Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 24 octobre 2021
Antananarivo | 06h00
 

Sport

Tennis • Circuit ITF U -18 Afrique

Quatre malgaches sur les courts Namibiens

vendredi 4 juillet 2008 | Rata

Après les minimes, c’est au tour des juniors malgaches de traverser le Canal de Mozambique à destination de la Namibie. Là où du 22 juillet au 1er août, les meilleures raquettes juniors garçons et filles, de l’Afrique Centrale vont s’affronter durant le « Central African Junior Circuit 2008 ». Thierry Rakotoarivony, Mamialy Ratsifandrihamanana, chez les garçons, et Miahy Ramiaramanana, Hariniony Andriamananarivo, côté filles, composent la délégation sportive malgache à ce circuit constitué de deux tournois de grade 4. Le premier du 22 au 26 juillet et le second du 28 juillet au 1er août. A l’instar des parents des joueurs malgaches engagés au circuit des 13 ans, ceux des juniors supporteront également la moitié des charges à ce déplacement en Namibie. L’autre moitié, à hauteur de 450 dollars par personne, est prise en charge par la fédération internationale tandis que l’association nationale se contente d’apposer sa signature au bas de la lettre d’engagement. Pour en revenir aux athlètes, à l’exception de Mamialy Ratsifandrihamanana, les trois autres membres de la sélection nationale dont l’encadrement technique est confié à Harivony Andrianafetra, sont des habitués aux compétitions africaines. N’empêche, le finaliste du Masters Cup junior 2008 d’Antananarivo qui avait brillé auparavant dans quelques tournois Européens, est loin d’être un novice des grandes batailles. Mis à part la visée sur le titre, l’objectif individuel du quatuor de la Grande île est de marquer des points pour figurer au classement des juniors africain. C’est en effet, l’une des conditions imposées par la confédération africaine à ceux qui aspirent participer aux prochains championnats d’Afrique.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS