Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 5 mars 2021
Antananarivo | 14h11
 

Société

Administration territoriale décentralisée

Région Atsinanana : 318 « Sefom-pokontany » installés

mardi 21 août 2007 | Gilbert R.

Rentrant de leur formation en leadership à Iavoloha, Antananarivo, les 300 « Sefom-pokontany » originaires de la Région Atsinanana, ayant fait partie de la première vague de formation ont été officiellement reçus et installés dans leur fonction le lundi 20 août 2007. La totalité des 138 « Sefom-pokontany » de la commune urbaine de Toamasina (CUT) était parmi eux. La cérémonie s’est déroulée dans la salle de réunion du Palais de la Région à Mangarano, présidée par le Chef de Région, Julien Andriamorasata, et en présence du ministre coach de la Région, Laporte Ravelonarivo.
« Félicitation à vous, les représentants de l’administration au ras de la population ! », leur a dit d’emblée le chef de Région. Ensuite, il leur a révélé que leur fonction n’attire cependant pas la gloire mais que ce n’est pas une raison pour recourir aux abus d’autorité. Néanmoins, a-t-il poursuivi, « la Région vous accompagnera de près, vous n’aurez rien à craindre ». Et de les rassurer quant à son soutien financier : « la Région étudie la question de près ». Le Chef de la Circonscription Administrative, Gilbain Pily a renchéri dans la confiance de l’administration aux nouveaux « Sefom-pokontany » nouvellement formés au leadership. Confiance d’autant plus fiable qu’ ils sont des volontaires, ce qui préjuge d’un bon niveau de conscience et de responsabilité civiques. Et l’officier supérieur de gendarmerie de les comparer à des commandants de brigade dont la responsabilité part du nettoyage de la caserne et va jusqu’à la sanction des fautes. Il a terminé en les mettant en garde contre l’esprit de cloisonnement entre fokontany contigüs, l’émulation devant plutôt être le principe des relations inter-fokontany.

Le ministre coach de la Région, a rappelé le principe énoncé par le président de la République qui donne une priorité à ceux qui osent et prennent des initiatives. Au tout début des interventions, le chef du district de Toamasina I, Ralaivao Andriamaromaneho, avait exposé le fondement et le cadre légal de la fonction de « Sefom-pokontany ». Il a ensuite indiqué que les priorités immédiates de leur charge vont concerner d’abord la préparation des prochaines élections et en même temps l’organisation et la maîtrise de la sécurité publique.

Annonces

Filazana manjo

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS