Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 9 août 2020
Antananarivo | 07h04
 

Politique

Vœux parallèles

Rajoelina défie Ravalomanana

vendredi 9 janvier 2009 | R. C.
Rajoelina Andry prend son destin en main en lançant un double défi à Ravalomanana Marc.

L’un des benjamins des maires de Madagascar passe à l’offensive. Ainsi, Rajoelina Andry prend son destin en main en lançant un double défi à Ravalomanana Marc. Premièrement, il n’honorera pas l’invitation présidentielle à la cérémonie de vœux du corps constitué et du corps diplomatique au couple présidentiel à laquelle il est invité ce matin à Iavoloha. Deuxièmement, il organise le même jour, à la même heure mais au stade municipal de Mahamasina, la cérémonie de vœux de la commune urbaine d’Antananarivo dont il préside aux destinées depuis plus d’un an maintenant. Ce revirement spectaculaire résulte en partie de la décision préfectorale d’interdire toute manifestation publique à ciel ouvert suite « aux évasions » toutes aussi spectaculaires dans les prisons malgaches, depuis une semaine maintenant. A l’heure actuelle, il n’est même pas prévu que le maire de la capitale envoie un ou des représentants à sa place au palais présidentiel. En tout cas, ce sera la première fois qu’une telle chose se passe puisque, même au temps fort des représailles de Didier Ratsiraka contre Ravalomanana Marc, alors maire d’Antananarivo, ce dernier n’a jamais boycotté un événement auquel il était invité par le pouvoir d’alors. Autre temps, autres mœurs. Mais en définitive, chacun fait aussi selon l’éducation qu’il a reçue ou non.

Dérailler

En tout cas, le double défi du TGV est énorme même si, à première vue, son challenge ressemble pour beaucoup à un geste de dépit et d’orgueil de celui qui n’a pas obtenu ce qu’il voulait. Mais s’il le fait, peut-être qu’il a plus d’un tour dans son sac. En effet, un an après avoir battu à plate couture le substitut du pouvoir dans la course à la tête de la commune d’Antananarivo, il se dit qu’il est en droit de s’en prendre directement au détenteur du pouvoir suprême lui-même. « L’appétit vient en mangeant », dit-on. Une question légitime qui ne trouvera pourtant pas sa réponse dans les deux cérémonies de vœux parallèles d’aujourd’hui mais plus tard puisque, visiblement, les deux protagonistes préfèrent, ce vendredi, faire la fête avant de passer aux choses sérieuses. En attendant, on croit savoir que la liste des invités de l’un ressemble, à quelques noms près, à celle de l’autre. A Iavoloha, tout le monde est convié, même ceux qui ont pris l’habitude de la politique de la chaise vide comme l’ancien président Zafy Albert. A Mahamasina, ce dernier est invité à l’instar des nouveaux alliés du maire. Mais ne figurent pas dans la liste, le président de la République et aucun membre du pouvoir actuel. En résumé, à l’issue de cette journée à double vœu, l’un des deux risque de dérailler.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS