Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 9 août 2022
Antananarivo | 01h21
 

Société

Groupement des entreprises franches et partenaires

Recrutement de 30 à 50 ingénieurs par an

mercredi 5 septembre 2007 | Lanto

En plus de son tourisme vert et de ses fruits de mer, Madagascar est réputé pour le coton organique, le textile et l’habillement. Bien que ce secteur constitue un pilier pour le développement, il souffre de l’insuffisance de cadres techniques. Par ailleurs, aucune formation sur le textile n’est dispensée dans le pays.

D’après Stanilas Chevillard, Directeur des ressources humaines de la société Cotona, il leur faut former des jeunes diplômés dans d’autres domaines pour ces postes. En tant que filiale du groupe Socota, la société effectue une rotation de personnel pour un contrat de trois ans à l’île Maurice. Rotation au cours de laquelle les employés bénéficient des formations. Le Groupement des entreprises franches et partenaires (GEFP) pourrait recruter 30 à 50 ingénieurs par an. À noter que le GEFP compte actuellement 60 entreprises qui représentent à peu près 60 000 emplois, affirme-t-il.

200 000 Usd

Pour pallier à ce problème, le GEFP, en partenariat avec le Projet pôles intégrées de Croissance a élaboré un programme de formation en spécialisation textile et habillement. Les formations seront dispensées à l’université « Athenée Saint Joseph » d’Antsirabe (ASJA) à compter du mois de novembre prochain.

Les formations s’adressent à des titulaires du diplôme Licence dans les domaines scientifiques, techniques et industriels. L’objectif étant de former 30 cadres spécialisés par an, ainsi que des formateurs.

L’Université de Maurice, via le département textile, contribuera fortement à cette formation pour les formateurs, pour la pérennisation de la formation.

Le projet PIC financera, pendant les deux premières années, la mission des enseignants mauriciens à hauteur de 200 000 Usd.

Le diplôme d’ingéniorat, Bacc +4/5 sera co-validé par l’Université ASJA Antsirabe et l’Ecole supérieure Polytechnique d’Antananarivo, qui participera aussi aux formations, ainsi que l’Université de Maurice.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS