Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 18 novembre 2019
Antananarivo | 09h31
 

Poliflash

Poliflash

mardi 8 janvier 2008

Nomination des PDS : Question de confiance ?

La nomination du Col Jao Hassany et du Col Clovis Masiaka, respectivement comme PDS de la commune urbaine de Nosy-Be et de Sainte-Marie a-t-elle été faite à l’insu du président de la République ? On est tenté de se poser la question devant la décision qui intervient une semaine après l’installation de ces deux PDS et qui porte nomination de deux autres colonels (Col Randriamahavalisoa pour Nosy-Be et Col Dieu Donné Alphonse pour Sainte-Marie) pour les remplacer. Le président Marc Ravalomanana ne fait-il plus confiance au premier ministre Charles Rabemananjara, à la fois en charge du ministère de l’Intérieur ? En tout cas, le nouveau PDS de Nosy-Be, le Col Randriamahavalisoa a été installé hier, par le ministre des Transports, Ravelonarivo Laporte.

=====================
- Ministères et organismes rattachés : Suspension des séminaires !

La première mesure est prise pour faire de cette année 2008 une année de travail comme le président Marc Ravalomanana l’a annoncé vendredi dernier à Iavoloha. En effet, le Conseil du gouvernement de ce week - end a déclaré la suspension de l’organisation des séminaires au niveau des ministères et de ses organismes rattachés. La décision a été prise non seulement pour éviter toute dépense inutile, mais aussi pour que les responsables puissent se consacrer aux actions de développement et non aux « bla-bla » ou aux débats stériles.
Du côté des observateurs et des contribuables, c’est le « ouf » de soulagement. Eux qui condamnaient ces séminaires budgétivores dont l’efficacité n’est pas convaincante.

=====================
- District de Betioky-Sud : Le député dicte ses lois

Des voix s’élèvent dans le district de Betioky-Sud pour contester les agissements du député local. Cet élu essaie d’avoir une mainmise sur l’ensemble de l’électorat. Le cas du maire de la commune rurale d’Ambatry-Mitsinjo, élu sous l’étiquette « Indépendant » et qui n’est autre que l’adversaire de son propre frère, est victime de l’abus de ce membre de la Chambre basse.

Elu officiellement selon le jugement du tribunal administratif de Toliara n° 11-ELECT/COM/TU du 19 décembre 2007, le maire d’Ambatry-Mitsinjo n’a pas été officiellement installé lors de la cérémonie du 2 janvier dernier au stade couvert de Toliara. Selon cet élu, son nom a été volontairement omis de la liste. On a complètement ignoré cette décision des juges électoraux. Bizarre ! De passage dans la capitale, ce maire a attiré l’attention des responsables du parti TIM de voir de près l’attitude de ce vice-président du parti pour ne pas ternir l’image du régime actuel.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS