de tous...

    • 17 juillet 2013 à 17:44 | Rivohanitra (#142) répond à zaka

      Zaka bave sans retenue par jalousie congénitale envers Tojo. Franchement petit Zaka, quand on n’a pas compris le sujet de SR (comme "mama Lena" qui aboie encore après TGV) on la ferme.

      Tojo, je souhaite une plus grande professionnalisation des filières à Madagascar dès le collège. Créer des circuits courts qui permettraient aux jeunes d’acquérir une qualification .
      Les études longues coûtent et les familles un peu fragiles en paie le prix.

      Rivohanitra

    • 17 juillet 2013 à 19:21 | hrrys (#5836) répond à Tojo

      les membres de la CES seront renforcés les 9 membres seront doublés dont 6 les representant des signataires de la FR,les 2

    • 17 juillet 2013 à 19:27 | hrrys (#5836) répond à hrrys

      2 prof de droit comme on aura au moins une sorte de CENIT BIS

    • 17 juillet 2013 à 19:55 | Tsisdinika (#3548) répond à Rivohanitra

      Vous voulez orienter l’enseignement dès le collège vers la formation professionnelle ? Les lycées professionnels sont là pour ça. Mais contrairement à ce que vous semblez imaginer, et vous n’êtes pas la seule, ils ne devraient pas être destinés qu’aux rejetons de "familles fragiles" qui ne peuvent s’offrir de longues études. L’inscription dans ces établissements devrait être déterminée par l’orientation pédagogique, pas l’épaisseur du portefeuille.
      Les cycles courts que vous proposez risquent d’être assimilés à une éducation bon marché, comme le Bac G que chantait Sardou. N’oubliez pas que les jeunes auxquels vous faites référence sont encore des pré-adolescents et à leur âge, c’est déprimant de devoir déjà penser à gagner sa vie en étant éduqué avec l’idée de faire de vous de la main d’oeuvre. Non, les jeunes gasy ont aussi le droit de vivre leur adolescence et de recevoir une éducation et une culture "universelles". Si l’on suit votre idée, Madagascar étant un pays pauvre, devrait avoir en majorité ces formations qualifiantes dans l’enseignement. Mais vous êtes loin de percevoir le danger que représente cette masse formée à exécuter lorsqu’elle laissera exploser sa frustration d’être des éternels subordonnés, comme du temps des bolchéviks.
      Une autre limite à votre souhait, c’est qu’une formation professionnelle n’est vraiment efficace qu’en étant duale, càd par alternance en entreprise. Or le tissu industriel à Madagascar est loin de pouvoir absorber et encadrer tous ces jeunes, surtout s’ils commencent dès le collège.

    • 17 juillet 2013 à 20:52 | Rivohanitra (#142) répond à Tsisdinika

      Tsisdinika,

      Vous êtes totalement manichéen ou il aurait fallu que je disserte plus longtemps sur le sujet.
      Il ne s’agit de faire de la filière professionnelle une voie unique mais une possibilité de se raccrocher et de trouver une employabilité sur le marché au lieu de faire face à une déscolarisation de ceux qui à bout de souffle n’arrivent plus à joindre les deux bouts et remplissent le rang des désespérés. Avoir un métier est toujours plus valorisant que de se retrouver sans aucune compétence dans un monde de chiens.

      "L’inscription dans ces établissements devrait être déterminée par l’orientation pédagogique, pas l’épaisseur du portefeuille" dixit Tsisdikany.
      Vous êtes d’un égalitarisme qui m’aurait convaincue si la réalité n’était pas tout autre et que les plus fortunés sans diplômes continuent par le kindranoandrano à occuper des postes importants. La réalité est telle aujourd’hui que beaucoup de malgaches n’ont plus les moyens d’envoyer leurs enfants à l’école faute d’argent et faute de soutien étatique. Il faut donc doter les enfants le plus rapidement possible d’un minimum de compétences pour qu’il puissent intégrer le monde du travail au lieu de croupir dans les rues de Tananarive la belle.

      Quant à vos à priori sur les filières professionnelles et la référence au bac G en citant le chanteur "du temps béni des colonies" ce n’est pas mon problème. Un bon bac STG se débrouille mieux aujourd’hui dans les filières de BTS et des licences pro qu’un littéraire, un sociologue ou un psychologue au chômage de longue durée.

      Je n’ai à aucun cas que la création de filière professionnelle est la seule solution au problème, il y a certes d’autres propositions intéressantes. J’attends vos propositions pour freiner l’hémorragie de la déscolarisation et le chômage des diplômés car vous êtes très critiques et peu constructif.

      Je n’ai nullement dit que ces filières devraient être destinées aux enfants des familles qui ont des problèmes d’argent. Là je pense que votre imagination négative vous limite et vous fait dire n’importe quoi.

      " L’inscription dans ces établissements devrait être déterminée par l’orientation pédagogique, pas l’épaisseur du portefeuille"
      Iza moa no miteny aminao fa zavatra ratsy ny filière de professionnalisation ? Adaptées à la réalité malgache, ces filières pourraient être sources d’espoir pour s’intégrer sur le marché du travail.

      Rivohanitra

    • 17 juillet 2013 à 23:31 | Tsisdinika (#3548) répond à Rivohanitra

      "Dès le collège", c’est sorti de mon imagination manichéenne ou de votre plume si constructive ? On parle de pré-adolescents là ou d’adultes ? C’est là tout mon propos, mais, évidemment, trop pressée d’avoir le dernier mot, vous avez zappé ce "détail". Vous me parlez de BTS et de licence littéraire, c’est pas le sujet.
      Je vous explique : les enfants ne "déscolarisent" pas parce que leur filière ne conduit pas à une "employabilité" à court-terme mais parce qu’ils ne peuvent plus être de simples bouches à nourrir et doivent subvenir aux besoins de leurs familles. A cela, on ne s’y prépare pas, on ne s’y forme pas, cela vous tombe dessus et puis c’est tout. Quand cela arrive, il n’y a pas de collège ni de lycée ni de circuits courts qui comptent. C’est l’apprentissage sur le tas, l’improvisation ou au mieux les formations courtes aux métiers des zones franches textiles qui constituent la planche de salut.
      Pour en revenir donc au niveau collège, c’est encore l’âge où l’éducation se doit d’être normativiste et se focaliser encore sur les 3 savoirs : savoir-vivre, savoir-être, savoir-faire. Les compétences, c’est pour lorsqu’on apprend un métier. Sauf si on est un "enfant soldat". Là, c’est la compétence qui compte. Malhereusement, beaucoup de nos enfants, à nous ici à Madagascar, sont des enfants-soldats, dans une guerre pour simplement la survie, pas pour se valoriser ou avoir une certaine estime de soi.

    • 17 juillet 2013 à 23:54 | Tsisdinika (#3548) répond à Tsisdinika

      Bref, votre logique s’inscrit trop dans l’adéquation formation-emploi, ce qui n’est nullement contestable ni contestée. Mais le problème, c’est que vous voulez que Madagascar (pas les autres pays plus avancés ou plutôt moins en retard) sacrifie sa prime jeneusse sur l’autel de l’offre et de la demande du marché de l’emploi. Moi je dis non. Est-ce que dans votre pays d’adoption, on forme un enfant de 12 ans à un métier, ou bien si cela existe, y enverrez-vous votre propre enfant pour le cas où il devait pouvoir s’accrocher ? Non, ce que vous proposez, c’est uniquement valable pour les pauvres dans un pays pauvre. Mais il reste inapplicable et "irrelevant".

    • 18 juillet 2013 à 11:10 | Rivohanitra (#142) répond à Tsisdinika

      Tsisdikany veut discuter seul avec lui même et me fait dire ce que je n’ai jamais dit. Voilà un varisosoa parfait qui prétend faire de la pédagogie alors qu’il a du mal à décoder l’écriture des autres et à analyser des propositions différentes des siennes.

      AVANT TOUTE CHOSE QUELLES SONT VOS PROPOSITIONS POUR LUTTER CONTRE LA DESCOLARISATION PRECOCE ?

      J’ai vu que vous avez au moins compris, enfin, que ma proposition de professionnalisation précoce est un filet de sécurité pour les enfants qui subissent la précarité dans un pays où toute personne peut tomber brutalement dans la pauvreté, il n’y a pas de sécurité sociale mais d’insécurité généralisée.

      " Bref, votre logique s’inscrit trop dans l’adéquation formation-emploi, ce qui n’est nullement contestable ni contestée. Mais le problème, c’est que vous voulez que Madagascar (pas les autres pays plus avancés ou plutôt moins en retard) sacrifie sa prime jeneusse sur l’autel de l’offre et de la demande du marché de l’emploi. Moi je dis non. Est-ce que dans votre pays d’adoption, on forme un enfant de 12 ans à un métier, ou bien si cela existe, y enverrez-vous votre propre enfant pour le cas où il devait pouvoir s’accrocher ? Non, ce que vous proposez, c’est uniquement valable pour les pauvres dans un pays pauvre. Mais il reste inapplicable et « irrelevant »."
      Je me pose juste la question suivante : où avez vous trouvé toutes ces âneries que vous m’attribuez ? Etes vous sain d’esprit ou encore l’un de ces immigrés délirants qui ont du mal à s’acclimater en France et qui crée des polémiques là où il n’y a rien à fouetter.

      "ce que vous proposez, c’est uniquement valable pour les pauvres dans un pays pauvre" : d’abord la scolarité est obligatoire jusqu’à 16 ans tout au moins en France, le problème de la déscolarisation qui est notre "problématique" principale ne se pose pas de la même manière qu’à Madagascar. Ensuite, l’incapacité des parents à subvenir financièrement aux frais scolaires des enfants est la cause principale de la déscolarisation à Madagascar. L’Etat malgache ne donne pas de bourses aux familles défaillantes (En France, les livres sont gratuits et les bourses sont nombreuses) (ça vous le savez tout Tsisdikany que vous êtes). D’où ma proposition que vous avez avalé de travers sans mâcher de dire à la diaspora, pour qui 50€ par mois n’est rien du tout, de parrainer tant que possible les compatriotes dans la détresse, j’avais précisé par ailleurs (vous connaissant médiocre et manichéen, rebondissant sur tout ce qui bouge sans réfléchir) que beaucoup de gasy le font déjà et que cette solution est provisoire à très court terme, pallier à la situation actuelle qui est plus que grave.

      "Savoir, Savoir-Faire, Savoir-Etre" : bizarrement, tout péteux que vous êtes, il vous manque les trois formes, par contre vous savez accuser et chercher la petite bête partout où vous pouvez, partout où vous passez. Rien de constructif et par dessus tout très malade de sa petite personne..

    • 18 juillet 2013 à 13:38 | tsimahafotsy (#6734) répond à Tojo

      Tous pourris !
      c’est le discours que tient le Front National en France !
      du populisme et du poujadisme purs !
      c’est le genre du discours qu’on tient dans un meeting pour faire réagir les gens par leurs plus bas instincts !
      Je suis responsable de ce que je suis, nous sommes tous responsables de l’état de Madagascar !
      Dès l’indépendance recouvrée , c’est la veulerie, la cupidité, l’ethnicisme soigneusement et discrètement entretenus par l’ancien maître qui ont guidé toutes nos actions et la politique malgache !

    • 18 juillet 2013 à 16:23 | Tsisdinika (#3548) répond à Rivohanitra

      Alors, Rivolalitra, je vous fais dire ce que vous n’avez pas dit ? Je vous montre seulement la portée de ce que votre proposition somme toute gratuite pourrait avoir sur des collégiens issus de familles modestes. C’est dire si vous ne faites que balancer des idées farfelues sans en mesurer aucunement les conséquences. Vous n’êtes même pas cohérente avec ce que vous avancez. Encore heureux que vous ne soyez responsable de rien du tout dans ce pays. Faut vous acclimater un peu aux réalités de Madagascar ma petite dame !!

      Morceaux choisis : "Filet de sécurité" ; "Professionnalisation précoce". On parle d’enfants, arrêtez votre délire. Encore une qui est pour le travail des enfants. Parce que ce que vous proposez là c’est rien d’autre que ça : si la famille d’un enfant est dans la dèche, il faut envoyer l’enfant travailler ; et pour qu’il puisse bien travailler, ce serait utile s’il avait au préalable appris quelques ficelles du métier. Vous êtes d’un cynisme abject.

      Je ne souhaite pas à votre enfant de devoir travailler parce que vous seriez tombée dans la précarité du jour au lendemain. Là vous regretteriez peut-être d’avoir envoyé votre enfant dans l’enseignement général. Mais bien entendu, vous vous croyez à l’abri dans votre environnement occidental ou où que vous puissiez vivre ; vos idées si brillantes et si compatissantes, vous ne l’appliquerez jamais à votre petite personne ni à votre petit cercle familial.

      Pour votre gouverne, je n’ai jamais les pieds en France (par pure incompatibilité) et n’a jamais immigré dans aucun pays contrairement à vous. Mon pays moi je ne le quitte pas même s’il est dans la misère la plus crasse. Que savez-vous du système éducatif à Madagascar ? Rien. Mais peut-être que vos 50 Euros par mois vous autorise à critiquer ou à avancer des idées mantamohaka puisque vous êtes un généreux mécène à qui on ne refuse rien sinon adieu les généreuses subsides.

      Quelles sont mes propositions pour lutter contre la déscolarisation précoce ? Pourquoi précoce ? Parce qu’il y a des déscolarisations à terme peut-être ? Bref. La déscolarisation découle de défaillances macro et microéconomiques évidentes qui ne se résorberont que par l’amélioration des fondamentaux tels la reprise de la croissance et de l’emploi, emploi pour les adultes s’entend. En effet, par chez nous, c’est encore les parents qui subviennent aux besoins de leurs enfants et non l’inverse. La solution ne se situe pas aux niveaux des enfants eux-mêmes mais des adultes qui vivent en adultes. Point.

    • 19 juillet 2013 à 02:19 | Rivohanitra (#142) répond à Tsisdinika

      Encore une fois que proposez vous contre la déscolarisation ?

      Je suis pour le travail des enfants ? Non !
      Vous êtes pour les enfants de rue sans avenir ? Oui !

      Dans le pire des cas Tsisdikany il vaut mieux doter ces enfants d’un minimum de savoir-faire. Aujourd’hui qu’est-ce qu’ils font quand ils ne vont pas à l’école ?

      Arrêtez de crier pauvre type !

    • 19 juillet 2013 à 02:31 | Rivohanitra (#142) répond à Rivohanitra

      "Quelles sont mes propositions pour lutter contre la déscolarisation précoce ? Pourquoi précoce ? Parce qu’il y a des déscolarisations à terme peut-être ? Bref. La déscolarisation découle de défaillances macro et microéconomiques évidentes qui ne se résorberont que par l’amélioration des fondamentaux tels la reprise de la croissance et de l’emploi, emploi pour les adultes s’entend. En effet, par chez nous, c’est encore les parents qui subviennent aux besoins de leurs enfants et non l’inverse. La solution ne se situe pas aux niveaux des enfants eux-mêmes mais des adultes qui vivent en adultes. Point."

      1- Le contenu en emploi de la croissance peut-être nulle.

      2- Ce que vous proposez sont des solutions à LT. Que faire dans l’immédiat, l’urgence d’aujourd’hui, pour ne pas sacrifier totalement ces enfants et leurs avenirs. Quel emploi proposé à leurs parents ? Aujourd’hui puisque que l’hémorragie est là, le sang coule, il faut l’arrêter.
      L’esprit inoccupé est l’atelier du diable : on parle de prostitution des enfants, une honte, une plaie dans ce pays ?

      3- Vous êtes aussi grossier que vos mensonges, un jour vous êtes en France et vous gagnez soit disant 6000€, l’autre jour vous êtes le vaillant malgache qui est resté endurer la misère au pays. Quel choix grave que de choisir de vivre pauvre quand on peut vivre autrement !

      4-Malade le maty !

    • 19 juillet 2013 à 11:41 | Tsisdinika (#3548) répond à Rivohanitra

      Vous êtes pathétique. Vous êtes un peu le pendant féminin de Boris sur ce forum : toujours à discuter des gens sous couvert de débat d’idée (cf citation plus haut) et grossier par dessus le marché.

      Quand est-ce j’ai dis que je vivais en France ? Et puis d’abord c’est 7000, pas 6000. Le libellé en Euro est à titre de conversion vu que les forumistes ici vivent en majorité en Europe. Et c’est pour un travail ici à Madagascar, aussi incroyable que cela puisse être pour vous, je n’ai d’ailleurs pas besoin de me justifier. En effet, avec vos à priori concernant ce pays, vous croyez que tout ici n’est que misère et privation. Ce qui nous rapproche peut-être c’est que nous gagnons notre vie avec de l’argent de vazaha, mais vous vous avez du aller chez eux et leur demander un travail mais en ce qui nous concerne, c’est eux qui sont venus nous proposer un travail. Comme quoi, on peut réussir, toutes proportions gardées, en restant dans son pays pour le servir au mieux, au lieu d’émigrer au loin et se la péter (pour certains) devant les gasy du pays. Tenez, pour vous faire plaisir puisque vous semblez en faire une jaunisse de mon salaire, mon boulot est un projet de deux ans qui va bientôt expirer. Alors, soulagée ?

      Quant à votre insistance à me demander une solution, je crois qu’en tant que contribuable, rien qu’avec mon Irsa, je contribue déjà beaucoup, plus que vos 50 euros (qui sont non négligeables, entendons-nous bien).

    • 19 juillet 2013 à 17:46 | Rivohanitra (#142) répond à Tsisdinika

      Baveries et postillons voilà ce que vaut Tsisdikany pot de colle. Juste un petit rappel, vous venez toujours sur mes posts comme un dita.

      Mensonges, postillons et baveries, en voilà un qui n’a que des prétentions et des rêves de varisosoa.
      Quand on lit vos posts, vous ne valez absolument rien , un débat au ras des pâquerettes. Personne ne peut vous payer 7000€. Vous ne valez même pas 2 €, arriéré et tordu, peu de recul, des méthodes de personnes qui n’ont jamais vu la lumière.
      Vous me faites un débat de mpitsoka ovy, allez raconter toutes ces bêtises à des varisosoa.
      Vous croyez m’épater avec 7000€ ? Votre QI et seuil de tolérance sont inférieurs à 0.
      Demandez à BB combien il gagne, il va vous rire au nez.
      Vous faites de l’argent une valeur sociale et c’est de là qu’on dit que vous êtes totalement veule et cupide.
      Envoyez votre adresse sur MT, on veut bien vous donner 50€ pour vous éviter de revenir sur ce forum. Vous gagnez en quelque sorte au loto vu votre niveau plus bas que celui d’un omby mena.

    • 19 juillet 2013 à 19:04 | Tsisdinika (#3548) répond à Rivohanitra

      Izay ve sisa no hitanao havaly ? Fa izaho angaha no niteniteny karama teo ? Lasa vavan’ny mpiady an-tsena sisa ny anao ka ny tena indray no menatra. Ohatran’ny mahare ny mpanampy an-tranoko taloha manao intéressante miady aman’olona eny an-kianja aho nefa izy tsy omeko tsiny satria tsy dia nianatra. Fa ty ianao ? Izay no mahatonga ahy hiteny gasy fa manala baraka ny gasy ilay fivazavazanao. Fantatry ny MT ny adiresy mail-ko raha te hanamarina ianao raha izay no tsy ahitanao tory e. Betsaka ny gasy fantatro eo amin’ny sehatrasa misy ahy mandray mihoatra an’io eto Madagasikara raha tianao ho fantatra, ary tsy halatra na fanodinkodinana.
      Dia aza manoratsoratra eto intsony koa raha tsy te hiady hevitra sy te hanao kabary tsy valiana fa tsy natao hampiderana zava-bita sy asa soa atao eto akory. Rehefa hita fa hevitra teren-komasaka toa ny voalobo-jaza izao dia manàna fahadiovan-tsaina raha mba misy tsy mitovy hevitra aminao.
      Ekeko fa tafintohana ianao tamin’ny nilazako fa tsy any aminareo tandafy ny vahaolana nefa izany no marina, ary tsy izay mahafaly anao foana akory no atao eto satria isika tsy zaza intsony. Tsy fahendrena ny mitohy mamaly ny resakao ka dia apetrako eo ny amin’iny fa dia aza misosok’alahelo intsony.

    • 19 juillet 2013 à 20:33 | Tsisdinika (#3548) répond à Tsisdinika

      Farany ity misy hafatra avy aty amin’ny varisosoa sy mpitsoka ovy :

      " La Nation
      KOF’ROC
      Ro matsatso !
      24/06/2013

      Ireo tandafy (gasy monina tany Frantsa nody an-tanindrazana na koa miala sasatra eto Madagasikara) mazàna no tena mankafy na te hatao hoe mankafy ny ro matsatso. Mba te hiteny amin’ireo namany na havany na fianakaviany mantsy ireny tandafy ireny hoe miadana loatra any Frantsa any, avo dia avo ny fari-piainany any Frantsa any, mihinan-kanina matsiro lava izao any Frantsa any ka mba mila zavatra matsatsotsatso, sns. Fantatra tsara izao anefa ny fahorian’izy ireo any an-dafy any : zara raha mahita sandwich kely iray sy coca-cola iray isaka ny antoandro ; ohatra ny mahita volamena raha mba mihinana hena sy misotro izany champagne izany. Saingy izao, mody io ro matsatso io no sotroiny sy hankafiziny mafy isaka ny mandeha fanasana. Dia faly ery ny mpanasa mahita ity havana na namana na iraitampo misandoka ho tia sy mankafy ro matsatso. Lol !

      Tsy misy afatsy ro matsatso sisa no hany laokan’ny vahoaka amin’izao fotoana. Tsy fankafihizana azy loatra no tena antony fa noho ny tsy fisiana, hany ka na efa mivalana noho ny ro matsatso aza ka mba te hiala amin’izany dia tsy manan-tsafidy. Ry Calnort sy cube jumbo no sakaiza tsy mahafoy manome tsirony ilay rano mafana eo ambony latabatra. Sahala amin’ny mandatsa azy ny fahitany ireny tandafy mitiratirana ho mpankafy ro matsatso ireny.
      Fa hafa noho izany rehetra izany kosa ny an’ny mpanana. Nomeny lanjany ary napetrany amin’ny toerana avo mihitsy ny ro matsatso. Vorontsiloza mihitsy mantsy hono izao no ataon’ny sasan-tsasany amin’ireo mpitondra HAT ireo ro matsatso, hilazana ny fananam-bola aman-karena. Amin’ny fomba ahoana kosa àry, meteza isika ho eo amin’ny toeran’izy ireo, ny hanekeny hamaranana izao Tetezamita izao haingana ? Vorontsilozana 250.000 fmg izao ve no atao ro matsatso, aiza indray no hahita fiainana tahaka izany na any amin’ny Paradisa aza ! Tsy hanomezan-tsiny azy ireo mihitsy raha mitady izay fomba hanalavana ny fe-potoana hijanonana eo amin’ny fitondrana. Ho avy ity ny fankalazana ny datin’ny 26 jona, vorontsiloza firy indray izao no hitsipatsipaka any an-dakozian’ny mpitondra fanjakana any. Samy manana ny ro matsatsony e ! Hano ny hanina dia aza miady aman’olona fa ny harena mila vintana !

      Roc"

  • 17 juillet 2013 à 14:39 | Radepy (#7163)

    A ma connaissance, la personne qui pourrait relever le défi, remonter une par une les marches vers un développement harmonieux du pays est indiscutablement l’ancien Premier ministre Tantely Andrianarivo que le Président Ratsiraka avait nommé en toute objectivité.
    Le paradoxe chez nous, aussi et surtout du côté de nos intellectuels, c’est de ne pas reconnaître les personnes sensés et capables de sortir le pays ... Ceci est un problème de mentalité dû essentiellement à notre égo ... que j’ai remarqué depuis fort longtemps.

    • 17 juillet 2013 à 14:50 | Radepy (#7163) répond à Radepy

      D’ailleurs, quelqu’un comme Sahondra Rabenarivo pourrait bien travailler et être en parfait diapason avec Andrianarivo Tantely ... J’en serais ravi de cette collaboration.

      Tsy lany olo-manga eto Madagasikara !

    • 17 juillet 2013 à 15:23 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à Radepy

      je prefere ne pas commenter la proposition Tantely Andrianarivo quoique Briller à Mahazoarivo ne vous donne pas une garantie de briller à Iavoloha/Ambohitsirohitra !!

      C’est vraiment meconnaitie la DIMENSION POLITIQUE qui entoure la fonciton à Ambohitsirohitra

      Concernant Sahondra Rabenarivo, il est NAIF et HYPER NAIF de la part de Radepy de ne pas faire la DISTINCTION entre les beaux discours des malgaches et ses intentions veritables une fois au niveau d’ un post executif !

      Si le developpement se mesure sur le kilometre des beaux discours ou beaux documents ,Madagascar etait le premier puissance mondiale !!

      les NAIFs il y a en aura toujours !

    • 17 juillet 2013 à 19:07 | Radepy (#7163) répond à Boris BEKAMISY

      J’ai juste fait un constat sur le savoir-faire, le génie et les expériences de Monsieur Tantely Andrianarivo. Je n’ai pas dit qu’il est à ce titre un présidentiable mais je souhaiterais quand-même qu’il reprenne ses fonctions de Premier ministre, pour le bien du pays et de sa population.

    • 17 juillet 2013 à 19:28 | Radepy (#7163) répond à Boris BEKAMISY

      Quant à Sahondra Rabenarivo, elle est avant tout une charmante femme d’une intelligence hors du commun et qui a, dans ses "beaux discours" une vision réaliste des choses que vous et beaucoup d’autres, vous ne voyez pas. Ses kilomètres de documents où il y’ a beaucoup à apprendre et prendre ... pour une meilleure organisation ... pour une éventuelle refondation de notre République.

  • 17 juillet 2013 à 15:03 | ni3tzsche (#6884)

    Ah, on parle de responsabilité là.

    Tojo insinue que tout est pourri à Mada et Boris l’applaudit. C’est le "tout qui est difficile à avaler.

    On pointe du doigt la France qui se bat juste pour ses intérêts. Nous n’avons qu’à ne nous laisser faire. On parle toujours de la colonisations et des séquelles... Nous ne sommes pas le seul pays a avoir été colonisé seulement nous n’arrivons pas à nous sortir...Pourquoi, bah peut être que toutes les grandes nations ont connu des guerres avec leurs voisins et pas nous. Nous on se bat entre nous. On se cache derrière un faux fihavanana alors qu’au fond nous ne sommes qu’une bande de lâche cupide.

    Responsabilité partagée, et Mme Sahondra Rabenarivo parle des résultats de Ravalomanana.

    Personnelement, j’en veux à ravalomanana mais je compte toujours sur lui et sa femme pour nous remettre dans les rails. Lui en vouloir car il avait toutes les cartes en main pour faire de Madagascar un pays émergent de l’Afrique et de l’océan indien et gâcher tout ça juste car il avait du mal à respecter nos généraux (oui, des noc.nards dans la majorité mais généraux quand même) et qu’il ne pouvait pas se contenter de sa force one I, il lui fallait un deux que même des pays plus riches que nous ne peuvent se permettre.

    Les malgaches

    Madagascar est un pays riche, plus riches que les africains mais on est derrière la somalie, qui elle est en guerre, selon slateafrica. Nous devons nous prendre en main non de Dieu, et ne pas attendre tout le temps que des entreprises étrangères nous sucent.

    Nous on croit qu’on est le nombril du monde (du fait que nous n’avons pas de frontière comme je dis plus haut), demandez à quelqu’un d’australie ou d’autrice où c’est Madagascar, moins de 5% sauront. Pour dire que la CI, SADC et autres s’en foutent, ils se foutent de notre sort, c’est à nous de nous prendre en main et de règler nos problème entre nous et ne pas appeller des gens qui il y a 5ans ignoraient notre existence. La seule qui attache vraiment de l’importance à Madagascar c’est la France, mais elle, nous ne voulons pas qu’elle s’intéresse à nous. Nous ne croyons tout de même pas que la France est là pour notre intérêt à nous et pas la sienne ???

    Nous sommes trop stupide. Les malgaches sont trop stupides et c’est pas la faute des autres. Nous n’éduquons pas nos enfants et nos compatriotes. Ceux qui ont fait des études se prennent pour des intellos et au lieu d’aider d’autres malgaches, ils se servent d’eux pour s’enrichir, pas étonnant le clash de classe de 2009. Oui ce sont les ambany tanàna qui se sont soulevés (manipulé on s’en fout, s’ils sont manipulables c’est à cause de nous) car on les a ignoré.

    Tsy azo hanina ny làlana : en fait une manière pour eux de dire qu’ils n’ont même pas de frais pour les bus et qu’ils n’auront jamais de voiture. La portée à long terme de ses infrastructures, ils s’en foutent, c’est aujourd’hui qui comptait pour eux.

    Pour finir, ça fait déjà long, Rajoelina a fait pire que Ravalo en voulant démontrer qu’il ne serait pas plus nul. Ses hopitaux manarapenitra, stade et coliséum valent 10 fois moins en terme d’utilité, que les routes et force one II de l’autre.

    Mais,
    Oui un grand mais, ensemble Ravalo et Rajoelina (on fout déhors Ratsiraka qui nous a apporté plus de 20 ans de misère) peuvent faire de madagascar le pays dont on rêve.

    Cessons de ne pas nous aimer, de nous haïr et de tout mettre sur le dos de la France. Les problèmes c’est notre mentalité, c’est nous.

    • 17 juillet 2013 à 15:51 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à ni3tzsche

      Encore les discours de la pourriture !

      "Les routes oui oui mais les Hopitaux ou Stades non non !" ( on n’arrivera jamais à sortir dans la tete les RIDICULES querelles sur la longeur des meches de ceux qui les ont fait faire ces infrastructure.....)

      Au lieu de dire que les malgaches ont besoin aussi bien des routes que les hopitaux et stades !

      La pourriture est bien là !!

      Ailleurs , vous n’enttendriez jamais un discour vous disant que
      "celui qui ont fait faire les champs Elysés est un GENIE mais celui qui a eu l’idée de faire le quartier de la Defense est UN NUL "

      de l’enfantillage des pseudo-intellos malgaches est une evidence !!! oui tout simplement de la pourriture Helas !

    • 17 juillet 2013 à 15:56 | Tojo (#6209) répond à ni3tzsche

      ni3tzsche dit : "Les problèmes c’est notre mentalité, c’est nous."
      C’est cela le "tout" pourri que je dis.

      Dire cela ne consiste pas à nous ordonner à rester dans cette pourriture. Mais plutôt à nous ordonner à s’en sortir. Mais pour cela, faudrait-il encore qu’on en soit conscient. C’est là le blem car on a encore trop tendance à se cacher derrière le doigt du déni à cause d’une fierté mal placée. C’est dommage.

      Je ne parle donc pas d’un pourri "individuel" et "absolu" ni d’une malédiction irréversible (seul l’intelligence de Zaka a eu l’outrecuidance d’oser le penser, il est trop intelligent ce mec), le Dieu ayant crée l’homme à son image implique qu’avec nos pires défauts nous pourrons encore nous élever au rang des saints...mais au prix d’un grand sacrifice de...soi (ce que les clébards sont incapables de faire). Mais tout part de la reconnaissance de l’état de la pourriture de soi, au lieu de le nier.

      Le "je ne sais rien" de Socrate est un signal permanent qui le guide à s’améliorer constamment et non pour l’emprisonner à jamais dans sa bêtise.

      Donc à Madame Sahondra, la responsabilité n’est pas partagée, nous sommes seuls responsables. Nous n’allons pas reprocher à la France de chercher son intérêt même chez les malgaches divisés ; nous n’allons pas accuser la CI de chercher son intérêt....Nous ne pouvons pas reprocher aux autres de déployer des efforts pour satisfaire leurs intérêts.

      C’EST LE FAIT QUE LES MALGACHES ne cherchent jamais leurs intérêts mais s’amusent à s’autodétruire - et à accuser les autres, toujours les autres comme bouc-émissaire - à cause de leur irresponsabilité QUI DEVRAIT NOUS ETONNER. Si cela ne s’appelle pas une mentalité pourrie qu’est ce que ce serait ?

    • 17 juillet 2013 à 16:07 | ni3tzsche (#6884) répond à Boris BEKAMISY

      Et que faites vous de celui qui dit que lui est un génie, qu’il a tout compris, et que les autres sont NUL NUL NUL ?

      Et Boris, je parle de degré d’utilité. Si les champs Elysés ont été construits alors que le peuple mourrait de faim et que le taux de chômage était à son paroxysme....... Mais si vous voulez défendre à tout prix un coliséum qui ne sert qu’une fois l’année pour des concerts gratuits ou des hôpitaux accessibles au pti peuple pour seulement un mois, c’est bien. Au moins vous défendez vos convictions.

      Pour vous dire que si nos dirigeants s’entêtent autant, ce que malgré toutes les noc.ries qu’ils font, ils trouvent toujours un petit haineux pour les soutenir. Au lieu de se soucier de ce qui est bien pour nous, vous vous versez dans l’incrimination sans même prendre le temps de réfléchir.

      Sans ses petits dérives d’avion et d’irrespect, qu’est ce que Ra8 a apporté. Et sans ses hopitaux et stades, qu’est ce que le lapin a apporté ? Et vous même, vous soutenez Rajoelina malgré votre haine envers les merina, juste parce que lui c’est le contre poids de ra8... C’est comme ça que les gens comme vous compte développer leur pays ? Payer le prix fort pour un seul homme ? D’ailleurs, l’homme en question n’est plus candidats donc il est "out" pour les 5 prochaines années... Qu’est ce que vous voulez de plus ? Que sa femme aussi se retire ? Oui je suis d’accord mais seulement, il n’y a personne comme alternative, les 38 autres ne sont que des pourritures comme vous dites

    • 17 juillet 2013 à 16:18 | ni3tzsche (#6884) répond à Tojo

      Mais c’est ce que je disais, non ?

      Et oui, vous avez raison, la première étape du changement c’est de se reconnaître. Nous c’est pas notre faute, c’est celle de la France ç ce qu’il parait. Pourtant nos capsat sont tous malgaches, les 109 qui ont participé au putsch sont malgaches...
      La CI impose ? Si les 38 autres candidats et nous même, tous malgaches, étaient d’accord sur les candidatures des trois, la CI n’aura rien dit...

      Qui de mieux pour défendre nos intérêts que nous même. Mais on est trop occupé à se taper dessus entre nous. On accuse aussi les militaires, sauf que ce sont nos frères, fils et pères. S’ils sont ainsi, l’homme n’est il pas le produit de son milieu, le fruit de sa société ? Tout pourri oui, mais il n’est jamais trop tard ! Euh pour changer cela va de soi.

    • 17 juillet 2013 à 16:31 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à Tojo

      Niecthze !!
      decidement....votre larme sur Ravalo est INTARRISSABLE !!

      Je ne vais pas mettre SYSTEMATIQUEMENT des noms de Prezida sur les infrastructures malgaches depuis l’avenement de Galienni ou de Tsiranana !!

      Je trouve ça infantile ou de la pourriture !!

    • 17 juillet 2013 à 17:51 | Rivohanitra (#142) répond à ni3tzsche

      "la première étape du changement c’est de se reconnaître"
      D’où mes deux questions :
      - Malgache qui es-tu ?
      - Malgache quies-tu aujourd’hui ?

      Rivohanitra

    • 17 juillet 2013 à 19:07 | Jipo (#4988) répond à ni3tzsche

      Bonsoir ,
      La douche est finie ou ils ont coupé l’ eau ?
      Apres cette magistrale démonstration d’ autoflagellation ,
      qui bien que prémisse, est cependant insuffisante pour rattraper le retard , et après cette procession , représentant certes 10 % de la population n’ en demeure pas moins insuffisante , car hélas ces 10 % ne peuvent pas tirer les 90 autres , s’ ils veulent ne serait-ce qu’ avancer.
      C’ est tous ensembles ou rien , une fois seulement , intégré & propagé cela à tous les voyageurs que le véhicule pourra se mettre en branle .
      La diaspora semble avoir jeté l’ éponge devant l’ ampleur de la tache ?
      ya + K .

    • 17 juillet 2013 à 19:36 | Radepy (#7163) répond à Boris BEKAMISY

      Si si Boris, la réhabilitation des hôpitaux et des stades ne faisaient que commencer dès la fin de l’année 2008, soyons honnêtes !

  • 17 juillet 2013 à 16:41 | Milamiova (#7559)

    Tena ezaka tokoa ity fampandrosoana ny mponina sy ny firenena ity saingy tsy "impossible" araka ny voalaza eto.
    Ny fiantomorana (approche) amin’ny fanabeazana sy ny fampiofanana dia mila miova. Mila hevitra vaovao, izay azo antoka hampandroso, hampiharina amin’ny sehatra maro : mpitondra fivavahana, mpitondra ara-panjakana, olom-boafidy, mpampianatra, mpiasa birao, tantsaha.
    Tsy ny hiakarana amin’ny filaharana no zava-dehibe fa ny hitomboan’ny vola miditra isan-tokan-trano (fa tsy ilay antontan’isa isam-batan’olona). Ahoana no hahatonga ny tantsaha hitompo (s’approprier) ireo fahaizana vaovao izay efa mameno ny tranom-boky sy ny tranonkalo ary efa aparitaka any amin’ny haino aman-jery sy fampianarana ary fampiofanana samihafa ? Tsy misy loatra no mametra-panontaniana toy izao : Maninona ny SRI (voly vary maro anaka) no mbola vitsy no mampihatra azy ? Maninona ny vola manara-tsoritra no tsy ampiharin’ny tantsaha ? Maninona ny doro-tanety no mbola manjaka amin’izao taona 2013 izao (ny olona sasany efa nanandrana nitady tanety teny amin’ny volana !) ? Maninona no vitsy no manangana orin’asa (vao omaly no nisy nanazava hevitra tao amin’ny TVM fa fonds hono no olana !!!) ? Maninona no vitsy na tsy misy mampihatra ireo vokatry ny fanadihadiana sy ny fandinihana ataon’ny mpianatra sy ny mpanao gazety ? Maninona no miady seza ny olona fa tsy mieritra hamboatra sy hitondra ny sezany ?!! Maninona ny kaominina sy ny fokontany tsy misy miroso amin’ny fanamboaran-dalana hamahana ny olana ara-pivezivezena ao amin’ny faritra misy azy ? sns.

    Ny zava-misy eto amintsika dia tarazon’ny fanjanahan-tany sy ny fanjanahan-tsaina ary niharatsy taorian’ny Repobilika valohany. Io no mila miova. Ilay harena kely nisy dia tsy haintsika ny nampitombo azy ka izao no vokany. Na dia anisan’ny lohalaharana aza ny firenentsika tamin’ny lafiny maro taloha, dia rambony isika ankehitriny, ankoatry ny mokon-doha tsy mampandroso fa mampihitsoka ny lafiny ara-politika no ny fitadiavana tombontsoa manokana amin’ilay vola indramina sy fanampiana ary harena kely izay samy tsy mampitombo ny hetra.

    Misy lafiny tsy maintsy hihafiana (fialana amin’ny fangatahana etsy sy eroa) ary firosoana amin’ny fananganana orinasa (isam-batan’olona, iraisana) na andrenivohitra na ambanivohitra vao azo heverina fa hahita mangirana ity firenena ity. Fa tsy maintsy jerena manokana ny lafiny fampitan-kafatra sy fahalalana, na ho an’ny madinika, na ho an’ny tanora, na ho an’ny lehibe. Raha ny "profil" ananan’ny mpampianatra-mpampiofana-mpiserasera ankehitriny sy ny fomba fanaony dia ho sarotra izany. Mila miova e !

  • 17 juillet 2013 à 17:41 | vuze (#918)

    Communiqué GTai.TAi (ça me fait rigoler mais en même temps j’ai de la peine pour eux sic) :

    "Nous voulons porter à la connaissance des Malagasy ainsi qu’à l’ensemble de la communauté internationale l’attitude cavalière voire choquante de la part des émissaires du GIC à l’égard de la famille RAVALOMANANA, et pour laquelle nous exprimons notre profonde indignation.
    Devant la volonté inébranlable de Mme Lalao RAVALOMANANA de rester candidate pour l’élection présidentielle malgré l’insistance du GIC (suivant la décision du 26 juin prise à Addis-Abéba), ce dernier a eu recours à un procédé plus malsain.
    En effet, Mr LAMAMRA pointait du doigt Mme Lalao RAVALOMANANA en l’accusant d’avoir menti au sujet de la maladie de sa mère. Selon lui, ce n’est qu’un faux prétexte pour rentrer au pays et faire de la politique ensuite. Ce sont des mots désagréables, et surtout injustes voire blessants à l’égard de notre candidate.
    Puis, dépassant tout entendement, la décision a été prise par la délégation conduite par M. CHISSANO d’aller constater de visu l’état de santé réel de la mère de Mme RAVALOMANANA.
    De fait, le GIC est scandaleusement sorti de son rôle. Ses émissaires se sont reconvertis en « contrôleurs médicaux ». Est-ce un aveu d’échec dans leur mission de médiation menée depuis plus de 4 ans ? Il aurait été plus judicieux d’aller rendre visite les prisonniers politiques qui croupissent encore dans les geôles des putschistes. Quel crédit peut-on encore leur accorder ?
    En réalité, cet acharnement sans limites mené contre la famille RAVALOMANANA met en lumière le véritable but de la SADC et par extension du GIC, sur les ordres de l’ancienne puissance coloniale : celui d’éliminer politiquement, par tous les moyens, la famille RAVALOMANANA. "

    • 17 juillet 2013 à 18:39 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à vuze

      Message reçu
      ==OUBLIONS L’UTMATUM==et les intimidations.
      ==HISSONS MADAGASCAR au-dessus de ses peurs (-sanctions-chantages de financements des élections-ultimatum==
      ==OFFRONS AUX MALGACHES UNE RAISON DE NOUS RASSEMBLER POUR RELANCER NOTRE PAYS,MADAGASCAR.
      ==Réconciliation Nationale=GRAND PAZRDON=Amnistie Générale==
      Pour les Gasy Taitra Tempoka.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 17 juillet 2013 à 19:09 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Ki ça : " ON " ???

    • 17 juillet 2013 à 19:27 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Jipo

       ???pasc de "ON"
      povr c..Om

    • 17 juillet 2013 à 19:27 | Tojo (#6209) répond à vuze

      "En effet, Mr LAMAMRA pointait du doigt Mme Lalao RAVALOMANANA en l’accusant d’avoir menti au sujet de la maladie de sa mère. Selon lui, ce n’est qu’un faux prétexte pour rentrer au pays et faire de la politique ensuite. Ce sont des mots désagréables, et surtout injustes voire blessants à l’égard de notre candidate."


      En somme, pour les suppôts de Ra8, ce n’est pas le fait de mentir et de vanter ouvertement la malhonnêteté (procédés auxquels ils s’adonnent) qu’ils considèrent (pourtant ils le devraient) comme "désagréable", "injuste" voire "blessant" mais l’attitude de ceux qui dénoncent leurs bêtises.

      Franchement, il y a de quoi à se faire zigouiller la cervelle. LA HONTE !

    • 17 juillet 2013 à 21:49 | Tsisdinika (#3548) répond à Tojo

      Quand on ment à son ennemi pour tromper sa vigilance, cela s’appelle de la ruse !! Prends-en de la graine Zitoire, suppôt de Rajoelina !!
      Non mais on va quand même pas recevoir des leçons de morale, d’honnêteté ou d’honneur de la part de putschistes parjures qui ont la lâcheté d’expulser de leur pays manu militari des femmes sans défense, au mépris de leur droit les plus basiques !! La honte, c’est toujours les autres. Ne te remets surtout pas en question, t’es irréprochable !!

  • 17 juillet 2013 à 18:50 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    ==Vacance de la Présidence de la Transition==
    La loi n° 2013-004 régissant la vacance de la Présidence de la Transition,adoptée récemment par les "représentants-désignés-repêchés/limogés/avortés" de CT et CST n’est pas conforme à la CONSTITUTION et ne peut être promuguée,selon l’avis de la Haute Cour Constitutionnelle (-HCC-).

  • 17 juillet 2013 à 19:24 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Responsabilité des entrepreneurs et fraudes fiscales.

    Des entreprises ne paient plus leurs impôts,ni auprès du fisc,ni dans les comptes spéciaux créés par le Groupement des Entreprises Malgaches (-GEM-)
    Le GEM aurait-il ouvert une brèche aux ==FRAUDES FISCALES== ?
    Le GAP mensuel entre l’objectif et la rélisation de la DGI (-Direction Générale des Impôts-) avoisine
    - les 8 Milliards d’Ariary,le mois de juin,
    - alors que le montant enregistré dans les comptes spéciaux tourne autour d’un Milliard d’Ariary.
    LOGIQUEMENT,LES SEPT MILLIARDS d’ARIARY DE DIFFERENCE REPRESENTENT ++LE MONTANT DES IMPOTS==qui échappent à la fois au fisc et au GEM

    Passibles de sanctions.
    Depuis quatre années de crise,la DGI a souvent atteint voir dépassé,à plusieurs reprises,les objectifs.
    Pour les sanctions,il n’y a aucune différence entre ceux qui versent leurs impôts dans les comptes spéciaux et ceux qui ne versent pas du tout.
    =="Seule la déclaration fiscale et le paiement auprès de la DGI comptent==
    - "CEUX QUI SONT EN DEHORS DE CE SYSTEME SONT TOUS CONSIDERES COMME N’AYANT PAS PAYE LEURS IMPOTS ET S’EXPOSENT AUX SANCTIONS"

  • 17 juillet 2013 à 19:37 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    GIC-M écarte FFM de Sylvain Charles RABOTOARISON.dans son discours..
    Je me suis posé la question sur son accident de voiture sur la route digue.
    Y-a-t-il une responsabilité partagée ?
    Ou un accident pour l’écarter...
    Basile RAMAHEFARISOA
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 17 juillet 2013 à 20:06 | hrrys (#5836) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      n’essaye meme pas de créer des polémique sur cette accident Derrick

  • 17 juillet 2013 à 21:36 | ASSISE (#1505)

    Hoy izy hoe :

    C’est TRISTE de constater sur ce forum et à travers la crise actuelle que le CLOISONNEMENT ETHNO-POLITIQUE DES MALGACHES est encore VIVACE

    L’impossibilité des malgaches à se faire une NATION est source de crise et de pauvreté !

    je ne fais que DIRE ICI LA VERITE sans détour !

    • 18 juillet 2013 à 09:40 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à ASSISE

      DASSISE

      Merci de vous servir ainsi comme un SUPPORT sur les LUMINEUSES REFLEXIONS DE BORIS BEKAMISY

      Vous renforcez MES messages et esperons qu’ils vont faire reflechir les PSEUDO-INTELLOS GASY VICTIMES D’un EGOCENTRISME CULTUREL OU DE LA POURRITURE COLLECTIVE CRISOGENE !!!

      Bien sur qu’ils ( les pseudo-intellos gasy) ont du mal à admettre les HIDEUSES VERITES de leur ENFATILLAGE/POURRITURE que BB leur agite sans DETOUR !!

      C’est TRISTE de constater ICI AU FORUM que les INTELLOS/TECHNOCRATES GASY qui devraient etre une alternative aux politicards NULS sont aussi des pseudo-technocrates egocentriques pourris !!

      Signé BB

  • 18 juillet 2013 à 02:26 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059)

    Le rapport de la Banque mondiale étant,
    Les conclusions du GIC-M flagrant,
    La pauvreté et la misère des Malagasy existant,
    Les gabegies évidentes,
    ...
    Tous les clignotants sont au rouge, rouge vraiment mûre !!!

    Ce que j’ai constaté sur ce forum c’est qu’on ne s’intéresse qu’à 3 ou 4 personnes sur 20 millions qui sont vraiment dans le besoin et la misère ...
    En prime, on spécule, on parle de droits, on interprète des mesures gouvernementales ...
    Mais qu’en sait-on exactement ? Sommes-nous membres du gouvernement, du C.T. ou du C.S.T. ou du C.E.S. , etc... ?

    C’est bien de commenter et de s’intéresser au "res publica" malagasy mais si on ne nous fait pas attention, si on ne lit pas nos forums, si on ne nous écoute pas, nous sommes comme des chiens qui aboient les caravanes qui passent... Eh oui !!!

    Bien sûr dans nos forums, il n’y a pas seulement de l’uchronie, des "récitations" mais il y a aussi des embryons d’idées originales à exploiter, à développer...
    Des commentaires de textes juridiques, c’est pire que la fiscalité pratique ... Et souvent beaucoup d’erreurs ... Désolé ! Passons ...

    Ce qui importe avant tout c’est la situation des 19 999 997 Malagasy et non les 3 candidats à l’abri de tout besoin primaire ... bénéficiant des immunités non recensées. "Tsy maty manota", dit-on.

    Avec tant d’anomalies, tant de discordances, tant de contradictions, il faut changer de sujet (nos responsables politiques) ou de méthode.

    Seule solution pour sortir de cette crise sans intervention du GIC-M et autres :
    - ne se fier qu’à nous. La balle est bien dans notre camp.
    - se passer des offres de services de Rajoelina-Ravalomanana-Ratsiraka qui ont fait preuve de leur capacité (se servir et non servir !) ou incapacité. C’est selon ...
    - le tout arrosé de respect selon nos us et coutumes basés sur notre insularité, notre identité et le FIhavanana que nos voisins africains envient (victimes de l’héritage du découpage géographique coloniale ... sans demander leur volonté).

    Et pour bien comprendre, les atermoiements (différer de délai en délai, ultimatums non suivis d’effets, ... ) de nos dirigeants, politiciens et du GIC-M et autres viennent de notre insularité. M/car ne peut être "piratés ou perturbés" par un pays voisin ... ’faut traverser le Canal de Mozambique qui constitue une frontière naturelle ...
    Comme voisin direct, on partage avec La France des milliers de Km de frontières ... par ses îles éparses (Europa, Juan de Nova, ... et ses D.O.M.) et non la Mozambique ou l’Afrique du Sud ... L’Ambassadeur de France l’a dit ... C’est clair, net et précis. Quelque part, La France fait un rempart sur M/car ... vis à vis de l’Afrique et en particulier de l’Afrique de Sud, pays émergeant ...

    Avec les textes, conventions, contrats internationaux, ...M/car est le "garde-manger" de La France pour les siècles à venir : alimentaire, énergétique, ...
    Va poser la question à notre ministre des affaires étrangères et à nos étudiants en diplomatie ... Idem avec notre ministre des finances ...

    Donc voyons à plus long terme les intérêts de nos générations futures. Rajoelina-Ravalomanana-Ratsiraka ne sont que temporels ... Ils ne font que passer ...
    Ayons une ambition à long terme car nous ne sommes pas damnés éternellement à être pauvres, miséreux et tributaires d’autrui.
    On a l’espace, on a les moyens et ressources mais on ne sait pas les mettre en valeur.
    Et ce n’est ni Rajoelina, ni Ravalomanana, ni Ratsiraka qui vont nous montrer le chemin. Déjà, ils sont obnubilés par leur p’tite personne et de leurs p’tits intérêts personnels ...

    A nous de voir, d’assumer dès à présent.

    Tant pis pour eux en cas d’erreur : rejetés par les Malagasy, bannis par la Communauté internationale.

    La balle est vraiment dans le camp des Malagasy.

    Voilà !

  • 18 juillet 2013 à 04:44 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059)

    C’est quoi encore ce marché de dupes ?

    J’ai déjà pas mal de soucis et problèmes et loin de moi d’être co-responsable avec Rajoelina-Ravalomanana-Ratsiraka ...

    Ils ne se mêlent pas de mes affaires et réciproquement !

    N’empêche, je ne refuserai jamais leurs casquettes et T-Shirt de propagande et originaux pour aller à la pêche et amuser mon "zafikely" au lieu de mon Bob Burberry et mon T-shirt Versace ... Juste pour avoir aussi le regard et un p’tit sourire des Mmes Mialy Rajoelina et Lalao Ravalomanana ... Sarah Georget en prime ...

    C’est pas interdit du faire du charme ... de capter le regard d’une femme ... qui qu’elle soit ! Cà plaît ou çà se casse ! Naturellement !

    Et avec le portable, ...tout se fait très vite ! Fini et fini les dragues "à l’ancienne" ! Ni vu, ni connu ! Pas de perte de temps ...
    Pesée-Emballée-Encaissée. Chacun ses responsabilités : ni vol, ni viol. Par consentement mutuel. Ce n’est pas un cas ni à la façon DSK ...

    Ce qui est clair, je ne veux pas contribuer aux partages de responsabilités de Rajoelina-Ravalomanana-Ratsiraka. Ils sont trop lourds, compliqués, constipés ... et pas assez futés.
    Rajoelina, effarouché,
    Mme Lalao Ravalomanana, la "grosse Mama", vautrée ...
    Ratsiraka, qui se mêle les pédales dans le tapis mohair, ...
    ...
    Il manque Zafy pour tenir les bougies, bouche bée à gober les moustiques.

    Imaginez le cadre ... Bonjour l’ambiance !!!

    Merci ! Merci !

    ’xcuse-me, je ne fais que passer pour ramener des lunettes !!!

    Veloma !

  • 18 juillet 2013 à 07:12 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Les Malgaches se réveillent..
    CONSEIL DES MINISTRES
    Le projet d’ordonnance,modifiant et complétant la loi n° 2012-014 portant création de la Cour Electorale Spéciale (-CES-) a été initialement inscrite à l’ordre du jour du Conseil des Ministres du 17 juillet 2013.
    Néanmoins,
    - ce projet d’ordonnance a finalement ==été retiré== de cet ordre du jour
    - et son examen ainsi que son adoption ont été renvoyés ultérieurement.
    BRAVO !
    Les Malgaches ne sont pas des marionnettes du GIC-M et de l’Internationale.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 18 juillet 2013 à 18:17 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Paraît-il pour répondre indirectement au GIC-M.
      C’est bien visé !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 18 juillet 2013 à 07:19 | lanja (#4980)

    Manana responsabilité @ fahantrana mahazo antsika daholo ny mpanao politika gasy, ny antony dia satria ireo mahalala tsara ny fototry ny olana saingy tsy misy afaka na sahy mitondra vahaolana , anisan ny ny fototry ny fahantrana ohatra ny JUSTICE , tsy ny mpitsara fa ny système judiciaire antsika mihitsy no tsy misy balise miady @ corruption , dia baranahiny daholo ny secteurs rehetra , minier , douanes etc...fa manambitamby ny mpitsara daholo izay mahazo seza, nisy iraika lahy saika nivadika dia fantatsika ny tantarany, anisan ny mampahantra antsika koa ny armée , mavesatra ho an ny tany mahantra ireo colonel sy général @jatony ireo ,tsy voafaritra akory izay fahavalo atahorana ? comore , mozambique ? isan -taona anefa dia mamoaka officiers ny ACMIL , izay mpitondra manova ny attribution ny armée dia tsy ho tafajanonana eo @ fotondrana mazava ho azy, anisan ny mampahantra antsika ny fomba fivavahana misy eto fa ho sahirana be izay mpitondra miditra @ izany , ireo voalazako ireo dia tsy misy miankina mivantana @ any ivelany fa DIA NOHO ISIKA MIANAKAVY ETO IHANY, MAHEREZA DAHOLO FA MBOLA HO ELA E !

  • 18 juillet 2013 à 09:13 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Responsabilité partagée.
    Prenons un exemple précis.
    ==LE RETOUR SANS CONDITIONS ,selon l’article 20 de la Feuille de route,signée le 16 septembre 2011,avec l’addidif 45,pour le le RETOUR DU PRESIDENT MARC RAVALOMANANA==
    Et la Constitution de 2010,qui dit qu’Andry RAJOELINA est le Chef des Armées et JOB,le responsable de la Sécurité Intérieure et de l’ordre public.
    - Si l’on croit l’argumentaire d’Andry Nirina RAJOELINA,prisonnier d’AV7,les risques, sur le retour du Président Marc RAVALOMANANA,concernent
    - l’ordre public donc sous la responsabilité de JOB.
    Les Chefs/Responsables des Forces de l’Ordre ne reçoivent des ordres que des responsanles étatiques civils et ne font qu’éxécuter.
    Alors :
    ==QUI BLOQUE-t-il,le retour du Président Marc RAVALOMANANA pour la conférence à quatre,initiée par le FFKM==
    A NE PAS OUBLIER QUE LES PRINCIPAUX RESPONSABLES ACTUELS DE FORCES DE L’ORDRE (-pour la sécurité intérieure et l’ordre public-) ont été désignés par Andry Nirina RAJOELINA.

    RESPONSABILITE PARTAGEE.

    JOB/ANR,il faut accoucher pour le retour sans conditions du Président Marc RAVALOMANANA.
    ==La Feuille de route,censée être le texte de base,se voit souvent ==juxtaposée==avec la Constitution de 2010==

    Réconciliation Nationale=Grand Pardon=Amnistie Générale==
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.

  • 18 juillet 2013 à 17:01 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Sahondra Rabenarivo.
    Un jour,je me suis trompé en vous posant une question :
    - "QUI PAYE-T-IL VOTRE CAMPAGNE ??"
    Une certaine confusion de ma part et je doute que les américains ont un cheval de troie dans cette élection présidentielle.

    FINANCES INTERANTIONALES-Banques...
    - Comment l’Europe est en train de tranformer l’eau de robinet,en marchandise en toute discrétion.
    Soutenue par les multinationales,la Commision européenne passe secrètement à la privatisation de l’eau ,en Europe.
    L’accès de l’eau de qualité est reconnue ==comme un droit fondamental==par l’ONU,mais si ces multinationales parviennent à obtenir ce qu’elles souhaitent,elles pourront se partager un pactole constitué des milliards d’euros.
    La Commission a commencé à promouvoir la privatisation de l’eau pour les Pays touchés par la crise et qui ont bénéficié des plans d’urgence,comme la Grèce et le Portugal.
    La troĩka a imposé cette privatisation,qui est alors expressement précue dans les contrats qu’elle leur a fait signer.
    En Grèce,les grands aqueducs d’Athènes et de Thessalonique ont été vendus.
    Pour le consommateur,la privatisation a des conséquences importantes.
    A u Portugal,dans la ville de Pacos de Ferreira où la compagnie des eaux "Aguas de Portugal" a été privatisée,la facture de l’eau a augmenté de 400% en quelques années et chaque année,elle continue d’augmenter au rythme de 6%.Mais ce n’est qu’un début.
    La Commission cherche désormais à étendre cette privatisation aux autres pays européens.
    L’Union Europếenne met tout en oeuvre pour ==imposer discrètement==la privatisation de l’eau,en Allemagne.
    POUR LES INVESTISSEURS ;L’EAU EST DEVENUE UNE MARCHANDISE DE PREMIER PLAN.
    On explique que la Privatisation permettrait de déduire ==la dette publique==,qu’elle permettrait d’augmenter==l’efficacité des entreprises==,et ,par etension,==la compétitivité de l’économie==dans son ensemble,tout en attirant les investisseurs internationaux.

    L’EAU DOIT-ELLE ETRE UN DROIT FONDAMENTAL HUMAIN ou une mine d’or pour les internationales ?

    Bruxelles a déjà tranché :
    - "A l’Avenir,l’eau appartiendra plutôt aux firmes internationales,plutôt qu’à chacun d’entre-nous".
    Sahondra Rabenarivo
    - Je n’ai pas confiance à la banque mondiale,ni à la finance internationale parce que nous n’avons pas les mêmes armes pour lutter.

    Sur le plan politique-diplomatique,je prends l’exemple de la SYRIE.
    - Encourager les bandes armées à intensifier leurs opérations terroristes et réussir à radicaliser l’opposition contre les Autorités Al-Assad
    D’un côté (-ils-) poussent à la poursuites des opérations terroristes tout en empêchant le dialogue avec les Autorités légitimes du Pays dont ils voudraient changer radicalement les personnalités et les orientations politiques.C’est pourquoi,ils ont travaillé
    1-Remplacer à la hâte le Conseil d’Istanvbul par une prétendue Coalition de l’opposition syrienne,concoctée par "W" et clairement dominée par les frères musulmans,à tous les échelons

    SAHONDRA ?je ne continue pas par raison de sécurité,je devrait garder ,une certaine neutralité..

    NOS SOMMES DES PANTINS DES GENS CIVILISES ou PSEUDO-CIVILISES.

    • 18 juillet 2013 à 18:08 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      rectification :
      - je devrais..
      NOUS SOMMES

  • 19 juillet 2013 à 10:49 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Nous pourrons faire ==MIEUX==que Mandela
    Le suffrage universel,prince d’expression de la volonté populaire,est le vote de l’ensemble des citoyens.
    La formule "SUFFRAGE UNIVERSEL" est à utiliser dans le sens de =="droit de vote attribué à tous les citoyens"==

    Suffrfage universel direct et indirect.
    Le suffrage universel peut s’exprimer de deux mùanières :
    - suffrage direct lorsque le corps électoral désigne directement son ou ses Représentants (-par exemple le Président/la Présidente de la République,les députés à l’Assemblée Nationale-) ;
    - suffrage indirect lorsque le corps électoral élit un collège restreint de "GRANDS ELECTEURS",qui ,à son tour,désigne le ou les Représentants du Peuple (-par exemple :l’élection du Président des Etats-Unis ou les Sénateurs de la République Française-)
    Le suffrage universl est réputé n’avoir de sens que s’il est réservé aux citoyens de cette Nation.
    ==MADAGASCAR AUX MALGACHES==
    La loi fixe les conditions censées garantir la représentativité du suffrage.

    INSCRIPTION SUR LES LISTES ELECTORALES.
    Inscription d’office des personnes de nationalité Malgache lorsqu’elles atteignent l’âge de la majorité (-service national-militaire obligatoire-) est la condition de l’exercice de droit de voter.
    La souveraineté populaire est la possibilité de décision du Peuple en dernier ressort.
    Il est universel car il se déroule sans avoir recours à ses Représentants élus (-souveraineté nationale-),ni aux partis politiques.
    LE CITOYEN VOTE INDIVIDUELLEMENT ET A BULLETIN SECRET
    Un électeur ne peut être inscrit que sur une seule liste électorale,dans la Commune où se trouve son domicile réel.

    La nationalité.
    Expression fondatrice de la citoyenneté et de la souveraineté nationale :
    - les étrangers ne peuvent pas voter.

    L’âge
    Il faut avoir atteint la majorité électorale (civile et politique)

    L’aptitude morale.
    - Certains condamnés n’ont pas le droit de vote ;
    - Ne pas jouir de ses droits civiques,civils et de Famille signifie ==indigne de la qualité d’électeur ;
    - jugés moralement indignes

    Le secret de vote.
    - L’électeur met le bulletin de vote dans une enveloppe,dans la totalité des bureaux de vote,afin de protéger ==l’indépendance du vote==
    Ces enveloppes seront fournies par l’Administration Préfectorale.
    Elles sont opaques ,de type uniforme pour chaque élection.
    Elles sont tenues en nombre suffisant,à la disposition des électeurs.
    DANS LES VILLES et LES CAMPAGNES,L’ELECTEUR DESIGNERA LE CANDIDAT DE SON CHOIX DANS LA LIBERTE et LE SECRET,de sa conscience.

    A suivre..
    ce 19/07/2013

  • 19 juillet 2013 à 18:18 | el che (#344)

    "La réponse, étonnamment, c’est apparemment : nous. Pour assurer une meilleure gouvernance. Pour exiger que les politiciens nous écoutent."
    ******************************************************

    C’est pourtant l’évidence : ceux qui travaillent, construisent les richesses, ce sont nous : ces millions de fourmis qui s’attèlent quotidiennement à des labeurs harassantes et répétitives dans les champs, les usines, les marchés.
    Ils sont si petits que les dirigeants ne les voient pas. Certains même affirment que les prolétaires n’existent plus. Bien sûr, ceux qui cultivent leurs riz, confectionnent leurs costumes et chaussures n’existent plus....

    Il est vrai que la prise de conscience de ceux-là, nombreux, qui changera la société malgache. Qu’ils s’émancipent, s’intéressent aux affaires publiques afin de voir ce qui se trame derrière leur dos. Qu’ils s’organisent , définissent eux-mêmes les besoins et les priorités afin de les imposer aux dirigeants et politiciens qui prennent les décisions à leur place.

    Nous ne sommes pas les principaux responsables du désastre socio-économique, mais nous risquons de l’être, si nous n’agissons pas contre les abus et gabegies d’une minorité de profiteurs.

  • 19 juillet 2013 à 21:19 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    GIC-M oublie totalement le FFM dans son plan.
    En sixième position :
    - "ouverture de perpective de ==Réconciliation Nationale==à trvers notamment l’initiative de dialogue initié par le FFKM qui doit aider la mise en oeuvre de la Feuille de route en créant d’apaisement et de compromis"

    LA SEULE INSTITUTION LEGALE à qui l’on a confié cette tâche de
    ==RECONCILIATION NATIONALE==est le FFM ..pas le ffkm.

    QUESTION :
    - L’accident de voture du Président du FFM ??
    - Accident ?
    - ou tantive d’éliminer le Président du FFM,Général Sylvain Charles RABOTOARISON ?

    LE FFKM devrait faire attention dans la mesure où ==ON==veut le manipuler à une fin de transition bis/une autre transition.
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS