Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 28 mai 2022
Antananarivo | 09h29
 

Coopération

L’Union européenne alloue 179 millions d’ariary

Pour lutter contre la peste bubonique à Madagascar

vendredi 4 avril 2014

Bien qu’étant encore sous le coup de l’article 96 de l’accord de Cotonou, Madagascar bénéficie de l’appui de l’Union européenne qui alloue 179 millions d’ariary à la lutte contre la peste. Cette aide vient en appui à la campagne d’extermination des rongeurs qui est en cours dans les foyers d’infection avérés : Soanierana Ivongo, Ikongo, Manjakandriana, Tsiroanomandidy et Mandritsara. Cette dernière localité avait été la plus touchée par la peste bubonique avec 20 décès en une seule semaine du début du mois de décembre 2013. 33 125 personnes dans les zones rurales de ces localités vont bénéficier des opérations de lutte contre la peste bubonique.

L’aide européenne sera utilisée pour les campagnes de sensibilisation à la santé et à l’hygiène communautaire, à la formation de bénévoles à la surveillance active et au transfert vers les structures appropriées des cas graves. L’Union européenne travaille en partenariat avec la Croix Rouge.

Entre les mois de Septembre et Décembre 2013, 84 personnes ont contracté la peste à Madagascar et 42 personnes sont décédées. Parmi ces cas rapportés, une soixantaine au moins sont soupçonnés d’être atteints de la peste pulmonaire, souche la plus virulente de cette maladie.

En 2013, la saison de la peste bubonique est arrivée plus tôt que d’habitude et avec plus de cas de peste pulmonaire. Les prisons ont été particulièrement touchées à cause de la surpopulation et l’infestation de rongeurs. Le ministère de la Santé à Madagascar rapporte entre 300 et 600 cas de peste bubonique chaque année, généralement entre Octobre et Mars.

Cette intervention est mise en place par la Croix-Rouge.

Recueilli par Valis

1 commentaire

Vos commentaires

  • 4 avril 2014 à 18:28 | Jipo (#4988)

    179 millions pour la sensibilisation !!!
    Voilà de l’ argent comme d’ hab bien utilisé, et éradiquer à jamais la peste que le choléra contamine.
    En effet mieux vaut mourir de faim , que de la peste , la plaisanterie dure plus longtemps et coute surtout moins cher, qui + est sans la nécessité de sensibilisation ...
    Quant à ramasser les zordures, peut etre que 180 autres millions pour sensibiliser la population serait les biens venus ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS