Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 27 septembre 2022
Antananarivo | 14h54
 

Editorial

Préalable aux élections : les partis politiques

vendredi 11 mai 2012 | Sahondra Rabenarivo

Il est indéniable qu’une tentative de correction des problèmes du passé s’opère actuellement à travers l’adoption des différentes lois qui régiront la période électorale à venir. La plus connue est l’introduction du bulletin unique comme instrument de minimisation de la fraude électorale. Aussi, la création de la CENIT, pour enlever à l’administration dominée par les personnages au pouvoir l’organisation et l’administration des élections.

Un autre grand changement, fait de manière hâtive et donc maladroite, est l’introduction dans la Constitution de 2010 d’un système semi-parlementaire. L’article 54 prévoit que désormais « Le Président de la République nomme le Premier ministre, présenté par le parti ou le groupe de partis majoritaire à l’Assemblée Nationale ». Cette modification est complétée par l’adoption de deux lois cruciales : la Loi 2011-012 relative aux partis politiques et la Loi 2011-013 portant statut de l’opposition et des partis d’opposition. Car en contrepoids du « parti ou groupe de partis majoritaire », il y aura l’institutionnalisation d’une opposition minoritaire dirigée par un « Chef de l’opposition ». L’article 23 de la Loi 2011-013 préconise un « débat démocratique entre le Chef de l’opposition et le Premier Ministre tous les troisième vendredi du mois de janvier et le premier vendredi du mois de juillet ». [1]

La mise en place de ce système de partis doit avoir lieu avant les prochaines élections, sinon, la Constitution et les lois précitées n’ont aucun sens (on abordera la question de cette Constitution une autre fois) [2]. « Est d’opposition tout parti légalement constitué [3] qui développe pour l’essentiel des positions ou des opinions différentes de celles du Gouvernement. L’appartenance à l’opposition doit faire l’objet d’une déclaration officielle et publique et doit être enregistrée au Ministère de l’Intérieur ». [4]

Les partis politiques « légalement constitués » doivent s’inscrire au Registre national des partis politiques et déposer les documents suivant :

a. statuts (nom, siège, emblème, slogan, couleurs, règles d’adhésion et de radiation...)

b. procès-verbal de l’assemblée générale constitutive composé d’au moins 200 membres

c. règlement intérieur

d. liste d’au moins 9 membres dirigeants élus

e. liste des membres fondateurs

f. un programme politique comprenant un volet éducation civique et développement

Tout parti politique doit tenir un congrès national tous les cinq ans sous peine de radiation du Registre national de partis politiques.

Une condition préalable à toute élection de sortie de crise doit être alors la publication préalable de la liste officielle des partis politiques qui sont conformes aux exigences de la nouvelle loi. Car, le jour venu, la CENIT devra faire une évaluation d’éligibilité de tout candidat potentiel et espérons que les candidats seront tous issus d’un parti politique sérieux, non-personnalisé, professionnel avec programme à l’appui. Faute de quoi, nous risquons la fragmentation du Parlement, l’incapacité de former un gouvernement, le retour de la géométrie variable et la prochaine crise institutionnelle et politique de Madagascar. Faute de quoi, nous aurons traversé cette crise pour rien, et la crédibilité des élections sera diminuée. Je mets la charrette avant le zébu diront certains d’entre vous, mais je pense que le temps que les politiciens et le groupe international de contact règlent les différends politiques, le temps que la CENIT s’organise, le temps que nous savons aujourd’hui sera de plusieurs mois encore, les futurs dirigeants de Madagascar devraient se préparer au verdict des urnes, le premier critère de sélection devant être la conformité des partis qui les présentent au nouveau cadre électoral. Ladies, Gentlemen, start your engines !

Sahondra Rabenarivo
10 mai 2012

Notes

[1Peu importe que le Parlement ne soit pas en session et que les sujets de débats : loi des finances, etc.. seront déjà désuets !

[2Et je suis de ceux qui soutiennent la tenue des élections législatives avant les élections présidentielles, malgré les défis (127 bulletins uniques, difficultés de suivi dans 119 districts différents, la mise en place du système de partis discuté dans la présente note, etc...)

[3L’article 39 de la Loi 2011-012 (Paris politiques) donne aux partis existants jusqu’au 9 janvier 2013 pour se conformer à la nouvelle loi. Pour éviter l’existence d’un volet « formel » (conforme à la loi) et un volet « informel » au sein de la classe politique malgache, la CENIT devrait attendre que ce délai soit passé avant d’organiser une élection.

[4Article 2 de la Loi 2011-013

36 commentaires

Vos commentaires

  • 11 mai 2012 à 08:38 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Avant tout,il faut se pencher sur l’article 39 de la la loi 2011-012 (Partis Politiques) -date limite janvier 2013.
    Bref, pas d’élection législative avant cette date.
    Basile RAMAHEFARISOA
    1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 11 mai 2012 à 13:09 | Developpement (#6622) répond à RAMAHEFARISOA Basile

    • 11 mai 2012 à 13:17 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Sahondra RABENARIVO n’est pas à sa premeire intervention à mt-com...et là elle engage une certaine METAMORPHOSE pour etre en coherence avec les principes de la SEFAFI...

      Dans l’article du jour , on sent bien que Sahondra Rabenarivo en tant que nouvelle recrue de la SEFAFI a mis beaucoup d’eau dans son vin anti-HAT- systematique depuis qu’elle est SEFAFI...elle adopte une tonalité qui veut etre plus objective , moins fanatique à son mentor de Ravalo....elle reste critique vis à vis de Rajoelina et sa Transition mais elle a adopté une tonalité moins virulente....

      On peut lire aussi UN DILEMNE PROFOND dans la conscience de Sahondra Rabenarivo, connue AUPARAVENT par sa farouche rejet de l’Actuelle consitution ( elle veut plutot une constitution de Super-Presidentialisme fort à la Ravalo) elle vient de nous lister tout de meme LES CHANGEMENTS PROFONDS que l’actuelle consitution puisse nous engager dans un reel equilibre de pouvoir entre les Institutions ....mais elle ne peut ne pas qualifier cette constution de HATIVE car elle conçue en Absence de RAVALO...car pour les villageois de mt-com , toutes initiatives faites en absence de Ravalo sont nulles ....

      Autre CONTRADICTION de Sahondra Rabenarivo aussi c’est son option pour les legislatives avant le Presidentiels, il est etonnant qu’un Sahondra RABENARIVO qui nous a vanté auparavant l’avantage d’un regime PRESIDENTIEL FORT puisse vanter l’opportunité d’organiser les legislatives avant les presidentiels.....

      On voit bien que là que la Sahondra RABENARIVO veut COMMUNIQUER autres membres de la SEFAFI qu’elle est solidaire des principes de cet Organisme mais dans son Coeur c’est sûr, elle opte toujours pour son Presidentialisme à la Ravalo.....

      Bref , c’est aussi une des qualités de SEFAFI d’avoir des membres issus des SENSIBILITES DIFFERENTES mais tout de meme SEFAFI devrait bien faire gaffe et etre VIGILANT car on peut aussi avoir des..... taupes dans le but CREER DES POURRITURES à l’INTERIEUR.....

      Personnellement , je vois que Sahondra Rabenarivo ferait bien plutot un membre de CNOSC que.... SEFAFI

    • 11 mai 2012 à 19:51 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Developpement

      Merci de ce renvoi.
      Sans intérêt pour Moi.
      Basile RAMAHEFARISOA
      1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 11 mai 2012 à 08:41 | alamino (#809)

    Bonjour à tous,

    En réponse à cette question fondamentale je dirais tout simplement deux choses :

    I-Tous les partis doivent être présents y compris leurs chefs ; cela implique que les querelles s’estompent et laisser à la justice de faire son boulot mais quelle justice et de quelle vérité car il y en a trop ; ensuite comment organiser des élections avec des formations politiques domjnantes qui se coalisent avec les diables de putschistes protégés par des éléments extérieurs,

    2-Il serait impensable que des putschistes non jugés puissent encore exercer le pouvoir non seulement de souveraineté du Pays mais pardessus le marché le pouvoir d"organiser des élections démocratiques....Cest Surréaliste et triste à mourir..

    Conclusion : nous avons besoin de gens neutres et sans tâches pour un préalable.....Pour cela, Organiser en France un premier débat entre les belligérants dirigés par des gens neutres pour arriver à faire signer à chaque mouvance un pacte de non AGRESSION condition sine qua non d’une organisation apaisée de la tenue des élections.

    La Démission du PHAT est requise et immédiatement.

    Sans quoi le Préable aux élections est NUL et NON avenu

    YES WE CAN Raha malagasy marina ianao dia diniho ity teniko ity !

    • 11 mai 2012 à 08:48 | Tsambararana (#4785) répond à alamino

      PHAT ne démissionnera jamais parce qu’il n’a pas d’issue de secours. Il ne pourra pas aller s’abriter en France ou à Maurice .. sauf style forcing.

      Mais on verra ...

    • 11 mai 2012 à 09:05 | alamino (#809) répond à Tsambararana

      NOUS sommes bien d’accord que le Phat ne démissionnera jamlais !

      Sans issu comme vous dites : si le PHAT est logique il doit se dire que cohabiter avec les ennemis sans protection autre que la feuille de route est un suicide politique SURTOUT que son assise n’est ni légal car issu d’un putsch ni légitime car jamais élu.

      SANS ISSU CE PHAT donc ma solution AMNISTIE GENERAL après discussion à PARIS comme pour le TCHAD avec ensuite DEMISSION DE CE REGIME sans que ses membres fassent l’objet d’un mandat d’arrêt PREALABLE aux élections oblige.

      Nous avons besoin de tous les partis et leurs chefs pour Organiser les élections sinon c’est une partie remise et clash assuré !

      DONC si le PHAT est logique il doit démissionner et ne pas chercher à se maintenir dans un régime où il est déjà condamné d’avance à se faire bouffé par les biby qui sont déjà dans les parages !

    • 11 mai 2012 à 10:37 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à alamino

      "Organiser en France de debat neutre entre les belligerants..." dixit le NAIF ALAMINO qui visiblement IGNORE certains aspects STRATEGIQUE des enjeux politiques malgaches...

      - Pourquoi organiser un debat malgache en... FRANCE ?

      Ravalo ne fera jamais un deplacement en France pour ce genre de debat....FRANCOPHOBIE oblige !

      le SADC ne cautionnera un debat organisé en ...France, le SADC et la FRANCE sont aussi des belligerants dans cette crise malgache...

      un debat sur l’avenir de Madagascar devrait se tenir à Madagascar

      Certains observateur politiques malgaches comme ce hyper-naif d’ALAMINO ne comprennent toujours pas grand chose malgré les 3 ans de crise à Madgascar

    • 11 mai 2012 à 11:19 | alamino (#809) répond à Boris BEKAMISY

      BEKAMISY est tellement naïf qu’il ne comprend toujours pas qu’après 3 ans de Transition Illégagle et non-avenue Rien ne marche et que sa solution s’il en aavit une depuis TROIS ans çà se saurait car il est tellement Naïf depuis ces trois ans ici dans le FORUM IL betsimisy LES GENS ;
      naif ! Tout le monde est l’est depuis trois ans y compris l’arroseur arrosé qui veut ORGANISER une conférence avec des FOZA ORANA et dans un terrain miné par des militaires putschistes sans SCRUPULE AUCUNE.

      Des généraux et des ministres tous fourbes et fourbés.

      Quel naïf ce BEKA(TSY MISY SAINA) çà veut dire donc cessez de lancer des insultes !

    • 11 mai 2012 à 12:10 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à alamino

      Alamino..

      Vous n’avez pas repondu à la question ...pourquoi VOULOIR ORGANISER UN DEBAT EN....... FRANCE ??

      Vous ne savez meme pas que votre IDOLE de RAVALO ne fera jamais un tel deplacement en....FRANCE un pays qu’il n’aime pas du tout FRANCOPHOBE PROFONDE OBLIGE , vous ne LE connaissez meme pas ni les moindres de ses PRINCIPES de votre ...DIEU leVALO...!

      Itony Alamino itony le hoe miantsapy amin’ny Hazo tsy fantatra....

      Allez Proposer à Ravalo de faire un debat en France, et vous verez Alamino, c’est Ravalo lui-meme qui va vous INSULTER en pleine figure....

      Mba Kaozy eee !

    • 11 mai 2012 à 13:44 | alamino (#809) répond à Boris BEKAMISY

      Bekamisy io !

      Tsy azonao ve fa i Ravalo kony tsy havako na tsy namako ary tsy ary nifanojo azy zaho toy ! AZONAO ZAIGNY ?

      Tsy i Ravalo sy Andry no SOLUTION Pralable satria zareo no Olana sy RANGORY FOTOTRY NY AFO.

      Ady antragnonjareo no nahatonga izao raharaha izao ka mba hatsaharo eky fitavandragna i Ravalomanana sy i Andry momba ny Préalable ty !

      Momba ny élection, mazava fa hilaina ny démission immédiate du PHAT ; i Ravalomanana moa efa tsy eo amy pouvoir ka tsy olana intsony.

      Momba ny fivoriana samby atsika en France tsy mila présence de Ravalomana ni de Andry zany ! Nous sommes assez grands pour le faire par nous mêmes surtout en votre prsence NON-Naïf be zany !

      A Madagascar on ne peut rien faire de bien tant que les putschistes sont en faction : tsy mila insécurité sy basy raha hivory hitady vaha-olana zany ry BEKAMISY tsy naïf.

      Raha tsy azonao raha volagniko dia mandiana mianatra question de sécurité any amy Armée en Guyane où les caïmans et les serpents sont les rois comme en politique chez nous à Dago.

      Vorondolo sy voay ary prédateurs no mitondra Firenentsika amizao zaho mivolagna aminao izao ka ahoana indray no hitadiavana solution sur place izay tsy nety hita nandritry telotaogno zay re ologno o !

      valio ty ry Bekamisy !

    • 11 mai 2012 à 13:49 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à alamino

      Valiako anao bôka eo fa zah BB mbola mivory.....reunion importante !

      A toute à l’heure !

    • 11 mai 2012 à 14:54 | Ramanana (#3969) répond à Boris BEKAMISY

      Personne n’a demandé à Bwarisy Bwakamisy s’il est en train de se faire consulter par un vétérinaire ou non ou en train de se lisser la tignasse auprès de la coiffure du coin !!! On s’en balance !!! Puisque Bwarisy Bwakamisy trouve que tous les auteurs des divers articles de MT sont des nuls, je lui demande solennellement de développer ici un SUJET, n’importe lequel mais il suffit qu’il le fasse.

      A ce moment là, je demande au modérateur et à ses correcteurs de ne rien rectifier.....

      On verra bien !

      Et que personne ne rigole !!! Je suis sérieux...

    • 11 mai 2012 à 15:14 | vuze (#918) répond à Ramanana

      On se demande dès fois pourquoi certains débarquent dans une discussion qui ne les regarde pas... La jalousie peut-être ? Voudriez-vous être les seuls à avoir les faveurs de Boris ?

      A chacun son tour SVP...

    • 11 mai 2012 à 18:43 | alamino (#809) répond à Tsambararana

      Dès que le vent tournera resteront des anciens collabos et les militaires récemment promus généraux !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      QQuel cadeau empoisonné Andry va laisser et lez caisses vides aussi avec ???????????????

      Tous pourris ??????????????????????????????????

      On n’a que les mpitondra sandoka qui SE PRENNENT POUR CE QU’ILS NE SONT PAS !

      Il paraît que çà marche colle sur des roulettes !!!!!!!!!!!!!!!!

      Il faut l’ignorer pour le croire car les faits sont têtus:ZERO seule note !

  • 11 mai 2012 à 08:53 | alamino (#809)

    NOTA BENE ;

    DEMISSION DU PHAT NE VEUT PAS DIRE SON JUGEMENT OU SA CPDAMNATION.

    Cela êrmettra à une vrai régime de Transition Démocratique mener à bien le TETEZAMITA dont le but est d’organiser sans tarder les élections démocratiques.
    POUR CELA UN NOUVEAU PRESIDENT DE TRANSITION AVEC DES MINISTRES ET PREMIER MINISTRE INTEGRES ET SANS REPROCHES SONT REQUIS.

    LES QUERELLES DOIVENT CESSER IMMEDIATEMENT POUR LAISSER LA PLACE AU FIHAVANANA . L’AMNISTIE GENERALE EST AUSSI REQUIS CAR Y EN A MARRE DE CES ZIZANIES QUI GREVENT NOTRE PAYS ET QUI LE PRIVENT DE SON DEVELOPPEMENT !

    • 11 mai 2012 à 10:23 | jansi (#6474) répond à alamino

      Ne serait il pas mieux le principe de la révision des procès des condamnés politiques plutot qu’une amnistie générale ? Déjà, il est anormal que ce soit ces condamnés politiques (présents au sein du pouvoir de transition) qui elaborent eux mêmes la loi d’amnistie.
      Plus rien ne va. La population manifeste dans tous les secteurs, sa colère et sa désaprobation de ce régime de transition (éducation, santé, transport, insécurité, liberté d’expression, etc...).
      Il faut un nouveau régime de transition vers la démocratie avec comme mission : le rétablissement des libertés fondamentales, le retour à l’état de droit, la "guérison" (armée, magistrature, environnement, sécurité, enseignement, partis politiques), la préparation et l’organisation dans la neutralité réelle des élections. Ce GTVD recevra la reconnaissance de la CI. C’est connu.
      MM Ranjeva Raymond/Beriziky sont à même de présider/diriger ce GVTD.
      Le GVTD sera constitué de personalités non membres de partis politiques, technocrates et neutres.

    • 11 mai 2012 à 10:54 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à jansi

      Pourquoi cette tentative de vouloir COLLER Mr RRANJEVA un peut partout dans un duo avec un cotier

      RRANJEVA ne peut-il pas se debrouiller tout seul comme une grande personne ? alors que c’est un GRAND et respectable ...TECHNOCRATE

      les uns veulent le mettre dans la bouche de Zafy Albert comme Che Taranaka qui est completement depassé ne savant pas trop lire ce qui se trame dans le Tete de Zafilibert ....

      Le JANSI veut coller le RRANJEVA dans un duo avec Berijiky en voulant ballayer d’un coup de baguette magique Rajoelina et les forces politiques qui sont actuellement derriere lui ...

      Pourquoi toujours vouloir maintenir cette formule de DUO ETHNIQUE tant honni par ceux qui ne jurent que sur les criteres de competences....croyant qu’ils sont les seuls competents de ce Pays....

      Vouloit fabriquer un DUO ETHNIQUE sur Ranjeva n’est qu’un AVEU de faiblesse et de carrence de cette personnalité qui a du mal à forger une NOTORIETE POLITIQUE DE DIMENSION NATIONALE....

      Encore une fois etre TECHNOCRATE est une chose mais le CHARISME POLITIQUE est une autre et le CHARISME ne se decrete pas !

      Faire le forçing sur RRanjeva qui a du mal à faire son preuve c’est jeter le PAYS dans la main d’un ENNIEME INCAPABLE dont les "resultats " pour Madagascar seront INCACULABLEs....

    • 11 mai 2012 à 14:16 | alamino (#809) répond à jansi

      Amnistie générale n’est qu’un PREALABLE et non la solution !

      Il faut une condition favorable avant de constitutier un vrai Régime de CONSESNSUS digne de ce nom ; seuls des gens non concernés par la guerre de 2009 sont sollicités pour ORGANISER DES ELECTIONS LIBRES après Démission et non la CHUTE violente ou non du PHAT !Un pact de no-agression doit être signé par tous les protagonistes !

      Les GTT doivent cesser de faire chuter Andry et les membres du TGV doivent également faire en sorte que bagarre n’ait plus lieu chez nous.

      La HOnte pour nous c’est de voir nos comptariotes s’entretuer sans fin aux yeux des étrangers qui ne demandent que çà pour bouffer nos richesses.

      Le peuple malagasy mangetaheta ambonin’ny antara ka aok’izay ny ady antrano re olona.

  • 11 mai 2012 à 09:15 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Réflexion personnelle.
    "Sahondra Rabenaivo" a-t-elle de l’honnêteté intellectuelle de parler de"préalable aux élections:les partis politiques",après avoir consigné les remarques suivantes :
    - Les politiciens
    L’intolérance et la cupidité de la classe politique qui continue à empêcher toute sortie de crise,surtout depuis que partis et mouvances se sont partagés le Pouvoir,au sein du Gouvernement dit d’Union Nationale ou dans des Assemblées dites consensuelles et inclusives.
    Les politiciens dépourvus de légitimité populaire font durer leur plaisir et prolongent les souffrances de la Population.

    Ou pense-t-elle déjà à la prochaine élection présidentielle ???
    Basile RAMAHEFARISOA
    1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 11 mai 2012 à 09:28 | alamino (#809) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Il s’agirait ici d’une simple diversion pour attraper les naïfs en leur faisant croire que la charrue avant les boeufs peut fonctionner.
      MAZAVA FA ITY MPANORATRA ITY EFA A FOND DANS LES ELECTIONS EN EXCLUANT LE VRAI RANGORY FOTOTRY NY AFO:La démission du PHAT et la Paix entre les belligérants(un autre préalable car il y en a des tonnes)

      Les partis politiques ne sont pas libres à ce jour !

    • 11 mai 2012 à 11:05 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à alamino

      Je trouve PATHETIQUEMENT PITOYABLE cette tentative de certains observateurs de miser sur la DEMISSION de RAJOELINA.....

      Comme si ils sont en train de regarder la LUNE en croisant les bras et croire que cette LUNE va finir par tomber par Terre ....

      RAVALO a demissionné ....mais pas RAJOELINA tompoko oô !

    • 11 mai 2012 à 11:31 | alamino (#809) répond à Boris BEKAMISY

      En suivant votre logique ou on le chasse comme il est arrivé ou on attend qu’il tombe tout seul ?

      Donc ou l’escalade de la violence ou le laiser faire ?

      Nous sommes non-violent donc Naïf pour vous .!!!Oadray re olona !

    • 11 mai 2012 à 12:05 | DIPLOMAT (#846) répond à alamino

      Alamino,

      Le lapinoux est peureux de nature.

      Aujourd’hui, les Tananariviens en ont raz-le -bol de la comèdie de Rajoelina, et la mayonnaise ne prend plus, car l’huile que représentait Sarko manque.

      L’UE a pour la première fois montré son "inquiètude" (en langage diplomatique , celà veut dire prendre du recule).

      La chute arrivera plus rapidement que prévu.

    • 11 mai 2012 à 12:15 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à DIPLOMAT

      Donner 100 millions d’Euro à la Transition de Rajoelina ...c’est prendre le recul.....

      langage DIPLOMAFIKA quand tu nous tiens !

    • 11 mai 2012 à 12:24 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à DIPLOMAT

      Les membres de la délégation de l’Union Européenne ont manifesté leur inquiétude quant à la préparation du cadre électoral et la prise des mesures d’apaisement politique,"NOTAMMENT" le manque de clarté dans l’application de la loi d’amnistie et la vulgarisation des différentes lois déjà adoptées.

    • 11 mai 2012 à 12:27 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Boris BEKAMISY

      100 millions d’euros ,ce n’est pas pour andry nirina rajoelina.
      NE REVEZ PAS TROP, BB.
      C’est pour la "POPULATION de Madagascar !

      Basile RAMAHEFARISOA
      1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 11 mai 2012 à 12:37 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      LeVieux BABAZ..

      100 millions d’Euro de l’UE ...pour la TRANSITION de Rajoelina mais non pas pour Rajoelina et Mialy...

      je vois bien que la capacité ophtalmologique de BABAZ accuse une alteration avancée ....l’année 1913 y est pour beaucoup sans doute §

    • 11 mai 2012 à 14:04 | alamino (#809) répond à DIPLOMAT

      Bonjour DIPLOMAT:Bien vu mais les législatives en France ne sont pas commencées donc prudence !

      Je n’aime pas beaucoup le terme CHUTE car la mouvance Rajoelina a pris comme celle de Ravalo une certaine assurance et d’ampleur depuis trois ans notamment en divisant ses adversaires et en augmentant ses membres de faux-culs et d’adhérents qui n’aiment pas Ravalomanana (donnant raison aux vazaha dont le seul but est de diviser les malagasy pour régner chez nous !).

      Maintenant reste à savoir si l’arrivée de FH pourrait résoudre la question malagasy trop compliquée à mon avis pour ce nouveau PRESIREP qui connaît très mal notre Pays en tout cas moins que FMitterrand qui était pour une France-Afrique en discontinu cautionnant le dictateur Ratsiraka et en disant qu’il "SUPERPOSE" sa politique avec celle de la Droite !

      Bref je suis contre une Chute de Rajoelina, je suis plutôt pour sa démission pour laisser les choses se faire dans la sérénité et sans violence car si la Droite revient ne serait-ce qu’en cohabitation, en exil en France comme Ratsiraka , ce Lapinou osera encore faire son bordel chez nous comme en ce moment avec Ratsiraka et ses cliques en faction dont RAJAONARIVELO est l’incarnation vivante !
      Je pense avoir donné un petit peu de naïveté pour contenter BEKAMISY !

  • 11 mai 2012 à 14:16 | hrrys (#5836)

    Les législatives avant les présidentielles !Le problème se pose de savoir si les partis politiques actuels sont capables de se faire représenter au sein de cette institution .L’ on voit bien la QUALITÉ des politiciens malagasy , leur niveau d’étude , leur cursus .....
    notamment au niveau de la politique non politicienne , le professionnalisme
    politique , le changement de veste à chaque fois qu’ il y ait un nouveau régime .
    Quant à la posture ou bien le profil d’un président tsy very olomanga ny gasy !
    Bref il faut un renouvellement de la classe politique

  • 11 mai 2012 à 14:57 | I MATORIANDRO (#6033)

    Ny hevitra tokoa tera-bary ka samy milaza izay ao an-dohany.
    - Ny zavatra tiako lazaina dia izao hadisoana misolo hadisoana ny fametrahana izany cenit izany. Voalohany indrindra aloha efa hitantsika ny zava-doza mitranga any afrika amin’io resaka io.Faharoa, dia efa milaza sahady ny fametrahana io rafitra io fa tsy azo atokisana ny fanjakana eo an-toerana na izay vao ho avy eo. Efa mamery hasina ny fiandrianam-pirenena ny zavatra toy izao na inona fanamarina-tena mety nametrahana azy io.
    - Misy milaza indray fa ny solom-bavambahoaka no alefa aloha indrindra fa ireo jiolahimboto politika sady devoly manimba ity firenena ity. Dia tsotra ny antony, mbola tiana ho halavaina 10 taona ny teteza-mita.Satria na ho inona na ho inona dia tsy maintsy hanao fiarahana mifanolaka na dia ireo tsy mitovy hevitra akory aza. Ary raha ny mpanohitra moa no maro an’isa ao dia vao maika korontana ambony ambany no ho hita eo.

    Ny soso-kevitra dia izao, miala daholo aloha ny rafitra rehetra dia omeo olona tsy miankina dia hivaha vetivety ny olana.

  • 11 mai 2012 à 15:23 | vuze (#918)

    Finalement cela transpire de plus en plus dans les commentaires des pseudos légalistes. En fait, le sort de la population Malgache ne vous intéresse guère depuis plus de 3 ans. Votre préoccupation est unique : Faire revenir le voleur Zouloulandais !!

    En tout cas, ce qui est louable c’est la constance de votre revendication (nauséabonde)... On peut néanmoins se poser la question... Avez vous donc quelque chose à gagner au retour de Super Spoliateur TIKO ??

    Ce blocage de 3 ans est du uniquement à cela ! Cela va-t-il continuer ? Si oui, ceux qui tirent leur intérêt de cette situation vont continuer à se remplir les poches...

    • 11 mai 2012 à 16:43 | Rivohanitra (#142) répond à vuze

      Voyons Vuze,

      A vrai dire ceux qui réclament le retour du voleur Zouloulandais ne cherchent pas à mesurer les avantages et les inconvénients de cet hypothétique retour, c’est comme nous le constatons une forme de pulsion, ils veulent le retour de ce voleur et c’est tout. C’est une forme de masochisme primaire qui les pousse à réclamer le retour d’un homme qui ne veut le bien de personne.

      Comme les écrits d’hier l’ont démontré tout est affaire de cheveux. Ils ont gravement pollué le forum par des propos bassement racistes en réponse aux élucubrations de leur star BB, le webmestre dans son rôle habituel a laissé faire.

    • 11 mai 2012 à 22:30 | da fily (#2745) répond à Rivohanitra

      J’aime par dessus tout le mot webmestre, d’une éloquence au moins aussi marquante que les comments d’hier : Bobeks n’a au final, que chercher à exister en se faisant huer, très grande préoccupation de son for cérébral, si je puis. Mais bon, il est aussi obnubilé par la chose que vous RHanitra, en pistant les pro-Rahuit et en mâchant d’avance leur motivation, on a assurément la trame d’une vuze qui fait la buse dès qu’on avance l’argument du "tous ou aucun".

      Gravement, nous fûmes enfumés par les volutes de quelques toisons crâmées aux fins de terne lissage, que quelques aspérités volubiles et sentant le fond d’estomac ont essayé d’en enlever le relief. La mixture proposée fut certes disons, enjouée de quelques aigreurs d’estomac, mais au final, c’est celui qui pensait en avoir le plus, qui hoqueta d’un triste filet de bile, bien dans la tradition des faibles en rate... familièrement on dit les yeux plus gros que la panse !

      RHanitra, élucubrement votre...

  • 11 mai 2012 à 17:31 | jansi (#6474)

    La tendance actuelle à Tana comme en province est que plus personne ne veut ni de R8, ni de ANR et encore moins des deux vautres ex présidents élus.
    De ce point de vue (TSZRR), cela semble clair. Mais il est bien sur hors de question de laisser le pays à la dérive, d’où l’idée d’une nouvelle transition vers la démocratie conduite par RRanjeva afin que avant les élections préparées et executés de façon neutre et transparente , ce nouveau régime de transition puisse mettre en place le rétablissement des libertés fondamentales, le retour à l’Etat de droit, la guerison dans plusieurs secteurs de la vie économique et sociale et la revision de tous les procès politiques.
    L’idée a mis du temps à prendre mais elle va dans le bon sens maintenant. Elle s’accompagne d’un gouvernement de technocrates ayant prouvé leurs compétences dans leurs domaines et spécialités et ne trainant pas de casseroles. Le programme Vonjy Aina (le seul qui existe à ce jour pour sortir de la crise actuelle) sera l’ossature de ce GVTD (gouvernement de transition vers la démocratie).
    C’est un travail qui a été longuement approfondi, testé auprès de plusieurs personnalités politiques et de la société civile (y compris les religieux) et bien sur discuté avec la CI. RRanjeva et son équipe ont conçu, peuafiné, corrigé, adapté ce programme pour le rendre le plus opérationnel et le plus réaliste possible.
    Il n’y a plus d’autres issues.

  • 12 mai 2012 à 03:52 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    "Dans tout Etat,il est TROIS (03) parties,dont le législateur,s’il est sage,s’occupera,par dessus tout,à bien régler les intérêts.Ces trois parties,une fois bien organisées,l’Etat tout entier est nécessairement bien organisé lui-même ;et les Etats ne peuvent différer réellement que par l’organisation différente de ces trois éléments."

    De ces trois parties,il s’agit de séparation des "POUVOIRS" :
    1-le pouvoir législatif,
    2-le pouvoir exécutif,
    3-le pouvoir judiciaire.

    La séparation des pouvoirs est un principe de la répartition des différentes fonctions de l’Etat,qui sont confiées à différentes composantes de ce dernier.
    L’objectif de cette séparation est d’avoir des institutions étatiques qui respectent au mieux les libertés fondamentales des individus.
    La séparation des pouvoirs est devenue un élément essentiel des démocraties représentatives.
    - Le Pouvoir législatif,confié à un Parlement (ou législateur)à savoir,l’Assemblée Nationale et le Sénat.
    - Le Pouvoir exécutif ,confié à un Gouvernement composé d’un Premier Ministre et des Ministres,à la tête duquel se trouve un Chef d’Etat et/ou du Gouvernement.
    - Le pouvoir judiciaire,confié aux juges,lequel pouvoir judiciaire peut se subdiviser en ordres juridiques distincts :
    d’une part,l’ordre judiciaire,chargé de trancher des litiges entre particuliers,
    d’autre part,l’ordre administratif,compétent pour trancher les litiges opposant l’Administration et les particuliers.
    La nécessité d’une telle séparation inspire l’article 16 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen du 26 août 1789 qui affirme :"TOUTE SOCIETE DANS LAQUELLE LA GARANTIE DES DROITS N’EST PAS ASSUREE NI LA SEPARATION DES POUVOIRS DETERMINEE,N’A POINT DE CONSTITUTION".

    Parlons du "REGIME POLITIQUE"
    Le régime politique fait référence à la manière dont le POUVOIR est organisé et exercé au sein d’une entité politique donnée.Cela renvoie donc à la forme constitutionnelle du "POUVOIR" mais aussi à la pratique découlant de cette forme constitutionnelle qui analyse les structures de l’Etat,mais ne pas non plus confondre avec l’étude des systèmes politiques,c’est-à-dire l’étude des acteurs et des actions.
    La pratique du POUVOIR est très important car tout en ayant la même forme institutionnelle,des régimes politiques peuvent se distinguer en fonction de la pratique,de l’exercice du POUVOIR.
    A la base de tout régime politique se trouve le phénomène essentiel -de l’autorité,
    - du pouvoir,
    - de la distinction entre les gouvernants et les gouvernés :
    - AUTORITE DES GOUVERNANTS et DROITS et DEVOIRS DES CITOYENS :
    Quels sont les fondements du pouvoir politique qui définissent les valeurs fondamentales de "REGIME" ?
    - CHOIX DES GOUVERNANTS et DES REPRESENTANTS DES CITOYENS :
    Comment sont désignées les personnes qui reçoivent la CHARGE et le POUVOIR de gouverner une collectivité politique ?
    - STRUCTURES DES GOUVERNANTS :
    Celles-ci sont rarement uniques ou monolithiques.
    Qui sont-elles ?
    Quelles sont leur forme d’organisation ?
    Et quels rapports les unes des autres ?
    - EVALUATION ,CONTROLE et LIMITATION DES GOUVERNANTS
    Comment s’articulent les droits et devoirs des gouvernants avec ceux des citoyens ?
    Comment se garantissent-ils réciproquement ?
    Comment réguler et éventuellement forcer aux respects des attributions,responsabilités et zones de liberté respective.
    Régimes politiques :
    - Régime totalitaire,
    - Régime autoritaire,
    - Les démocraties libérales.

    - "REGIME TOTALITAIRE"
    Les principales caractéristiques de ce type de régime :
    - l’existence d’une idéologie infaillible et totalisante ;
    - la vie politique,sociale et économique est régentée au niveau privé et public ;
    - l’existence d’un parti unique (parti d’Etat) qui a le monopole des moyens internes de communication de masse ;
    - une répression violente de l’opposition via une police secrète (genre FIS,DST rattachées à la Présidence),le but étant d’incarner la terreur
    - "REGIME AUTORITAIRE"
    Les différences avec les régimes totalitaires sont les suivantes :
    - absence d’idéologie totalisante et infaillible ;
    - tolérance vis-à-vis des pouvoirs externes au parti unique sur lesquels ce dernier s’appuie :église,l’armée,,le partenariat et la bureaucratie ;
    - indépendance de certains pans de la vie sociale et économique,non contrôlés par le "POUVOIR" ;
    - caractère moins systématique de l’extermination des opposants.
    Les différences avec les démocraties libérales sont les suivantes :
    - absence d’élection réelle (élection=une façade démocratique)
    - refus de l’alternance au Pouvoir ;
    - absence de pluralisme politique,-limitation des libertés publiques,
    - non respect de l’Etat de Droit.

    LES DEMOCRATIES LIBERALES
    Les principales caractéristiques de ce type de régime sont :
    - compétitions électorales-les élections sont régulières,se font au suffrage universel et le pluralisme politique est rconnu
    - Etat de Droit:l
    - les libertés fondamentales sont garanties,
    - il y a une "CONSTITUTION" définissant les pouvoirs des différentes branches de l’Etat.Il y a également séparation entre la sphère publique et la sphère privée.
    - division en trois pouvoirs séparés:le législatif,l’exécutif et le judiciaire sont séparés et se surveillent éventuellement ;
    - Gouvernement de la majorité :
    la majorité est au pouvoir,
    la protection de l’opposition (minorité) est assurée,
    l’alternance est possible ;
    - séparation entre l’Eglise et l’Etat :-neutralité confessionnelle de l’Etat,égalité de traitement entre les différents régimes religieux,pas de prise en charge totale par l’Etat des frais et activités des activités religieuses.
    Il est possible de trouver certaines exceptions comme
    - en Grande Bretagne où le Chef de l’Etat (actuellement la Reine) incarne aussi le Chef de l’Eglise anglicane,
    en Belgique où l’enseignement catholique est financé par l’Etat.

    MODE DE SCRUTIN
    Un mode de scrutin proportionnel tendant à la multiplication des partis,
    tandisqu’un mode de scrutin majoritaire à un tour tendant au bipartisme.

    En cinquante ans d’indépendance,où en-sommes-nous exactement ?
    Basile RAMAHEFARISOA
    1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com
    - 

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS