Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 29 mai 2022
Antananarivo | 10h57
 

Diplomatie

Ravalomanana en bon terme avec l’Union européenne

jeudi 11 octobre 2007

Le président Ravalomanana a reçu hier en milieu de journée au Palais d’Etat d’Iavoloha, les ambassadeurs de la Commission Européenne au niveau de 15 pays de l’Afrique de l’Est et l’Océan Indien présents actuellement à Madagascar. Cette délégation d’ambassadeurs est dans la capitale depuis avant-hier - et ce jusqu’à ce jour, dans le cadre du Séminaire Régional des Ambassadeurs de la Commission Européenne pour l’Afrique de l’Est et l’Océan Indien.

Le Président n’a pas manqué de réitérer son appel aux dirigeants de l’Afrique et à la communauté internationale pour élaborer et mettre en œuvre un « Plan Marshall » pour l’Afrique, à l’image du MAP auquel sont intégrés les programmes et les activités des bailleurs de fonds afin de garantir de meilleurs résultats.

Don de 577 millions d’euros du FED

Le Chef de l’Etat a saisi cette rencontre pour remercier l’Union Européenne de l’aide qu’elle a accordée à Madagascar sous forme de don de 577 millions d’Euros au titre du 10e FED. « Nous avons clairement manifesté notre volonté politique de transformer notre pays en vue d’un développement rapide et durable et nous sommes déterminés à mobiliser les ressources humaines et financières locales », a-t-il déclaré, avant d’ajouter qu’il ne peut y avoir toutefois de développement sans stabilité politique et sans renforcement de la bonne gouvernance et de la démocratie.

S’exprimant au nom de ses homologues, Roger Moore, Directeur « Corne de l’Afrique, Afrique de l’Est et Australe, Océan Indien et Pacifique » de la Direction générale du Développement, a transmis au Président de la République, les salutations de Louis Michel, Commissaire européen en charge du développement et de l’aide humanitaire. Louis Michel qui est « très attaché à Madagascar et au MAP » a transmis également sa satisfaction quant à la coopération entre Madagascar et l’Union Européenne.

Roger Moore a, quant à lui, noté « les efforts de Madagascar en terme de gouvernance et de démocratie, des facteurs qui ont valu au pays, des revues à la hausse de son enveloppe qui, il y a cinq ans encore s’élevait à 270 millions d’euros pour atteindre aujourd’hui presque son double.

Signe qui reflète la qualité de coopération entre l’Union Européenne et Madagascar », a-t-il ajouté.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS