Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 21 octobre 2018
Antananarivo | 10h20
 

Tribune libre

Premier congrès des chefs traditionnels d’Afrique

lundi 12 octobre 2009

Pour la première fois en Afrique, le Premier Congrès des Rois, Princes, Sultans et Chefs Traditionnels de l’Afrique et de Madagascar a eu lieu du 07 au 10 septembre 2009 à Tripoli. Plus de quatre cent participants étaient venus pour participer à ce premier congrès.

La délégation officielle des Rois et Princes de Madagascar, composée de cinq membres, était conduite par Ny Andriana RABARIOELINA Ndriana (chef de la délégation). Elle était composée du Roi Issa TSIMIARO III, le vrai roi actuel du Royaume Antakarana, du Prince RAKOTOMALALA Louis de Gonzague du Royaume Bezanozano, de la Princesse Zalifa BENTE SALIM du Royaume Sakalava-Analalava, et de la Princesse Fatima SOANDRAZA du Royaume Sakalava-Boina.

Ce premier congrès était marqué par le constat de la résurgence des rois et princes dans toute l’Afrique, après les échecs successifs de la traite internationale d’esclaves, du colonialisme, du
républicanisme, des mouvements de luttes de libération nationales, socialistes et marxistes, du démocratisme, du libéralisme, des dictatures, puis de la néo-colonisation sur ce grand continent.

D’une part, parmi les résolutions de ce premier congrès, les anciennes puissances coloniales (Grande-Bretagne, Belgique, France, Allemagne, Italie, Portugal, Espagne, Etats-Unies...) devraient demander pardon et rembourser les richesses qu’ils ont volées sur ce continent. Ainsi, ils doivent payer des dommages et intérêts d’une valeur de plus de 700.000 Milliards de dollars US pour toute l’Afrique.

D’autre part, les rois et princes d’Afrique et de Madagascar ont pris la résolution que l’Afrique, un continent qui a près d’un milliard d’habitants, doit aussi avoir un siège permanent au Conseil de
Sécurité de l’Organisation des Nations-Unies.

Par ailleurs, les analyses politiques des problèmes actuels du continent africain ont permis de voir que ce sont toujours les anciennes puissances coloniales qui sont derrière la majorité des troubles politiques et guerres en Afrique actuellement, dans le but de perpétuer la mainmise des richesses et ressources naturelles de ce continent. Et que la majorité des chefs d’états républicains en Afrique ne sont que des traîtres de la nation à la solde des puissances occidentales.

En conclusion de ce premier congrès, les rois et princes d’Afrique et de Madagascar, vrais remparts contre la néo-colonisation, sont les seuls vrais leaders patriotes sur ce continent, et non les dirigeants des partis politiques et présidents républicains qui ont appauvri leurs populations. Et seul le retour des rois et princes au premier plan sur ce continent permettra le vrai développement de l’Afrique et de Madagascar.


Antananarivo, le 07 Octobre 2009.

Signé : Ny Andriana RABARIOELINA Ndriana,
Descendant direct de l’Aîné de la Famille Royale
Maison Royale de Madagascar
Chef de la Délégation Officielle des Rois et Princes de Madagascar.

Pour copie :

- SEM le Secrétaire Général de l’ONU.
- SEM le Président de l’Union Africaine.
- SEM le Président de l’Union Européenne.
- SEM le Président des USA.

3 commentaires

Vos commentaires

  • 12 octobre 2009 à 09:28 | georges Rabehevitra (#3099)

    C’est organisé en Lybie ? Bon, cela se comprend. C’est vrai que depuis 1969, c’est un modèle dans le genre en terme de progrès humain (je ne parle point d’économie ici).

    Cela donne cette image de l’Afrique collée au passé et peur de l’avenir.

    Le coup du bouc émissaire sur les malheurs de l’Afrique aussi est une vieille rengaine. Tout est encore la faute des étrangers. Les africains n’y sont absolument pour rien.

    Il est prouvé que le commerce des esclaves en Afrique et à Madagascar se faisaient avec la complicité de la noblesse locale (surtout du côté du royaume Sakalava le long de la cîote ouest). Les descendants de celle-ci devrait étudier un peu mieux l’histoire du monde.

    Bon on peut dire aussi, cela reste dans le domaine du folklore. Et c’est tant mieux ainsi

  • 12 octobre 2009 à 11:55 | ikopa (#671)

    Au vue du déroulement de l’histoire mondiale,il est vrai que l’ Afrique a merdé et donc a commis des bourdes énormes qui a conduit à son humiliation actuelle sur tous les plans. Est-ce pour apporter de vrais efforts pour rehabiliter le continent que ces ampanjaka.Tant mieux,mais pour le côté gasy j’y crois pas trop.Désolé

  • 12 octobre 2009 à 13:15 | vaonala (#3299)

    Ceci mériterait un article des magazines tels que « Point de vue » ou « Gala »
    De qui se moque-t-on ? Et en vertu de quoi ces « andriana » avec la considération que j’ai pour eux en tant que ray aman-dreny ont-ils fait le choix des membres de la délégation ? Il y a aussi des andriana ds bcp d’autres régions mais qui restent discrets pour plusieurs raisons.
    Si toutes ces gesticulations vont aboutir à quelque chose de positif alors tant mieux ! Ils auront au moins manifesté de la bonne volonté pour le développement de leurs pays et régions respectifs !!

    Meilleures salutations

    Vaonala

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 245