Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 24 novembre 2020
Antananarivo | 22h23
 

Editorial

Repetita

jeudi 30 juin 2011 | Patrick A.

Les utilisateurs tananariviens des services de douane ont été surpris ce mercredi 29 juin. Aussi bien à Antanimena que dans les locaux de Madarail à Soarano ou au Centre de Colis postaux, les services n’étaient pas fonctionnels, et une petite affichette annonçait que le fonctionnement était interrompu du fait d’une revendication du personnel.

En grattant un peu, on apprenait que cet arrêt du travail a un rapport avec la découverte à Maurice de conteneurs contenant du bois de rose, alors qu’ils étaient déclarés contenir des haricots secs ou des cornes de zébus... Les agents de Douanes murmurent parce qu’un informaticien travaillant au port de Toamasina et un inspecteur de douane ont été arrêtés la semaine dernière et se trouvent actuellement à la prison d’Antanimora, alors que les gros bonnets derrière le trafic ne seraient pas réellement inquiétés.

N’ayant pas pour principe de relayer des déclarations anonymes non encore étayées par des faits recoupables, nous ne pouvons pour l’heure divulguer certains noms qui sont chuchotés. Mais avouons nous poser des questions sur la nature exacte des revendications des douaniers.

Il est à craindre que leur demande se limite à la libération de leurs collègues emprisonnés. Le fameux « Avoahay ny namanay ! [1] » reste un slogan rassembleur et mobilisateur, et il est susceptible sous toutes les latitudes de faire frissonner les préfets de police et les procureurs généraux.

Mais l’on est en droit de rêver que la revendication de nos amis gabelous soit un peu plus ambitieuse. Et qu’à la place du « Avoahay ny namanay ! », ils en viennent à clamer « Avoahay ny marina ! [2]  » et ne se satisfassent en aucun cas d’un étouffement de l’affaire, même si leurs collègues devaient en supporter des conséquences fâcheuses.

À quand l’équivalent d’une marche blanche à Madagascar ? À quand des juges d’instruction qui se sentiraient suffisamment appuyés par l’opinion publique pour pouvoir faire fi des « conseils » qu’on leur donne ?

« Les circuits occultes empruntés par les organisations délinquantes, voire dans de nombreux cas criminelles, se développent en même temps qu’explosent les échanges financiers internationaux et que les entreprises multiplient leurs activités, ou transfèrent leurs sièges au-delà des frontières nationales. Certaines personnalités et certains partis politiques ont eux-mêmes, à diverses occasions, profité de ces circuits. Par ailleurs, les autorités politiques, tous pays confondus, se révèlent aujourd’hui incapables de s’ attaquer, clairement et efficacement, à cette Europe de l’ombre. »

(Appel de Genève, lancé le premier octobre 1996 par les juges Bernard Bertossa, Edmondo Bruti Liberati, Gherardo Colombo, Benoit Dejemeppe, Baltasar Garzon Real, Carlos Jimenez Villarejo et Renaud Van Ruymbeke)

Le plus grand scandale de Madagascar n’est pas forcément qu’un Président de la République ait été jugé par une cour criminelle ordinaire. Car l’on est aussi en droit d’être choqué qu’un autre Président de la République ait promis des révélations sur le bois de rose et n’ait toujours rien fait.

Notes

[1« Libérez nos camarades ! »

[2« Révélez la vérité ! »

18 commentaires

Vos commentaires

  • 30 juin 2011 à 08:04 | râleur (#3702)

    et que dire de la Chine, pays receleur d’un tel trafic ?

    L’ambassade de Chine à Tanà n’a rien à dire ?

    elle est donc complice de facto de ce pillage qui appauvrit le pays.

    Dont acte ?

    • 30 juin 2011 à 08:15 | N.R. (#2958) répond à râleur

      Les étrangers, les hommes d’affaires sont là pour faire des affaires. En occurence ils n’auront aucun scrupule à profiter de la faille de notre administration.

  • 30 juin 2011 à 08:11 | N.R. (#2958)

    Fantam-poko fantam-pirenena ny fanaon’ireo piasan’ny fadin-tseranana ireo, mihevitra azy ho fanjakana anaty fanjakana, manotra izay mandalo ambany masony rehetra. Tanana efa zatra mivokona tsy afa mitsotra intsony hoy ny fitenenana.
    Aoka anefa hazava fa tsy anivon’ny seranana ihany no ahitana risoriso, fa anivon’ny ambaratongam-pitondrana rehetra. Tsy ho mora ny mamongotra izany satria mifampihazona amin’ny volombavany izy ireo tsy ianjera. Mbola ho avy ny fotoana ianjeran’ireo fanetribem-pirenena ireo

    • 30 juin 2011 à 12:31 | ZAZAGASY (#1690) répond à N.R.

      Marina izany, fa na ny planton fontsiny aza anie eny @ fadin-tseranana ka tsy mety hitondra izay dossier-nao raha tsy mahazo 10.000Fmg fara-faharatsiny ê !

    • 30 juin 2011 à 23:49 | niry (#210) répond à ZAZAGASY

      Mbola hivoaka daholo ny marina ary mino aho fa hangataka amnistie daholo eo ihany izany olona rehetra izany "au nom de la sacro-sainte reconciliation nationale" !

  • 30 juin 2011 à 08:38 | che taranaka (#99)

    Repetita....

    puisque le fond du problème (causes multiples en fait) n’est pas résolu..

    un inspecteur et un informaticien sont donc arrêtés..les gros bonnets qui tirent les ficelles et en tirent profit et que je suppose sans diplôme mais pleins de frics nauséabonds ricannent dans leurs palais...

    depuis Deba surtout ce pays marche sur sa tête ..et on n’a plus honte de rien...

    ces deux faits divers montrent bien le haut et le bas dénudés (nu intégral naturaliste) de la vie nationale malagasy...et le troisième article démontre l’impuissance ou la volonté de faire de la vie de ce pays un objet d’amusement..(ataon’ireo kilalao ny fianam-pirenena..)

    et "certains putschistes et solidaires" font semblant de gonfler leurs torses pour amuser la galerie...une galerie de peuple gasy qui survit sous toutes ses formes : misères économiques,sociales et surtout donc morales...car les églises participent aussi à cette dégradation ....

    les pays prédateurs des richesses minières ou autres applaudissent..

    nos "frères africains experts en guerre civile" s’amusent...à merveille dans leur savoir faire....

    dans ces cas donc c’est BIS REPETITA ETERNAM ...!!!!

    http://www.midi-madagasikara.mg/index.php?option=com_content&view=article&id=13234:cour-commerciale--la-standard-bank-reclame-plus-de-rs-64m-a-edgar-razafindravahy&catid=1:politique

    http://www.midi-madagasikara.mg/index.php?option=com_content&view=article&id=13228:rn7--vavy-sy-lahy-niboridana-nanao-firaisana-an-dalambe-nitoraka-fiara&catid=6:faits-divers

    http://www.lexpressmada.com/anosy-madagascar/24918-le-cst-fustige-le-gouvernement.html

  • 30 juin 2011 à 08:55 | FeoIray (#341)

    http://www.rna-madagascar.com/actualite-region-sambava-antalaha-madagascar.php?p_id_act=139
    L’ambiance est à la tension à Antalaha. Des opérateurs économiques font pression après la mise en détention préventive de sept trafiquants présumés de bois de rose. L’un des prévenus n’est autre que l’un de leurs collègues. Celui-ci a été jeté en prison avec une Pakistanaise, un homme, mis à l’index comme étant son complice, et quatre dockers, tombés nez-à-nez avec les forces mixtes alors qu’ils étaient en train de déplacer 30 rondins de bois de rose, en pleine nuit.

    Hier, vers huit heures, quatre opérateurs économiques, dont l’un venu spécialement d’Antananarivo, se sont rués au Parquet du tribunal, à Antalaha, avec environ 200 individus pour demander une mise en liberté provisoire des prévenus.

    Déstabilisation

    Une heure plus tard, la tension était montée d’un cran lorsque leur demande a été rejetée. La décision du Parquet a été accueillie dans une vague de protestations. Les personnes venues sur les lieux ont réclamé que le procureur de la République soit démis de ses fonctions. Dans la foulée, ils ont crié haut et fort que les forces mixtes, dépêchées sur place par le ministère de l’Environnement pour mettre fin au trafic, doivent lever le camp.

    Les éléments qui mènent une opération coup de poing dans les réserves naturelles du Nord-est de la Grande île depuis le 18 mai ne l’entendent pas de cette oreille.

    Les ayant-voix au chapitre disent être prêts à frapper les protestataires d’une main de fer, qui, selon eux, sont en train de mener une campagne de déstabilisation pour sauver leurs trafics. Les forces mixtes entendent travailler de concert avec les forces de l’ordre locales.

    Dans l’autre camp, les opérateurs économiques n’ont pas dit leur dernier mot. Ce jour, ils prévoient de tenir un rassemblement avec les exploitants forestiers d’Antalaha à l’Hôtel de ville. Selon les informations parvenues aux forces mixtes, c’est un opérateur installé à Tana, connu dans la filière du bois précieux, qui tirerait les ficelles.

    Les protestataires programment pour demain une réunion avec les autorités, dont, entre autres, le chef de région, celui du district, le commissaire de police de la ville, le commandant du groupement de la gendarmerie et les forces envoyées par le ministère.

    Durant le week-end, ces dernières ont intercepté 40 rondins de bois de rose sur la plage de Ratsy Ananarana, portant à 1 031 les pièces saisies en deux semaines.
    Seth Andriamarohasina

  • 30 juin 2011 à 09:32 | kotondrasoa (#3872)

    Les Malagasy n’aiment pas entrer dans les affaires d’autrui selon le proverbe « aza miditra amin’ny pataloha tery » (n’entrez pas dans un pantalon serré) et c’est aussi pourquoi le cocu est généralement le dernier averti.

    Voilà pourquoi « avoahy ny namanay » plutôt que « avoahy ny marina » et cela, c’est toute une éducation du genre « Soyez un responsable responsable » et le petit qui nous guide l’a déjà dit avant d’aller à Gaborone car il a dit qu’il ne sera pas responsable de la non réussite des négociations.

    À quand l’équivalent d’une marche blanche à Madagascar ? À quand des juges d’instruction qui se sentiraient suffisamment appuyés par l’opinion publique pour pouvoir faire fi des « conseils » qu’on leur donne ?

    J’aime bien l’euphémisme du faire fi des conseils Une circonlocution admirable, le repetita à mes risques.

    Feoiray a dit que le procureur de la République d’Antalaha s’y met déjà ou il n’a pas été conseillé par les hauts membres de la Transition ?

    Et c’est justement pourquoi j’appelle à une Justice indépendante dans la Constitution mais une Justice balisée.

  • 30 juin 2011 à 09:51 | che taranaka (#99)

    Je choisis

    ZAFY-RANJEVA
    primo pour nous sortir de ce cercle vicieux "affairistes véreux-vie publique foireuse"

    secundo on va dire que la CI est sincère et ne s’amuse pas à manipuler dangeureusement le futur de ce pays ;in fine quand même ce sont les GASY qui doivent se dire s’ils veulent aller en enfer ou veulent construire une CIVILISATION !!!!

    Ils sont en train d’organiser des élections..pour résoudre quoi ...? car on prend les mêmes voyous diplômés ou pas !

    A ce rythme je vous le dis la GUERRE CIVILE est aux portes de ce pays ..3 fois hélas...!

    • 30 juin 2011 à 23:01 | el che (#344) répond à che taranaka

      Ok, che taranaka,

      Il appartient au peuple de porter eux-même leurs candidat, en les invitant à se porter candidat, tout en manifestant leur soutien et leur sympathie.

      Nous aurons ainsi fait un grand pas dans la démocratie

  • 30 juin 2011 à 09:53 | che taranaka (#99)

    Je remercie Mr Seth Andriamarohasina pour les infos et les témoignages..

    Comment nous allons nous en sortir...????

    Il nous faut sortir de ce m.erdier avant que celà soit trop tard....!!!

    REHEFA MANAO NY TSY RARINY DIA TSY HITA INTSONY NY MARINA !

  • 30 juin 2011 à 10:44 | vuze (#918)

    Ce que personne ne note c’est que ce régime fait bouger les choses et ne compte pas en rester là !!

    Il est certain que les gros bonnets sont difficiles à débusquer étant donné la corruption qui gangrène le système judiciaire et le système tout court... Ces gros bonnets peuvent être de ceux qui composent ce régime.. Et alors ? Peut-on mettre un agent secret derrière chaque membre de la transition ?!

    Ceux qui disent que TGV ne fait rien font fi de 50 ans de pratiques malsaines qui subsistent dans notre pays, aggravées par le voleur réfugié au Zoulouland ! Il ne va pas tout changer d’une baguette magique en 2 ans..

  • 30 juin 2011 à 11:10 | kotondrasoa (#3872)

    vuze,

    depuis que ce régime est là, aucun gros bonnet n’a été débusqué et ceux qui l’ont été ne sont pas inquietés et remettre la cause de tout cela sur les années d’avant ne rime à rien.

    Un certain français coupable de pédophilie et dont les photos ont circulé sur Internet vit tranquillement à Mscar car, semble-t-il protégé et ce n’est que maintenant après que le CST lui ait remonté les bretelles (évidemment ici, c’est le soutien-gorge) que tatie chri va agir et tout cela, un mois après l’article à la une de la gazette de la grande île.

    Aussi, il ne faut pas se focaliser sur les années fastes mais plutôt sur la pauvreté actuelle mais votre éloignement ne vous fera jamais comprendre la souffrance que les Malagasy vivent au quotidien.

    • 30 juin 2011 à 11:46 | vuze (#918) répond à kotondrasoa

      Vous me reprochez mon éloignement mais j’ai quand même l’impression que vous n’êtes pas du tout conscient du mal profond de ce pays ! Tout le système est à revoir et cela est extrêmement complexe...

      Les tribunaux de tout le pays sont gangrénés.. Même pour faire sortir une grosse (jugement), il faut glisser à tous les échelons pour que cela aille plus vite... Quant aux policiers, n’en parlons même pas. Leurs conditions sont tellement précaires que le moindre million (fmg) suffit pour faire modifier un PV !! Alors ne parlons pas de ce criminel Nicaud qui lui a du graisser allègrement !! Mais il va finir par payer...

      La gazette, en effet, est le journal à ne pas avoir peur et cela est très bien !

  • 30 juin 2011 à 12:13 | che taranaka (#99)

    vuze,
    répondez moi franchement ..

    "est-ce qu’on peut faire confiance au gendre de RAZAKANDISA (..nous avons parlé de leurs villas..!) qui a bien profité du temps de Deba et de Pierrot pour se faire du gras...!!!" ?????

    On arrête ici les médisances et la vie continue....

    en 2 ans on ne peut pâs redresser les torts vieux de 50 ans ..mais déjà est-ce que l’intention est là...???

    Vu les situations catastrophiques actuelles...à mon avis la tendance est mauvaise..et je suis pessimiste pour la suite ...!

    Non che ne prône pas la GUERRE CIVILE...vous y arriverez tous seuls....!

    • 30 juin 2011 à 15:03 | Ravao (#5319) répond à che taranaka

      Ne soyez pas trop pessimiste.les guerres civiles, ce n’est pas demain la veille chez nous, "mamy ny miaina" ê ! et puis c’est qui contre qui, sinon ceux qui ont des basy et ceux qui n’en ont pas. Ces derniers auront bien sûr peur ! on n’est plus en 1947, puis dire "rano, rano"On aimerait bien être chez Mao pour les examens de conscience et dire innocemment comme les tout-petits "c’est moi qui ai pris de la confiture".

  • 30 juin 2011 à 20:47 | kotondrasoa (#3872)

    vuze,

    je suis plus que conscient du mal qui mine notre pays et je suis pour une reconstruction, quitte à saper les bases anciennes.

    J’ai appuyé le petit lorsqu’il réclamait la démocratie quand on avait fermé Viva mais j’ai reculé le jour où il a demandé qu’on change les ministres, en tant que légaliste.

    Et je regrette encore aujourd’hui de l’avoir élu Maire d’Antananarivo.

    Le changement qu’il a prôné n’est qu’un changement de personnes, lui à la place et les Malagasy à leur pauvreté qui maintenant n’est plus tenable.

    Et en tant que figurant muet et, incapable d’agir sur ce mauvais film que Madagascar est en train de vivre, je n’ai que mes yeux pour regarder.

    Si j’avais les moyens de ma vision, il y a longtemps que le petit aurait regagné son local de dj.

    Et pour ce qui est de la gazette de la grande île, elle n’écrit que lorsqu’on parle de ceux qui s’affichent dans le débordement et laisse les Institutions en place agir, non par sympathie pour eux mais plutôt par haine de Ra8 et cele ne fera pas avancer le pays.

    Notre problème est complexe mais ce n’est pas le moment de baisser les bras.

    Je suis du genre pacifiste mais si quelqu’un me disait qu’il faut passer par une crise armée, je ne me poserai pas la question et je serai volontaire ; pour vous dire que la guerre civile est à nos portes et une étincelle suffira ; c’est pourquoi j’appelle encore la Hat à s’autocritiquer car le temps ne roule pas pour eux.

    Winners get to write the history but the life is like a wheel. Who knows what he will get tomorrow ?

  • 1er juillet 2011 à 20:50 | Lekivy (#1953)

    Cette revendication, à juste titre, des douaniers devrait interpeller certains membres du pouvoir de transition qui se montrent si exigeants et refusent tout compromis avec les opposants dans le dénouement de cette crise.
    Les membres du pouvoir de fait agissent actuellement comme s’ils pouvaient empêcher que la situation ne tourne à leur désavantage. En fait, ce sont ces adeptes de pratiques mafieuses, car il est clair qu’un nombre des tenants actuels du pouvoir sont trempés dans cette affaire, qui devront plus tard quémander une amnistie ou une grâce présidentielle. Et ils vont prétendre qu’ils seront accusés pour des raisons politiques.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS