Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 22 juillet 2024
Antananarivo | 20h01
 

Economie

Economie

Programmes FMI-Madagascar 2024/2026 : ce qu’il faut savoir sur les conditions FEC et FRD

jeudi 27 juin |  4845 visites  | Sandy RAZ

L’approbation de deux nouveaux accords par le Conseil d’administration du FMI ce 21 juin 2024 s’inscrit dans un contexte de ralentissement étouffant de la croissance économique du pays et de faibles performances budgétaires.

« (...) Renforcement du capital humain, l’accélération du développement économique et l’amélioration de la gouvernance » : ce sont les défis majeurs évoqués par la Directrice générale adjointe de la FMI, Antoinette Sayeh (communiqué).

658 millions de dollars des programmes Facilité élargie de crédit et Fonds pour la résilience et la durabilité pour Madagascar

Une conférence de presse donnée à la Banque Centrale de Madagascar développe les grandes lignes de ces programmes. La Ministre de l’Économie et des Finances, Madame Rabarinirinarison Rindra Hasimbelo, a apporté des explications, avec le Représentant Résident du FMI, Monsieur Benlamine Mohktar.

La nouvelle PGE (Politique Générale de l’État) bénéficie, sur 36 mois, d’un prêt de :
● 337 millions de dollars au titre de la FEC ;
● et de 321 millions de dollars au titre de la FRD.

Conditions du prêt ?

Les deux programmes, FEC et FRD Madagascar, sont axés d’une part à l’aide à la résilience, sociale et économique. D’autre part à l’accompagnement des efforts en matière d’adaptation au changement climatique.

Ce financement 2024 du Fonds Monétaire International aborde 5 axes majeurs autour de repères structurels et de mesures de réformes. Globalement, ces aides de la FMI vont servir à : renforcer la gouvernance, remédier aux vulnérabilités climatiques, faire face aux catastrophes naturelles, réduire la dette vers le secteur énergétique et en augmenter sa disponibilité, accroître la productivité agricole et remédier aux vulnérabilités climatiques, consolider la stabilité monétaire et financière, soutenir l’industrialisation (réformes appropriées), améliorer les infrastructures routières et enfin promouvoir le développement du capital humain.

Les conditions à remplir ? Adopter la loi de financement rectificative LFR 2024, stabiliser la dette en dessous de 60 % du PIB, ramener le déficit primaire à environ 3 % du PIB, réduire les transferts vers le secteur énergétique, allouer une marge budgétaire pour financer les dépenses sociales.

Priorités FEC et FRD 2024

Prix du carburant et subvention
Un mécanisme automatique d’ajustement des prix des carburants en 2025 vise à stabiliser le prix à la pompe. Ce gel des prix jusqu’en 2025 sera accompagné d’une transition vers une hausse et une vérité des prix à la pompe pour faire face aux risques budgétaires.

Autrement dit, la fluctuation mensuelle limitée des prix s’inscrit aux exigences du FMI pour endiguer la trop lourde subvention sur les carburants et pèse sur la dette publique. Que le contribuable se rassure, la hausse est plafonnée à 200 Ariary par litre (0,04 dollar).

S’agissant du pétrole lampant, un écart de 1.500 ariary (0,33 dollar) par litre existe entre le prix à la pompe et le coût réel du marché. Carburant le plus subventionné, les révisions futures du mécanisme automatique d’ajustement des prix visent à protéger les ménages dépendants de ce produit.

Question JIRAMA
Pour améliorer le servic et e rendu et réduire son coût pour le budget de l’État, la compagnie d’électricité et d’eau doit désormais :
● nommer un nouveau dirigeant,
● élaboration d’un plan de redressement,
● publier au journal officiel les contrats passés, transparence des dettes envers les pétroliers (300 milliards d’Ariary),
● envoyer un rapport mensuel des dépenses et des recettes de la compagnie,
● installer des compteurs prépayés d’électricité dans toutes les administrations publiques,
● accroître l’accès à l’électricité.

Performances services fiscaux et services douaniers
Chaque mois, les recettes fiscales de ces services sont évaluées par le FMI avec des tableaux de bord, soutient la Ministre de l’Économie et des Finances.

Gouvernance et institutions budgétaires
Pour remédier à la faible mobilisation des recettes et les pertes, un plan annuel d’engagement sera demandé aux ministères (2025) : l’évaluation porte sur la gestion des ressources.

Développement et protection sociale
Les agents du FMI vont vérifier la mise en place des dix banques alimentaires avant octobre 2024. Enfin, le projet FEC doit permettre d’élargir le registre social d’ici décembre 2024 de 600 000 ménages.

Coopération Madagascar - FMI 2024-2026 et la durabilité

La Grande Ile devra opérer des politiques notables en matière de durabilité, à savoir :
-  l’électricité durable ou FNED ;
-  changement décret évaluation environnementale et de l’étude d’impact avec le nouveau décret MECIE (mise en compatibilité des investissements avec l’environnement) ;
-  la réforme du code de l’eau ;
-  la création interministérielle d’un comité de lutte pour la protection environnementale  ;
-  réduire l’émission de gaz à effet de serre grâce à l’arrêt des subventions du pétrole lampant et l’uniformisation des taxes sur les produits pétroliers (diminuer l’écart entre essence et gasoil) ;
-  la révision du décret REDD+ (protection faune flore), en mettant en place systématiquement les reboisements, en addition à la vente de crédit carbone.

-----

17 commentaires

Vos commentaires

  • 27 juin à 09:53 | Shalom (#2831)

    Zavatra roa loha :

    1) voasoratra etsy ambony :
    « dans un contexte de ralentissement étouffant de la croissance économique du pays et de faibles performances budgétaires. »

    Andray kosa e ! Taiza no nisy izany hoe « faibles performances » izany ?
    Miami, colisée, teleferika, barea ... fa tsy mariky ny fandrosoana ve ireny ?
    Mbola ampian’ny kere, delestazy, rano maloto sns ... izay porofo mivaingana fa firenena MANDROSO i Madagasikara.

    2) mikasika ilay resaka « binationaux » tatatataina any Lafrantsa, jero ity rohy ity ary mazotoa mamaky !

    https://reseauinternational.net/origines-algeriennes-de-jordan-bardella-enquete-sur-un-tabou/

  • 27 juin à 09:57 | MALIBUC (#9345)

    Et les festivités du 26 ? On n’en parle pas....
    Normal avec les « couacs » à Mahamasina et l’engouement des Malagasy.
    Encore une énième démonstration de force (armée, Force de Répression, Gendarmerie...etc...) à croire qu’il y a la guerre.
    Il y a la guerre oui, mais contre la famine, le chômage, la Jiramaty, Les routes.....et surtout contre un Prezida Vazaha corrompus, sa famille et sa clique...

  • 27 juin à 09:59 | Isandra (#7070)

    Le plus important, ce genre d’accord vaut une attestation de crédibilité et faisabilité de la politique de ce régime, une ouverture pour les autres bailleurs, afin qu’on puisse demander les financements de nos projets pharaoniques d’émergence.

    A vrai dire, nous avons besoins de 90 Milliards $ pour développer rapidement Madagascar : les Routes, les énergies, les industries, etc.

    • 27 juin à 10:14 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      Inandra babakoto,
      Il fallait réserver les investissements du Colisee, de Miami, du Téléphérique et j’en passe au bien être des Malagasy, aux routes, à la Jiramaty..etc...
      Bande de voleurs et corrompus !

  • 27 juin à 10:25 | Shalom (#2831)

    Lien à regarder sereinement.
    Toutes mes excuses si par hasard quelqu’un l’a déjà diffusé sur M.T.

    https://fr.linkedin.com/posts/gaelle-borgia-657a7171_pourquoi-madagascar-peine-%C3%A0-sortir-de-la-activity-7210943182581219330-M3tW

  • 27 juin à 10:46 | Isandra (#7070)

    "Dans les deux prochaines années, la croissance mondiale ne dépassera pas 2,7%. La guerre au Moyen-Orient et la guerre en Ukraine sont avancées comme entraînant un désordre de développement économique.

    Alors qu’à Madagascar, malgré, les chocs climatiques ainsi que les retombées directes et indirectes des guerres au Moyen-Orient et en Ukraine, notre prévision pour 2024 est autour de 5%.

    • 27 juin à 10:53 | Jipo (#4988) répond à Isandra

      Mais vous n’ en avez pas marre de balancer du fake et raconter des konneries !!!

    • 27 juin à 15:49 | Stomato (#3476) répond à Isandra

      Il est toujours délicat voire casse gueule de comparer des pourcentages !

      Que vaut-il mieux ?
      A) Gagner 100 € et avoir une augmentation de 5%
      B) Gagner 100.000.000 € et avoir une augmentation de 2%

      Vous êtes et resterez très très longtemps dans le cas A !
      Vous êtes dans l’absolue khonnerie !

  • 27 juin à 10:50 | Jipo (#4988)

    Salama tompoko djiaby.
    « remédier aux vulnérabilités climatiques » répété 2X ( je ne vois pas en quoi déverser des milliards va remédier à quoi que ce soit , climatique, autant que famines & corruption ???) autre que renforcer les comptes offshore des corrompus à qui ils vont être versés et entretenir le cancer ...
    « Renforcer la gouvernance » ???
    C ’est vrai qu’ elle en a sérieusement besoin, pour cela on va recruter quelques centaines d’ écervelés supplémentaires, des babakomba que l’ on va former à obéir sans la moindre objection moins encore réflexion ...
    Si l’ on observe sérieusement les conditions, si ce ne sont pas des injonction mon Dieu que ça y ressemble ! (ça me rappelle les directives des GOPE, qui commencent pas des invitations et finissent pas des sanctions ...)
    De plus quand on parle d’ ingérence, cela ressemble à s’ y méprendre à ce qui se passe en Europe avec la commission européenne qui a subtilisé toute forme de souveraineté à chaque Etat, ne laissant aux zélus que le rôle honorifique de prestataire de service pour avaliser et faire passer les directives pour ne pas dire les ordres qui lui sont imposés !
    Le rat zoelina se retrouvant exactement dans la situation de VRP ( gracieusement payé ) pour exécuter un programme que non seulement il serait incapable de pondre, moins encore mettre à exécution .
    Comment va-t-il décrocher ces carottes qui pendent au mat de cocagne et qui le font saliver par tous les orifices sans se comporter comme une docile péripatéticienne, se faisant au passage subtiliser toute souveraineté sur le Pays qu’ il prétend diriger et que ces généreux « donateurs » se font un plaisir « caritatif/humaniste » d’ aider : sous couvert de développement à enliser encore un peu plus le Pays et les générations à venir , pour ne pas dire le maintenir sous perfusion et dépendance ...
    Un avenir, sous couvert d’ améliorations polymorphes , que ces bandits qualifieraient de radieux, si ce n’ est idyllique avec un résultat qui a DEJA fait ses preuves ( depuis plus de 50ans) et qu’ il ne faut surtout pas changer !
    Une preuve indéniable d’ intelligence imposée par ces énarques qui s’ obstinent à espérer des résultats différents en reproduisant les memes causes ...
    Rassurez-vous nous avons les memes qui veillent sur nous !
    https://www.leparisien.fr/international/guerre-en-ukraine-kiev-assure-ne-pas-avoir-recu-16-milliards-deuros-daide-collectes-en-2022-04-03-2024-J3XJK27HYZHWVH3JSCVIQ4TCNE.php
    Pas perdus pour tout le monde ...

  • 27 juin à 10:58 | ANTICASTE 4 (#11671)

    Shalom l’ex futur premier ministre Malagasy !
    Bardella est en fait un cousin par sa tante d’Eric Zemmour !
    Non seulement cela il est aussi homosexuel et son compagnon appartient a la famille le Pen d’ou son accession rapide a la direction du RN !
    Et oui ,après macron qui serait a voile et à vapeur(notamment avec son ami Benalla ) ,Attal qui est une vrai homosexuel patenté en couple avec Stéphane séjourné L’actuel Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères de France, Bardella serait aussi de ce monde là !
    On est jamais trop pd en politique avoue t-il !
    Madame Macron participerait aussi a des parties fines qualifiées de sodomites, tout les progrès humains de la gauche et du centre droit ,Poutine les qualifie de "déviant !

  • 27 juin à 11:28 | ANTICASTE 4 (#11671)

    Mince ,scandale en France ,le RN est pour ne pas attribuer des emplois stratégiques à des binationaux !
    Que dire et que penser pour les Malagasy (y comprit et surtout les Mérinas ) quand on sait que la binationalité n’est pas reconnue par la législation Malgache ?
    Shalom et l’organisateur de barbecue sur la plage pourrait-ils nous expliquer ce paradoxe ?

  • 27 juin à 11:37 | Vohitra (#7654)

    Bonjour a tous,

    ... Reduire les transferts vers le secteur energetique...

    Une affirmation a peine voilee... Arretez la kleptomanie...

    On pille... Et on contracte des dettes... Et on rembourse... Et on pille

    C est la collectivisation de la dette... Et la privatisation des profits...

    Le calife et Al Capone ne demandent pas mieux, ils vont en jubiler....

    • 27 juin à 11:57 | Shalom (#2831) répond à Vohitra

      👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍

  • 27 juin à 12:49 | pisokely (#9950)

    il faut que les isandra et les lèches culs du pouvoir ouvre les yeux...
    c est la communauté internationale qui dirige mada.. pour une seule raison : rien ne va !!

    quels projets pharaoniques ?? aucuns... pensez vous qu ils sont bêtes comme les supporters oranges et vont deverser l argent les yeux fermés ?? ils vous ont donné une partie pour vous appater et une fois le poisson ferré, ils vont tout imposer... et à priori ça commence maintenant.. lisez bien... c est à dire rajoel et ses ministres ne servent plus à rien... sauf éviter un coup d état pour ne pas entraver les desseins de la FMI et banque mondiale... un pays propice comme mada, autant riche qu un pays européen et réduit à la mendicité...
    il y tout à mada.. eau, terre arables, la mer, climat favorable mais des gens cons ont été mis au pouvoir avec des courtisans aussi cons comme isandra

    • 27 juin à 13:38 | Jipo (#4988) répond à pisokely

      Merci pour ce partage et lucidité !
      👍 🤙🏼 👍
      Juste de préciser que les bailleurs savent parfaitement à qui ils promettent ces « aides/prêts » et si les acteurs n’ étaient pas aussi avides et kons, ce ne serait sans doute pas la même chanson, mais mieux vaut arrêter là, ce ne pourrait qu’ être frondeur, que dis-je frondeur : konspirationniste !

  • 27 juin à 13:53 | Shalom (#2831)

    Misy miresaka mampihomehy eto indraindray.

    Jereo ilay « tsy tia firazanana » fa dia mibosesika miantso ho valina ka soratana daholo izao atsanga tsy aman’orana izao.
    Aleo ho hitan’ny havany eo.

    Angamba hilao-peo rehefa avy teo hoe : « manavakavaka ny eto amin’ny M.T. fa tsy mamaly mihitsy ny soratro ».
    Ho hitantsika eo anie e !

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS