Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 25 septembre 2022
Antananarivo | 23h08
 

Politique

Elections

Présidentielle au choix multiple en 2023

vendredi 24 décembre 2021 | Fanambinantsoa

Débats ouverts. Vagues de supputations. Bien que le premier tour de la présidentielle ne doive se tenir qu’en novembre 2023, les états-majors politiques commencent à s’y préparer. Avec assiduité. Créant une atmosphère lourde et pesante. Pouvant gâcher les fêtes de fin d’année.

Selon toute vraisemblance, l’actuel président de la République, Andry Rajoelina, devrait briguer un autre mandat. Ses partisans et lui quadrillent le terrain par les cascades d’inaugurations de routes en pavé, d’écoles primaires publiques et des collèges d’enseignement général ainsi que de centres de santé de base, aux normes ; tout en soutenant les jeunes bénéficiaires du projet présidentiel Fihariana, engagés dans l’agriculture et l’élevage.

Le TGV enclenche la vitesse supérieure malgré quelques écueils dressés sur la voie ferrée qu’il emprunte et arpente, comme la difficile gestion de la crise sanitaire. Avec ce regain de vitalité de la propagation du coronavirus parmi la population, imposer de nouvelles mesures restrictives risque de plomber davantage la relance fragile de l’économie. En filigrane, des complications dans ses relations avec les bailleurs de fonds apparaissent. En outre, les prix des produits de premières nécessités sont certes stabilisés, mais un peu élevés tout de même pour les faibles pouvoirs d’achat de la majorité des ménages. Le tout baigné par l’insécurité ambiante dans les localités enclavées et même dans les grandes agglomérations. Enfin, la pénurie d’eau à cause de la sécheresse entrainant des coupures intermittentes de l’électricité.

Les opposants n’en demandent pas tant pour dénigrer de façon systématique les dirigeants actuels. Accusés de ne pas savoir hiérarchiser les priorités du moment. Sans apporter la moindre des solutions à ses aléas du quotidien, Marc Ravalomanana, s’est autoproclamé candidat à la magistrature suprême. « Le combat de trop, étant donné son âge avancé » pestent ses détracteurs. Une initiative unilatérale qui a désarçonné d’autres prétendants de la plateforme de l’opposition, RMDM, ou de potentiels candidats comme Siteny Randrianasoloniaiko et Roland Ratsiraka. D’après certains points de vue, les partisans de ces deux là pourraient surfer sur la vague du sentiment d’appartenance ethnique, non-merina ; un courant politique qui en a assez que depuis 2002, où l’Amiral Didier Ratsiraka abandonna son navire à la dérive face à l’avancée des milices de Marc Ravalomanana, des natifs de la capitale ont présidé la destinée du pays. Il se peut que cette étiquette à connotation tribale et ethnique desserve plus l’intérêt de ces deux politiciens ambitieux au lieu de servir cette prétendue « cause côtière » latente et qui souhaite que Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina ne se présentent plus en 2023, pour éviter une possible autre crise politique. Alors que Paul Rabary, ancien ministre de l’Éducation nationale, observateur de la vie nationale, estime que ce dernier duel pourrait clore la bataille entre les deux hommes entamée un certain 12 décembre 2007.

Mais au milieu de ces têtes connues, il peut y en avoir d’autres qui pourraient émerger. Que personne ne s’y attendait. Comme Jo-Willy Rabe. Jeune opérateur économique, connu pour avoir lancé l’ordinateur pour tous, les voyages organisés vers des destinations féériques, à prix sacrifiés, il a su ressusciter l’espoir évanoui de nombre de Malgaches. Actif dans le milieu du Fifohazana, il peut aussi lorgner sur l’électorat chrétien notamment protestant. Mais sa candidature s’annonce difficile, voire impossible car il fait partie de ces personnes à qui l’administration a mis des bâtons dans les roues à travers des poursuites qui ne sont forcément pas justifiées. Par peur pour sa sécurité dans son propre pays, il est parti à l’étranger. L’on parle également d’une possible candidature de grands opérateurs économiques de nationalité malgache mais d’origine indopakistanaise, parfaitement intégrés dans la vie socio-économique malgache. On n’écarte non plus le fondateur de l’Eglise Apokalypsy, le Pasteur Mailhol qui pourrait retenter sa chance de devenir chef de l’Etat. De potentielles troisièmes voies qui ont aussi leur place dans cette course vers Iavoloha.

81 commentaires

Vos commentaires

  • 24 décembre 2021 à 11:25 | ravalitera (#10915)

    "Comme Jo-Willy Rabe. Jeune opérateur économique, connu pour avoir lancé l’ordinateur pour tous, les voyages organisés vers des destinations féériques, à prix sacrifiés, il a su ressusciter l’espoir évanoui de nombre de Malgaches"

    Aux journalistes de MT : S’il vous plaît, faites des recherche avant d’écrire n’importe quoi. Cet homme est un arnaqueur de haut niveau. Toutes les choses que vous lui attribuez dans cet article ont donné lieu à des poursuites à son encontre.

  • 24 décembre 2021 à 11:54 | Isandra (#7070)

    Entretemps, beaucoup de choses pourraient se passer, les scénarios pourraient se bouleverser complétement,...

    Avant le combat de coq, parce que jusqu’à là, la présence féminine est lésée,...le Président actuel a encore du temps pour continuer ses actions et réaliser ses projets,...pendant que l’opposition ne se contentent que de critiquer sans proposer la moindre proposition alternative,...à part le départ de ce régime.

    Et en même temps arrêter les délestages, lutter contre les insécurités, goudronner du moins, toutes les routes nationales,...

    Je me tiens d’abord de faire une pronostique, même si j’en ai déjà une dans ma tête.

    • 24 décembre 2021 à 12:25 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Malibuc,

      Bien reçue 100%,... :)

      "La vie est un éternel apprentissage".

    • 24 décembre 2021 à 12:31 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      Est-ce que le DJ mpampandihy dyvo va
      1. "multiplier exponentiellement par 100"
      les inaugurations de bizarres choses comme le stade-piscine des Barea , des gallodromes et des 100 mètres de route pavée et tout ce qui ressemble à ça ?
      2. et aussi pour les choses inverses , le DJ va-t-il utiliser les fonctions inverses de la multiplication et de l’exponentielle ? Pour rire donc , les "diviser logarithmiquement par 100" ?

      Ah ! Sacrée débile betsileo foza femelle couillue isandra !
      Mais attention , hein ! Défense de se moquer d’elle !

    • 24 décembre 2021 à 12:58 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Molotov,

      Cette phrase n’est pas correcte selon Molotov :

      "Le secret de l’informatique quantique consiste donc à manipuler des objets de types électron ou photon et leur faire représenter une information non pas dans un état ou un autre mais plutôt dans tous les cas de figure possibles. Cette technique permet de multiplier de façon exponentielle l’information"

    • 24 décembre 2021 à 13:23 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      Ha - ha - ha - haaaa !
      Serais-je venu sur ce forum pour corriger ce que les ignares de foza trouvent ailleurs et adoptent ici dans leur langage ?
      Oh que non !

      Plus les foza restent dans leur ignorance et s’expriment avec ,
      plus on a des opportunités de faire rire les esprits normaux ,
      et plus le nombre des membres du parti du rire risque de croître ...ment !

      [Ne vous inquiétez pas : abrutie comme elle est , elle ne trouvera jamais où est cachée l’astuce dans ce post-ci ! N’est-elle pas une foza ? Alors ...]

    • 24 décembre 2021 à 14:23 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Molotov,

      Bien sûr comme d’hab,...le dernier retranchement !

    • 24 décembre 2021 à 14:54 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      "Dernier retranchement" , écrit cette ignare d’abrutie de besileo foza femelle couillue isandra !

      "Dernier" ? Le sens de ce mot ressemble un peu à celui de "terminal" , non ?
      L’abrutie d’ignare de besileo foza femelle couillue isandra ne croyait pas si bien dire , alors !
      Mince ! Mais c’est vrai , ça !
      En quelles circonstances dans son adolescence une personne normale entend-elle pour la première fois des notions , encore uniquement des notions très-très basiques , du concept d’ "exponentielle" ?
      Oooh !
      Disons très loin , après le temps d’avoir compris le concept de "multiplication" quand même !
      Très loin après !

      Oui ! Mais quand ?
      Hé ! Pour en finir de façon terminale à cette histoire , demandez à l’abrutie d’ignare de besileo foza femelle couillue isandra : puisqu’elle croit le savoir , elle !

  • 24 décembre 2021 à 12:17 | arsonist (#10169)

    Hé ! Le DJ mpampandihy dyvo bac-3 Rajoelina Bokassa gasy et ses foza préfèrent avoir comme adversaire Marc Ra8.
    Car ces misérables foza et leur démoniaque DJ ont tissé comme des toiles d’araignée dans toutes les institutions et tous les rouages de l’administration et qu’ils disposent très largement davantage de moyens occultes que Ra8 !

    Pour la n-ième fois , je dis que pour sauver ce pays et ses habitants ,
    les populations Gasy doivent prendre les armes et vider de tous leurs membres , sans exception
    toutes les institutions de pouvoir politique
    toute la classe politique gasy
    ainsi que toutes les administrations publique et privée gasy !

    Toutes ! Et de tous leurs membres ! Et sans exception !

    • 24 décembre 2021 à 12:30 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Molotov,

      Et tout cela se réalise dans l’imaginaire, en télé-lançant de cocktail molotov, écrivant des âneries sur son PC à 10.000 Km, sans descendre sur place,...

      Mais, qui ira sur place ?

    • 24 décembre 2021 à 12:34 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Ha - ha - ha - haaa !
      Qui sait ?
      Quand tout se déclenche ,
      y serai-je ?
      ou n’y serai-je pas ?
      Qui sait ?

    • 24 décembre 2021 à 12:54 | MALIBUC (#9345) répond à arsonist

      Arsonist,
      Tu as raison, prendre les Armes, faire la révolution et rendre coups pour coups à ce DJ BAC-7.
      Il a fait tirer sur le peuple un jour de Février 2009 : Peine de Mort
      Il a fait tuer un étudiant : Peine de mort
      Il laisse mourir de faim les Gasy dan le sud : Enfermé sans boire ni manger pendant 40 Jours.
      Il vole l’argent des aides et dons : Lui couper les deux mains
      Et comme il trompe sa bourgeoise avec la Ministre de la com. : Lui Couper la BITE
      Gasy réveillez vous, foutez dehors cet olibrius avec pertes et fracas.
      Que VIVE LA REVOLUTION !

    • 24 décembre 2021 à 13:06 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Bien sûr, les andafy à 10.000 km poussent les Malagasy à prendre les armes et à déclencher les guerres civiles, dont ils ne seront pas touchés par les conséquences néfastes,...mais, ce seraient les locaux qui subiront toutes les conséquences comme en 2002,...

      Ils broussent les locaux comme on brousse les chiens avec une canne longue,...!

    • 24 décembre 2021 à 13:07 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Ils brossent,...

    • 27 décembre 2021 à 00:18 | kunto (#7668) répond à arsonist

      Vous êtes sérieux là Mr Arsonist ????? triste réaction ... 😒😒😒

      Attention !!! les paroles et les écrits restent ....

      Je dirai plutôt qu’il faut qu’on change TOUS notre mentalité de Merde et qu’on bouge notre C.. pour développer ce pays .

  • 24 décembre 2021 à 13:18 | Besorongola (#10635)

    Mamiratra jerena..
    VOICI COMMENT RAJOELINA DÉPENSE L’ARGENT PUBLIQUE ALORS QUE LES COUPURES D’ÉLECTRICITÉ NE SONT PAS TOUJOURS RÉSOLUES !
    Et les Antananarivois sont émerveillés comme des petits enfants.

    https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=10220086371494496&id=1381103791&sfnsn=scwspmo

    • 24 décembre 2021 à 13:46 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Le résultat, vous-même l’avez mentionné : "Et les Antananarivois sont émerveillés comme des petits enfants.".

      Voilà un dirigeant qui satisfait le besoin de son peuple au temps convenable.

    • 24 décembre 2021 à 14:02 | arsonist (#10169) répond à Besorongola

      Les Gasy à part entière dans le Grand Sud seraient peut-être aussi émerveillés comme des enfants ...
      quand ils font bouillir des chutes de cuir de chez le cordonnier
      et des feuilles de cactus
      pour tenter désespérément de tromper la faim qui les tenaille ?

      Mais les "Gasy à 10 000 km" ne savent rien du tout de ce que les foza ont sous leur nez .
      Mais s’en accommodent fort bien .
      Parce que cette situation rapporte beaucoup sur le marché international de la misère , des aides en pièces sonnantes et trébuchantes de dons, aides et prêts , très commodes et faciles à détourner , à destination des comptes bancaires en terres offshore !

      Voilà , quoi !

    • 24 décembre 2021 à 14:10 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Si Rajoelina cherche vraiment à satisfaire ces misérables émerveillés, qu’il s’occupe de leur donner des lumières une fois qu’ils rentrent chez eux.

    • 24 décembre 2021 à 14:16 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      En même temps, mais, vous avez ignoré qu’Antananarivo, 65% de gens ne sont pas dans la situation que vous décrivez.

    • 24 décembre 2021 à 14:19 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Plutôt 55%, au lieu de 65%,...

    • 24 décembre 2021 à 15:05 | arsonist (#10169) répond à Besorongola

      Je dirais un taux de
      entre 5,5 % et 6,5% .

      Non ! Plus vraisemblablement
      entre 0,55% et 0,65% .

      J’avance ces taux parce que je ne suis pas sûr qu’un(e) foza puisse comprendre le sens et l’utilité des virgules pour écrire un nombre !
      Alors les foza omettent les virgules quand ils écrivent des nombres .

      Quand une personne croit que "multiplication" et "exponentielle" ont le même sens , il vaut mieux se méfier de tous les chiffres que ladite personne avance !

      Alors , méfions-nous des chiffres avancés par tout individu foza !

    • 24 décembre 2021 à 15:14 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Justement je parle de ces 45 % de misérables émerveillés et les 85 % au niveau national de ménages sans eau ni électricité.

    • 24 décembre 2021 à 17:10 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Molotov,

      "Quand une personne croit que "multiplication" et "exponentielle" ont le même sens".

      Si vous savez comment il raisonne cet homme et vous ne vous étonnerez plus, quand ses posts misavaombaona.

      Selon lui, moi, en écrivant "Multiplié exponentiellement", je crois que "multiplication" et "exponentielle" ont le même sens.

      Quand vous écrivez : croit bêtement, vous croyez que "la croyance et bête" ont le même sens.

    • 24 décembre 2021 à 17:21 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Si vous raisonnez comme ça, c’est normal que votre Poulain a ramassé 8%.

      Le reflexe d’un bon dirigeant, c’est de satisfaire les besoins de la majorité.

      Chez vous, il y a des clochards, parce qu’ils ne sont pas nombreux, votre mairie ne prendra jamais une décision en leur faveur au grand dame de la majorité.

      De toutes façons, ici, ce n’est pas ce petit budget pour ces decos qui aurait pu permettre ces 80% d’avoir de l’électricité chez eux.

    • 24 décembre 2021 à 17:53 | arsonist (#10169) répond à Besorongola

      Si le père et la mère de cette pauvre besileo foza femelle couillue isandra
      avaient pris conscience qu’ils avaient le devoir absolu d’instruire leur rejeton ,
      donc d’envoyer leurs enfants à l’école pendant tout le temps qu’il fallait
      afin que leurs descendants aient acquis suffisamment d’instruction,
      alors peut-être cette pauvre betsileo foza femelle couillue isandra n’aurait-elle pas eu besoin de servir l’ignoble DJ bac-3 Rajoelina Bokassa gasy pour gagner son kapoaka de riz quotidien !

      Mais que voulez-vous ! Il y a des individus qui font des gosses sans avoir pris conscience qu’il faut les élever et les instruire quand ces gosses sont là .

    • 24 décembre 2021 à 18:14 | arsonist (#10169) répond à Besorongola

      Inutile , besileo foza femelle couillue isandra !
      Inutile !

      Peut-être existe-t-il une petite chance pour que la besileo foza femelle couillue isandra comprenne une petite part du concept "multiplication" ! Une petite part seulement , mais pas toute !

      Par contre , le concept véhiculé par le vocable "exponentielle" est évidemment hors de portée de l’esprit de cette pauvre besileo foza femelle couillue isandra !
      Bien évidemment !

      Et il n’y a rien de honteux à ça !
      De plus les deux expressions :
      "elle croit bêtement"
      et " elle est exponentiellement multipliée par 100"
      ne sont pas structurellement comparables !
      Si la besileo foza femelle couillue isandra veut savoir pourquoi , elle n’a qu’à demander à une personne suffisamment instruite !
      Si elle en connaît une , dans son entourage !
      Tiens ! Pour rire , pourquoi pas au DJ mpampandihy dyvo bac-3 Rajoelina Bokassa gasy !
      Juste pour rire !

    • 27 décembre 2021 à 00:25 | kunto (#7668) répond à Besorongola

      Isandra !
      Les besoins ( désir ) du peuple Malagasy = La fin des délestages JIRO / RANO et un pays propre ....

      Réalisez des choses qui profite à 80% 90 % des Gasy à long terme SVP .

  • 24 décembre 2021 à 13:22 | vorona (#8254)

    Est il opportun de gaspiller et dilapider de l’argent à 23 mois d’une élection alors que tout cet argent pourrait être dépensé pour des causes qui atténueraient la misère de la population ? Population dont pour l’instant l’élection dans 23 mois est très très loin des soucis du quotidien !
    Autrement dit tout le monde s’en fout sauf les politiques opportunistes déjà au portillon !

  • 24 décembre 2021 à 13:40 | Isandra (#7070)

    Comment Rajoelina dépenser l’argent du contribuable ? Impacts directs :

    "3,7 milliards d’ariary vont être dédiés à la filière arachide en 2022, dans le carde du projet ’’Fihariana Androy’’. 512 paysans auront des profits grâce à cet investissement, à l’aide des emplois qui en seront prévus. Ils sont issus des districts de Bekily et d’Ambovombe et exploiteront une superficie de 4 051 Ha. Des séries de formations et de partages seront au programme afin d’assurer une production meilleure."

    Fort de son succès auprès des entrepreneurs, le projet Miarina by Fihariana est relancé avec une enveloppe de 40 milliards d’ariary destinée à financer les entreprises et sociétés de petite ou moyenne envergure légalement constituées. Pour être éligibles à ce soutien financier, les entreprises doivent justifier de plus de trois années d’existence et avec un chiffre d’affaire n’excédant pas les cinq milliards d’ariary. L’idée étant de booster au maximum la relance économique en poussant les PMI et PME.

    Entrepreneuriat - « Miarina by Fihariana » rempile avec 40 milliards d’ariary

    Dans le projet Miarina, les autorités, à travers le programme Fihariana, se sont associées avec les banques BOA et BNI Madagascar. Ainsi, malgré la disponibilité des fonds et ces mesures d’allègement de la procédure, les soumissionnaires au prêt doivent se conformer à des critères de sélection. Le prêt Miarina a, en effet, été mis en place pour les entreprises ayant des activités génératrices de revenus sur l’ensemble du territoire malagasy et œuvrant dans l’un de ces quatre secteurs dont l’agriculture et l’élevage, l’industrie, les services et le tourisme. Ces firmes peuvent contracter un prêt allant jusqu’à trois cent millions d’ariary. Pour ce qui est de la BNI par exemple, les procédures d’emprunt ont été allégées. Ce prêt aura notamment un taux de 8 % et une période de remboursement de 24 mois. Toutefois, le client pourra demander un différé de 6 mois concernant l’échéance de remboursement. Ainsi, les conditions de l’offre ont été conçues de manière à donner aux entreprises le temps de se remettre à flot avant d’entamer le remboursement du prêt. Cependant, certains opérateurs expliquent qu’ils rencontrent certaines difficultés sur ces critères d’éligibilité dans le programme. Pour leur part, les responsables du programme sont toujours prêts à continuer les discussions au niveau sectoriel avec les groupements professionnels, afin d’adapter la solution de financement par rapport au profil de ces derniers. Par ailleurs, pour élargir la portée de ces solutions de financement, des partenariats sont actuellement concoctés avec les institutions financières. Les discussions en cours devraient aboutir à de nouvelles opportunités, au bénéfice du secteur privé.

    • 24 décembre 2021 à 14:18 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      L’article que vous avez copié et collé ne parle que des projets. L’auteur conjugue toujours ses verbes au futur alors que cela fait 3 ans que Rajoelina est au pouvoir... Si cela continue ce sera à son successeur d’inaugurer tous ces projets continuité de l’Etat oblige.

    • 24 décembre 2021 à 14:21 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Besorongola,

      "Fort de son succès auprès des entrepreneurs, le projet Miarina by Fihariana est relancé avec une enveloppe de 40 milliards d’ariary destinée à financer les entreprises et sociétés de petite ou moyenne envergure légalement constituées3

    • 25 décembre 2021 à 22:18 | citoyendumonde (#4292) répond à Isandra

      ird, mapar, tgv, dehors

    • 26 décembre 2021 à 00:51 | Rainingory (#11012) répond à Isandra

      citoyendumonde,
      à la potence on dit !

  • 24 décembre 2021 à 15:05 | Besorongola (#10635)

    J’habite dans une région où les luminaires et les décors de Noël sont à couper le souffle chaque année mais, cette fois-ci, à cause de la hausse de prix de l’énergie et la pandémie, les maires ont décidé de réduire drastiquement la consommation d’électricité et pourtant les gens ici mangent à leur faim mais Rajoelina, le président du pays le plus pauvre du monde où 85 % des foyers n’ont pas d’électricité, saurait-il ce que c’est réduire ou même suspendre les financements de toutes ces futilités ? Non ! NY WERAWERA TSY MAINTSY MANDEHA na dia mihinana raketra sy hoditr’omby aza ny Gasy.

  • 24 décembre 2021 à 18:49 | arsonist (#10169)

    Par conviction et par fidélité à la civilisation à laquelle j’appartiens ,
    à tous mes amis de ce forum ,
    je souhaite :
    " Joyeux Noël ! "
    " Paix dans votre cœur et dans votre maison ! "

    • 24 décembre 2021 à 20:42 | Zora (#10982) répond à arsonist

      Merci Arsonist ! Joyeux Noël à vous aussi et à tous ceux que j’apprécie sur ce forum. Ils se reconnaîtront...
      Passez de bonnes fêtes et une pensée à tous mes compatriotes qui luttent pour avoir un bol de riz et de l’eau.

    • 25 décembre 2021 à 09:47 | Jacques (#434) répond à arsonist

      Joyeux Noël aussi à Vous, Arsonist.

  • 24 décembre 2021 à 20:00 | lysnorine (#9752)

    OVAO NY LALÀM-PANORENANA MOMBA NY FIFIDIANANA PREZIDÀ : FIHODINANA TOKANA IHANY

    « Présidentielle au CHOIX MULTIPLE en 2023 »
    vendredi 24 décembre | Fanambinantsoa
    « Débats ouverts. Vagues de supputations. Bien que le PREMIER TOUR DE LA PRÉSIDENTIELLE ne doive se tenir qu’en novembre 2023, les états-majors politiques commencent à s’y préparer »

    Efa narosonay matetika ihany io toro-hevitra io. Aoka mba hatsahatra amin’izay ity fangalan-tahaka befahatany ny fomban’i Frantsa ity. FIHODINANA INDRAY MITORAKA ihany dia ampy NA FIRY NA FIRY NO ISAN’NY MANDRAY ANJARA, dia avy hatrany dia lany izay lohalaharana nahazo ny latsa-bato be indrindra, NA FIRY NA FIRY no ampahany amin’ny isan’ny voasoratra ho mpifidy.

    TSY ho NISY ireny KORONTANA naharitra tamin’ny 2002 ireny raha io FIHODINANA TOKANA io no nihatra tamin’izany !

    Ambonin’izany FITSITSIANA koa ny fihodinana tokana. Heverina fa efa olo-MATOTRA ny mpifidy koa afaka misafidy AVY HATRANY izay TIANY HO VOAFIDY HO FILOHA. Rehefa misalasala, sanganehana izy, na TSY MANDEHA MIFIDY, na MANDROTSAKA VATO FOTSY fotsiny.

    Farany tsy maintsy hitandrina mafy ireo OLON-KAFA-FIRENENA mpamatsy vola kandidà noho ny antony isan-karazany, indrindra fa ny FRANTSAY-KARANA, ALOHAN’NY HANOKAFANY NY KITAPOM-BOLANY !

    Angamba HIHENA amin’izay ny isan’ny kandidà, koa izay mety ho LANIM-BAHOAKA ihany sisa no ho sahy hirotsaka. Madio kokoka amin’izay ny lampihazo fandihizan’ny mpanao pôlitika...tsy manan-danja manao ahoana amin’ny vahoaka.

    • 24 décembre 2021 à 21:19 | tetezamita (#6544) répond à lysnorine

      ny tokony atao voalohany de ny mametra ny vola ampiasan’ny tsirairay @fifidianana

    • 24 décembre 2021 à 21:29 | tetezamita (#6544) répond à lysnorine

      Na ny metimety kokoa dia ferana ny vola omen’ny mpanohana tsirairay

    • 24 décembre 2021 à 21:29 | tetezamita (#6544) répond à lysnorine

      Na ny metimety kokoa dia ferana ny vola omen’ny mpanohana tsirairay

    • 24 décembre 2021 à 21:43 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      FIHODINANA TOKANA IHANY NO ZAVA-BAOVAO LEHIBE DIA LEHIBE TENA ILAINA !
      Re tetezamita 24 décembre 2021 à 21:19 | répond à lysnorine
      « ny tokony atao voalohany de ny mametra ny vola ampiasan’ny tsirairay @fifidianana »

      EFA NISY HATRIZAY HATRIZAY, HATRY NY ELA NY LALÀNA AMANA-DIDY MIKASIKA IZANY. Koa TSY ILAINA TARIAVINA mandavantaona ! Fa ity FIHODINANA TOKANA ITY KOSA , dia mazava ho azy fa BETSAKA NO TSY HAHAZAKA AN’IO. sy ny ho vokatsarany.

  • 24 décembre 2021 à 20:47 | Mahitsy (#11156)

    Efa manomboka mamono olona indray ny Truands Gangsters sy Voleurs , natombokareo tany toliary izany fa izao no ataovy ao antsaina tsy ho tafa intsony ianareo na hamono 100, na 1000 , na hanao fahirano an’antananarivo sy Imerina indray . Fa mbola manantena miaramila tanindrana firy ianareo ry sefon’ny Truands Gangsters sy Voleurs ireo, hanao ny asa malotonareo ? Tadidio ny nahazo andratsiraka ; azy ny HCC azy ny Tafika sy ny zandary (plus haut gradé izy) ny polisy, ny fanaovana sy ny fanomanana ny fifidianana, ny artisita ,ny Rnm sy ny tvm, ry midi madagasikara... fa ireny ny niafarany tsy azy ny mpifidy sy ny vahoaka

  • 24 décembre 2021 à 22:26 | tetezamita (#6544)

    L’un n’empeche pas l’autre ! sarotra ny hino fa hanaiky zany reo antoko na mpanao politika reo. Et on revient a la case départ tout le temps

    Mba misy ve hatramin’izao nanontany hoe : avy aiza daholo ny vola mamelona sy ampiasain’ireo partie politika reo ? firy ny militants ao aminy ? ny cotisation ? vola n’iza no ampiasaina sa volan’ny nanorina azy ihany ? ... nisy mihaino sy niraharaha ? nefa dia samy midedadeka demokratia sy hoe "mitady mangarahara" ...

  • 25 décembre 2021 à 00:13 | Besorongola (#10635)

    • 25 décembre 2021 à 18:20 | Shalom (#2831) répond à Besorongola

      O ! Ry Besorongola à !
      Dia mbola gaga ihany ve ianareo ?
      Izany ny fitondrana FOZA !

    • 25 décembre 2021 à 20:03 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      MISY FANJAKANA VE ETO ?
      Lany teny Ambohitsirohitra ny courant kely sisa tavela !
      https://www.facebook.com/IBCMadagascar/videos/468613821257586/

  • 25 décembre 2021 à 12:03 | Jacques (#434)

    L’auteur de l’article, je cite :

    " Débats ouverts. Vagues de supputations. Bien que le premier tour de la présidentielle ne doive se tenir qu’en novembre 2023, les états-majors politiques commencent à s’y préparer. Avec assiduité. Créant une atmosphère lourde et pesante. Pouvant gâcher les fêtes de fin d’année. "

    Ah bon ?

    Une brèche dans mon calepin en ce jour de Noël, occasion d’accoucher quelque peu du saugrenu, du burlesque...bref du cocasse, quoi. Qu’a-t-on lu et appris ces derniers jours ? À Andafy, plus précisément en France où crèche l’enivrée du forum (elle prétend résider au bled), les chiffres du Covid sont très élevés mais, pas de panique, les gardiens du temple sont partout et veillent. L’on apprend par ailleurs à Mada qu’il est inutile d’envisager la dose de rappel du vaccin pour ceux qui ont eu l’injection du sérum, sans doute parce que le bac-3 bokassa gasy l’a décidé ainsi.

    Euh...ah oui, il y a eu cette histoire d’hélicoptère qui a amerri...non, non désolé, je voulais dire qui s’est crashé en mer. En fait c’est moins l’accident qui surprend mais plutôt ses effets à travers lesquels l’on a appris que les 2 militaires rescapés du crash ont été promus au grade supérieur parce qu’ils sont des héros. Rappelons (ce n’est pas moi qui l’ai dit mais l’accidenté en personne) que cet officier promu Général 4 étoiles, lui, s’est accroché au fauteuil du pilote et a dérivé durant plus d’une dizaine d’heure. Rien que ça et le v’là récompensé. Quant aux 2 autres militaires ad patres, faisant partie de l’équipage à bord de cet hélico, eh ben tant pis pour eux, ils n’auront rien, pas même à titre posthume.

    Et le bac-3 bokassa gasy, ce grand voleur, où est-il ? Serait-il parti fêter Noël auprès de sa progéniture à Andafy ? Si c’est le cas, quoi de plus normal dès lors que ça n’émeut pas ses compatriotes gasy.

    Autre chose, nouveau et ça vient de sortir dans un dictionnaire foza, l’expression " multiplier exponentiellement par 100. " La foza à l’origine de cette invention a mis la barre très haut qu’on est complètement largué. Charmant.

    Le bled est en deuil parce que des gens ont péri dans le naufrage d’une embarcation censée transporter des marchandises. Opportun ? À mon avis, non. Triste, certes, mais quid de ceux qui, dans le Sud, meurent à petits feux parce que n’ayant rien à manger et que leur situation étant déjà un privilège, selon leur président le bac-3 bokassa gasy.

    Etc...etc...

    Joyeux Noël à Tous.

  • 25 décembre 2021 à 22:17 | citoyendumonde (#4292)

    Le premier en haut à gauche : il a réussi à faire ce que les autres n’ont jamais réalisé en 60 ans : 3 coupures d’électricité et d’eau pendant la journée du 25 décembre. Il mérite un coup de pied dans le derrière et encore je suis gentil.
    Ah l’autre pourriture d’isandra qui dit que tana est gâté. Je ne l’ai pas en face de moi mais je l’aurai craché dans la figure.

  • 26 décembre 2021 à 11:23 | Isandra (#7070)

    « Noel 2021 : Nous avons remis ce jour des repas "Kaly Tsinjo" offerts par le Président de la République aux familles les plus vulnerables.
    Le Président de la République n’a pas oublié les familles les plus demunies ce jour. Il nous a depechée pour remettre des repas "Kaly Tsinjo" aux familles les plus vulnerables des 6 arrondissements de la capitale.
    Des gateaux ont été également partagés de la part du Président de la République aux plus demunis en jour de noel .
    Les 23 regions beneficieront de ces dons de repas "Kaly Tsinjo" selon les instructions du Président Andry Rajoelina.
    Car, selon 1 Corinthien 13 :13, maintenant trois choses sont toujours la : la foi, l’esperance et l’amour. Mais la plus grande des trois, c’est l’amour. »

  • 26 décembre 2021 à 12:10 | kartell (#8302)

    Visiblement, ce pouvoir, mais en fait, l’irrésolution d’un seul homme, a voulu profiter de l’opportunité offerte pour mettre à l’honneur en usant, ainsi, de sa perception très particulière de ce que représenterait l’étoffe du héros, au fil d’une gouvernance insipide, rustinant à contre-courant et à tout-va !..
    Mission réussie et accomplie dans cette démonstration ampoulée avec le meilleur d’entre eux, étoilé de la nuit noire et de la mer hostile, mais sauvé par » plus petit que lui », signe prémonitoire pour son maître de cérémonie qui se repaît à parler à l’oreille des puissants !..
    Une excellence rassurée de constater que le plus fidèle de ses courtisans, et incontournable, issu d’une cour dissipée a ainsi échappé au pire et il se devait donc de lui accorder cette petite étoile de plus qui lui faisait cruellement défaut …
    Mais, aussi dans un contexte tellement valorisant de décerner, lui-même, en fonction de ses critères personnels une récompense intimement liée aux fondations lézardées de son pouvoir !.
    Le fossé est abyssal, celui d’un privilégié notoire et d’une foule d’anonymes, qui eux, ont échappé aussi à une mort certaine, pourtant noyés dans un quotidien de labeur et de sueur mais pas pour autant récompensée, d’une manière ou du autre, par un pouvoir qui n’a d’yeux que pour ses proches qui savent, le lui rendent tellement !..
    Car en fait, le principal et essentiel responsable de cette tragédie, c’est le pouvoir lui-même et à double titre : celui de ne pas avoir entretenu les pistes poussant ces tâcherons du girofle à prendre ce rafiot pourri pour rentrer chez eux en évitant ainsi, un voyage terrestre de 8 heures au lieu des 2 heures assurées par ce transport maritime ..
    L’autre étant d’avoir laisser-faire ce transport, certainement pas le premier, au mépris de toutes consignes élémentaires de sécurité et d’un enrichissement ponctuel du capitaine qui a conduit au naufrage..
    Nous avons ainsi assister à une mise en scène du héros national qui a servi à masquer toute une série de je men-foutisme d’un pouvoir qui a fait de ses manquements élémentaires une occasion inespérée de porter aux nues, son héros étoilé, sans qui, cette étoile de Noël n’aurait jamais pu avoir cette épaisseur médiatique éphémère !..
    Reste qu’au-delà de cet apitoiement présidentiel, forcené, il n’en demeure pas moins que rien ne bougera sur le fond du problème pour que les choses évoluent véritablement ..
    A éponger de la sorte, le malheur dans lequel la société des pauvres vit son quotidien au profit de l’un de ses illustres courtisans, le pouvoir ne se grandit pas ..
    Au contraire, il pousse au ras le bol, voir plus d’une partie de cette société abandonnée par son mentor..
    En croyant, ainsi, prendre ses désirs pour des réalités, face à cette majorité silencieuse qui n’est pas dupe de ce petit manège, ce pouvoir manipulateur croit pouvoir se refaire une santé, pourtant poussive, au niveau de sa popularité, en trompe-l’œil et en trompe-couillon !..
    Noël vient d’apporter finalement sa contribution à une longue série de coachs en dénonçant ce père Noël, sorti des urnes bidouillées, qui lui, n’est qu’un vulgaire imposteur !..

  • 26 décembre 2021 à 13:25 | Isandra (#7070)

    Mamirapiratra : Fitondrana mahay manome fahafam-po ny filan’ny vahoakany :

    Vory lanona ny vahoaka mijery ireny.

    https://www.facebook.com/vaovao.kolotv/videos/269705015058914/

    • 26 décembre 2021 à 13:30 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Na izany aza manana fahefa-mividy ny Malagasy : Tsy maharaka ny chocolat :

      https://www.facebook.com/vaovao.kolotv/videos/3373577902876449

    • 26 décembre 2021 à 13:46 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      Isandra vieille pute de foza,
      Non le peuple n’a pas les moyens de s’acheter du chocolat et encore moins de la viande pour le repas de Noël.
      A lieu de dépenser quelqu’arzent pour illuminer Tana, il aurait mieux valu distribuer un vrai repas de fêtes aux sinistrés du Kére qui meurent de faim pendant que leur Président Elu se goinfre en famille de caviar, de chocolat et en bon Bi-National de champagne de France !
      Mais la fin est proche et c’est peu de dire que c’est son dernier Noël car le peuple est en train de se révolter et il va s’occuper de lui.
      Toi l’assassin, le voleur, le menteur et le dictateur la cour pénale Internationale t’attends pour crime contre l’humanité et nous y veilleront.
      Quand à toi vieille salope ton tour arrive, prépare toi à faire tes valises.

    • 26 décembre 2021 à 13:57 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Il a fait plus, non seulement les gens du Sud, mais, aussi les autres, parce qu’il est président de tous les Malagasy.

      « Noel 2021 : Nous avons remis ce jour des repas "Kaly Tsinjo" offerts par le Président de la République aux familles les plus vulnerables.
      Le Président de la République n’a pas oublié les familles les plus demunies ce jour. Il nous a depechée pour remettre des repas "Kaly Tsinjo" aux familles les plus vulnerables des 6 arrondissements de la capitale.
      Des gateaux ont été également partagés de la part du Président de la République aux plus demunis en jour de noel .
      Les 23 regions beneficieront de ces dons de repas "Kaly Tsinjo" selon les instructions du Président Andry Rajoelina.
      Car, selon 1 Corinthien 13 :13, maintenant trois choses sont toujours la : la foi, l’esperance et l’amour. Mais la plus grande des trois, c’est l’amour. »

    • 26 décembre 2021 à 13:58 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      C’est ça l’en même temps Rajoelinesque.

    • 26 décembre 2021 à 15:52 | kartell (#8302) répond à Isandra

      Vous n’avez même pas la décence à vous abstenir d’exhiber cette progéniture issue de la corruption singeant un occidentalisme obsolète, devenu ringard, alors que des millions de gens crèvent de faim dans ce pays !..
      Votre insistance à provoquer est une marque de fabrique de ceux que vous idolâtrez qui poussent à chercher à distraire son entre-soi de courtisans et une descendance dont les rêves de consommation sont immenses alors qu’une majorité fermente dans son jus de pauvreté et de dénuement total !…

    • 26 décembre 2021 à 17:59 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      @ Isandra.

      Le Président de la République n’a pas oublié les familles les plus demunies ce jour. Il nous a depechée pour remettre des repas "Kaly Tsinjo" aux familles les plus vulnerables des 6 arrondissements de la capitale.

      Moi Président j’éviterai les repas " One Shoot ", je ferai en sorte que le Peuple puisse manger tout au long de l’année. En plus c’est quoi ces Trucs ? Il faut qu’il se prépare car il va finir à Tsiafahy ce Bonhomme.

  • 26 décembre 2021 à 15:13 | Mahitsy (#11156)

    Eny hoa ,tena miadana tokoa isika malagasy e ! Ny jiro tapaka , ny rano tsy misy, ny fako misavovona, ny fofona tsy lazaina intsony (ilaina miaraka amin’ny mpitondra hono ny lehiben’ny tanana dia lasa madio , manitra ,feno wc e !...) , ny lalana , ny sasany aza moa ireny lasa dobo filomanosana ireny , ny sasany tantara sisa hoe lalana ny teto ; vao etsy amin’ny 67ha dia efa lasa lalantany . Ny vaky trano (na avo noho ny trano aza ny tamboho) , ny mpanendaka , ny dahalo , ny famonoana mpanao politika tsy mitovy hevitra amindry zareo. Tsaky popy, mba mizara ihany fa toy ireny barquette mc do any ampita ireny nozaraina teny amin’ny fanariampako izay feno olona mitsindroka (dia mbola matikambo ihany ireto ministra sy ny staff jereo ny oronantsarin’i Jiji amin’y you tube). tsy ankizy tsy lehibe fa eny amin’ny fako misavovona ny malagasy maro no mitady sakafo (dia eny no hitondrany sakafo indray mandeha amin’ny 365 andro). Ny sasany moa miteny hoe tsy ampy hono ny chocolat fa ambony loatra angaha ity fahefa mividy .Isaorana ny malagasy any ampita izay tsy mitsahatra manampy ny havany fa raha tsy izany angamba dia ampahan’olona indray koa no lasa tafavarina mahantra, tena mahantra , tsy eto andrenivohitra ihany io fa eraky madagasikara fa ny tena loza dia LASAN’NY sponsoron’nyTruands Gangsters sy Voleurs ny tany tsara toerana eny fa na na hanananao titre izao aza Ry zareo hono izao no mitondra, mahalala mpitsara hono. Raha eto antananarivo fotsiny dia izay tany rehetra manamorona ny by pass dia lasan’ny karana avokoa nefa misy tompony, Ambohijanaka dia fefeny, alasora koa . Alainy koa ny tany efa nojarian’ny olona izay an’ny voanjo teo aloha. Mbola maro be ny zavamisy izay tsy fahita nandritra ny 60 taona vitan’ity mpitondra tsy misy fanahy ity ary mampivarina ny olona ho lasa tsy olona intsony , marina na biby aza tsy miadana ? ireo mahantra ,maintin’ny hain’andro miaraka aminjaza eny anelanelan’ny arabe ireny , amin’ny sasany aloha dia miadana ireny e asa angamba izy efa tsy mivaky loha intsony fa efa tena resin’ny fiainana ?. Ny tsy azo adinoina dia ny hoe misy farany ny zavadrehetra, na anao ny ceni ,na anao ny HCC, na anao ny tafika sy ny zandary ,na anao ny polisy na anao ny fitaovampiadiana , misy farany io.

  • 26 décembre 2021 à 16:07 | kartell (#8302)

    Madagascar : l’incurie n’en finit pas de tuer
    À Madagascar, ces derniers jours de l’année ont été marqués par un deuil terrible : 85 morts dans le naufrage d’un cargo, dans le nord-est de la Grande-île. Que penser des déclarations des mouvements de la société civile, qui insistent sur la responsabilité des autorités, qui ne veilleraient pas assez au contrôle de ces ports ?

    À Madagascar, en RDC et partout, en Afrique, où l’on meurt aussi facilement, en si grand nombre, et pour d’aussi coupables motifs, il y a presque toujours l’irresponsabilité de certains, et parfois, cette irresponsabilité vient se greffer sur la cupidité. Ces personnes sont victimes de gens qui voulaient, ou avaient peut-être même l’habitude de prospérer sur les risques qu’ils font courir aux autres.
     
    Dans un pays normal, lorsqu’un tel drame survient, la justice remonte toute la chaîne de responsabilités et, qu’ils aient failli par négligence, par incompétence, ou par cupidité, personne n’échappe au glaive de la justice. Évidemment, en Afrique, on a toujours tendance à se tourner en premier vers le chef de l’État, lorsque surviennent de tels drames. Sauf qu’un chef d’État ne s’occupe pas de l’embarquement dans chaque port, surtout dans un pays qui en compte treize à dix-sept, peut-être même plus.
     
    À moins que ce ne soit parce que le chef de l’État, souvent en Afrique, s’occupe de tout, se mêle de tout, y compris du choix des personnes qui doivent diriger les plus petites entités.
    pressafrik.com

    • 26 décembre 2021 à 19:46 | lysnorine (#9752) répond à kartell

      « INCOMPÉTENCE » & « CUPIDITÉ »-VOIR AUSSI SÉNATEUR FRANÇAIS SUR « PROJET DE TÉLÉPHÉRIQUE À TANANARIVE »
      « l’INCURIE n’en finit pas de tuer »
      « Dans un PAYS NORMAL, lorsqu’un tel drame survient, la justice remonte toute la chaîne de responsabilités et, qu’ils aient failli par NÉGLIGENCE, par INCOMPÉTENCE, ou par CUPIDITÉ, PERSONNE N’ÉCHAPPE AU GLAIVE DE LA JUSTICE. »

      CUPIDITÉ ET INCOMPÉTENCE sont également INDISSOCIABLES à propos du « Projet de téléphérique à Tananarive » peut-on conclure de la QUESTION ÉCRITE n° 25885 posée par le sénateur communiste français Pierre LAURENT au ministre français de l’Économie
      https://senateurscrce.fr/activite-des-senateurs/les-questions-au-gouvernement/les-questions-ecrites/article/une-vraie-selectivite-en-matiere-d-investissements-publics-s-impose-dans-ce
      On attend avec impatience la RÉPONSE du gouvernement français !
      « Une VRAIE SÉLECTIVITÉ EN MATIÈRE D’INVESTISSEMENTS PUBLICS S’IMPOSE DANS CE PAYS APPAUVRI »
      « PROJET DE TÉLÉPHÉRIQUE À TANANARIVE (MADAGASCAR) - PIERRE LAURENT / 14 décembre 2021
      Question écrite n° 25885
      M. Pierre Laurent attire l’attention de M. le ministre de l’économie, des finances et de la relance sur un PROJET DE TRANSPORT PAR CÂBLE DANS LA VILLE DE TANANARIVE à Madagascar. Il est à noter que si ce pays n’est pas considéré comme surendetté par le fonds monétaire international (FMI), son extrême pauvreté (près de 80 % de la population est sous le seuil de pauvreté) et LA SITUATION DRAMATIQUE DES POPULATIONS DU SUD TOUCHÉES PAR LA FAMINE IMPOSENT UNE VRAIE SÉLECTIVITÉ EN MATIÈRE D’INVESTISSEMENTS PUBLICS. Or la France et Madagascar ont signé un protocole prévoyant le FINANCEMENT à Tananarive d’un téléphérique d’un coût de 152 millions d’euros par UN PRÊT DU TRÉSOR FRANÇAIS ET UN PRÊT BANCAIRE GARANTI PAR LA BANQUE PUBLIQUE D’INVESTISSEMENT (BPI) FRANCE EXPORT. Ce téléphérique serait réalisé par les SOCIÉTÉS FRANÇAISES COLAS ET POMA. Sa ligne principale relierait LE QUARTIER COSSU D’AMBATOBE au centre-ville. Selon les informations disponibles, le coût des billets aller-retour sur cette ligne serait de 4500 ariarys, soit UN EURO, CE QUI SUR UN MOIS REPRÉSENTERAIT POUR UN USAGER L’EMPRUNTANT À L’ALLER ET AU RETOUR PRÈS DES 3/4 DU SALAIRE MINIMUM MALGACHE. Par comparaison, LE COÛT DU BILLET DU NOUVEAU MÉTRO DE HANOI EST DE 0,30 EUROS, ALORS QUE LE VIETNAM EST BIEN PLUS RICHE QUE MADAGASCAR. Par ailleurs, le téléphérique CONSOMMERA UNE IMPORTANTE QUANTITÉ D’ÉLECTRICITÉ SUR UN RÉSEAU ÉLECTRIQUE DONT LA CAPACITÉ DEMEURERA TRÈS INSUFFISANTE, malgré l’installation prévue d’une centrale hydroélectrique Mandraka III de six mégawatts, d’un coût d’environ 48 millions d’euros, ÉGALEMENT SUR FINANCEMENT FRANÇAIS. Il lui demande COMMENT A ÉTÉ VALIDÉ LE COÛT DU PROJET EN L’ABSENCE DE MISE EN CONCURRENCE et quelles seraient les modalités de gestion de ce téléphérique. Plus fondamentalement et au vu de tous les éléments ci-dessus, CE PROJET APPARAÎT SCANDALEUX À DE TRÈS NOMBREUX MALGACHES et même à une très grande partie de la communauté française. Il lui demande par conséquent CE QU’IL COMPTE FAIRE EN VUE D’UN ABANDON DE CE PROJET, et, en concertation avec tous les acteurs concernés, de consacrer les moyens prévus à un PROJET PLUS ADAPTÉ AUX BESOINS URGENTS DE LA POPULATION MALGACHE.

  • 26 décembre 2021 à 19:37 | kunto (#7668)

    KUNTO ny Patriote Malagasy d’Antananarivo

    Si nos chères Amis journalistes arrêtent de parler du clivage Côtiers / Mérina nous ferons TOUS un grand pas en avant ... Azafady tompoko

    1 seul Ethnie = Malagasy
    1 seul ennemi = la pauvreté

    • 26 décembre 2021 à 19:42 | kunto (#7668) répond à kunto

      " Qui sème le vent récolte la tempête "
      Du Nord au Sud - de l’Est à l’Ouest = Le PEUPLE Malagasy ❤❤❤

    • 26 décembre 2021 à 22:46 | lysnorine (#9752) répond à kunto

      « LA POLITIQUE DES RACES À MADAGASCAR » (A. JULLY, architecte, commissaire de Madagascar à l’exposition coloniale de Marseille de 1906)
      Re kunto 26 décembre 2021 à 19:37
      « Si nos chères Amis journalistes [et certains ʺforumistesʺ] arrêtent de parler du CLIVAGE CÔTIERS / MÉRINA [développée et entretenue consciencieusement jusqu’à nos jours par la colonisation et le colonialisme Français et sa VALETAILLE MALAGASY, surtout lorsque des élections son en vue !] nous ferons TOUS un grand pas en avant ».

      Il leur est recommandé de bien relire et de bien étudier la communication d’ A. JULLY faite au Congrès colonial de Marseille dans la séance du samedi 8 septembre 1906, rapportée dans la « REVUE DE MADAGASCAR », 9° ANNÉE . No 10 Janvier 1907, sous le titre « LA POLITIQUE DES RACES À MADAGASCAR » (extraits)
      « L’expression politique des races est une des formules à l’aide desquelles notre politique coloniale synthétise les étapes progressives de sa route, dans la RECHERCHE DE L’IDÉAL PRATIQUE, EN FAIT D’ADMINISTRATION INDIGÈNE. Cette expression eut pour origines les mesures prudemment inspirées, prises par le colonel GALLIENI d’accord avec M. DE LANESSAN dans le TONKIN et dont le principe était de DONNER AUX TRIBUS CONQUISES PAR LES ANNAMITES DES CHEFS CHOISIS PARMI LES MEMBRES DE CHAQUE TRIBU.

      « LA SITUATION TROUVÉE À MADAGASCAR PAR LE GÉNÉRAL GALLIENI EN SEPTEMBRE 1896, lui permit dans un développement de territoire plus considérable d’appliquer la même mesure qu’au Tonkin : sur les diverses tribus, LE MERINA OU HOVA, notre devancier dans la conquête, AVAIT ÉTABLI PLUS OU MOINS COMPLÈTEMENT SON AUTORITÉ : nous allons voir comment.
      [...]
      « Alors qu’à la fin du XVIIIe siècle on ignorait encore, sur les côtes, les Hova, en tant que puissance constituée, CETTE PEUPLADE AVAIT ÉTENDU SON INFLUENCE DANS LA RÉGION DE L’EST, DU NORD ET DU SUD PAR DES ALLIANCES HEUREUSES, PLUS QUE PAR LA FORCE DES ARMES : une SAGE ORGANISATION INTÉRIEURE, FONDÉE SUR LE RESPECT DES COUTUMES, assurait la COHÉSION de ses divers éléments.
      [...]
      « Ainsi vint la guerre de 1881, à la suite de laquelle, RECONNAISSANT DÉFINITIVEMENT L’AUTORITÉ DE LA REINE DE MADAGASCAR, C’EST-À-DIRE LA CONQUÊTE HOVA, nous espérions devenir les protecteurs aux lieu et place des Anglais. Le Gouvernement de Tananarive, logique avec lui-même et le passé, continua à traiter la France en ennemie, et la guerre de 1895 devint inévitable : elle avait été, dès 1890, rendue possible par la convention de Zanzibar.

      « La défaite des Hova et la capitulation de Tananarive produisirent dans toute l’ile de Madagascar une RÉACTION qui se manifesta en 1896. Bien que, dans plusieurs tribus, l’autorité de la Reine n’eût jamais été officiellement reconnue, LES POSTES MILITAIRES ÉTABLIS PAR SON GOUVERNEMENT SUR LA PLUPART DES ROUTES ET DANS LA TOTALITÉ DES DÉBOUCHÉS COMMERCIAUX CONSTITUAIENT UNE MAIN-MISE SUR LES RESSOURCES DU PAYS ET LE NÉGOCE LOCAL, EN CONSACRANT UNE SORTE DE SUZERAINETÉ. Fort habilement d’ailleurs, l’officier Hova s’était transformé en TRAITANT, partout où le commandement militaire ne pouvait s’exercer sans danger. Ainsi les 15 GOUVERNEURS DES GRANDS CENTRES DE L’INTÉRIEUR ET LES 19 GOUVERNEURS DES PORTS TRAFIQUAIENT À L’ABRI DU PAVILLON ROYAL, la plupart du temps EN BONNE INTELLIGENCE, parce que en communauté d’intérêts AVEC LA POPULATION LOCALE. »
      (à suivre)

    • 26 décembre 2021 à 22:49 | lysnorine (#9752) répond à kunto

      « LA POLITIQUE DES RACES À MADAGASCAR » (A. JULLY, architecte, commissaire de Madagascar à l’exposition coloniale de Marseille de 1906)

      Re kunto 26 décembre à 19:37
      « CLIVAGE CÔTIERS / MÉRINA » [développée et entretenue consciencieusement jusqu’à nos jours par la colonisation et le colonialisme Français et sa VALETAILLE MALAGASY, surtout lorsque des élections son en vue ! ]
      (suite 1)

      « NOTRE INSTALLATION DANS L’IMERINA devait avoir pour conséquence aux yeux de la totalité des Malgaches un CHANGEMENT DE MAÎTRE PRÉCÉDÉ DE LA SUPPRESSION DE TOUTE AUTORITÉ, le prestige de l’ancien conquérant étant ruiné par la défaite. C’est à cette cause qu’il faut attribuer surtout, croyons-nous, les diverses tentatives de SOULÈVEMENT, même ceux de la CÔTE EST ; la désagrégation et le retour aux groupements isolés faisaient suite à l’ANARCHIE au sens absolu du mot. La rébellion de l’Imerina, dirigée nettement celle-là contre notre autorité, vint aggraver cette situation : elle fut suivie également d’une désagrégation de la tribu souveraine et d’un RETOUR AUX CLANS PRIMITIFS, chaque maître avec ses manekely (serfs) et ses esclaves, agissant en chef de bande ; c’était Le dernier coup porté au système du protectorat général, qui ne peut s’appuyer que sur une autorité existante et reconnue.

      « En face d’un pareil émiettement, en effet, il devint urgent de FAIRE COMPRENDRE AUX DIVERSES TRIBUS QUE NOUS ÉTIONS LES MAITRES À TANANARIVE et qu’en changeant de mains, le gouvernement prétendait exercer son autorité directement sur chacune d’elles et sans intermédiaire. LE RAPPEL DES GOUVERNEURS HOVA EN SEPTEMBRE 1896 fut la première mesure qui consacra l’application de la politique de races ; elle devait avoir pour conséquence L’ABOLITION DE LA ROYAUTÉ LE 26 JUIN 1897. En FIN MAI de la même année, l’Imerina était pacifiée et, EN DÉCEMBRE, NOUS NOUS ÉTIONS SUBSTITUÉS PARTOUT AUX HOVA, ne laissant inoccupée que la RÉGION MOYENNE DE L’OUEST entre le cap Saint-André et le cap Sainte-Marie.
      [...]
      « Bien que L’UNITÉ DE LA LANGUE MALGACHE, malaise ou malayo-polynésienne d’origine, témoigne de L’UNITÉ PRIMITIVE DE LA RACE qui a peuplé Madagascar, cette race essaimant dans un vaste territoire s’est MORCELÉE EN TRIBUS dont l’évolution a été précipitée ou retardée par les causes ci-dessus. Il en résulte que, si LA PLUPART DES COUTUMES SE RETROUVENT EN PRINCIPE DANS TOUTE L’ILE, comme la circoncision, le serment du sang, les funérailles, les superstitions, etc., elles ont subi des modifications parfois profondes, qui se sont traduites dans la famille et la société.
      [...]
      « VIS-À-VIS DE TOUTES LES TRIBUS NOUS NE FAISIONS d’ailleurs QU’IMITER LES CONQUÉRANTS QUE NOUS VENIONS DE VAINCRE et qui furent, quoi qu’on en ait dit, des COLONISATEURS REMARQUABLES, SOUCIEUX DE MAINTENIR LEUR SITUATION MORALE ETCOMMERCIALE PAR LE RESPECT DES COUTUMES SUR CHAQUE POINT OCCUPÉ. Il est à souhaiter qu’un jour une CONSCIENCIEUSE ÉTUDE soit faite de L’EXPANSION HOVA HORS DE L’IMERINA ; elle sera PLEINE D’ENSEIGNEMENT. »

      (à suivre)

    • 26 décembre 2021 à 22:59 | lysnorine (#9752) répond à kunto

      « LA POLITIQUE DES RACES À MADAGASCAR » (A. JULLY, architecte, commissaire de Madagascar à l’exposition coloniale de Marseille de 1906)
      Re kunto 26 décembre à 19:37
      « CLIVAGE CÔTIERS / MÉRINA » [développé et entretenu consciencieusement jusqu’à nos jours par la colonisation et le colonialisme Français et sa VALETAILLE MALAGASY, surtout lorsque des élections son en vue ! ]
      (suite 2 et fin)

      « Il faut nous contenter pour le moment d’en exposer le PRINCIPE : À CÔTÉ DU GOUVERNEUR, émanation directe du pouvoir de Tananarive avec lequel il correspondait constamment, gouverneur entouré d’un cortège de fonctionnaires de tous ordres et de toutes classes, mais ayant en mains à la fois et le pouvoir civil et le pouvoir militaire, ÉTAIT LE CHEF LOCAL, entouré lui aussi d’une suite plus ou moins nombreuse, souverain héréditaire ou élu, mais ÉMANATION DIRECTE DU GROUPEMENT POSSESSEUR DU TERRITOIRE.

      « Nous avons pu APPRÉCIER en 1895 les résultats de cette ADMINISTRATION INDIRECTE : de Majunga à Andriba, bien que nous fûmes en pays SAKALAVA, LE VIDE COMPLET SE FIT DEVANT NOS TROUPES ; LA REINE RAMBOATOFO AVEC TOUS LES SIENS AVAIT SUIVI LE GOUVERNEUR HOVA. PARTOUT, dans ses conquêtes, le GOUVERNEMENT DE TANANARIVE en avait agi ainsi, RESPECTANT LES COUTUMES ET L’ORGANISATION LOCALES : C’EST PARMI LES NOTABLES OU LES CHEFS DE CLASSES QUE LE GOUVERNEUR CHOISISSAIT LES JUGES : les rouages administratifs usités en Imerina n’étaient introduits dans la région que lentement et proportionnellement à l’établissement de l’autorité du conquérant. Le système d’administration employé était bien en somme, au sens absolu du mot, UN COMPOSÉ DE PROTECTORATS PARTIELS, permettant le DÉVELOPPEMENT EN TUTELLE DE LA TRIBU, la pensée ou direction demeurant au représentant du conquérant, L’ACTION OU L’EXÉCUTION APPARTENANT AUX SUJETS CONQUIS.
      [...]
      « L’administrateur chef de province, avait PRIS LA PLACE DU GOUVERNEUR HOVA, et demeurait le dépositaire de l’autorité française de Tananarive. Que cet administrateur ait avec lui plus ou moins d’indigènes, c’est là une question qui n’intéresse pas directement la politique de races, bien qu’elle ait souvent été confondue avec elle ; nous la définirons : L’UTILISATION DE L’ÉLÉMENT INDIGÈNE EN TANT QUE SOUS-ORDRES. [...] C’est le second groupe administratif, le groupe local composé du CHEF et des NOTABLES, PRINCIPE comme nous l’avons vu RESPECTÉ PAR LES HOVA, dont l’emploi ou la suppression constitue SOIT LA POLITIQUE DE RACES SOIT L’ADMINISTRATION DIRECTE. »
      [...]

    • 26 décembre 2021 à 23:00 | bekily (#9403) répond à kunto

      avis partagé

  • 26 décembre 2021 à 22:43 | Mahitsy (#11156)

    Izao hono fa nanome ny minisitra e ! sambatra ny malagasy manana an’ireto olona ireto ary tsy mbola nisy atramin’ny 60 taona

  • 26 décembre 2021 à 23:58 | tetezamita (#6544)

    Averiko eto indray :
    Avy aiza daholo ny vola mamelona sy ampiasain’ireo parti politika reo ? firy ny militants ao aminy ? ny cotisation ? vola n’iza no ampiasaina sa volan’ny nanorina azy ihany ? ... nisy mihaino sy niraharaha raha mba nisy nametrampanontaniana an’ireo ? nefa dia samy midedadedaka eto daholo mitady demokratia sy ny mangarahara ... faly mifanenjika sy mifanompa toy ny zazakely fotsiny ...
    de gaga ianao fa mbola ho betsala ny kolikoly sy ny tsy fandriampahalemana na iza no hitondra eo na iza raha tsy voafehy reo !

  • 27 décembre 2021 à 01:31 | Jipo (#4988)

    Bonsoir RR encore lui !!!
    Mais vous attendez quoi pour le pendre ???
    Pardon , mieux avec un pneu autour de la taille à inaugurer ses résultats au ministère du tourisme et l’ inviter à rejoindre Ste Marie de nuit à la nage !
    avec bateau suiveur pour la protection des squales ...

  • 27 décembre 2021 à 14:26 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Le prince du Kilalaky BARINJAKA connait mieux ce pays que tous ces noms cités par mt.com donc il ferait un bon président à l’image de Beppe Grillo fondateur du mouvement 5 étoiles en Italie.

    • 27 décembre 2021 à 14:45 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      BARINJAKA, ne rêvez pas seulement de devenir député avec votre n°5 mais vous devez viser plus haut en se présentant à la course à l’élection présidentielle de 2023 car vous avez le statut et le soutien qui va avec n’est-ce pas ?
      BARINJAKA KILALAKY PRESIDENT !

    • 28 décembre 2021 à 09:27 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Le Libéria a son George Weah.
      Le Cameroun aura bientôt son Samuel Eto à la place du vieux Paul Biya.
      L’Ouganda a son Bobi Wine qui tient tête Yuri Musévini.
      Pourquoi pas nous avec notre Barinjaka Kilalaky national ?
      Rien ne se perd tout se transforme n’est-ce pas ?

    • 28 décembre 2021 à 10:38 | kartell (#8302) répond à plus qu'hier et moins que demain

    • 28 décembre 2021 à 17:48 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Bonjour Kartel

      Pourquoi de telles révélations maintenant ? Selon l’adage celui qui veut abattre son chien l’accuse de rage n’est-ce pas ?

  • 27 décembre 2021 à 17:56 | George Fiori (#11289)

    À mon humble avis, ce cher M. Jo-Willy RABE reste le plus visionnaire parmi ces pressentis candidats. S’il vivait dans un autre pays où l’on peut réaliser de grands projets sans être dans le « système », on ne lui a jamais mis un bâton dans les roues. Hélas ! dans ce système pourri depuis des années, ceux qui n’enrichissent pas les « Mpitondra » deviennent systématiquement des cibles.
    Dieu seul sait la véracité et les fondements des accusations portées à son encontre. L’avenir nous réservera sûrement des surprises à ce sujet.
    Affaire à suivre...

  • 29 décembre 2021 à 21:37 | Pierre Melin Ravonison (#11290)

    Si nous souhaitons une vraie émergence, le choix de nouvelles têtes à la présidence s’impose afin de sortir le pays du gouffre occasionné par les anciens dirigeants.
    Ceux qui se sont déjà présentés aux élections et qui ont échoué sont également à proscrire !

    Si l’on se base sur cette liste,Thierry SITENY ou Jo-Willy RABE pourraient faire l’affaire. Il existe également d’autres personnalités qui ont bien le potentiel d’être élues, sans être mentionnées par MT.

    • 30 décembre 2021 à 01:42 | Rainingory (#11012) répond à Pierre Melin Ravonison

      Pierre Melin Ravonison,

      MT n’est pas un référentiel en termes d’analyse politique de la société malagasy.

      Les 6 personnes sus-nommées ne feront pas l’hexaustivité des candidats à l’élection présidentielle prochaine, il y aura pléthore.

      Sortir ce pays du gouffre ne sera pas le fait d’une (seule) tête, si à très court-terme le Malagasy ne se prend pas à bras-le-corps soi-même et d’une seule voix, alors c’est foutu.

  • 30 décembre 2021 à 21:28 | Tiana Lefèvre (#11291)

    Un grand merci à Madagascar Tribune pour cette pertinente analyse. Par contre, il y en a qui ne pourront jamais se présenter à cette élection étant donné les diabolisations politiques et la manipulation de l’opinion publique contre ceux qui ont du potentiel.

    Nous le savons tous, les manœuvres de "sabotage politique" ont toujours existé à Madagascar, surtout avec l’enjeu électoral. Cela se planifie minutieusement bien avant les échéances.

    Prenons le cas de Jo-Willy RABE, toutes ses entreprises ont été liquidées suite à des affaires judiciaires jusqu’ici flous.

    SITENY a également fait l’objet d’une convocation à la BIANCO juste après son ascension à la tête de l’IFJ... Des coïncidences me diriez-vous ? Non, loin de là !!

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS