Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 29 octobre 2020
Antananarivo | 23h16
 

Tourisme

Carnaval des Seychelles

Pour la promotion de la destination « Îles Vanille »

lundi 28 avril 2014 | Haingo

Madagascar a participé ce samedi 26 avril au Carnaval des Seychelles, dans le cadre des événements officiels de promotion des Îles Vanille. De nombreux médias internationaux y étaient attendus pour couvrir cet événement, dont les retombées bénéficieront au concept Îles Vanille, nouvelle
zone touristique à part entière dans l’océan Indien, à l’instar des Caraïbes.
De nombreuses délégations étrangères ont participé au carnaval dont l’Afrique du Sud, le Brésil, la Zambie… La délégation malgache est composée d’une troupe de 20 malagasy basés aux Seychelles et est conduite par Eric Koller de l’Office nationale du tourisme de Madagascar (ONTM).

L’Assemblée Générale des Iles Vanille a eu lieu le jeudi 24 avril à Victoria, capitale des Seychelles. Elle a décidé la tenue des élections du nouveau président des Îles Vanille le 15 mai à Madagascar en marge du salon International Tourism fair Madagascar (ITM 2014). Elle a également confirmé le positionnement des Îles Vanille sur les marchés émergeants, et en particulier l’Inde, l’Afrique du Sud et la Chine, avec les combinés inter-îles comme produit touristique phare. Le marketing des Îles Vanille se concrétise progressivement avec l’appui des partenaires, dont l’Union européenne.

7 commentaires

Vos commentaires

  • 28 avril 2014 à 12:56 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Avant tout ça,Madagascar devrait mettre un peu d’ordre sur les prix des "VISAS"=="HARMONISATION AVEC LES ZONES euro et dollar".Point barre !
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramùahefarisoa@gmail.com

    • 28 avril 2014 à 13:13 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      France ==Sche....en)
      Visa de court séjour :
      - 60 euros pour les adultes..
      - 35 euros pour les enfants de 6 ans à 12 ans
      - Gratuit pour les enfants de moins de 6 ans.
      Etats-Unis
      203 euros
      - pour les investisseurs,conjoints et enfants,
      - pour les occupants des emplois spécialisés

      143 euros
      - pour les ONG et les emplois spécialisés

      cours MGA/euro :
      - 3202,108 ,au 26/04/14
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 28 avril 2014 à 14:24 | Jipo (#4988)

    Tiens tiens , la nouvelle recette du BBQ flambé à la vanille / the beach doit etre effacée du guide touristique .
    En effet ça fait un peu désordre surtout quand on sait que les responsables sont toujours libres : de recommencer ...

  • 28 avril 2014 à 17:00 | jansi (#6474)

    Erik Koller, chef de la délégation malgache a cette fête. Lol.
    Ce Koller pense t il a l’enrichissement des zoperateurs ou a celui du pays et des malgaches dont il se targue d’être le chef de file ?

    Les opérateurs touristiques revendiquent la revue de la note orange.

    A quelque chose malheur est bon. Cette suspension et cette alerte orange devraient être mis a profit pour remette les choses a plat dans le domaine de la gestion du tourisme a Mada.
    Le tourisme nous apporte t il vraiment tout ce qui devrait revenir a l’économie malgache ?
    Je dis que non. Lorsqu’un TOur opérator envoie des touristes a Mada, tout est payé et conservé dans les banques a l’extérieur : billets d’avions ( pas air mad d’habitude) séjour, repas matin et soir, transferts aéroport/hôtels, prestations excursions , massages etc.... Tout, je dis bien tout. Seuls sont payés a Mada les repas de midi et le chapeau de paille achetés sur la plage.
    Le propriétaire de l’hôtel s’est donc mis d’accord avec le T.O pour que ses profits restent a l’extérieur.
    Seuls sont payés a Mada les 17€ mensuels de salaires du personnel esclave, et les charges locales basées sur une déclaration fiscale arrangée.

    Il faut revoir tout le système car le tourisme pourrait être un vrai pourvoyeur de devises si les opérateurs sont un peu plus honnêtes .
    La redistribution des profits doit être plus équitable par une meilleure rémunération du personnel malgache qui ne doit plus être traité comme des esclaves. De même les autres secteurs de l’économie doivent bénéficier de ce tourisme en réglant les prestations sur place incitant le touriste a passer devant le bureau de change.

    Certains zoperateurs hôteliers étrangers comme Koller Erik s’approprient même des plages et les interdisnt aux noirs, oubliant ou ignorant ou se foutant complètement que la zone des pas géométriques est inaliénable.
    Tout cela fait que les relations noirs/blancs a Nosy BE sont exécrables. Il faut y remettre de l’ordre. Les blancs sont esclavagistes, tandis que les noirs des adeptes du BBQ. Inacceptable !!

    • 28 avril 2014 à 18:07 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à jansi

      Jansi,
      Je partage à 100 % votre point de vue.
      Allons-nous jusquà demander les éléments de justification de la recette au premier euro ou dollar (-JRPE-) ou (-JRPUSD-)
      Et inversement les éléments de justification pour==les dépenses==,en personnel.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 28 avril 2014 à 18:41 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      " Ai-je dit, allons-nous " : danser ce soir ?
      Apres : " ai-je dit ou allons nous " : on met un point d’ interrogation roséfarisou !
      Ki ça : " allons " vous faites partie de " ON " ???
      vous attendez quoi pour y aller , au lieu d’ y envoyer les autres et vous en partager la gloire sans avoir bougé votre Q de votre chaise à aboyer .
      Vous ne faites pas partie de ON . /
      Vous cherchez à vous identifier à un groupe par procuration & que vous refusez d’ intégrer , les droits sans en assumer les devoirs : la HONTE !

  • 30 avril 2014 à 11:45 | gandhimandelaking (#8322)

    VALORISONS ENSEMBLE NOTRE îLE de Nosy-Bé, notre perle du canal de Mozambique
    pour en faire un diamant dans l’océan Indien.

    2 livres à lire sur Nosy-Bé :

    Littérature > Roman > L’Île de Nosy-Bé et le Nord de Madagascar dont Diégo-Suarez rentrent dans la littérature française insulaire et dans l’Histoire maritime et
    culturelle de l’océan Indien.

    une monographie culturelle et historique intitulée Nosy-Bé : Âme malgache, Coeur français et un roman Année 2043 : Autopsie D’une Mémoire.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS