Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 23 janvier 2020
Antananarivo | 10h44
 

Politique

Fraudes et irrégularités électorales

« Qu’on porte des plaintes auprès des Tribunaux administratifs », selon Christian Ntsay

mercredi 18 décembre 2019 | Mandimbisoa R.

Le Premier ministre, Christian Ntsay, a rétorqué aux journalistes hier en marge de l’atelier de relance du processus de décentralisation à l’hôtel Carlton à Anosy, que l’Etat n’est pas complice des fraudes électorales lors des communales et municipales du 27 novembre. « Ceux qui estiment qu’il y a eu des irrégularités peuvent très bien saisir les juridictions compétentes qui sont chargées de trancher sur les contentieux électoraux », a-t-il lancé sur un ton un peu agacé.

Concernant la tenue des élections sénatoriales et éventuellement d’un référendum en 2020, le Chef du gouvernement a rappelé que la réforme structurelle au niveau des institutions a été annoncé il y a quelques mois. Il est tout à fait normal de découvrir dans le projet de loi de finances 2020 l’inscription des budgets nécessaires y afférentes pour l’année à venir, affirme-t-il.

Lors de son discours durant la cérémonie d’ouverture de cet atelier de relance du processus de décentralisation, Christian Ntsay a affirmé qu’il sera nécessaire de donner aux responsables régionaux, à travers les gouverneurs, des pouvoirs qui leur permettent de prendre des décisions adéquates au cas de chaque région. Il faut dire, ajoutait-il, qu’il sera question de pouvoir de proximité, de manière à ce que l’exécution du budget doté s’aligne correctement avec les demandes et les priorités manifestées par région. Aussi, optera-t-on pour le transfert de pouvoir et de responsabilité en matière de dotation de budget, dans la mesure où les responsables régionaux trouveront eux-mêmes les solutions correspondant aux problèmes locaux rencontrés et aux défis d’une région donnée, a-t-il annoncé.

3 commentaires

Vos commentaires

  • 18 décembre 2019 à 16:05 | SNUTILE (#1543)

    Les gouverneurs sont-ils préparés à prendre la mains sur le gouvernement central après une formation concertée, depuis au moins une année de période de transition ?
    https://www.wikiterritorial.cnfpt.fr/xwiki/wiki/encyclopedie/view/fiches/Les principes budgétaires/#H3.L2019E9quilibre

    • 19 décembre 2019 à 12:28 | Riri (#8487) répond à SNUTILE

      Ravalomanana ce criminel fait tout pour semer le trouble
      Il est responsable de tous les actes de malveillance qu’il sait parfaitement faire créer pour déstabiliser le pouvoir
      il fait tout TOUT mais tout pour désorganiser le pays et semer le trouble
      Il ne laissera jamais notre jeune, beau et dynamique Président travailler tranquillement
      il renverserait le pouvoir s’il osait .... cet assassin devrait être en prison pour tous les crimes
      qu il a commis
      il souhaite et rêve chaque nuit à la future révolution
      Ravalo .... homme mauvais ....
      Louisette

  • 19 décembre 2019 à 13:12 | nez_gros (#10715)

    gros, tu es 1er ministre, si la tâche est lourde démissionne ! t’as capté ou pas. Une ’élection est est une affaire publique , pas privée, donc cela se passe dans ta maison propre en tant que 1er ministre.
    1ere chose :
    - Tu convoques les protagonistes, et tu convoques tes fonctionnaires, tu demande leurs preuves et tu agis.
    - Si les autres ne sont pas satisfaits, on passe à l’étape judiciaire

    mais d’abord tu convoques tes fonctionnaires, ET TU DOIS PARLER... t’as capté ou pas ? tu es garant du bon deroulement de l’election Mec. et ce n’est pas une affaire privée. t’as capté ou pas

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS