Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 30 novembre 2021
Antananarivo | 08h21
 

Enseignement

Université de Mahajanga

Réconciliation entre étudiants

mardi 8 juin 2010

Suite à des affrontements qui ont opposé les étudiants universitaires originaires de Toliary avec ceux originaires d’Antsiranana depuis le soir du jeudi 3 juin dernier, le chef de la Région Boeny, Rasoloniaina Jean Christophe Noël, le SG de la Région Boeny, Said Jaffar Ahamad, le DAGT Boeny Bazezy Clavelah, le chef de District de Mahajanga I Feno Georges, ainsi que les premiers responsables de l’OMC ou Organisme Mixte Conceptionnel (Forces de l’ordre) ont effectué une descente au Campus Universitaire Ambondrona Mahajanga dans les premières heures du lundi 7 juin 2010, afin de voir de près la situation.

Le Doyen de la Faculté des sciences naturelles, Miladera Johnson Christian a rapporté les faits aux autorités : le soir du jeudi 03 juin, un étudiant originaire de Toliara ivre mort se ruait à la porte du bloc 12/3 où dormaient des étudiants d’Antsiranana, donnant des coups et aurait uriné devant la porte. Ce qui a entraîné un grand tapage qui a fini par se calmer. Mais le lendemain soir, le vendredi 4 juin, les étudiants d’Antsiranana ont vengé l’acte de la veille et ont fait la bagarre au bloc 8/1 où logent les étudiants de Toliara, endommageant portes, meubles, vélos et urinaient partout dans le bloc, même sur les ustensiles de cuisine.

Le samedi après-midi, le chef de service Centre d’œuvre universitaire de Mahajanga, Rivoherisoa Clément, un membre du cabinet de la présidence universitaire, Ralay Jean et le directeur des Études et Vie universitaire, Rasambatra Bénit ont réuni les représentants des deux associations pour trouver des solutions. Une convention a été établie dans laquelle il est cité que les deux parties étudiantes payeront les casses dans les deux blocs au plus tard le 9 juin. Une convention que les représentants des étudiants de Toliara ont refusé de signer. Ils revendiquent en effet, un zébu de la part des étudiants d’Antsiranana pour « laver » les actes de profanation que ces derniers ont perpétré dans le bloc 8/1 la nuit du vendredi 04 juin. Des menaces sont lancées que si le zébu ne sera pas offert, la guerre éclatera. Et dans la nuit du dimanche 6 juin au lundi 7 juin, une quarantaine de gens originaires de Toliara armés de sagaies, de sabres et de cailloux sont venus attaquer les étudiants d’Antsiranana dans leur bloc à Ambondrona. Ce qui a incité le service de Vie universitaire à recourir à l’intervention des forces de l’ordre pour apaiser la tension.

Le chef de Région a alors tranché en déclarant que « ou bien vous vous réconciliez pour de bon ou bien ce sera l’année blanche pour la filière Sciences naturelles et la filière Médecine, car je ne tolère aucune atteinte à l’ordre public de par vos actes ». À noter que tous ces étudiants sont inscrits dans ces deux filières. Le président de l’association des étudiants d’Antsiranana, Randriamaro Dolly, et celui de Toliara, Faniriako Mondésir ont décidé finalement de réconcilier les deux associations. Pour sceller ce pacte de réconciliation, le chef de Région a proposé d’offrir un mouton pour effacer les actes malveillants commis, ce mouton se dégustera ensemble entre les étudiants de Toliara et d’Antsiranana. En outre le président des étudiants de Toliara ainsi que le vice président ont signé une convention de paix.

Recueilli par Valis

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS