Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 25 septembre 2020
Antananarivo | 21h04
 

Santé

Pandémie

Quarante nouveaux cas trouvés à Toamasina et Antananarivo

samedi 20 juin | Fano Rasolo

Antananarivo et Toamasina semblent concourir dans l’arène du coronavirus. Quarante (40) nouveaux cas viennent d’être localisés dans ces deux villes, jeudi dernier, selon le rapport du Centre CCO-Covid-19, hier. Ces nouveaux cas ont été trouvés sur deux cent quatre-vingt-quinze (295) tests virologiques effectués par deux laboratoires d’analyse. « L’Institut Pasteur de Madagascar et son laboratoire mobile à Toamasina ont découvert dix (10) nouvelles contaminations dont huit (08) cas recensés à Antananarivo et deux (02) à Toamasina sur les deux cent-quinze (215) tests virologiques effectués. Pour sa part, le Centre d’infectiologie Charles Mérieux (CICM) d’Ankatso a fait quatre-vingt (80) analyses de prélèvements et a trouvé trente (30) personnes contaminées, toutes à Toamasina et à Antananarivo », selon la professeure Hanta Marie Danielle Vololontiana, porte-parole du centre CCO-Covid-19.

Avec ces derniers effectifs, le nombre total des cas positifs à Madagascar s’élève à mille quatre cent quarante-trois (1 443), depuis l’entrée de cette maladie dans la Grande Ile.

La région Atsinanana détient le plus grand nombre de cas dans toute l’Ile, mais l’effectif de la région Analamanga commence à s’accroître de plus en plus, dont les cas se disséminent dans les quartiers les plus populeux comme entre autres Manjakaray, Soanierana, Namontana, Andohatapenaka, Malaza Ampitatafika, Anjanahary.

Trente-cinq malades guéris

Par ailleurs, le nombre de cas de guérison ne cesse non plus de s’accroître, semblant aussi rivaliser avec la contamination. La professeure a annoncé trente-cinq (35) personnes guéries du Covid-19, dont dix (10) ont quitté le Centre hospitalier universitaire Joseph Raseta de Befelatanana, deux (02) guéris au CHU d’Andohatapenaka et vingt-trois (23) guéries dans la région Atsinanana.

Le nombre total des malades guéris à Madagascar est de quatre cent quatre-vingt-dix-huit (498), chiffre très proche de la barre des cinq-cents (500) cas de guérison. Les malades sous traitement dans les sites de prise en charge de la maladie dans tout Madagascar sont de neuf cent trente-trois (933).

D’autre part, le nombre de personnes présentant la forme grave de la maladie, en l’occurrence les malades en difficulté respiratoire, a connu une diminution. Il ne reste que six (06) malades avec cette forme grave, dont un au CHU de Befelatanana, quatre (04) au CHU de Morafeno, Toamasina et un au CHU d’Analankininina.

Le nombre de dépistages du Covid-19 réalisés par les laboratoires du 19 mars au 17 juin est dix-sept mille neuf-cinq (17 905).

19 commentaires

Vos commentaires

  • 20 juin à 11:43 | dominique (#9242)

    Rien de bien grave maintenant le Druide président a inventé les gélules magix tout va rentrer dans le bon ordre (comme tout d’ailleurs ) ....

  • 20 juin à 11:52 | olivier2 (#9829)

    bah vi..

    Les essais clinixxx endemixx menés secretement dans un laboratoire P4 souterrain de l’IMRA ont donné des résultats INCROYABLES !

    Tellement endemixxxement bons, que la Gellulexxx s’impose !!

    Le rire est une thérapie..

    LOL

  • 20 juin à 14:11 | Besorongola (#10635)

    12 JOURS POUR AVOIR LE RESULTAT DE TEST COVID619.
    PENDANT CE TEMPS LES MALADES ASYMPOTIQUES CONTAMINENT !

    Voan’ny Covid19.
    Misaora amin’ny zavatra rehetra ; fa izany no sitrapon’Andriamanitra ao amin’i Kristy Jesoa ho (anay) anareo I Tes. 5 : 18.
    Rehefa niandry 12 andro dia nivaly omaly 18.6.2020 ny PCR natao taminay 5 mianaka ary dia mitondra ny otrikaretina izahay na hoe positif @ Covid19.
    Ny alakamisy 4.6.2020 no nafana sy narary andoha i Tohy. Nihinanan Efferalgan dia nilamindamina.
    Voa koa i By ny zoma 5.6.2020. Voa koa izahay sy Carol ny sabotsy 6.6.2020.
    Nanatona ny Clinique des Soeurs Ankadifotsy izahay ny maraina ary notoroiny hevitra ny hanao fitiliana Covid19. Namonjy teny Befelatanana ny tolakandro ary notanterahina ny fakana singa. Omaly hariva no nivaly hoe positif.
    Nanao evoka kininim-potsy sy ravitsara + huile essentiel an’ireo izahay isak’alina. Mihinana vovoka ananambo (1 sotrokely mahery) + ranom-boasary makirana isanandro. Ny ahy @ izao miampy vit.C 500 x 2 sy parafizz 500 x3 isanandro. @ alina miampy Satrin (allergie) ary Roxithromycine 1maraina 1 hariva.
    Efa afaka daholo ireo soritr’aretina amin’ny ankohonana ankoatra ny tenako izay mbola mangorangorana @ hariva. Ankoatry ny nafàna sy narary andoha dia ilay tsy maheno fofona sy tsy maheno tsiron-kanina no nahavoa an’i Carol sy Tohy sy By t@ fiandohana. I Kanty no tsy mihotsina mihitsy hatreto. Izaho izao no voan’ny tsy maheno tsiron-kanina. Tonga dia masira fotsiny no heno.
    FAMPITANDREMANA
    Tena fatra-panaja ny fitandremana izahay : Cache-bouche, Gel hydroalcolique, elanelana 1m, kiraro miroboka @ ranon-tsavony aty an-trano na/+ pschit-pschit @ alikaola. Olona iray no miantsena ary ny ambony mijanona an-trano. Ny tenako no miasa irery manamboatra zavamaneno any @ birao. Voasasa savony sy pschit-pschit @ alikaola ny asa vita rehetra.
    ...FA VOA IHANY. Raha jerena ny 14 andro mialoha dia tany @ zoma 22.5.2020 tany ho any izany no mety nifindran’ny aretina ?!? Tsy hay hoe t@ fomba ahoana na taiza na iza taminay. Rehefa nilaza ny vaovao t@ manodidina sy ny fianakaviana anio maraina dia hoy ilay zanak’anabaviko : « Izahay ngamba ry Seta efa ela no voa fa tsy nanao test izany a ! Rehefa mafana sy marary an-doha dia mihinana paracétamol sy mievoka romba dia milamina ». Misy iray tampo indray nanana test hafa natao teny @ Institut Pasteur no niteny fa 133.000Ar ny manao test eny ary vita haingana. Mila hamarinina !
    Niantso nanao ny fanadihadiana momba anay ny Dr Sedera anio maraina. Miandry kosa ny dokotera ho mpanara-maso anay @ izao. Tsy mivoaka ny trano intsony mandra-pilaza hoe sitrana tanteraka !
    FANONTANIANA : Mila mihiboka tsy hifindran’ny aretina ve isika sa mila voa hitomboan’ny fanoherana (immunité) @ vahoaka ?
    MILA MITANDRINA MAFY NY MAREFO : BE TAONA SY TAIZAN’ARETINA.
    Ary Andriamanitry ny fiadanana anie hahamasina anareo samy ho tanteraka, ka aoka ho arovana avokoa ny fanahinareo sy ny ainareo ary ny tenanareo ho tanteraka ka tsy hanan-tsiny amin’ny fihavian’i Jesoa Kristy Tompontsika. Mahatoky izay miantso anareo, sady Izy ihany no hanefa izany. Ry rahalahy, mivavaha ho anay. I Tes. 5 : 23-25.

    • 20 juin à 15:16 | mamabe (#873) répond à Besorongola

      Le délai pour les résultats s’allonge de jour en jour suite à l’afflux des tests. La capacité d’analyse des laboratoires est limitée, les1000 tests par jour ne sont pas encore atteint. Des nouveaux quartiers sont touchés, le virus continu sa propagation. La situation est loin d’être maîtrisée.
      Dans la majorité des cas, les traitements symptômatiques suffisent comme dans les témoignages de cette famille. Ils sont guéris sans avoir pris du CVO.

    • 20 juin à 15:20 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      asymptomatiques évidemment ...

    • 21 juin à 01:16 | akam (#7944) répond à Besorongola

      - J ai parcouru peniblement ton post, et ...on ne peut etre insensible a ce temoignage, juste quelques touches qui pourraient aider :
      - Primo, c est scandaleux que l IPM fasse non seulement durer mais aussi payer les tests PCR au cout de 133000ariary (qui normalement sont torches en 90-120min). Alors que de l argent a ete donne par l OMS a l etet gasy pour depister tout le monde.
      - Les tests sont vitaux car l exemple revele qu un sujet (+) a contamine une famille cad ceux qui partagent le foyer en peu de temps. Si les personnes ont manifeste sequentiellement les symptomes, c est qu elles se sont contaminees entre elles et ont manifeste graduellement les symptomes d un jour a l autre. La personne du nom de Kanty est toujours saine (non infectee !). c est probablement un (ou une) gamin(e).
      - La chance a ete de leur cote car les traitements qui sont apparemment diversifies ont ete du bricolage mais…tant mieux, ca a marche. L aspirine, paracetamol,efferalgan…l anti-histaminique (allergie) aident a interferer l infection virale. La fievre (sup a 37C) est une manifestation physiologique que le corps humain utilise pour combattre la multiplication microbienne (bacteries+champignons et virus qui affectionnent plutot la temperature de 37C)
      - Tt ce qui a ete fait pour dilater les bronches (inhalation des vapeurs resultant d un melange de feuilles de ravintsara+kinimpotsy (Eucalyptus globulus) est bien. Ca soulage mais ca ne guerit pas !
      - apparemment cette famille contaminee depuis le 22 mai s en est quand meme sortie sauf le chef de famille qui n est toujours pas bien.
      - Face a une infection virale, aider le corps en se dopant de vitamine C est tres bien. c est intelligent d avoir fait appel a la vitamine C. Consommez a gogo les agrumes (oranges, citrons…et, si c est encore accessible, les fruits qui abondent dans l Est tels que pocanelle et corossol. J ignore si vous avez du kiwi mais c est le fruit bourre de vit C par excellence. . En cas de fievre il faut surtout s hydrater, boire surtout du the gasy (ravimbofotsy) qu on mélange avec un petit bout de feuille d Eucalyptus citriodora (a Tana vous appelez cela kininoliva, ca sent tres fort comme le kinimpotsy mais ce n est pas le meme…vous pouvez l acheter au supermarche Jumbo ou autres…quelques feuilles sechees dans une petite poche).
      - Ne buvez pas une tisane a base de kinimpotsy car car c est un poison qui peut causer des convulsions voir meme un arret cardiaque.
      - S interroger sur une immunite collective ? a priori cette famille l aura. Pourvu que le pere de famille tienne. Il faut continuer a soulager les voies respiratoires en inhalant les vapeurs de ravintsra+kinimpotsy . Matin et soir devraient suffire.
      - Aerer la maison tous les matins, tout ouvrir afin de ne pas confiner le virus dans la maison. Penser a isoler autant que possible le malade, gestes barrieres, masque.... Lavez regulierement les vetements a haute temperature (sup a 60C), bien savonner, repasser les vetements. hygiene et proprete sont imperatifs.
      - celui (ou ceux) qui est (sont) faible(s) devrait (aient) faire progressivement des exercices respiratoires, consistant a faire des series d inspiration/expiration a l a ide des gestes circulaires des bras (sans forcer) qui permettent de combattre la detresse respiratoire. L individu pourra lui-meme sentir l augmentation ou la restauration de ces capacites respiratoires.
      - la recuperation est variable, elle peut etre longue…mais c est le cout d une immunite acquise. Elle est personnelle. Aller faire les tests de detection rapide (piquure au doigt, goutte de sang, essai sur plaquette en 10 minutes devrait confirmer la presence des anticorps et donc l immunite acquise, cela rassure.

    • 21 juin à 08:34 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Je ne dis pas que cette information est fausse, mais, il faut se méfier des informations qui circulent sur les réseaux sociaux.

      Voici un extrait d’une information publiée sur le site de l’IPM : Le diagnostic se fait à partir d’un prélèvement respiratoire (rhinopharyngé, nasal et oropharyngé) comme pour la grippe et il faut compter environ 4h00 entre la réception du prélèvement à l’IPM et le rendu des résultats.

    • 21 juin à 11:50 | akam (#7944) répond à Besorongola

      - L accroissement du nombre de tests est un faux probleme car le transit international pour les outils et materiels sanitaires n est pas interrompu. l argent a pas d odeur.
      - Pour commencer, je comprends maintenant pourquoi les chiffres explosent a Mada. C est ce rallongement de 15 jours de la communication des resultats. Delais scandaleux (au pluriel car d autres l ont au bout d 1, 2…15 jours) car le sujet soucieux des symptomes (memes legers ou juste suspicieux ) en restant au contact, du reste de sa famille ou de ses amis…(mauvaises mesrures de confinement) ira disperser le virus. He oui ce sera exponentielle car la theorie de 1 sujet (patient zero)qui contamine 3 autres…et ainsi de suite jusqu au moment ou on procede a l isolement du patient zero. Les clusters (si on peut parler ainsi car a Mada, je doute qu on va chercher ce fameux patient zero) de contamination sont constitues. En bref, l exemple de cette famille est un cas d ecole. Le pere de famille qui repare des instruments de musique (guitare ? Trompette ? Saxo ?Piano ?...) represente un cas difficile. Mais c est l exemple de personnes designees comme faisant partie de la premiere ligne.
      - Le deuxieme point traite ces personnes de premiere ligne, notamment le personnel soignant (des agents de nettoyage aux medecins) . Outre les prises regulieres de temperature, les EPI (charlotte+blouse+lunette+gants+masques+surchaussures) sont imperatifs. Ca fait partie de la logistique de base comme les kits de detection – PCR (ecouvillons+reactifs), les sacs de poubelle…ce personnel forme (stagiaires, internes, permanents…) sur les bases de la prevention et du suivi epidemiologique doit etre chouchoute. Mais a eux aussi d etre professionels et surtout pas nerveux ou criards comme ont ete evoques par ci et par la !
      - Le troisieme point concerne le paiement des tests ! Loin d etre une polemique, c est du baksheesh…la fameuse medicine a “X vitesse” comme illustre la societe gasy qui est stratifiee entre les 8% de riches et 92% de pauvres ne doit pas exister. Et le pire concerne ces 92% de necessiteux qui doivent meme payer 133000ariary/test PCR. Que fait la representante de l OMS ? Ou est alle l argent qu elle donne ? Que font ces ONG qui sont finances par la CI pour couvrir ces surveillances epidemiologiques ? Il faut aller aux sources et denoncer les mauvaises pratiques au detriment de la population. L IPM, comme prestataire de service est bien paye ! La il y a des anguilles sous roches. Cette metaphore illustre une double incertitude, d une si tu vas etre teste car il y a assez de reactifs et de l autre si le nombre de tests a realiser est suffisant pour arrondir la liquidation d un kit. On connait ces pratiques.
      - Le dernier point concerne le (ou la) gamin(e) qui a ebloui(e) la famille, si ce gosse a ete vaccine contre la rougeole, il (ou elle) a une immunite croisee (car le virus de la rougeole est un coronavirus), ca protege momentanemment mais les annees a venir nous le diront...pour combien de temps ?

    • 21 juin à 14:05 | mamabe (#873) répond à Besorongola

      En regardant bien les nombres de tests effectués par l’IPM, sa capacité d’analyse est de l’ordre de 200 par jour. Si ce n’est pas l’afflux des malades à tester, ni le manque de réactifs ou d’autres moyens et le délai technique, pourquoi ces résultats tardent à sortir ?
      Easycov serait la solution adaptée, vu la rapidité des résultats. Le coût d’un test est de 45€ contre 75€pour le PCR, sa commercialisation est prévue le mois prochain.

  • 20 juin à 16:30 | Gérard (#7761)

    17000 contrôles pour 25 millions d’habitants, cela ne fait pas beaucoup, d’autant que l’on mesure mal combien de ministres, députés, hauts fonctionnaires, etc... peuvent se faire tester plusieurs fois avec leur famille très probablement !
    Très peu de gens portent le masque à Majunga, malgré les consignes de bon sens répétées par le maire et le préfet
    beaucoup de voitures immatriculées à Tana dans la ville de Majunga, les barrages seraient ils des passoires à 5 ou 10000 ar ....

    • 21 juin à 11:22 | dominique (#9242) répond à Gérard

      NON ce n’est pas d’aujourd’hui !! c’est instauré depuis la circulation sur les routes c’est une forme de péages organisé pour arrondir les fins de mois des policiers

  • 20 juin à 16:30 | Shalom (#2831)

    Vous comprenez maintenant la méthode des robots mpisolelaka ?
    Ils évitent les sujets sensibles.
    Ils savent pertinemment ce qui se passe pour la pandémie, ils savent qu’ils ne maîtrisent rien, ils préfèrent alors discuter sur les 8 milliards ariary de bonbons.

    • 20 juin à 16:47 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Shalom

      @Shalom

      Quoi qu’il en soit, l’histoire retiendra qu’il y a des arrestations arbitraires dans un pays démocrate, du personnel de santé détenu, même des malades qui n’ont même pas le droit de parler de la maladie de leurs proches, qui vivra verra et comme dit un forumeur "ventre affamé n’a pas d’oreilles".

    • 21 juin à 11:48 | Bibi Fricotin (#10989) répond à Shalom

      @vazahagasy taratata

      Vive la culture malagache !! "Arrestations arbitraires dans un pays démocrate, du personnel de santé détenu, même des malades qui n’ont même pas le droit de parler de la maladie de leurs proches...."
      Ce ne peut être que la faute des méchants colonialistes blancs qui ont éradiqué vos belles valeurs ancestrales de solidarité et de fraternité que le monde vous enviait et vous ont imposé le respect de toute vie humaine (même les jumeaux, tu te rends compte !) "à l’insu de votre consentement souverain etnonmoins indigéniste" !

      "Flow my tears ..." said the citizen !

    • 21 juin à 12:25 | Vohitra (#7654) répond à Shalom

      Bibity fricotin…en plein délire…

      Qui vous a dit que ce pays vit sous une démocratie ?

      En quoi est-ce que les arrestations arbitraires ont un lien avec nos valeurs ancestrales ? Avez-vous une perception et des connaissances sur ces valeurs au juste ? Ces valeurs, ce sont les nôtres, à nous, propres à nos cultures…transmises par nos ainés et qui n’ont rien à voir au néolibéralisme ni à une démocratie tronquée ni à des mensonges d’Etat…ces valeurs ancestrales ne nous éduquent pas à perpétuer des inégalités sociales parmi le peuple…ni les débauches morales liées à des comportements sexuels incompris et bizarres…

    • 21 juin à 12:54 | kartell (#8302) répond à Shalom

      @ Vohitra

      Tous les présidents élus à la bonne franquette s’en réclament et font tout pour copier cette image flatteuse de la norme ...
      Que font ces fameuses valeurs ancestrales pour dénoncer ces manquements flagrants dans une société qui copie, colle ce qui l’intéresse et qui jette à la vindicte populiste voir endémique tout ce qui dérange les intérêts de certains parce que cela demande efforts et remises en cause ?...
      Qui aujourd’hui sauvegarde encore ces valeurs ancestrales, celui qui fait construire un Colisée ?...
      Quand à votre allusion aux débauches morales incomprises, on aimerait en savoir plus sur vos intentions !....
      Quelle mouche vous a piqué ?.....

    • 21 juin à 13:26 | Vohitra (#7654) répond à Shalom

      Kartell,

      Ne seriez vous pas en train de faire une confusion flagrante entre les dirigeants et le peuple, entre la caste politique des privilegies et la societe Malagasy, entre la population urbaine et la communaute rurale ?

      Est ce que la volonte affirmee de respect des traditions pourrait resister ouvertement a une fulgurante et violente repression par l usage de la force de la puissance publique ?

      Nous, nous avons nos traditions, vous, vous avez les votres, nous, on veut toujours garder nos reperes moraux malgre les vicissitudes et affres de la mondialisation tout en voulant profiter des percees de la high tech

    • 21 juin à 14:01 | kartell (#8302) répond à Shalom

      @ Vohitra

      Vous allez à l’encontre du discours officiel qui glorifie une unité nationale qui ne serait, à vous comprendre qu’un simple mille-feuille dépareillé, où chacun tire la couverture à soi, enfin pour ceux qui en ont une !...
      Le juste milieu entre modernisme appelé libéralisme voir mondialisation et le respect des traditions est un combat perdu d’avance ...
      Mais s’il n’en reste qu’un, vous serez celui-là...
      Bon dimanche.

  • 21 juin à 10:56 | Rakoto (#10929)

    Messieurs,

    On a reçu des dons financiers par des pays généreux.
    Il faut en parler aux dirigeants de notre pays qu’il y a test de covid-19 très révolutionnaire.
    Il faut utiliser impérativement l’argent dans le bon sens et pour les besoins urgents des peuples.

    Ce test a été développé par le CNRS et le CHU de Montpellier. UNE PREMIERE MONDIALE.
    - test salivaire du covid-19
    Il a été validé officiellement par des scientifiques, pas par le président Macron, c’est une solution très efficace, simple, pas besoin d’envoyé de prelevement, le résultât presque immédiat, ….

    - Nom de code : easycov

    Son commercialisation à commencé cette semaine et il s’exporte déjà dans le monde entier.

    extrait du texte sur le site : lejournal . cnrs . fr :

    Fini les écouvillons enfoncés dans les fosses nasales, les robots qui tournent pendant des heures dans les laboratoires d’analyses médicales et les litres de réactifs engloutis. Depuis ce lundi 15 juin, un test révolutionnaire permet de diagnostiquer sur le terrain et (presque) instantanément les patients atteints du Covid-19 : baptisé EasyCov, ce test portable demande quelques gouttes de salive, un tube à essai, et moins d’une heure de chauffe à 65 °C pour livrer son résultat… Il a été développé au sein du laboratoire Sys2Diag, un laboratoire qui associe des chercheurs CNRS et des chercheurs des entreprises Alcediag et SkillCell (groupe Alcen), sous la houlette du biologiste Franck Molina. De quoi accélérer et massifier encore la stratégie de tests préconisée par l’OMS depuis le début de la pandémie

    information sur internet : taper sur le moteur recherche google : easycov

    Actuellement, j’envisage d’envoyer quelques unités pour des écoles et église à Madagascar.
    En tous cas je souhaite que vous n’attraper cette maladie,

    Bonne santé à tous
    Rakoto de Montpellier

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS