Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 19 octobre 2020
Antananarivo | 23h27
 

Infrastructure

Normalisation de l’Aéroport Ambalamanasy

Pose de la pierre inaugurale de la clôture

vendredi 18 mai 2007 | Lanto

Assurer la sûreté et la sécurité aéroportuaires. Un défi pour la société Adema (Aéroports de Madagascar) du fait qu’elle contribue à l’augmentation du nombre des passagers mais aussi à l’arrivée de nouvelles compagnies. De nombreuses actions sont réalisées dont la mise en place d’équipements comme les balises électroniques autonomes et les Radiobalises NDB permettant de connaître la distance entre l’avion et l’aéroport et faciliter l’atterrissage.

Par ailleurs, les aéroports de Morondava et de Toamasina seront clôturés. En ce qui concerne l’aéroport d’Ambalamanasy à Toamasina, la pose de la pierre inaugurale a eu lieu mardi dernier. Plusieurs autorités ont honoré la cérémonie de leur présence, entre autres, le ministre des Transport et du Tourisme, Julien Ravelonarivo Laporte, les vice-présidents des chambres parlementaires, le directeur de l’ADEMA, Ralph Ramasitera et le directeur général de l’aviation civile de Madagascar.

La construction de cette clôture est requise par l’Organisation de l’aviation civile internationale dans le cadre de la normalisation des aéroports. L’enclos s’étalera sur une longueur de 12 kilomètres. Sur 10 850, il sera construit en dur, et en briques sur 950 mètres, aux bouts de la piste en vue d’atténuer les chocs lors d’un crash.

Les travaux débuteront avant fin mai et dureront cinq mois. Leur financement s’élève à 1.600 millions d’araiary, provenant du fonds de l’Adema et du soutien financier de l’aviation civile de Madagascar (ACM).

L’objectif principal étant d’éviter la réinstallation des squatters et de faire d’Ambalamanasy, un aéroport international. Chaque année, il reçoit 100.000 passagers environ, pour les deux vols, domestiques et régionaux. Le nombre moyen de touchers est de quatre par jour. Pour l’exploitation long-courrier, des renforcements des points d’impact sont à entreprendre. D’ailleurs, dans les deux prochains mois, deux nouveaux Visual omni-range VOR seront opérationnels.

Enfin, le contrôleur de bagages de soute aux rayons X devrait être installé incessamment.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS