Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 16 juillet 2018
Antananarivo | 17h17
 

Education

Enseignants FRAM

Recrutement réduit de 60% cette année

lundi 22 janvier | Ny Aina Rahaga

Alors que le ministère de l’Education nationale avait annoncé le recrutement de 10 000 maitres FRAM [1] pour cette année, une autre décision a été prise fin de la semaine dernière. Ainsi, le nombre d’enseignants FRAM prévu être recruté se verra réduit de 60%, soit 4 000 au lieu des 10 000 prévu comme ce fut le cas pour les années précédentes. Le régime Rajaonarimampianina avait décidé depuis son accession au pouvoir de recruter chaque année 10 000 enseignants FRAM, pour en arriver à 50 000 enseignants à la fin de son mandat.

Cette décision de réduire de 60% le nombre de recrus résulterait du changement de critères de recrutement. Cette année, le Ministère miserait plutôt sur la qualité. Les diplômes obtenus ou encore l’ancienneté constituent les principaux critères de sélection. Cette baisse des postes budgétaires s’explique aussi par l’augmentation des besoins en ressources humaines dans les autres ministères.

Face à cela, le SEMPAMA ou Sendikan’ny Mpampianatra Malagasy a déclaré qu’il s’agissait d’un manquement de l’Etat à ses promesses. D’autres y voient pourtant une espoir pour l’amélioration de la qualité de l’enseignement dans le pays.

Notes

[1Les maîtres FRAM, sont des enseignants recrutés localement par les associations de parents d’élèves et payés par elles.

2 commentaires

Vos commentaires

  • 22 janvier à 15:24 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    On ne peut que déplorer cette initiative, malheureuse de notre honoris causa en médiocrité .
    Quant les fonds sont DEJA vidés, et que l’ accoutrement et équipement des forces du désordre , comme de l’ armée : priment, le reste des compatriotes trinquent.
    Les générations à venir, pour ne pas dire le demain sont atrophiées dans tous les domaines, avec le culte d’ après moi le déluge, négligeant ce qu’ on laissé les ancêtres et qui leur a permis d’ être là ou ils sont !
    Aucune reconnaissance, moins encore gratitude, à quand une vision au delà d’ après demain ?
    & ça prétend gouverner, mais sans prévoir , qui est la moelle épinière de la gouvernance .
    Toujours le paraitre, la frime, le dgenre, avec l’ air sans la chanson .
    Quant à se réfugier derrière la « qualité », on devrait l’ appliquer à tous les fonctionnaires, dépités , parlementaires, comme consulaires, tous les ministères sans exception, voilà une idée à soumettre à notre honoris causa en économie sur tout, sauf : sa médiocrité , ou la tolérance est exemplaire & no limit...

  • 23 janvier à 19:53 | Tiaray (#7876)

    Lany tamin’ity diplôme goavana be ity ny vola. Izany ve no tena qualité ? Efa baoritra firy tonne izao no lany tamin’ireny ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 312